Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 21h16
 

Economie

Assist développement : Alain Moyon dans la tourmente

mercredi 1er juillet 2015 | Léa Ratsiazo

Éléments à l’appui, le très controversé Alain Moyon, président du conseil d’administration du groupe Assist Développement, riposte contre ce qu’il qualifie de campagne médiatique de diffamation lancée par son associé Geoffrey Tassinari de la société MEDP à son encontre. « En principe, il s’agit d’une affaire commerciale et elle aurait dû se régler devant les autorités compétentes, dont les tribunaux, mais notre adversaire a décidé autrement en lançant une campagne médiatique de diffamation à notre encontre. Donc, nous ripostons et mettons à la disposition de l’opinion publique et des autorités toutes les preuves en notre possession » explique le PCA du groupe Assist développement. La campagne médiatique en question a commencé avec l’annonce dans la presse de son expulsion de la Grande Île avec Llinares Lucien, un de ses proches collaborateurs. Or, deux jours après, le ministère de l’intérieur et de la décentralisation est revenu sur sa décision et a décidé qu’ils ne seront pas expulsés. Le ministre de tutelle aurait expliqué qu’au moment où on a mis sous ses yeux ce dossier, il n’avait pas tous les éléments.

« Escroquerie économique, vol, fraude, faux et usage de faux, spoliation de propriété d’autrui, non –paiement de créances, corruption de haut vol des dirigeants, détournement, affaire de mœurs, condamnation à l’île de la Réunion pour détournement de fonds et escroquerie… » ce sont autant de maux dont les accuse leur associé-adversaire et sur lesquels Alain Moyon entend répondre point par point. « D’un, je n’ai jamais travaillé à La Réunion ; si j’y vais c’est pour me faire soigner. Qu’il apporte les preuves de ce qu’il avance au lieu de diffamer gratuitement » riposte-t-il. Et de deux, sur le plan commercial, il met en avant des verdicts des tribunaux sur l’affaire qui l’oppose à son associé. Le dernier en date, le 23 avril 2015, lui donne raison sur l’affaire qui l’oppose à son associé Geoffrey Tassinari.

Le fonds de l’affaire serait une affaire commerciale sur l’immeuble Assist à Ivandry (ex-Pullman). Cet immeuble, à l’abandon depuis 28 ans a été repris et réhabilité par Alain Moyon et ses associés en 2006. Alain Moyon a assuré les travaux et la recherche de clients et Geoffrey Tassinari représenté par la société MEDP a apporté 2,5 millions US$. La part des actions de chacun aurait été fixée à 49% pour MEDP et 51% pour Alain Moyon. Mais il aurait été entendu au départ que MEDP a droit à 75% des actions contre 25% pour Alain Moyon jusqu’au remboursement des mises de MEDP avec les intérêts. Toujours selon Alain Moyon, MEDP aurait déjà été remboursé intégralement avec les intérêts et les dossiers de la banque BOA le confirmeraient, mais MEDP refuserait de revenir à l’accord initial de 49% pour MEDP et 51% pour Alain Moyon. Ce dernier a ainsi porté l’affaire devant les tribunaux. « Dès le début du conflit, nous avons fait appel à un contrôleur financier et à un administrateur mais notre associé a tout fait pour les renvoyer » selon l’explication d’Alain Moyon. « Le Conseil d’arbitrage aussi n’a pas pu saisir notre dossier car l’accord sur le point de litige a été signé avant notre engagement de faire appel au CAMM en cas de conflit. Le tribunal nous a donné raison sur ce litige portant part des actions de chacun dans la société et c’est à ce moment que la campagne médiatique et les manœuvres pour nous expulser ont commencé » précise le responsable d’Assist développement.

Cependant, dans l’affaire portée à l’opinion, ce sont surtout des opérateurs malgaches qui l’accusent de tous les maux. « Effectivement, reconnaît Alain Moyon, car en tant qu’étranger, notre associé ne peut pas demander de nous expulser. Raison pour laquelle, il fait appel à des nationaux qui ont des dents contre nous. Or, il se trouve que tous ces noms parus dans la presse ont effectivement eu des affaires avec nous et nous doivent de l’argent et non le contraire » affirme l’opérateur économique.

Il affirme que même son plus farouche adversaire, Maminiaina Rasolondraibe, a été plusieurs fois débouté et condamné par la justice malgache.

