Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 19h45
 

Société

Vie d’entreprise

Ambatovy appuie des projets sociaux à Brickaville

samedi 23 avril | Bill
JPEG - 100.1 ko
Cette ruelle dans la ville de Brickaville a été réhabilitée avec l’appui d’Ambatovy

Dans le cadre de ses engagements envers les communautés concernées par ses activités, Ambatovy a financé des projets sociaux dans le district de Brickaville traversé par le pipeline transportant la pulpe de minerai de la Mine à l’Usine de Transformation à Toamasina. En effet, les travaux de réfection d’une ruelle longue d’environ 60 m dans la ville de Brickaville menant vers la rivière Rianila, ont été financés par Ambatovy dans le but de faciliter l’accès à la rivière aux usagers du transport fluvial, et surtout aux équipes de secours pendant les crues. Pour les travaux qui ont débuté au mois de novembre 2015 pour s’achever en février 2016, Ambatovy a pris en charge la main d’oeuvre et l’achat des matériaux, tandis que la Commune Urbaine de Brickaville s’est occupée du nettoyage et de l’aménagement du lieu. En outre, des travaux en cours pour réhabiliter le terrain de football de Brickaville, en l’occurrence, la réfection de la pelouse, la construction de tribunes et une partie des clôtures, sont également soutenus financièrement par Ambatovy. La mise en place d’une piste autour du terrain de football comptant pour la deuxième vague du projet vient d’être également lancée.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 23 avril à 09:37 | Noue (#2427)

    et voilà ! quand on veux on peux ! et satisfaction est de taille ! mahafinaritra ny fahitana fa madio ny tanàna e !

  • 23 avril à 11:06 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    A l’ image des mafieux Lions’s & Rotary, des aides et dons aussi inutiles que tape à l’ oeil, est-ce bien vital de planter une pelouse qui va etre budgétivore, en eau pour le moins ...
    Quant à la « pulpe de minerai » : s’ ils nous en disaient un peu plus ???

  • 23 avril à 13:56 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Lu dans l’article : « Ambatovy a financé.....Ambatovy a pris en charge..... »

    Mais que fait exactement l’Etat dans tout ça ? C’est le rôle primordial de l’Etat de financer le développement des infrastructures socio-économiques dans le pays mais non pas à une société privée, cette dernière a pour objectif de faire des profits et aura des obligations de payer les impôts et les redevances liées à son exploitation.

    Depuis le démarrage des activités d’exploitation de cette société, combien est-ce que le pays a bénéficié au titre d’impôts et redevances ? et qu’en avons nous fait de ces paiements, nous les malagasy ?

    Est que l’Etat a pu vérifier par des moyens adéquats et des procédés standardisés que les matières transitant dans ce pipeline sont composées uniquement de titane et de cobalt ?

    Est-ce que les sous-produits et les déchets de l’exploitation faite par cette société sont bien gérés de manière à assurer la sécurité sanitaire et physique des habitants, que ce soit au niveau des sites de production qu’au niveau des localités traversées par ce pipeline ?

    Où en est -on à propos de la gestion et l’utilisation de la caution environnementale de USD 50 millions supposée ou réellement versée par Ambatovy à l’Etat malagasy ?

    Autant de questionnements qui me poussent à ne pas me contenter de financement de ruelles ou de terrain de football, ou de curage de canaux ou de réhabilitation de marché...

    • 23 avril à 14:25 | Gérard (#7761) répond à Vohitra

      L’état, mais de quel état voulez vous parler ?

      C est je crois vous même qui aviez justement évoqués les « menamaso » pour nommer la nuée de courtisans, pour ne pas dire de « mignons » , avides de plaisir, qui virevoltent autour des palais nationaux

      qui donc , parmi ce joli monde aurait la moindre notion « d’intéret général », sinon d’état de droit

      pôvre de nous !

      au moins, ce qui est fait en direct dans les communes concernées, n’est il pas détourné !

    • 24 avril à 06:33 | tgv_ihany (#9410) répond à Vohitra

      hay ve ity ambatovy ity ka manambola ihany ! Dia maninona izao ra mba ireo mpiasa an-jatony maro nesorina tao ra averina fa tsy mi-zesta @ malagasy we nanao anzao...nanampy t@ zao. Mampalahelo

    • 24 avril à 07:36 | tgv_ihany (#9410) répond à tgv_ihany

      des realisations sociaux et envonnementaux pour couvrir les souffrances qu’ambatovy a fait à des centaines de famille victime du soit disant chômage technique. C’est lamentable.

    • 24 avril à 17:02 | sarah (#4600) répond à Vohitra

      Je pense que le pipeline et ce qu’il transporte sont moins dangereux que le parc à résidus à Toamasina. Savez-vous qu’Ambatovy approvisionne en « eau vive » les habitants en aval de cette infrastructure à cause de pollution de l’eau qui suinte depuis des mois ? et avec le sol sableux à Toamasina et la pluviométrie, ça va affecter la ville de Toamasina d’ici peu.

      Mais je vois, qu’Ambatovy prefere renover une ruelle que de trouver une solution durable à leur contamination de l’eau souterraine et de surface.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 262