Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 18h18
 

Editorial

Ambiance de troisième Guerre mondiale

lundi 16 novembre 2015 | Ndimby A.

129 morts, 352 blessés dont 99 en « urgence absolue » le vendredi 13 à Paris [1]. La veille, un double attentat fait 43 morts à Beyrouth. Ces deux évènements terroristes ont été revendiqués par l’État islamique ou Daesh, et ils s’ajoutent à une longue liste d’attentats récents liés à des groupes islamistes :
- 72 personnes tuées au Centre Westgate de Nairobi en septembre 2013 et 147 étudiants massacrés à l’Université de Garissa (Kenya) par les milices al-sheebab ;
- 2000 habitants de Baga (Nigeria) en janvier 2015 et 170 début juillet 2015 au Nord du Nigéria tués par Boko Haram,
- 224 morts suite au crash d’un Airbus d’une compagnie russe. L’Etat islamique a revendiqué l’attentat, mais les autorités russes renaclent à reconnaitre un acte terroriste.
- de multiples attaques qui ont fait au total des centaines de victimes dans plusieurs pays (Somalie, Kenya, Tunisie, Syrie) et en France, comme l’attentat mené par Mohamed Merah contre la communauté juive à Toulouse (2013).

La priorisation des informations dans les chaines internationales regardées à Madagascar, mais également une connaissance plus fine de la France par rapport aux autres pays victimes, font que les morts de Paris semblent plus proches de nous que les morts kenyans ou nigérians. Cependant, cela ne doit pas être un prétexte à dénigrer la vague de sympathie envers les victimes de Paris. Combien de ces prêtres de la pensée équitable pourraient commencer par placer Garissa ou Baga sur une mappemonde, avant de se faire les directeurs de conscience de l’humanité ?

Du fait de ces multiples théatres d’opération, si la guerre se définit comme un état de conflit armé entre plusieurs groupes politiques constitués, alors il semble bien que cette guerre-ci soit mondiale. Mais contrairement aux deux précédentes qui mettaient aux prises des États, celle-ci est de forme asymétrique, et met aux prises des États face à des groupes armés qui n’en présentent pas nécessairement le caractère constitutif, même si dans le cas de Daesh, le contrôle territorial est de plus en plus étendu, contrairement à Al-Quaida qui était une nébuleuse. Ces actes barbares répondent à une logique criminelle, bestiale, mais quoi qu’il en soit, logique. Réponse à l’implication armée de certains pays comme la France ou le Kenya dans la guerre contre les terroristes islamistes ; volonté de s’assujettir les populations et les zones pour mettre la main sur les ressources pétrolières (Irak, Nigéria) ou y transformer les femmes en esclaves sexuelles (Irak) ; et surtout, motivation pseudo-religieuse au nom de la guerre sainte (Djihad) pour convertir si nécessaire par la force les « infidèles » [2].

Il faut toutefois souligner que cet interventionnisme français si décrié, même s’il est dans la droite ligne d’une conception arrogante des relations internationales par la France depuis le temps des colonies, ne pourrait exister dans le monde contemporain s’il n’y avait pas souvent une demande de la part des pays africains. À titre d’exemple, en 2005, c’est Idriss Deby qui a demandé à la France d’intervenir au Tchad pour résister aux rebelles. Même chose en 2013 au Mali. La première chose que le DJ Rajoelina a faite quand les forces armées ont failli l’arrêter en 2009, c’est d’aller se réfugier dans les jupes de la France. Et en 2002, Ravalomanana a tout fait pour obtenir le regard favorable de Paris dans sa prise de pouvoir illégale de février 2002. Par conséquent, il faudrait rester logique envers soi-même et ne pas se plaindre d’interventionnisme, alors que d’autre part les Africains et les Malgaches se tournent vers Paris à la moindre occasion pour espérer un soutien ou un secours.

Réactions imbéciles.

À Madagascar, le climat actuel de revendication des iles éparses [3] favorise les réactions particulièrement imbéciles, et on ne peut que s’en désolidariser de la manière la plus véhémente. Si on peut avoir des motifs légitimes d’être écœurés de la politique étrangère de la France depuis la colonisation jusqu’aux îles éparses, en passant par le soutien sarkozyste au coup d’État de 2009, rien ne pourra jamais justifier que l’on cautionne les actes barbares du vendredi 13 à Paris.

On ne peut donc, sans maladie mentale avérée, se réjouir de ces attentats terroristes du vendredi 13 et s’exclamer sur les réseaux sociaux « bien fait pour la France », sous prétexte d’avoir des rancœurs politiques ou économiques. Un attentat aveugle, du fait qu’il soit aveugle, ne va pas faire de distinction entre les Français et les autres. On sait déjà qu’on compte parmi les victimes une amie de Madagascar, la Française Véronique de Bourgies, fondatrice de l’ONG Zazakely Sambatra et qui a fait pour plusieurs orphelins Malgaches beaucoup plus que les pseudo-nationalistes qui piaillent derrière leur écran d’ordinateur. Depuis vendredi, ces enfants sont orphelins une deuxième fois. Il semblerait aussi, selon le Journal de l’Ile de la Réunion, que deux ou trois victimes Malgaches soient également à déplorer [4]. Les ânes vont-il continuer à braire « bien fait » ?

L’Europe risque maintenant de payer les conséquences de son incapacité ou son manque de volonté à gérer l’afflux de réfugiés, car ses frontières ont été de facto transformées en passoires au nom de conceptions foireuses droits-de-l’hommistes. Mais il faut également être conscient que les cellules terroristes dormantes n’ont pas attendu les boat people de 2015 pour prendre racine en France et fondre leurs membres dans la masse, en attendant de passer à l’action. Cela a produit les banlieues ingouvernables où les bandes de trafiquants de tout genre ont créé des zones de non-droit dans lesquels prolifèrent les recruteurs de djihadistes. Cela a produit l’accueil de réfugiés sans pouvoir faire le tri entre les agneaux et les loups qui se cachaient au milieu. Quand il s’agit de sécurité publique, il faudrait apprendre à faire la sourde oreille aux arguments attendrissants et politiquement corrects, car cela crée une politique de l’autruche dont on voit aujourd’hui les effets. Les Français auraient mieux fait de prêter plus d’attention aux thèses d’Eric Zemmour, au lieu de les vouer aux gémonies sous couvert de la beaufitude de certains gauchistes. Il est salutaire que le Président Hollande ait décrété l’état d’urgence pour protéger le travail des forces de l’ordre et de la justice contre les habituels larmoyants militantistes, dont les motivations plus émotionnelles que rationnelles empêchent la perception des conséquences à long terme. En outre, tous ces gourous de la démocratie, qui militent pour l’application universelle d’un système de pensée occidentale, feraient bien de se demander si au final, cela valait la peine de renverser ou vouloir renverser les dictateurs avérés Kadhafi, Saddam Hussain ou Bachar al-Assad, quand on voit le résultat des printemps arabes et autres opérations.

Après le temps du deuil, le monde occidental devra donc se poser des questions sérieuses. L’escalade des frappes aériennes en Syrie est-elle la meilleure solution ? Avec quelle marge peut-on gagner une guerre contre le terrorisme avec des moyens conventionnels, alors que l’ennemi est difficile à circonscrire (voir vidéo) ? Peut-on gagner une guerre militaire alors que les fondements du conflits sont politiques et culturels ? Quels sont les pays qui achètent le pétrole de Daesh, et qui lui permettent d’être aussi opulent et puissant ?

Après le temps de la compassion, viendra aussi à Madagascar le temps de la réflexion sur les leçons à tirer et les inquiétudes à nourrir sur l’islamisation de certaines villes, et aussi quartiers de la Capitale. Par conséquent, édito à suivre. En attendant, je propose l’envoi urgent de général Bombinette artisanale à Paris pour aider les enquêteurs français, lui qui est si prompt à découvrir les noms de coupables dans son imagination débordante.

P.-S.

J’ai l’habitude d’habiter dans un hôtel près de la Place de la République à chacun de mes séjours parisiens, fréquents depuis près de 20 ans, ce qui a fait du XIème arrondissement « mon coin » à Paris. Certains des lieux et rues qui font la une des journaux depuis vendredi sont des endroits que je fréquente, à travers leurs restaurants, leurs cafés, leurs boutiques. Malgré le fait que la France coloniale ait fait fusiller trois membres de ma famille proche de 1942 à 1947, j’ai appris à faire la part des choses entre l’État français, la France et les Français. Tout comme je me réjouisse que mes amis Français ne pensent pas que tous les Malgaches brûlent des êtres vivants sur les plages.

Notes

[1Malheureusement, plusieurs paieront de leur vie leur rencontre avec les Eagles of Death Metal, le groupe au nom prémonitoire qui se produisait au Bataclan

[2On devrait également un jour lister les théories complotistes foireuses qui ne manquent pas de fleurir dans de telles circonstances, entre ceux qui voient derrière le vendredi 13 à Paris la main de la CIA, des illuminati, du Bilderberger, de sectes satanistes ou des extra-terrestres.

[3Revendication animée en sous-main par les rejetons de la révolution à couleur d’écrevisse bien cuite, tant et si bien qu’on devine sans peine derrière l’orchestration de cette campagne de communication la présence d’oreilles pointues, dont le propriétaire voit à travers les îles éparses l’opportunité de refaire le coup pseudo-patriotique anti-Daewoo de 2009

[4Toutefois, cette information reste à vérifier car le premier bilan par nationalités ne mentionne pas encore de victimes Malgaches.

229 commentaires

Vos commentaires

  • 16 novembre 2015 à 08:35 | Dadabe (#9116)

    Une nouvelle fois, merci N’Dimby. Je partage l’ensemble de vos opinions et suis particulièrement sensible à votre propos sur le « coup des Eparses » comme une éventuelle et très opportune réplique de « Daewoo » en 2009.

    • 16 novembre 2015 à 09:11 | elena (#3066) répond à Dadabe

      Difficile transition, difficile exercice de nous ramener à Madagascar, à l’actualité malgache après les évènements tragiques du 13 novembre qui a provoqué beaucoup d’émotion , mais Ndimby l’a fait bravo.
      Beaucoup d’émotion car nous nous sentons concernés et touchés , nous avons quand même une grande partie de notre histoire liée à la France(contre notre gré bien sûr, il faut quand même le rappeler, mais on ne va pas reparler de 1896) et aussi parce que nous avons de la famille et des amis qui vivent en France. Nous sommes touchés par ce qui arrive à la France parce que nous y avons des attaches , mais c’est important de rappeler qu’ailleurs aussi Daesh continue à perpétrer ses assassinats.

      Concernant les îles éparses, je fais la même remarque que Dadabe, j’avais noté qu’Holijaona Rabaona intervenait sur ce sujet chez Viva mais dans ma naïveté je n’imaginais pas que ce pouvait être un coup du lapinou pour déboulonner Hery, force d’inertie, comme cela avait été orchestré pour préparer l’opinion internationale au renversement de Ravalo, avec entre autres cette fameuse pétition anti-daewo.J’y avais pensé mais je m’étais dit que ce n’était pas possible d’être aussi bête avec cette vue à court terme de reproduire un scénario déjà connu mais bon, ça doit être ça la haute politique !!!!

    • 16 novembre 2015 à 09:16 | elena (#3066) répond à elena

      Et je rajoute, je garde toute mon estime à caro et je la remercie pour sa ténacité et sa sincérité.Même si les îles éparses est une grande manipulation et une belle récupération politique, le problème de la souveraineté de Madagascar est toujours là.

    • 16 novembre 2015 à 10:04 | hrrys (#5836) répond à Dadabe

      les actes terroristes sont-ils une fiction ou une réalité ???

    • 16 novembre 2015 à 17:06 | betoko (#413) répond à elena

      Expliquez moi Elena pour quoi c’est une grande manipulation et une récupération politique les îles éparses ?
      J’ai suivi des débats la dessus dés le premier jour , à ma connaissance James Ratsima n’est pas un politicien ni Rabaona, ni Harison Jean Marie encore moins Raymond Ranjeva et André Oraison de l’université de la Réunion . Chose curieuse aucun membre de TIM dans toutes ces émissions ou manifestations , En effet il s’agit de notre souveraineté et c’est légitime pour nous de les réclamer

    • 17 novembre 2015 à 00:16 | caro (#7940) répond à elena

      Bonsoir Elena,

      La vie, en effet, est faite de facettes multiples que les évènements ne sont pas forcément liés les uns aux autres mais que nous devons les vivre, les subir ou les accepter telles quelles.

      Comment rester insensible à des massacres aussi barbares qui font ôter des vies humaines vraiment innocentes qui n’ont absolument rien à voir avec des militantismes rétrogrades qui frappent aveuglement sans le moindre discernement.

      Il est déplorable que certains esprits - quels que soient les dents qu’on a contre la France - se servent de cet évènement pour montrer plutôt des crocs devant la souffrance qui affectent les proches des victimes.

      C’était bien le cas lorsqu’un contributeur a parlé tôt sur MT ce qui s’est passé dans un autre forum où les forumistes se déchainaient contre la France. C’était à ce moment là, lorsque moi-même, j’ai dénoncé telle attitude en répondant à ce post d’un forumiste que mon message de condoléance et de compassion a été effacé par MT dans le cadre, très probablement, d’une censure du Modérateur.

      Que nous voulions ou pas, nous avons un passé commun avec la France, c’est notre histoire et refuser de l’accepter ou de renacler n’est que l’indice d’une frustration qui a besoin d’être soignée. Pour bâtir notre avenir, nous sommes amenés à nous réconcilier avec notre passé, aussi douloureux soit-il.

      Pour les infos que je qualifierai de périphériques, telles que l’exposé de Raboana sur Viva concernant les « îles malgaches » dont je pense avoir contribué à le mettre en ligne dans un but exclusivement informatif, il y a lieu de faire preuve de perspicacité en multipliant les sources d’informations sans considération de l’idéologie de leurs diffuseurs tout en faisant des recoupements chaque fois que nécessaire ou possible.

      Je vous renouvelle mon remerciement de la confiance que vous me témoignez. Soyez rassurée que ma démarche, même si elle rencontre des entraves auxquelles je pouvais m’y attendre, n’est motivée que d’un sentiment pour la préservation des intérêts de nos générations futures, malgré les supputations et les spéculations de tous ordres dont je fais l’objet. Votre soutien me réconforte. Merci.

      Bien à vous.

    • 17 novembre 2015 à 18:55 | zanadralambo (#7305) répond à elena

      Faute avouée, faute à demi pardonnée...

    • 17 novembre 2015 à 18:57 | zanadralambo (#7305) répond à betoko

      Les fanatiques du Tim sont sur ce site, tous les jours, à crier épar...pillés.

    • 19 novembre 2015 à 12:43 | vatomena (#7547) répond à caro

      L’interet des générations futures ,c’est : la rizière ,encore de la rizière ,encore plus de rizières . Nous serons 30 millions de malgaches avant qu’une goutte de pétrole sorte du plateau continental .Aux enfants qui naitront donnons à manger....Zébus et angady De la viande et du riz

    • 20 novembre 2015 à 09:25 | Gérard (#7761) répond à Dadabe

      Oui merci à Ndimby pour ce nouvel éditorial.

      écrit, comme toujours dans une langue qui fait plaisir à lire, ce qui est rare ici !

      en cherchant bien je trouve 2 points critiquables :

      une obsession anti Rajoelina qui peut lasser (quand bien même on serait d’accord sur le fond, ce qui est mon cas)

      une opinion sur les « conceptions foireuses droits-de-l’hommistes. » qui cadre avec les circonstances, mais pas avec le long terme

      ce sont 2 siècles de progrès des « conceptions foireuses droits-de-l’hommistes. » qui, malgré l’énorme tache coloniale, ont fait une place enviable à ce tout petit hexagone.

      ce sont ces conceptions, tellement opposées aux leurs, que les terroristes veulent détruire
      "
      ce sont ces conceptions que, dans l’instant, il faut peut être amender pour des motifs sécuritaires et pragmatiques, mais dont le progrès reste, sur le long terme, l’espérance que la grande majorité des gens

  • 16 novembre 2015 à 09:03 | Saint-Jo (#8511)

    • 16 novembre 2015 à 09:18 | elena (#3066) répond à Saint-Jo

      Saint Jo, une des plus belles chansons que j’ai jamais entendue avec Stand by me. Merci de m’avoir fait verser une larme.

    • 16 novembre 2015 à 17:09 | betoko (#413) répond à elena

      En parlant de la chanson Stand By Me , je préfère deux versions , celle de Playin for Change son arond , vu 80 million de fois et la version originale celle de Ben E King toujours sur You Tube

  • 16 novembre 2015 à 10:13 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    L’Islam en tant que religion n’a rien à voir avec cet acte. L’auteur est devenu de plus en plus le champion toute catégorie de l’AMALGAME sur le plan national (en mettant encore et toujours la transition de 2009 sans se référer au massacre du 07 Février 2009 par la garde présidentielle de RA8, un acte pire par rapport à ce qui se passe en France le 13/11/2015 car émanant des forces de l’ordre payées par les deniers publics) et international (en accusant l’Islam mais pas la mauvaise gouvernance des pouvoirs Français successifs à l’égard de sa population de 2ème et 3ème génération issue d’une immigration voulue en son temps, pour palier à l’insuffisance de main d’œuvre après la deuxième guerre mondiale, d’où UN MAL VIVRE général qui se transforme en désespoir pour aboutir à des actes irréfléchis maquillés à la sauce jihadiste pour justifier l’injustifiable, pour se donner bonne conscience et pour être à cheval sur son temps car le temps de la lutte de libération, de la révolution, de la guerre froide est révolu).

    En sus le fait de se croire plus fort et plus intelligent que les autres en faisant la pluie et le beau temps chez les plus petits que soi pour des divergences d’opinion, de vision voire pour des intérêts mercantiles.

    • 16 novembre 2015 à 10:44 | Saint-Jo (#8511) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Dire que l’islam n’a rien à voir dans ces odieux massacres est inexact !
      Parce que les tueurs sont tous exclusivement des musulmans !

      Dire que ces odieux massacres ont été perpétrés pour les intérêts de l’islam, au dépens des autres religions, est tout aussi inexact !
      Parce que les victimes, en sus des chrétiens-juifs-bouddhistes-païens-athées ... , sont aussi des musulmans .

      Mais la bêtise humaine, elle, est pleinement responsable !

    • 16 novembre 2015 à 10:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Saint-Jo

      J’ai écrit l’Islam (la soumission à un seul Dieu) en tant que religion qui est largement différent de l’islam (l’habit, l’apparence, le slogan, la mode, etc..) tel que vous et vos semblables le caricaturent.

    • 16 novembre 2015 à 11:16 | Saint-Jo (#8511) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mais vous personnellement, vous n’avez que des mots.
      Rien que des mots !
      Pas plus !

      Par contre, les victimes des massacres, elles, sont bien là !
      Au vu et au su du monde entier !
      C’est la réalité vraie !

      Hélas ! Ce ne sont pas que des mots !
      Comme les vôtres !

    • 16 novembre 2015 à 13:42 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ah ! Mais c’est bien sûr !

      Il ne faut pas confondre l’Islam avec l’islam !

      Et aussi il ne faut pas confondre les musulmans avec les musulmans !

    • 16 novembre 2015 à 14:05 | Eloim (#8244) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Ce qui est sûr que cet acte a été perpétré par des extrémistes radicaux (islamistes ou autres qu’on va découvrir très prochainement).
      « Combattre le terrorisme c’est combattre contre l’INVISIBLE » dixit l’ancien PM Français, Dominique de Villepin, donc impossible de l’éradiquer. C’est pareil pour notre cas à Dago concernant les Dahalos.
      Pourtant, le peu probable atout pour arriver à réduire cet acte terroriste c’est de travailler avec des musulmans « pratiquants réguliers ». Sinon, l’islam va connaître des crises en régression à cause de cette pratique abominable par les soi-disant islamistes radicaux adoptant le Djihad comme motif de combattre contre les DEMONS qui sont les Capitalistes de ce monde.

    • 16 novembre 2015 à 14:21 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Eloim

      Villepin, pin pin !

    • 16 novembre 2015 à 14:36 | vatomena (#7547) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Pas d’ALLAHMALGAMME ?

    • 19 novembre 2015 à 13:53 | vatomena (#7547) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ce que je vois ,ce que j’entends :
      Des milliers et des milliers d’arabes musulmans s’enfuient vers l’Europe chrétienne pour sauver leur vie.Ils sont poursuivis par d’autres musulmans qui crient « Allouah Akbar » à chaque exécution ,décapitation ,lapidation .Le prophète est impuissant à arreter le massacre de tous ces frères en religion .La France a chez elle ses musulmans ;Leur vie n’est jamais menacée.Ils vont à leur mosquée sans craindre la bombe du sunnite ou du chiite .Ils sont de plus en plus nombreux . Ils arrivent quand on n’a plus besoin d’eux.La France est reconstruite depuis plus de 60 ans.La crise ,les robots,l’informatique ont détruit des centaines de milliers d’emploi .20/00 à 30 /oo de leur jeunesse est au chomage ou vit d’allocations ,de deal ou de trafics .Ils restent ,ils font venir leur famille .Ils ne font pas l’exode vers leur bled ou leur douar .Ils ont bien meilleure vie que les irakiens ,les syriens ou les somalis .

    • 19 novembre 2015 à 20:08 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      - Si ce que vous écrivez est ce que vous voyez, essayez de changer votre monocle par un binocle adapté à vos vues. Merci.

      - Si ce que vous écrivez est ce que vous avez entendu, eh bien, ce sont des légendes urbaines sue certains esprits malfaisants répandent sur tous les réseaux sociaux et dans les médias pour foutre le bordel.

    • 19 novembre 2015 à 21:54 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Pouvez vous m’assurer, Menalahy, qu’il s’agit de légendes urbaines.Que ce que j’ai lu ,vu ,entendu était erroné. Ce serait une excellente nouvelle ,de quoi voir la vie ,l’avenir en rose. Un démenti bienvenu de tout ce que nous montre les actualités ;Ne voyageant guère ,je dois croire à vos dires.

    • 20 novembre 2015 à 13:28 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Bonjour Vatomena,

      Dans ce que vous écriviez, il y a une part de vérité mélangée à des légendes urbaines.

      Si je vous lisais pour la 1ère fois, je pourrais dire que vous faîtes de la désinformation comme tous ceux qui répandent des hoax (apparemment un mot invariable).

      La meilleure méthode couramment utilisée pour répandre des hoax, des légendes urbaines, des mensonges et des contre-vérités c’est de mélanger le faux du vrai.

      Tous les menteurs connaissent cette méthode très efficace et qui ne coûte pas un rond.

      Mais, je vous ai déjà lu et nous avons déjà échangé, c’est pourquoi, je pense que vous avez pris pour espèces sonnantes et trébuchantes, ce qui n’était que de vulgaires monnaies de singe.

      Voici, donc, les légendes urbaines que contient votre post :

      -  « La France a chez elle ses musulmans ;Leur vie n’est jamais menacée.Ils vont à leur mosquée sans craindre la bombe du sunnite ou du chiite .Ils sont de plus en plus nombreux . Ils arrivent quand on n’a plus besoin d’eux. »

       FAUX : les Musulmans de France craignent pour leur vie à cause des amalgames et de l’hostilité des nationalistes qui exploitent cet attentat pour souffler sur les braises de la xénophobie et surtout de l’islamophobie.

      Il faut voir dans la rue, dans les transports en commun, ceux qui fusillent de leur regard méprisant, réprobateur et suspicieux les jeunes femmes en foulard (pas en hidjab ou en niqab). Elles ne risquent rien, ces jeunes femmes, n’est-ce pas ? Les insultes ne traumatisent pas. Et les gestes violents sont bien maitrisés.

      Certes, cette fois-ci, la réaction de la population française de souche n’a pas été aussi virulente comme lors de l’attentat de Janvier 2015, mais on ressent une certaine hostilité et une certaine désapprobation vis-à-vis des Musulmans (Musulmans, dans l’imaginaire des Français de souche vivant en banlieue ou dans les faubourgs = "personnes originaires du Maghreb) comme s’ils étaient responsables, tous, sans exception, de ce que leurs coreligionnaires ont perpétré.

      Au mois de Janvier 2015, nombreux ont été les voix qui demandaient aux Musulmans de France de condamner PUBLIQUEMENT ces actes terroristes.

      Ceci POUR MONTRER/PROUVER PUBLIQUEMENT leur désapprobation et surtout POUR MONTRER PUBLIQUEMENT LEUR LOYAUTE VIS-A-VIS DU PEUPLE FRANÇAIS. (publiquement deux fois, ce n’est pas de trop, au contraire).

      Un peu comme s’ils devaient prêter un serment de fidélité et de loyauté envers le peuple français.

      Un débat s’est installé au sein de la société française sur l’opportunité d’une telle désapprobation publique au mois de Janvier. Les Musulmans ont condamnés ces actes terroristes INDIVIDUELLEMENT et non au nom de leur communauté qui est multiculturelle contrairement à ce qu’on croit.

      Mais ces désapprobations individuelles n’ont pas suffi à faire taire ceux qui leur réclamaient une désapprobation commune !!!

      La pression très forte d’une opinion favorable à cette déclaration publique les a amené à créer le mouvement connu sous le hashtag #pasenmonnom.

      Dans un post, j’avais écrit : il y a deux poids-deux mesures car :

      « ON » exige des Musulmans de France un acte public de désolidarisation d’avec leurs coreligionnaires responsables de ces attentats.

      « ON » n’exige pas et même, « ON NE DEMANDE MEME pas aux Juifs de France de se désolidariser de Tsahal qui tue impunément des enfants jouant tranquillement sur une plage comme tous les enfants innocents du monde. »ON« ne demande pas aux Juifs de France de condamner le bombardement d’une maison palestinienne avec comme conséquence la mort des parents et d’un bébé de 6 mois. »ON« ne demande pas aux Juifs de France de condamner l’occupation illégale de terres qui ne leur sont pas attribuées. »ON« ne demande pas aux Bouddhistes de France la condamnation des actes odieux, A MES YEUX, perpétrés par la communauté bouddhiste de Myanmar (anciennement la Birmanie). »ON" ne demande pas aux Turcs de France de condamner les exactions subies par les Kurdes dues au gouvernement d’Ankara.

      Je pourrais continuer cette liste à la Prévert si vous le voulez.

      Pourquoi ce deux poids-deux mesures au pays de l’Egalité et de la Fraternité ?

      Parce que ces atrocités ne se passent pas sur le sol français ?
      Parce qu’il y a des causes plus nobles que d’autres comme lors des débats sur les Isles aux multiples noms ?

       Au mois de Janvier 2015, il y a eu des attentats contre certaines mosquées en France, sans compter les graffitis anti-musulmans et les actes pour souiller les mosquées (pisser devant leur porte, tête et sang de cochon, ... liste non exhaustive car l’imagination humaine est illimitée).

      Le gouvernement français a tardé à protéger les mosquées alors que les synagogues ont eu droit illico à leur lot de soldats français armés. Pourquoi ?

       Cette fois-ci, les Musulmans ont répondu rapidement aux critiques (car il n’y a qu’à eux qu’on exige un serment de non-félonie, n’est-ce pas ? ) et se sont mis sous le hashtag #Noussommesunis.

      -  « 20/00 à 30 /oo de leur jeunesse est au chômage ou vit d’allocations ,de deal ou de trafics ».

      VRAI ET FAUX :
      >>Le chômage frappe toutes les couches de la population et ce n’est pas la faute de cette population d’origine étrangère s’ils paient un lourd tribut à l’exclusion par le chômage.

      Ils ne sont pas responsables de leur chômage MAIS il faudrait les sanctionner en plus ? Le retour de la double peine sous une autre forme ?

      >>Les drogues ne sont pas entièrement aux mains des Magrébins. Idem pour les trafics illicites.

