Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 02h32
 

Société

Insécurité

Au tour des pénitenciers de se défendre

samedi 16 janvier | Mirana Rabakoniaina

Après les forces de l’ordre et les magistrats c’est au tour des pénitenciers de se défendre pour démentir leurs implications de près ou de loin, dans les actes de banditisme en général et dont l’affaire du kidnapping des deux enfants de Toamasina en particulier. Rappelons que parmi les suspects dans cette affaire, selon les enquêteurs, figurent un détenu et des policiers. Le corps de la magistrature a déjà défendu le sien en menaçant les médias. Les policiers ont donné des explications sur toutes les actions qu’ils ont menées pour libérer le jeune Arnaud, la petite fille étant déjà assassinée par les ravisseurs. Deux éléments de la police nationale impliqués dans cette affaire sont déjà sous les verrous.

D’après les pénitenciers, aucun détenu ne peut sortir de la prison sans décision du tribunal. Les mains d’œuvre pénal sont prévues par la loi sous certaines conditions mais toujours sur décision du tribunal. Aussi les pénitenciers réfutent ce qu’ils appellent « allégations sans fondements » sur leur implication directe ou indirecte dans les actes de banditisme. Il leur est reproché notamment de faire sortir des détenus pour commettre des méfaits et de regagner aussitôt après leur cellule, ni vu ni connu si l’on peut dire ainsi. Ce qu’ils démentent violemment. Donc, aucun des corps du système judiciaire n’est responsable de quoi que ce soit.

Rappelons que les différents enquêtes, sondages et études nationaux ou internationaux placent le système judiciaire dans son ensemble en tête de liste des corrompus à Madagascar, or la corruption constitue une des principales cause de la pauvreté du pays. Et, ce n’est pas la peine de menacer les enquêteurs aussi ni les membres de la communauté internationale qui tiennent le même langage, ils n’ont pas forcément peur.

18 commentaires

Vos commentaires

  • 16 janvier à 08:39 | Noue (#2427)

    Il n’y a que la vérité qui blesse.

    • 16 janvier à 09:50 | Gérard (#7761) répond à Noue

      ben oui !

      c’est vrai qu’elle peut blesser, la « vérité », qui publie sous la signature de « héry Mampionona » (Héry consolateur !) un article titré « la présidence impliquée » ce qui n’a pas exactement le même sens que les autres titres du genre « la présidence s’implique ».....

      http://www.laverite.mg/index.php?option=com_content&view=article&id=7327:double-kidnapping-de-toamasina-la-presidence-impliquee-&catid=1:politique

      bonne journée

    • 16 janvier à 14:40 | rakoto-neutre (#8588) répond à Noue

      Pour l’administration il suffit de créer un bon alibi pour ce détenu.

    • 16 janvier à 14:41 | rakoto-neutre (#8588) répond à rakoto-neutre

      L’administration pénitenciaire

  • 16 janvier à 08:40 | Gérard (#7761)

    C’est entendu la magistrature est au dessus de tout soupçon.
    Les agents de l’administration pénitentiaire tous exemplaires

    il ne manque qu’un communiqué des syndicats de douaniers ?

    la bave des crapauds ne saurait atteindre ces blanches colombes

    Alors pourquoi tant d’énergie à vouloir faire taire ces vilains crapauds de journalistes, pourquoi les craindre ?

    PS

    Si quelqu’un connait un ohabolana qui va dans le même sens ?

    • 16 janvier à 10:09 | Eloim (#8244) répond à Gérard

      Gerard,
      - C’est un grand plaisir pour moi de saluer tout le monde de ce forum que j’ai expressément oublié pendant 1 mois environ. Mes souhaits de bonheur et prospérité s’adresse à tous les forumists du MT.com.
      - Gerard, vous avez engagé une noble cause et vous avez vu l’effet, la libération d’Arnaud. Continuez d’oeuvrer dans ce sens car c’est notre essence même sur ce petit monde où les oeuvres diaboliques commencent à gagner du terrain partout : le terrorisme !
      - Ce qui me fait monter les crans c’est cette attitude en haut lieu de « séquestrer » (excusez-moi du terme) les dossiers concernant ce kidnapping mais également les personnes impliquées pour être transférés à Tana, plus précisément à la BC à Anosy pour plus de « sérieux » quant au traitement des dossiers ? Il y a des floues la dedans, non ?
      - Comme votre courage bienfaisant mérite d’un bon résultat, nous croyons que la vérité sur cette affaire s’explosera un jour.