Mais le feuilleton judiciaire ne s’arrête pas pour autant, après le dernier verdict de la Cour d’Appel donnant raison à Alain Moyon, son associé a porté l’affaire en cassation le 06 mai 2015 et en même temps la ministre de la Justice a signé un pourvoi dans l’intérêt de la loi. Alain Moyon conteste cet acte de la ministre de la Justice pour de nombreuses raisons. Pour lui, du point de vue légal, le pourvoi dans l’intérêt de la loi ne peut être formé qu’une fois la décision devenue définitive, c’est-à-dire soit contre un arrêt de la Cour d’Appel qui n’a pas fait l’objet d’un pourvoi en cassation soit contre un arrêt de la Cour de cassation. Et le pourvoi en cassation interrompt le délai de prescription du pourvoi dans l’intérêt de la loi qui est de 3 ans.

Alain Moyon affirme avoir fait « une demande de rétractation de ce pourvoi dans l’intérêt de la loi à la Ministre de la Justice. Nous attendons sa décision mais elle ne peut pas refuser la réparation d’une erreur grave envers la loi ; le problème est qu’elle le fasse vite, de suite.  » Selon lui, cet acte de la ministre de la Justice bloque le fonctionnement de la société Assist dans la mesure où son adversaire a refusé la mise en place de l’administrateur et de l’expert en finances. L’immeuble avec ses 42 locataires et plus de 1500 personnes, se trouverait dans une situation de blocage de tous les prestataires ; y compris la Jirama qui risque de couper l’énergie explique Alain Moyon.

Cet imbroglio juridico-commercial politique ne semble pas prêt de s’arrêter.

Cité nommément par Alain Moyon, Maminiaina Rasolondraibe a été joint par nos soins au téléphone et explique qu’il n’a rien à voir dans cette affaire d’expulsion. Il considère que c’est de la pure diffamation et qu’il prend note. Sans s’étaler sur le fond de l’affaire évoquée par Alain Moyon, Maminiaina Rasolondraibe résume que les dossiers traités en Première instance et en Appel lui ont permis de recouvrer les traites sans pour autant condamner ni l’une ni l’autre partie. En tout cas, conclut-il, ce n’est pas la première fois qu’Alain Moyon a fait l’objet de mesure d’expulsion.

45 commentaires

Vos commentaires

  • 1er juillet 2015 à 12:07 | olivier (#7062)

    Ce qui est étrange dans cette affaire, c’est que des gens qui accusent AM de leur devoir de l’argent, ou voudraient le faire condamner par la Justice Malagasy..veuillent le faire expulser..

    S’il est expulsé, il ne sera pas jugé ni emprisonné ( s’il est coupable, bien sûr)..

    Étonnant..

    • 1er juillet 2015 à 12:18 | Isambilo (#4541) répond à olivier

      C’est plus qu’étonnant. Stupide.
      S’il est expulsé, on ne peut plus le faire payer.
      Et cet irresponsable de ministre qui signe l’expulsion pour constater ensuite qu’il n’avait pas toutes informations nécessaires. Il faut le faire quand même.

    • 1er juillet 2015 à 15:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Ce qui est révoltant dans ce pays c’est que les aboiements et le lynchage, médiatique ou autre, ( voir le joyeux barbecue de nosybe ) se substituent sytématiquement à la justice !

      A Madagascar, le droit qui prime c’est celui qui aboie le plus fort et le plus longtemps !

      Un pays de sauvages qu’on vous dit !

    • 1er juillet 2015 à 15:20 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Ce qui est révoltant dans ce pays ?

      c’est que la mauvaise foi, les retournements de vestes et l’arrogance, aient toujours le dernier mot..

      Je n’ai compris que très récemment, que de vieux politiciens de mon cher pays ont pu rendre aussi KON les zélites de ce pays qui se délite..

      Mais tout cela nous ramène à Ho chi min..et je n’étais pas né..

    • 1er juillet 2015 à 15:52 | Parole (#2602) répond à olivier

      « en tant qu’étranger, notre associé ne peut pas demander de nous expulser ». Derrière cette vieille pratique héritée de la colonisation, se cache une menace qui pèse sur tout étranger qui gêne (avec forte odeur de corruption). Des hommes d’affaire, honnêtes ou douteux, font ainsi l’objet de chantage à l’expulsion.
      - un litige, commercial ou autre, se traite au tribunal et non dans les médias
      - un étranger est un justiciable comme les autres
      - la seule sanction est la décision de justice (exit l’expulsion).
      L’article de MT joue à ce jeu malsain d’influence (« d’après untel... »)

    • 1er juillet 2015 à 16:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Paulo Il leone

      - « Paulo de mon »Q" :
      - « Un Pays des sauvages » !
      - « LES MALGACHES NE SONT PAS DES SAUVAGES »
      - « Madagascar aux Malgaches ».