      Tout ce que cette population honnie fait est voué aux gémonies : s’ils pètent de travers, c’est l’Univers tout entier qui est « embaumé ».

      J’ai déjà parlé de la vente de drogue : Ils font surtout dans la vente de cannabis et de ses dérivés. Le cannabis n’entraîne pas une addiction et est moins nocif que les autres drogues comme la coke, l’héro, la met, l’ecsta, et d’autres produits dits « psycho-actifs » qui sortent chaque jour des labos clandestins ou de la cuisine de certains individus « bricoleurs ».

      >> Je vous ai déjà écrit que ces jeunes dont nous parlons, sont de la 3ème sinon de la 4ème génération issue de l’immigration.

      Ils sont nés en France, ils ont la nationalité française et ils ne connaissent de leur bled que le nom du bled et quelques brefs séjours par ci, par là.

      Les jeunes Turcs, en Allemagne, issus de l’immigration en sont la parfaite illustration : ils ne parlent plus le turc, ils sont plus allemands que les Allemands, etc. Certains qui sont retournés « dans le bled de leurs ancêtres » pour restaurer des villages ou pour redynamiser l’économie locale, sont considérés par les Turcs de Turquie comme des « étrangers » et sont mal vus alors qu’ils retournent « au bled » pour redynamiser l’économie de la Turquie : des nouveaux colons pour eux !

      Leur pays est la France qu’on le veuille ou non.

      Mais c’est difficile d’intégrer dans la tête des gens que la nationalité (française ou autre) n’a rien à voir ni avec la couleur de la peau, ni avec la religion pratiquée (ou non) mais c’est l’appartenance à une Nation, le respect de la vie en communauté et la participation à la vie de la Nation.

      Pourquoi tenez-vous tellement, à ce qu’ils « rentrent au bled » alors qu’ils y sont considérés comme des Français, des Etrangers ? Ils ne possèdent pas la culture du bled en question et il faudrait qu’ils y retournent pour cause de chômage ?

      Croyez-vous qu’ils trouveraient du travail au bled ou est-ce que vous voulez qu’ils y retournent parce qu’ils « profitent des aides sociales françaises » ?

      Mais, Monsieur Vatomena, « ces gens-là » comme le chantait le Grand Jacques, ce sont des Français de nationalité et en tant que tels ils jouissent de tous les avantages et désavantages liés à leur nationalité.

      Ni vous, ni moi, ni personne ne peut leur enlever leurs droits en tant que Français. Il vous faut accepter cela que vous le vouliez ou non car c’est « la réalité des faits ».

      Le reste n’est qu’élucubrations ayant des motivations inavouables comme le racisme ou l’islamophobie ou la musulmanophobie (néologisme qui est en train de se répandre).

      Vous voulez les bouter hors de France à cause de leurs origines et de leurs religions supposées ? Seriez-vous un avatar de Pasqua-Pandraud-famille Le Pen ? rassurez-moi SVP.

      Ils ne sont pas tous musulmans de confession.

      De la religion de leur père, ils ne connaissent que l’existence d’un livre qui s’appelle Coran, des rites comme le hadj et le Ramadan qu’ils suivent plus ou moins bien ( c‘est surtout pour ne pas se faire engueuler).

      -  « Ils restent ,ils font venir leur famille .Ils ne font pas l’exode vers leur bled ou leur douar ».

      J’ai déjà parlé du regroupement familial et je n’y reviendrai pas. Je rajoute qu’un citoyen français n’est pas soumis à la législation sur le regroupement familial. Et « ces gens-là » sont des Français.

      -  « Ils ont bien meilleure vie que les irakiens ,les syriens ou les somalis ».

      Vous auriez pu rajouter « et bien mieux que les Malagasy ». Votre tableau aurez pu être parfait et complet ...

      A votre prochaine marotte, n’hésitez pas à parfaire votre tableau comparatif. Je vous fais entièrement confiance !

      Et alors ? Ils n’ont pas le droit d’être plus heureux que les Irakiens, les Somaliens, leurs frères dans leurs bleds, les populations défavorisées des favellas, tous les malheureux de la Terre ?

      Parce qu’ils ont la peau pas très claire, parce qu’ils ont un faciès différent du Français de « race blanche et de culture judéo-chrétienne » comme le disait, l’autre jour, la donzelle des Républicains, parce qu’ils ont des parents de confession musulmane, parce qu’ils sont circoncis et que les Français ne le sont sauf pour raison médicale, parce que, parce que, parce (on pourrait en trouver d’autres parce que, hein), ils doivent/ils devraient vivre dans la misère et participer à la pauvreté du Monde entier ? Par solidarité ou de par leurs origines ?

      Pourquoi vivez-vous dans votre belle maison d’Ankadivato avec votre connexion internet (un luxe pour la majorité de vos frères et sœurs Malagasy qui vivent avec moins de 2 euros par jour) au lieu de vivre comme ceux qui n’ont que des abris de fortune ?

      J’ose supposer que vous mangez trois fois par jour des repas équilibrés et qu’à Noël et Nouvel An, vous allez faire ripaille tandis que vos compatriotes les plus nombreux et les plus malheureux ne connaîtront des fêtes de fin d’année que les noms de ces fêtes ?

      CAR IL LEUR FAUT CHERCHER AUJOURD’HUI CE QU’ILS N’ONT PAS TROUVE HIER OU AVANT-HIER ET MEME LE JOUR D’AVANT.

      Je vous fais remarquer que j’ai écrit : « il leur faut CHERCHER » et non « il leur faut TROUVER » car « trouver à manger » est devenu, pour eux, « un truc improbable », leur Graal en quelque sorte.

      Répondez-moi très vite, Monsieur Vatomena, j’ai hâte de vous lire.

    • 20 novembre 2015 à 17:53 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Et pour rajouter une nouvelle couche au principe du deux poids-deux mesures, je pose la question à Ndimby, à tous les journalistes malagasy, à tous les journaleux malagasy et à tous les forumeurs de MT.com :

      Comment se fait-il que personne, je répète personne, n’ait pas eu une toute petite pensée pour les victimes des attentas de Beyrouth ?

      C’est peut-être ce que j’ai appelé « mentalité de colonisé » dans un ancien post.

      A moins que l’Occident représente le Monde dans son entièreté. Le reste n’est que confettis sans importance.

      - Parce que les Libanais sont abonnés aux attentats ?
      >>Un attentat en plus ou en moins, quelle différence ?

      - Parce que les Libanais sont des ARABES ?
      >> Cela montre bien la nature des relations de l’Occident et de ses valets avec le Monde Arabe,

      >>Cela montre bien la considération de l’Occident et de ses valets envers les Arabes et les assimilés dans l’imaginaire populaire (Maghrébins, Musulmans, ...).

    • 20 novembre 2015 à 19:59 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      je conçois qu’il est un peu outrecuidant de parler au nom des français ;Je ne peux que rapporter ce que des français ont pu me dire .Ces français étaient particulièrement offensés de certaines paroles que l’on trouve dans le rap où l’injure faite à la France et aux français est coutumière ,violente ;où l« appel à la destruction de tout ce qui rappelle l’autorité de l’état est permanent .Ils évitent les quartiers dont les murs tagués portent de charmantes invitations »Nique la France ,Nique la Police« .A la veille de chaque réveillon ils parquent leur voiture loin de certains quartiers où il est rituel d’entretenir des feux de joie .Ils ont entendu parfois leur hymne national amplement sifflé au stade .A la fin d’un quelconque défilé ils se dispersent rapidement pour laisser place à de joyeuses bandes de jeunes qui cassent les vitrines ,pillent les magasins et bastonnent journalistes et caméramen .Cela ne doit pas avoir la gravité que je pourrais croire puisque tous ces français ne parlent que du »vivre ensemble " .Les légendes urbaines comme vous dites ne sont heureusement pas écoutées par tous . De meme que le fils ou petit fils de colon se garde bien de venir s’installer à Madagascar ,de meme le jeune fils d’immigré de 2 ème ou 3ème génération entend bien faire sa vie en France coute que coute .La tentation d’aller faire le djihad en Syrie est tres marginale ;Le Ministère de l’Intérieur à Paris est le premier à le reconnaitre .

    • 20 novembre 2015 à 20:12 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      Rassurez vous ,Menalahy ,je n’ai pas l’habitude de faire ripaille surtout aux dépens du bon peuple. Je n’ai pas de ressources venant de la vénalité ou de la concussion . Ma rizière est ouverte aux pauvres gens du voisinage .

    • 20 novembre 2015 à 20:32 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Bonsoir ,menalahy

      Un chiffre vient de me passer sous les yeux ; En 2014 ,430 églises ou édifices religieux chrétiens ou cimetiéres ont été vandalisées ou profanées ; 13 mosquées ont été souillés et 6 synagogues

    • 21 novembre 2015 à 08:59 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      J’accorde volontiers aux vazaha en visite ou en résidence chez nous un meilleur comportement que les migrants que la France reçoit .Ils ne taguent pas les murs avec des "Nique le malgache ’’ ,ils ne caillassent pas les policiers . Tout au contraire ils payent avec soumission le petit racket de la route .Ils ne font pas de la cambriole ou de l’agression un jeu de société .Ils reviennent de voyage avec de la lingerie collectée pour la distribuer .Ces enfants de l’immigration devenus français par droit du sol se montrent moins respectueux que leurs parents restés des étrangers ;Dans les prisons où 70% de la population est d’origine arabo musulmane la nouvelle du massacre du Bataclan a souleve des vagues de cris de joie . C’est significatif .Je veux bien croire qu’il s’agit là encore d’une légende urbaine .
      Depuis Napoléon les juifs ont droit de cité en France ;Nombreux ont quitté le commerce de la banque ou de l’usure pour occuper d’autres emplois dans la médecine ,la recherche ,la philosophie ,l’écriture,les arts .Ils ont fait leur entrée en politique pour occuper des ministères de choix .Abusant de la compassion à laquelle ils ont droit depuis la Shoah ,il est vrai qu’ils bénéficient souvent de passe-droits .
      Un drame qui se déroule à l’étranger touche moins ’un drame domestique . C’est une réalité. Ce pourquoi on se désole sur le massacre de Paris plus que sur les massacres de Bagdad ou deHoms

    • 21 novembre 2015 à 11:50 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Vous ne parlez pas au nom des Français, vous rapportez ce que vos amis français vous ont raconté.

      Ces actes d’incivilité que vous rapportez sont les signes d’un malaise profond de la société française dans sa politique sociale et en particulier, la politique adoptée dans le traitement du phénomène de l’immigration.

      Contrairement aux Anglais qui ont considéré le Commonwealth comme le creuset d’un développement plus ou moins harmonieux entre les colonisateurs et les colonisés, les responsables français qui ont encouragé l’immigration, pour une utilisation de cette main-d’œuvre à des fins économiques uniquement, ont pensé que ce phénomène migratoire était transitoire et que les travailleurs immigrés retourneraient dans leurs pays, une fois que les Français n’auraient plus besoin de leur force de travail.

      Si gouverner c’est prévoir, ces responsables français ont failli à leur devoir de prévoyance qu’ils n’ont pas intégré dans ce phénomène migratoire qui devait aussi être considéré dans sa dimension humaine et pas seulement, dans sa dimension économique : les travailleurs immigrés de la 1ère génération ne sont pas rentrés dans leur bled, pour la plupart.

      De plus, rien n’a été fait (ou si peu) pour l’intégration de cette population immigrée malgré l’existence d’un ministère du même nom et d’un ministère de la Ville.

      Contrairement à l’Angleterre qui a su l’intégration de ses populations d’origine immigrée en pratiquant à la fois le communautarisme (pour le respect des origines des uns et des autres) et la possibilité d’accéder à tous les postes publics.

      Allez à Londres visiter les quartiers où vivent les différentes populations issues de l’immigration et vous verrez la différence flagrante.

      Le problème du foulard dit « islamique » ne s’est posé avec une telle acuité qu’en France où il a fallu légiférer.

      Il est vrai que l’émergence, dans l’espace public français, de ce foulard, coïncidait avec l’émergence d’un discours des imams de tendance wahhabite. Et malgré les dénégations de certains musulmans, je ne peux pas croire que certaines femmes n’ont pas été « incitées » à porter le foulard pour éviter d’être traitées de « mauvaises musulmanes ».

      A part les Français d’origine juive, combien de Français d’origine étrangère dans les hautes sphères de la République française ?

      Il y a donc eu, en France, une marginalisation officieuse de cette population d’origine étrangère, malgré le discours officiel d’une intégration et de la mise en avant de l’ascenseur social français, tombé en panne depuis des lustres.

      Ces actes d’incivilité que vous mentionnez ne sont pas des légendes urbaines. Je n’ai jamais joué à être l’avocat du Diable dans ma vie et je ne vais pas commencer maintenant.

      Ce problème est un problème social qui trouve ses origines dans l’histoire douloureuse et conflictuelle de la France avec ses anciennes colonies, et plus particulièrement avec l’Algérie. Les Algériens forment la communauté d’origine étrangère la plus nombreuse parmi les Musulmans de France.

      Il faut comprendre ces actes d’incivilité comme l’échec de la politique d’intégration de cette population marginalisée, volontairement ou non, aux frontières du social, de la politique et de l’économique.

      Deux petites remarques :
      -  L’expression « nique ta mère » est l’équivalent malagasy du « kindin-dRenin’ialahy ialahy ». Mes excuses pour les oreilles sensibles mais je suis dans une explication de texte et nous sommes entre adultes. Par conséquent, cette expression ne s’adresse pas, particulièrement, aux Français de souche d’autant plus que c’est une des insultes que les djeuns se font entre eux, un peu comme les garçons malagasy qui utilisent l’expression équivalente.

      -  Les paroles de certaines chansons de groupe rap sont très violentes. Ces groupes ont été sanctionnées par les pouvoirs publics et je n’en ai plus entendu parler.

      -  Il faut considérer ces paroles, non pas comme l’expression d’une révolte physique à venir, mais comme l’expression d’un désespoir et même d’une désespérance devant les injustices qui tombent drues comme des cordes sur cette population abandonnée à elle-même depuis longtemps.

    • 21 novembre 2015 à 12:57 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Vos amis français sont « justement » blessés par certains tags et certains actes d’incivilité. Et je les comprends. Moi-même, j’ai protesté et vitupéré contre de tels actes.

      Au fait, quelles ont été les réactions de vos amis Français :

      -  quand une femme Ministre de la Justice, Gardienne des Sceaux de la République Française, se fait traiter de « guenon » ?

      -  quand celle-ci est la cible d’attaques particulièrement indignes de sa fonction et abjecte sur le plan humain et politique, de la part d’hommes politiques français : l’élite française de droite et non la racaille des faubourgs !!!

      -  quand, à propos de ces attentats, on lui fait porter le chapeau, et pas n’importe quel chapeau en parlant de laxisme et de faciliter les actes terroristes alors qu’elle essaie de trouver un équilibre entre une justice uniquement punitive et une réhabilitation humaine des détenus ?

      Car la prison n’est pas seulement le lieu où le délinquant répare ses erreurs vis-à-vis de la Société mais c’est aussi le lieu où on peut lui inculquer les valeurs sociétales qui lui ont manqué. La prison est donc le lieu du re-tissage d’un lien social qui a été malmené ET par la Société ET par le délinquant.

      -  quand la première femme « française » à occuper le poste de Ministre de l’Education Nationale se voit accusée d’être « une promotion canapé » ?

      Le « fory » de leur mère à ces Français bon chic, bon genre, serait-il plus « noble » (donc intouchable verbalement » que le « fory » d’une Ministre de la République et qui n’a pas le bonheur d’avoir la peau blanche et n’a pas l’honneur d’avoir cette fameuse culture judéo-chrétienne malgré le fait qu’elle a fait ses études dans des Universités et de Hautes Ecoles de la République. (le « fory fait référence à « nique ta mère » au cas où le débat sémantique aurait échappé à certains d’entre les lecteurs de ce post).

      -  Quand on salit la réputation de cette femme ministre en publiant de fausses informations : publication d’une fausse carte d’identité au nom de Claudine Dupont.

      -  Quand on lui attribue une interview en lui faisant dire que la France est un pays musulman et qu’il faut réintroduire la culture, la religion musulmane et les principes coraniques.

      -  Je n’ai pas beaucoup entendu « vos amis Français de souche » dénoncer ces actes qui ne grandissent pas la République Française. J’ai l’impression qu’ils pratiquent le deux poids-deux mesures. Pourriez-vous leur poser mes questions pour les réveiller un peu ? Merci d’avance au nom d’un immigré qui se sent solidaire de ces deux femmes Françaises d’origines étrangères et qui servent la Démocratie Française, la République Française et le peuple français sans distinction d’origine.

      - Même traitement, lors d’un match de foot pour un excellent joueur de foot MAIS qui a la peau basanée. Ils approuvent ou ils désapprouvent ?

      Ont-ils émis des protestations ou se sont-ils contentés de regarder ailleurs car ces insultes n’ont pas été adressées à des Français « à la peau blanche et de culture judéo-chrétienne » ?

      Je continue sur le « mode je ne vois midi qu’à ma porte » ?

    • 21 novembre 2015 à 13:17 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Bonjour Menalahy

      Votre plaidoyer me paraissait tout à fait recevable jusqu’au moment où vous mettez sur le compte de la colonisation l’incivilité d’une certaine jeunesse .Ce serait encore la faute du Colon .Vous n’imaginez pas combien un tel argument me parait infantilisant .Les guerres franco -allemandes ont ravagé les deux nations avec un cortège de morts ,de destructions , de barbarie ,d’actions inhumaines que nous ne pouvons meme pas imaginer .
      Quand ça va mal dans leur pays ,les allemands ne disent pas « c’est la faute aux français » et les français ’’c’est la faute aux allemands ". Pourquoi ? parceque français et allemands ont su reconstruire leur pays apres l’apocalypse .Toutes les ruines ont été relevées .Les marques de la guerre ont été éffacées .La jeunesse des deux pays se rejoint maintenant pour batir une Europe meilleure .Les jeunes issues de l’immigration se sentent mal parceque malgré leur carte d’identité française ils savent qu’ils ne sont pas chez eux . Leurs racines ,leur culture sont propres au Maghreb ou à l’Afrique .Ils vivent dans un environnement qui leur doit rien .Ils sont insensibles au pied d’une statue de Jeanne d’arc ou devant l’ossuaire de Daumont pres de Verdun ou au chant de la marseillaise. De plus ils débarquent par milliers dans un pays ravagé par le chomage et la crise . Devoir vivre en assisté est ravageur .

    • 21 novembre 2015 à 13:41 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Cette fois ,Menalahy ,il ne s’agit pas de mes « amis français de souche ’.D »ailleurs cette expression de « français de souche » est assez nouvelle . Nos colons ne se désignaient pas ainsi . Ils se présentaient comme « français » tout simplement .Cette nouveauté doit dater de l’époque où en France brusquement des associations sont apparues en proclamant tres haut qu’elles étaient « noires » ou Juives " à coté d’une autre encore plus bizarre qui se présente comme ’indigène de la République . .
      Pour en revenir à « Taubira ,Guenon » - ce que j’ai retenu ,moi ,c’est l’immense protestation qui est monté du pays .La fautive a aussitot mise au pilori .menacé des foudres du tribunal . reléguée au rang des parias . Tous les journaux ,toutes les Tv ont fait réparation

    • 21 novembre 2015 à 14:23 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Je ne vais pas m’attarder sur les significations statistiques de ces chiffres bruts.

      Si on les considère dans leur énoncé brut, on pourrait croire que les Juifs et les Musulmans s’attaquent aux édifices chrétiens. Que ce sont les Chrétiens qui s’attaquent aux édifices juifs et musulmans. Que ce sont les Musulmans qui s’attaquent aux édifices juifs et chrétiens.

      Rien n’est plus faux et ce ne sont même pas des vues de l’esprit car trop simplistes.

      La réalité est plus complexe car il faut y rajouter la nature des actes de « vandalisation » et leur gravité.

      A cela, il faut ajouter les résultats des investigations policières.

      - Certains de ces actes abjects ont été le fait de groupe de jeunes en mal de société ou qui s’essayaient à la pratique de rite satanique pour s’amuser dans les campagnes où les lieux de convivialité manquent,

      - D’autres ont été commis par des groupuscules d’extrême droite payés pour répandre un sentiment d’insécurité dans la population et pour diffuser la haine de l’autre, en particulier la haine du « sale juif » ou du « sale bougnoule ».

      - D’autres encore, ont été commis par des « groupes ethno-religieux » comme la LDJ (Ligue de Défense Juive, interdite en France mais qui n’est pas dissoute et qui a pignon sur rue pour des raisons qu’on n’ignore pas). LDJ qui agit en représailles ou pour marquer son territoire dans les conflits qui opposent leur communauté à la communauté dite arabe mais qui n’est que maghrébine.

      - Les actes de vandalisme les plus graves sont le fait de groupuscules d’extrême droite très bien structurés en faction de type militaire et qui n’hésitent pas à se confronter aux Forces de l’Ordre.

      Faîtes un tour à Lyon dans le quartier des Traboules (Croix Rousse) pour voir ces officines qui ont pignon sur rue et dont la tâche est facilitée par la configuration des lieux (vieux quartier, chemin sinueux montant en pente, possibilité de passage d’un immeuble à un autre sans être détecté lors des descentes de police).

      Vos amis n’osent plus aller dans certains quartiers, moi-même je n’ose pas aller dans certains quartier où la « racaille blanche » est puissante. Ce qu’on appelle des « zones de non droit » ne sont pas seulement le fait des « Arabes » mais aussi des « Blancs » même si ces derniers sont moins invisibles.

      Et ces groupuscules sont constitués de jeunes Français à la peau blanche et qui défendent leurs racines judéo-chrétiennes avec des armes à feu et des armes de poing.

      - Vos amis Français qui ont la même couleur de peau que les jeunes de ces groupuscules et qui ont les mêmes racines judéo-chrétiennes semblent être frappés par l’aveuglement ou l’amnésie sélective. « Solidarité de race » ou « ignorance délibérée » de certains faits de la société française ?

      [J’utilise exprès un mot (race) qui n’a aucun fondement biologique mais qui est souvent utilisé par ces groupuscules pour fortifier/justifier leur idéologie nauséabonde].

      - Vos amis Français bon teint et certainement pétris de la charité proverbiale chrétienne sont profondément blessés par certains mots et certains actes.

      Par contre, ils ne se scandalisent pas quand d’excellents orateurs, comme le borgne, insultent une certaine catégorie de la population pour semer la zizanie (je reste modéré) [attaque des Juifs et des « Arabes »].

      Ou quand un gouvernement de droite entame un débat sulfureux inspiré par une éminence grise de Naboleon 1er et qui se révèlera être un mauvais génie ? Débat sulfureux qui a plus divisé que réuni même entre membres de leur parti politique faisant des ronds de jambes au FN.

      Ils sont bien silencieux vos amis, dîtes donc.

    • 21 novembre 2015 à 15:21 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Oulà ,C’est un récit ,un tableau apocalyptique de la France que vous me donnez là . Je me garderai bien d’y envoyer mes enfants pour leurs études, je me garderai bien de m’y égarer pour des vacances ou des affaires . Est ce que le borgne a des séides à la Réunion où j’ai l’intention de faire quelques achats ? La connaissance des faits divers semblait au contraire montrer que c’était en majorité des français qui étaient victimes de racket ,d’agressions ,de mitraillages.« La Kalach » étant devenu le symbole d’une intégration mal réussie.Je vais devoir changer mes lunettes de vue .On a toujours beaucoup à apprendre aupres des voyageurs . Alors meme chez lui le français se comporte en colon et pousse à la rébellion .Je n’imaginais pas cette situation

    • 21 novembre 2015 à 15:31 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      —> « J’accorde volontiers aux vazaha en visite ou en résidence chez nous un meilleur comportement que les migrants que la France reçoit ».

      -  N’avez-vous jamais entendu l’expression « sale gasy » ou « sale gache » ? Doit-on comprendre cette expression comme la dénonciation de la saleté physique/proverbiale des certains de nos compatriotes qui n’ont pas accès à l’eau potable et au confort moderne ?

      On bien, devrait-on comprendre que c’est « une insulte » pour les Malagasy ?

      -  N’avez-vous jamais entendu l’histoire d’un Vazaha d’un certain âge et de forte corpulence, style boucher-légionnaire, marié à une de nos jeunes compatriotes, qui a frappé un petit vendeur malagasy ayant osé lui demandé poliment de garer sa 4x4 rutilante à l’endroit où le petit Malagasy avait l’habitude de vendre sa marchandise pour nourrir sa famille nombreuse ? Ledit Vazaha a failli subir un fitsaram-bahoaka mais il a été sauvé par des Forces de l’Ordre qui ne l’ont même pas mis en garde à vue.

      -  Et l’histoire d’un Malagasy d’un certain âge et qui ne fait pas partie de la racaille et dont le tort a été de se trouver sur le passage d’un autre Vazaha dans un restaurant avenue de l’Indépendance ? Lequel Malagasy s’est retrouvé à l’hôpital et lequel Vazaha n’a pas été inquiété par qui que ce soit ?

      — > « Ils ne font pas de la cambriole ou de l’agression un jeu de société ».

      De la cambriole pour les Vazaha ? Ce n’est pas à la mesure de leur argent et de leurs ambitions. Ils laissent la cambriole aux petits Malagasy qui sont des gagne-petits et qui se contentent des miettes, comme toujours.

      Eux, ce qui les intéresse (et ils n’ont pas tort), ce sont les contrats juteux et la corruption en col blanc. Se salir les mains pour devenir bronzé, vous n’y pensez pas, le bronzage naturel par le soleil généreux de l’Île Heureuse suffit.

      — > « Depuis Napoléon les juifs ont droit de cité en France ».

      -  Ce n’est pas tout à fait vrai car il suffit d’écouter les paroles du borgne quand il parle du fameux bal annule des néo-nazis : « c’est du Strauss, sans… Kahn ». Ca veut dire ce que ça veut bien dire.

      -  Les Français d’origine juive vivent dans des quartiers particuliers, non pas réservés comme dans l’ancienne Varsovie, mais cela n’empêche pas que ce sont eux-mêmes qui qualifient ces quartiers, par autodérision de ghetto.

      -  Et combien de personnes issues de l’immigration dans la France de la mixité et Patrie des Droits de l’Homme, qui occupent ces « places de choix » dans la société française ? Et pourquoi ?

      — > » Ils reviennent de voyage avec de la lingerie collectée pour la distribuer ».

      -  Ce n’est pas le monopole des ces Français généreux. Je suppose que ce qu’ils collectaient étaient des vêtements usagés.

      Mon père, avec l’aide d’un pasteur alsacien de culture allemande a travaillé avec des églises luthériennes allemandes dans les années 72-80 en envoyant des containers de vêtements pratiquement neufs mais inutilisés par les Allemands. Mais le gouvernement de l’époque a pris ombrage et leur a mis des bâtons dans les roues. C’est qui ce Vazaha et ce petit Malagasy qui osent faire ce que le gouvernement ne fait pas ?

    • 21 novembre 2015 à 15:34 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Lire :

      « bal annuel »

      Et non :

      « bal annule »

    • 21 novembre 2015 à 16:20 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      - L’expression « Français de souche » est une expressions récente, contemporaine et est issue du milieu facho-extrême droite française, et itulisé par des gens comme Soral, Zeymour and Co.

      Expression pour marquer au fer rouge de la division ceux qui n’ont pas la peau blanche et n’ont pas la culture judéo-chrétienne dans leur bagage culturel.

      Expression pour bien différencier ceux qui ont ceux qui sont issus du « jus sanguini » et ceux qui ne sont issus « que du jus soli ».

