Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 20h39
 

Transport

Transport aérien

Air Madagascar aura-t-il une chance de s’en sortir ?

vendredi 12 février | Mirana Rabakoniaina

Tandis que la compagnie aérienne nationale Air Madagascar s’embourbe dans des problèmes sans fin, ses concurrents accentuent leurs offensives sur terrain. Turkish cargo, le département fret de Turkish airlines, passe ainsi de 3 à 4 vols par semaines. Preuve sûrement que le marché existe mais que la compagnie nationale n’a pas su exploiter comme il faut pour diverses raisons. A part Turkish cargo, Air Mauritius, Air France, Air Austral, Corsair sont autant de compagnies qui concurrencent directement la compagnie nationale sur la desserte internationale. Sur le plan national, Madagasikara Airways concurrence Air Madagascar sur la ligne domestique.

Bref, tous les critères sont réunis pour faire tomber la compagnie nationale à moins des mesures drastiques à court et moyen terme. Reste à savoir lesquels. Le nouveau staff de la compagnie aérienne a déjà fait la purge au niveau du personnel, qui était au nombre de 1400 pour une flotte de 7 aéronefs. Les contrats de 400 emplois à courte durée ne sont plus renouvelés mais le nombre du personnel se révèle encore pléthorique pour rentabiliser la compagnie car il affiche un ratio de 142 personnes pour 1 avion. A titre de comparaison, pour le Royal Air Maroc, le ratio personnel/aéronef se situe à 58/avion en 2013 et il est rentable. Comme toutes les sociétés d’Etat, le népotisme a largement dominé le recrutement dans cette compagnie nationale, comme dans tant d’autres sous la tutelle de l’Etat d’ailleurs. Et ce n’est qu’un aspect de son dysfonctionnement. Rappelons l’octroi de marché de consultance fictif et pharaonique au profit des proches du Président du conseil d’administration et autre mauvaise gestion.

195 commentaires

Vos commentaires

  • 12 février à 09:33 | rakoto-neutre (#8588)

    L’état est le premier responsable. La contraction du personnel s’impose, 1400 employés pour 7 avions seulment.

    • 12 février à 10:26 | Eloim (#8244) répond à rakoto-neutre

      Rakoto-neutre,
      Vous avez bien dit que l’Etat est responsable de cette faillite d’Air Mad, quelque soit les explications qui viennent de tout bord.
      Et j’accuse avec véhémence, malgré la promotion d’ouverture pour la question emploi, comment Air Mad en est arrivé là, comptant à son actif 1400 employés ? Explicitement, quels étaient ou sont les motifs qui animaient l’Air Mad à recruter autant de personnel sans qu’on raisonne sur le nombre de décharges à faire (7 ou 8 ou ... avions) ? Népotismes ? Copinages ? Corruption à haut vol ?
      Une incompréhension qui doit être soulevée depuis longtemps car le problème d’Air Mad ne date pas d’hier, comme les problèmes qui touchent toutes les sociétés d’Etat,en particulier la Jirama.
      Je cite la Jirama car il y a une étroite similitude concernant la gestion et la spécificité des problèmes qui l’abattent.
      L’exploitation de la jirama se trouve masquer par ses différents partenaires qui contractent pour des exploitations spécifiques et particulières (avec Henri Fraise, Symbion Power, EDM, ...). Et généralement, la jirama reste un simple prestataire de service à part quelques réseaux moins importants autres que les Centrales hydrauliques d’Andekaleka, Sahanivotry, Ambohidratrimo, ... qui n’arrivent plus à couvrir les grandes villes de Madagascar.
      Pareil cas pour l’Air Mad. Toujours dans l’Annexe « B ». Gérée par des expatriés. Exploitation masquée ou engloutie par des Compagnies aériennes étrangères. Et où est l’avenir concernant l’ « OPEN SKY » ?
      Les opérateurs souffrent beaucoup car des charges supplémentaires vont rajouter sur leur gestion en annulant la destination vers sud-est asiatique, qui laisse une brèche comblée par l’île Maurice, une grande opportunité pour elle.
      Quelle solution va t-on adopter pour remédier cette Compagnie Aérienne Malgache, malade mal traité d’une pathologie carentielle de gestion par incubation de main-mise à bras long ?

    • 12 février à 10:59 | zaho (#699) répond à Eloim

      Air Madagascar s’en sortira si les dirigeants, en premier lieu l’Etat qui est actionnaire majoritaire commence à vendre ses actions pour n’en garder qu’une infime quantité. Il faut aussi que nous changeons notre mentalité de m..... Comme nous ne nous entendons pas entre nous, nous sommes obligés de faire appel à des Etrangers pour nous diriger. Vous parlez de la Jirama, d’Air Madagascar, et on peut ajouter la SECREN(Ex DCAN à Diégo-Suarez). Non, nos dirigeants n’ont rien compris hélas. Le Mozambique qui sort de plusieurs années de guerre civile s’en sort mieux que nous, et je ne parle pas du Vietnam. Ne pas renouveler 400 CDD, c’est bien et c’est triste pour ces gens là, mais il en faut remercier plus que cela. Il faudrait que le recrutement soit fait par un cabinet indépendant pour éviter le copinage chez nous. Il faut aussi que les ministères paient leurs arriérés auprès d’Air Madagascar. Ce qui plombe les comptes de la compagnie, déjà elles étaient déficitaires, c’est d’avoir acheté ou loué des Airbus, pilotés par des étrangers car nos pilotes sont formés sur Boeing, et cela est plus que dommageable pour la compagnie. Je ne parle pas des vols retardés, annulés et pour lesquels il faut nourrir et loger les passagers en souffrance. Pour vous dire, beaucoup de nos compatriotes ne veulent plus prendre Air Madagascar à cause de tous ces problèmes. Imaginez les autres passagers non malgaches. Le personnel d’Air Madagascar est aussi responsable des malheurs de la compagnie car ils font passer les excédents de bagages en empochant les sous des passagers que nous sommes. Nous aussi sommes responsables car quand on a des kilos en plus, il faut payer, mais exiger un reçu de la part d’Air Madagascar, sinon on est complice. Je sais que je parle dans le vide mais je le dis quand même.

    • 12 février à 11:30 | Eloim (#8244) répond à zaho

      Zaho,
      « Je sais que je parle dans le vide mais je le dis quand même ».

      Le forum comme celui-ci est fait pour apporter nos contributions que vous soyez au pays ou ailleurs.
      Je pense que vous devrez crier davantage pour le bien des vôtres, car vous êtes un citoyen responsable.
      Ainsi, vous n’êtes pas satisfait d’énumérer les problèmes mais d’apporter également des solutions. Donc, vous avez l’esprit tranquille à ce moment là ! Courage.

    • 12 février à 13:25 | zaho (#699) répond à Eloim

      Je suis à l’extérieur et je vais régulièrement à Madagascar. Malheureusement, ce qui s’y passe me donne envie de pleurer car les malgaches ne méritent pas ce qui leur arrive. Notre pays est riche, mais les malgaches sont pauvres. J’espère qu’un jour les malgaches profiteront des richesses de leur pays.

    • 12 février à 13:34 | franc (#9391) répond à zaho

      Juste une petite astuce qu’on m’a appris avant d’embarquer ! 1kg conventionnel = 2kg Campagnie Aerienne. Ce qui fait que quand tu pèse tes bagages à 20kg chez toi ça fera 40kg sur leur balance donc y a pa d’excedent de bagage qui tienn la dedan ! C’est juste une arnaque c’est tout !

    • 12 février à 13:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à franc

      20 kg,le poids mentionné sur votre bilet par votre organisme « PAYEUR » de votre trajet mais il y a un « POIDS » ==accordé==pour la traversée « TANA-PARIS ».Point barre !

    • 12 février à 13:55 | vatomena (#7547) répond à Eloim

      l’arnaque ,la combine ,la complicité sont devenus nécessité pour survivre ou s’enrichir .Tout ce qui dépend de l’Etat ou de l’administration n’y échappe pas .Pour briser la chaine infernale il convient de mettre au sommet une personne étrangère n’ayant aucun lien avec une quelconque famille du pays...et le mettre en surveillance lui aussi

    • 12 février à 14:02 | zaho (#699) répond à franc

      Non Monsieur Franc. Je pèse mes bagages chez moi. Qu’il y ait une différence entre votre balance et celle de l’aéroport, c’est « normal », quoi que. Etant dans le milieu, je vous précise que les balances dans les aéroports sont vérifiées régulièrement et elles sont également calibrées, même à Madagascar. Ne soyons mauvaise langue. Je ne suis pas d’accord avec vous quand vous écrivez 20kg chez vous = 40kg sur leur balance. Juste une précision, normalement, les balances n’appartiennent pas à Air Madagascar, mais à l’exploitant de l’aéroport, à savoir, chez nous, à ADEMA. A Orly ou Roissy, ces balances appartiennent à ADP(Aéroports De Paris).

    • 12 février à 14:05 | franc (#9391) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bien qu’approximatif je faisai une metaphore. Faudrait-il encore t’expliquer à nouveau le sens du 3e guerre mondiale ? Au revoir jusqu’au prochain point barre ! Mr Point Barre ! Oops ! T’as commis une erreur gravissime, n’oublie jamais de signer « JE SUIS L’HERITIER DU PADESM » ou l’ecrire sur ton front si possible. On pourrait dechoir ta nationalité fr pour ça ! Alors fais bien attention la prochaine fois. Point barre hou hou hou !!!!... :)

    • 12 février à 14:48 | Dadabe (#9116) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Sur Air France, en soute, le poids autorisé par passager est de deux fois 23 kg (deux bagages séparés) et un bagage de cabine aux normes (12 km maxi) non compris un petit sac à main ou un ordinateur dans sa housse. Certains passagers abusent en cabine et ne laissent aucune place dans les compartiments prévus à cet effet. Un manque de savoir-vivre. Le problème c’est qu’ensuite, en vol intérieur, Air Mad n’accepte pas ces deux bagages de soutes (46 kg au total). Manque de coordination qui va, lui aussi, à l’encontre du développement touristique (sauf à faire cadeau d’une des deux valises à l’aéroport d’Ivato...). Le montant des taxes de sur-poids est tout simplement scandaleux !

    • 12 février à 14:51 | olivier (#7062) répond à Dadabe

      Air austral et air mauritius sont tout aussi RAPPIAS qu’air mad en terme de bagages...

      D’ou l’utilité de voyager en été : 2 strings et 2 paires de tongues...

       :)

    • 12 février à 15:00 | franc (#9391) répond à zaho

      Donc tu admets chere specialiste qu’il y a bel et bien cette différence entre la balance conventionnell et cell de la campagnie, encore tu viens de préciser que c’est envers le personnel de la campagnie que tu paies les excedents-et non pas envers l’exploitant adema-sans reçu en plus : et quand jte dis que tu te fais arnaquer tu ne l’admets pas, tu prefere utiliser ton propre vocable pour sauver la face, en effet, ne soyons pas mauvaise langue. Toi qui es dans le milieu moi pas, a ce que je sache adema n’est plus ! Ils s’agit d’ADP maintenan et à quand date la dernière verification et calibrage des balances de ton aéroport pour comettre une si grande ecart entre le réel et l’imaginaire mais pour un specialiste com toi, c’est normal ! Tu peses 120kg chez toi mais des que tu arrive à l’aeroport comme par magie, sans effort aucun, tu pèse d’un coup 49 kg. Maintenant, beaucoup de salle de fitness vont être faillite grace â toi ! Bravo !

    • 12 février à 15:34 | rakoto-neutre (#8588) répond à Eloim

      Vous dites que dans toutes les sociétés d"état le problème est omniprésent et risque de se retourner à la faillite.Quelle solution apportera l’état qui tient la majeure partie des actions.
      A mon avis, quelqu’un essaie de couler cette compagnie, le plus sûr qu’elle se redresse le plus vite possible, et je mets l’accent sur cette proposition, qu’il fasse changer le plutôt possible les dirigeants de cette entreprise baignés trop dans la politique, comme le DG, le PCA et les autres hauts responsables inefficaces. La politique s’oppose à la morale et à la raison. Qu’est-ce qu’on attend de ces incapables, attendre au bord de la faillite ?
      Idem pour la JIRAMA.
      Ces sociétés ont besoin de grands leaders d’entreprise et non des politiciens mal choisis.

    • 12 février à 15:42 | vohitsara (#8896) répond à Eloim

      Mbola tafalentika lalina dia lalina ao anatin´ny tompom-pahefana Afrikana sy Malagasy ny toe-tsaina "mihoty sy mihaza », ary tsy i Radakaboka sy ireo parvenus namany akory no ampiova izany.

    • 12 février à 15:44 | vohitsara (#8896) répond à rakoto-neutre

      Mbola tafalentika lalina dia lalina ao anatin´ny tompom-pahefana Afrikana sy Malagasy ny toe-
      tsaina « mihoty sy mihaza », ary tsy i Radakaboka sy ireo parvenus namany akory no ampiova izany.

    • 12 février à 15:45 | rakoto-neutre (#8588) répond à franc

      Et ce canadien appelé à la rescousse d’AIR MAD, qu"est-ce qu’il fait ?

    • 12 février à 15:58 | rakoto-neutre (#8588) répond à vohitsara

      Raha mandinika aho dia toe-tsaina nolovana tamin’ireo mpitondra nifandimby io.
      Aseho aminireo izay mandimby eo mihitsy ny fomba rehetra atao mba hitazonana ny seza sy hiotazana ny vola tsy nanasatra. Raha mahatsikaritra ianao fa am-boalohany dia mandeha tsara ny asa satria mbola mitavozavoza, tsy mbola hita ny tena fandehany ; fa rehefa manomboka zatra amin’izay, dia manomboka amin’izay lay fomba ratsy, ka ho sarotra ny hanatsotra ny tanana efa zatra nivokona ; mbola ho ela izany hanova toe-tsaina izany fa rehefa ho lany ihany ny paiso ao an-kady dia mba hirotsaka koa i Mboasalama.
      Ny ahy dia ny zanako sy ny taranako no ahitsiko dieny mbola kely mba ho olom-banona any aoriana fa tsy ho minisitra sy presida ary depiote sy senatera adala ( vicieux) hitsentsitra vahoaka.

