Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 10h33
 

Société

Toamasina

Andry Rajoelina lance de nouveaux défis

lundi 8 octobre 2012

Le président de la Transition, Andry Rajoelina, a effectué samedi 6 octobre, une visite de lancement officiel des travaux d’embellissement et de réhabilitation des infrastructures dans la capitale de la Région Atsinanana. Une forte délégation, composée du staff technique de la Présidence, des membres du cabinet conduits par leur directeur, des membres du gouvernement et du Parlement de la Transition ainsi que des autorités locales l’ont accompagné dans toutes les visites.

Mainland réhabilitera la route Toamasina-Foulpointe

JPEG - 94.2 ko

Une cérémonie simple s’est tenue à cet effet, sur la RN 5. Après les mots de bienvenue du maire de la Commune rurale de Toamasina suburbaine, le directeur général de la société Mainland Mining, Mme Ren FANG, a rassuré l’État malagasy : « nous sommes déterminés à respecter nos engagements et nos responsabilités ». Elle a rappelé qu’en 2011, la société a déjà exécuté la réhabilitation de la route reliant Foulpointe à Soanierana Ivongo et au titre de cette année 2012, elle s’attèlera sur ces travaux de réhabilitation de la RN5 reliant Toamasina à Foulpointe.

JPEG - 157.5 ko

Dans sa brève allocution, le président de la Transition a indiqué : « j’ai entendu vos cris de détresse sur le piteux état de cette route nationale. Notre présence actuelle marque ainsi le début des travaux de réhabilitation de la RN5. Malgré la crise, le régime de la transition a cherché toutes les coopérations possibles et a mené des négociations auprès des sociétés d’exploitation minière dont la société Mainland Mining Ltd. Comme je l’ai dit hier à Ambatovy, nous pouvons exploiter nos propres richesses pour bâtir et laisser un héritage concret pour la génération future ».

Réhabilitation de la rue et de voirie de Tanamakoa

JPEG - 176.2 ko

Les travaux de réhabilitation de la rue et des canaux d’évacuation de Tanamakoa, d’une longueur de 1,35 km, vont débuter incessamment. Ces travaux sont financés par la Société du port à gestion autonome de Toamasina (SPAT). Le Cabinet Rafanoharantsoa en est le maître d’œuvre.

Construction d’un stade aux normes internationales à Barikadimy

JPEG - 135.2 ko

La région d’Atsinanana bénéficiera également d’un stade omnisport aux normes internationales à Barikadimy. Lors de la cérémonie de pose de la première pierre de ce stade, le président de la Transition a affirmé que les travaux seront achevés d’ici quelques mois. « Puisque cette région Atsinanana est majoritairement composée de jeunes, il s’avère capital d’y bâtir un stade aux normes internationales ». Ce stade aura une capacité de 15 000 places et comportera une piste d’athlétisme et un gazon synthétique.

La population locale a saisi cette occasion pour exposer au président de la Transition les problèmes d’emplois endurés par les jeunes de ce village. Andry Rajoelina a ainsi expliqué que : « les travaux de construction de ce nouveau stade peuvent générer jusqu’à 300 nouveaux emplois (surtout des maçons et manœuvres) ».

Visite du projet « Trano mora » à Mangarano

JPEG - 151.5 ko

Les « trano mora », initiés par le président de la Transition, en étroite collaboration avec la vice – Primature chargée du développement et de l’aménagement du territoire, situés dans le Fokontany de Tsarakofafa (ou Toulouse pour la population riveraine), sont presque finis. Ces maisons sont actuellement au nombre de 128 dont 28 d’entre elles comportent deux chambres (1 chambre à coucher, 1 séjour, salle de bain et cuisine) et les 100 restant comportent trois chambres (2 chambres à coucher, 1 séjour, salle de bain et cuisine). La durée d’exécution des travaux de construction de ces nouvelles maisons est de 4 mois et la construction est en cours de finition.