      Or, le peuple français n’a pas une origine homogène. Le Breton, l’Alsacien, l’Auvergnat et le Corse n’ont aucune racine commune. La langue française se divisait en deux : langue d’oc et la langue d’oïl (je simplifie car ceci n’est pas une leçon d’histoire et le dialecte alsacien est alémanique).

      Par conséquent, j’utilise cette expression pour me moquer des extrémistes et pour séparer sémantiquement les différentes composantes du peuple français : aucune connotation raciste de ma part.

      - Taubira vient d’être accusée de favoriser ces groupes terroristes (laxisme). Les journaux ne l’ont pas défendue, ils se sont contentés de diffuser « l’information » : une façon de participer à cette chasse à la Femme Noire.

      Elle est femme et elle est noire, donc, elle est une cible de choix pour ces Messieurs en costard-cravate qui se régalent au Fouquet’s et fument le cigare dans les salons feutrés de la République.

    • 21 novembre 2015 à 17:47 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Je ne dois pas avoir de bons yeux car je n’ai jamais vu sur nos murs écrit ’Nique Gasikara « ou Sale Gasy »- Il est tres rare qu’on me rapporte qu’un malgache ait été assassiné par un français .Ces derniers mois ce sont plutot des vahiny qui auraient été tués et meme découpés . Mauvais signal.

      Madame Taubira -Femme française noire de Guyanne -Indépendantiste - un fils en prison- est pourtant Garde des sceaux dans un gouvernement français . Elle a à ses cotés de nombreux autres ministres franco-quelque chose .Cela a t -il valeur de signe ?

      Pour l’instant ,Dieu merci ,nous n’avons pas encore reçu comme représentants de la France des frères Kouachi ,des Coulibaly ou des Mohamed Merah. Je comprends que nous devons etre vigilants .

    • 21 novembre 2015 à 18:34 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      -  Je n’ai pas considéré ces actes d’incivilité comme une conséquence de la colonisation. Ces actes sont les conséquences d’une politique laxiste et d’une politique imprévoyante dans la gestion du phénomène migratoire.

      -  Même si on ne peut pas ignorer la plaie qui n’est pas encore guérie chez certains Français nostalgiques de l’Algérie Française dans les haines envers les Français d’origine algérienne et par extension et pour bien mélanger les idéologies répugnantes de l’extrême droite, la situation actuelle est la conséquence :

      >> de l’imprévoyance des responsables du phénomène migratoire. Ils n’ont pas prévu qu’une partie de cette population ne quittera pas le Territoire Français. De plus, au fur et à mesure que l’économie française réclamait une main d’œuvre nombreuse et mal payée pour faire face à la concurrence mondiale, des filières d’immigration clandestine ont été organisées par des industriels français avec la bénédiction secrète mais tacite des gouvernants des Trente Glorieuses.

      Les ouvriers immigrés au service de l’économie et de l’opulence de la Nation Française.

      >> de la marginalisation progressive de cette population dans les sphères de l’habitat, du travail et de tout ce qui concerne la vie de la société.

      C’est ainsi que des harkis, en tant qu’anciens alliés de la France et considérés par leurs compatriotes comme des traîtres, ont été parqués comme du bétail dans des cités qui avaient pour vocation d’être provisoires (des cités de passage avant leur intégration dans des cités avec des Français de souche). Mais ces harkis et leur descendance sont restés dans ces « cités provisoires » alors que les Pied-Noirs ont eu un sort plus enviable.

      >> Comment s’intégrer dans une société qui vous considère comme des parias ? Comment retrouver sa dignité d’homme dans une société où le chômage pointe son nez dès l’école puisqu’on met les enfants issus de l’immigration dans des voies de garage type filière technique même quand ils ont les capacités intellectuelles pour poursuivre « d’autres études mieux considérées » ? Comment ne pas se révolter et/ou être désespéré quand on est victime du délit de faciès dans les couloirs du métro parisien ? Comment rester calme et optimiste quand on vous refuse à l’embauche parce que vous êtes issus de l’immigration ou que vous avez un patronyme à consonance étrangère ou que vous habitez un « quartier maudit » alors que vos papiers sont français et que vous remplissez les exigences de l’annonce ?

      Ces Français (de souche) ont la mémoire courte ou refusent-ils de prendre ce qui leur revient comme part de responsabilité dans ce qui se passe dans leur société d’Egalité et de Fraternité ?

      -  « Leurs racines ,leur culture sont propres au Maghreb ou à l’Afrique ».

      Je suis multiculturel mais mes racines sont malagasy. Quand je fais du ravitoto sy henankisoa avec une salade de tomates et d’oignons verts, sans oublier le piment tsy lanin-dimy lahy au tsiperifery, j’ai la nette impression de manger le repas le plus fabuleux du monde gastronomique. C’est le must pour mes palais ayant apprécié d’autres plats comme un veau chateaubriand au gingembre ou une langouste à l’armoricaine.

      Quand le touriste ou le résident français se trouve devant un plat de frites et un steak, son estomac se cale et il retrouve son pays même si la gastronomie française ne se résume pas à cela.

      Ces populations d’origine étrangère sont habituées à manger de la semoule de blé servie avec des légumes colorés et de la viande de mouton car c’est ce que leurs mères et les mères de leurs mères servent à table : c’est leur culture culinaire et on ne peut pas les obliger à manger une nourriture qui leur est inhabituelle.

      Quand mes parents sont de passage chez nous, impossible de leur servir un petit déjeuner à la française : mes enfants en savent quelque chose car le vary sosoa remplace leur petit-déjeuner habituel. Devrais-je condamner les goûts culinaires de mes parents parce qu’ils disent que rien ne vaut le vary sosoa du matin en face de « nos cochonneries à la française » ?

      -  Ils vivent dans un environnement qui leur doit rien ».

      >> Faux : la France leur doit les richesses qu’elle a exploitées sans vergogne pendant la colonisation,
      >> Faux : la France leur doit une reconnaissance du sang versé par leurs ancêtres lors des deux dernières guerres mondiales,
      >> Faux : la France leur doit la sueur de leurs ancêtres qui ont construits les immeubles « mijoalajoala » , les autoroutes et le réseau ferré français.

      Et j’arrête-là car la France n’a pas encore payé ses dettes envers ses anciennes colonies.

      Je ne hurle pas avec les loups patriotes mais je dénonce les contre-vérités.

      -  « Ils sont insensibles au pied d’une statue de Jeanne d’arc ou devant l’ossuaire de Daumont pres de Verdun ou au chant de la marseillaise ».

      >> Parce qu’on les a mis en dehors de l’Histoire de France. Pourtant, il y a aussi des officiers de l’armée française issus de l’immigration (armée de métier) : ce qui prouve qu’il existe des Français issus de l’immigration qui ont intégré les valeurs de la France.

      De plus, d’anciens soldats issus de l’immigration sont partis en Syrie pour combattre Daesh et cela sur leur propre denier et non financé par qui que ce soit. Encore une preuve d’une intégration réussie quand chacun y met du sien.

      -  « De plus ils débarquent par milliers dans un pays ravagé par le chômage et la crise ».

      L’Europe a la capacité d’absorber démographiquement, territorialement et économiquement cette vague de migrants. Si ça a coincé c’est parce que les Européens ne se sont pas concertés et surtout, les Européens croyaient naïvement que ces migrants s’arrêteraient à Lampedusa en laissant Frontex s’en occuper.

      Tant que la vague migratoire se résumait à des naufrages, personne n’a voulu prendre le taureau par les cornes.

      Et quand ces migrants sont arrivés aux portes de l’Europe, Merkel la tacticienne et non moins généreuse a décidé toute seule sans tenir compte de la situation de la France (déjà divisée sur l’immigration « normale et empoisonnée par « la peur du grand remplacement ») et la situation des pays qui n’avaient aucune expérience de ce type de migration.

      C’est ce manque de coordination qui a tout fait foiré et le résultat c’est un gâchis humain (côté migrants) et une désunion des Européens.

      Le chômage est certes, conjoncturel mais c’est aussi un chômage structurel. Si l’Europe veut maintenir son niveau de vie, elle doit recommencer à produire. Sans un redémarrage de l’industrie, l’Europe ne pourra pas faire face à la concurrence américaine et chinoise et à celle des pays émergents. C’est un langage anti-écologique, certes, mais ce n’est pas un langage pour une production industrielle non maîtrisée.

      La peur du « grand remplacement » a triomphé et l’Europe a reculé d’un (grand) pas d’autant plus que ces attentats arrivent au mauvais moment.

      Dans un post, j’avais écrit : la mondialisation a eu pour conséquence, l’émergence des nationalismes et des égoïsmes nationaux. Nous en voyons les prémices.

      -  « Devoir vivre en assisté est ravageur ».

      Etre étranger dans un pays n’a jamais et ne sera jamais une source d’épanouissement.

      Il faut bien vivre et on met un grand mouchoir sur sa fierté et son orgueil si on veut survivre : c’est le prix à payer pour tout migrant sans ressources.

      Même si on est un immigré régulier (étudiant ou travailleur), ce n’est pas facile de vivre loin des siens et loin de son Tanindrazana. Certains moments sont pénibles surtout si on est seul : Noël fait partie de ces moments où le vague à l’âme submerge l’immigré.

      Faut-il pour autant prendre ses jambes à son cou et traverser le Canal de Mozambique en sens inverse ?

    • 21 novembre 2015 à 18:48 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Vous êtes victime de l’effet de loupe ou bien vous êtes un peureux, ce que je ne crois pas.

      Ce n’est pas tous les jours qu’il y a des émeutes en France. Ce n’est pas chaque week-end que les groupuscules d’extrême droite se donnent rendez-vous sur les quais de la Saône.

      Quant à ces « zones de non droit », il n’y en a pas tant que ça malgré le reportage de CNN.

      Et si vous n’avez rien à faire dans certains quartiers, pourquoi provoquer le mauvais oeil ?

    • 21 novembre 2015 à 19:07 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Je n’ai pas parlé de ripaille de se goinfrer sur vos propres deniers ni au dépens du peuple.

      A Noël et à Nouvel An, vous n’allez pas manger comme à vos habitudes du anamamy + angivy et un peu de viande de boeuf maigre. Vous aurez un plat amélioré avec la famille et peut-être avec des amis.

    • 21 novembre 2015 à 20:00 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Il y a des contradictions . A peine 10 % de ceux qui arrivent en France de façon régulière ont un contrat de travail . les autres entrent au titre du regroupement familial ou comme vrais ou faux étudiants . Et on ne compte pas les clandestins à vie .C’est un bien vilain tour que le patronat français joue à la classe ouvrière française . Cette classe ouvrière qui n"a pas attendu la main d’oeuvre étrangère pour construire un pays magnifique. A nous ici de faire pareil et mieux encore puisque la main d’oeuvre est bon marché . Un jour peut etre les ouvriers et employés français sauront ramener le patronat à la raison . Et tous les exploités d’Afrique pourront retourner chez eux et retrouver leur famille . Ils cesseront d’etre abusés .

      Au fait ,il y a un chiffre qui me turlupine .Serait il vrai que la diaspora malgache aurait envoyé au pays en 2014 plus de 400 millions de dollars.?
      d’apres le chroniqueur cela représenterait l’équivalent de 4% du budget national

    • 21 novembre 2015 à 20:05 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      Ps - à remarquer que si les travailleurs étrangers sont sous payés et exploités en France ,ici, les travailleurs étrangers seraient en général sur payés

    • 21 novembre 2015 à 20:13 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Un pays où il existe des zones de non droit ,« des territoires perdus de la république » est un pays mal gouverné ; C’est notre cas pour le grand sud devenu ingouvernable . Nous envoyons l’armée pour rétablir l’autorité . Ce que la France ne fait pas chez elle. Elle préfère guerroyer ailleurs ; C’est du « mal governo » diraient les italiens .

    • 21 novembre 2015 à 22:53 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      -  Vous n’avez pas d’oreilles pour entendre « sale gasy, « sale gache » . Cette insulte qui ne date pas d’aujourd‘hui a été entendue par des gens de ma génération.
      Vous n’y êtes pas sensible pour des raisons que j’ignore. Par contre « nique ta mère », insulte anodine car c’est un langage de gamins en mal de dispute, est une insulte qui blesse vos amis si sensibles à leur dignité de Français fiers de leur Pays des Droits de l’Homme. Et comme ce sont vos amis, vous êtes blessé, par ricochet.

      C’est bien la compassion quand elle n’est pas sélective.

      -  Rachida et ses frères, Taubira et son fils, Touraine et son fils, Fabius et son fils, vous en voulez d’autres ?
      -  Cela montre au moins que la Démocratie française fonctionne. Que la Justice française n’est ni sélective, ni laxiste, ni vendue, ni du côté des riches et des puissants. Et c’est une grande consolation pour les férus de Justice sociale comme moi.
      Chez nous, ces personnages seraient libres comme l’air et se comporteraient comme des petits seigneurs de la guerre tsy maty manota.

      -  Les mosquées qui fleurissent comme des fleurs vénéneuses ne vous suffisent-elles pas pour avoir la puce à l’oreille ? Est-ce qu’il vous faudrait un coup de tonnerre assourdissant et une rivière de sang pour ouvrir vos yeux et vos oreilles ?

      Je ne sais pas pourquoi aucun journal malagasy n’en parle pas pour faire réfléchir les uns et les autres. Encore une (mauvaise) hiérarchisation des événements. Ce n’est pas une cause dite « noble » certainement. A moins que ça soit une forme de l’angélisme de la liberté des cultes et des opinions.

      Tout comme lorsque j’avais envoyé un e-mail à MT.com pour les informer de la situation des Malagasy de la Diaspora en France.

      Mon e-mail n’a même pas eu droit à un e-mail de confirmation. Pourtant, c’est la coutume pour les sites sérieux. Cela ne nécessite pas une présence humaine mais quelques lignes de code.

      Un petit lien pour vous détendre et pour ouvrir les yeux et les oreilles sur la situation de vos compatriotes immigrés en France : (vous devrez sauter de joie, là, non ?

      https://embassy-finder.com/fr/madagascar_in_paris_france

      (Pas la peine de tout lire : 2 ou 3 avis suffisent pour comprendre la situation et vous donner l’ambiance-ambiance…)

    • 22 novembre 2015 à 06:18 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Ps
      ce n’est pas « nique ta mère » qui les offense le plus ,c’est plutot «  »Nique la France ,Nique la Police ".La Diaspora française ,indienne ,chinoise ,comorienne ,africaine ,ici ,n’utilise pas nos murs pour crier sa haine ,son dépit ,son racisme. Pas de ’Nique Gasykara ’ à Analakely ou Andohalo !
      ET c’est tant mieux pour la bonne entente

      Quid ,des 400 millions de dollars en provenance de la diaspora malgache ? avez vous une information qui confirmerait ?

    • 22 novembre 2015 à 06:39 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      menalahy@ lu votre correspondance avec l(ambassade .
      L’attitude de l’ambassade est pire que celle d’une préfecture française devant laquelle des centaines de migrants font la queue avant d’etre reçus. A la fin ils sont reçus et écoutés.L’ambassade ne daigne pas répondre .C’est elle qui méprise le malgache ,pas la France.Je n’en suis pas étonné .Ce mépris du malgache pour le malgache se généralise :le gouvernement ,l’Imerina se soucie -t-il de la famine dans le sud ?

    • 22 novembre 2015 à 12:51 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      -  Je ne sais pas d’où viennent vos sources mais c’est du grand n’importe quoi : des énoncés à la louche pour faire du buzz. Et on s’étonne des hoax et des légendes urbaines qui circulent sur le Net et dans la vie réelle.

      >> Un primo-arrivant qui sera embauché en France, contrat de travail à la clef ? Je rêve là. Avec un contrat de travail qui n’a pas pu être donné à un ressortissant français car ce Malagasy aurait le diplôme exigé ! Ben ma foi, je ne savais pas que nous avions trop de Olomanga jeunes !

      >> Regroupement familial ? Ils ont quels âges ces mecs qui demandent ces regroupements familiaux ? Nombre d’années de séjour en France ? Depuis quand sont-ils en France ?

      >> Faux étudiants ? Ah bon, ça existe encore avec le renforcement des lois sur le séjour des étudiants étrangers ? La Préfecture dont ils dépendent doit faire l’impasse sur le certificat d’inscription à l’Université et les autres papiers pour la délivrance de leur titre de séjour : la France et son laxisme sur l’immigration, c’est ça ? Ou bien ces Malagasy sont très riches et très bien conseillés par les Chinois qui sont arrivés à avoir de fausses inscriptions à l’Université mais la filière chinoise a été très vite démantelée.

      >> Des clandestins à vie ? Ca, je veux bien le croire mais d’abord, c’est leur choix et ça ne regarde personne, ni vous, ni moi. C’est leur vie ou leur choix de vie et personne n’a le droit d’interférer dans ce choix personnel.

      Les raisons de l’entrée dans la clandestinité ?
      Des études interrompues, donc, pas de diplôme après plusieurs années en France,
      Une Préfecture un peu trop tatillonne,
      Des papiers incomplets pour des raisons diverses (suivez le lien que je donnerai en fin de post pour avoir une des raisons possibles).

      Je connais quelques cas de personens sans titre de séjour mais je ne vais pas alimenter l’eau de votre moulin ni faire du malagasy bashing car tous ces cas ne sont pas spécifiques de la Diaspora malagasy. Nous n’avons pas l’exclusivité de cette clandestinité. Heureusement. Mais ceux qui sont prompts à juger leurs compatriotes vont s’adonner à leur sport favori. Le nombre de Malagasy vivant sans titre de séjour n’est, certainement, qu’une goutte d’eau par rapport au nombre global d’étrangers sans titre de séjour que ce soit sur un chiffre brut ou sur le pourcentage.

      Et encore une fois, je ne me permets pas de les juger car je ne connais pas leur chemin de vie : je compatis sincèrement à leur sort. Jetez-leur la pierre parce qu’ils ont fait un choix qui ne vous convient pas.

      >> Je ne sais pas à combien s’élève le montant des envois d’argent par les Malagasy de la Diaspora. Là aussi, il y a des légendes urbaines comme quoi certains étudiants envoient une partie de leur bourse d’études à leur famille.

      Quel est le coût de la vie en France ? Et à combien s’élève le montant de la bourse d’études ?

      Même si c’est une bourse d’études octroyée par le gouvernement français (improbable avec les restrictions budgétaires actuelles) il faut compter tous les frais et les faux-frais inhérents à la vie d’étudiant et à la vie tout court.
      Que vos sources nous donnent des preuves tangibles et on étudiera ce cas.

      A côté de ces « clandestins », « nous » avons des étudiants qui décrochent haut la main, leurs diplômes mais on n’en parle pas assez ou pas du tout. La communauté malagasy est la communauté d’origine étrangère qui fait la moins parler d’elle ou qui ne fait pas parler d’elle : elle sait ce que c’est l’honneur. Pourtant, il n’y a ni motus et bouche cousue comme dans la communauté chinoise, ni solidarité pour faire le « mandevy tay antsalaka » : c’est une communauté qui a ses défauts mais qui sait éviter les magouiles et autres délits que certaines communautés pratiquent.

      Avez-vous entendu parler de braquage fait par des Malagasy ? Vente de drogue ? Prostitution ? Donnez-moi vos chiffres que je révise mes opinions.

      J’ai critiqué cette communauté malagasy pour d’autres faits mais je vais pas charger sa barque en inventant des histoires abracadabrantes : je n’ai jamais hurlé avec les loups.

      La délation inventive devrait être classée parmi les crimes contre l’humanité.

      Vous savez, Vatomena ? Vous êtes une vraie pipelette :-)

    • 22 novembre 2015 à 12:55 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Encore une idée préconçue qui alimente les légendes urbaines.

      Ce ne sont pas tous les travailleurs étrangers qui sont exploités et mal payés en France. A croire que le droit du travail et les recours administratifs n’existent pas en France.

      Vous voulez sous-entendre que les travailleurs étrangers (tous, sans exception) sont éhontément exploités comme des esclaves modernes et pressés comme du citron ?

      Vous voulez sous-entendre que la France est un Fanjakan’i Baroa ?

    • 22 novembre 2015 à 13:12 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      A mon sens,le bonheur de tous ces immigrés ne sera jamais grand tant qu’ils peineront chez l’étranger ;Il faut les libérer. C’est un paradoxe ; Ils vont chercher pitance ailleurs alors qu’ils sont issus de pays pleins de richesses naturelles .dont Madagascar .Je comprends fort bien qu’ils deviennent hargneux au fil des ans ;

    • 22 novembre 2015 à 14:16 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Si je validais votre thèse, le « mal governo » devrait s’appliquer à tous les pays.

      Définition personnelle :
      ==> Les zones de non droit sont des parties du territoire d’un pays souverain où s’exercerait l’autorité d’un groupe de personnes qui transforme ces parties du territoire en enclaves hors contrôle (en partie ou en totalité) du pouvoir central.

      Une définition est ce qu’elle est et est toujours imparfaite. Mais il faut définir les périmètres du terrain sur lequel on se trouve pour éviter les différences du champ sémantique entre deux individus.

      - Les Etats Unis ont le « mal governo » : certains ghettos habités par les Afro-américains,

      - La Grande Russie a le « mal governo » : certains territoires qui réclament leur indépendance et qui organisent des attentats meurtriers,

      - La Grande Chine a le « mal governo » avec certains territoires qui réclament leur indépendance politique, économique et religieuse,

      - Et je pourrais continuer pour charger la barque du « mal governo ».

      Ce que vous voulez me démontrer avec l’indigence de vos légendes urbaines et autres raccourcis pitoyables concernant l’analyse de certains faits mis en valeur par les médias mainstream c’est :

      ==> Madagasikara est un pays pourri,
      == La France est un pays pourri,
      ==> Ces deux pays sont pourris parce leurs dirigeants sont complices,
      ==> les Malagasy de la Diaspora sont des traîtres à leur Patrie car ils refusent de «  à vivre dans la pauvreté endémique du peuple malagasy »,
      ==> et d’autres opinions qui reflètent le Ory hava-manana.

      L’actuel Ministre des Affaires Etrangères avait comme PREMIER ACTE de son ministère la taxation des revenus des Malagasy de la Diaspora. Au nom de l’effort commun pour le redressement économique de la Nation.

      Motivation « noble », certes, mais qui est discutable :

      ==> on taxe les Malagasy de la Diaspora car ils auraient une richesse à exploiter (pour qui ? ) alors que ces Malagasy de la Diaspora sont traités comme des citoyens de seconde zone : pas de droit de vote et ambassades qui ne leur sont d’aucun secours en cas de besoin.

      ==> ces revenus sont des revenus de leur travail et déjà imposé dans leur pays de résidence (double peine) : c’est du racket d’Etat, non ?

      Créez un comité pour que ce funeste projet ministériel voie le jour. Vous aurez un succès car le Ory hava-manana fait partie de nos gènes.

      - Vous voudriez que l’armée française aille dans ces zones de non droit pour pacifier le territoire français ?

      Quelle bêtise ou quelle ignorance de la place et du rôle de chaque catégorie des Forces de l’Ordre0
      Même Basile, en tant qu’ancien militaire, n’a pas osé énoncer une telle ineptie.

      La France n’est pas en guerre, que je sache. A moins que vous souhaitiez que la France s’embrase dans une guerre civile et que les anti-français qui n’osent pas s’avouer tels qu’ils sont, bien cachés derrière leur francophonie, fassent la danse du scalp de la Reny Malala honnie.

      Arrêtez de vous cacher derrière votre petit doigt et montrez-nous votre vrai visage.

    • 22 novembre 2015 à 14:33 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Pour une raison liée à la structure HTML des pages internet, j’ai mal positionné une balise et mon texte a été tronqué. Il faut kire :

      "==> les Malagasy de la Diaspora sont des traîtres à leur Patrie car ils refusent de PARTICIPER « à vivre dans la pauvreté endémique du peuple malagasy »

    • 22 novembre 2015 à 16:01 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      - Les Français, dans leur grande majorité, donnent ce qu’ils ne peuvent plus porter ou utiliser : des vêtements usagés jusqu’à la corde parfois car « c’est encore bon pour le Tiers-Monde ».

      - Tandis que les Allemands donnent ce qu’ils ne portent plus parce que leur placard est plein de vêtements encore en très bon état et que eux-mêmes ils peuvent encore porter.

      Deux conceptions très opposées de la dignité humaine et de l’égalité.

      J’en sais quelque chose en visitant les vestiaires gratuits organisés dans certaines paroisses françaises et ce que je vois dans les bacs de vêtements des Eglises luthériennes allemandes.

      Vous écrivez que ces Français si généreux collectent de la « lingerie » pour les distribuer ? Ils n’ont vraiment aucune honte car donner de la lingerie portée portant les traces de leurs sécrétions intimes et des tâches inavouables, c’est considérer les Malagasy moins que des êtres ayant dignité humaine.

      Savez-vous que lorsque vous achetez du linge intime (petites culottes, slips, caleçons, maillots de bain, ...) vous ne pouvez ni les échanger ni vous faire rembourser dans les magasins en France pour des rasions d’hygiène évidente ?

      Et ces Français si généreux, si philanthropes et qui aiment les pauvres Malagasy osent distribuer « généreusement » leur linge intime porté ? Serait-ce du coït par linge intime interposé ? Rires... jaunes...

    • 22 novembre 2015 à 16:31 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      - « Nique machin » est un cri de révolte, un appel au secours à cause de la marginalisation de ces populations. Etes-vous déjà allé dans les quartiers où on parque la population d’origine immigrée ? Avez-vous noté la « qualité » des infrastructures dans ces quartiers ? Des quartiers ne sont accessibles que par voiture individuelle alors qu’il suffit de peu pour y amener une ligne du RER (Réseau Express Régional) afin que ces poches du territoire français soit désenclavé.

      Mais les élus de droite préfère investir dans des zones qui rapportent en taxe foncière pour leur région.

      A Strasbourg, quand l’ancienne Maire socialiste a réintroduit le tramway pour permettre aux habitants des faubourgs un accès plus facile de la ville, il fallait voir l’opposition des électeurs de droite.

      Le jour de la mise en service du tramway et le jour de l’ouverture d’un magasin Tati dans une rue emblématique de la ville, tous les commerçants de cette rue se sont littéralement barricadés dans leur magasin : il fallait montre patte blanche pour y rentrer : la peur d’une « invasion » qu’ils disaient.

      Les événements leur ont donné tort car il n’y a eu ni invasion maghrébine ni actes d’incivilité. Les seuls actes qu’on pourrait qualifier d’incivilité se résumaient aux sachets à petits carreaux roses jonchant les trottoirs (honte d(avoir fait ses courses dans un magasin bas de gamme). Mai la direction de Tati a pris ses responsabilités et a embauché des personnes chargées de ramasser ces sacs.

      Depuis l’arrivée du réseau de tramway à Strasbourg et son agglomération, la ville n’a jamais été si belle, les commerces sont florissants, tout le monde, y compris les plus réfractaires à ce mode de circulation, conviennent qu’il faut développer ce mode de transport. Une ligne est en train d’être construite vers Kehl (ville frontière allemande) et sera fonctionnelle en 2017. D’autres lignes inter-faubourgs et inter-frontalières sont à l’étude.

      - Je n’approuve pas les actes d’incivilité d’où qu’ils viennent. Mais j’essaie de comprendre et d’expliquer en partie ce phénomène. Je fréquente diverses communautés et je n’ai jamais eu peur d’aller sur le terrain car c’est là qu’on trouve les compléments d’informations qu’on cherche vainement dans les études des « intellectuels ».

      Je compare ces « nique machin » à la formule de Mais 68 : « Police partout, Justice nulle part ».

      Cette formule était un appel au désordre, un appel révolutionnaire pour renverser le pouvoir en place et mettre un ordre nouveau.

      C’était un langage nouveau et violent pour l’’époque.

