Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 07h16
 

Economie

Foncier

Approbation du Programme National Foncier pour 5 ans

lundi 21 novembre | Randria Maeva

Le Programme National Foncier (PNF) a été ficelé le 17 novembre 2016, au Ministère des Affaires Etrangères Anosy. Le programme durera 5ans, de 2016 jusqu’à 2020.

Le programme concerne particulièrement la valorisation foncière par la formalisation des documents de propriétés foncières, la facilitation des procédures pour les communautés rurales, ainsi que le droit d’usage des ressources.

Il existe différents cas comme le cas de la région d’Itasy où les paysans se trouvent en situation de conflit dans la sécurisation de leur propriété et dans la régularisation des papiers de leur terrain. Des terres qui étaient des concessions coloniales et par la suite abandonnées sont au centre de nombreux litiges ; les occupants et exploitants actuels ont du mal à s’approprier de ces terres. Ayant exploité la terre durant des années, ces exploitants revendiquent leurs droits. De tels litiges fonciers marquent principalement cette région, comme le cas en 2006 des localités d’Ankorondrano, entre Analavory et Ampefy. Des opérations et des campagnes sont alors organisées dans la région dans le cadre de différents projets comme l’Opération Domaniale Concertée (ODOC) ou « Hetsika Fizarana Titra Faobe » initiée par le ministère de l’Aménagement du territoire. Mais il n’y a pas qu’Itasy, 140 titres fonciers ont été distribués au mois d’Octobre dans le District d’Ambanja.

Les conflits fonciers constituent un des principaux problèmes entre les familles, entre des particuliers et des entreprises et des organisations, entre des particuliers et l’Etat lui-même ; et ils font 75% des dossiers soumis et traités dans les tribunaux. Depuis la mise en place et le fonctionnement des Bureaux fonciers (Birao Ifotony ny Fananantany ou BIF), les paysans de ces localités se sentent plus aptes à se défendre face à l’accaparement des terres venant des tiers.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 21 novembre à 16:36 | Jipo (#4988)

    Ou l’ art d ’ inventer des programmes qui ne sont que, en plus de budgétivores : que du vent, qui plus est sur 5 ans !!!
    Toujours ce problème de ceux qui travaillent la terre et ceux qui veulent se l’ approprier, finalement rien de nouveau à Dago.
    .https://www.youtube.com/watch?v=_58RlnUdFy4

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 238