  • 16 janvier à 09:10 | betoko (#413)

    Ils ne savent pas se défendre ces pénitenciers , leur porte est comme la porte d’une gare . Nous dire que aucun détenu ne peut sortir de la prison sans décision du tribunal. Les mains d’œuvre pénal sont prévues par la loi sous certaines conditions mais toujours sur décision du tribunal. Pourtant il suffit que quelqu’un d"influent leur téléphone pour libérer une personne et ils s’exécutent , des exemples n’en manquent pas , Bekasy , deux autres Karana emprisonnés à Antanimora et à Tsiafaha sous le gouvernement de KOLO Roger

    • 16 janvier à 10:18 | Be-Tsikera (#8458) répond à betoko

      Mr Betoko,
      Vous avez raison.
      * - Il y a ceux qui pays de CAUTION pour avoir la liberté provisoire et pourquoi pas se volatiliser dans la nature.
      ** - Il y a aussi ceux qui payent leurs ECOLAGES qui sortent régulièrement pour rejoindre leur famille toutes les semaines (surtout le week end) ou tous les 15 jours. Tout ceci est au vu et su par tout le monde, ainsi que le montant qu’on doit verser pour cet effet.
      Ces deux points montrent que le corps des pénitenciers n’est pas épargné par la tentation du Diable Corruption.

    • 18 janvier à 11:01 | Befandeferana (#9303) répond à betoko

      Certes, la raison d’être d’un syndicat est de défendre les intérêts des membres. Mais il ne faut pas prendre les gens comme des idiots ou tous victimes de maladie de perte de mémoire. Je ne vais citer ici que l’attaque d’une banque à Andraharo Tananarive, dénommée ACCES je pense, en 2013. Selon les médias, l’attaque s’est produite le matin vers 11 heures, l’après-midi vers 15 heures, des éléments de forces de l’ordre ont surpris les malfrats avec des agents pénitentiaires en train de se disputer du butin en bas de la route menant à Ankatso. L’excuse par la suite, les auteurs du braquage viennent de s’évader de la prison ! S’il n’y a que cinq agents pénitentiaires en prison, il ne faut pas s’en réjouir, au contraire, ça reflète le corporatisme et la corruption, comme le cas des magistrats qui ne sont jamais inquiétés parce qu’ils sont responsables de la justice à Madagascar

  • 16 janvier à 09:27 | betoko (#413)

    A lire dans le journal L’Express paru ce matin « Cour de Toamasina » La magistrature dénonce un dessaisissement « illégale » mais dans sokikamada.com , Mme la ministre de la justice arrondit les angles
    Un pan de voile est levé sur l’affaire de kidnapping survenu dernièrement à Toamasina. Ce jour, durant l’ouverture officielle de l’année d’exercice judiciaire 2016, Noëline Ramanantenasoa, Ministre de la Justice et garde des sceaux a soutenu que c’est son département qui a procédé au dessaisissement du dossier auprès de la juridiction de Toamasina pour différentes raisons, la sécurité ainsi que pour créer un climat de travail loin de toute pression pour ceux qui sont en charge du dossier entres autre.

    www.sobikamada.com
    Copyright © SobikaMada.com

  • 16 janvier à 11:14 | kakilay (#2022)

    Les Incorruptibles :
    https://www.youtube.com/watch?v=MwNmbVJbXKM

    C’est d’abord un style :
    tout le monde ne peut s’en prévaloir,
    la différence entre le Plouc
    et l’Aristocrate,
    une certaine idée de soi,
    qui veut se faire être,
    l’homme que cherchait
    Diogène...
    maintenant
    sous les flahs
    les projecteurs,
    les costards et
    les titres institutionnels...

    Non,
    cela ne court pas les rues,
    comme on aurait tendance
    à nous le faire croire,
    nous disait Diogène.

    Libre à nous
    de ne pas le croire...
    ou de les croire.

  • 16 janvier à 12:22 | kakilay (#2022)

    http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/hery-rajaonarimampianina-lautorite-de-letat-reste-fragile-53118/

    La bande-annonce
    claironnait
    prochainement sur nos écrans
    hery-cule et ses douze travaux :
    on a eu droit à hery-bulle
    et ses nuls travaux.
    Elle nous annonçait
    en pompe la sécurité,
    il s’agissait en fait de Sa sécurité :
    une mercédes blindée.

    La confiance alors ?
    Comment la gagner ?
    A coup de repas
    mal distribués
    pour quête d’une reconnaissance
    du ventre
    déjà rassasié,
    mille fois rabâché
    qu’on ne gave que les repus
    pour un lendemain
    au wc,
    jetant les bases
    d’une future république
    en liquidation...

  • 16 janvier à 12:39 | takaka (#8449)

    Rajoelina TGV arrive quand les malfrats sont attrapés. Terrible comme coïncidence ! C’est de son règne que les business kidnapping et bombe artisanale se développent à vitesse grand V.