      Les mots sont comme des clous : il faut utiliser le marteau adéquat.

      - Donnez-moi votre source de ces 400 millions pour que je puisse analyser l’article en question.

    • 22 novembre 2015 à 16:36 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Vous êtes en train de faire de l’amalgame et de comparer des choses qui ne sont pas comparables.

      Passer de l’attitude de l’ambassade malagasy Avenue Raphaël vers l’attitude des Préfectures françaises envers les migrants pour finir avec le Kere, ce n’est pas très cohérent pour quelqu’un qui cherche la Vérité comme Diogène.

      Changer de binocle et de lampe SVP.

    • 22 novembre 2015 à 20:00 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      - Bonheur ? Quelle bonheur ? Donnez-moi votre définition du mot Bonheur.

      Vous êtes heureux à Madagasikara ? Et ces compatriotes qui vivent avec moins de 2 euros ou dollars/jour, ils nagent dans un Bonheur indicible ? Rasurez-moi et je prends le 1er avion en partance vers l’Ile Heureuse pour y retrouver Lala sy Noro, Ikotofetsy sy Imahaka et Trimobe sy Sohitika.

      - Les libérer de quoi SVP ? Et vous, vous êtes libéré et libre de quoi ?

      - Ces richesses naturelles profitent-elles à tous les Malagasy mitrongy vao omana ou bien seulement au quelques uns festifetsy sy tsy mataho-tody ?

      Allez construire des pipe-line pour relier Madagasikara aux Isles aux multiples noms. Il y a des troncs de bambou et de bananier pour vos futurs pipe-line. Vous rendrez tout le monde riches et heureux.

      - Vous appelez hargne le désir de participer à l’opulence relative d’un pays dont on a la nationalité ? Vous appelez hargne le désir légitime d’être considérés comme des citoyens à part entière comme les autres ?

      Quant à ces personnes qui cherchent refuge en Occident, ce sont des migrants et non des immigrés. Laissons aux mots leur vrai sens d’autant plus que vous n’êtes pas un ignare.

      Ces migrants n’ont pas la gueule de l’emploi pour attirer la pitié et la compassion du public avide de mélodrame : il y a des nombreux jeunes hommes, beaux, bien portants, bien habillés, ayant des smartphones (pour quoi faire quand on fuit son pays ? ). Il y a des jeunes filles toutes aussi nombreuses, belles à marier, souriantes, bien habillées et propres apparemment.

      Bref, ils jouent la comédie pour tromper l’Occident et le reste du monde qui les regardent derrière leur petite lucarne magique.

      Vous aviez déjà suggéré, dans un de vos posts, de les parquer dans un endroit. Il faudrait peut-être les précipiter du haut des Alpes : une grande reine merina était une fervente adepte du grand plongeon du côté d’Amboninampamarina la bien nommée, quand certains de ses sujets se sont convertis au christianisme. Nous avons de qui tenir là. N’oublions pas nos traditions millénaires.

      - La hargne, c’est plut$ot vous qui l’avez à force de dénigrer les Malagasy de la Diaspora puis les populations originaires de l’immigration et enfin ces migrants qui auraient préférer rester dans leur pays si les événements avaient été favorables pour cela.

      - Vous sentez la frustration ou la même la jalousie mais vous allez nier. Attention, vous allez vous planter dans votre idée fixe et vous êtes en train de faire le jeu des extrêmes droites et des chemises brunes.

    • 22 novembre 2015 à 21:07 | vatomena (#7547) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Un petit rappel aux adorateurs d"Allah et du prophète .C’est bien tardivement que Mahomet est devenu le messager d’Allah . Des milliers d’années auparavant d’autres peuples sur tous les continents avaient imaginé la présence divine et vivaient tranquillement leur religion sans avoir le besoin de faire des conquêtes pour imposer leur foi . C’était du reste le cas des arabes d’Arabie avant les années 700 .

    • 22 novembre 2015 à 21:27 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Je ne peux rien affirmer vu que je n’ai pas le pied en France . Je suis dépendant de ce que se dit ou s’écrit ou se montre sur les grands média .Combien de bonnes ames viennent dénoncer la discrimination ,l’exploitation ,l’humiliation des migrants . On a meme stigmatisé les mafia italiennes qui font un véritable commerce des etres humains . Ils louent la main d’œuvre africaine dans les campagnes .Le paysan paye la mafia pour avoir la maind’oeuvre nécessaire pour la récolte tandis que l’immigré paye la mafia pour avoir un travail . Ce serait pareil en Espagne et parfois en France ; Nous atteignons un comble :Le futur esclave qui cherche un acheteur ;Les prix vont baisser sur le marché du travail avec cet afflux d’un million de réfugiés . Abominable condition ; Et voilà l’Hiver qui arrive !

    • 22 novembre 2015 à 21:57 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      la pipelette serait plutôt les organes d’information .
      Le chiffre des 400 millions de dollars que la diaspora verse au pays je l’ai découvert il y a qqs jours . Si je peux le retrouver je me ferai un devoir de vous le servir . C’était un document interessant . Il ne traitait pas seulement de la diaspora malgache mais de toutes les diasporas africaines .Je sais fort bien que la diaspora malgache en France est minoritaire . Les conditions de visa pour nous sont plus sévères que pour l’ensemble des maghrébins . Je confirme ce que j’ai pu avancer : un chiffre minime représente ceux qui entrent en France avec un contrat de travail . Il en est . Mais je suis sidéré par l’ingéniosite de ceux qui trafiquent en faisant commerce de migrants .je pense à ce grand artiste musicien congolais dont j’ai oublié le nom ; il a été condamné à qqs mois de prison mais il en est sorti tres vite . Sa combine était simple . Contre argent comptant il vous inscrivait sur sa liste de danseurs ,danseuses ,tambourineurs avant chaque tournée en Europe .A l’arrivée ,une partie de la troupe disparaissait pour mener une vie de clandestin et dans l’espoir d’une régularisation future ou d’une naturalisation .Il y a aussi les mariages blancs ou les reconnaissances de paternité . Un trafic intense .Heureusement les autorités malgaches n’ont pas à affronter ce problème ou si peu .Ce sont plutôt les malgaches qui s’en vont pour faire le binational .Ne pretez pas trop attention . Tout cela n’est que bavardage de pipelette . Pas tout à fait quand meme . C’et une amorce pour avoir une réponse de ceux qui savent vraiment ,de ceux qui ont vécu ces situations .

    • 22 novembre 2015 à 22:04 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Les français disposent des CRS mais les CRS ne reçoivent pas les ordres .Le gouvernement temporise . Il perdra peut etre les élections pour cette raison . Ce n’est pas moi qui prophétise . Je me fais l’écho .

    • 22 novembre 2015 à 22:10 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Je préfèrerais que vous m"accordiez la vision du caméléon au regard si mobile ,multi directionnel plutôt que celle du porteur de monocle.Je suppose quevous avez aucun défaut de vision . C’est un avantage certain .

    • 22 novembre 2015 à 22:22 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Pas du tout . Je suis bien persuadé que gens de la Diaspora et bi nationaux sont pétris de qualités et de savoir faire .Le malheur est que ces qualités ne sont pas au service du pays . Elle créent des richesses chez les autres . Si les élites ne restent pas nous sommes condamnés à la misère éternelle ,à vivre comme dans les temps anciens.Je ne fais pas parti de l’élite ,j’aurais bien aimé compté sur vous TOUS

    • 22 novembre 2015 à 22:24 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      novembre 22:22, par vatomena
      Pas du tout . Je suis bien persuadé que gens de la Diaspora et bi nationaux sont pétris de qualités et de savoir faire .Le malheur est que ces qualités ne sont pas au service du pays . Elle créent des richesses chez les autres . Si les élites ne restent pas nous sommes condamnés à la misère éternelle ,à vivre comme dans les temps anciens.Je ne fais pas parti de l’élite ,j’aurais bien aimé compté sur vous TOUS

    • 22 novembre 2015 à 22:26 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      @Menalahy - si vous voulez bien me parler de ces « chemises brunes » à Madagascar

    • 22 novembre 2015 à 22:36 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Ps - je ne dénigre en rien les malgaches .J’exprime seulement ma compassion et mon inquiétude pour tous ces jeunes gens qui risquent leur vie pour rejoindre un pays où se pratique la discrimination ,le racisme et l’exploitation ; Je pense à tous ces jeunes sénégalais qui se sont noyés en voulant gagner les iles Canaries . au point que des mamas africaines montent la garde sur les plages pour empecher les jeunes hommes de s’embarquer sur les pirogues .Les premiers colons qui sont venus chez nous n’auraient jamais pris de tels risques

    • 22 novembre 2015 à 22:44 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Je répète : la misère des malgaches sera éternelle si ceux qui savent ,ceux qui sont capables d’entreprendre s’en vont tous ; Se dire « je vis à l’étranger mais je reste malgache » ne nous apporte rien ,n’ouvre aucune porte de secours ;
      Je crois avoir tout dit ,vidé mon sac .Il me reste à veiller sur ma rizière.......

    • 22 novembre 2015 à 22:54 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Ps ’’ le gouvernement français qui a encouragé l’immigration « c’est différent de ’un gouvernement français qui encourage ,encouragera l’immigration »
      1950 ce n’est pas 2015 !

    • 22 novembre 2015 à 22:59 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      @Menalahy

      Eureka ! j’ai retrouvé la source :

      nvois de fonds : La barre de 100 millions US$ franchi depuis 2005
      Catégorie : Economie Publié le mardi 17 novembre 2015 06:00
      Les envois de fonds des migrants économiques malagasy évoluent en dents de scie même si la barre des 100 millions de dollars a été franchie depuis 2005,

      si on se réfère aux données de la Banque mondiale publiées dans son récent rapport sur la migration internationale. En 2014 donc, le pays a enregistré 432 millions de dollars de fonds envoyés par les migrants malagasy vers Madagascar, contre 427 millions de dollars en 2013. Depuis 1986, date à laquelle les données font mention d’envois, l’année 2010 affiche un record avec des envois de fonds de 547 millions de dollars. C’est fort probablement à la suite de la crise sociopolitique qui a explosé en 2009, laquelle a incité des travailleurs à choisir la migration au lieu de subir les effets d’entraînement négatifs de cette crise. Mais même après le retour à l’ordre constitutionnel, soit en 2014, la valeur des envois de fonds des migrants était loin d’atteindre celle de 2010. Notons que c’est à partir de 2005 que ces envois ont connu un boom. Auparavant, ils étaient inférieurs à 20 millions de dollars par an. En 2005, ils ont totalisé 115 millions de dollars et n’ont pas cessé de croître jusqu’en 2010.

      C’est à partir de cette date que les envois de fonds par les migrants ont connu une évolution en dents de scie. Selon les dernières données de la Banque mondiale, ces envois représentent 4% du PIB de Madagascar en 2013, contre 0,8% pour le Malawi, 8,2% pour le Mali, un peu de 2% pour Maurice, 1,4% pour le Mozambique. Pour la Grande Ile, c’est une part non négligeable et elle est supérieure au taux de croissance de l’économie nationale. Signalons toutefois que les émetteurs ne sont pas uniquement constitués par les migrants occupant des postes subalternes comme les gens de maison qui triment dans des pays du Moyen-Orient. Ils comptent également des ingénieurs et techniciens de haut niveau, notamment dans le secteur TIC. Et ces professionnels travaillent parfois pour des grosses boîtes internationales. Si on revient sur le début du boom des envois de fonds par les migrants, soit en 2005, cette date coïncide avec l’inflation galopante à deux chiffres qui a affecté le pays de 2004 à 2008. Sur cette période, les chiffres du FMI font, en effet, état d’une inflation moyenne annuelle de 12,5%, contre 9,4% dans les pays subsahariens à faible revenu et fragiles.

      Résultat : des travailleurs malagasy ont été tentés de voir si l’herbe était plus verte ailleurs. Si une poignée y a trouvé ses comptes, la majorité y a perdu leur dignité humaine et certains sont même revenus au pays cloués dans un cercueil ou devenus fous à cause d’une maltraitance grave. En fait, la migration économique est très mal encadrée à Madagascar. Le pays ne réagit souvent qu’après des massacres ou des graves problèmes alors que dans la plupart des cas, il n’a aucun accord officiel avec les pays hôtes de ses migrants. D’où les difficultés pour mener des enquêtes, interpeller les pays concernés… La misère est pourtant telle que des travailleurs sont toujours tentés de partir malgré l’interdiction de prendre certaines destinations.

      Fanjanarivo

      Envois de fonds par les migrants de quelques pays subsahariens (en millions de dollars) :

      Pays

      2004

      2005

      2006

      2007

      2008

      2009

      2010

      2011

      2012

      2013

      2014

      Part dans le PIB

      Madagascar

      12

      115

      175

      301

      375

      338

      547

      398

      397

      427

      432

      4%

      Malawi

      18

      23

      15

      21

      17

      17

      22

      25

      28

      28

      30

      0,4%

      Maurice

      215

      215

      215

      215

      215

      211

      226

      249

      249

      249

      267

      2,1%

      Mozambique

      58

      59

      80

      99

      116

      111

      139

      157

      220

      217

      218

      1,4%

      (Source : Migration and development brief, Banque mondiale 2015

    • 23 novembre 2015 à 11:08 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      « Je ne peux rien affirmer vu que je n’ai pas le pied en France ».

      -  Vous n’affirmez rien mais vous distillez vos nombreuses légendes urbains qui feront des petits dans l’esprit des faibles d’esprit qui lisent ce forum. Et il y en a, j’en ai fait l’expérience récemment.

      -  Je suis sûr que, lorsque vous répandez vos légendes urbaines, vous mouillez du gland et votre fondement palpite de plaisir.

      « Je suis dépendant de ce que se dit ou s’écrit ou se montre sur les grands média ».

      -  Vous n’êtes dépendant que de votre subjectivité. Si vous étiez objectif et rationnel, vous chercheriez d’autres sources d’info qui confirmeraient ou infirmeraient ce que vous lisez ou ce que vous avez entendu.

      -  Vous êtes encore au stade du « entendu à la radio », « vu à la télé », « publié sur l’Internet » ? Vous avez redoublé combien de fois vos classes internet ? Il est peut-être temps de quitter cette école car, visiblement, vous n’en avez pas le niveau requis.

      « Ils louent la main d’œuvre africaine dans les campagnes .Le paysan paye la mafia pour avoir la maind’oeuvre nécessaire pour la récolte tandis que l’immigré paye la mafia pour avoir un travail ».

      -  Vous n’avez même pas honte de publier une info ridicule dans son contenu et dans sa rédaction.

      -  Si j’ai bien compris votre démonstration : le futur travailleur immigré paie la mafia pour que celle-ci lui trouve un employeur. Puis la mafia sert d’intermédiaire entre le travailleur immigré et son futur employeur. Service payant bien entendu. Et enfin, l’employeur paie le travailleur immigré. Mais à qui ?

      -  Si vous étiez objectif et si vous n’étiez pas une pipelette de première vous auriez vu dans votre démonstration qu’il y a plusieurs failles. Où le travailleur immigré trouverait-il l’argent pour payer la mafia ?

      L’employeur paie une redevance à la mafia. Et qui paie le salaire du travailleur immigré ou bien, celui-ci paie pour avoir le plaisir de travailler ?

      -  La honte vous a quitté depuis longtemps. Vous ne reculez devant rien pourvu que vous puissiez répandre vos insanités nauséabondes.

      - Votre comportement a un nom, je vous laisse le soin de le trouver car je n’ai pas envie de souiller mon clavier.

    • 23 novembre 2015 à 12:38 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      -  Vos 400 millions doiventt être une projection sur la somme d’argent que les immigrés en Europe enverraient dans leurs pays respectifs.

      Il n’y aucune étude sérieuse et objective sur le montant de cette somme d’argent à ma connaissance. Ce sont les dirigeants africains réunis à La Valette qui ont dit que les 1,8 milliards d’euros que les Européens voulaient leur donner pour les aider à endiguer la vague d’immigration clandestine sont inférieurs à la somme d’argent que ces immigrés envoyaient en Afrique à leurs familles.

      Votre chroniqueur a dû prendre comme une source fiable cette déclaration gratuite des dirigeants africains avides d’argent (une nouvelle manne financière qui va partir dans leurs poches déjà bien remplies : quelle aubaine, il faut vite en profiter et exiger plus car leur appétit insatiable est aiguisé).

      Puis, ce chroniqueur, pour faire son buzz médiatique, a réparti cette somme en fonction du nombre d’immigrés de chaque pays africain pour obtenir ce montant pour Madagasikara.

      -  « Les conditions de visa pour nous sont plus sévères que pour l’ensemble des maghrébins ».

      C’est une réalité surtout pour les ressortissants algériens car la France a eu des relations très particulières avec « l’Algérie Française ».

      Faut-il déplorer ce traitement qui nous est réservé au vu de notre situation politico-économique lamentable qui fait craindre à la France, si elle octroyait à nos ressortissants des facilités d’installation ou de venue en France, une aggravation du flux migratoire ?

      Et n’avons-nous pas joué au jeu du « mitsipa-doha laka-nitàna » dans notre récent passé ?

      Il ne faut pas pleurer maintenant car certains de nos comportements ont été bien visibles sur ce forum lors des discussions sur les Isles Vazimba : des forumeurs ont joué à la mémoire courte et dénient la vague de xénophobie que certains ont allumée mais qu’ils n’assument pas selon le principe du « tsy misy tay ny vodiko ». La mauvaise foi est aussi une de nos marques de fabrique, c’est bien connu.

      -  Vous citez comme exemple cette immigration clandestine organisée par un artiste congolais (je connais l’anecdote) comme si cela avait été fait à une échelle industrielle. Vous prenez un fait isolé pour une généralité.

      -  Une régularisation d’un immigré clandestin est très difficile contrairement aux légendes urbaines là-dessus. Il ne suffit pas d’aller à la Préfecture de son lieu de résidence pour obtenir la régularisation de sa situation. Vous pourriez aussi faire appel à des associations comme la Cimade mais vous ne serez pas sûr du résultat.

      -  La naturalisation ne s’obtient qu’après un parcours du combattant et doit obéir à plusieurs conditions dont une résidence régulière et sans interruption depuis 15 ans. Il faut également avoir son domicile fiscal en France, c’est-à-dire, payer ses impôts sur le revenu en France.

      -  Supposons qu’un individu réside en France depuis 20 ans et possède un diplôme universitaire pour prouver qu’il parle et comprend la langue française. Supposons aussi qu’il est en situation régulière, qu’il travaille et perçoit un salaire décent MAIS vu, la faiblesse de ses ressources, il est exempté d’impôt sur le revenu. Son dossier sera refusé purement et simplement.

      -  Les mariages blancs ? N’y pensez même pas en rêve : les autorités françaises ont appris à détecter ces mariages blancs.

      Les couples binationaux sont soumis à certaines conditions drastiques pour que la personne d’origine étrangère puisse avoir la nationalité française qui ne s’obtient plus automatiquement par le mariage.

      Je pourrai citer le cas d’une de nos compatriotes mariée à un Français depuis 4 ans, en possession d’un DESS, en situation régulière (mariage d’amour, je peux en témoigner). MAIS. MAIS. MAIS le couple ne peut pas avoir d’enfant malgré certains traitements qui ont échoué. Elle n’est même pas titulaire d’une carte de résidente mais d’une simple carte de séjour avec autorisation de travail. J’ai soumis son cas à deux députés que je connais. Mais ils n’ont pas pu dénouer sa situation.

      Elle paie pour ceux qui ont joué à faire les petits malins. C’est toujours comme ça, ce sont les gens tranquilles et les innocents qui paient pour les autres. Injustice ? Plutôt déni de justice, je dirais.

    • 23 novembre 2015 à 12:42 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Vous n’avez rien compris, êtes-vous constipé du cerveau ou quoi ?

      Cette situation est le résultat d’une politique migratoire laxiste des Trente Glorieuses. Il ne suffit pas de limiter l’afflux d’immigré par des décrets pour supprimer les conséquences des précédentes politiques migratoires.

      Quand une décision implique des êtres humains, les conséquences se retrouvent plusieurs années plus tard.

    • 23 novembre 2015 à 14:11 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      - Pfff, vous oubliez allégrement que la France est un Etat de Droit.

      CRS et autres troupes d’élite ne sont pas l’équivalent de l’Emmoreg au point de vue du fonctionnement : ce ne sont pas des herim-pamoretana mais des Forces de l’Ordre pour le maintien de l’Ordre.

      Or, il n’y a pas d’ordre à maintenir car il n’y a pas de trouble à l’ordre public avéré. Il y a, certes, ces « zones de non droit » qui ne sont visibles que lorsqu’il y a des descentes de Police pour traquer des trafiquants de drogue ou pour une perquisition musclée, mais cela ne veut pas dire que le pays est à feu et à sang ou est devenu ingouvernable.

      - Pour preuve, comment se fait-il que je peux circuler dans ces « zones de non droit » en temps ordinaire, en prenant les mêmes précautions élémentaires de sécurité comme lorsque je suis dans le Metro parisien où je dois faire attention aux pickpockets ? Pourtant, mes vêtements montrent que je ne suis pas originaire de ces quartiers ? Rassurez-vous, je ne m’habille pas en Dark Vador quand j’y vais. Et quand j’y vais, c’est pour des raisons autres que « touristiques ».

      - Si Hollande ne sera pas réélu, ce ne sera pas à cause de la montée du FN. Ce sera à cause de sa politique économique qui ne correspond pas aux attentes de son électorat.

      Toutefois, son voyage en Grèce n’est pas fortuit car c’est un appel du pied à l’électorat de gauche et même de la gauche de la gauche.

      Si Hollande soutient le jeune Macron qui commence à montrer ses dents et sa stature d’homme d’Etat, au point que Macron est devenu la bête noire des socialistes pur jus, c’est pour rassurer les industriels français et l’électorat de droite.

      Qui est-ce qui profite du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) ? Les PME et les TPE ou les grandes entreprises qui s’en gavent et qui ne veulent pas embaucher contrairement au contrat qu’elles ont signé ?

      On peut reprocher à Hollande et à son équipe de ne pas avoir fait une politique de gauche, mais on ne peut pas lui reprocher honnêtement de ne rien faire pour moderniser l’économie française.

      Valls, récemment, (il y a dix jours de cela) a fait l’éloge public de son futur rival supposé pour 2022 et a encouragé Macron à continuer sa politique économique.

      C’est peut-être le signe que Valls est tombé en disgrâce et que le futur Premier Ministre de la France sera Macron qui montre son appétit pour le pouvoir alors qu’on croyait que ce n’était que le petit banquier de Rothschild et ne serait qu’une étoile filante dans le gouvernement.

      - Des pronostics, tout le monde peut en faire. Des sondages aussi. Mais ce sont les décisions politiques et/ou les résultats des urnes qui comptent.

    • 23 novembre 2015 à 14:56 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Tenez, pour montrer la différence entre un Etat de Droit (même imparfait) et un pays en deshérence et en faillite politico-économico-constitutionnelle : un Homme d’Etat français, très puissant du temps où il occupait de hautes fonctions dans la République Française vient d’être condamné, pour détournement de fonds public, complicité et recel à 2 ans de prison avec sursis (une faveur pour un homme de 70 ans), une grosse amende qui s’élève à 75 000 euros (c’est plus sérieux pour le porte-monnaie) et à une interdiction de 5 ans de toute fonction publique ainsi que la perte des droits civiques et civils (autant dire que celui qui comptait sur son soutien s’il devenait Président de la République en 2017 a dû avaler ses talonnettes).

      Ce personnage était un ex-directeur de cabinet de Karcher 1er au Ministère de l’Intérieur, puis devint un très puissant Ministre de l’Intérieur très au courant du fonctionnement intérieur de l’Intérieur (jeu de mots) quand Karcher 1er devint Talonnette 1er lors de son accession au Poste Suprême.

      Oseriez-vous rêver d’une telle décision d’un Tribunal Correctionnel à Madagasikara ?

      Quand ses juges lui posèrent la question : « est-ce que vous éprouvez du remords pour votre conduite ? », ce personnage haut en couleur ne sut que répondre par : « je ne le referais plus compte tenu des ennuis judiciaires ».

      Pffffff. Pas de remords. Aucun regret. Juste la peur des ennuis judiciaires à 70 ans.

    • 23 novembre 2015 à 15:00 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à Menalahy

      Alors là, je suis sur le cul. Je ne savais pas que les vêtements que j’achète en France pour emmener à Mada étaient des vêtement usés jusqu’à la corde. Pareil pour les clés USB et les cartes SD ou les téléphones qu’on me demande à chaque voyage, je vais me plaindre à Cdiscount et Amazone de me vendre du matériel usagé. Les allemands sont irréprochables, eux ! On en a un apperçu avec le groupe VW. Il faudrait arrêter de généraliser et dire que toute une nation est comme ci ou comme ça.

    • 23 novembre 2015 à 15:21 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      à@menalahy

      Vous trouverez ci dessous le document dont vous doutiez .Sans doute ce sera pour vous un jeu intellectuel de découvrir la part de légende urbaine qu’il y a dans ce document signé .Ah ,les légendes urbaines ! elles courent les rues ; C’est comme la calomnie . Calomniez ,calomniez ,il en restera toujours quelque chose

    • 23 novembre 2015 à 15:47 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Nb :Ce faisant l’extreme droite en France ne ferait qu’appliquer notre code de nationalité mais avec moins de rigueur .Chez nous il n’y a pas de droit du sol . Nous ne sommes pas comme a Mayotte où les comoriennes viennent accoucher pour donner la nationalité française à leur bébé .La maternité de Mayotte étant la plus grande usine à fabriquer des petits français à la peau peu claire .Alors que la femme malgache ne peut transmettre sa nationalité à l’enfant qu’elle a eu avec un étranger .De Plus l’etranger ne peut acheter de la terre à Madagascar et en etre propriétaire à titre définitif . L’Extreme droite française ne va pas aussi loin dans son ostracisme .Elle pourrait demain s’inspirer de notre législation . Ce serait bien la première fois que la France s’inspire de la sagesse d’une de ses anciennes colonies .

    • 23 novembre 2015 à 16:07 | Menalahy (#9072) répond à Patrick le lyonnais

      Vous faîtes un mélange pas très digeste et vous n’avez pas compris le contexte de mon post.

      Ici, Vatomena et moi-même, nous parlons de collecte de vêtements déjà portés et non de collecte de vêtements neufs, achetés spécialement pour des dons.

      Ce que j’ai écrit est la stricte vérité et si le comportement de vos compatriotes donateurs vous blessent sous ma plume, ce n’est pas de ma faute car je ne fais pas de français bashing.

      Dans ma vie courante (professionnelle, amicale, sociale et sur de forum), je suis connu pour être un amoureux de la France, de sa culture, de sa langue, de son Histoire, etc, etc.

      Plaignez-vous aux magasins qui vous fournissent vos produits informatiques que vous payez de votre poche si vous en avez envie ; on parle de vêtements déjà portés et non de produits informatiques.

      De même, les comportements des dirigeants de VW n’ont rien à voir avec le sujet dont nous parlons ou débattons. Ne faîtes pas de mélange de genre car même si c’est votre 1er post que j’ai l’honneur de lire avec gourmandise, vous semblez être quelqu’un de cultivé et de rationnel.

      J’ai limité mon exemple aux paroissiens de l’Eglise luthérienne allemande, c’est-à-dire, de la Confession d’Augsbourg, et non à tout le peuple allemand. Je n’ai donc pas fait de généralisation à partir d’un « cas isolé » même si les membres de l’Eglise luthérienne allemande de la Confession d’Augsbourg représente en chiffre brut quelques millions de personnes.

      J’ai reproché à Vatomena de faire de la généralisation à partir de cas isolés, je vais pas tomber dans le même travers, tout de même. Remettez-vous de vos émotions.