    • 12 février à 16:40 | Eloim (#8244) répond à vohitsara

      Marina tokoa ny voalazanao. Efa imbetsaka aho no nanatsidika teto amin’ity sehatra ity fa ity resaka FANJAKANA entina ilazana ny fitondrana ity no tena fositra.
      Hazavaiko.
      Ny malagasy dia mazana eo am-pandraisan-javatra iray dia ny hodiny aloha no hitany ary safosafoiny eo. Eo no ankafizany ny hatsarany na tsia.
      Toy izany koa ny fahefana omem-bahoaka ny mpitondra. Indramina hoy isika izany. Raha adika tsotra dia hoe mbola manalokaloka na mihelohelo eo foana ireo nanome ny fahefam-pitondrana dia ny vahoaka izany. Fitondrana no hiantsoantsika io (tondra - mitondra - mpitondra - fitondrana, dia eo koa ny vahoaka entina).
      Ny fanjakana kosa dia tsy izay loatra (zaka, mizaka, mpanjaka, fanjakana). Miaty hevitra mitondra samirery ny fanjakana ary eo ilay misy ny teny mitsidika hoe masi-mandidy, izay mora havadika ho tsy refesi-mandidy. Taratry ny fitondrana faha-mpanjaka aty amin’ny fitondrana repoblikana io fanjakana io. Dia mitombona tanteraka ary ilay voalazanao fa tompom-pahefana izy ireo ary ho lasa tsy refesi-mandidy aoriana kely. Dia toy izany hatrany hany ka tsy misy fandrosoana sy fampandrosoana azo antenaina amin’ny endri-pitondrana tahaka izany.

    • 12 février à 16:56 | Takebo Ramasy (#9258) répond à zaho

      ESPERER ne suffit plus pour l’avenir de Madagascar
      AGIR CORRECTEMENT nous aidera à s’en sortir..

    • 12 février à 21:47 | Bena (#494) répond à Takebo Ramasy

      le vietnam et le mozambique réussissent car la plupart des con.nards étaient ... morts durant la guerre (hé hé). je trouve i.diot le faire de ne pas renouveler aveuglement le contrat de 400 cdd d’air malade. qui dit que parmi ces 400 n’y a-t-il pas certains qui sont vraiment utiles ? peut être que parmi ceux qui sont en cdi et recrutés il y a 20 ans sont vraiment inutiles. la solution est tout simplement un plan social après analyse de chaque poste.
      de plus, il faut revoir à la baisse les « droits acquis » des employés qui remplissent à eux tous seuls les avions. de même pour les employés de la jirama qui ne paient rien !

    • 12 février à 21:52 | Bena (#494) répond à olivier

      un touriste qui voyage avec 23+23+10 kg de bagages n’en est pas un. c’est un basile qui passe pour partager des chocolats à sa famille pour les émerveiller.

    • 12 février à 22:00 | Bena (#494) répond à rakoto-neutre

      ce canadien du pôle souffre de chaleur plus que tout le monde. sa cervelle a fondu.

    • 12 février à 23:16 | Albatros (#234) répond à Dadabe

      Bonsoir Dadabe !.
      Permettez moi de rectifier votre information de 2 fois 23kg au sujet des bagages sur Air France.
      Cette règle ne s’applique QUE pour les agents de la Cie Air France.
      Il en est de même pour le bagage en cabine qui peut être de 12kg sur un Paris-Santiago du Chili, mais sera de 8kg sur un Santiago du Chili-Punta Arenas sur un vol LAN ou SKY.

    • 13 février à 05:53 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à franc

      Pour une fois,il faut croire à « ZAHO ».Point barre !
      IL A RAISON.

    • 13 février à 08:43 | Paulo Il leone (#6618) répond à rakoto-neutre

      La conséquence logique d’une mentalité marxisto-victimaire héritée de didier le sanguinaire doublée d’une culture de parasitage mortifière ancrée dans la psyché malgache depuis la nuit des temps !
      Reprenons en choeur ce doux refrain : "Célafote aux vazaha ! Donne-moi l’argent vazaha ! Donne....!

    • 13 février à 13:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Tant qu’à faire on peut aussi voyager à poil ! ça me rappelle cette anecdote
      Une femme téléphone à son gynécologue :
      - Allo docteur, C’est madame Durand, après ma consultation, je suis partie en oubliant ma culotte chez vous .
      - Je vais regarder madame ...(1 minute plus tard :) désolé, je ne la trouve pas.
      - Bon, eh ben, j’ai dû l’oublier chez le dentiste.

      Bon ouiquènde

    • 13 février à 13:36 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      LOL

      merci vous aussi

      y a France irlande à 15h30...

       :)

    • 13 février à 14:46 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Quand on voit la victoire poussive des bleus de chauffe contre le XV italien, je parie un paquet d’actions d’airmad + la même quantité d’actions de la jirama (au fond, je ne perdrai pas grand chose !) que le trèfle carnivore va se rapaître du coq !

    • 13 février à 14:48 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Quand on voit la victoire poussive des bleus de chauffe contre le XV italien, je parie un paquet d’actions d’airmad + la même quantité d’actions de la jirama (au fond, je ne perdrai pas grand chose !) que le trèfle carnivore ne fera qu’une bouchée du « coq » !

    • 13 février à 14:51 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Omar et Paulo il leone m’a tuer...

      LOL

    • 13 février à 17:01 | franc (#9391) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il se fait arnaquer dans son propre milieu et tu es d’accord avec ça toi !? Non ! J’suis pas d’accord avec cette attitude padesmique.

    • 13 février à 20:55 | goufy (#9040) répond à zaho

      A l’attention de Zaho

      Je suis Français résident à Mada et tiens à vous féliciter pour votre commentaire : on aimerait rencontrer plus souvent cette lucidité et cette pertinence chez vos compatriotes, notamment quand au rôle que joue la mentalité des habitants dans l’état du pays. Les Malgaches sont plus enclins à la critique, notamment en polarisant celle-ci sur l’étranger ( FMI, Banque Mondiale, Iles éparses etc... ) qu’à l’auto-critique.

      J’anime par ailleurs un forum de discussion pour les expatriés, où beaucoup de vazahas sombrent dans la connivence, l’empathie, l’indulgence, le repentir post-colonial...( vous avez du en croiser, notamment dans les ONG ) en vous tenant des discours que vous aimez entendre ( vous êtes un pays en voie de développement, les dirigeants vous exploitent, la colonisation est responsable de l’état du pays... )

  • 12 février à 09:57 | Dadabe (#9116)

    Le sujet, très emblématique, de la survie d’Air Madagascar, agite depuis longtemps le forum de MT. Le point que fait Mirana Rabakoniaina est intéressant, notamment en rappelant le nombre et l’appétit des compagnies concurrentes qui n’attendent qu’une chose : la mort d’Air Mad.
    Par souci de préserver une compagnie nationale, et aussi par fierté (ce qui peut s’admettre), nombre de forumistes (dont Diego que je salue au passage), souhaitent la survie d’Air Mad et en appellent à une gestion plus transparente et un sursaut national.
    Pour ma part (celle d’un vieux vazaha qui s’occupe une fois encore de ce qui ne le regarde pas, diront certains, mais qui prend régulièrement l’avion et appréciait hautement les services des personnels navigants et non navigants d’Air Mad), je crains que la partie soit perdue. La dette est abyssale et les mauvaises habitudes, en particulier celles de tous ces criquets proches du pouvoir, de hier, d’aujourd’hui et sans doute de demain, qui prennent l’avion sans payer, sont bien ancrées dans les mentalités.
    Je n’imagine donc pas d’autre solution que celle d’une nouvelle société mixte (un part d’État, quatre parts de capitaux privés) et un investissement d’État à long terme pour réhabilité des petits aéroports aujourd’hui oubliés mais nécessaires pour les opérateurs économiques et les « tours opérators ». Je peux me tromper. Naturellement.
    PS - Remettre Air Mad sur les rails (si je puis dire...) coûterait, au bas mot, plusieurs centaines de millions d’euros. L’État malgache en a-t-il les moyens ? « L’open sky » qui déplaît tant à certains est l’une des réalités incontournables du monde moderne libéral. Ou alors, il va falloir de nouveau s’inspirer de la Corée du Nord (pour Cuba, c’est fini, Fidel et Raul Castro sont d’accord pour enfin tourner la page, vite devenue criminelle, de leur « socialisme tropical »).

    • 12 février à 11:14 | Eloim (#8244) répond à Dadabe

      Dadabe,
      S’il y a mort d’Air Mad, le tout Madagascar sera en deuil. Cette mort va être très significative au point que le pouvoir central, lui-même, en est l’image « incarnée » : un « Etat failli ».
      Et la destination Madagascar dans tout ça ? J’espère que Basile ne va pas jeter un petit coup d’oeil sur là-dessus car il est allergique du monde de tourisme.
      Mais en lisant les rapports sur l’apport du secteur tourisme dans l’économie d’un pays, Basile va cracher sur la figure de l’auteur de ces rapports. Loin de son jugement déplacé, les USA et la France arrivent en tête par rapport aux recettes collectées du secteur par pays et l’impaction de tel chiffre à l’économie de ces pays.
      Tenant compte de ce bref, comment Madagascar va promouvoir le secteur Tourisme alors qu’un point sensible du secteur a été failli à blâmer ?
      Est-ce que c’est la privatisation qui va solutionner ce problème. Problème qui perdure et risque la disparition totale de la compagnie toute entière. Disparition qui engendre des problèmes sociaux graves voire explosifs.

    • 12 février à 11:21 | rayyol (#110) répond à Eloim

      On se remet d un deuil .
      Vive la concurrence pas de place pour les faibles c est ainsi que l on grandit dans ce monde

    • 12 février à 11:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Eloim

      Eloim
      Dans la pratique actuelle du tourisme,à Madagascar,je dis :
      - « QUE LE TOURISME NE RAPPORTE RIEN A l4ECONOMIE MALAGASY ».
      Toutes les subventions qu’on attribue à la promotion du tourisme ,à Madagascar,cd’es de l’argent à jeter dans les poches des organismes étrangres.Tout est imprimé et fabriqué à l’étranger,au prix le plus fort.
      Les prix des nuités sont diminués de 15 à 20 % pour des agences se trouvant,à l’étranger.Et les clients qui paient,en devises fortes ne versent rien au TRESOR MALAGASY.
      Beaucoup d’hôteliers pratiquent le blanchuiment d’argent ou l’argent est parti ailleurs,sans passer par les Organismes financiers,à Madagascar==avec les bagages des pilotes ou des commeriaux de l’aviation.
      Le salaire des emplyés des hôtels sont le plus bas de la planète sans oublier les créations des bidondovilles aux environs des sites touristiques ;

      Eloim,
      je maintiens ma position :
      - « Pour le moment,le tourisme appauvrit la ou les Populations de Madagascar ».

      basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 12 février à 11:49 | Dadabe (#9116) répond à rayyol

      Malheureusement vrai. Nous ne vivons pas dans un monde de bisounours... Mais, n’exagérons rien ! Le mot « deuil » me semble bien excessif. Les Malgaches ont bien survécu (fort mal d’ailleurs) durant cinq années de Transition qui avait tué la démocratie (j’entends par là la représentation au sommet de l’État de la volonté du peuple via des hommes et des femmes ÉLUS). Je n’ai pas trop entendu, ici ou là, beaucoup de monde se plaindre d’un insupportable « deuil » en la matière... On s’en remet, en tout cas. L’autre solution : on ne touche à rien, on ne décide rien, on se laisse mourir à petit feu et on sombre dans l’Océan Indien, qui plus est dans l’indifférence quasi générale du monde entier qui a bien d’autres chats à fouetter.

    • 12 février à 12:01 | Dadabe (#9116) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous vous trompez Basile. Ce n’est pas le tourisme (ou ce qu’il en reste...) qui appauvrit Madagascar. Ce sont la mauvaise gouvernance, la corruption, le non respect des lois, les détournements d’argent, le refus de payer les taxes et autres impôts. Bref, ce sont le manque de citoyenneté et de respect de l’État de droit qui sont la cause de tous ces malheurs, pas le tourisme.
      PS - Les agences font des prix ? Et alors ? Cela se pratique partout. Avez vous entendu quelque part que Maurice s’appauvrissait de recevoir trente ou quarante fois plus de touristes que Madagascar alors que cette île a une superficie de quelque 2.000 km² contre plus de 587.000 km² pour Madagascar ? Vous avez le droit de conserver vos opinions. Mais cela devient un entêtement de vieillard. Dommage, car vous méritez mieux.

    • 12 février à 12:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Dadabe

      Dadabe
      Le tourisme à Maurice était concocté à PARIS,au « SAFARI INTERNATIONAL de la rue de Sèvres ».
      Sans vouloir,j’ai assisté à la première réunion,avec une équipe du « BOEUF SUR LE TOIT » et des Mauriciens== hindou==,venus spécialement de Maurice ;
      PAS D’AUTRES COMMENTAIRES. ;

    • 12 février à 12:47 | FINENGO (#7901) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour Basile,

      Je vais être bref.
      Vous dites que le Tourisme appauvrit le Pays.
      Alors je vous pose une Question.
      Pourquoi ailleurs ce qui ruine Madagascar, rapporte Gros.
      Puisque vous êtes dans la région Parisienne donc en France.
      Vous le voyez tous les jours, le tourisme en France fait rentrer du FRIC.
      et pas qu’en France, aux USA, à Maurice, aux Seychelles et j’en Passe.
      Mais à vouloir trop aduler les Dirigeants du Pays, vous faites abstraction de leur Malhonnêteté.
      A vous lire ici sur le Forum, ça laisse à croire assez souvent que vous détestiez le Pays et que vous cautionnez les Dirigeants Ripoux pour que le Pays puisse s’enfoncer encore un peu plus.
      Et pourtant comme disait Dadabe vous mériteriez mieux tout de même.
      Le plus étonnant, c’est vous accusez en Permanence les étrangers pour les Maux du Pays, or que vous le saviez trop bien, si le Pays est dans cette état, les Malgaches en sont les Premiers responsables en occurrence les Dirigeants qui ne sont que des Charognards avides de richesses.

    • 12 février à 12:48 | Dadabe (#9116) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Dommage que vous n’ayez pas d’autre commentaire, car celui-ci ne dit rien ! Strictement rien sinon que vous étiez présent à une réunion... Le développement du tourisme à Maurice est un choix politique au plus haut niveau (anglophone et francophone !) suivi par de nombreuses compagnies dont la très importante Emirates de Dubaï qui est sans doute le principal artisan ayant permis à Air Mauritius de « sortir du rouge ».