    • 16 janvier à 15:18 | betoko (#413) répond à takaka

      Non bien avant lui les OPK , à quoi vous faites allusions ? Est ce lui le commanditaire ? Ne trouvez vous pas bizarre que tous les scandales de ses derniers jours trouvent ses origines du côté d’une conseillère de la présidence ,amie intime de la première dame ?

  • 16 janvier à 16:19 | elena (#3066)

    Comme je regarde trop les séries policières, je dirais que toute cette affaire est un règlement de comptes de la mafia du bois de rose. Malheureusement une enfant y a laissé la vie, torturée à mort par pure vengeance ? Vu le nombre de personnes impliquées, les armes découvertes, pourquoi s’en est-on pris à un simple opérateur économique ?
    Qu’on transfère en catimini tout ce beau monde n’y a-t-il pas un gros secret d’état derrière tout ça, le commanditaire serait-il un personnage important ?Y aura-t-il un vrai procés ?
    Ci-dessous un article du monde
    « Tout le monde est fatigué par le double jeu des Malgaches », confie un diplomate très au fait du dossier. Des millions de dollars ont été engagés pour aider le pays à mettre en place un plan d’action. La Banque mondiale, Interpol, l’Organisation mondiale des douanes, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime collaborent pour démanteler les réseaux mafieux tenus par les barons du bolabola, le bois de rose en malgache. En vain.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/01/14/madagascar-continue-de-fermer-les-yeux-sur-le-trafic-du-bois-de-rose_4847639_3212.html#4hQhjuLwB8D2E91T.99

    Ce n’était qu’un scénario de série !!!!

    • 16 janvier à 18:49 | betoko (#413) répond à elena

      Merci pour cet article du journal Le Monde . Ce que je disais dés le début de cette affaire de kidnapping , c’est une affaire de règlement de compte entre la mafia trafiquant de bois de rose . Je me suis posé la question , est ce qu’un proche du président de la république est impliqué dans cette affaire ? Une de ses conseillères est allée engueuler le directeur général de la forêt car celui ci ne voulait pas se plier aux ordres de Madame , et quelques jours après ce directeur fut limogé en conseil de ministre , et comme conséquence le syndicat du service de la forêt l’avait dénoncé et sans détour en citant sur les antennes de télé le nom de cette conseillère très spéciale et amie intime de le première dame .
      J’ai pu remarque une chose que les tabous sont rompus , personne n’a plus peur de parler , même en dénonçant les proches du pouvoir , Je leur tire mon chapeau , merci les mecs , vous êtes des hommes qui ont des coui.....les

    • 17 janvier à 14:30 | zanadralambo (#7305) répond à elena

      Bonjour, Elena,
      j’ai été révolté par le rapt d’Arnaud, encore plus par les sévices qu’a subis sa pauvre cousine qui a fini assassinée. Un mauvais scénario digne d’une série policière…L’indifférence des Malgaches envers ces crimes ( il n’ y en a pas beaucoup parmi nous sur ce forum qui ont signé la pétition de Gérard ) est le signe de la perte totale de repères dans notre société. Ce n’est pas tellement nouveau, ce qui est dommage c’est que la corruption qui gangrène notre pays depuis le passage d’une crapule à sa tête en 1975 est entretenue par la mafia qui entoure Rajaonarimampianina. Lui-même, un incapable, un de plus, à force de donner des gages aux courtisans sur qui il compte pour s’accrocher à ce costume décidément trop grand, organise consciemment ou inconsciemment, le détournement des aides publiques qui finiront par se tarir. Ce n’est pas en dégageant tous les diplomates, sous prétexte de souveraineté nationale, qui lui rappelleront les règles de bonne gouvernance qu’il restaurera la confiance et des bailleurs de fonds et de son peuple. Parmi ceux qui ont voté, souvent par défaut, pour lui lors de l’élection présidentielle, combien lui donneraient encore leur voix aujourd’hui ?

    • 17 janvier à 16:34 | elena (#3066) répond à zanadralambo

      Bonjour Zanadralambo,
      Nous risquons de traîner encore 2 ans avant les élections, de traîner Hery comme un boulet encore pendant 2 ans avant qu’il y ait un espoir de changement. Il est le seul à croire, ou vouloir faire croire que ça y est la stabilité est atteinte, avec la mise en place des institutions, comme la CI lui a demandé,mais personne n’est dupe. Les bailleurs de fonds vont peut-être entrouvrir leur portefeuille, mais tant que la sécurisation des investissements n’est pas assurée, on n’est pas prêt de voir arriver les investisseurs ,un des éléments indispensables de notre relance économique.
      Herycule n’a fini aucun de ses 12 travaux et ce n’est pas en 2 ans qu’il pourra le faire : si au moins il pouvait finir de nettoyer les écuries !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 98