      Ce que vous faîtes pour certains de mes compatriotes vous honore, mais je ne vais ni vous féliciter ni vous remercier car je ne représente que moi-même et ce que vous faîtes, d’autres le font y compris ma petite personne.

      PS. J’ai envoyé un « minuscule colis » la semaine dernière car des Malagasy sont partis hier, dimanche, pour Tana. Je ne vais pas vous détailler le contenu de mon « minuscule colis » car ce n’est ni le moment, ni l’endroit et les honneurs et autres brossages d’ego ne m’ont jamais intéressé.

    • 23 novembre 2015 à 16:15 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Mon avis ? Oui ,les français sont soumis à un fanjakan ’i baroa , à un gouvernement qui ne sait pas fermer ses frontières ,faire respecter son autorité dans les quartiers comme à Calais .Il achète la paix dans les banlieues avec des plans pour la ville qui coutent des milliards aux contribuables .

    • 23 novembre 2015 à 16:36 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      J’ai cette chance de rencontrer parfois ou de croiser des vazahas qui ne m’ont jamais lancé un « sale gasy » .Mais je ne doute pas que dans certains milieux ou certaines occasions on tombe sur de sales types de ce genre.Leur impudence ne va pas jusqu’à écrire « Nique Gasykara » sur mon mur ou le votre

    • 23 novembre 2015 à 16:56 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Ce qui était possible dans les « trente glorieuses » ne l’est plus au cours des « trente piteuses » ;Certains français ne veulent pas tenir compte de cette évidence ,d’autres Oui.De 60 000 à 80 000 travailleutrs nord africains sont venus en France lors de la reconstruction.Ils ont gagné un retraite dont ils sont allés profiter chez eux . Il est dit que nombre d’entre eux sont devenus centenaires et jouissent encore de leur retraite .Mais il s’agit sans doute d’une autre légende urbaine née dans les bureaux de la Sécurité Sociale .

    • 23 novembre 2015 à 16:56 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Une « petite-grande » mise au point qui me tient à coeur : je ne supporte pas qu’on me classe parmi « les élites » et/ou « les intellectuels » car je me considère comme un homme de terrain qui a une certaine culture.

      Ce n’est pas de la modestie (fausse ou vraie) mais c’est ainsi que je me définis et que je me vois (je peux me tromper comme tout le monde : errare humanum est). [ne rajoutez pas perseverare diabolicum SVP, vous serez hors sujet].

      De grâce ne me classez pas dans ces catégories dont j’ai une définition péjorative car ce serait l’insulte ultime pour moi.

      Je ne sais pas si vous faîtes partie de l’élite, mais vous avez une certaine culture ou mieux une culture certaine et vous savez prêcher le faux pour savoir/obtenir le vrai. Vous êtes aussi un pince sans rire que j’apprécie.

      J’imagine très bien votre maison ancestrale à Ankadivato : maison à un étage aux toits en pente, un lava rangana en bois ajouré le long d’une façade, maison protégée par un petit tamboho, ... Avouez que ce n’est pas la maison du 4mi. Me suis-je trompé ? Pas de beaucoup, n’est-ce pas ?

      Combien de Malagasy sont rentrés au pays dans l’espoir d’être utiles ? Combien sont restés ? Pourquoi certains sont repartis à l’étranger ? Pour quelles raisons ?

      Je ne représente que moi-même et je ne peux pas jouer au porte-parole des Malagasy de la Diaspora.

      Peut-être que ce n’est pas (seulement) une question de salaire mais de conditions de travail (environnement) qui ne permettent pas de donner le minimum de soi ?

      Difficile aussi d’accepter de se retrouver « à un poste subalterne » alors que vos compétences pour occuper une autre place qu’on vous a promise (quand vous étiez à l’étranger) mais occupée par une personne inamovible qui ne comprend pas (ou ne veut pas comprendre) les innovations que vous voulez apporter en douceur.

      Ce n’est pas une question de fierté personnelle bafouée mais devant l’inertie que vous voyez autour de vous et le manque de moyen chronique, vous baissez rapidement les bras. Et pour ne pas sombrer dans le désespoir, vous refaites vos valises et vous repartez pour l’étranger avec femme, enfant et bagages. Il faut bien sauver les meubles pour sauver ce que vous pouvez.

      C’est peut-être de l’égoïsme, mais la chair est faible comme l’écrivait l’apôtre Paul.

      Les Malagasy de la Diaspora sont (aussi) des êtres humains : est-ce qu’ils doivent sacrifier leur avenir et l’avenir des leurs sur l’autel du Fitiavana Tanindrazana ou bien est-il possible d’aimer son Tanindrazana de l’extérieur ?

      Je n’ai pas la réponse même si je me suis posé la question à plusieurs reprises et après avoir tenté vainement de trouver ma place dans la hiérarchie qui devrait être la mienne.

      La 1ère fois que je suis rentré au pays pour ma 1ère mission, j’ai eu un choc culturel que j’ai réussi à atténuer par la suite.

      La question que vous posez est une question ouverte et il n’y a pas une unique réponse car nous sommes dans le domaine de l’humain et non dans celui des statistiques froids et sans âme.

    • 23 novembre 2015 à 17:13 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      - Citez-moi le nom d’un pays, d’un seul, où il n’y a ni discrimination , ni racisme ni exploitation de l’Homme par l’Homme.

      - Savez-vous la vraie raison des exodes de ces jeunes sénégalais ? Ce n’est pas la misère endémique qui les a poussé à aller aux Canaries. Ce n’est pas la situation politique de leur pays non plus.

      C’est bête à dire mais c’est plu simple que cela : les ressources halieutiques ayant été pillées par les gros bateaux de pêche étrangers, ils ont dû aller de plus en plus loin pour trouver leur pitance. Puis ils se sont enhardis à aller de plus en plus loin. Et en regardant des cartes, l’idée leur est venue de pousser jusqu’aux Canaries.

      - D’où viennent nos ancêtres ? Sur quelles embarcations ont-ils traversé les océans ?

      Combien d’entre eux sont morts dans cette traversée improbable des océans ? L’histoire ne le dit pas car les statistiques et les media n’existaient pas à l’époque. Mais l’homme avisé que vous êtes peut très bien imaginer qu’ils n’ont pas pu venir à Madagasikara, occupé par les Vazimba, en une seule vague humaine. Ils ont dû faire plusieurs tentatives avec un coût humain énorme pour le nombre d’êtres humains sur Terre à ces époques lointaines.

    • 23 novembre 2015 à 17:14 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Pour la Mafia italienne ,je ne peux que confirmer . Cela ne m’a pas échappé .Aujourd’hui mon attention se porte sur une exploitation mafieuse des migrants qui se cantonnent à Calais par des passeurs afghans ,syriens ou tchetchènes.Pour une place dans « l’Eldorado » européen,il y a 10 ,100 candidats . Des enfants mineurs et meme des femmes enceintes se lancent dans la course . Et ils viennent de pays qui autrefois étaient considérés comme des "eldorados ’ par des européens . Ce fut le cas de Madagascar baptisé autrefois et un peu trop vite ’ d’ile heureuse ’’ Tout est relatif .

    • 23 novembre 2015 à 17:36 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      « ... si ceux qui savent ,ceux qui sont capables d’entreprendre s’en vont tous ».

      - Et ceux qui sont au pouvoir ou y étaient, ils ne savent/savaient pas ? Ils ne sont/n’étaient pas capables d’entreprendre ?

      - Et ceux qui se disent plus patriotes que les autres, que font-ils ? Ils ne savent rien et ils ne sont capables que de pérorer devant leur écran plasma et de parler de cause « noble » ou « moins noble » ?

      - Qu’est-ce que cette façon de (vouloir) culpabiliser ou de donner mauvaise conscience à la Diaspora, même à ceux qui ont essayé de retourner au pays mais qui n’y ont pas trouvé leur place ?

      - Ouvrez une porte de secours en « votant mieux » la prochaine fois. Les Malagasy de la Diaspora n’ont pas le droit de vote et ce ne sont pas eux qui ont voté les dirigeants incompétents.

      - Les Malagasy de le Diaspora sont courtisés pour devenir la vitrine des dirigeants ou des futurs candidats à un poste quelconque. Mais quand ces personnes obtiennent le poste convoité, elles oublient les Malagasy de la Diaspora.

      - Les Malagasy de la Diaspora sont devenus des êtres versatiles et changent d’opinion à chaque élection même s’ils n’ont pas le droit de vote : un comble !

      - Vous avez raison de veiller sur vos rizières car s’il y a inondation, ce serait la disette garantie. Demandez à la famille soutenue par les investisseurs allemands de curer les canaux et de faire les travaux nécessaires pour que vous n’angoissez plus à cause d’une éventuelle inondation.

      N’oubliez pas de rappeler à tous les forumeurs qui ont applaudi des quatre fers l’arrêt des remblaiements/déblaiements. On en connaît maintenant les raisons : pas pour des travaux avant la saison des pluies mais pour des avantages personnelles et familiales.

      - Je vous ai donné quelques idées pour ouvrir des portes. Idées plus immédiates à mettre en oeuvre et idées pragmatiques. Monsieur de la Palisse doit me féliciter quelque part pour mes idées lumineuses. ;-)

    • 23 novembre 2015 à 17:48 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Libre à vous de penser que notre législation sur l’octroi de la nationalité malagasy est bonne au point que vous osez la qualifier de « sagesse ».

      Nationalité malagasy et souveraineté nationale sont idissociables pour moi qui ne suis pas juriste.

      A ce propos, du côté de Nosy Be, « nous » avons des îles inhabitées, de vrais paradis sur terre, que des vahiny ou des zanatany sont en train d’acheter en bail emphytéotique pour en faire des écolodges juteux (c’est à la mode, en plus).

      Ne les oublions pas car ces îles nous appartiennent et nous n’avons pas besoin de les réclamer à qui que ce soit. Nous n’en jouirons plus(et nos fameux descendants, non plus) quand elles deviendront des propriétés privées.

      Un bail emphytéotique, c’est long. 99 ans, ça fait combien de générations même au rythme effréné de l’augmentation de la population malagasy ?

      Varivarian’ny lavitra hono ka tsy mahita ny ambany maso raha tsy efa alohalika ny ranombary ?

    • 23 novembre 2015 à 17:57 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      - Qui sont les premiers responsables de cet exode d’une ampleur jamais vue ?

      - J’attends vainement que Talonnette 1er fasse un peu de mea culpa comme Tony Blair. Juste du bout des lèvres comme l’autre qui a fait de même à Ivato après avoir obtenu l’onction du FFKM vendu à sa cause.

      - Il y a toujours eu des exploiteurs de la misère et de la détresse humaines.

    • 23 novembre 2015 à 18:12 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      Vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère et sans gant, bien sûr.

      Vous êtes partisan de la méthode musclée, un va-t-en guerre. Ce n’est pas la meilleure façon de gouverner un Etat de Droit.

      Seriez-vous une réincarnation d’un SS ou d’un SA ? Même les Allemands que je connais revendiquent un Etat de droit avec les libertés civiques qui y sont rattachés : certains ont osé inactiver la puce électronique de leur carte d’identité au risque de se retrouver en prison pour falsification et destruction d’un document administratif.

      Peut-être parce qu’ils savent ce que c’est qu’une méthode musclée de gouvernance. Je vais en toucher un mot à Jürgen ou à Dörte car ils sont plus impliqué que moi dans ce domaine.

      Si le gouvernement français achetait la paix sociale comme vous l’écrivez, il n’y aurait pas de Fankana’i Baroa (zones de non droit ? ) et tout le territoire français connaîtrait le même développement. Ce qui n’est pas le cas. J’en ai déjà parlé, je n’y reviendrai pas.

    • 23 novembre 2015 à 18:15 | Menalahy (#9072) répond à vatomena

      C’est presque du hors sujet ce que vous écrivez avec un mélange façon « salade russe ».

      Et j’ai déjà exposé mes points de vue là-dessus.

      Je ne pense pas que je suis déjà « antitra » pour faire du « mamerin’indroa ».

    • 23 novembre 2015 à 20:52 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      petit rectificatif _Durant les ’trente gloreuses ’ l’humeur des français était plutot à la décolonisation qu"à la colonisation

    • 23 novembre 2015 à 20:55 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Vous avez eu bien raison de qualifier cette immigration de ’laxiste « .Les frnçais s’en mordent les doigts aujourd’hui au lieu de s »en réjouir ;

    • 23 novembre 2015 à 21:05 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Vous etes l’exemple de ce qui m’indigne ! le malgache cultivé ,formé ,apte et qui ne trouve pas sa place dans son pays .Si par bonheur ,tout venait à changer ici ,il ne vous sera pas possible de dire : « J’y suis pour quelqu chose » .Vous n’ignorez pas que les absents ont toujours eu tort .

    • 23 novembre 2015 à 21:15 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      Croyez moi ,je pense souvent à ces navigateurs insensés qui ont osé ce périple . Comme mr Vanf ,le chroniqueur de l’Express ,je parle de ce mystère austronésien , comme il dit .Et ,je m’interroge : comment ce peuple de marins a-t-il pu devenir ilien.s’enfermer dans une ile ,grande certes ,et pour des siècles !

    • 23 novembre 2015 à 21:22 | vatomena (#7547) répond à Menalahy

      M .Menalahy ,si vous le voulez bien ,chantons ensemble : ’’Tout va tres bien ,Madame la Marquise .... pour les malagasy comme pour les frantsay ...

      Ah ,ces français pourvu qu"ils gardent toujours ce sens du relatif et de la dérision !

    • 24 novembre 2015 à 10:39 | Patrick le lyonnais (#1439) répond à Menalahy

      Je ne me sens pas honoré pour ce que je fais, ni n’attends de félicitations ou de remerciements, un sourire est suffisant. L’homme est un animal (peut être supérieur ?) grégaire qui ne peut vivre seul. Nous avons besoin les uns des autres. Beaucoup l’oublient. La France est souvent critiquée par les derniers immigrants, surtout les jeunes. Mais existe-t-il beaucoup de pays où l’on soigne et éduque sans demander si vous pouvez payer ? Il y a 50 ans et plus, les immigrés ne se demandaient pas ce que la France pouvait faire pour eux, mais travaillaient dur pour s’en sortir. C’est loin d’être le cas aujourd’hui. Les immigrés, en situation régulière bien sur, ont les mêmes droits que les français pour l’éducation, la santé, les salaires et les prestations sociales ; un cas rare. L’Allemagne, que vous donnez en exemple, paye les travailleurs « déplacés » (polonais, baltes, hongrois....) 4 fois moins que les leurs. Un chômeur étranger est renvoyé chez lui au bout de quelques mois. Alors oui, je suis fier de mon pays, même si tout est loin d’être parfait.

  • 16 novembre 2015 à 10:51 | Isambilo (#4541)

    « Conception arrogante des relations internationales », est excessif. Nous ne pouvons pas reprocher à la pensée française d’avoir une vocation universelle parce qu’elle est légitime. Qui peut contester le fameux « liberté, égalité, fraternité » ? Mais le contenu des mots n’est pas le même partout. Et c’est là qu’apparaît la complexité de l’être humain.
    C’est une troisième guerre mondiale que nous vivons. Elle n’oppose pas des états à d ’autres mais la culture à la sauvagerie. Il n’y a pas UNE solution mais plusieurs instruments à mettre en action , ont la diplomatie, l’arme économique, etc.
    Quant aux Iles Eparses, Rajaonarimampianina a peu-être raison : une co-gestion. Parce que ni les Français ni les Malgaches ne détiennent la vérité.

    • 16 novembre 2015 à 11:17 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isambilo

      Qui est le plus sauvage des 2 : Celui qui bombarde des villes et de villages au nom d’un choc de civilisation ou celui qui fait savoir aux yeux de tous le quotidien de ses semblables (en termes de massacre par les bombes, les drones et les autres armes de destruction massives) pour attirer l’attention sur ce qui se passe loin des médias ?

      La bombe atomique sur HIROSHIMA et NAGASAKI n’était pas l’œuvre des musulmans mais des dirigeants chrétiens du monde dit civilisé et qui continue jusqu’à ce jour à jurer sur la bible avant de pendre le pouvoir tout en continuant le massacre de ses semblables en tant qu’être humain.

    • 16 novembre 2015 à 11:23 | Saint-Jo (#8511) répond à Isambilo

      " 16 novembre 10:51, par Isambilo (#4541)
      .
      « Quant aux Iles Eparses, Rajaonarimampianina a peu-être raison : une co-gestion. »

      Le « peut-être » n’est pas de trop !
      Dans le doute, il vaut mieux s’abstenir !
      Surtout quand on examine de près ce que Rajao a réalisé jusqu’ici : la vacuité partout !

    • 16 novembre 2015 à 11:30 | Saint-Jo (#8511) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je pense que j’ai bien fait de ne pas croire !

      Et vous personnellement, aveuglé par vos croyances, vous écrivez des bêtises plus grosses que vous !

      Relisez attentivement, avec un minimum d’objectivité et sans interprétation tendancieuse, l’histoire de votre religion .

    • 16 novembre 2015 à 11:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Saint-Jo

      Vous et DADABE appartiennent au même loge et pourtant sur ce forum on vous voit se chamailler tous le jour : Votre conception de la vie est-elle sans repère, sans enseignement et sans respect pour ses confrères ?
      Si c’est comme çà, votre appartenance présente plus de danger pour la société que la religion suffisamment organisée.

    • 16 novembre 2015 à 12:39 | Saint-Jo (#8511) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mais vous est-il déjà arrivé de réfléchir, ne serait-ce qu’un instant ?

      Une personne non-musulmane non-chrétienne non-bouddhiste non-animiste non-etc. ... est pour vous obligatoirement une franc-maçonne.

      Ce sont vos croyances qui vous imposent pareille vision étriquée du monde ?

      Jusqu’ici personne, absolument personne parmi les croyants, n’a pu prouver de façon scientifiquement irréfutable l’existence ou la non-existence de votre dieu.

      Le forumiste Dadabe est ce qu’il est, avec ses croyances ou sa non-croyance. Ce sont ses oignons, et je ne m’en préoccupe guère.

      Je suis très différent des personnes qui croient en leurs soi-disant dieux respectifs.
      Je ne suis pas franc-maçon.

      JE SUIS AGNOSTIQUE .
      Et ce n’est pas un musulman ni un chrétien ni un bouddhiste ni un animiste ni un franc-maçon qui me feront changer d’avis.

    • 16 novembre 2015 à 12:40 | sanois (#8546) répond à plus qu'hier et moins que demain

      oui c est vrai que les americains se sont sabordé a Pearl Harbourg et ont accuse les japonais (pas les javanais " )d avoir fait le coup
      n’est ce pas..
      C est l histoire revisitee

      S il est un pays qui a sut sortir de la guerre c est bien le japon et ils ne pleurnichent pas sur la bombe A ou B ni les tsunamis et tremblements de terre typhons etc comme certains.. Ils travaillent et meme beaucoup

      J ai lu que dans un autre pays on assassine par vote !!!!!!! a la majorite

      et il se peut que les votes soient tronques !!

    • 16 novembre 2015 à 13:26 | Saint-Jo (#8511) répond à sanois

      Le Japon et l’Allemagne n’entretiennent pas de coûteuses armées .

      Il est officiellement dit aussi que, depuis que Margaret Thatcher avait quitté le 10 Downing Street, « The United Kingdom » a très considérablement réduit la taille et les dépenses pour leurs Royal Forces.

      Et comme par hasard, ces trois pays font aujourd’hui partie des 5 plus grandes puissances économiques de la planète, juste derrière The USA et China.

    • 16 novembre 2015 à 13:48 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Saint-Jo

      Oh la la ! Mesurez vos paroles !

      Pauvres bidasses malgaches !

    • 16 novembre 2015 à 14:26 | Saint-Jo (#8511) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Niova anarana ilay taikarana TODIN-DRAZANY !

      Tsy mahita aleha raha tsy miaraka amin’ny gasy ... mba hanaratsy ny gasy !

    • 16 novembre 2015 à 14:30 | Saint-Jo (#8511) répond à QUOUSQUE TANDEM

      " 16 novembre 13:48, QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Saint-Jo (#8511)
      .
      « Oh la la ! Mesurez vos paroles ! Pauvres bidasses malgaches ! »

      Dîtes à votre dieu de venir vous faire comprendre et écrire la langue gasy. On verra .

    • 16 novembre 2015 à 14:51 | vatomena (#7547) répond à plus qu'hier et moins que demain

      les peuples chrétiens savent se réformer . L’église d« aujourd »hui ne ressemble pas au temps de l’Inquisition .Le lachage de bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki avait une inconnue : l’importance des dégâts .La bombe a mis brusquement fin à la guerre et épargné autant de vies américaines que japonaises . Dans les guerres américaines qui ont suivi ,le Pentagone s’est gardé d’atomiser les vietnamiens , les irakiens ou les afghans .On a décidé d’envoyer les soldats au risque de la perte de milliers d’hommes .L’Holaucoste Japonais n’a pas été répété .La raison chrétienne l’avait emporté . C’est l’Islam qui ne sait pas se réformer et qui revient à ses origines d’un Islam conquérant avec pratiques barbares et cruelles ; Le moyen age .

    • 16 novembre 2015 à 15:01 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Saint-Jo

      Je sais que vous êtes agnostique comme DADABE mais ce terme désigne se qualifie comme quoi exactement ? (Car il ne s’agit pas d’une religion, d’un loge voire d’une obédience).

    • 16 novembre 2015 à 15:04 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Saint-Jo

      Nous sommes-nous compris ? J’en doute fort.

      Vous faites un parallèle entre la réussite économique des Allemands et des Japonais d’une part, et d’autre part avec le fait qu’ils n’entretiennent pas de coûteuses armées.

      Vous avez parfaitement raison !

      Pour moi je transcris vos paroles en les adaptant à Madagascar :

      Je ferai donc un parallèle entre l’échec économique de Madagascar et l’entretien de la coûteuse armée malgache.

      Donc soyez charitables, mesurez vos paroles. Si vos idées (et les miennes) se répandent, qu’adviendra-t-il de l’armée malgache ? (Pauvre bidasses malgaches !)

    • 16 novembre 2015 à 15:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à vatomena

      Pas de contrainte en religion car la voie droite se distingue toujours de l’erreur et voilà les migrants Syriens, Irakiens, Afghans, Maliens, Sénégalais, Soudanais et d’autres pays musulmans d’Afrique qui partent à la conquête de l’Europe au vu et à la barbe de tous les défenseurs de la racine chrétienne de l’Europe. L’équilibre de la balance entre chrétien et musulman en Europe va se pencher bientôt en faveur de ce dernier rien qu’avec la gestion de la naissance et le poids de la Turquie.

    • 16 novembre 2015 à 15:32 | Saint-Jo (#8511) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vous êtes dur à la détente, hein !
      Pour vous personnellement, une personne doit avoir une religion ! C’est ça ?
      Je me pose la question suivante : est-ce que vous avez jamais fréquenté une école laïque ou non-musulmane dans votre jeunesse ?
      Il semble que, pour vous, le monde et l’univers entier tournent autour d’un dieu.
      Savez-vous au moins que la Terre, sur laquelle vous vivez, n’est pas plate ?

      Vous êtes-vous jamais posé la question : et si les hommes avaient inventé l’idée de dieu parce qu’ils ne trouvaient pas d’explications valables ni de solutions efficaces aux problèmes auxquels ils faisaient face à une époque donnée de leur histoire .

      Vous disposez d’un ordinateur.
      Alors si vous voulez savoir exactement ce qu’est un agnostique, qu’est-ce qui vous empêche d’utiliser un moteur de recherche pour trouver sur la toile ce que vous cherchez.
      Je suppose que vous êtes un adulte capable de vous débrouiller par vous-même. Du moins, je l’espère. Sinon vos éducateurs ont lamentablement failli à leur devoir.

      Et je répète encore que ce en quoi le forumiste Dadabe croit ou ne croit pas ne m’intéresse pas.
      Ce sont les croyants (surtout les fanatiques) qui ont besoin de savoir qui croit en quoi et serait susceptible d’être converti par un prosélyte conforme à leurs couleurs religieuses ?

    • 16 novembre 2015 à 15:37 | Saint-Jo (#8511) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Ah ? Alors je vous fais mes plates excuses !
      Cette fois, non seulement je comprends ce que vous vouliez dire, mais je partage votre opinion sur ce sujet.

    • 16 novembre 2015 à 15:42 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Voilà qui éclaire la pensée musulmane !

    • 16 novembre 2015 à 15:47 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je pourrais vous répondra que l’agnostique affirme ne pas savoir et que le con (c’est à dire vous) affirme savoir. Mais, le plus raisonnable est de vous copier-coller Wikipédia, si vous arrivez à tout comprendre :
      « L’agnosticisme ou pensée de l’interrogation est une attitude de pensée considérant la vérité de certaines propositions concernant notamment l’existence de Dieu ou des dieux comme inconnaissable, à la différence des croyants, considérant probable ou certaine l’existence de telles divinités, ou des athées l’estimant improbable ou impossible. Les agnostiques refusent de trancher. Si le degré de scepticisme varie selon les individus, les agnostiques s’accordent pour dire qu’il n’existe pas de preuve définitive en faveur de l’existence ou de l’inexistence du divin, et affirment l’impossibilité de se prononcer. Si les agnostiques refusent de se prononcer quant à l’existence d’une intelligence supérieure, ils n’accordent, en revanche aucune transcendance et aucune valeur sacrée aux religions (prophète, messie, textes sacrés...) et à leurs institutions (clergé, rituels et prescriptions diverses...) ».
      Voilà. En bref, il y a les hommes libres d’un côté et les esclaves consentants de l’autre. Choisissez votre camp. Evidemment, face au doute, rien n’interdit de réfléchir et d’étudier la spiritualité des uns et des autres, voire d’éprouver une sorte d’admiration intellectuelle pour la démarche de certains grands mystiques (je songe personnellement à Saint-Augustin, ne déteste aucunement le Père de Foucauld et, aussi curieux que cela puisse paraître, à quelques moines anonymes dont j’ai croisé le chemin). Ma culture est judéo-chrétienne. C’est ainsi.

    • 16 novembre 2015 à 15:48 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Si je vous comprends bien, vous vous êtes mis d’accord avec Houellebecq, qui a prédit dans son livre « soumission » qu’en 2022, la France sera dirigé par un musulman, pourtant ce Monsieur fait partie de gens les plus détestés par les islamistes,...

      En tout cas, c’est avertissement pour les Français,...

    • 16 novembre 2015 à 15:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      C’est un avertissement,...

    • 16 novembre 2015 à 15:57 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Excusez-moi, Vatomena, mais les deux explosions nucléaires sur le Japon ne sont pas un holocauste. Au pire un crime de guerre dirigé contre des civils. Les Américains n’avaient pas à ce moment là l’intention d’un génocide, d’une éradication des Japonais. Ils voulaient mettre un terme à une guerre particulièrement meurtrière, des deux côtés. Gare au poids des mots...

    • 16 novembre 2015 à 16:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      Je vois bien votre ignorance et votre réfus de voir la réalité de Dieu à travers ses créations (des ordres, des règles et des perfectionnements incomparables) : Avez-vous déjà analysé l’existence d’une limite infranchissable entre l’eau de mer et l’eau douce annoncée dans le coran au niveau des embouchures ?