    • 12 février à 13:10 | rayyol (#110) répond à Dadabe

      Assurément changement il y aura .Tout tourne tout change sur cette planète .La mort est la grande égalisatrice Et ce qui vient après n est jamais pareil a ce qui etait .Verra t on le changement peut être quelque prémisse.
      Si nous vivons assez longtemps .

    • 12 février à 13:21 | zaho (#699) répond à Dadabe

      Encore merci Dadabe. Je suis ravi de vous lire car ce que vous écrivez reflète la réalité à Madagascar. Dernièrement, mon épouse, en provenance de Diégo pour La Réunion, via Tana car il n’y a plus de vol direct entre La Réunion et Diégo et vice-versa, c’est triste et honteux ce qui se passe à Tana car on te casse les pieds pour des broutilles alors que vous avez tous les papiers pour ce que vous amenez comme souvenirs. Pendant ce temps là, des tonnes et des tonnes de bois de roses quittent Mcar au vu et au su de tout le monde, avec la complicité des dirigeants de Madagascar et de nos douaniers. Il serait intéressant de mettre des caméras cachées au niveau des aéroports internationaux car ce qui s’y passe est une honte.

    • 12 février à 13:34 | DIPLOMAT (#846) répond à Eloim

      Il ne faut pas avoir peur de fermer AIR MADAGASCAR. ll faut oser franchir ce pas. Ce ne sera pas la 1er compagnie , ni la dernière. L’essentiel est de repartir sur de bonnes bases pour mieux renaître .

      Quelques exemples : La Swiss’air (la compagnie nationale Suisse !! ) avait cessé son activité pour renaitre sous le nom de Swiss’airlines.
      La compagnie Belge : SABENA compagnie Belge avait disparu pour renaître sous le nom de Brussel Airlines
      Et que dire d’Aliatlia ...

      Aujourd’hui , grace à un tarif très bas du carburant, les compagnies aeriennes engrangent les bénéfices.
      Air Madagascar ne devraient pas échapper à la règle .

      Les Tour Operateurs en Europe ne veulent absolument plus entendre parler de cette compagnie qui leur a coûter à chaque fois des litiges, des indemnités à verser à des clients suite au multiples et annulations de vols . L’absence totale de considérations pour les passagers des vols intérieurs (routing non respectés, annulation sans préavis, retards à répétition) .
      Dans ces conditions, comment voulez vous developper les affaires ?
      Comment développer le tourisme ?

    • 12 février à 13:46 | takaka (#8449) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile de mon K... ! T’es malade. Le tourisme est bénéfique pour les populations locales. Viens te faire soigner à Mada pôvre B....

    • 12 février à 13:51 | franc (#9391) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe ! Instructif votre propos et je crains en effet que c’est vrai. Ne vous inquietez pas ! Le statut d’un vazah vous l’avez depassé si je p le dir, vous avez un statu de dadabe maintenan ! A vous lire, au debut, j’etai bluffé, je croyais que vous etiez malagasy ! C’est l’esprit qui compte après tout ! Bonne journée à vous.

    • 12 février à 13:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Dadabe

      DADABE
      Il n’y a pas de tourisme de masse pour MAURICE.
      Un tourisme de « HAUTE GAMME » !Point barre
      Pareille pour les SEYCHELLES !

    • 12 février à 14:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à FINENGO

      FINENGO !
      J’étais proche des « RESPONSABLES » du TOURIME ,à Madagascar,pendant un certain temps.
      « ELLE SE DONNAIT A FOND » pour développer le « TOURISME »,des prospectus en papier glacé,financé par l’Europe mais il faut les imprimer en « EUROPE » ;
      Certaines subventions sont grignotées en cours de route par des « EUROPEENS » sous forme de commission et cetera.

      Un jour,un grand groupe envoie ses employés à NOSY-BE et à Diégo.
      A 90 %,tout l’argent est resté en France ;,avec des tours de passe-passe.

      FENENGO,
      Que ces opérateurs touristiques fassent leur BILAN chaque année et le rendre « PUBLIC ».
      - « ET ON VERRA » !
      Sous sa forme actuelle,le TOURISME APPAUVRIT MADAGASCAR.
      D’autre part,
      NOSY-Be et une Partie du SUD de Madagascar sont -ils MALAGASY".
      Pour votre gouverne,« UNE ZANATANY » Directrice de SAFARI INTERNATIONAL rue de Sèvres Paris Vlle
      Marylise de Vilmorin était la promotrice du TOURISME à Maurice,dans les années 1975/1976

      Basile RAMAHEFARISOA-19643
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 12 février à 14:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à takaka

      - « On vous balance des miettes et vous êtes contents ».
      Misaotra vazaha !

    • 12 février à 14:16 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      L’Etat doit garder ses actions auprès de certaines sociétés stratégiques telles Air-mad, Jirama,...etc, pour contre balancer le lobbying des Grandes compagnies,...souvent aussi dangereux que les rebelles militaires,...

      Cependant, on pourra améliorer leur mode de gestion, en appliquant le vrai statut d’EPIC,...afin que la politique ne s’y immisce,...

    • 12 février à 14:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à DIPLOMAT

      OK !
      Il y avait un certain laxisme à Air Madagascar.
      Air Madagascar était entre les mains des deux ou trois familles « Malagasy » + l’entourage du POUVOIR en place.
      Une fois,j’étais obligé de réveiller Richard ANDRIAMANJATO,affalé sur une table,en attendant la réparation de l’AVION.
      Le Directeur d’Air Madagascar==PARIS==n’a pas osé secouer le vieux.
      1/2 heure coûte combien dans un aéroport,à ORLY,à cette époque.
      Je n’avais rien à cirer :
      - « J’ai secoué le vieux » !
      JE N’APPARTIENS PAS A AIR MADAGASCAR,MAIS JE VEILLE A LA BONNE MARCHE DANS UN AEROPORT INTERNATIONAL !Point barre !

    • 12 février à 14:29 | FINENGO (#7901) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,
      Je ne vous suis pas trop dans vos explications. Mais il me semble avoir retenu l’essentiel.
      Vous aviez bien dit je cite :« Sous sa forme actuelle,le TOURISME APPAUVRIT MADAGASCAR. »
      Alors je vous repose des questions.
      Est-ce que pays a des DIRIGEANTS ????
      Et si le Tourisme à Madagascar Prend la Forme que vous citiez, n’y a t-il pas un Gouvernement pour mettre de l’ordre dans ce foutoir au Pays ???
      Comme ce n’est pas le cas, mais que foute ce GOUVERNEMENT ?????
      Un Etat est censé avoir des lois, pour tout cadré, en occurrence les Triches.
      Si il y a Triche, d’autan plus qui s’assimile à un vol à l’Etat.
      Qu’attend l’Etat pour faire appliquer les LOIS ???
      Et je peux continuer à vous poser des questions. Mais il me sembles que les essentielles sont posées. Donc, donnez moi des réponses cohérentes pour une fois.

    • 12 février à 14:36 | olivier (#7062) répond à FINENGO

      « Donc, donnez moi des réponses cohérentes pour une fois. »

      Alors celle là de question..j’aurais JAMAIS OSER la poser...

      Et pourtant Ouakbar sait à quel point je chasse le facho et le (..)...

      Mais revenons à l’aéronautique car c’est quand même bcp plus intéressant...

    • 12 février à 14:37 | olivier (#7062) répond à olivier

      osé

      LOL

    • 12 février à 14:57 | Dadabe (#9116) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est ce que j’ai écrit, sans point barre, en précisant que l’éco-tourisme se semblait être une vraie solution pour Madagascar. Il s’agirait peut-être, aussi, de virer la mafia calabraise (italienne) de Nosy Be. Voilà qui rendrait le climat un peu plus sain (pour l’heure, je refuse d’y mettre les pieds et de payer en euros propres - et non en ariary comme cela doit se faire à Madagascar ! - des prestations mises sur pied par de l’argent sale. Il y a, sur ce point précis, une très lourde et indéniable responsabilité de tours operators vazaha, d’hôteliers vazahas et de touristes... vazahas (avec la bénédiction de quelques criquets tout à fait malgaches). Mais ne généralisons pas !

    • 12 février à 15:09 | FINENGO (#7901) répond à olivier

      Olivier,
      Si si. Il faut oser la poser.
      Ce n’est guère de l’insulte ..Oh !!Oh !!!
      Mais voyons.

    • 12 février à 15:11 | Dadabe (#9116) répond à zaho

      Le bois de rose est un trafic grave qui implique gravement les dirigeants de Madagascar (du passé et du présent) ainsi que de nombreux opérateurs malgaches et chinois (sans oublier quelques prestataires de service tout à fait européens dont une compagnie maritime française dénuée de scrupules mais qui porte plainte dès qu’on la cite quelque part...).
      Ce qui se passe à l’aéroport d’Ivato (hormis le trafic illicite des espèces animales, de certains végétaux, pierres semi-précieuses ou précieuses, or) n’a pas la même ampleur et implique tout au plus quelques dizaines de personnes civiles et militaires qui arrondissent ainsi leurs fins de mois. Mais l’honnêteté impose de reconnaître que d’énormes progrès sont intervenus depuis quelques années et que les systèmes de sécurité ont été sensiblement renforcés. Les touristes ou malgaches expatriés revenant visiter la famille au pays doivent simplement savoir qu’il faut éviter certains souvenirs (petits objets en bois de rose, par exemple, mâchoires de requins, carapaces de tortues etc...). Les vraies victimes de ces interdictions, rappelons-le, sont les petits artisans vivant de la fabrication et de la vente de ces souvenirs. Quant aux caméras de surveillance, elles existent ! Reste à savoir l’usage qu’on en fait...

    • 12 février à 15:16 | olivier (#7062) répond à FINENGO

      Si je vous suis bien

      PAPA NOEL EXISTE

      il va venir avec des kdos par milliers

    • 12 février à 15:25 | FINENGO (#7901) répond à olivier

      Olivier,
      Il faudra espérer.
      Qui Sait ,,,, ????

    • 12 février à 15:26 | olivier (#7062) répond à FINENGO

      votre histoire d’HF m’intéresse..

       :)

    • 12 février à 15:30 | FINENGO (#7901) répond à olivier

      J’espère que l’on parle de la même HF. LOL
      Oui je suis Radiomateur depuis 1985 et de Métier depuis 1976 dans le même Milieu.

    • 12 février à 15:31 | Dadabe (#9116) répond à franc

      Bonjour Franc,
      Votre propos me va droit au cœur, ce serait de la fausse modestie que de ne pas le reconnaître. Mais, comme je l’indique parfois, cela fait désormais plus de 25 ans que je me rends très régulièrement à Madagascar (où vivent mes enfants adoptifs et mes petits-enfants). Et depuis 25 ans, je n’ai cessé de lire la presse malgache, d’écouter et d’interroger les Malgaches de rencontre, de lire (beaucoup !), de comparer aussi avec d’autres pays (dont certains, étant sur la couronne inter-tropicale de notre bonne vieille planète, ont des points communs et beaucoup de divergences). Enfin, j’ai eu le privilège de pouvoir beaucoup voyager et de continuer à le faire et si les « voyages forment la jeunesse » ils ne nuisent pas à la vieillesse !
      Si je puis me le permettre, la principale critique que je formulerai à l’égard du peuple malgache (outre sa jalousie proverbiale !) est son manque d’esprit d’ouverture au monde, à l’autre. Foutu caractère insulaire ! Cela est d’autant plus gênant et impardonnable lorsqu’il s’agit de Malgaches aisés qui, eux aussi, voyagent (mais, le plus souvent, pour n’aller faire que du shopping... ).
      Heureusement, les nouvelles technologies permettent à la jeunesse de s’informer par-delà les frontières et les censures. J’ai confiance en elle. Et c’est la raison pour laquelle je dépense des ’’fortunes’’ pour mes petits et grands afin qu’ils soient bien « connectés » (smartphones, ordinateurs, forfaits clés 3g, crédits téléphoniques etc, etc...). Et, petit aveu en passant : la plupart d’entre eux me cassent les c... à passer plus de temps sur Facebook qu’à s’informer sur de vrais sites d’information (anglophones et francophones). Mais bon, ils connaissent leur dadabe (ils m’appellent ainsi !) et savent faire le sourire qu’il faut au bon moment et moi, l’imbécile, je pardonne tout. Évidemment.

    • 12 février à 15:31 | olivier (#7062) répond à FINENGO

      Je confirme

       :)

    • 12 février à 15:33 | FINENGO (#7901) répond à olivier

      Olivier
      deux de mes Call..D68SE, XU5SE...

    • 12 février à 15:42 | olivier (#7062) répond à FINENGO

      je ne puis dire ici le pourquoi du comment

      jute un indice pour vous ...

      8879 Khz... pas une fréquence habituelle..

      mais que de galères au niveau de l’antenne !

      Amicalement et silencieusement SVP

       :)

    • 12 février à 15:49 | FINENGO (#7901) répond à olivier

      OK..Je vois c’est une bande Parallèle si je puis dire.
      Je jetterais un oeil de temps à autre, j’ai une Log-périodique 3el Home made qui couvre du 40M au 10M.

    • 12 février à 15:49 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra,

      Un statut d’EPIC ne suffirait pas. Le Conseil d’Administration des EPIC chez nous est composé de représentants de ministères/primature/présidence directement nommés par leurs hiérarchies respectives. C’est comme si c’étaient les ministres eux-mêmes qui siégaient dans ce conseil. Impossible donc que la politique ne s’y immisce pas. Comme ce sont également des « organismes rattachés », il n’y a aucune indépendance de décision ni de gestion.

      Ce qu’il faudrait à Air Mad c’est dégraisser, procéder à une recapitalisation et changer son statut en mixte comme l’a dit Dadabe plus haut afin que le capital soit détenu dans des proportions quasi-égales par l’État et les investisseurs privés nationaux. Parmi les organismes d’État qui pourraient participer, on pourrait inclure justement ces EPIC et autres organismes rattachés disposant de certains moyens comme le SPAT ou autre et parmi les privés, même les particuliers peuvent souscrire pour un nombre minimum de parts sociales. Toutefois, les investisseurs devront être préparés à n’être que des « angel investors » et ne pas espérer de retour sur investissement sur le long-terme vu qu’il s’agit tout d’abord d’un sauvetage d’un fleuron de l’industrie nationale.

