Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 12h23
 

Santé

Santé publique

Une trentaine de victimes d’une épidémie à Befotaka Sud

mercredi 7 décembre 2016 | Yvan Andriamanga

Quelle est l’épidémie qui fait ravage à Befotaka Sud ? Une épidémie « mystérieuse » ou la peste. Ce qui est sûr c’est qu’elle a fait pas moins d’une trentaine de victime en quelques semaines. Le ministère de la santé ne donne aucune information officielle à ce sujet mais a néanmoins envoyé des équipes sur place avec l’Institut Pasteur.

Le député élu de Befotaka Sud, Maroriky affirme pour sa part que c’est la peste qui sévit dans sa circonscription. Mais comme il n’est ni médecin, ni laborantin de l’Institut Pasteur, c’est un peu difficile de confirmer ses dires. Ce député rapporte en plus que l’absence d’infrastructures sanitaires aggrave la situation. Une raison pour laquelle le personnel médical envoyé par le ministère de la santé a tout le mal du monde à travailler correctement selon lui. Il faut marcher des dizaines de kilomètres à pied, jusqu’à 60 km pour atteindre les malades.

On a beau scruter ligne par ligne, mot par mot le compte rendu du Conseil du gouvernement hier 6 décembre 2016 pour voir si par miracle ils ont abordé ce genre de question. Que nenni. Il n’y avait que des adoptions de projets de loi et des communications verbales sur tout et n’importe quoi. Le ministère de la santé publique, le principal concerné a préféré faire adopter un projet de décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Académie Nationale de Médecine de Madagascar. Aucun mot, aucune phrase sur l’épidémie de Befotaka Sud. Et dire que tout ce beau monde a juré que toutes leurs actions auront des impacts directs sur la vie de la population. En voila des exemples concrets ! C’était comme au bon vieux temps de la révolution socialiste, des villages entiers sont rayés de la carte ravagés par le bemangovitra mais on fait comme si de rien n’était, comme maintenant !

14 commentaires

Vos commentaires

  • 7 décembre 2016 à 09:25 | Stomato (#3476)

    Hélas la peste est moins « vendeur » que le kéré !
    La faim fait pleurer dans les chaumières des bailleurs de fonds.
    La peste effraie et chasse les bonnes âmes.
    Et puis c’est moins à la mode que le SIDA.

    Pauvre Madagascar et encore plus pauvres les malagasy du vrai pays (hors Antananarivo) !

    • 7 décembre 2016 à 09:53 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Stomato

      Cette épidémie NON IDENTIFIEE à Befotaka sud illustre bien LA SITUATION d’ABSENCE D’ETAT à MADAGASCAR une fois qu’on est sorti en dehors du BETSIMITATATATRA .

      - Une epidemie fait ravage plus de 30 personnes à Madagascar et depuis quelques jours mais le MINISTERE DE LA SANTE n’arrive toujours pas à poser le DIAGNOSTIC de quelle maladie il s’agit et percheronne NI MEME LES JOURNALISTES n’ont pu arriver à creuser pour obtenir la déscription de la moindre ELEMENTS SYMPTOMATOLOGIQUES de la maladie .

      On dirait que les journalistes et le MINISTERE DE LA SANTE malgache peuvent facilement obtenir la description d’une maladie qui pourrait sévir en Afrique ,en Bolivie ou à TOMBOUKTOU mais INCAPABLE de donner la MOINDRE INFORMATIONS SUR UNE CATASTROPHE qui ravage ces COCITOYENS à BEFOTAKA

      N’en parlons pas de la PRISE DE MESURE ADÉQUATE POUR MAITRISER l’EPIDEMIE ,parlons seulement et d’abord de la CAPACITE du GOUVERNEMENT DE MADAGASCAR et LES JOURNALISTES MALGACHES A S’INFORMER SUR LA MALADIE car c’en est une CONDITION DE LA PERTINENCE des MESURES PROPHYLACTIQUES pour éradiquer l’EPIDEMIE MECONNUE de BEFOTAKA

      VIVE L’INDIFFÉRENCE et l’INCAPACITE à S’INDIGNER à Madagascar.
      Befotaka fait -il partie de Madagascar ??? Peut-etre que Befotaka n’est qu’une ville de Foza.....

      Boris BEKAMISY

  • 7 décembre 2016 à 10:11 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Si cette Grande Île était gouvernée par un système fédéral ,
    alors les autorités de la région fédérée ( state ? lander ? canton ? « toko » ? ) à laquelle appartiendrait Befotaka et ses environs auraient-elles été mieux impliquées et peut-être moins inefficaces dans la résolution de ce problème de vie ou de mort auquel font face les habitants de cette localité ?

    Les personnes qui ne se posent jamais de questions , et qui se contentent toujours de ce qui a été et de ce qui est déjà , continueront comme à leur habitude à rester inertes face à tous les problèmes des habitants de ce pays .

