Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 20h19
 

Economie

Infrastructures routières

Ambatovy désenclave

jeudi 6 novembre 2014 | Bill
JPEG - 247.3 ko

Ambatovy a construit deux passerelles, de 11,5 m chacune, supportées par des culées en béton, dans le Fokontany de Fanovana, commune rurale d’Ambatovola, district de Moramanga. La construction de ces passerelles a permis le désenclavement de ce Fokontany dont la route était devenue impraticable depuis 1986. Grand producteur de gingembre et de riz, la population était contrainte de transporter leurs produits à dos d’homme sur 6 km jusqu’à Ambaniasy au bord de la RN2. Priorisée par le Fokontany de Fanovana et validée par la commune d’Ambatovola, la mise en oeuvre de ce projet a vu la contribution de toutes les parties prenantes. En tant que maitre de l’ouvrage et gestionnaire du projet, la Commune a assuré le recrutement des tâcherons, le contrôle des travaux et la maitrise d’oeuvre par la conception du design. Le Fokontany et toutes ses populations ont assuré la fourniture des matériaux locaux dont 26 m3 de sable de rivières, de 22 m3 de gravillons 5/15 et l’ouverture de la piste de 1 km en HIMO. Ambatovy a fourni des matériaux de construction et payé les tâcherons. Cette responsabilisation de toutes les parties prenantes assure l’appropriation des acquis, gage de la pérennité de l’infrastructure. La construction de ces passerelles entre dans le cadre de l’engagement volontaire de la compagnie dans le but de maintenir de bonnes relations avec la communauté et d’appuyer le développement dans les communautés environnantes des installations d’Ambatovy. Le Fokontany de Fanovana, Ambatovola Moramanga est désormais désenclavé. Cette localité, anciennement connue sous le nom de la gare, Junk, n’a été desservie que par voie ferrée dans le temps. Aujourd’hui, des opérateurs dans le transport routier peuvent envisager de desservir les habitants d’Ambatovola.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 6 novembre 2014 à 08:07 | harmelle (#5862)

    Deux passerelles de 11,50 mètres méritent un rédactionnel ??? Merci Ambatovy nous ne le dirons jamais assez ...... L’état Malagasy n’est pas capable d’entreprendre lui même de tels « ouvrages » ? Quelle misère ! Combien coûte le transfert d’un prisonnier politique en hélicoptère , combien coutent les 4X4 donnés à l"assemblée , à combien revient le séjour des religieux réconciliateurs au togo ? Ou est Rajoel avec combien d’argent ??? Pauvre presse tu perds tout sens de la mesure , toute finalité à faire la communication publicitaire de n’importe qui .....

    • 6 novembre 2014 à 11:17 | Paulo Il leone (#6618) répond à harmelle

      Bien vu !
      Mais bon... à force de se coltiner des « reportages » sur TVM, MaTV, etc, etc, où le plumitif de service encense pendant 10 minutes la « première dame » ou la femme d’un ministre que l’on voit en train de distribuer 100 cahiers et 50 T-shirts dans une EPP comptant 500 écoliers pauvres... Vous admettrez que plus rien ne peut nous étonner !

    • 6 novembre 2014 à 13:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Paulo Il leone

      La première Dame devrait freiner un peu sa publicité==avant que le Gouvernement==dévoile le « PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT ».
      Tous ces dons viennent de l’étranger ou ce sont des « SURPLUS » des pays industrialisés,pour sauver le marché international.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 6 novembre 2014 à 11:13 | jansi (#6474)

    Encore cette mentalité soumise.
    La rédaction de Tri une aurait dû intituler : La commune dAmbatovola se désenclave.
    Car même si la société Ambatovy a participé financièrement, la maitrise d’ouvrage est du ressort de la commune. Ce n’est pas un ouvrage privé à ma connaissance.
    De plus c’est un engagement contractuel,, donc normal, de la société minière. A quoi bon faire sa pub.

    La rédaction de Tribune doit se ressaisir.

  • 6 novembre 2014 à 13:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « C’est logique qu’Ambatovy participe à== »DESENCLAVER"== une région de Moramanga.
    (-désenclaver:faire cesser l’isolement d’une région d’un point de vue économique-).
    Des opérateurs économiques dans le transport peuvent envisager de desservir les habitants d’Ambatovola.
    Aux opérateurs économiques d’apprendre l’application ou les apllications de toutes les « NORMES ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 6 novembre 2014 à 17:59 | jansi (#6474) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Padesm = MAPAR

    • 7 novembre 2014 à 02:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Jansi,
      Je suis fier d’être un héritier d’un AMI du PADESM.
      Vous êtes « jaloux » de rossy,n’est-ce pas ?
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmaiL.com

  • 6 novembre 2014 à 20:18 | Rabisikileta (#3894)

    Bravo Ambatovy !

    ça facilitera le transport du bois des forêts que vous n’avez pas encore rasées.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 191