      Si Air Mad arrive à sortir du rouge et se stabilise par ce genre de plan de redressement ou par un autre moyen, une privatisation devra avoir obigatoirement lieu. Les compagnies nationales porte-étendard ont vécu. Et leurs travers avec. Même les Emirates, Qatar et Etihad pourraient être rattrapés par la chute du baril et ils ne pourront plus être aussi compétitifs parce que le prix du carburant sera à peu près le même pour tous et le flot les pétrodollars publics qui les financent en amont commencent à connaitre des couacs.

    • 12 février à 15:52 | Tsisdinika (#3548) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile, saviez-vous qu’il avait un pacemaker ce vieux et que c’est peut-être parce que vous l’avez secoué que... bon il est plus là.

    • 12 février à 17:42 | Isandra (#7070) répond à Tsisdinika

      Il fallait chercher une meilleure formule pour désigner ces administrateurs représentants de l’Etat, afin qu’ils soient plus indépendants possible. L’objectif est que de tels administrateurs ne puissent avoir de relations ou d’intérêts susceptibles de nuire à la qualité de leurs décisions, eu égard aux intérêts de la société d’État.

      Dans cette optique, on peut s’inspirer du système canadien, avec leurs collèges des administrateurs,...

    • 12 février à 17:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Recapitalisation et ouverture de capital aux entreprises privées, oui, mais l’Etat doit garder la part de capital confortable laquelle lui permet de prendre part et d’émettre son avis dans des grandes décisions, concernant l’avenir des ces sociétés,...

    • 12 février à 18:14 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Isandra,

      AIR MADAGASCAR n’est pas plus stratégique que la route ou le train, et pourtant : qu’en avions nous fait ? On laisse les routes se dégrader, on LAISSE les ports sous la coupe de la Mafia de douaniers , on a quasiment plus de lignes de chemin de fer !
      Quand enfin M/car aura compris que la communication est le secteur le plus important pour envisager un développement rapide, les poules auront des dents.
      Quand je pense qu’en 1960 , nous avions plus de lignes de chemin de fer qu’aujourd’hui , plus d’avions qu’aujourd’hui, plus de bateaux en accostage, et plus de route carrossable ... je me demande bien comment peut on parler de développement.

    • 12 février à 18:38 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Là vous êtes en train de faire l’inventaire des effets néfaste de la privatisation sauvage,...il n’y a plus de chemin de fer,...Si l’Etat les avait gardé, en les gérant comme des société commerciales,...les choses se seraient présenté autrement,...

      Jusqu’à maintenant, la privatisation n’est pas une solution fiable, nous devrions adopter une méthode de nouvelle gestion publique,...

    • 12 février à 18:38 | FINENGO (#7901) répond à DIPLOMAT

      Bonjour DIPLOMAT,

      Désolé de vous le dire, mais les raisonnements que vous teniez ici, ne sont pas à la portée de tout le Monde. La Preuve. Tout ce qui n’aillent pas au Pays ne sont que des FAUTES des autres en particulier des Mer.deux VAZAHA COLONS. C’est bien Malheureux mais c’est ainsi. La Bande d’Isandra en fait parti.
      Comme je l’ai déjà dit ici, il serait très utile et recommandé à Certains de s’essuyer le Q, avant de dire à son voisin qu’il ne sent pas bon.
      Bonne soirée...!!!

    • 12 février à 19:03 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Isandra,

      Il m’arrive de me demander sur quelle planète vivez vous,et surtout, est ce que vous vivez à M/car ?
      La SNCM n’était plus que l’ombre d’elle même. L’état n’avait plus les moyens d’entretenir le matériel (rail, wagons, Locomotives) bien avant 2002.
      Les trains pour Tamatave devenait hebdomadaire , au lieu d’être quotidien, puis ensuite , seul quelques trains de marchandises opérés encore, et enfin, la ligne Antsirabé avait été supprimé progressivement aussi. La faute à qui ? à l’etat qui avait pris conscience de l’importance stratégique sans doute de l’importance des communication ? mdr
      Enfin la JIRAMA . Qui en est le propriétaire Isandra ? Trouvez vous que c’est bien géré ?
      Les nouveaux transformateurs qui ont été installés à la va vite ici et là, sans aucune étude préalable de faisabilité, avec des câbles et surtout le bruit insupportable pour tous les riverains à 2 Km à la ronde, alors même qu’il aurait fallu simplement creuser avant de les poser et assurer ainsi un isolement naturel ? Avez vous vu de toute façon un seul organisme d’état qui fonctionne à M:car franchement ??? UN SEUL ! je vous mets au défis de m’en trouver un !!!

    • 12 février à 19:17 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Bon, pour le chemin de fer, vous avez oublié Madarail,...c’est l’Etat...?

      Je n’ai jamais dit que toutes les sociétés d’Etat sont en bonne santé, non et non, toutefois, je réitère que la privatisation sauvage n’est pas non plus une bonne solution,...

    • 12 février à 19:21 | kozobe (#7754) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Jusqu’à preuve du contraire, il me semble que la réponse est « oui » : Nosy Be fait partie intégrante de Madagascar. Quoique, vu la tournure que prennent les événement, je serais bien tenté d’encourager l’émergence d’un mouvement qui aurait comme nom MADTN ( Mouvement pour l’ Autonomie et le Développement Touristique de Nosy Be). Avouez que ça a de la « gueule », non ? Mdr, comme disent les moins vieux. Par contre, dans la charte de ce parti figurerait en bonne place cet article : "défendre par tous les moyens ( par les armes, en cas de nécessité, ce qui risquerait d’arriver très souvent) tout terrain ou parcelle de terrain, hérités des ancêtres selon le droit coutumier, qui susciteraient les convoitises des charognards patentés et affidés. Cela pourrait s’avérer très efficace contre les colons de l’intérieur surtout.
      Avec tout le respect que je vous dois.
      Bonne soirée

    • 12 février à 19:23 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Mais ce que tu oublies, vu ta capacité à retenir les choses.
      La Privatisation SAUVAGE par L’ETAT date de la 2ème République (Ratsiraka) à croire que c’est un bon Modèle à suivre, car ça continue de plus bel. Alors de quoi tu te Palins assume l’indépendance.

    • 12 février à 19:24 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Lire : De quoi tu te pleins ...

    • 12 février à 19:37 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous ça fait longtemps que vous avez perdu le « tent » pour ne conserver que le préfixe : « KON » !

    • 12 février à 19:50 | kozobe (#7754) répond à DIPLOMAT

      Bonsoir Diplomat,
      Quand on pense qu’il y en a qui ont compris l’importance d’avoir des voies de communication fiables ( terrestres et maritimes) voilà plus de 5000 ans déjà, pour se développer. Et que Madagascar, au 21éme siècle, tout en étant la 4ème plus grande île du monde, ne possède pas une seule compagnie maritime digne de ce nom. Quant à l’état des routes...Et qu’en plus, on cherche encore à redécouvrir le feu et à réinventer la roue. On n’imagine même pas le chemin à parcourir : les « 12 travaux d’hercule » peuvent aller voir ailleurs. Tenez, chez les Malgaches (dont moi, au cas où).
      Bonne soirée à vous

    • 12 février à 22:14 | Bena (#494) répond à olivier

      on savait que basile était dérangé. mais là il déraille simplement, un allemand du nom d’al zeimer est passé par là ? si les recettes du tourisme vont ailleurs, basile doit demander la recette à son compère cahuzac, ce n’est pas pour autant que la france va prohiber la « plantation » des cheveux pour hollande.

    • 12 février à 22:17 | Bena (#494) répond à FINENGO

      il existe des méthodes plus simples et plus modernes actuellement les gars.

    • 12 février à 22:18 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Madarail avait investit dans la SNCM qui était en quel état ??? dites le nous !

    • 12 février à 23:24 | Albatros (#234) répond à Dadabe

      Un « socialisme tropical » criminel qui permet aux cubains de se soigner gratuitement !!!.
      Est ce le cas à Madagascar ?.

    • 12 février à 23:36 | Albatros (#234) répond à zaho

      Zaho
      Il n’y a pas que le trafic de bois de rose !. Si vous êtes de la Réunion, vous avez certainement entendu parler de la futur Nouvelle Route du Littoral (NRL) !!!.
      https://www.mediapart.fr/journal/france/090216/la-reunion-la-route-16-milliard-fait-des-ravages-jusqua-madagascar

      Encore une plaie pour Madagascar !.

    • 13 février à 06:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à FINENGO

      Finengo
      Je ne veux pas rentrer dans la destion d’Air Madagascar.
      A Paris ou à Madagascar,dans les années 1975-1992, certains grands manitous d’Air Madagascar étais des « AMIS » ou devenus des « AMIS DE CONNAISSANCE ».
      Le compte extérieur d’Air Madagascar comble le déficit d’Air Madagascar à l’Intérieur du Pays.
      Avec « DEUX FAMILLES » et les « PROCHES DU POUVOIR,en Place,AIR MADAGASCAR est un »TAXI-BE" sans règles de GESTION.

    • 13 février à 09:23 | Dadabe (#9116) répond à Albatros

      La santé, l’éducation. A Cuba, c’est indéniable, ce sont deux domaines importants et réalisés avec succès par l’État socialiste de Fidel Castro. Mais la santé, pour mourir de faim ou finir en prison lorsqu’on est un opposant politique... Mais l’éducation, pour n’avoir pas de travail décemment payé ni pouvoir tenter sa chance ailleurs dans le monde... Attention à l’arbre qui cache la forêt.
      Chacun sait que le régime castriste est un échec énorme (tout comme le régime soviétique) et ce n’est pas le « petit frère » nord-coréen qui va remonter le niveau. Pour l’instant le communisme chinois parvient à calmer le jeu en laissant ses citadins faire de l’argent. Qu’en sera-t-il lorsque plus d’un milliard de Chinois des campagnes réclameront leur part du gâteau ?
      A Madagascar, vous savez aussi bien que moi ce qu’il en est. L’expression « socialisme tropical » est une image ironique. Le mot « criminel » est un jugement (en tout cas le mien) : si vous voulez on peut recenser les dizaines, voire les centaines de milliers de morts que ces régimes antidémocratiques ont produits (Ce qui ne veut pas dire que je défends le libéralisme à tout crin ni l’impérialisme, ni le capitalisme débridé).

    • 13 février à 09:31 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      « On laisse les routes se dégrader », nous dit justement Diplomat.
      Réponse d’Isandra : « vous êtes en train de faire l’inventaire des effets néfaste de la privatisation sauvage ».
      Voilà, c’est tout. Le degré zéro de la compréhension d’une question simple est de nouveau atteint par la sotte de service. Sauf, bien sûr, à considérer que le petit Bac-8 a comme autre surnom « privatisation sauvage »... Une certitude : la kon...erie ne se soigne pas.

    • 13 février à 10:04 | vatomena (#7547) répond à FINENGO

      Ratsiraka /Sekou Touré ;Sekou Touré /Ratsiraka ..Tous deux ont opté pour le socialisme à la russe ,à la chinoise ou à la coréenne .Ils ont nationalisé toutes les entreprises qui rapportaient . avec pour résultat final leur disparition .Là ou le socialisme est passé ,la prospérité ne revient pas avant longtemps . Guinée -Conakry ;Madagascar ,Corée du nord restent au fond du trou....compagnons de misère

    • 13 février à 10:33 | olivier (#7062) répond à Bena

      Évoqueriez vous le minitel ?

       :)

    • 13 février à 14:08 | Albatros (#234) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe.
      Je n’ai pas beaucoup vu de cubains mourants de faim lors de mon voyage à Cuba en janvier 2015 !!.
      Si effectivement tout n’est pas parfais dans le système « communiste » à la Castro, le minimum vital est assuré pour tous. Ce qui n’est pas le cas dans le système capitalisme débridé (dont je note que vous n’êtes pas un défenseur acharné !) présent dans de nombreux pays qui se dissent « démocratique » (comme le régime russe actuel).
      A Madagascar, comme pour Air Mad, la solution viendra un jour (proche je l’espère !) de la base.
      Les malgaches, sans tomber dans le communisme rétrograde, devront avoir un comportement « communautaire » et solidaire plus marqué, pour se sortir du bourbier dans lequel les dirigeants successifs ont plongé le pays.
      Depuis 2009 je me permet d’écrire sur ce forum que la solution de la survie de Madagascar ne pourra venir que d’une action « révolutionnaire » partant de la base. Des villages. Des régions.
      Pas d’une solution pondue par les costard-cravattes de la haute bourgeoisie.

    • 13 février à 14:22 | FINENGO (#7901) répond à Bena

      Bema
      Oui ce que vous dites n’est pas faux, mais voyez vous les Pigeons voyageurs existent toujours, pour des raisons que tout le monde sait. Mais tout le monde en fait abstraction.
      On verra bien le jour venu. Car indéniablement ça arrivera...LOL

    • 14 février à 05:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Albatros

      En voyant certains « MALAGASY »,==cravate,4X4,du bling-bling,je suis loin de croire que Madagascar est pauvre et il y des « SANS ABRIS ».
      IL FAUT UNE POLITIQUE SOCIALE.Point barre !
      ou
      - « DES POLITIQUES SOCIALES ».

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 février à 10:14 | rakotoson (#8023) répond à Dadabe

      Tsy ny toe-karena ihany no hoanjakan’ ireo syriana silamo mpitsoaponena eto Madagasikara , nalefan’ ny Frantsay aty amin’ ny zanataniny teo aloha , fa koa ny voka - dratsin’ ny hery setra « terorisme international » ateraky ny Boko Haram , ny Djiadisma sy ny Etat Islamika ...

      Ny tomponandraikitra voalohany amin’ izany , eo anatrehan’ ny tantara , dia ry Hery Rajaonarimampianina, Jean Ravelonarivo , Andriantiana Jacques Ulrich , ny depiote Nicolas R ... Ity farany moa izay anisan’ ny nanapotika ny Kompania Air Madagascar niaraka tamin( i Rajoelina, James R , Bary Njaka , Rajaonarimampianina , Hugues ilay DG - Pilote teo aloha an’ i Air Madagasikara ... , dia sahy milaza fa ny Turkish Airines dia hitondra mpizaha tany betsaka , nefa hatramin’ izao ny Airbus 340 ampiasainy mazaka 300 mpandeha dia « touristes - arabo - sac - dos » fotsiny no atobany etsy Ivato.

      Tatidio koa fa talohan’ ny fitokanan ! Rajaonarimampianina ny sidina Turkish Airlines io dia efa mosquée amanjatony no nahorona tany avaratra andrefan’ i i Madagascar. Dia sahala amin’ i Mali , Guinée , Sénegal ... anjakan’ ny « terrorisme » ve ity Madagasikara - antsika ity ???!!

