Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 20h45
 

Société

Ambiance

Au feu !

mercredi 11 mai | Yvan Andriamanga

Viennent de brûler des dizaines de maisons à Taolagnaro et d’autres dizaines à Manakara. Comme le cas des marchés d’Antsirabe et de Mananjary, ces incendies ont été quasi-instantanés. C’est à croire que des gens essaient de semer le trouble en allumant le feu dans la grande île.

Depuis quelques temps, des gens s’amusent à narguer les utilisateurs du réseau social facebook. Ils utilisent autant la politique que la religion pour faire leur besogne. De plus, ces gens-là n’ont même pas vraiment de profil distinct : pas leurs vraies photos, des informations bidons,… en totalité, ce sont ce qu’on appelle « compte fake ». Y aurait-il un lien entre ces semeurs de trouble ?

Pourquoi ceux qui revendiquent leurs droits se sont-ils tus durant un moment pour ne reprendre que maintenant ? On parle ici de la grève des enseignants à Antananarivo et il paraît, selon les bruits qui courent que ceux d’Antsirabe se préparent aussi à rejoindre le mouvement.

Il est peu probable que tous ces évènements soient les fruits du hasard : deux marchés de deux endroits différents prennent feu en même temps, deux villages éloignés l’un de l’autre brûlent dans la même soirée, des semeurs de troubles sèment la pagaille au sein de la population par le biais des réseaux sociaux, les enseignants sont mus par une force inconnue pour reprendre la grève, on se croirait presque dans les intrigues sur le terrorisme !

Le pays rentrera-t-il de nouveau dans une ère infernale de sang et de balles ? Donc cher peuple malgache, ne vous laissez pas ré-entrainer dans cet enfer.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 11 mai à 10:08 | Isandra (#7070)

    Il faut faire attention avant d’affirmer quoi que ce soit, car il y a aussi de gens font tout pour se maintenir au pouvoir, garder leur beefsteaks,...

    Dans cette ambiance de tension, presque partout,...Il est possible que le régime étant à court de solutions à proposer,...ferait foutre toutes ces pagailles pour leur permettre de décréter l’état d’urgence, dans le but de museler tous les mouvements contestataires,...

    • 11 mai à 10:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Par exemple, le 1 mai, fête de travail, il suffisait que les rumeurs de coup d’Etat circulaient sur le net,...pour que les autorités interdisent les manifestations de syndicaux de travailleurs prévues à Ambohinjatovo,...

      Ce qui est sûr, ils ne peuvent pas continuer comme ça,...

    • 11 mai à 10:23 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Bien dit. Il y a des gens comme TGV et les fozas. L’État d’urgence était durant la transition, bombe ici, bombe par là, etc...
      Je crains fort que Isandra et TGV ne font qu’une personne.

    • 11 mai à 10:47 | Isandra (#7070) répond à takaka

      Etat d’urgence...???

      Ce que je sache,...les Magroistes ont pu se réunir tous les jours dans leurs lieu de culte(pour prosterner devant les photos de leur Dada), pour se nourrir tranquillement des insultes et injures contre Rajoelina durant 5ans sans être inquiétés,...

    • 11 mai à 18:22 | Bena (#494) répond à Isandra

      les gens sont même allés brûler le canada pour les empêcher de venir assister su sommet.

  • 11 mai à 12:17 | Isambilo (#4541)

    Le journaliste peut-il expliquer comment les réseaux sociaux provoquent le feu ? ET quels réseaux sociaux ?
    « mus par une force inconnue ». Et si le journaliste demandait aux enseignants la raison de leur mouvement ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 261