      Cette affaire est à suivre scrupuleusement.Il n’y a pas de fumée sans feu.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er juillet 2015 à 18:27 | jules (#2904) répond à olivier

      Quelle idée de vouloir faire des affaires à Mada ,personne ne respecte ni les contrats ,ni la parole donnée.
      En plus vue la corruption de la société(justice incluse) c’est du masochisme.
      Mada est et restera pour des siècles un pays de miséreux et de mafieux.
      Crevez en paix.

    • 1er juillet 2015 à 19:21 | MAHITSITENY (#8793) répond à jules

      ET ALORS ????

      En tout cas, cela vaut mieux que votre Pays, la « Frants », dont le Président est « volage » malgré sa petite taille !!!

      D’ailleurs, le nom évocateur de ce président laisse entendre sa réalisation palpable :

      AVOIR RÉUSSI A TRANSFORMER VOTRE PAYS EN UN VASTE BAISODROME !

      par la voie du MARIAGE POUR TOUS ; chiens et chats y compris !!!!

      Chapeau JULIUS !!!!

    • 1er juillet 2015 à 19:24 | MAHITSITENY (#8793) répond à Paulo Il leone

      « le lynchage, médiatique ou autre, ( voir le joyeux barbecue de nosybe ) ! »

      Si on ne vous y a pas invité, ne soyez pas jaloux !!!

    • 1er juillet 2015 à 19:54 | Cacatoès (#7049) répond à Paulo Il leone

      « Un pays de sauvages qu’on vous dit ! »

      Es que tu écris cela pour tous les malgaches ?

    • 1er juillet 2015 à 19:58 | Cacatoès (#7049) répond à Cacatoès

      « Est ce que » Je voulais écrire !!

    • 1er juillet 2015 à 20:14 | racynt (#1557) répond à Paulo Il leone

      Quid du vazaha sauvagehttp://quenelplus.com/derniere-creation/guerre-de-civilisation.html plus barbare que daech

    • 2 juillet 2015 à 07:34 | mandrozeza (#5123) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il n’y a pas de Tribune sans Basile

      On pourrait même dire :
      Il n’y a pas de Tribune sans Basiles

    • 2 juillet 2015 à 08:54 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Parole

      Je suis presque d’accord avec vous, avec une réserve malgré tout.
      « Derrière cette vieille pratique héritée de la colonisation ». Cette vielle pratique est encore plus ancienne. Jean Laborde, lui aussi entrepreneur, avait aussi été expulsé du temps de Ranavalona. Qu’est devenue Mantasoa depuis son expulsion ?

    • 2 juillet 2015 à 08:57 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à MAHITSITENY

    • 2 juillet 2015 à 08:59 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à MAHITSITENY

      Toute proportion gardée, je ne sais plus si c’est la France qui a deteint sur Madagascar ou bien l’inverse !

  • 1er juillet 2015 à 12:17 | betoko (#413)

    En tout cas ce monsieur Alain Moyon n’est pas clair . Je ne savais pas qu’il ( et son ou ses associés ) posséde des magasins DUTY FREE en plein Tana , mais pas en sous douane , conseillers par des amis j’ai été allé acheter du whisky dans ces magasins et sans avoir un billet d’avion ni mon passe port . Parait que c’est légale si on paie avec une carte bleue ou en devise étrangère

    • 1er juillet 2015 à 13:16 | takaka (#8449) répond à betoko

      Ô Betoko ! C’est quoi une carte bleue ou une carte visa internationale ?
      Retourne à l’école primaire publique !

    • 1er juillet 2015 à 14:43 | RAMBO (#7290) répond à betoko

      Betoko ..est-ce que vous avez déjà connu des hommes d’affaires clairs ? Surtout quand ils font la politique ?...Ravalomanana ,Rajoelina, Lanto Rakotomanga etc ..au Mapar il y en a plein.