  • 12 février à 09:59 | manga (#6995)

    Aucune compagnie aérienne ne peut subvenir à ses besoins dont bon nombre se livrent à l’économie moderne qu’est le Low Cost.
    Un avion pour 142 « individus » équivaut à dire que la compagnie ne se verrait plus dans l’obligation de courtiser pour remplir son aéronef.
    Comment peut-on se permettre d’avoir un tel effectif puisque la compagnie figurer parmi les défaillants dans la liste de l’OACI ?
    Il n’y a qu’une seule issue si vraiment le Quebecquois veuille à se faire entendre :
    Compression massive du personnel :
    - Billet électronique pour tout vol,
    - Fermeture de certaines agences pour des bâtiments occupés à titre locatifs,
    - Audit et passage d’examen pour tout technicien par une firme internationale,
    - Sous-traitance pour certaines prestations avérées budgétivores,
    - Renforcement des mesures de licenciement sans préavis pour les récidivistes (retard, absence, etc...)
    - Bénévolat pour tout membre du conseil d’administration à l’exception de ceux dans l’exécutif.
    - Révision et limitation d’octroi pour toute compagnie étrangère,
    - Et surtout : mise en application scrupuleuse des règlements intérieurs.
    Air Madagascar n’aura aucun avenir si l’état ose encore s’y mêler de quelque forme que ce soit.

    • 12 février à 10:37 | Dadabe (#9116) répond à manga

      Bonjour, Manga,
      Le billet électronique existe et se généralise partout. Les agences sont des vitrines sans doute utiles mais, à l’heure d’internet, les vrais usagers des transports aériens prennent leurs billets sur le web et paient de façon électronique aussi (sur des sites sécurisés !), on peut donc faire des économies à ce niveau là. Le reste concerne une gestion stricte et efficace d’une société qui ne doit plus être soumise au bon vouloir des quelques « roitelets » suffisants et foncièrement escrocs. Quant à la limitation pour les compagnies étrangères, voilà qui me semble très dangereux. Ce protectionnisme n’aboutira à rien sinon au contraire de ses intentions premières : au lieu de protéger, il tuera l’activité aéronautique, en particulier dans le domaine du tourisme qui, quoi qu’en disent certains, est ou devrait être la principale source de devises de Madagascar (à peine 200.000 touristes en vue à Mada, quelques millions à Maurice, plus de 70 millions en France etc, etc...).

    • 12 février à 11:07 | FINENGO (#7901) répond à Dadabe

      Bonjour Dadade,

      Je prends au vol, vos propos concernant le tourisme à Madagascar.
      Pas plus loin qu’hier, j’ai reçu ce Message d’un copain Radioamteur de Tana étant moi même Radioamateur. Pour qu’un Hôtelier Restaurateur 4 étoiles arrive à ce Genre d’annonce, c’est que les difficultés s’accumulent, sachant que pour une expédition ça se passe autrement qu’au sein d’un 4 étoiles.

      Bjr....je transmets le message de l’ami Michele IMPARATO 5R8UI
      Chers amis radioamateurs,
      Plusieurs d’entre vous ont écouté moi ON AIR avec mon indicatif malgache 5R8UI à partir du 2010, quand je me suis installé à Nosy Be, Madagascar.
      Pendant l’année 2014 un groupe de 15 radioamateurs européens ont étés actifs sur l’île
      pour 2 semaines avec l’indicatif 5R8M : la DXpedition a été bien reçu par les Consulats internationaux et autorités malgaches de Nosy Be.
      Le Nosy Be Boutique Hôtel & SPA a accueilli le groupe dans la salle bar pour l’installation des radios et la plage juste en face pour les 15 antennes. Photos disponibles sur http://www.mdxc.org/5r8m/. La direction de l’hôtel a été ravie par les activités des radioamateurs.
      À partir de cette expérience est née l’idée d’organiser un “Ham Fest de l’Océan Indien”, un rendez-vous pour tous les radioamateurs de l’Océan Indien et les radioamateurs du monde entier à Nosy Be.
      Les dates proposées sont le 10 et 11 Septembre 2016, avec la possibilité di prolonger le séjour à la découverte de Nosy Be et de son archipel.
      Nosy Be est aujourd’hui le pôle touristique le plus actif de Madagascar avec plusieurs hôtels jusqu’à catégorie 4 étoiles.
      L’ORTNB, Office Régional du Tourisme de Nosy Be, très présent sur le territoire, sera notre Partner.
      L’ile de Nosy Be est facilement joignable :
      - de l’Italie, avec 3 avions directs par semaine www.neosair.it et www.meridiana.it/ ;
      - de La Réunion avec 2 o 3 avions directs par semaine www.air-austral.com,
      - de Mauritius avec escale à La Réunion ;
      - de Sud Afrique avions directs http://flyairlink.com/
      - de la France avec escale à Antananarivo www.airfrance.com ou à La Réunion www.air-austral.com
      - de Chine (Guangzhou) avec escale à Antananarivo www.airmadagascar.com
      - de Thaïlande avec escale à Antananarivo www.airmadagascar.com
      - de Seychelles avec escale à Antananarivo www.airseychelles.com
      - de Mayotte avions directs www.ewa-air.com
      Plusieurs pays africains sont joignables avec escale à Antananarivo ou Mayotte.
      Pour l’évènement seront demandées les sponsorisations de : ARTEC « Autorité de Régulation des Technologies de Communication de Madagascar », ORANGE Madagascar, AIRTEL Madagascar, TELMA, AIR MADAGASCAR, AIR AUSTRAL, AIRLINK, Association Les îles vanille, etc.
      Seront aussi demandée des sponsorisations au niveau international : associations DX, association nationales des radioamateurs, fabricants de matériel pour les radioamateurs, sociétés de l’Océan Indien ou européennes/américaines/chinoise/japonais.
      Avec cette e-mail je viens de demander votre intérêt à participer en qualité de collaborateurs actifs, exposants ou haut-parleurs de séminaire selon sujet à votre choix.
      Toutes les suggestions, les idées et les propositions seront bien accueillies.
      Dans l’attente de vous lire
      Cordialement
      73 de 5R8UI Michele Imparato

    • 12 février à 11:38 | Dadabe (#9116) répond à FINENGO

      Votre propos, Finengo est une illustration parmi quelques centaines ou milliers d’autres.
      En voici une : j’ai vu au cours de ces dix ou douze dernières années, se bâtir à Morondava de nombreux hôtels (essentiellement des bungalows indépendants autour d’un bar-restaurant avec ou sans piscine). Le gros de ces infrastructures se situe sur Nosy Kelly (une lagune longeant le port et quasi réservée aux vazahas mais où je ne mets jamais les pieds - J’ai quelques raisons à cela...). Durant la Transition, 80% de ces établissements de moyenne et haut de gamme pour touristes, étaient fermés et le personnel licencié sans aucune indemnité naturellement. Et cela se poursuit aujourd’hui avec, semble-t-il, un très léger frémissement de reprise grâce à quelques tours operators fidèles qui utilisent Morondava comme simple étape et non plus comme lieu de villégiature. La perte sèche, pour Morondava, ses commerçants, sa population, son budget, doit avoisiner plusieurs dizaines de millions d’euros par an (sur 6 ans, faites le calcul !).
      Quoi qu’en dise Basile, Le tourisme peut être source de richesses (il suffit de respecter et de faire respecter les lois et de ne pas détourner l’argent). Le « tourisme durable », « l’éco-tourisme » ne sont pas des concepts vides de sens. Cela marche très bien ailleurs. Pourquoi pas à Madagascar ? Mais, pour cela, encore faut-il arriver jusqu’à Mada et dans les régions plus ou moins enclavées (tout le monde ne peut passer huit jours sur des routes défoncées...). Avec quel avion ? Vers quel aéroport rzgional ? A quel prix et quelle assurance que le vol ne sera pas annulé ?
      PS - Je parle d’éco-tourisme par conviction, sans doute, mais aussi parce qu’il me semble être le mieux adapté à Madagascar (éloigné de tout mais qui attire fort les amoureux de la nature ou ce qu’il en reste...). Le tourisme de masse est à exclure (trop cher, trop loin, pas d’infrastructures suffisantes), le tourisme de luxe est une petite niche (les Seychelles, les Maldives et Maurice sont là pour ça) et le tourisme dit « sexuel » est criminel et donc à proscrire (raison pour laquelle j’évite certains lieux particulièrement actifs dans ce domaine).

    • 12 février à 12:55 | manga (#6995) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe.
      Quand je parle de vente en ligne, c’est par rapport au nombre éxagéré de commerciaux qui traînent derrière le comptoir à ne rien faire à part faire chanter la clientèle pour une confirmation de vol qui devrait être systématiquement effectif à partir de l’achat ; sinon l’affichage « VOL ANNULE » qui deçoit bon nombre.
      Aussi, et pour les compagnies étrangères, il n’est pas du tout de mon intention d’opter sur le protectionnisme puisque tout est libéralisé et quand il s’agit de ce genre d’opération commerciale.
      Quand je prends le vol Air-Mad, les places sont occupées au minimum à 99%.
      Inversement, pourquoi l’état se permet encore de louer voire acheter des aéronefs qu’il n’arrive même pas à remplir ?

    • 12 février à 13:12 | olivier (#7062) répond à manga

      Bonjour Manga

      Quand vous écrivez : « Quand je prends le vol Air-Mad, les places sont occupées au minimum à 99%. »
      Vous évoquez une REALITE.
      Combien de fois ai-j voyagé SEUL dans un TWIN ..alors qu’il était OFFICIELLEMENT PLEIN.
      Excusez moi ..Manga..

      D’en avoir par-dessus la tête des çépamafotistes…
      Et ceux d’air MAD en font partie…

    • 12 février à 15:55 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      L’un croit que ce site est un site des routards,...l’autre pense qu’il s’agit de forums où les grands pères isolés, loin de siens peuvent se raconter tout et n’importe quoi à propos de leur vie privée,...et leur faits et gestes quotidiens,...

    • 12 février à 15:56 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Occupe toi de ton Vag.....
      Je m’occupe de mon Q.

    • 12 février à 16:00 | olivier (#7062) répond à FINENGO

      Que du bonheur !

      LOL

    • 12 février à 16:25 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Là,...si Olivier ne sait pas, c’est un auto-bashing,...vulgaire,...il se rabaisse,...

    • 12 février à 16:33 | Isandra (#7070) répond à Dadabe

      « Durant la Transition, 80% de ces établissements de moyenne et haut de gamme pour touristes, étaient fermés et le personnel licencié sans aucune indemnité naturellement »

      Le grand-père qui sait tout,...l’a affirmé, parce que c’est lui qui a traité cette affaire,...selon lui,...à Madagascar, il n’y a pas d’inspection de travail,...ni tribunal,...à moins que, c’est encore dans son imagination.

    • 12 février à 16:52 | olivier (#7062) répond à Isandra

      Isandra

      Pourquoi devrais je vous expliquer...par A + B, que vos compatriotes TANT AIMés sont en train de CREVER ?

      Vous et vos amis ne le savent ils PAS ?

      Je veux bien admettre que les vazah sont des LOOSERS ( cela je l sais mieux que vous...)

      Mais allez vous finir par réaliser que ...

      bah non vous n’allez rien réaliser...

      COMME D’HAB

    • 12 février à 18:00 | Isandra (#7070) répond à olivier

      Justement,...où étiez vous quand la CI avec l’approbation de la France avait coupé les aides et financements extérieurs lesquels devaient financer des projets pour améliorer la condition de vie de nos compatriotes et atténuer leur souffrances,...?

    • 12 février à 21:31 | manga (#6995) répond à olivier

      C.est ce que j’ai évoqué un peu plus haut concernant certains comportements des commerciaux voulant monnayer une réservation sur un billet préalablement payé.
      Une fois, je me suis coïncidé avec une hôtesse qui me conseillait de jeter une partie de mes bagages enregistrés de Roissy à desti avion de toliara via Ivato et ce, après un vol de douze heures et escale de quatre. Il manque vraiment du sera eux dans c’est ce qu’on appelle ethique de la profession : pourri jusqu’aux os.

    • 13 février à 09:18 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Il vous faudra bien un jour intégrer que les étrangers ’( ’CI ou France ) ne sont pas dans une obligation éternelle d’assister la pauvre Madagascar.Cela aurait du etre notre honneur et notre mission propre d’améliorer par nous meme les conditions de vie de nos compatriotes et d’atténuer leur souffrance .Apres plus de 50 ans d’Indépendance nous avons prouvé notre incapacité à le faire à la terre entière. et ce n’est pas la fuite de nos élites vers un ailleurs qui nous aidera.Autrefois nous dépendions uniquement d’une France colonisatrice et maintenant nos sommes dans la main de tous .Une seule société multinationale peut faire plier notre gouvernement .Nous avons déçu, ruiné tous les espoirs que les anti- impérialistes avaient mis en nous . La Réunion ,notre ile soeur ,a troqué son statut de colonie en celle de DOM.Triste renoncement.Elle était acculée par la pauvreté de sa terre .Nous autres ,au contraire ,possédons un sol plein de richesses . Notre Indépendance était viable .Aujourd’hui la Réunion dépend encore de la France . Elle a un seul maitre . Nous nous dépendons de toutes les multinationales ,de tous les organismes et meme des autres états riverains........

    • 13 février à 09:36 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      J’attends la preuve indiscutable qu’une femme de chambre, qu’un cuisinier ou qu’un barman d’établissement hôtelier fermé pour raison économique du fait de la Transition criminelle du petit Bac-8 a perçu des indemnités de licenciement. et touché une allocation chômage. J’attends. Pauvre pomme !

    • 13 février à 09:42 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      Je ne sais où se trouvait Olivier. Pour ma part je me trouvais à Madagascar depuis quelques mois. Et vous-même ? Toujours planquée dans votre HLM de banlieue parisienne ?
      Ce que je sais, en revanche, c’est que je serai dans le public, lors du procès de son « excellence » la marionnette lorsqu’elle sera jugée pour crime contre l’humanité. Car c’est bien ce ridicule petit bonhomme téléguidé qui est à l’origine des « souffrances » de « son » peuple et non la Communauté internationale. Idiote !