      Le Coran condamne les « mécréants » ainsi que les « faux croyants », nommés les « hypocrites », mais pas spécifiquement les agnostiques. Concrètement, l’histoire de la théologie musulmane est jalonnée de doutes : au VIe siècle, Burzoe, ministre du roi sassanide Khosro Ier, exprime ses doutes concernant la vérité des religions de son époque, soupçonnant leurs enseignements d’être vides de sens, et considérant les croyants comme les victimes d’une illusion. Cette pensée a influencé très tôt l’Islam, initiant une tradition de libre-pensée et de littérature sceptique qui a conduit au scepticisme des missionnaires ismaëliens, ainsi qu’à celui de Al-Ghazâlî au XIe  XIIe siècle10. Cependant, le doute, en Islam, ne porte pas sur l’existence même de Dieu, mais sur la définition d’une pratique de son culte sur Terre. Si comme le pensent des théologiens de plusieurs religions et quelques philosophes comme Platon ou Plotin le sentiment du Dieu unique est inné en la nature humaine, il n’y a pas besoin de preuve de son existence ; les révélations ne concernent alors que les modalités du culte à lui rendre, par gratitude d’abord, et accessoirement pour obtenir une éventuelle rédemption dans la vie éternelle.
      Toutefois, il reste possible que, dans la recherche intellectuelle de Dieu, le doute quant à son existence même soit temporairement toléré par l’islam (soit dans le cadre de la pensée spéculative, soit dans un moment de désarroi), mais la condition reste d’aboutir, finalement, au monothéisme définitif, et donc la reconnaissance soumise à Allah par le biais des enseignements attribués à Mahomet son prophèteN 9. De ce fait, ce sont plus particulièrement l’athéisme et l’ADP, c’est-à-dire le refus inébranlable de reconnaître Allah, qui sont absolument condamnés. Mahomet a conseillé ses disciples (« sahâba », compagnons) de ne pas se polariser sur des questions qui les dépassent. Selon le livre « At-Targhîb wa At-Tarhîb », Mahomet conseille à ses compagnons : « Méditez sur la création de Dieu, ne méditez point sur Son Essence, car vous ne l’estimerez pas comme Il doit l’être »11. Concrètement, cette idée a été reprise par les théologiens musulmans rationalistes sous la forme d’un « agnosticisme religieux », qui affirme l’existence d’un fossé infranchissable entre Dieu et sa création qu’il transcende, rendant impossible toute prédiction ou connaissance à son sujet. En cela, ils rejoignent partiellement l’ADP, qui préconise de délaisser totalement les réflexions sur le divinN 10. Cet agnosticisme partiel, en rappelant les limites conceptuelles humaines, s’accorde sur ce point avec les religions dites de la révélation. En effet, la révélation ne se définit pas comme un phénomène objectif librement observable par tous, mais comme une « confidence » divine seulement adressée à une minorité très restreinte d’humains ayant la chance d’être élus pour recevoir des révélations inaccessibles humainement, par la grâce de Dieu. Hors de la révélation, personne n’a le droit dans cette optique d’affirmer - a fortiori imposer - quelque interprétation que ce soit concernant des questionnements dépassant en principe l’entendement humain ; de sorte que l’on ne pourrait rien attendre de l’analyse scientifique et rationnelle sur ces sujets.

    • 16 novembre 2015 à 16:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Saint-Jo

      Avez-vous déjà fait un entretien avec un(e) voyant(e) ou un divin ?
      Même à distance il peut lire votre passé et votre pensée comme sur un livre ouvert et prédire votre avenir sans avoir à vous poser des questions.
      Votre agnosticisme ne tient pas la route car il s’agit avant tout d’un repli sur soi, d’un refus de la connaissance et de la capacité des autres à faire plus que vous.

      Il existe beaucoup d’émission sur la voyance à distance et vous pouvez les tester pour savoir qu’elle lise votre vie.
      Je sais bien que vous n’allez pas le faire de peur de faire douter votre statut d’agnosticisme devant la connaissance attribuée par Dieu à d’autres personnes en dehors de vous.

    • 16 novembre 2015 à 16:51 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mettons un terme à cet échange. Vos convictions sont livresques, c’est du « appris par coeur » comme on adore l’imposer aux enfants dans les écoles coraniques (en les frappant s’ils ne récitent pas bien !!!!). Les miennes se limitent à douter et à rester ouvert à la pensée profonde, originale, sincère, des autres. Je peux aussi apprendre par coeur mais ça, ça me gonfle. Je n’ai plus l’âge de l’école primaire. Pensez ce que vous voulez, n’imposez rien à personne, vivez au mieux votre courte vie sur terre et soyez un peu plus bref sur ce forum. Merci.

    • 16 novembre 2015 à 17:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      C’est tout à fait normal car le plus fort a toujours raison et il défini les règles du jeu dans la nomination des crimes pour qu’il se mette de lui-même hors de cause. Dadabe n’a qu’à répondre Oui votre honneur sans se poser de question et après se mette à corriger les autres selon sa propre conception en oubliant que le monde est un rapport de force qui tourne suivant le sens du vent (une déformation propre aux agnostiques comme DADABE et ST-JO en perpétuel lutte de leadership sur le forum) : Cela relève de l’acculturation et du lavage de cerveau (du formatage en informatique).

    • 16 novembre 2015 à 17:01 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Et une petite sourate pour la route ...

      (4.89 / U) Ils [les hypocrites] aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

    • 16 novembre 2015 à 17:05 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Pourquoi pas car les Etats-Unis est dirigé actuellement par le président BARACK HUSSEIN OBAMA ?
      Un musulman est avant tout une personne soumise à Dieu ou qui craigne Dieu donc qui a-t-il de mal à ce qu’il accède au pouvoir en France et dans beaucoup d’autres pays comme nous dont le manque de repère et de valeur est flagrant.

    • 16 novembre 2015 à 17:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      Sans rancune et au plaisir de discuter avec vous prochainement.

    • 16 novembre 2015 à 17:16 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Connaître le texte c’est déjà bien mais comprendre le contexte sera mieux même si la traduction laisse à désirer car elle déforme le message donc au lieu de servir l’Islam elle fait le contraire d’où l’exigence de mettre cote à cote la révélation originelle en langue arabe et sa traduction éventuelle.

    • 16 novembre 2015 à 17:32 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le mal pourrait être ceci,

      "16 novembre 17:01, QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à plus qu’hier et moins que demain (#6149)
      Et une petite sourate pour la route ...

      (4.89 / U) Ils [les hypocrites] aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,..."

      Il pourrait faire inscrire dans la constitution française, l’Islam comme la religion officielle de l’Etat français,...toutes les églises se transformeraient en mosquée,...comme les curés en Imam,...etc

    • 16 novembre 2015 à 17:43 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Isandra

      Allez encore une petite sourate ...

      (5.37 / K) Voici quelle sera la récompense de ceux qui combattent Dieu et son apôtre, et qui emploient toutes leurs forces à commettre des désordres sur la terre : vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix ; vous leur couperez les mains et les pieds alternés ; ils seront chassés de leur pays. L’ignominie les couvrira dans ce monde, et un châtiment cruel dans l’autre.

    • 16 novembre 2015 à 17:58 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C’est curieux, chez moi, cette tendance que j’ai d’écouter les grands intellectuels de ce monde, les grands historiens (de toutes nationalités), plutôt que les illuminés qui croient à la voyance à distance et adorent un « dieu » assoiffé de sang et de vengeance. Je me demande si je ne vais pas consulter un psychanalyste, mon « stade anal » a dû mal passer quelque part... En tout cas, et sans rancune donc, « pas plus qu’hier et moins que demain » est un sacré trou du cul. Voilà un point où mon agnosticisme n’a rien à voir (si j’ose dire).

    • 16 novembre 2015 à 18:33 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Mais, le mal est fait,...il a déjà encaissé vos griffes,...comme tous les autres interlocuteurs qui essayent de vous contredire,...

    • 17 novembre 2015 à 13:00 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Il est chrétien ou agnostique, donc capable de pardonner...
      C’est une différence importante, cependant pardonner sans oublier.

    • 17 novembre 2015 à 19:05 | zanadralambo (#7305) répond à Saint-Jo

      Ah, intolérance, quand tu nous tiens...HI hi, St Jo s’est fait moucher.

    • 17 novembre 2015 à 21:15 | Saint-Jo (#8511) répond à Stomato

      J’ ignore ce que c’est que pardonner.
      Mes vis-à-vis savent peut-être ce qu’est pardonner.
      Mais pas moi.

      Je fonctionne et marche froidement selon la raison.
      Même si quelqu’un a écrit, paraît-il, que « le cœur a ses raisons que la raison ignore » .

      Entre Pascal et Descartes, j’ai définitivement choisi depuis longtemps Descartes.

    • 19 novembre 2015 à 14:02 | vatomena (#7547) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Daesh est il soumis à Dieu ,à Allah . Est il chargé de mission quand il décapite d’autres musulmans.Votre tete ,méritez vous que Daesh la tranche ou la laisse sur vos épaules . Courez vous un risque en allant faire les prières chez eux ? Rassurez nous ,on craint pour vous .

    • 19 novembre 2015 à 14:12 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Dadabe ,d’accord avec vous ;Holocauste est un mot galvaudé .Il est employé trop couramment .Les deux bombes au Japon étaient des « essais » nucléaires .Jamais auparavant une ville avait subi le feu nucléaire.Les américains n’ont plus recommencé . Vietnamiens ,irakiens ,afghans y ont échappé

    • 19 novembre 2015 à 16:59 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à vatomena

      Tous les musulmans se soumettent à un seul Dieu et le reste est une relation privée entre le croyant et Dieu sauf que je crains pour ceux qui brûlent les étapes sans aucune connaissance approfondie de la religion qu’ils prétendaient défendre : Dans ce cas en lisant les versets relatifs à la condamnation de tels actes, ils s’exposent de plein gré à la malédiction (bad doah)/à la condamnation du tout puissant.
      Il ne faut jamais oublier que NOUS NE SOMMES QUE DE PASSAGE SUR TERRE ET QUE LA VIE DERRIERE (APRES LA MORT) EST MEILLEURE/LA VRAIE VIE QUI DURE ETERNELLEMENT (PARADIS ou ENFER).
      Concernant ma tête qu’elle soit coupée ici ou non, je serai toujours moi-même dans l’au-delà (au paradis si Dieu le veut).

    • 19 novembre 2015 à 22:01 | vatomena (#7547) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Y aurait il un paradis pour « les sans tetes » chez le miséricordieux ,tres miséricordieux ? Vous auriez donc raison de ne pas vous inquiéter .

    • 20 novembre 2015 à 18:08 | Menalahy (#9072) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Il y a « peut-être » des voyants et assimilés qui ont reçu un « don » de voyance ou de médiumnité mais il y a aussi de « faux voyants » et des « voyants » qui font appel aux Forces des Ténébres (magie noire : au Maghreb, en Afrique Noire, à Madagasikara Nosy Malalantsika, ...).

      A moins que vous considérez que les Forces des Ténèbres proviennent de Allah !

      Pourquoi la religion juive, et par ricochet, la religion chrétienne, interdit-elle la consultation d’un devin (épisode de Saül dans l’Ancien Testament) ?

      La religion musulmane encouragerait-t-elle la voyance et le recours à des pratiques similaires ? Eclairez ma lanterne qui n’est pas encore une vessie SVP Merci.

  • 16 novembre 2015 à 11:37 | valoha (#7124)

    Resaka amboarina raha ny ady lehibe fahatelo izany !
    Paikan’ ny mpanam-bola vitsy matanjaka indrindra eran-tany no hita soritra etsy sy eroa mba hitsihifan’ izy ireo ny harenan’ izao tontolo izao. Ho maro ny aina ho lasa, ny ra mandrika, ny aretina mazana indrindra tsy zaka, ny anoanana, ady an-trano, ady @ ny samy firenena mpifanolo-bodirindrina, sns...
    Hain’ ireto mpanam-bola vitsy matanjaka indrindra ny manokatra sy manidy ny bokotra araka izay mampety azy ireo !
    Isika no mila sy tokony ho tonga saina malaky ! Isika Mlagasy, ohatra, dia variana @ ny 4 x 4, trano be, dedaka, mifanina ho aiza ?, mifamely mifamono alina sy andro, mifanambaka mba ho voafidy, mifanao didiko fehy lehibe, mifanao kitrano an-trano, sns....Ho tonga saina malaky mba hanambatra ny hery, ny fahalalana, ny sandry, ny fahendrena mba hampandroso an’ i Gasikara !
    Maro dia maro ny asa miandry raha mitambatra ho vato malaky isika Faritra 22. Ary tsy ity fitondraa ankehitriny ity mihintsy no ho andrasana @ izany !
    Isika samy isika no mitondra ny Tany sy ny Vahoakany !!

  • 16 novembre 2015 à 11:54 | tsimahafotsy (#6734)

    / On sait déjà qu’on compte parmi les victimes une amie de Madagascar, la Française Véronique de Bourgies, fondatrice de l’ONG Zazakely Sambatra et qui a fait pour plusieurs orphelins Malgaches beaucoup plus que les pseudo-nationalistes qui piaillent derrière leur écran d’ordinateur./
    Merci Ndimby.
    Véronique de Bourgies était notre condisciple à L’INALCO, département langue et civilisation malagasy. C’était une femme qui aimait passionnément Madagascar et les enfants malagasy.
    Avec d’autres, nous avons fêté cette année chez elle, près de la rue de Charonne, le départ en retraite de deux professeurs malagasy de l’INALCO.
    Son sens de l’hospitalité, son sourire, son dévouement pour la cause des petits orphelins malagasy nous manqueront.
    Nous présentons à son mari, à ses deux enfants d’origine malagasy, à tous les enfants de Zazakely Sambatra, à sa famille, nos sincères condoléances.
    Repose en paix Véronique, les Malagasy qui t’ont connu ne t’oublieront pas.

  • 16 novembre 2015 à 12:22 | sanois (#8546)

    C est vrai que les malgaches connaissent mieux que les francais leurs propres raisonnements
    je m arrete la .....................

    • 16 novembre 2015 à 13:43 | Tsisdinika (#3548) répond à sanois

      Condoléances. C’est tout ce que nous avons à dire.

  • 16 novembre 2015 à 12:24 | sanois (#8546)

    et la petite image montre le fond de ta pensee !!

  • 16 novembre 2015 à 12:25 | sanois (#8546)

    Prendre vil pain en reference c’est a hurluberler de rire !!

    • 16 novembre 2015 à 14:12 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à sanois

      Tout à fait d’accord ! D’autant plus que Villepin confond les interventions néfastes qui ont mené à la destitution des dictateurs Saadam Hussein et Kadhafi, actions qui, en déstabilisant l’Irak et la Libye, ont favorisé l’émergence de Daesh avec les actions entreprises pour combattre Daesh et donc les conséquences de ces interventions néfastes.

      Pour la petite histoire :
      21 oct. 2011 - Dominique de Villepin s’est réjoui que La Libye puisse « écrire une nouvelle page de son histoire » après la disparition du colonel Kadhafi,

  • 16 novembre 2015 à 12:26 | sanois (#8546)

    Prendre vil pain en reference c’est a hurluberler de rire !!

  • 16 novembre 2015 à 12:27 | sanois (#8546)

    il y a une emission qui s appelle « copie collé » a la radio

  • 16 novembre 2015 à 12:36 | Isandra (#7070)

    « À Madagascar, le climat actuel de revendication des iles éparses [3] favorise les réactions particulièrement imbéciles, »

    On ne peut que donner raison à Ndimby,...quand on lit les réactions de forumistes de TNN, dont la majorité est ZD,...

    Ces gens là sont des extrémistes,...endoctrinés par leur Dada, il faut se méfier d’eux,...

    • 16 novembre 2015 à 12:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ils ont profité de cette occasion pour régler leur compte à la France,...ce sont de gens minables, pitoyables...qui trouvent leur bonheur sur le malheur des autres,...

    • 17 novembre 2015 à 13:14 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      Sans oublier que le détenteur du nom de domaine a déclaré un nom fantaisiste, une adresse bidon en France, un numéro de téléphone commençant par 261 suivi d’un numéro incomplet...
      Ne parlons pas de l’hébergement...

    • 19 novembre 2015 à 20:12 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

      Bravo, Whois est passé par là : outil utile, très utile.

  • 16 novembre 2015 à 13:01 | Isandra (#7070)

    La première chose que le DJ Rajoelina a faite quand les forces armées ont failli l’arrêter, c’est d’aller se réfugier dans les jupes de la France. Et en 2002, Ravalomanana a tout fait pour obtenir le regard favorable de Paris dans sa prise de pouvoir illégale de février 2002".

    Ndimby ne peut pas se tenir de ne pas parler de Rajoelina,...il profite de n’importe quelle occasion pour le faire,...C’est plus fort que lui.

    Ici,il compare deux situations totalement différentes,...incomparables,... :

    - La première,...la France a hébergé quelqu’un en danger,...que le régime à l’époque voulait éliminer.

    - La deuxième,...quelqu’un qui ne pensait que conquérir le pouvoir à tout prix,...pour ses intérêts personnels,...

    • 16 novembre 2015 à 13:32 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Ces deux situations sont semblables.

      Elles ne diffèrent que par leur degré d’intensité.

      Ironie de l’Histoire : l’un comme l’autre furent lâchés par le pays qui les a soutenus, juste après l’alternance chez ce pays protecteur.

    • 16 novembre 2015 à 13:50 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      N’Dimby a mille fois raison, surtout à propos de Rajoelina, le petit Dj qui se trémoussait tellement le cul sur scène qu’il en a fait dans sa culotte lorsqu’il a compris que le vent risquait de tourner. Heureusement, papa Ratsiraka, quelques gros crickets militaires, la France et aussi, ne l’oublions pas, les Américains un rien déçus par RA8, ont fait le nécessaire pour changer les couches du petit Bac-8, au chaud à l’ambassade de France à Tana. Ouf ! Qu’il a eu peur !!! Après, durant cinq ans, il a pu se la péter tranquillement en pillant la Grande Ile. Le bébé Dj « en danger », selon Isandra !!! Mieux vaut lire cela que d’être aveugle, sans doute. Et lorsqu’il a incité les 4’Mi à aller se faire tuer au palais de la Présidence, il était en danger le petit con ? Non, lui, il était bien planqué. Pas le genre à prendre le moindre risque.Car, lui, il savait bien où se trouvait la fameuse « ligne rouge ». Il savait que les forces de l’ordre tireraient. Il n’attendait même que cela. Des martyrs, enfin ! Raison pour laquelle je lui prédis le Tribunal pénal international, un jour (au Rwanda, certains génocidaires présumés ont attendu près de 20 ans avant d’être inquiétés...Patience).

    • 16 novembre 2015 à 15:33 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      « Qu’il a eu peur !!... » Il a raison d’avoir peur en face d’un tyran, despote déterminé qui n’avait dans sa tête que se maintenir au pouvoir à tout prix, prêt à éliminer sans hésitation tous ceux qui le dérange,...pour préserver ses biens et ses intérêts,...

      Et ce n’est pas pour rien que la France a accepté de protéger Rajoelina, car ils connaissent bien l’homme Ra8,...comment il est capable, en relisant l’histoire de 2002,...

      Malgré cela, Rajoelina restait à Mada, jusqu’au bout,...contrairement à certain Ra8, qui a pris la fuite à la mpangalatra Ankoho,...pendant que ses partisans sont en train de se sacrifier pour le protéger,...au lieu d’attendre tranquillement Rajoelina à Iavoloha, pour la passation de pouvoir,...

    • 16 novembre 2015 à 16:10 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Ce que vous faites, Isandra, c’est du révisionnisme historique. Une attitude condamnable partout, sauf peut-être à Madagascar où même les consciences s’achètent. Ravalomanana un « tyran » ! Prenez donc un dictionnaire et calmez-vous un peu. La France puis les Américains ont lâché RA8 pour des raisons strictement économiques et la marionnette Rajoelina leur a été offerte sur un plateau par Ratsiraka, le dictateur (vengeur mais intelligent) qui tenait enfin sa revanche. En 2002, dois-je vous le rappeler, ce n’est pas RA8 qui a fait sauter des ponts, ouvert les armureries nationales pour armer ses milices ni emporter avec lui quelques gros millions de dollars de la banque centrale de Tamatave afin de vivre confortablement à l’abri, à Paris. Concernant Marc Ravalomanana, la France et les USA, qui ne voulaient tout de même pas avoir du sang sur les mains, l’ont exfiltrés de Madagascar pour qu’il se réfugie en Afrique du Sud. Et, maintenant, demandez-vous pourquoi il a pu si facilement revenir au pays et pourquoi les ambassadeurs des pays sus-cités et d’autres nations viennent lui rendre visite, aussi souvent qu’ils rencontrent le président Hery, lui-même ancien complice du petit Rajoelina. Et vous pensez que RA8 aurait dû remettre en 2009 son pouvoir au petit con, lors d’une cérémonie émouvante arrosée de Fanta ananas ? Vous rêvez ou quoi ? Le petit DJ n’a JAMAIS été élu par le peuple malgache. Il ne représente que sa petite personne et quelques fans aveugles comme vous. Je vous plains et j’ajoute que vous méritez pleinement les gros nuls politiques qui vous gouvernent depuis 2009. Est-ce clair ?

    • 16 novembre 2015 à 16:31 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      Objection votre honneur car il a été élu Maire de la CUA avec un score honorable (plus de 60%) devant un poulain soutenu bec et ongle par le régime RA8.

    • 16 novembre 2015 à 16:39 | Rakitoza (#689) répond à Saint-Jo

      Grande différence entre le DJ et le laitier

      Le laitier a bâti un empire agro-industriel avant de faire de la politique, au mérite

      Le DJ a réussi dans la vie grâce à un beau mariage. L’avantage d’être le DJ des soirées tananariviennes, c’est que ça permet de faire le coq avec les filles de bonne famille. Dans d’autres pays, ça s’appelle gigolo

    • 16 novembre 2015 à 16:45 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Est ce que vous connaissez la genèse de la rivalité entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina ? Ce n’était pas du tout une rivalité politique mais économique . Andry Rajoelina depuis longtemps possède son entreprise de publicité , il avait installé des panneaux publicitaires dans tout Tana , ce que Marc Ravalomanana n’a pas supporté car cet homme déteste celui ou ceux qui osent le concurrencer . Il était associé avec un concurrent d’Andry Rajoelina
      Andry Rajoelina n’avait pas du tout un projet pour faire de la politique , mais , par la force des choses , il s’est présenté comme candidat pour devenir maire de Tana et cela a encore le despote, arrogant , parvenu , inculte hors s’est mis hors de lui . Du coup , voyant que Andry Rajoelina fut élu , Marc Ravalomanana avait interdit que l’état verse les subventions à la mairie de Tana , et il a commis connerie sur connerie (Marc Ravalomanana)
      Combien sont les entreprises malgaches victimes des abus de pourvoir de Marc Ravalomanana . La dessus Ndimby ne nous le dira jamais
      EN ma connaissance Andry Rajoelina possède la double nationalité , à ce titre La France lui doit protection comme toute personne menacée physiquement par n’importe qui , et c’est le cas de toute personne qui possède la nationalité française même dans son pays d’origine
      On peu accuser Andry Rajoelina de tous les maux , mais en tout cas c’était le seul qui a dit « NON » à un despote et nous connaissons la suite
      Voilà le genre de malagasy qui me plait , Comme disait Raymond Ranjeva sur TV+ la semaine dernière , MALAGASY AZA MANDEFITRA INTSONY . Cele ne veut pas dire que je suis un inconditionnel d’Andry Rajoelina , comme les Zanak’i Dada avec Marc Ravalomanana

    • 16 novembre 2015 à 16:51 | betoko (#413) répond à Rakitoza

      C’est grâce à qui si le petit laitier est devenu millionnaire ?
      Andry Rajoelina était sorti avec Sarah Ravalomanana , ils auraient pu se marier ?
      Savez vous qu’Andry Rajoelina a reçu deux fois le prix du jeune entrepreneur avec son entreprise de publicité et de communication avant qu’il devienne maire de Tana ? Mais ça ses adversaires ne veulent pas qu’on le sache . Ils préfèrent le dénigrer avec cette histoire de DJ , Il a fait le coq avec des filles de bonne famille en quoi cela vous dérange ?
      Jalousie quand tu me tiens

    • 16 novembre 2015 à 16:54 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      J’ai dit élu par le peuple malgache. Au suffrage universel, lors d’une présidentielle. Je ne parle pas de l’élection municipale où 90 % des voix s’achètent avec un tee-shirt ou quelques kapoka de riz.

    • 16 novembre 2015 à 17:03 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Je réponds très vite car 17 h approche et je vais faire ma petite marche du soir... (Il y a des choses plus importantes que RA8 et Bac-8, dans la vie). Bref, vous êtes un pro-Rajoelina (cessez de dire non, enfin si mais pas tout à fait... Hypocrite). Et moi je prends ce petit con pour ce qu’il est (sa double nationalité ne l’honore pas particulièrement mais lui a permis d’éviter quelques ennuis dans sa jeunesse...). Quant à Ravalomanana, qui n’est ni un tyran, ni un despote mais un capitaliste débridé qui vit en guerre économique permanente (comme tout chef d’entreprise ambitieux, raison pour laquelle je suis un gros nul en affaires), je le crois capable de redevenir président car j’écoute le peuple, moi, et pas qu’à Tana. Ecoutez bien ! Ecoutez... En attendant, les routes reconstruites sont impraticables, la corruption atteint des sommets tout comme l’insécurité, la loi est bafouée chaque jour, chacun fait ce qu’il veut et même les lémuriens et les tortues en ont marre. Rassurez-vous, les enfants qui meurent de faim dans le grand Sud et ailleurs ne font pas trop de bruit, ils ne gêneront pas votre sommeil.

    • 16 novembre 2015 à 17:25 | betoko (#413) répond à Dadabe

      J’ai jamais dit que je suis un anti Andry Rajoelina mais je ne suis pas un de ses inconditionnels comme ceux avec Marc Ravalomanana , J’ai eu l’occasion de discuter avec lui à 3 reprises à Paris , C’est quelqu’un de très réceptif et je lui ai dit tout sans détour ses erreurs face à face , Il a le mérite de tenir tête à un despote,arrogant , imbus de lui même , un tyran , qui n’avait payé ni impôts , ni taxe à l’état , ni à ses fournisseurs (Jirama par exemple) pendant 7 ans quand il était au pouvoir ,
      Son slogan , pour attirer les crédules de la FJKM , Minoa Fotsiny ihany autrement dit , ne cherchez pas à ma comprendre ayez foi en moi c’est tout . et les imbéciles sont tombés dans le panneau
      Combien de fois Marc Ravalomanana a renié sa signature ?

    • 16 novembre 2015 à 17:46 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Industrie agro-alimentaire contre boîte de pub.
      N’y a-t-il pas comme un déséquilibre des poids économiques ?
      Alors de quelle rivalité économique parlent les deux forumistes ci-après ?


      « 16 novembre 16:39, Rakitoza (#689) répond à Saint-Jo (#8511)
      .
      « Grande différence entre le DJ et le laitier
      « Le laitier a bâti un empire agro-industriel avant de faire de la politique


      « 16 novembre 16:45, betoko (#413) répond à Dadabe (#9116)
      .
      « Ce n’était pas du tout une rivalité politique mais économique .
      « Andry Rajoelina depuis longtemps possède son entreprise de publicité »


      Les Gasy ne sauraient-ils pas faire la distinction entre moyenne industrie et petite entreprise familiale ?

      [Il n’y a pas de grande industrie à Madagascar]

    • 16 novembre 2015 à 17:46 | Rakitoza (#689) répond à betoko

      Jalousie ????

      Vous croyez que j’ai eu besoin de faire le gigolo pour réussir ????

    • 16 novembre 2015 à 18:03 | Isandra (#7070) répond à Rakitoza

      Chacun sa stratégie,...Rajoelina se forge en se mariant à une fille de famille laquelle a déjà une expérience réussie sur le business, tandis que Ra8 se base ses richesses sur les fraudes en tout genre,...sur les connivences de l’Etat,...