    • 1er juillet 2015 à 16:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - « Le Ministre des Finances actuel devrait revoir cette affaire de »DUTTY FREE".Point barre.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er juillet 2015 à 18:26 | betoko (#413) répond à takaka

      Inutile de vous le préciser , quand je parle de devise donc c’est soit en Euros soit en Dollar , en franc -suisse ou en livre sterling , conclusion de quelle carte bleue je possède ? a VOUS de retourner en maternelle

    • 1er juillet 2015 à 18:40 | betoko (#413) répond à RAMBO

      Mais pourquoi vous ne citez pas Hery Rajaonarimampinina le quel avait acheté une grande maison située à Tsimbazaza et cette maison lui a coûté entre deux ) trois milliards de FMG , et pourquoi vous ne parlez pas des le députés qui font du trafic de bois de rose
      Des hommes d’affaires clean j’en connais et il y a même qui étaient avec Andry Rajoelina
      Si vous avez des preuves selon les quelles Andry Rajoelina ou Lanto Rakotomanga sont des pourris , merci de nous les donner car cela intéresse certainement la justice . J’ai entendu aussi que des proches de Hery Rajaonarimampianina ne sont pas clairs , Certainement nous le saurons un jour
      Vous savez beaucoup de journalistes d’investigation sont au courant de beaucoup de chose question magouille qui concerne le pouvoir actuel , mais ils attendent le moment propice pour les sortir . Déjà la revente des trano mora par Rivo Rakotovao , la revente et la location des ATR d’Air Mad , une des raisons de cette gréve à Air Mad , Pourquoi le pouvoir ne voulait pas que la séance aux questions au membre du gouvernement est interdit d’être diffusé en directe sur TVM et RNM ?

    • 1er juillet 2015 à 19:02 | MAHITSITENY (#8793) répond à betoko

      « Des hommes d’affaires clean j’en connais et il y a même qui étaient avec Andry Rajoelina »

      LESQUELS ???

    • 2 juillet 2015 à 09:04 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à MAHITSITENY

      Comme le dit lui-même Betay : a-t-il des preuves de ce qu’il avance ?

    • 2 juillet 2015 à 09:05 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      DUTTTY ==point barre==
      Moi-moi jeu-jeu 1943
      Le PADESM et ses héritiers

  • 1er juillet 2015 à 12:29 | rasoulou (#4222)

    A Madagascar si vous avez une petite affaire, personne ne vous embête....

    A Madagascar, si votre affaire prend de volume, vous devriez les jeux mafiaco-politique, et les « mametrà kely » !

    En affaire, la politique politicienne ouvre toutes les portes, tellement la corruption gangrène l’économie malgache !

    Alain Moyon doit balancer à la presse les noms de tous les corrompus !

    Il faut lutter contre cette peste de corruption !

    Le Bianco n’est pas très efficace, il n’est pas fait pour les hommes au pouvoir !

    • 1er juillet 2015 à 12:30 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Lire : vous devriez jouer les jeux.....

      Désolé pour la redondance !

    • 1er juillet 2015 à 12:48 | betoko (#413) répond à rasoulou

      Comme l’affaire de ce mauricien qui a eu l’idée d’installer des scanners à l’aéroport d’Ivato et aussi pour gérer la sécurité du dit aéroport , il a fait appel à deux associés français les quels lui ont tout prix par magie . Je me demande si ce n’est pas encore cet Alain Moyon ?

    • 1er juillet 2015 à 14:25 | RAMBO (#7290) répond à rasoulou

      Alain MOYON a droit a une émission spéciale chez TVplus ce soir après le journal...pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette affaire...

      En tout cas, ce n’est pas la première fois que des étrangers qui ont d’intérêts communs à Mada s’entre déchirent...Des fois comme à Toliary cela se termine par une « vendetta »

    • 1er juillet 2015 à 15:56 | Parole (#2602) répond à rasoulou

      et le charabia...

    • 1er juillet 2015 à 17:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rasoulou

      - « Alain Moyon était ou est de la bande à Marc RAVALOMANANA ».
      UNE AFFAIRE A REVOIR DE FOND-EN-COMBLE« même cette affaire de »DUTY FREE acquise très récemment.

      Sous toute réserve..

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 juillet 2015 à 09:07 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à betoko

      Avez-vous des preuves, Betay ?

    • 2 juillet 2015 à 09:09 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est bien dans une réserve que l’on devrait vous parquer. 1943===point barre===
      Le PADESM et ses ==HERITIERS==

    • 2 juillet 2015 à 09:50 | rasoulou (#4222) répond à Parole

      « Voadona indray ny ZD »

      Le Bianco : nous savons ses limites, réservés uniquement aux opposant au pouvoir !!!!