  • 7 décembre 2016 à 11:45 | Babah (#9347)

    Peste, lèpre, choléra, polio, variole, etc. Toutes ces maladies du moyen âge qui survivent ici (éradiquées presque partout ailleurs ) sont symboliquement similaires à notre niveau dans les autres domaines de la vie : croyance et superstition d’un autre âge ( christianisme des mpiadry, des curés contre l’ambalavelona, des chrétiens contre l’homosexualité ou les musulmans ou les animistes et vice versa ), intégrisme politique ( je suis anti celui-ci car son régime ne m’a pas donné de poste ), affairisme dans tout ( je suis contre la corruption tant que ma famille n’a pas d’affaires en vue, mais je peux vous vendre père et mère si vous y mettez le prix ).
    Pourquoi s’étonner d’une épidémie, n’importe laquelle, si tous ( médecins, journalistes, maires, sociétés dites civiles faisant toutes de la politque, etc. ) n’arrivent même pas à convaincre sur la nécessité des toilettes ? Et quand tout ce beau monde reçoit le retour des pipi et caca faits dans la nature, on crie à la « maladie mystérieuse » !
    « Parce que nous le valons bien ... » disait la pub.

    • 7 décembre 2016 à 19:40 | punchline (#9673) répond à Babah

      hey gros lard babah : s’ils crèvent donc , c’est leur faute ? c’est ce que tu es en train de dire ? hein, la con-nerie n’a pas vraiment de limite.

      « Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »
      Albert Einstein

    • 7 décembre 2016 à 23:05 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à Babah

      Le conservatisme n’a jamais été quelque-chose de mauvais,je pense au contraire ,que surtout dans des temps troubles,c’est bien de se reposer sur des valeurs sûres :le respect des ainés ,le modèle familial classique (père,mère,enfant...) et une vie spirituelle assumée.
      Le problème c’est qu’assumer ces valeurs ne sert à rien s’il n’y pas l’autorité qui va avec et il faut dire que le régalien à Madagascar ,je me demande encore si on pourrait faire pire tellement c’est pitoyable.
      Pour en revenir à cette maladie ,comme je l’ai toujours dit,il y a toujours un moment où la nature prend le relais ,rien à été fait pour éviter ça et de toutes façons les victimes partent pour un monde meilleur que celui dans lequel elles vivent.Et assumons la vérité si 22000000 de personnes vivent dans la pauvreté aujourd’hui il n’existe aucune solution pour sauver instantanément tout ce monde.Si les bonnes décisions sont prises un jour (je n’ai que 30 ans mais je ne pense pas vivre assez longtemps pour voir ça) ,elles permettront aux mieux de garantir un futur pour la génération des vingts années à suivre donc disons le (et je sais que de toutes façons je vais me prendre un torrent d’insultes ,mais bon la vérité blesse ...) ,ceux qui sont dans l’extrême misère maintenant sont condamnés.

  • 7 décembre 2016 à 11:49 | Babah (#9347)

    Ps :
    Souvenez-vous de la levée de bouclier des responsables cathos contre la vaccination de la polio, dans leurs écoles ... les élèves catholiques seraient immunisés automatiquement par le saint-esprit, peut-être !

    • 7 décembre 2016 à 12:31 | Dadabe (#9116) répond à Babah

      Vous avez raison

      Babah et moi avons eu des mots (c’est un euphémisme) et je ne l’apprécie guère (autre euphémisme). Mais l’honnêteté intellectuelle (que je défends, bec et ongles), m’impose de dire que son post et son postscriptum sont les bienvenus. Je parle du fond, pas de la forme. Qu’il s’agisse de lèpre, de peste, de choléra, ou d’infection par le VIH, Madagascar vit effectivement au moyen-âge. Ce n’est pas son peuple qui est en cause, on l’aura compris. Mais qu’il est doux, pour certains gros criquets, de disposer de serfs et de manants incultes. L’esclavagisme, lui, est interdit. Dommage, se disent les gros criquets, car même un salaire de misère reste un salaire... Quel gâchis.

    • 7 décembre 2016 à 12:53 | Babah (#9347) répond à Babah

      Salut Dadabe,
      Des mots, effectivement. Tant que je peux choisir avec qui je veux en avoir ça va. Inutile de redire sur quoi je ne suis pas d’accord avec vous et sur quels points nous nous comprenons.
      Bon voyage, « passant aux semelles de vent », je vais dire au Service de l’immigration du ministère de l’intérieur de changer de dénomination, la poésie n’est pas pour les animaux !

    • 7 décembre 2016 à 17:47 | Stomato (#3476) répond à Babah

      Pourtant il fut un temps, pas si lointain, ou Madagascar avait des enfants vaccinés contre les maladies « modernes » et ce avec sérieux par des autorités sanitaires malgaches (le nom malagasy n’avait pas encore cours). Il était même possible de se faire traiter contre la rage.

