Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 23h05
 

Lu ailleurs

Pétrole

Algérie : un prix de baril autour de 37-40 dollars est possible, début février, selon l’expert Saïd Beghoul

jeudi 22 janvier 2015

La tendance baissière du baril de pétrole laisse supposer une « probable stabilisation autour de 37-40 dollars » dès les débuts de février 2015, a estimé ingénieur d’Etat en géophysique et expert algérien Mohamed Saïd Beghoul, dans une interview au site économique Maghreb Emergent publiée le 15 janvier.

Selon ce consultant en exploration et développement dans le domaine pétrolier, les prix continuent à chuter de 2 à 5% par jour « mais pas de façon linéaire du fait de certaines périodes de stabilité durant 3 ou 4 jours ». Il indique qu’en restant sur cette tendance baissière de seulement 1,5% par jour, le prix du baril sera d’environ 37 dollars à fin janvier 2015.

« Cela suppose qu’une probable stabilisation autour de 37-40 dollars est à entrevoir dès les débuts de février 2015 », a déclaré Saïd Beghoul, auteur d’une cinquantaine de communications et publications dans le domaine pétrolier et possédant plus de trente années d’expérience dans la branche exploration-développement du pétrole et du gaz.

Mais il avertit qu’un prix inférieur à 40 dollars ne sera pas sans incidence sur l’exploitation des schistes et l’exploration pétrolière dans son ensemble. Il a fait état d’une stabilisation qui annoncera le « retour progressif vers une hausse, quoique timide, des prix qui atteindront la barre des 50 dollars vers le début de l’été ».

Mohamed Saïd Beghoul explique la dégringolade du prix du baril par la coexistence de plusieurs facteurs techniques et économiques, dont la surabondance du pétrole sur le marché, alimentée par la production des schistes texans et qui a réduit les importations américaines en provenance de pays producteurs comme l’Arabie saoudite.

(Agence Ecofin)

4 commentaires

Vos commentaires

  • 22 janvier 2015 à 11:07 | I MATORIANDRO (#6033)

    Any ianao zay Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA !

    Raha izy zao no nitondra teo dia efa nataony nihinan’tsy fihinany ireo kaompania mpitsetsitsa vahoaka reo na farafaharatsiny dia nanangana kaompania solika gasy izy ary nataony mora be ny lasantsy !

    Samia velon’aina !

  • 22 janvier 2015 à 11:27 | regisson (#7075)

    restons cartesien

    le prix du baril

    augmente ===> le marche s’affole ===> les prix montent
    baisse ===> le marche s’affole ===> les prix ne baissent pas

    il me semble logique que si le baril est moins cher, les transporteurs sont moins chers etc......

    ou j’ai manqué un episode !!!!

    • 22 janvier 2015 à 11:38 | Stomato (#3476) répond à regisson

      Essayez d’apprendre comment fonctionne un amortisseur...
      Vous verrez que c’est un dispositif qui va très vite dans un sens, et plus lentement dans l’autre sens.
      C’est comme ça que ça fonctionne le prix des carburants.
      Enfin presque...

  • 22 janvier 2015 à 13:27 | Razaka (#7817)

    Hello

    # Les USA avaient toujours eu la stratégie préférée de garder leur Réserve en Pétrole tant que possible.

    # Or depuis quelques mois, les USA font totalement le contraire, mais en plus les Riches Pays du Golfe en produisent encore d’avantage qu’auparavant. Normal au risque de se faire doubler par certains Pays dans l’arène du marché de l’Or noir.
    De toute façon, les Pays du Golfe peuvent encore se le permettre, vue leur épaisse réserve en devise ‘$’.
    Tout cela entraine donc suffisamment de baisse de prix sur le marché mondial du pétrole, lois de l’Offre / Demande oblige.

    Côté POSITIF pour Certains :
    ** Cela a diminué de façon consécutive la Facture énergétique de la Zone €uro qui va même leur bénéficier d’une croissance ’globale en plus’ de 0,5% (semble-t-il).
    L’EU fait des économies ponctuelles, vu le contexte favorable à la diminution de certains Coûts de productions
    ** Cette baisse a favorisé la Production de Voitures américaines ces temps-ci (par exemple).
    ** Elle contribue aussi à tous les autres (petits) Pays importateurs de Pétrole.

    Côté NEGATIF de la Situation pour d’Autres :
    ** D’un autre côté, les Producteurs d’Afrique subsaharienne (surtout le Nigéria assez peuplé et économie basée en gros sur cette Matière) et ceux du Maghreb en souffrent énormément, puisqu’en plus, les coûts de Production diffèrent d’un Pays à l’autre, surtout dans le cas du Pétrole Leger !!
    ** Le Venezuela en souffre durement aussi de cette Baisse.
    ** Le Rouble RUSSE a spectaculairement plongé, car 1€ vaut environ 67 roubles je crois.

    CONSEQUENCES
    # C’est un élément non négligeable parmi d’autres Géostratèges qui se dessinent à mon sens pour une nouvelle Situation du Monde.
    Jusqu’où cela ira ?
    L’Avenir Proche nous le dira !!
    # D’autant plus que cela pourrait déstabiliser encore plus (du moins économiquement) certains Pays d’Afrique subsaharienne et du Maghreb.
    Et l’économie Russe comme par hasard va encore plus mal, en plus des sanctions Occidentales !!!!
    A qui le TOUR ??
    # Autrement, Les Monarchies du Golfe qui veulent tenir le Coup NE SONT PAS des ennemies des USA !

    === Je pense alors que la Situation profite à une Certaine Puissance au détriment d’un Autre et ses Alliés potentiels ===

    # La Situation de Madagascar dans tout cela ?
    Comme on n’est même pas capable de se muscler suffisamment à la Maison pour affronter la Pauvreté locale !
    Alors que dans une possible nouvelle Situation du Monde, le Nouveau Gouvernement a l’Obligation d’avoir une certaine Vision Globale de ses relations internationales pour son Avenir, surtout au niveau de ses Partenariats économiques (comme Militaires ! ‘’Pourquoi pas’’).
    Car l’interdépendance des Intérêts malgaches et Ceux de ses Possibles partenaires seront dans toute une autre Gestion en perspective.
    Au risque de plomber pour toujours son Destin dans les mêmes Erreurs.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 209