    • 16 novembre 2015 à 18:14 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Ben oui, mon pauvre Betoko, le Dj est « très réceptif », il vous écoute.. Quel plaisir ! C’est le B-A-BA de la politique politicienne et vous êtes, vous aussi tombé dans le panneau (vous n’êtes pas le seul !). Par ailleurs je connais la version ’’guerre économique’’ entre les deux hommes. Mais il y en a d’autres, plus crédibles dont une, surtout, qui concerne la géostratégie de nations riches (devinez lesquelles) dans l’Océan Indien, à portée d’écoute de l’Afrique de l’Est, de la Corne de l’Afrique surtout, et d’une grande voie de navigation essentielle, celle du pétrole, quand cela chauffe un peu trop dans le canal de Suez ou aux alentours. Si vous en concluez que Madagascar est et sera pour longtemps encore une petite nation qui joue dans la cour des petits assistés et que ses dirigeants successifs ne sont que des pions aisément manipulables avec quelques millions de dollars (ou d’euros), vous avez gagné ! Tout le reste n’est que plaisir de débattre et de s’insulter (il m’arrive de le faire, moi aussi, tel un enfant qui adore dire des gros mots. Honte à moi !)

    • 16 novembre 2015 à 18:52 | betoko (#413) répond à Saint-Jo

      Rivalité économique qui n’a rien à voir avec l’agro-alimentaire , mais Ra8 déteste que quelqu’un ose le concurrencer . Je disais qu’il était associé à un ami le quel possède aussi une entreprise de publicité .
      Il bâti un empire ? laissez moi rire , Maintenant nous avons qu’il n’est pas aussi riche comme on le croyait vus les taxes et impôts qu’il n’avait pas payé sans parler de ses fournisseurs . Bientôt d’autres dossiers vont ressortir , on verra la suite
      Savez vous que du temps de Marc Ravalomanana , il a interdit à Air Mad de proposer sur tous ces vols autre boisson hygiénique que des boissons de marque TIKO et que tous les journaux qui écrivent des articles contre lui sont interdits.
      Savez vous que quand arrivent les fêtes de Noël , aucune entreprise d’état ( Jirama ou Air Mad) et aussi tous les ministères n’ont pas le droit de proposer à ces fêtes que des boissons de marque TIKO sous peine de sanction ?

    • 16 novembre 2015 à 19:12 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      " 16 novembre 18:52, betoko (#413) répond à Saint-Jo (#8511)
      .
      « Rivalité économique qui n’a rien à voir avec l’agro-alimentaire »

      Ah ! Vous croyez donc que l’agro-alimentaire ne fait pas partie de l’économie.
      Mais une petite société familiale de pub, elle, fait partie des activités économiques ?
      Vous ne seriez pas un petit rigolo, par hasard ?

    • 16 novembre 2015 à 19:18 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      C’est la même chose,...juste l’étendu qui les différencie...tous les deux suffrages directs,...

      En tout cas,...la popularité de Rajoelina a permis à Hery de gagner ces élection, face au Poulain désigné de Ra8 qui n’avait d’autre programme à proposer que le retour de celui-ci,...

    • 16 novembre 2015 à 19:41 | betoko (#413) répond à Saint-Jo

      C’est quoi alors une petite société familiale de pub ? Si elle n’est pas aussi importante pour quoi Marc Ravalomanana lui avait mis des bâtons dans ses roues ?

    • 16 novembre 2015 à 22:51 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Vous ne voyez pas vraiment les nombreuses et grosses différences entre TIKO et Injet ?
      Autant dire que vous ne voyez pas de différences non plus entre « Agence de Communication de Lausanne » et « Nestlé » !

      Mais que savez-vous alors en matière d’économie, de finances, d’industrie, de commerce et de structures socio-économiques ?

      Déjà que dans un de vos posts sur ce forum, vous semblez confondre Rabemananjara et Ratsiraka. Lequel des deux avait eu un Ranjeva comme correspondant ?

      Déjà que vous semblez aussi ne pas savoir si Ratsiraka père était Padesm ou Mdrm.
      Pourtant lors des procès des membres du Mdrm, cet homme avait tenu un rôle non négligeable.

      En fin de compte, vos insuffisances sur l’Histoire ne sont guère étonnantes, puisque la source de vos info est le livre écrit par une obscure historienne à laquelle vous semblez vouer une admiration sans bornes.
      D’ailleurs je vous avais déjà dit de vous en méfier.

  • 16 novembre 2015 à 15:43 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour, plus qu’hier et moins que demain !

    Vous me posez deux ou trois fois les mêmes questions.

    Vous êtes dur à la détente, hein !
    Pour vous personnellement, une personne doit avoir une religion ! C’est ça ?
    Je me pose la question suivante :
    . est-ce que vous avez jamais fréquenté une école laïque ou non-musulmane dans votre jeunesse ?
    Il semble que, pour vous, le monde et l’univers entier tournent autour d’un dieu.
    Savez-vous au moins que la Terre, sur laquelle vous vivez, n’est pas plate ?

    Vous êtes-vous jamais posé la question :
    . et si les hommes avaient inventé l’idée de dieu parce qu’ils ne trouvaient pas d’explications valables ni de solutions efficaces aux problèmes auxquels ils faisaient face à une époque donnée de leur histoire .

    Vous disposez d’un ordinateur.
    Alors si vous voulez savoir exactement ce qu’est un agnostique, qu’est-ce qui vous empêche d’utiliser un moteur de recherche pour trouver sur la toile ce que vous cherchez.
    Je suppose que vous êtes un adulte capable de vous débrouiller par vous-même. Du moins, je l’espère. Sinon vos éducateurs ont lamentablement failli à leur devoir.

    Et je répète encore que ce en quoi le forumiste Dadabe croit ou ne croit pas ne m’intéresse pas.
    Ce sont les croyants (surtout les fanatiques) qui ont besoin de savoir qui croit en quoi et serait susceptible d’être converti par un prosélyte conforme à leurs couleurs religieuses ?

    • 16 novembre 2015 à 16:05 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ah ! Juste une précision.
      Quand je dis que « la Terre n’est pas plate », je ne fais pas allusion aux montées et aux descentes auxquelles vous avez à faire face quand vous êtes à vélo, hein !
      Mais si vous ne voyez pas bien ce que je veux dire, ce n’est pas trop grave. Il vaut mieux laisser tomber l’échange.

  • 16 novembre 2015 à 16:00 | hrrys (#5836)

    Tout compte fait, les français devraient tirer un leçon de ce qui se passait actuellement chez eux ...Y compris ces taim-bazaha ,vazaha taratasy qui ne font que défendre l’indéfendable ......La France , ....un pays en décadence !!!

    • 16 novembre 2015 à 16:02 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      une leçon ......au lieu de un leçon ...!!! désolé !!!

    • 17 novembre 2015 à 19:14 | zanadralambo (#7305) répond à hrrys

      Bien fait pour les Français, hein ? Vous n’osez pas le dire, mais vous le pensez si fortement qu’un sourd vous entendrait. Même pas honte !

  • 16 novembre 2015 à 16:11 | QUOUSQUE TANDEM (#543)

    Ce qui vient de se passer à Paris est totalement inconcevable et bien sur, tout un chacun est sous le choc. Réfléchir quand on est dans cet état est extrêmement difficile, mais à tout prendre cela vaut mieux que de se laisser aller à des excès d’émotion, rarement incitatifs à des déploiements d’intelligence. Car en fait, tout cela était non seulement prévisible mais totalement prévu et il monte en moi une immense détresse quand je pense à toutes ces malheureuses victimes et à leurs proches.
    Ce qui m’amène à quelques réflexions.
    • Sur le plan formel. Le Ministre de l’Intérieur devrait présenter sa démission et celle-ci devrait être acceptée. Il n’est peut être pas directement responsable de ce fiasco monstrueux, mais c’est sous son commandement qu’il a eu lieu. Il serait indigne qu’il ne démissionne pas. Nous avons déjà eu suffisamment de ministres responsables mais non coupables dans l’histoire de cette République et il serait bon que la tradition revienne de ministres simplement responsables, comme autrefois.
    • Sur le plan opérationnel. Depuis des années les partis au pouvoir coupent les crédits de la Police et de l’Armée, officiellement en raison de contraintes budgétaires très fortes mais surtout parce que la Police et l’Armée ont mauvaise réputation dans les milieux de gauche et qu’il est plus facile de couper les budgets de ces deux défenseurs de l’ordre que de s’opposer aux syndicats de la fonction publique et de reformer l’Etat. Or l’une des missions essentielles d’un Etat est la protection des biens et des personnes contre ceux qui les menacent, soit à l’intérieur soit à l’extérieur. Aujourd’hui, la totalité des forces combattantes dans l’armée ne remplirait pas le Stade de France, et la situation est pire encore dans la Police. Ceux qui sont à la tête de l’Etat ont donc failli à leur mission essentielle et il reviendra au Peuple lors des élections prochaines de prendre en compte ce fait incontestable.
    • Sur le plan intellectuel, le parti socialiste, sous l’influence de son « Think Tank » (Terra Nova) a décidé il y a déjà longtemps déjà que le futur du PS appartenait à une alliance entre les « bobos » et les banlieues, et a donc favorisé sciemment l’émergence du communautarisme dans notre pays, au rebours de toute la tradition historique Française. Ce faisant la Gauche Française a trahi le Peuple et l’a abandonné au FN, tout en diabolisant ce parti pour l’empêcher de conclure des alliances avec la Droite classique. Cette stratégie, initiée par monsieur Mitterrand a certes permis à la gauche d’arriver au pouvoir et d’y rester, mais quelque part, c’est cette stratégie même qui porte une lourde responsabilité dans les événements qui viennent de se produire. Une fois pour toute donc, la seule solution est de refuser tout communautarisme et cela vaut à gauche comme à droite. Il ne peut y avoir qu’une Loi et une seule et qui s’applique à tout un chacun également. Et laisser la partie la plus défavorisée du Peuple sans représentation légitime est pire qu’un crime, une faute.
    • Sur le plan du personnel politique. Chateaubriand a un jour prononcé l’un de ces mots terribles dont il avait le secret « Il n’y a pas de pire crime pour un homme politique que de prétendre à une position dont il n’a pas les capacités ». Cette phrase s’applique merveilleusement à monsieur Hollande qui a dépassé son seuil d’incompétence au point qu’il ne s’en rend même pas compte lui-même, mais aussi à la majorité de nos hommes ou femmes politiques de gauche ou de droite. A l’évidence le système de sélection des élites qui nous gouvernent ne fonctionne plus. Le résultat est que nous sommes gouvernés par des incompétents vaniteux, qui surestiment leurs maigres talents et sont tous issus de la fonction publique. Ces soi-disant « élites » ont de plus bien entendu perdu la notion de « Service Public » (voir le dernier livre de Philippe de Villiers à ce sujet), ce qui est impardonnable Certes, un fonctionnaire peut se présenter aux élections chez nos voisins. Mais dés l’acte de candidature posé, il doit donner sa démission de la fonction publique pour toujours. Il est donc grand temps de rendre le fonctionnaire inéligible comme en Grande Bretagne pour libérer la France des esprits étroits et jaloux qui la gouvernent. Il faut de toute urgence couper le lien incestueux entre le monde politique et le monde de l’administration pour que chacune des deux fonctions retrouvent sa noblesse et son indépendance.
    • Sur le plan du débat d’idées. Il va bien falloir un jour poser la question essentielle que tout le monde cherche à éviter : L’islam est il compatible avec la Démocratie ? Et ce n’est pas à moi d’y répondre, j’en serai bien incapable mais aux Musulmans eux mêmes. La responsabilité de l’Etat Français devrait être donc d’organiser une espèce de Concile, comme le monde chrétien en a connu tant, pour que les théologiens musulmans nous donnent leur opinion sur ce sujet. A ce concile, on ferait venir les plus grands d’entre eux et un corps de juristes non musulmans leur poserait des questions par exemple sur l’égalité de l’homme et de la femme, sur la polygamie, sur l’esclavage, sur l’égalité de chaque citoyen devant la Loi, sur le respect de la Laïcité et que sais je encore. S’il s’avérait que la religion Musulmane soit compatible avec nos Institutions mais que certaines sectes ne le soient pas, alors il faudrait interdire ces sectes de tout prosélytisme dans notre pays, expulser le clergé afférent et rompre les relations diplomatiques avec les Etats qui les soutiendraient. Et s’il s’avérait que la religion Musulmane soit incompatible avec nos valeurs démocratiques, alors il faudrait que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités, peut être après un referendum.
    • Sur le plan de la réalité politique. Il faut bien se rendre compte que nous sommes en face de deux obligations morales qui peuvent se retrouver en opposition l’une avec l’autre. D’un coté certes, nous devons recevoir et aider les immigrants, mais de l’autre nous devons protéger nos systèmes démocratiques et sociaux. Et si donc l’accueil de ces immigrés mettait en danger nos systèmes de civilisations, nous aurions à faire un choix. Le temps de l’angélisme serait fini.
    Il me semble donc tout à fait évident donc que le temps des choix déchirants est en train d’arriver, en particulier pour la Gauche Française. Il va falloir choisir entre la Nation et les beaux sentiments qui n’engagent que ceux qui croient à la sincérité de ceux qui les profère à haute voix.
    Se moquer du beauf pour se faire bien voir du beur va devenir beaucoup moins populaire. En fait, les distinguer c’est déjà faire preuve de racisme ce que la gauche fait depuis longtemps, mais d’un racisme autorise car anti-français. Tout cela doit s’arrêter. Les deux sont Français à condition qu’ils le veuillent et le deux doivent respecter la même Loi.
    • Enfin, sur le plan de la réalité diplomatique. La diplomatie Française a toujours choisi les Sunnites contre les Chiites (voir mes articles précédents sur le sujet). Le calcul était simple. Les terroristes internationaux sont tous Sunnites, supportés de fait par les monarchies du Golfe. S’allier avec eux était, pensaient nos diplomates, c’était prendre une assurance contre le terrorisme. Faux calcul s’il en fut. « Pour déjeuner avec le diable, il faut une très longue cuillère », dit le proverbe. Le cœur financier du terrorisme se trouve en Arabie Saoudite et au Qatar. Il est urgent de rompre toute relation diplomatique avec ces états criminels qui ont corrompu financièrement de nombreux centres de pouvoir en France, dont une grande partie des media. Prétendre lutter contre le terrorisme et vendre des armes aux assassins est une imbécillité logique.

    http://institutdeslibertes.org/courtes-reflexions-sur-un-jour-de-deuil/

    • 16 novembre 2015 à 16:49 | Saint-Jo (#8511) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Wow !
      Tout en vous renouvelant mes excuses, à mon tour de vous retourner vos propres paroles.
      Mais je changerai deux mots. Deux seuls !

      « Oh là là ! Mesurez vos paroles ! Pauvres politiciens français ! »

    • 16 novembre 2015 à 17:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à QUOUSQUE TANDEM

      La démission du PM ROUMAIN à la suite d’un incendie dans une boîte de nuit ayant entraîné la mort de plusieurs jeunes ne fera jamais école au pays de la LIBERTE EGALITE ET FRATERNITE : C’est un pays donneur de leçon à tort et à travers.

    • 16 novembre 2015 à 18:58 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Allons-y ! Allez, une petite dernière sourate pour cette religion d’amour et de paix

      (8.57 / K) Il n’y a point auprès de Dieu d’animaux plus vils que ceux qui ne croient pas et qui restent infidèles.

    • 17 novembre 2015 à 00:53 | Menalahy (#9072) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Je m’étonne que votre texte oublie de dire que c’est Sarkozy qui a supprimé pas mal de policiers même si après il parlait de karcheriser les banlieues dans un but électoraliste.

      L’histoire contemporaine est difficile à ré-écrire car il y a de nombreux témoins encore vivants et qui ont encore la mémoire des événements.

      J’oubliai : il voulait aussi supprimer les « petits pois ».

  • 16 novembre 2015 à 16:32 | walesa (#5863)

    Mr, en tant qu’un prosélyte d’une religion en train de délire, je vous pose ces quelques questions : Celui, qui a crée l’islam dont vous etes un farouche adèpte, n’était t-il pas par hasard un grand assasin criminel ?! Eclairez-nous, comment s’était t -il enrichit ?! N’était t-il pas un bandit du grand chemin, qui vivait de l’assasinat et du vol de biens de commerçants en route ?!
    N’etait t-il pas un un homme cruel qui utilisait avec préméditation et force son pouvoir pour s’assouvir toutes ses pulsions sexuelles les plus délirants ?! N’abusait pas t-il d’une fillette de 6(!) ans et demi ?! Et qu’a son age de 9ans n’a t- il pas la possedé ?!
    Attention, si vous disiez, que tout cela n’est pas vrai, et que c’est une pure mensonge des vazahas, vous meriterez une punition terrible dans certains pays musulmans pour soi-disant une hérésie ! Regardez et ecoutez, ce que les grands imams mondialement connus parlent à ce sujet ! C’est un DELIR ! C’est une pure DECADENCE de valeurs humaines au XXI -eme siècle, point barre ! On voit partout dans le monde ses adèptes en train de délire. Aucun pays musulman ne garantit aujourd’hui d’un proselytisme autre qu’islam. Et pllusiers de ces pays persecutent et tuent tous ceux qui ne le sont pas !
    Dans ces conditions peut-on croire encore a celui, qui est nommé votre prophèt que toutes ces révélations viennent de Dieu et pas de demons ?!
    A vous en rèflechir afin, qu’il ne soit pas trop tard !

    • 16 novembre 2015 à 17:26 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à walesa

      Mon dieu ! Un peu de charité !
      Vous tentez de le détourner de l’Islam !
      Il risque sa vie à ce petit jeu !

      « Le sang d’un musulman, qui accepte qu’il n’y a d’autre Dieu qu’Allah et que je suis Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions : en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s’adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s’éloigne de l’islam et quitte les musulmans. » (Sahîh Bukhari, vol. 9, livre 83, numéro 17, rapporté par Abdullah)

    • 16 novembre 2015 à 17:32 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à walesa

      C’est la seule version qui existe ou bien c’est votre préférée car elle consolide votre pensée donc c’est de la mauvaise foi de votre part.
      Savez-vous au moins qui était sa première épouse ?

    • 16 novembre 2015 à 18:00 | walesa (#5863) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Charité vous dites ?! Ah oui ! C’est surement la charité, qui pousse ses co-religionnaires couper la tete de chretiens, jazydites et autres sectaires ! Mais quand a lui, Il vit à Madagascar et pas dans un pays musulman, donc il risque rien ! J’ai vu pas mal des Malgaches qui ont devénus « musulmans » en echange de quelques avantages et qui après un certain temps ont quittés tranquillement le rang de cette religion. Mais qui sait ? Après avoir reçu quelques sous de certains proselytes karanas ils pourront revenir prier a nouveau ? (jusqu’a ce qu’il n y aura rien à recevoir !)

    • 16 novembre 2015 à 18:09 | walesa (#5863) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Elle n’est pas ma version mais celle de vos co-religionnaires du Proche Orient. Et ne parlez pas, que vous ne connaisez pas ces pays ! De toute façon vous y meritez déja une punition !

    • 16 novembre 2015 à 19:25 | Saint-Jo (#8511) répond à plus qu'hier et moins que demain

      plus qu’hier moins que demain,
      vous ne gagnerez jamais ce débat d’idées,
      parce que vous n’avez que des mots vides de supports matériels
      à opposer à des réalités concrètes sues et vues par le monde entier,
      sauf de vous-même et de vos coreligionnaires.

    • 16 novembre 2015 à 20:19 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à walesa

      Vous écrivez : « Mais quand a lui, Il vit à Madagascar et pas dans un pays musulman, donc il risque rien ! »

      Détrompez-vous ! Il existe à Madagascar une minorité islamique agissante ! Madagascar est bien proche de Mayotte, bien proche de la Réunion – département français qui a enregistré le plus grand nombre de jihadistes. Les islamiques à Madagascar, échangent quelques bols de riz contre une allégeance à leur doctrine folle. Maheureusement, Madagascar fera bientôt l’objet de ce que les Français connaissent actuellement.

    • 16 novembre 2015 à 20:47 | walesa (#5863) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mais quelle est votre version ? Peut etre celle hollywoodienne, très douce et complètement eloignée d’une vrai histoire d’islam et de sa réalité. C’est dommage, puisque vos idées concernant Madagascar ressemblent bcp les miens et celles de la plupart de forumistes. Sauf bien sur celles concernant votre prosélytisme.

    • 16 novembre 2015 à 23:25 | walesa (#5863) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Oui,je vous en crois ! D’aillers j’avais eu déja quelques experiences pareils mais à moindre echelle...

    • 17 novembre 2015 à 01:16 | Menalahy (#9072) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Salam aleikoum,

      Votre Prophète a bien épousé 13 femmes, si ma mémoire est bonne et ne m’induit pas en erreur.

      Sa 1ère femme était la vieille mais richissime Khadija, n’est-ce pas. J’insiste : Vieille MAIS Très Riche.

      Ce qui lui a permis d’être riche aussi puisque Khadija, en tant que femme d’affaires avisée, lui a confié la gestion de sa fortune.

      Est-ce que ce verset vous dit quelque chose ou est-ce le fruit de mon invention ?
      - o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o
      Sourate 33 al Ahzab, Verset 50

      « Ô Prophète ! Nous t’avons rendue licites
      - tes épouses à qui tu as donné leur dot (mahr),
      - ce que tu as possédé légalement parmi les esclaves [ou captives] qu’Allah t’a destinées,
      - les filles de ton oncle paternel,
      - les filles de tes tantes paternelles,
      - les filles de ton oncle maternel,
      - et les filles de tes tantes maternelles, - celles qui avaient émigré en ta compagnie, -
      - ainsi que toute femme croyante si elle fait don de sa personne au Prophète, pourvu que le Prophète consente à se marier avec elle : c’est là un privilège pour toi, à l’exclusion des autres croyants.

      Nous savons certes, ce que nous leur avons imposé au sujet de leurs épouses et des esclaves qu’ils possèdent, afin qu’il n’eût donc point de blâme contre toi. Allah pardonne [ou est Pardonneur] et est Miséricordieux. »
      _o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o_o

      De quatre (04) épouses réglementaires, votre prophète a dépassé largement le nombre autorisé. N’est pas prophète qui veut et ça mérite quelques privilèges et sourates particulières, n’est-ce pas ?

      Et ô miracle et ô miséricorde d’Allah Tout Puissant dont les voies sont plus impénétrables que celles du Dieu des Juifs et Celui des Chrétiens, lui a donné cette autorisation insigne qui n’est applicable qu’à votre prophète.

      Le miracle des révélations de ce type pour justifier une situation antérieure à la date de ladite révélation me fait douter de la véracité de cette sourate.

      Ce n’est qu’une justification des excès de votre prophète.

      Vous savez, il y a des non-musulmans qui n’ont pas la haine de l’Islam (le vrai) et qui connaissent votre religion.

      De même, il y a des musulmans lettrés qui connaissent aussi les autres religions monothéistes.

  • 16 novembre 2015 à 17:30 | I MATORIANDRO (#6033)

    Misaona i dadazily @zao zava-misy ao fratsa zao sa sanatria maty voatifitra ????!!!

    Ny zavatra tsotra azo lazaina dia ny hoe bongo mason’ny nahiny i fratsa ary matin’ny vomanga nasesiky ny tanany !

    Zavatra tsy hay no atao !

    Mbola mihevitra mantsy ty fratsay ty fa mbola matanjaka be mihintsy ry zareo !

    Sakoa zay !!!!!!!1

    Ireo gasy kely manjono ao @ taniny @reo nosikely madinika dia gadraina sy vonoin’reo maramila fratsay tsy vanona reo @ tsy antony !

    Tsy ny mahafaty reo olona akory no mahafaly fa ny todin’ny raha atao aman’olona no tena mahafinaritra ahy !

    Ngah rehefa ny an’olona no maty de voatay miridana fa rehefa ny an-tena no voa dia mampalahelo beeeeeeeeeee mihinntsy !

    Vao manomboka hoy i Kaina io zava-manjo nyfratsay io !

    Tohizpo hatrany ny polifika m[ihatsaravelatsihy io !

    Ngah moramora ny mahazo ireo frienena afrikana norobain’ny fratsay !

    Matatesa valin-kitsaka !!!

  • 16 novembre 2015 à 17:45 | Mihaino (#1437)

    Dommage que cet édito de Ndimby « Ambiance de troisième Guerre mondiale » provoque une ambiance de guerre de religions dans ces colonnes ?!
    Par ailleurs,certains fanatiques reviennent encore à l’histoire de RA8 et de Andry ??!!
    Personnellement , je préfère parler d’autres sujets qui pourraient intéresser notre PAYS et contribuer à son développement .....
    Enfin , les mots me manquent pour réconforter toutes les familles en deuil actuellement à cause de ces attaques abominables qui ont eu lieu ce vendredi noir du 13 novembre 2015 à Paris .

    • 16 novembre 2015 à 18:25 | Dadabe (#9116) répond à Mihaino

      Je fais partie de ceux qui évoquent, avec virulence certes, les cas de RA8 et du petit DJ. Pourtant, croyez-le bien, je ne suis pas un « fanatique », sans doute suis-je même le contraire de cela. En tout cas je m’y efforce. Mais il se trouve que parler de RA8 et du petit DJ, comme de Ratsiraka ou de Hery, de Tsiranana ou de Zafy, revient à parler de l’Histoire contemporaine de Madagascar et de ses errements. Quand bien même je les considère comme des « pions » plutôt négligeables dans l’Histoire contemporaine du monde, ils ont ou ont eu un réel pouvoir de nuisance sur le peuple malgache (encore que je fasse des nuances entre tel et tel homme politique ou prétendu tel). On peut certes parler d’autre chose (personnellement j’aime évoquer le bleu violine des jacarandas en fleurs et la douceur d’une promenade au bord du lac d’Andraikiba, à Antsirabe). Parlons donc de développement de Madagascar... J’attends. Mais je crains qu’on ne parle que de colonisation et de nationalisme, de détournements de fonds, de militaires pourris, de Ratsiraka, de RA8, du petit DJ et de Hery le mou. Voyez, on tourne en rond. Qu’y puis-je ?

    • 16 novembre 2015 à 19:33 | Mihaino (#1437) répond à Dadabe

      Je vous comprends Dadabé mais ce qui me chagrine en ce moment et vous l’avez bien souligné : On tourne en rond comme une toupie qui tôt ou tard va tomber ! Le PAYS n’avance pas alors que les autres avancent et se développent ....Notre Exécutif et notre Assemblée nationale discutent , se disputent en faisant des discours au lieu d’agir pour répondre aux vraies attentes du Peuple ! Que dire du futur Sénat dominé par le HVM ??!!

      - Sanatria tsy mijery arina an-tava isika matoa milaza ny hevitra eto amin’ity serasera MT.com . « NY HEVITRY NY MARO MAHATAKA -DAVITRA » fa saingy ny mampalahelo dia BE MARENINA ireto Mpitondra antsika ! Misy koa moa ireo miseho mahay ny tantara sy ny ekonomika, ny sosialy , ny fivavahana sns, sns ...ka samy manohana ny heviny ! Tsara izany amiko fa indraindray dia mankaleo ny litania be ! Mazava be koa fa misy ireo mpisolelaka ny Mpitondra na ireo mpanjanaka taloha sy ankehitriny ...
      Mirary soa ,

    • 16 novembre 2015 à 19:44 | Isandra (#7070) répond à Mihaino

      Ka iza ary no sahy handray ny andraikiny hanova ny zava-misy...?

      Mbola hiandry Bac-8 na -14 vaovao indray ve, asa na ho mpandrato omby indray io na mpijirika vary,...ny avara-pintsika...? Asa lahy...?