Rénovation du « Bazar kely »

JPEG - 65.6 ko

Tous les habitués de Toamasina connaissent les problèmes endurés par les commerçants et les clients du « Bazar kely » en pleine période de pluie. C’est la raison qui a poussé le président de la Transition à programmer des travaux de rénovation totale du marché « Bazar kely » afin de résoudre ces problèmes. Les travaux devront être achevés d’ici la fin de l’année.

Rénovation du marché couvert « Bazar be »

JPEG - 147.5 ko

Incendié au mois d’août 2010, le marché communément appelé « Bazar be » à Toamasina va renaître de ses cendres. Lors de sa descente sur le lieu, le chef d’État par intérim a rappelé que « ce marché de Bazar Be fut construit pendant la Première République. Toutefois, il n’a jamais été réhabilité. Et voilà maintenant que les tôles sont rouillées. Aujourd’hui, nous allons procéder à sa rénovation et à sa modernisation totale. Certains sont perplexes et n’ont pas cru que même pendant un régime transitoire, on peut, bel et bien, bâtir et construire de nouvelles infrastructures ».

Travaux d’aménagement du boulevard Ratsimilaho

JPEG - 150.8 ko

Hormis la réhabilitation de la route longeant le bord de Toamasina, qui, rappelons – le, a déjà débuté, le président de la Transition a annoncé la mise en place d’un parc d’attraction pour les plus jeunes, et des infrastructures sportives sur la plage de Toamasina, qui sera également équipée de matériels sportifs comme des appareils de musculation.
En guise de reconnaissance envers les efforts déployés par le régime actuel, surtout dans le dessein d’embellir davantage la Ville du grand port, la président de l’Association « Fivoarana manara-penitra », a représenté ses pairs pour exprimer leurs remerciements. Pour sa part, le président de la Transition a octroyé un fond de commerce à cette commerçante pour qu’elle puisse démarrer ses activités.
Il convient de souligner que ces travaux d’aménagement du Boulevard Ratsimilaho sont financés par la Société du port à gestion autonome de Toamasina (SPAT) et assurés par l’Entreprise SMATP.

Visite de l’Hôtel de Ville de Toamasina

JPEG - 134.5 ko

Les travaux de construction de l’Hôtel de Ville de Toamasina ont commencé le mois de décembre 2010 et ont été bouclés le mois d’août dernier. Le président de la Transition s’est dit « satisfait » des résultats. Il a même indiqué que : « sur l’architecture, ce nouvel Hôtel de Ville de Toamasina dépasse largement l’esthétique de mon bureau au Palais d’État d’Ambohitsorohitra ». Le PDS de la Commune Urbaine de Toamasina a même affirmé que : « cet hôtel de Ville de Toamasina se place au 2ème rang du plus bel Hôtel de Ville de Madagascar après celui de la Capitale ».

Il convient de noter que le nouvel Hôtel de Ville de Toamasina s’étale sur une surface de près de 3000 m². Les gros et seconde œuvres ont été pris en main par l’entreprise EGCTP, le suivi des travaux par le cabinet AD2 Architecte, l’électricité par l’entreprise MMBTP et tout ce qui touche l’aluminium par Alutech.

Toutefois, les travaux de construction d’un jet d’eau et du revêtement de la cour de l’Hôtel de Ville sont actuellement en cours et sont prévus se terminer d’ici un mois et demi. La réalisation de ce chantier est assurée par l’entreprise SMATP. « L’inauguration de cet Hôtel de Ville devrait se tenir dans un mois et demi », a avancé Andry Rajoelina.

Visite du nouveau Centre hospitalier de Toamasina

JPEG - 120.7 ko

Pour terminer sa journée marathon de ce samedi 06 Octobre 2012, le président de la Transition a effectué une visite du nouveau centre hospitalier aux normes internationales de Toamasina dont le taux de réalisation des travaux est actuellement estimé à plus de 99,20%. Au cours de sa visite guidée du nouveau centre hospitalier de Toamasina, il a déclaré devant la population : « cet hôpital fonctionne comme tous les hôpitaux publics dans toute l’étendue du territoire national. À cet effet, les soins sont accessibles à tous pour une égalité de traitement de tous les patients sans en faire exception ». Une déclaration qui a reçu une ovation spéciale de la population.

Recueilli par Bill

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 390