      Les levées de bouclier contre les vaccinations sont à la mode, car internet et les sites web ne sont pas que des sources de savoir, mais aussi de puissants moyen de désinformation et de déformation.

  • 7 décembre 2016 à 18:17 | akam (#7944)

    - Nous voici au lendemain du sommet de l’OIF ou l’on a appris que pas mal de ministeres (ont… ou) beneficient toujours d’un support non negligeable des « bailleurs » (utilisons ce mot au lieu de CI, qui froisse la vue et les zorey de certains). Et au pays du moramora, voici que le chroniqueur publie, avec delai, ce cas pathetique de peste bubonique.
    - La peste est un probleme qui persiste car le pognon n’est pas utilise la ou il faut ! si ce cas se revele en 2016 : c’est qu’on ne se preoccupe pas du tout du peuple (les 98% de necessiteux). Il ne suffit pas de les nourrir uniquement mais surtout les eduquer. L’ile est paradisiaque, comme vantent les « vendeurs de reve » mais il est absolument fondamental d’eduquer les locaux vivant dans ces « endroits de reve » que le bel ecosysteme dans lequel ils vivent peut se retourner contre eux.
    - Chacun se rappelle des tsunami, « comme quoi les fameuses vagues de ces beaux endroits de reve » du sud est-asiatique peuvent tuer ! Eh bien l’ecosysteme malgache est similaire, car la fatalite provient des feux de brousse que certains jugent utiles afin de nourrrir leur betail (repousses d’herbes fraiches) ou de lever leurs pousses (cultures maraicheres !). En effet ces feux delogent les rats de leurs habitats naturels et viennent, en consequence, chercher a manger aupres des humains. Ceci n’est pas nouveau car les cas forces de migrations de population causes par des guerres civiles sur le continent africain ont repandu la Fievre de Lassa. En effet, cette epidemie a eu lieu car les rongeurs ont accompagne les populations migrantes. En ramenant l’allusion, ici a Madagascar, cette cohabitation des rongeurs aupres de la population locale n’est pas une premiere. L’imperatif est donc que l’etat aie un devoir non seulement d’eduquer son peuple mais surtout pereniser et etendre cela a travers toute l’ile. La peste est une menace permanente car Madagascar est une ile. Il ne s’agit pas non seulement d’eriger des centres de soin mais notamment eduquer en boucle la population des effets nefastes concernant les destructions de l’environnement. Feux de brousse…abattage de bois de rose…causent les memes effets et font apparaître une telle fatalite.

  • 7 décembre 2016 à 18:37 | punchline (#9673)

    il y a peste car il n’ y a pas d’hôpital pour prévenir, pas de médicaments pour guérir, et pas de médecin pour aider à s’établir, C’EST AUSSI SIMPLE QUE CELA. le reste c’est du cynisme et du mépris

    et pourquoi pas d ’argent, parce qu’on a tout volé (en France les caisses sont vides disait Fillon, à Madagascar il n’y a même pas de caisses)

    pourquoi ?
    on a viré le directeur du trésor en 2014
    on ignore toute la convocation du pole financier du tribunal Malgache (BIANCO)

    personne ne demissionne : ni le ministre de la justice, ni le ministre de la santé, et encore moins le president

    shame on you

    • 7 décembre 2016 à 21:25 | Babah (#9347) répond à punchline

      C’est aussi un autre trait typiquement imbécile des Foza : croire que la majorité, le« grand-nombre-maro-an’isa », la foule, le vahoaka, a toujours raison et n’est jamais coupable... Déféquez dans la nature, jeter vos ordures sur votre palier, ne vous lavez jamais au savon, attendez que Rajao et Mahafaly viennent faire votre lessive... et ne vous lamentez pas comme des Punchline après si vous êtes la victime d’« une maladie mystérieuse » !

      Même si c’est pour le fun et pour exister, tes commentaires, Punch-punch, reste dans les ruisseau d’urine de la foule d’abrutis que tu essaies de présenter comme victimes...

      Cet ex-dg du trésor, Orlando, ou l’ex-pds de Tanà, Edgard, en qui tu cultives une adoration sont tous les deux, des ex-corrompus, pourris ( au même titre que les Lyllison, Christine, Hajo, Alain, Hyppolite, Voninahitse, Nicolas, Ramakavelo, Perle, Sarah ex-Georget, Rolly Mercia, etc... ), qui ne valent pas mieux que tous les profiteurs de cette ex-transition. Renseignes-toi d’abord sur leurs avoirs faramineux durant cette « courte » transition. Le fait que l’ambassadeur français ait défendu Orlando, c’est simplement parce qu’il « trésorisait » la caisse noire du coup d’Etat et de la transition financés par les Français, imbécile mentalement colonisé !

  • 7 décembre 2016 à 21:32 | Babah (#9347)

    Ps :
    Les épidémies et autres fléaux sanitaires ( comme les mathématiques ) ne suivent pas les règles de la démocratie, ô pauvre handicapé du cerveau...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 405