Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 30 avril 2016
Antananarivo | 14h09
 

Société

D’Antaninarenina à Ambondrona

Andry Rajoelina revisite son adolescence

mardi 15 janvier 2013 | Rakotoarilala Ninaivo

Vers 11 heures tapantes ce lundi 14 janvier, Andry Rajoelina a
commencé le lancement officiel des travaux de réhabilitation
des deux escaliers qui ont marqué son adolescence, ceux
d’Antaninarenina et d’Ambondrona.

« J’y étais passé pendant mon adolescence » a indiqué le président de
la Transition tout en rappelant que « ce lieu retrace l’histoire
de la capitale".

C’est ce qui peut justifier la décision d’Andry Rajoelina de sortir de
sa poche l’argent nécessaire pour le granit qui sera utilisé à la réhabilitation
des deux escaliers.

Il a demandé à l’entreprise Colas de laisser un héritage concret à
la Municipalité et aux citoyens d’Antananarivo et elle a accepté de les
effectuer gratuitement.

"Ces escaliers furent construits en 1833 au temps de la
Reine Ranavalona Ière, soit il y a 180 ans" dit-il tout en soulignant
que "pendant l’époque royale, c’est
le chemin emprunté par les rois et reines pour rejoindre Analakely le
centre ville".

Aujourd’hui, la majorité des tananariviens passent par ces escaliers.
Et au Président de la Délégation Spéciale (PDS) de la
Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), Edgard Razafindravahy d’affirmer
que "plus de 75% de la
population tananarivienne sont des piétons".

La réhabilitation des deux escaliers d’Antaninarenina et d’Ambondrona
sera effectuée avec des granits locaux.
Une marque de nostalgie pour Paris. « l’Avenue des
Champs Elysées en France est pavée avec des granits malgaches » a dit
le President de la Transition Andry Rajoelina pour dire qu’il est
plus
que normal que ces escaliers soient revêtus avec nos propres ressources ».
Avec la qualité de ces matériaux
locaux, ces escaliers peuvent tenir jusqu’à plus de 180 ans.

Projet présidentiel

Ce projet entre dans le
cadre des nombreux projets présidentiels menés à travers Madagascar.
Ainsi, plusieurs personnalités de la Transition ont assisté à la
cérémonie de ce lundi à part le PDS de la
CUA, Edgard Razafindravahy.

Parmi les membres du gouvernement qui ont assisté à la cérémonie
figurent le ministre de la
Santé publique et du planning familial, Johanita Ndahimananjara, et le
ministre de la Communication, Harry Laurent Rahajason.

Ont par contre brillé par son absence, le premier responsable de
l’aménagement du territoire, le vice premier ministre Hajo
Andrianainarivelo et le Premier ministre Omer Beriziky.

Tous les membres du staff de la
Présidence de la Transition conduit par le secrétaire général, Haja André
Resampa, ont été aussi présents, ainsi que des représentants du
Parlement de la Transition composés
de membres du Conseil Supérieur de la Transition (CST) et du Congrès de la
Transition (CT).

Pour sa part, dans sa brève allocution, le PDS de la CUA, Edgard
Razafindravahy, a remercié le numéro un de la Transition pour les diverses infrastructures
initiées et réalisées dans la capitale.

« L’histoire jugera.
Nombreuses infrastructures ont été achevées telles l’Hôtel de Ville, le
Coliseum de Madagascar, le Stade Makis, et beaucoup restent encore à
faire. Tout ceci, non seulement revalorise la capitale mais fait
également honneur
à sa population. La réhabilitation de ces escaliers historiques équivaut à
la revalorisation de l’histoire même d’Antananarivo. Après le
renouvellement du parc
de bus dans la capitale dont les principaux bénéficiaires sont les usagers
des transports en commun, aujourd’hui, vous n’avez pas oublié les piétons
tananariviens. Nous tenons à vous en remercier au nom de la population.
Cette dernière saura un jour vous exprimer ses gratitudes », a-t-il adressé
au Président de la Transition.

De leur côté, les techniciens de l’entreprise Colas ont souligné que les
travaux vont démarrer ce lundi 14 janvier et dureront huit (8)
semaines. Tous les travaux seront achevés le 8 mars prochain, deux mois
avant la tenue du scrutin du premier tour de l’élection présidentielle
du 8 mai.

Le samedi 19 et dimanche 20 janvier prochain à Toamasina, Andry
Rajoelina va encore assister à la cérémonie officielle de réception de
l’hôtel de ville réhabilité et du centre hospitalier nouvellement
construit, sans oublier la distribution des « Trano mora ».

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 318