  • 12 février à 10:02 | Gérard (#7761)

    Bonjour

    n’en déplaise à certain ou certaine, le vrai « Gasy bashing » n’est pas dans les propos de quelque obscur forumiste, mais là, dans les choix de nos « leaders », qui préfèrent la sérénité d’air Mauritius à Air Madagascar

    http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2016/02/12/air-mauritius-voahangy-r-ravalomanana-rajoelina-dans-le-meme-avion/

    Bon vol

    • 12 février à 10:24 | Dadabe (#9116) répond à Gérard

      Vous n’avez pas tort, en l’état actuel (qui dure depuis quelques courtes années). Mais durant une vingtaine d’années, j’ai toujours utilisé Air Madagascar à l’international et, naturellement, lors de vols intérieurs. C’était alors l’une des meilleures compagnies possibles sur une destination où n’existait pas de réelle concurrence. A l’époque, Air France se la pétait littéralement (tarifs élevées et personnel plein de morgue), Corsair ressemblait surtout à du transport de bétail avec des horaires impossibles et des embarquements, à Orly Sud, parfaitement indignes. Je tiens, ici, à rendre hommage au personnel malgache d’Air Madagascar : gentillesse et disponibilité. Au départ de Roissy-Charles-de-Gaulle, on oubliait déjà la grisaille de la vieille Europe !
      Depuis trois ou quatre ans, effectivement, je ne prends plus qu’Air France qui a fait de gros progrès en termes d’accueil (sinon d’horaires !) et je limite les vols intérieurs aux horaires fantaisistes et aux annulations nombreuses et imprévisibles. Cette infidélité à Air Madagascar m’attriste. Mais qui puis-je ? Quant aux « leaders » (un terme fort aimable, on pourrait aussi dire « führer », en allemand, ce serait plus près de la réalité, ou « gros criquet ventru et insatiable » en français), leur responsabilité et celle de leur famille élargie ne sont plus à démontrer...

    • 12 février à 10:43 | Gérard (#7761) répond à Dadabe

      N’y a t il pas une différence entre les choix que nous faisons, vous et moi, obscurs retraités , et ce choix affiché par des personnalités publiques, qui de surcroit voyagent plus ou moins aux frais de la « princesse ».
      une princesse si souvent démunie que le SEFAFI nous dit qu’elle a trop souvent des comportements de mendiante, mais cela est une autre histoire .......

      je me répète, bon vol, en avion, bien sur, pas dans la caisse !

    • 12 février à 10:55 | Dadabe (#9116) répond à Gérard

      Une différence énorme ! Je paie ce que je dois.
      PS - « Obscur retraité » ? Retraité, certes et depuis peu. Mais je me sens au moins aussi « lumineux » que les escrocs, prévaricateurs, politichiens et tous bords et autres individus se croyant investis d’une mission « divine ». Pour cela, j’utilise évidemment des ampoules basse consommation, écologie oblige...

    • 12 février à 11:04 | Isandra (#7070) répond à Gérard

      Ils(Rajoelina, Ra8, Rajaonarimampianina Voangy) vont assister une réunion de travail pour le futur remaniement, peut être, gouvernement d’union nationale encore,..???...Comme c’est Voangy qui a en général le dernier mot quant aux différentes nominations, sa présence suffit pour boucler l’affaire,.... :)

    • 12 février à 13:27 | Gérard (#7761) répond à Isandra

      Bonjour Isandra,

      votre post me rassure triplement :

      De prime abord, vous semblez moins fâchée qu’hier, ensuite nos trois personnages se rendraient donc à une réunion de travail, et non à quelque « farewell party » organisée pour le départ de l’un d’entre eux.

      Enfin ce que vous laissez entendre du fonctionnement du couple présidentiel, à savoir la prééminence de Madame, nous rend ces gens tellement plus humains !

      Apprendre ainsi que l’on puisse trouver des similitudes entre les relations de couple de telles personnalités et nous autres, vulgum pecus est vraiment touchant

      eny ary ê

      pardon pour l’anglicisme, « farewell party » en Français, c’est « bon-voyage party »

    • 12 février à 18:47 | Isandra (#7070) répond à Gérard

      Détrompez-vous je suis toujours en bonne humeur,...je m’amuse beaucoup avec ses séniles métropolitains (parce qu’ils pensent que Madagascar est même statut que le DOM TOM, subventionné par la France,...),...

      Il fallait prendre mon post ci-dessus au second degré,...

    • 12 février à 19:00 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Oui tu peux t’amuser dans ta Misère, si cela t’amuse c’est que tu ne fais pas parti de ces gens qui souffrent, déjà tu n’es pas au Pays, donc tu pourras toujours aboyer, cela n’aurait pas été le cas si tu étais dans le Sud de l’ile.

      Et en Parlant des DOM TOM, tu peux toujours dire tout ce que tu voudras, car il aurait fallu peut-être que le pays soit devenu DOM au même titre que la Réunion, et les Malagasy auraient mieux vécus qu’avec tous le BABAKOTO de Dirigeants que l’on a eu depuis la 2ème République. Alors quand les Réunionnais se payent de la Tête du Pays ils ont bien Raison. Indépendant pour être dépendant dans tous les domaines, vaut mieux ne pas exister.
      Lohan’orana, c’est le type de personne que tu ais, les intestins à la place du cerveau.

    • 12 février à 19:10 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Pourquoi choisir le même statut que la réunion,...alors que ce que vous nous balancez ici,...nous avons déjà même avantage(subvention pour tous les fonctionnaires) qu’eux,...???

      Les indépendantistes réunionnais pourraient nous envier,... si c’est vrai,...

    • 12 février à 19:17 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Le dernier indépendantistes de la Réunion était le Maire du Port dénommé VERGES et le frère du feu avocat Jacques VERGES. Il a vite compris l’intérêt d’être DOM. ET vous en connaissiez d’autres indépendantistes à la Réunion. Du temps de Verges vous n’étiez pas encore de ce monde donc parler de ce que vous connaissiez. Des révélations sans fondement ça vous colle à la Peau des fesse ma pauvre dame....Si vous en êtes une ...????

  • 12 février à 10:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Un fossoyeur reste un fossoyeur tandis qu’un bâtisseur reste un bâtisseur et tout ce qu’il touche devient de l’or contrairement au premier. Dommage que notre Air Mad avait et fait encore des affaires avec des fossoyeurs et on voit le résultat : Peut-on encore faire du miracle pour Air Mad qui n’a plus donné aucun signe de vie ?
    Le fait d’ignorer le Dada RABE Malagasy pour faire appel à tous les docteurs expatriés ne fait qu’exacerber le mal (à la trésorerie déjà déficitaire s’ajoute encore des charges exorbitantes sans obligation de résultat palpable ni plan de redressement validé par tous les concernés). Ce nouveau DG au nom imprononçable ne fera qu’un tour du monde en 80j comme Phileas Fogg avec notre compagnie nationale.

    • 12 février à 17:35 | Stomato (#3476) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vous omettez de préciser que le fossoyeur ne se prive pas de récupérer les dents en or de ses « patients ».
      Et il ne rate jamais l’occasion de se payer sur la bête. Ce qui fait de lui l’équivalent du bâtisseur...

    • 12 février à 19:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Stomato

      C’est un croque-mort au sens propre comme au sens figuré mais pas un bâtisseur.

  • 12 février à 10:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Juste quelques mots sur l’anniversaire de l’assassinat du Colonel RATSIMANDRAVA,le 11 février 1975,j’ai zappé sur Madagate pour voir le déroulement de cérémonie de dépôt de GERBE.
    Un simple dépôt de gerbe aurait suffi,pour MOI.
    Il y a des larmes de crocodiles dans cette manifestation de dépôt de gerbe.
    - « TROP,c’est TROP » !
    Que som âme se repose en Paix.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 12 février à 10:37 | olivier (#7062)

    Bonjour

    Une question à Diplomat, qui semble connaitre le sujet...S’il me lit :

    Pourquoi le personnel d’Air Mad se plaint il de la « sur consommation » en carburant de l’A340, alors Qu’Air Mauritius utilise cet appareil ?

    merci

    • 12 février à 10:44 | FINENGO (#7901) répond à olivier

      Bonjour olivier !!!
      A mon humble avis, c’est une question de Budget, du savoir faire dans les prestations et surtout d’un Gestion Saine.

    • 12 février à 10:49 | olivier (#7062) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo

      Oui bien sur, mais je parle d’un « sous problème » dans le problème globale. ( Formation des pilotes Air Mada sur Boieng à l’origine, etc..)

      Il a été dit que l’A340 « consomme trop »...Or je vois Air Mauritius utiliser ce même appareil tout en proposant des billets à tarifs compétitifs..

      Par ailleurs, Air France utilisait cet appareil pour Tana ( et l’utilise en « dépannage » de temps en temps si 777 pas dsipo).

      Voilà donc ma question

       :)

    • 12 février à 10:50 | Dadabe (#9116) répond à olivier

      Bonjour Olivier,
      Utiliser l’A340 ne veut pas dire qu’il n’est pas un peu trop gourmand... Certaines compagnies font des bénéfices copieux et peuvent se permettre ce « luxe » (ne serait-ce que pour récupérer leur investissement de départ). En outre, la baisse actuelle des cours du brut, va réduire ce « coût » d’Airbus par rapport à d’autres avions de même type (chez Boeing...). Le problème, s’agissant de Madagascar, est le choix aberrant d’Airbus sur Boeing (je suis pourtant Européen...). Mais il se trouve que le personnel navigant d’Air Mad et le personnel technique au sol pour la maintenance sont formés depuis longtemps sur Boeing et que le coût de la formation des pilotes et des techniciens pour passer d’une compagnie à l’autre est extrêmement élevé. Selon certains spécialistes de l’aéronautique, c’est même cela qui a donné le coup de grâce à Air Mad.
      PS - Question subsidiaire à la réponse connue : qui a décidé de prendre deux Airbus au lieu de rester chez Boeing ? La grosse bêtise d’un petit cancre qui vole aujourd’hui sur Air Mauritius !

    • 12 février à 10:50 | Gérard (#7761) répond à FINENGO

      Savez vous que techniquement, sans parler du prix, bien sûr, rien n’est plus proche su gazole que le kéroséne.......

    • 12 février à 11:06 | olivier (#7062) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe

      j’ai parfaitement conscience de ce que vous expliquez là.

      1) d’un point de vue politique, il était malvenu d’envoyer ce genre de « signal » en pleine crise de 2009..
      imaginez une seconde qu’EDF soit pressenti pour racheter la Jirama ( vision d’horreur !) .

      2) D’un point de vue Industriel, je constate que toutes les compagnies du monde possèdent des flottes « mixtes » : regardez sur le site d’Air franç’afric, et vous serez étonnez de voir le nombre de Boieng ...

      Qu’on le veuille ou non, avoir 2 ou 3 fournisseurs ( ici d’aéronefs) permet, à terme, de mieux faire jouer la concurrence entre eux..

      A vous lire

    • 12 février à 11:15 | Jipo (#4988) répond à olivier

      Bonjour .
      Comme pour la zirama et faire tourner ses groupes, il faut des bons d’ essence à chaque remplissage d’ un avion, et cela crée une surconsommation, sans parler des surcharges et dépassements autorisés .
      La corruption ne se trouve pas seulement au sol, mais a pris son « en-vol » .

    • 12 février à 11:22 | olivier (#7062) répond à Gérard

      Saviez vous qu’un cesna 172 d’Aéromarine tourne au diesel ?

       :)

    • 12 février à 11:31 | olivier (#7062) répond à Jipo

      Vous prêchez un convaincu...

    • 12 février à 11:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      Bonjour,

      Il va sans dire que dans ce genre de contrat, l’avis de plusieurs directions sera requise avant celui du cancre :
      Que peut décider le cancre ?
      Si :
      - la direction technique a mis : Ok pour Boeing.
      - la direction financière a mis : Ok pour Air Bus.
      - la direction générale : Ok pour Air Bus.
      - le PCA : sans décision comme d’habitude et se contente d’un simple calcul comptable (2 contre 1) et se rattrape en cochant Ok pour Air Bus.
      Par un simple jeu de rôle : Qu’avait décidé Dadabe à la place du cancre ?

    • 12 février à 11:34 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire ... sera réquis...

    • 12 février à 11:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      De toute façon dans une transition inclusive, on peut élargir à l’infini les avis (ministre du transport et PM, etc..) et le lobbying voire la pression de la part d’Air France.

    • 12 février à 12:03 | olivier (#7062) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ne vous inquiétez pas cher ami..

      Turkish Airlines a débarqué...

      Ils doivent être sacrément MAUVAIS les Lobbyiste d’Air Franç a fric pour avoir permis cela..

      Mettez vos fichiers à Jour

       :)

    • 12 février à 12:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à olivier

      C’est une autre paire de manche (Open Sky donc ouvert à toutes les compagnies aériennes intéressées mais pas seulement Turkish Airline) mais ma question est ouverte à tout le monde mais pas seulement à Dadabe donc : Qu’aviez-vous décidé à la place du « cancre » ?
      Dans les grandes entreprises et lors des grandes décisions l’avis du décideur final (politique dans notre cas) n’est qu’une simple formalité donc c’est juste pour la forme car le fond est déjà décidé ailleurs (par les techniciens).

    • 12 février à 12:30 | olivier (#7062) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bah si vous me demandez mon avis...

      c’est bien parce-que le decideur final est Politique...« dans notre cas »...comme vous le dites mieux que moi...

      Que tout est cassé dans ce pays...

      la politique du « peter plus haut que son illustre Q »..

      Mais quid de Turkish Airlines...meilleure compagnie d’EUROPE ?

    • 12 février à 12:37 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je n’ai rien à décider à la place des Malgaches. Je participe simplement à un forum qui concerne mon pays d’adoption (celui du cœur). Un point c’est tout.
      Mais, soyons clair : le choix de poursuivre avec Boeing aurait sans doute été le plus judicieux (ne serait-ce que pour les raisons de formation de pilotes dont j’ai déjà parlé). Ce qui ne m’interdit pas de penser que le choix des ATR (72 ou 42) pour les liaisons intérieures voire régionales (Comores, Maurice, La Réunion) est bien meilleur que celui des petits Boeing. (Une heure de vol en plus ou en moins est de peu d’importance en comparaison avec le « temps perdu » au sol pour les enregistrements, les embarquements et les récupérations des bagages).
      Enfin, Olivier a raison, s’agissant d’une flotte mixte (Airbus, Boeing, ATR, etc...). Encore faut-il avoir les moyens de cette ambition-là. Ce n’est pas le cas, aujourd’hui. Air Mad, excusez-moi de le préciser, est et a toujours été une « petite compagnie ».

