Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 04h15
 

Société

Vie d’entreprise

Ambatovy poursuit son engagement auprès des communautés riveraines

samedi 24 janvier 2015
JPEG - 36.7 ko

Dans le cadre des programmes sociaux au bénéfice des communautés, la compagnie Ambatovy poursuit sa contribution au développement durable des régions hôtes. Le 12 janvier 2015, le Centre de santé de base de niveau II (CSBII) d’Ampitambe-Ambohibary, district de Moramanga qui est le fruit de la collaboration de plusieurs entités, a ouvert ses portes. La population locale a pris en charge les matériaux telles les briques, les moellons et la main d’oeuvre ; la compagnie pour sa part a fourni les équipements et mobiliers, tandis que la Commune rurale d’Ambohibary prend en charge le salaire d’un gardien et d’un dispensateur. Quant au Service de Santé de District de Moramanga, il y affecte et prend en charge un fonctionnaire de la santé publique pour assurer les soins.

Ambatovy a déjà appuyé le village d’Ampitambe dans la réalisation de son plan de développement, dont la construction de ce CSB II et d’autres infrastructures, en l’occurrence des salles de classe pour l’Ecole Primaire Publique (EPP), un terrain de football, des pompes à mains, et un poste avancé de la gendarmerie qui fait partie d’un autre volet de financement.

JPEG - 86.5 ko

Dans le même esprit de développement durable et d’offrir des activités génératrices de revenus pérennes, Ambatovy a offert 10 000 alevins pour les populations touchées par ses activités. Essentiellement des carpes royales et des tilapia, ces alevins qui ont été déversés dans 84 étangs situés aux alentours de la mine et dans des zones traversées par le pipeline d’Ambatovy, vont, non seulement contribuer au renforcement des moyens d’existence des populations cibles, mais constituer également un bon départ pour la filière pisciculture dans la région. En effet, cette campagne qui s’est déroulée du 7 au 14 janvier 2015 dernier est en quelque sorte une grande première pour ladite filière qui est moins développée dans cette région. Les étangs piscicoles ont été creusés par les paysans eux-mêmes, lesquels sont regroupés au sein de 16 organisations villageoises, tandis que l’encadrement technique et le suivi ont été assurés conjointement par des techniciens d’Ambatovy et ceux de la direction régionale de la pêche et des ressources halieutiques qui les ont formés il y a une année.

Recuelli par Valis

1 commentaire

Vos commentaires

  • 25 janvier 2015 à 13:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "IL FAUT RENEGOCIER AVEC AMBATOVY LES CAHIERS DE CHARGE.Point barre !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 110