      Le Bianco lors du règne du dictateur Ravalomanana n’était fait pour Tiko et Compagnie mais pour ses concurrents !!!

      On sait très bien les harcèlements fiscaux et l’incarcération subis par les trois frères d’Andrefan’Ambohijanahary, alors qu’à côté Tiko possède des arriérés fiscaux énormes et laissés tranquillos !

  • 1er juillet 2015 à 13:28 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    On est devant le « REGLEMENT DE COMPTE A OK CORAIL »

  • 1er juillet 2015 à 17:43 | violety (#3681)

    C’est un roman purement malagasy de mauvaise foi !! voilà un immeuble que Ratsiraka a fait construire pour devenir un « éléphant blanc plein de fantômes » que personne n’en voulait (il y a la mort d’un certain frère de Razanamasy et d’un Mauricien quand ces derniers voulaient « réhabiliter » ce gros bâtiment en suivant le rituel malagasy pour chasser les « fantômes » qui hantaient les lieux, et qui ont fait fuir ceux qui voulaient réhabiliter ce « beau et bien placé » bâtiment) . Et voilà un vazà nommé Alain Moyon qui fonçait tête baissée en immolant quelques zébus devant un dada Rabe, et il a pu le réhabiliter faisant fière allure d’Ivandry maintenant.
    Par jalousie son associé vazà aidé par des hommes d’affaire malagasy (les noms ont été cités, dont un est très proche du PRM ) veulent l’expulser pour récupérer le bâtiment !!!
    Le Ministère de l’intérieur a fait marche arrière,
    et il passe la balle à la Ministre de la Justice,
    et après au Ministre d’Etat, et au PM , et au PRM .......
    Et avec ça Madagascar et le PRM en tête fait appel aux Investisseurs Etrangers !!!!

  • 1er juillet 2015 à 18:00 | DRYAN (#8622)

    J suis sûr que des mafias gasy dont vous connaissez déjà certains d’entre eux seraient encore derrière cette affaire en aidant l’associé d’AM à boter ce dernier en dehors du M/car pour en partager ensuite le contrôle de la Sté Assist Dvlpt. C’est de cette manière que certains mafias gasy parviennent à accaparer les biens des investisseurs étrangers.
    Hatao izay expulsé-na le vazaha dia halaina moramora ny fananany avy eo hanatevenana ny efa eo am-pelatanana. Henjana ka !

    • 1er juillet 2015 à 18:58 | MAHITSITENY (#8793) répond à DRYAN

      Bonjour DRYAN ;

      Loin de moi l’idée de jeter des pierres à cet A.MOYON, mais Voilà ce qui arrive quand on ne raisonne que sur le plan comptable et économique avec ses mentalités à l’Européenne !

      Pourquoi ?

      1- Principe : IL EST INTERDIT D’ÊTRE RICHE DANS UN PAYS PAUVRE SOUS PEINE D’ÊTRE SPOLIE ET APPAUVRI A SON TOUR !!!!

      Ce n’est pas pour rien si tous les MALAGASY d’où ils proviennent connaissent très bien ce proverbe :
      « NY HAZO AVO HALAN-DRIVOTRA »(les vents détestent l’arbre haut perché)

      « Les MALAGASY sont les plus épris de la jalousie et de l’égoïsme !! »

      Cela ne vient pas de moi mais de la conclusion de la Banque Mondiale concernant ses études relatives à l’appauvrissement de MADAGASCAR.

      Je suis MALAGASY de pure souche et cela me fait mal.

      Mais il y a quand même une grande part de vérité dans cette affirmation !

      D’ailleurs, les faits parlent d’eux mêmes :
      - OPK
      - destruction massive de TIKO ainsi que des boutiques des riches

      Ainsi, MADAGASCAR serait attrayant pour les affaires à première vue.

      Mais essayez d’y faire des affaires dans les règles de l’art et voilà le résultat : TOUT LE MONDE SE LIGUENT POUR VOUS SPOLIER !!!!

      Cela demeure valable dans tous les Pays sous développés.

      2-EXCEPTION : IL EST PERMIS D’ÊTRE RICHE DANS UN PAYS PAUVRE SI VOUS VOUS APPELEZ « TOTO RIINA », « AL CAPONE », OU ENCORE « OUSSAMA BEN LADEN » !!!!