    • 12 février à 13:11 | zaho (#699) répond à Dadabe

      Merci Dadabe. Cela fait des mois que je crie à la plus grosse bêtise des personnes qui ont décidé d’acheter des Airbus à la place des Boeing. Au lieu de demander aux techniciens d’Air Madagascar le choix judicieux pour remplacer les B767, non le Bac-8 avec son staff qui n’avait rien compris, ont décidé d’acheter des Airbus. Combien ont-ils touché pour faire ce choix imbécile ? Ceci dit, notre Président actuel était, si je ne me trompe pas Pdt du CA d’Air Madagascar. Beaucoup de forumistes veulent parler d’avion alors qu’ils ne connaissent pas grand chose du milieu aéronautique. C’est dommage.

    • 12 février à 13:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      C’est toujours mieux de faire le médecin après la mort.

    • 12 février à 13:38 | Gérard (#7761) répond à olivier

      probablement avec un moteur SMA !

      je ne vois plus assez clair pour avoir gardé ma licence, mais peux encore imaginer que même un V8 Toyota peux tourner au kérosène... et sans fumer !

    • 12 février à 14:06 | DIPLOMAT (#846) répond à olivier

      Bonjour Olivier,

      l’A 340 Souffre d’un handicape :
      Son âge 24 ans .
      Il est donc dépassé technologiquement, et de surcroît nécessite encore plus d’attention (entretien ) qu’un avion récent. plus aucun A340 ne sort plus d’ailleurs des chaines de montage depuis plusieurs années.
      A noter qu’en dehors des très gros porteurs type A 380 , plus aucun constructeur ne fabrique des Quadriréacteurs de cette catégorie.

      AIR MAURITIUS dispose encore de 4 appareils du type A340 . Ils seront remplacés par la dernière génération d’Airbus le A350 en 2017 (6 appareils) .
      A l’époque de leurs acquisitions , ils étaient à la pointe... il fallait les amortir . aujourd’hui les nouveaux appareils sont incomparablement plus économiques (25% de consommation en moins !)

      Source : http://blog.airmauritius.com/fr/air-mauritius-selects-new-fleet-a350-900s/

    • 12 février à 14:20 | olivier (#7062) répond à DIPLOMAT

      Clair - net - précis

      a La Diplomat

      Merci

      PS : en 2009, et en état de mort clinique, air mad pouvait il trouver autre chose que ces vieux « coucous »...?

    • 12 février à 15:46 | Dadabe (#9116) répond à zaho

      La vérité c’est qu’il s’agissait d’un bras de fer entre Boeing et Airbus, entre les USA et la France. Le marché était simple : RA8 voulait des Boeing mais les USA ne voulaient plus de RA8. Bac-8 n’avait pas d’autre choix qu’Airbus sinon il était oublié et même Ratsiraka n’aurait rien pu faire.
      PS - Sur ces bonnes paroles, inutiles que les énervés habituels réagissent, je quitte le forum jusqu’à ce soir ou peut-être même demain, ou alors à jamais. J’ai quelques tombes à fleurir avant de quitter la France...

    • 12 février à 15:51 | olivier (#7062) répond à Gérard

      Suis toujours prêt à faire faire un tour à un vieux Bigleux..

      sa vue demeure largement Supérieure à qui vous savez .

      MDR

       :)

    • 12 février à 16:01 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à zaho

      Le clin d’œil pour qui quitter la liste B a pesé sur cette décision mais c’était un choix non suivi d’effet car l’UE ne fléchisse que sous la pression (La chine l’a fait plier par une mesure de rétorsion équivalente à l’intention de l’UE, qui voulait interdire ses aéroports à des avions chinois trop polluant parait-il).

    • 12 février à 16:09 | olivier (#7062) répond à plus qu'hier et moins que demain

      « Le clin d’œil pour qui quitter la liste B a pesé sur cette décision mais c’était un choix non suivi d’effet car l’UE ne fléchisse que sous la pression (La chine l’a fait plier par une mesure de rétorsion équivalente à l’intention de l’UE, qui voulait interdire ses aéroports à des avions chinois trop polluant parait-il). »

      Alors là je vous recommande HUMBLEMENT de parler à votre ami Tsisdininka...

      Personne ici ne peut douter qu’il saura expliquer l’inexplicable...voire plus si affinité...

      L’amitié et le sens du dialogue faisant partie de ses TRES NOUVELLE PROROGATIVES.

      Comme quoi il faut toujours s’attendre à des miracles...

      Non je blague...

      LOL

    • 12 février à 16:20 | DIPLOMAT (#846) répond à olivier

      Franchement ? Je n’en sais rien .
      Par contre AIR MADAGASCAR au milieu des années 2000 avait repris de la vigueur , de la rentabilité et de la fiabilité. Nous étions alors sous le contrôle des Allemands. Nous ne pouvions pas faire n’importe quoi.

      Qu’avait on en boutique sur le marché des appareils , avec le budget qui nous était alloué pour remplacer les 767, les délais de livraison etc... je ne peux rien dire si ce choix était pertinent, ou pas , je crois surtout que nous avions le couteau sous la gorge à cause de nos négligences, et quand c’est le cas, on agit dans l’urgence.

    • 12 février à 16:26 | olivier (#7062) répond à DIPLOMAT

      Franchement ?

      Vous etes formidable Diplomat..

      Et je Pese mes mots..

      Encore merci, ca fait du bien

    • 12 février à 17:39 | Stomato (#3476) répond à olivier

      Mauvais les lobbyistes ?
      Ils sont à l’image de leur maitre si adulé par le basile !

    • 12 février à 18:06 | DIPLOMAT (#846) répond à olivier

      Merci à vous Olivier :) :)

    • 12 février à 18:23 | franc (#9391) répond à zaho

      Vous êtes bien égo ïste zaho ! Des tonnes de cameras se trouvent dans les aéroport internationaux, comment avez-vous pu oublier une seconde, vous qui êtes « dans le milieu » qu’en cas de besoin, vous disposez d’une autorité aPlé aviation civile pour deposer votre plainte, sauf si ça vous amuse de se faire arnaquer, Non ! Vous le faites exprès, je pari même que vous avez deja piegé pas mal de douanes et police des frontière à la sortie ! Vous êtes si genereuse le connaisseur... sans reçu en plus.

    • 12 février à 18:24 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      24 ans faux, il fallait vérifier avant de raconter n’importe quoi :

      On peut lire ceci sur l’air journal 2012 :

      "A partir du 12 avril, Air Madagascar volera pour la première fois de son histoire en Airbus. La compagnie malgache va en effet louer en crédit-bail deux A340 à Air France. Un choix qui pose des questions sur l’île notamment à cause de l’âge des appareils. Mais selon Hugues Ratsiferana, ce sont les avions qui correspondent le mieux à sa compagnie.

      D’après le président de la compagnie, il ne faut pas s’attarder sur l’âge de ces A340 (14 ans pour le premier, 12 pour le second), mais sur les avantages qu’ils offriront à Air Madagascar. Hugues Ratsiferana a rappelé qu’ils auront une capacité de 275 sièges (30 en Affaires, 25 en intermédiaire et 225 en Eco) et qu’ils sont déjà tout équipés. Il affirme par ailleurs qu’ils sont plus économiques, car ils ne consomment que 250 kg de carburant par passager, pour le vol Paris-Antananarivo, contre 290kg pour le Boeing 777 et 260kg pour le Boeing 767.

      Rappelons que la compagnie malgache est inscrite sur l’annexe B de la liste noire européenne des compagnies interdites de survol en Europe, en raison de deux Boeing 767, jugées peu sûres par les instances européennes suite à une inspection ayant fait état d’anomalies en janvier 2011. Depuis ce temps, Air Madagascar recourait à l’affrètement d’avions auprès d’autres compagnies. Ainsi, Air Madagascar exploite actuellement un B777-200ER d’EuroAtlantic pour ses dessertes de Roissy CDG depuis Ivato à Madagascar."

    • 12 février à 18:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Comme Air Mada n’avait pas assez d’argent pour acheter, ni louer le neuf, ils ont opté le crédit-bail de ces avions d’occas,...Ce genre de décision pourrait arriver à n’importe quelle entreprise,...

    • 12 février à 19:12 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Isandra ...

      Pittoyable ... vous êtes pittoyable et lamentable,

      Personne sur ce forum n’avait ecrit que l’appareil d’AIR MADAGASCAR l’A 340 avait 24 ans !!!

      Dans votre précipitation et votre hâte de chercher la p’tite bête, vous ne vous étiez pas donné la peine de lire mes propos. Peut être aussi que cela soit lié à vos facultés cognitives limitées , ou peut-être les DEUX.

      Je répondais à une question d’Olivier sur la pertinence du choix d’un A 340 et de sa consommation.
      Je répondais que la conception de cet appareil était maintenant dépassé ;

      "l’A 340 Souffre d’un handicap :
      Son âge 24 ans .
      Il est donc dépassé technologiquement, et de surcroît nécessite encore plus d’attention (entretien ) qu’un avion récent. plus aucun A340 ne sort plus d’ailleurs des chaines de montage depuis plusieurs années. "

      Où as tu vu que je parlais de l’âge de l’avion acquis par MD ??

    • 12 février à 21:37 | Dadabe (#9116) répond à DIPLOMAT

      Bonsoir Diplomat,
      Le punaise qui vous agace ne connaît strictement rien à l’aéronautique et va piocher des « copiés-collés », un peu n’importe où, qu’elle pense être une réponse intelligente... C’est désespérant de devoir subir les interventions d’une personne aussi dénuée de bon sens qui, si on la sort gentiment par la porte (en lui disant d’aller se faire f... ailleurs, par exemple), revient aussitôt par la fenêtre dans le seul but d’ennuyer les gens et de répéter à l’infini ses phrases toutes faites de petite militante bornée, véritable petit chien-chien qui n’aura même pas son os au bout du compte. Les kleenex, on les jette après usage.
      Cette punaise, donc, se contrefout de dire vrai ou faux. Elle ne répond d’ailleurs jamais aux contradictions qu’on peut relever. Jamais. Elle n’a toujours pas compris que 90% des contributeurs de ce forum la prenaient pour une idiote insignifiante, bloquée dans sa petite HLM de banlieue parisienne et n’ayant jamais l’occasion de remettre les pieds à Mada. Elle en crève de jalousie, la pauvre... On peut le comprendre, à défaut de la plaindre.
      Bref, j’ai apprécié vos interventions et, globalement, j’adhère à vos conclusions. J’ai passé une agréable fin d’après-midi en rendant visite à mes parents sur leurs tombes. J’aime bien les cimetières... Très peu de punaises et du silence ! Demain, dernier petit skype avec mes enfants malgaches et, bye, bye, je décolle pour Tana ! (Naturellement, j’ai désinfecté mes bagages et n’emporte avec moi aucun insecte, genre punaise.
      A bientôt, donc. Et bonne soirée à vous et tous les autres pseudos qui participent à la vie de ce forum avec, parfois, des avis bien marqués et divergents. J’ai bien dit « tous les autres qui participent », cela n’inclue pas les quelques imbéciles qui entretiennent un climat délétère et ne savent qu’injurier ou discutailler comme dans une cour d’école maternelle.

    • 13 février à 00:22 | Albatros (#234) répond à Dadabe

      Pour Info :

      Mise en service du premier B767 en 1982 !!.
      Pour le « vieux » A340 se sera en ..... 1993 !!!.

    • 13 février à 00:24 | Albatros (#234) répond à Albatros

      « Ce » sera !!

  • 12 février à 11:03 | Ibalitakely (#9342)

    Bonjour à toutes & à tous, ce genre de problème est issu d’un cas général connu depuis des décennies. En effet c’est ce qui arrive à toute société d’Etat à Madagasikara puis-qu’à chaque changement de hauts dirigeants, gouvernement en l’occurrence, on a l’habitude, si ce n’est un consigne permanent, de remplacer des hauts responsables qui à leur tour changent de staff par le biais de nouvelles têtes qui emmènent avec eux d’autres lambdas .... & tout cela entraîne des surgonflages d’effectif, etc.

  • 12 février à 11:20 | Jipo (#4988)

    Le personnel d’ AM, à l’ image des généraux et amiraux, sans armée ni vaisseaux , la corruption au grand jour.
    N’ importe quelle compagnie, pourrait remplacer AM facilement : sans la corruption étatique et népotisme des « dirigeants », c ’est pas de l’ incompétence, mais de la corruption qui gangrène tout au Pays , sur terre , / mer comme dans les airs .
    Il faut enlever tout ce qui peut etre rentable à ces bandits ./

  • 12 février à 13:02 | SNUTILE (#1543)

    Prudence pour être Clémence et Ethique.
    Comparer la compagnie Air-Madagascar avec les autres compagnies étrangères, c’est prendre en considération sérieuse tous les paramètres d’une société aérienne internationale par son rang économique dans cette ensemble :
    58 employés pour un avion à Air-Maroc :
    De quel employé s’agit-il : salaire proportionnel au SMIG local(Dirham converti en Ariary), de quel avion de ligne (national ou international) etc. ?
    Air-Madagascar peut bien employé 1000 ou 10 000 employé à cause du smig très bas comparé à la vie en France pour les employé d’Air-France (même expatriés).
    Donc il faut savoir de quoi il s’agit et comment arriver à l’égalité, la juste égalité. Sachons que donner un même salaire à un résident malgache et un européen résident (long séjour) c’est toujours créer une inégalité que je vous laisse accorder les observations et les conséquences sociales.

    • 12 février à 13:33 | FINENGO (#7901) répond à SNUTILE

      Bonjour SNUTILE ,

      Si je suis à la lettre votre raisonnement la logique n’est plus respectée.
      Sous prétexte que l’on paye moins le personnel d’air Mad, par rapport à celui du Maroc,que l’on se permet d’embaucher 2, 4, 10 fois plus à Air Mad. Ceci qui revient à dire une Mauvaise Gestion.
      Avec une femme de Ménage, je m’en sort haut la main, mais comme j’ai de quoi à payer vu le coût de la main d’ oeuvres j’en prendrait du coup 5 femmes de Ménages. Il faut reconnaitre que quelque part faire travailler 4 personnes de plus sans pour autant en avoir l’utilité, c’est un peu grotesque.
      C’est le cas de Air Mad, sans compter les détournement de Fric qui existait. Alors c’est déjà un facteur de provoquer les difficultés en plus de ce qui existaient déjà.
      Ce n’est qu’un point de vu, bien sure...