    • 16 novembre 2015 à 21:20 | Mihaino (#1437) répond à Isandra

      Raha ny hevitro manokana aloha dia GASY mitovy amintsika no mety sahy handray ny andraikiny hanova ny zava-misy fa tsy ireo BI-NATIONAL izay saribakolin’ny Reny malala ê !
      Mety foana amiko na mpamboly , na mpandrahara , na mpampianatra avara-pi , na mpiasam-panjakana( tsy fantôme an !), na olon-tsotra tsy be diplaoma ...no hitondra antsika fa tsy sanatria MIARAMILA BE GALONA ! Rehefa lanin’ny VAHOAKA izy dia aleo hanarina ny Firenena araky ny PROGRAMANY .

    • 17 novembre 2015 à 01:21 | Menalahy (#9072) répond à Mihaino

      Vous avez oublié les « haters » envers la France même si on peut comprendre les raisons de leur haine vissée à leur corps et à leur âme.

    • 17 novembre 2015 à 11:35 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Raha tsy diso ahy dia ny Presida ny Uruguay izay kely karama indrindra amin’ny Presida eran-tany dia Mpamboly ary tsy mety hipetraka ao amin’ny « Palais présidentiel » fa ao an-tranony ihany . Ny fiarany moa dia WW coccinnelle foana fa tsy 4X4 vitrée .
      Ny PM frantsay Pierre Bérégovoy dia « fraiseur » no asany taloha ary niezaka foana nianatra sy nandalina ny ekonomia & finansy ...!
      I Philbert Tsiranana moa dia fantatra fa « instituteur »
      I Ravalomanana Marc moa dia fantatra fa mpivarotra ronono & yourt ary nandeha bisikileta izy tamizany . Nanao « autodidacte » koa izy ary « empirique » ny fisainany .
      I Andry Rajoelina dia fantatra fa nanao DJ ary nahatsangana ny INJET ka nahazony ny "Prix du meilleur jeune entrepreneur de la BNI & CA) .
      Ny Mpitondra sasany be diploama moa dia hitantsika rehetra ny zava-bitany teto amin’ny Firenena !
      Fehiny dia izao : Rehefa atokisan’ny VAHOAKA ary nofidiny izay Mpitondra vonona hiasa anantanteraka ny PROGRAMANY dia tsara ampiana izy ary tokony hihaino ny hetaheta ny MALAGASY rehetra .

    • 17 novembre 2015 à 14:34 | Isandra (#7070) répond à Mihaino

      Ireo olona avy any ivelany notanisainao ireo, dia efa nanana traik’efa an-taonany maro tamin’ny politika, na farafaharatsiny tamin’ny sendikaly vao tonga teo amin’ny fitondrana.

      Sahy miteny aminao aho, fa raha olona toa an-dry Monja jaona, ireny no tonga teo amin’ny fitondrana, dia mety hafa ny fandehan-javatra, satria nandalo traik’efa maro vao tafanika avo, na dia tsy manana fahalalana lasa lavitra loatra aza.

      Ny antsika kosa, Ra8 eny na Andry aza, sy ny maro tsy ho voatanisa, dia tonga tonga ho azy teo amin’ny fitondrana, na dia tsy manana traik’efa sy fianarana momban’ny politika,...nohon’ny antony maro samy hafa, ary tsy voatery tena mahafantatra ny zava-misy ianan’ny vahoaka, sy ny zavatra ilainy haingana.

      Mazava ho azy, fa tsy maintsy hianatra sy traik’efa rizareo vao hisy zava-bita(io ilay tonga fitenena hoe eo isika mahita izy,...), kanefa ny fiainam-pirenena sy ny fahantran’ny vahoaka tsy afaka miandry, indrindra amin’izao andron’ny fanatontoloana izao haingana dia haingana ny fandehan-javatra, vao tara kely ianao dia ilaozan’ny sasany,...

      Ny vokany, tsy mifanaraka ny zavatra tena ilain’ny vahoaka sy ny zavatra ho tanterahana, na misy elanelana ny mpitondra sy ny ho entina, satria tsy mbola tena mifandray am-po, ka tsy dia mifampatankatra(incompréhension)loatra.

      Ohatra raisoko aminao ny politika fanaovan-dalana nataon-dRa8,...tsy azon’ny vahoaka loatra, satria ny mahamaika an-drizareo dia ny mitady ny hohanina anio,...na dia tena zavatra tsara aza ilay fanaovan-dalana,...Raha ny tena marina izany, dia nisy zavatra tsy ampy tao, matoa tsy tankatrin’ny vahoaka ilay politika.

      Ny ilaintsika izany, dia olona efa manana traik’efa amin’ny politika, efa nihosina tamin’ny vahoaka,...ary mahafantra tsarany zava-misy iainany sy ny zavatra tena ilainy, ary indrindra manana ny vahaolana entina hamahana izany.

      Ho fehiny, izany hoe alao ny tsirairay hipetraka amin’ny toerana tokony hisy azy,...ny mpitondra fivavahana any ampiangonana, ny mpandraharaha any anaty orin’asa, ny miaramila any an-dakazerina, ny mpanao politika eny an-tsehatra mpolitika,...sns. Raha izay no mitranga dia mety azo antenaina ny fiovàna ary mety tena haingana, dia haingana,à la vitesse TGV...,« c’est maintenant », hoy ilay filoha any ampita ampita any izay.

    • 17 novembre 2015 à 21:28 | Mihaino (#1437) répond à Isandra

      Ny traik’efa lazainao ange ka mety ho azo rehefa mahita ny zava-misy eny ambanivohitra rehefa mividy na mizara ronono aza ê !
      Tsy haiko aloha raha any anatin’ ny « soirée »handihizina no ho azo ilay traik’efa rehefa DJ ny tena ?
      Tsy haiko koa raha eny ambon’ny sambo no hahitàna ny tena vahoaka na capitaine de frégate io na amiral aza ny tena ,
      Tsy haiko koa raha ao amin’ny trano fadidiana ao amin’ny hopitaly no tena hananana traik’efa na professeur en médecine aza !
      Tsy haiko koa raha ny fahaizana « expertise comptable » no tena hananana traik’efa hitantana ny Firenena !
      Fehiny dia tsy ny zaza vao teraka rehetra dia ho mety ho Filoha :« C’est en forgeant qu’on devient forgeron » hoy ny frantsay ary mitovy hevitra isika fa tokony hianatra foana mandrapahafaty mba hivelatra sy handroso amin’ny fiainana !

    • 20 novembre 2015 à 14:17 | Menalahy (#9072) répond à Mihaino

      Vous avez parfaitement raison.

      Dans la prochaine Constitution, il faudrait écrire noir sur blanc : interdiction d’accéder à la Fonction Suprême et aux autres Hautes Fonctions de l’Etat Malagasy aux personnes jouissant des droits d’une nationalité étrangère en plus de la nationalité malagasy.

      On pourrait étoffer cette interdiction formelle par l’interdiction à ces Fonctions à tous ceux qui ont été bi ou tri-nationaux (ou multi-nationaux, si ça existe) et qui n’ont plus que la nationalité malagasy (on n’est jamais assez prudent avec la traîtrise et la félonie sous-jacentes).

      Et je conseille à tous ceux qui vont ré-écrire la Constitution de s’inspirer de la Constitution du Myanmar qui est taillée sur mesure pour la Dame de Rangoon alias Aung San Suu Kyi.

  • 16 novembre 2015 à 18:09 | jangobo (#8776)

    Mangatsiaka indray ny hariva eto an-tokotaniko eto
    Any lavitra any izao misy olona misento
    Misy ireo nandao ny havany ka dia noho izany indrindra
    Dia namono koa ny hafa mba ho aretina mifindra

    Mangatsiaka hoy aho ny anio, mangatsiaka koa ny any
    Aiza ho aiza re no misy tany tsy mba misy t(om)any
    Fa misy ny manimba ny hafa dia lazaina fivavahana
    Ny hafa kosa dia mamono satria afaka mibahana

    Mangatsiaka hoy aho anio, eny tena mangatsiaka
    Ao anatin’ny olona ao, misy loza mipariaka
    Ka dia loza tsy hay refesina, tena loza mahafaty
    Ary ny valiny dia tsotra : loza koa no valifaty

    Mangatsiaka tsy hay lazaina
    Tany koa malama maina
    Loza, loza izay miteraka ankaso
    Fa ny maso hono mantsy, mila koa takalo maso

    Toy ny totorebiky ny Isiraelianina
    Fa voadaroky ny baomba ireo Palestinianina

    Mitomany ireo nilaozana
    Ka mitady fanavaozana
    Dia mifaly avanja avy eo
    Fa maro maty koa zareo,

    Izaho kosa manontany anao
    Ho taitra ihany ve Rajao ?

    • 16 novembre 2015 à 21:01 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à jangobo

      Mangatsiaka ve ianao ?
      Aiza moa no mipetraka ianao ?
      Aty Tana 32°C ny mari-pana !

    • 17 novembre 2015 à 08:32 | jangobo (#8776) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Ambony hoe ny mari-pana
      mazina tokoa izany
      fa rehefa ny fo tsy mafana
      dia mangatsiaka koa ny tany

      Eto Iarivo no misy ahy
      tsy efako ny any ampita
      eto aza aho toa manahy
      maika lavitra tsy hita

      raha misy ihany ny safidy
      ka tsy eo ny antery
      ho vitaiko ny adidy
      fa aleo ny hafa no hijery
      izany any ampita any
      feno gidra sy tomany

      ary ianao kosa mba aiza
      aiza moa ianao sakaiza ?
      Nefa moa dia indrisy
      tsy miankina amin’ny misy
      no higadonan’ny fotoana
      amin’ny olona misaona !

      Fa hono aho, eny hono aho
      aiza aiza hoe Rajao ?

    • 17 novembre 2015 à 17:50 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à jangobo

      Ataoko fa lasa an-dafy Rajao, raha tsy diso aho.

  • 16 novembre 2015 à 19:28 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - Pourquoi sur le forum vous êtes toujours hors sujet ? avec vos blablabla Madagascar n’avance pas d’un pas ...
    - QUE DIEU CHANGE VOTRE MENTALITE

    • 16 novembre 2015 à 19:32 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      - OUI !! Solidarité avec la FRANCE et les FRANCAIS ...

    • 16 novembre 2015 à 19:44 | betoko (#413) répond à kunto

      Car c’est la vérité

  • 16 novembre 2015 à 19:50 | betoko (#413)

    En tout cas il y a une chose qui m’inquiète de + en + . De temps en temps je croise à Analakely de plus en plus de jeunes femmes malagasy habillées en niqab ou en burqa , Cela veut dire qu’il existe chez nous un ou des imam salafistes , l’islam intégriste et fondamentaliste .
    Nous savons tous qu’il y a un projet de construction de 2300 mosquées dans tout Madagascar . Qui va ou vont financer leur construction , est ce que c’est le Qatar , L’Arabie Saoudite, ou Bokoharam ou l’état Islamique ?

    • 16 novembre 2015 à 20:30 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à betoko

      Allez ! Une petite sourate pour vous remonter le moral !

      (9.5 / K) Les mois sacrés expirés, tuez les idolâtres partout où vous les trouverez. Faites-les prisonniers, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade ; mais s’ils se convertissent, s’ils observent la prière, s’ils font l’aumône, alors laissez-les tranquilles, car Dieu est indulgent et miséricordieux.

  • 16 novembre 2015 à 21:01 | el che (#344)

    Alors que de nombreux pays démocrates condamnent d’une seule voix cet odieux acte terroriste commis à Paris, certains intellos malgaches s’en émeuvent à peine. Pourtant bien nombreux sont les franco-malgaches, bien nombreux sont ceux qui ont au moins une connaissance française dans leur famille ou cercle d’amis. Ensuite, ces actes barbares commis par ces fous d’Allah sont contraires à la démocratie, aux valeurs universelles dont Madagascar est signataire. Rien ne distingue ces attentats à ceux du 11 septembre américains. Lutter contre ces barbares modernes consiste à refuser les crimes contre l’humanité, et de défendre des valeurs qui nous différencient de la bestialité et de la barbarie.
    Je me joins aux malgaches épris de valeurs universelles, et de démocratie qui condamnent purement et simplement ces horreurs commises par des fous barbus. Je présente toutes mes condoléances à la France et à toutes les familles des victimes.
    De tels actes ne sont pas à écarter demain chez nous.

  • 17 novembre 2015 à 00:06 | malagasy34 (#5283)

    L’auteur a bien fait de soulever l’islamisation à Madagascar,
    Et ça ne concerne pas que certains quartiers mais tout le pays.
    Malheureusement, ça se passe dans l’indifférence car le peuple se trouve dans une misère sans précédent.
    Regardez ce qui se passe dans les rues de Tana avec les barbus, les groupes de femmes voilées qui rappellent les images des villes de l’Afghanistan.
    Le nombre de mosquées a plus que doublé à Ilakaka (statistiques du ministère de l’intérieur).
    Plus de 2200 autorisations de construction de mosquées ont été délivrées par le ministère de l’intérieur.
    Et pas plus loin, regardez comment un forumiste commence ses commentaires.
    Ce n’est pas les financements qui manquent (les Karana sont toujours derrière) sans parler des financements étrangers.
    Réveillez-vous chers compatriotes ; vous voyez tout ce qui vous attend bientôt ; attention danger !!!!

    • 17 novembre 2015 à 01:29 | Menalahy (#9072) répond à malagasy34

      La population malagasy doit se réveiller : OK, d’accord.

      Mais les 1ers responsables qui doivent se réveiller de leur torpeur ce sont nos dirigeants qui on accepté l’envahissement des sectes chrétiennes (Fiangonana Zandriny) et qui ne voient pas le danger de l’islamisation rampante mais bien réelle de la population.

    • 17 novembre 2015 à 05:58 | Dadabe (#9116) répond à Menalahy

      Bonjour, Menalahy. Bien d’accord avec vous. Les religions (et non la spiritualité) deviennent envahissantes à Madagascar et, comme d’habitude, ce ne sont pas les plus « présentables » qui font le plus de prosélytisme.
      Bref, je quitte Antsirabe aujourd’hui et Madagascar demain pour une durée inconnue (je n’aime pas les programmes figés). Le monde est vaste et j’ai bien envie de me dégourdir un peu les jambes... Auparavant (je pense m’adresser à la bonne personne car j’ai un trou de mémoire et crains de confondre avec Vatomena, excusez-moi !) je tenais à vous faire part d’une petite rectification concernant Antsirabe : évidemment, je me suis trompé, l’autre jour. L’immeuble « Nouvelles Galeries d’Antsirabe » existe toujours, à l’angle de la rue Voltaire et de l’avenue Jean Ralaimongo, le grand bâtiment en construction depuis plusieurs années est un peu au-dessus, vers la cathédrale. Enfin, l’immeuble Singer qui vous intéressait, existe toujours, derrière le petit marché du centre-ville (façade bleu vert un peu décatie mais où figure toujours la lettre rouge ’’S’’ de Singer. Le temps a fait disparaître les autres... Apparemment, au rez-de-chaussée, le magasin Singer a été fermé voici une trentaine d’années. Aujourd’hui s’y trouve un petit magasin de souvenirs tenu par une dame d’un certain âge tout à fait charmante et qui possède une magnifique et ancienne machine à coudre... SINGER ! Voilà, mon petit clin d’oeil du jour. A bientôt.

    • 17 novembre 2015 à 21:49 | Menalahy (#9072) répond à Dadabe

      Bonsoir Dadabe,

      Merci pour la carte postale d’Antsirabe.

      Oui, l’immeuble Singer (comme on l’appelait) se trouve bien à cet endroit et entre le petit marché et cet immeuble,il y a un quartier de minotier.

  • 17 novembre 2015 à 06:27 | Gasytsara (#8972)

    Ce qui est arrivé à la France est inacceptable et impardonnable.
    OUI Il faut combattre les terroristes qui envahissent le monde.

    A Madagascar aussi il faut combattre ces terroristes politiciens qui tuent le peuple Malagasy et ces extrémistes Malagasy qui ne sèment que la haine à Madagascar et sur tous les forums.

    Les fameuses Iles Eparses !!!

    Quand je lis des commentaires des autres concernant ce sujet depuis les débuts, c’est tout simplement lamentable.
    Les Iles Eparses appartiennent à Madagascar c’est vrai et il est légitime que ces îles reviennent à Madagascar c’est vrai.
    Mais la grande question qui se pose est POUR QUOI FAIRE ???? POUR DONNER AUX CHINOIS QUI DETRUISENT TOUT A LEUR PASSAGE.
    Ma réponse est il faut tout simplement trouver un PARTENARIAT GAGNANT- GAGNANT AVEC LA France.

    • 17 novembre 2015 à 07:43 | betoko (#413) répond à Gasytsara

      On dirait que vous n’êtes pas au courant de ce qui se passe au large de l’île Juan De Nova . La France avait donné l’autorisation à deux entreprises une américaine et une nigériane à faire des prospections , une fois leur prospection terminée , La France leur avait donné le droit d’exploitation .
      Donc nous n’avons pas besoin de La France pour pouvoir exploiter du pétrole et du gaz au large de ces îles .
      Supposons que La France nous propose la co-gestion , cela voulait dire que ces îles n’appartiennent pas à La France
      Pour ceux qui habitent à Tana , rendez vous demain mercredi 18 novembre à la mairie de Tana pour signer la pétition concernant nos îles

    • 17 novembre 2015 à 19:29 | zanadralambo (#7305) répond à betoko

      N’oubliez pas votre carte consulaire ! Vous passerez le bonjour à Matoriatoandro...pour qui vous êtes, d’ailleurs ,comme moi un traître.

      Vive les îles éparses !

    • 17 novembre 2015 à 21:06 | betoko (#413) répond à zanadralambo

      C’est qui ce Matoriandro ? Ne mélangeons pas les serviettes et les torchons . Je ne me sens pas traître du tout . Je viens de rentrer j’ai été à la résidence de France pour le cérémonie de recueillement et demain je vais signer la pétition concernant les îles éparses

  • 17 novembre 2015 à 12:30 | hafatra (#1895)

    Raha samy olombelona velonaina dia malahelo sy ory tokoa amin’ny tranga tany Parisy.Rehefa lasa anefa ny fihetseham-po dia tonga ny fotoana hisainana.

    Mipetraka ny fanontaniana maro : nahoana ,inona no antony , iza no mahita tombon-tsoa...sns..sns.?

    Tsy mahafaly ary tsy mampitomany ny tranga toy izao fa manosika ny saina hieritreritra.

    Inona no vaha-olana ?
    1- Tsapa fa tsy mandaitra ny fomba rehetra nampiasana hatramin’izay, satria tsy misahana ny fototry ny olana. Ny zava-mitranga dia mazava fa vokatry ny politika ivelany sy ny fifandraisana iraisam-pirenena ary ny tsy fisian’ny fanajana ny lalána iraisam-pirenena(ao anatin’izany ny resaka nosy manodidina na eparses). Iraq,Libye,Syrie...sns..sns.
    Mila ovana sy arindra amin’ny lalána najoron’ny firenena mikambana ny serasera erantany . Ilaina ny fandrisihana ny fifampiraharahana( aleo mifamaly zato taona toy izay mifamono indray andro)

    2. Ny fampihorohona dia zanaky ny rafitra kapitalista : raha tena te-hiady mafy sy hamongontra an’izany ny firenena hitrangan’ny loza dia fantany ny tokony hatao : manidy ny fikirakirana ny vola rehetra enti-manohana ny fampihorohona, betsaka ireo banky mandefa vola ho an’ny ISIS na DAESH avy any arabia saoudite na Qatar na Koweit . Avy aiza daholo ireny fitaovana entina mampihorohoro ireny ?

    Toa ho sarotra anefa izany satria be loatra ny vola kirakiraina ary mety ho faty antoka ny orinasa sasany any amin’ny tany tandrefana.

  • 17 novembre 2015 à 13:18 | Stomato (#3476)

    En somme, aujourd’hui la question revient comme toujours à savoir qui a la plus grosse.
    C’était déjà la question en 1975 et suivantes.

  • 17 novembre 2015 à 14:30 | Razaka (#7817)

    Hello,

    Je réitère ma condamnation totale et sans réserve de toutes les violences surtout celles qui conduisent à la Barbarie contre des INNOCENTS.
    Le Fanatisme religieux en général peut conduire à des actions totalement inhumaines comme ce qui s’étaient passées à Paris dernièrement.

    Une des leçons d’un tel évènement, c’est qu’à Madagascar comme partout, la pratique religieuse n’est pas interdite, mais j’en appelle à la Conscience de tous, et j’attire surtout à la vigilance de l’Autorité de l’Etat, que la Laïcité soit de mise. N’oublions pas que nous sommes aussi 18 Ethnies et qui sommes tous Malagasy !!
    Cette Laïcité concoure également à la bonne Gouvernance de Madagascar.

    *** Il ne faut pas oublier, mais Daesh a été façonné au travers des politiques étrangères des Pays intervenant dans cette Zone du Moyen Orient.
    = = Personnellement, j’ai toujours considéré qu’au tout début de ces Hyper-Conflits, des solutions Diplomatiques-Culturelles-Politiques auraient dû s’imposer à la place des Militaires et ses Armes. Le choix Militaire à ces problèmes ne sont que des raccourcis qui détruisent et déshumanisent des Peuples. Il fallait soigner le Mal en profondeur tout en considérant ses Causes car chaque Présent a toujours son Histoire.
    = = D’autres parts, près de 90% des Musulmans pratiquent le Sunnisme. Si Daesh semble apporter une certaine réponse aux attentes des Sunnites persécutés par des Pyromanes-Pompiers, cela ne fait que favoriser l’Autodestruction à l’intérieur même de l’Ecosystème et de toute une Région.

    Je n’ai jamais été convaincu, que toutes ces formes d’interventions militaires ne soient la solution aux Maux. Cette attitude obsolète de vouloir à tout PRIX faire dégager ou assassiner tel ou tel Président en Afrique ou au Moyen Orient me semble totalement incompatible à la Paix et au droit d’un Peuple.
    A quand, ces Pays à démocratie dite avancée, prendront-ils conscience de leur Fausse-Route.

    Bien évidemment à l’échelle à laquelle où se trouvent les violences mutuelles de chaque côté des Acteurs, l’Hyper-Conflit qui n’a pas vraiment de Visage devient encore plus Complexe que jamais. Les Acteurs se retrouvent entre le marteau et l’enclume et la situation devait poser la question, jusqu’où cela nous emmène Tous ??

    Une politique plus LISIBLE des Occidentaux serait la Bienvenue, au lieu que leur Peuple dont la majorité ne connait pas le vrai Fond de l’Hyper-Conflit, milite dans l’Aveuglement pour une sorte de Dogme qui n’apporte aucun Sens pour la Paix de TOUS ! ! !

    Je m’associe sincèrement aux douleurs des Familles de tous ces INNOCENTS qui ont subis ces Barbaries.

    Have a Great Day

  • 17 novembre 2015 à 14:31 | Saint-Jo (#8511)

    Oui, N’dimby, ce n’est pas la 3eme guerre monidiale,
    mais il y aura toujours des personnes qui aiment se mêler de ce qui ne les regarde pas.


    " 16 novembre 15:37, Saint-Jo (#8511) répond à QUOUSQUE TANDEM (#543)
    .
    « Ah ? Alors je vous fais mes plates excuses ! » Cette fois, non seulement je comprends ce que vous vouliez dire, mais je partage votre opinion sur ce sujet.« ____________________________________________________________________________________________________________ » 16 novembre 18:33, Isandra (#7070) répond à Saint-Jo (#8511)
    .
    « Mais, le mal est fait,...il a déjà encaissé vos griffes,...comme tous les autres interlocuteurs qui essayent de vous contredire,... »


    Commentaires :

    1) On n’encaisse pas des « griffes » ! Des « griefs » peut-être, mais pas des griffes.

    2) Dans l’échange que j’ai eu avec le forumiste QUOUSQUE TANDEM , ce dernier avait réussi à me convaincre qu’il avait totalement raison. Alors, avant de lui dire que je me range à son avis, je lui ai fait d’abord mes plates excuses.

    3) J’espère que cet état de chose ne soit pas trop douloureux pour la foza femelle isandra, dont aucune prise de position ne m’a convaincu jusqu’ici. Un jour peut-être . Qui sait ?

  • 17 novembre 2015 à 19:15 | racynt (#1557)

    Lazaina fa complotiste sy conspirationniste ny olona rehetra milaza ny marina amin’izao d tsy mety miaiky mihintsy hoe misy hifandraisany ny service secret sy ny terrorisme etsy sy eroa, santionany fotsiny ty https://youtu.be/6geYsMe_-ok fa rehefa mikaroka ianao mahita zavatra hafa bdb https://youtu.be/PJLR1LhxiN0. Mangony fotsiny ny fiarahanan’ireto firenena tandrefana amin’ireo tena mpamatsy vola an’ireo silamo mahery fihetsika ireo. http://m.huffpost.com/fr/entry/5869012

    • 18 novembre 2015 à 09:55 | racynt (#1557) répond à racynt

      Aleo hitenenan’ny juge anti- terroristes azy fa rehefa ny olonkafa no miteny tsisy miraharaha. « On est copain avec des pays qui diffuse le wahhabisme ou le fondamentalisme religieux » Trévidic. https://youtu.be/Oz0WKTmmTxs ny an’ireto tandrefana ireto d namany daholo ireo firenena mampidibola ao aminy na firenena mpamatsy vola an’ireo silamo mahery fihetsika aza. Impiry moa ry Sarkozy manao conférence any Qatar, ry Bush sy Obama aza akama be an’ireo Saoudianina ireo, d vao tsy ela akory aza moa d nanao projet fanamboarana 2000 mosquées taty Frantsa ry zareo zay neken’i Hollande sy ny tariny.

    • 18 novembre 2015 à 10:17 | racynt (#1557) répond à racynt

      I Khadafi sy Moubharak ary Saddam sy Bachar izay niady mba tsy ahafahan’ireo idéologie wahhabisme avy any @ Qatarianina sy Saoudianina miparitaka amin’ny taniny sy etsy sy eroa indray no novonoina sy nodarofan’ny tandrefana nefa ireo filoha taloha naongan’ny tandrefana ireo no garant tsy nampiparitaka ny wahhabisme eran’izao tontolo izao. Tsy afaka nanoatra firy mihintsy ireo silamo mahery fihetsika ireo t@ andron’i Saddam sy Moubharak sy Khadafi ary Bachar fa tonga d gadraina daholo t@ andron’ireo izay mitady hanaparitaka ny idéologie wahhabisme izay idéologie an’ireo silamo mahery fihetsika sy ireo mpamatsy vola azy (Qatar, Saoudite, Koweït) . Satria fantatra mazava fa contrairement an’ny finoana silamo ao @ firenena toa an’i Syrie sy Egypte ary Lybie sy Irak izay tsy mitady hamono olona sy hanaparitaka ny finoany eran ’izao tontolo izao, ny finoana wahhabisme d mamono ireo rehetra lazainy fa « mécréants » na tsy manaraka ny finoany. Ka noho’ny fitondrana « démocratie » Avy @ ireto tandrefana izany zao dia manomboka miparitaka hatrany Lybie, Syrie, Irak, Egypte sns... Io idéologie wahhabisme io. Mba fakafakao tsara aloha zay sujet resahina vao manoratra lahatsoratra fa raha anontaniako ve ianao hoe inona no maha samihafa ny sunnites sy chiites d fantatrao ?

  • 17 novembre 2015 à 19:32 | zanadralambo (#7305)

    Fallait-il renverser les dictateurs en Lybie, en Syrie et en Irak. A leur place, c’est l’islamo-fascisme qui s’est installé. Le peuple de ces pays n’y a pas tellement gagné au change, mais surtout c’est la paix dans le monde qui est menacée.

    Sinon, du très bon Ndimby. Sans concession, sans fioritures. Au moins un qui ne verse pas dans la francophobie primaire. Et quelle plume !

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 310