      Dans ce cas, Vous êtes un « vrai dur » car :

      - la Police, la Gendarmerie, l’Armée et la Justice sont vos petits chiens : Il faut leur jeter de « l’os assez charnue » pour qu’ils se « couchent » lors de votre passage !!!

      - les Ministres et le Président de la République sont respectivement vos « serviteurs » et « majordome » : il leur faut de vrais « salaires » sinon ils feront grève pour vous botter les fesses !!!
      Mais au vu des services rendus, cela vaut largement la peine !!

      - Pour vous distraire, il vous faut recourir au service « Des..P.UTES » !!! Là, le tarif n’est pas cher ! Juste une 4X4 et vous en aurez l’exclusivité : pour X années non stop S.V.P.!!!

      Merci !

  • 1er juillet 2015 à 19:09 | SNUTILE (#1543)

    Quels sont les rôles et la propriété ?

    1 - La source du projet, l’initiateur est propriétaire. Il a eu l’idée, il a travaillé dur pour rassembler mais une personne a apporté de l’argent plus ou moins que les autres.

    2 - Apporter de l’argent pour que l’autre puisse travailler avec ?
    L’argent gagné honnêtement c’est aussi bien du travail dur auparavant. mais ce travail a été récompensé par cet argent. A ce moment là l’argent devient ce qu’on appel un fond d’investissement ou un fond d’épargne, rémunéré au moins au taux fixé normalement par les banques de l’état où il est utilisé.

    3 - ou travailler avec l’argent emprunter ?
    Travailler avec de l’argent gagné à fructifier. Ce n’est pas aussi facile même si on est propriétaire du terrain, de l’immobilier, des mobilers, etc.
    Dans le cas de rizière c’est notre coutume JUSTE du TOKOTELO 1/3 des bénéfice pour l’investisseur, 2/3 pour le propriétaires ou les propriétaires.

    4 - Dans l’accord sur un contrat préétablit à l’avance, c’est le contrat qui prime puisque les associés se sont compatis entre eux. L’argent sans l’homme volontaire ne fait rien.

    D’ailleurs en récupérant son Capital argent il peut continuer à investir encore et encore tout en gagnant déjà un intérêt sur investissement.

    A prendre en compte qu’un retard de payement du capital représente en plus une pénalité à remplir.

  • 1er juillet 2015 à 21:31 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Le tribunal de commerce de Nanterre traite des dizaines de litiges comme celui ci tous les mois

    D’ailleurs ce tribunal se met en grève à partir de Lundi de ce mois : motif
    pas assez de personnel et trop de dossiers non traités

    • 2 juillet 2015 à 07:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotoasitera Fidy

      Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA est de retour,de retour aussi dans les affaires.
      - « Est-ce-que ce Monsieur souhaiterait qu’on parle de LUI » ??
      Je demande au Ministre des « FINANCES et de l’Economie » de revoir ==« TOUS LES DOSSIERS COMMERCIAUX »==de ce Monsieur.

      - « Il n’y a pas de fumée sans feu ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 juillet 2015 à 08:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Affaire Nationale
      SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA
      - Président de la République Malgache
      - Chef d’Etat de Madagascar
      - Chef Suprême de l’Institution
      a rejeté la proposition des dépiotés de faire appel==« à un arbitrage »==de la Communauté Internationale (-« ARBITRAGE INTERNATIONAL »-).

      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »-

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 juillet 2015 à 10:18 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Refuser un arbitrage international et confier le dossier à la justice malgache dont on connaît l’impartialité et l’indépendance.

      Une idée ===pas très nouvelle== : nationalisons tous les biens des étrangers.
      Madagascar retrouvera alors le chemin du développement. Vive Ratsiraka, Kim il Sung et Kieu San Pan !

    • 3 juillet 2015 à 07:41 | mandrozeza (#5123) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Lisez L’express de Mada, vous ne rencontrerez pas Basile.
      De plus la rubrique faits divers est très documentée et reflète bien l’état de délabrement de la grande île (qui apparaît de plus en plus petite). Dans cette rubrique, lire ce passionnant fait divers sur lequel la justice malgache pourra travailler avec excellence :

      Un 4×4 a pulvérisé et envoyé dans les rizières trois charrettes. Des paysans venus faire du labour sur le Betsimitatra ont en fait les frais. L’un d’eux a péri tandis qu’un autre lutte contre la mort.

    • 3 juillet 2015 à 16:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à mandrozeza

      votre pseudo en dit long !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 272