::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 01h32  :  17°C  :  Clair de lune et nuages épars
mardi 21 octobre 2014
 

 > Développement

Développement rural

BVPI s’engage à fond à Marovoay

mardi 15 mars 2011, par Valis
JPEG - 49.8 ko

Remise d’engrais aux associations de paysans.

31 associations paysannes du district de Marovoay sur les 120 existantes ont pu déposer auprès de l’OTIV leur apport bénéficiaire de 20% du coût total des travaux sur leurs superficies rizicoles pour le projet BVPI. Selon le contrat signé le 29 décembre dernier entre les associations paysannes et le BVPI, ce dernier se chargera des 80% du coût des travaux.

« Nous ne pouvons échapper à la mondialisation, la concurrence économique internationale est dure, alors soyez méritants aux précieux appuis dont vous bénéficiez de l’État par le biais du projet BVPI » s’est adressé avec fermeté le chef de la Région Boeny, Rasoloniaiana Jean Christophe Noël aux riziculteurs de Marovoay qui ont bénéficié de l’encadrement technique et logistique du projet Bassin versant périmètres irrigués ou BVPI.

Le vendredi 11 mars dernier, jour du lancement officiel de la campagne du vary Jeby, 250 paysans des communes d’Antanimasaka et de Manaratsandry, district de Marovoay ont reçu officiellement du BVPI, les 80% des apports en présence du chef de la Région Boeny et des autorités locales de Marovoay. Il s’agit de 1400 kg de semence hybride améliorée de Chine, d’engrais chimiques de 12 tonnes et de 8 tonnes d’engrais biologique Guanomad. En outre, 194 charrues, 198 herses et 215 sarcleuses faisaient également partie des engagements du BVPI auprès des riziculteurs de Marovoay et offertes ce jour-là. 32 bicyclettes neuves ont complété les matériels agricoles afin de faciliter le déplacement et la communication inter-paysans ainsi que la communication vers les centres de service agricole. La distribution des intrants et de la gestion des matériels ont été confiées au président de chaque association bénéficiaire.

JPEG - 59.7 ko

Le CR Boeny remettant les chambres à air des bicyclettes.

BVPI, ce qui n’était pas le cas et qui a entraîné une certaine hésitation de leur part dans la réalisation de l’engagement des 20%. Une attitude que le Chef de la Région Boeny a fermement condamnée en disant que ce ne sont pas tous les paysans du pays qui ont pu avoir la chance d’être soutenus par le projet BVPI. « Vous à Marovoay, avez été trop gâtés. Le BVPI a fourni tout ce dont vous avez besoin pour travailler la terre et produire au maximum, soyez-en méritants et efficaces ».

Toutefois, cette dérive de conception n’a pas pour autant empêché les autres bénéficiaires d’exprimer leur totale satisfaction quant à la reprise du projet BVPI à Marovoay et ce malgré la crise, et à l’engagement de l’État dans le soutien des paysans.

À rappeler que le projet BVPI s’étalera en 3 phases de saisons culturales, où son engagement débute par 80% et passe ensuite à 50% pour finir en 20% à la phase où les paysans seront estimés presque indépendants financièrement et matériellement.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 138  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360