    • 12 février à 21:28 | SNUTILE (#1543) répond à FINENGO

      Votre réponse m’amène à proposer, suggérer à chaque acteur économique ou politique malgache, à mener des échanges et points de vue différents pour réussir ensemble.

      Mon contexte est bien différent du recrutement en nombre. Il s’agit de lutter contre le chômage, et contre l’exploitation abusive de la main-d’oeuvre pour augmenter une qualité de rendement.

      L’exemple que je propose est simple : il y a un travail fait pour deux personnes en une heure. Mais en réalité consciencieusement c’est en deux heures. Si je fais travailler quatre personnes avec le salaire que je verse à deux personnes. Le travaille est mieux réalisé. Donc je gagne, la répartition lutte contre le chômage en plus. Bien entendu si avec les quatre employés tous va toujours en négatif, c’est que le problème est ailleurs. Mais plus dans la gestion.

      Deuxième exemple : Une hôtesse malgache officiellement réside à Madagascar. Donc il sera illogique d’aligner son salaire sur un Smig Européen. Pas à cause de sa compétitivité avérée, mais du choix économique du pays. Mais si Air-France est un sous-traitant d’Air-Madagascar, à Paris le ménage va se faire avec 2 techniciens de ménages bien équipés mais avec un smic de 1400 euros brut soit 30 fois le technicien de ménage à Ivato. Qu’est-ce qui l’empêcherait de recruter 15 techniciens de ménages à Ivato pour équilibrer les charges. Puisque le prix du billet s’adapte à l’international mais pas local. D’ailleurs de même pour les vol intérieur les prix du billet c’est international ou prendre la voiture taxi-brousse.

      Encore une fois la gestion n’est pas en cause mais c’est l’humain qui ne veut rien comprendre en réfléchissant dans un coin et proposer d’abord son point de vue à débattre avant de tout enrayer.

    • 12 février à 22:14 | DIPLOMAT (#846) répond à SNUTILE

      Tonga soa !! :)

  • 12 février à 13:19 | Behantra (#9165)

    Et Monsieur Léon Rajaobelina , PCA d’Air-Mad , qu’est ce qu’il en pense de tout cela ??

    • 12 février à 16:11 | Tsisdinika (#3548) répond à Behantra

      On ne l’entend plus. L’increvable Léon commencerait-t-il à déposer les armes face à l’affront du temps ?

  • 12 février à 15:21 | Turping (#1235)

    - Le problème d’AIR MAD ,la compagnie nationale dont tout le monde tient à coeur est un problème d’ingérence .AIR MAD comme la JIRAMA ,le SECREN ,.....l’état détient une action à 80%.Tout ce qui ressort de la société d’état est tombé en faillite .
    - Compte tenu de l’état calamiteux de ces sociétés d’état ,le gangrène devenu un état de cancer en phase de métastase ,à un moment il y a un prix à payer .
    - Les concurrences sont là ,l’arrivée de Gilles Filiatréaut pour ne pas dire concurrence déloyale n’est pas de sauver les emplois ,au contraire après avoir observé la tragédie il a fait la mise en place d’un plan de licenciements massifs (500 emplois) pour réduire les déficits budgétaires.
    - C’est normal ,si on se met à la place des autres compagnies aériennes ,elles sont là pour le commerce ,fructifier leur bénéfice. La problématique se situe au niveau de l’absence d’un vrai état de droit ,protecteur des intérêts nationaux avant tout .
    _Pour les échanges multilatéraux ,commerciaux Madagascar ne peut pas rester en autarcie , même du côté touristique ,seulement il faut qu’un état institutionnalisé ,digne de son nom existe pour protéger aussi les intérêts locaux ,......la souveraineté se mérite à travers les Hommes et femmes ,les compétences pour faire valoir ce que de droit ,le développement pérenne dont tout citoyen doit prendre part ,l’émancipation . Les malgaches sont victimes de la turpitude de la mauvaise gouvernance .L’ingérence et le sabotage venant de l’extérieur pour défendre leurs intérêts sont là également pour garder le règne .L’affrontement de la mondialisation est un COMBAT sans merci.

  • 12 février à 15:56 | lefona ihany (#6757)

    Je le redis encore, TANT QUE LES DONNEURS DE MAUVAIS EXEMPLES MALGACHES (deba et le8) ne sont pas punis, rien ne changera et peu importe qui sera aux manettes et surtout pas le navet actuel !
    La CORRUPTION et le népotisme sont encadrés par l’impunité.
    Diego sera du même avis que moi quand je dis qu’en aéronautique, c’est booléen ! Soi vous êtes aux normes, et remplissez les qualifications requises et vous pouvez pratiquer, soi vous êtes INAPTE et vous retrouvez coincé au sol ! C’est OUI ou NON ! C’est GO ou NO GO ! C’est une question de discipline A TOUS LES NIVEAUX ! Et quand tout est OK, ca marche et du feu de Dieu !
    Alors, pourquoi AIR MAD est mal ? Mauvaise gestion ? Oui certes, mais surtout mauvaises personnes aux manettes depuis des lustres. On va du copinage au « cousinage ». Les pilotes, ingénieurs, personnels navigants et techniciens sont les éternels boucs émissaires alors que leurs statuts ils ne le doivent que par leurs compétences ! Par exemple, on devient pas un simple pilote privé par « connaissance » ! Les Techniciens c’est idem !
    C’est cette foutue culture de l’impunité qui est la PRINCIPALE cause de nos malheurs, à tous les niveaux et dans tous les domaines !
    HR est un INCAPABLE. Il est MOU devant la CI par contre très sévère et injuste envers son peuple pour son seul intérêt (HR). Il joue avec les lois pour donner à son partie HVM (Herin’ny Vitsy Mpanangona) un pouvoir qui, il pense, lui assurera un second mandat. Le reste c’est de la gestion au jour le jour et sans grand intérêt à ses yeux ! Gagner du temps, c’est son leitmotiv !
    La corruption est si ACCEPTÉE par tous qu’il devient facile trouver une autre cause aux problèmes !
    Les lois, les règlementations etc..existent ! Elle ne sont pas dépourvues de défauts, certes..mais on ne les applique jamais !
    OH OUI HR lutte vraiment contre la corruption..en changeant seulement les personnes ! HAHAHA !
    OH OUI HR fait de la réconciliation en protégeant les fouteurs de M...(deba, le8) et en créant la discorde générale au sein de la classe politique ! Chouette Hery Madgagascar !

  • 12 février à 16:16 | diego (#531)

    Bonjour,

    Eh revoilà !

    Qu’est-ce que je dis ces deux dernière jours ? Les autres compagnies viennent à Madagascar !!!

    Un DJ et son ministre de finance, Mr R. Hery, ont coulé Air Mad. Ce ne sont pas des pilotes, ce ne sont pas des spécialistes en aéronautiques et ce ne sont pas des ingénieurs :

    - ils ont acheté ou loué des avions qui ne correspondent pas aux besoins d’Air Mad.

    Est-ce qu’ils savent ces deux personnes, l’une des grandes dépenses en aéraunotiques ? Qu’est-ce que c’est ? Et qu’est-ce qu’un NOTAM ?

    • 12 février à 16:52 | diego (#531) répond à diego

      Bonjour,

      Je ne cesse de dire, Air Mad peut s’en sortir car cette compagnie a tous entre les mains pour s’en sortir. Elle a les infrastructures et les employés et équipages qualifiés pour réussir et résister aux différentes crises qui frappent régulièrement les compagnies aériennes mondiales.

      Par exemple, le baril est en dessous de 30 dollars, les compagnies aériennes bénéficient immédiatement de cette baisse. Et cette baisse est une grande occasion pour équilibrer leurs budget et pour investir dans la sécurité et achat des nouveaux appareils, par exemple !

      Ce qui veut dire que le problème d’Air Mad est uniquement, presque exclusivement, un problème POLITIQUE :

      - la politique ou l’État n’est pas un bon gestionnaire.

      Autrement dit, le rôle du président, par exemple reste exclusivement un rôle politique, en quelque sorte, la signature d’un chèque pour sauver une X Cie appartenant à l’État. La suite de cette signature est la plus importante pour les Cies :

      - l’État doit surveiller comment les dirigeants utilisent l’argent. La justice doit jouer pleinement son rôle.

      Bref, Air Mad est la vache à lait de politique à Madagascar. Les dirigeants considèrent qu’ils ont le droit de se servir dans la caisse d’ Air Mad.

    • 12 février à 17:45 | Stomato (#3476) répond à diego

      >>Je ne cesse de dire, Air Mad peut s’en sortir car cette compagnie a tous entre les mains pour s’en sortir. Elle a les infrastructures et les employés et équipages qualifiés pour réussir et résister aux différentes crises qui frappent régulièrement les compagnies aériennes mondiales.<<

      Question : Air Mad a-t-elle encore des clients, tant nationaux qu’internationaux ?

    • 12 février à 18:28 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour DIEGO ,
      « Air Mad aura-t-il une chance de s’en sortir ? » titre de cette colonne et vous affirmez dès votre introduction que notre Compagnie nationale peut s’en sortir car elle a tout entre ses mains ( infrastructures , employés & équipages qualifiés ...). Je ne vais m’aventurer à vous développer le sujet car je suis profane en la matière !
      Toutefois , je peux vous dire que quoi qu’on dise , quoi qu’on fasse , Air Mad ( Air Maty disent certains), trépasse pour la simple et unique raison que LA VOLONTE POLITIQUE POUR REDRESSER CETTE COMPGNIE FAIT DEFAUT depuis belle lurette ! Les concurrents arrivent et sont très actifs ( Air Austral , Air France , actionnaire à Air Mad depuis toujours, Corsair , Air Mauritius ....)et accaparent une grande partie du marché à l’internationa car ils ont une vraie politique Marketing pour se développer . Même pour les vols domestiques Air Mad a un concurrent ??!! Chez nous les anciens ou actuels Responsables n’ont pas eu une véritable stratégie Marketing à moyen et long termes d’où cette décadence d’Air Mad ! Ce nouveau DG , pièce rapportée du Canada , va essayer de redresser notre Compagnie , eh bien WAIT AND SEE .....
      Amicalement ,

    • 12 février à 18:38 | vuze (#918) répond à diego

      Aye ayeayeayeyayeayeayeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

      A chaque fois qu’on parle d’oiseaux volants, le revoilà le pilote confirmé, qui arrive, avec ses grands sabots et ses phrases à la « je vous l’avais dit... ». Bref, toujours autant soporifique... :-)

    • 12 février à 19:01 | diego (#531) répond à Stomato

      Bonjour Stoamto,

      Comment font les autres compagnies ?

      Elles cherchent des clientèles ! Cela se construit. Et on peut arriver à fidéliser les clients, c’est de l’économie :

      - capital, travail et confiance !

      Il faut donc être professionnel dans l’approche et les manières de faire, cela s’apprend. Et rien ne prouve que les Malgaches n’y arriveront pas :

      - mais ne me dites pas qu’un DJ et un Expert comptables soient capables de penser loin et de comprendre les appareils qu’Air Mad a besoin pour les lignes intérieures et internationales.

      Ces deux personnes ne sont pas des ingénieurs ou pilotes, question toute simple, quel est le cout opérationnel d’un Airbus 340 sur Tana-Paris ?

  • 12 février à 18:04 | FINENGO (#7901)

    Je viens de recevoir à l’instant un message d’un Bon Copain d’enfance habitant Tananarive.
    Je vous donne quelques extraits. Comme toujours rien de réjouissant, toujours décevant pour ne pas Changer.

    .Le président actuel possède déjà venant des étrangers un grand hôtel restaurant de 4 ou 5 étoiles à Nosy Be Hell ville après avoir vendu des terrains publics là-bas pour leurs besoins.Ils existent des plages à Nosy Be qu’aucun malagasy ne peut pas traverser car ces plages appartiennent au président et aux vazaha. Ce damné Rajaonarimampianina surnommé communément « Rajaonarimampiesona » parce qu’il promette des choses qu’il ne réalise même pas .Le gouvernement stipule des télétons pour les victimes du « kere » du sud mais ces aides n’arrivent pas à destination,pour te dire que les aides humanitaires des pays étrangers sont détournés et sont dédiés à leurs profits personnels.

    • 12 février à 18:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à FINENGO

      - « C’est gentil le message de votre »AMI« d’enfance..mais je ne partage pas une telle méthode sans preuves tangibles ».
      OUI !
      - « NOSY-BE » appartient, en partie ,à la mafia italienne .C’est un centre de repos...
      L’afrique du Sud a une visée aussi
      SA ?NS OUBLIER LES EUROPEENS !
      Nosy-Be et les différentes îles environnantes sont-elles toujours MALAGASY ??
      J’avais un « GRAND FRERE D’ADOPTION » qui habitait NOSY-Be dès sa naissabnce jusqu’à la retraite.Il s’occupait du TSF de NOSY-Be dès sa sortie de l’Emyre de Villers.
      ACTUELLEMENT,JE N’AI PLUS DE NOUVELLES.
      C’est ma faute !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 12 février à 18:47 | FINENGO (#7901) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ecoutes Basile, vous finiriez à me rendre nerveux avec vos réponses.
      Personne ne vous demande de croire.
      Les Preuves ils sont là, c’est une Personne qui l’a vu qui le dit.
      Vous avez des doutes allez-y à Nosy Bé pour vous rendre contre de la réalité.
      Etre Saint Thomas est un droit, mais il va falloir faire lui, aller voir.

      Vous avez cette habitude, d’adopter la lourdeur, à être toujours à côté des sujets, a renier sans preuve, et à vouloir déformer ce que d’autres disent. Croyez moi, qu’à la fin ça commence à peser drôlement.

    • 12 février à 18:48 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Lire : Pour vous rendre compte de la réalité...

    • 12 février à 18:52 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est leur habitude Basile,...personne ne peut vérifier l’existence de cet ami, ni ce qu’il a raconté,...

    • 12 février à 19:06 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Mais bien sure Isandra ça te fais chi.er que d’autres ont des Amis, ce n’est pas ton cas.
      Et ça te fais aussi Chi.er que l’on te crache la vérité, car tu n’es que Mensonge et vantardise.Rien qu’avoir ta manière de raisonner ça en dit long sur ce que tu es. Qui n’est d’ailleurs pas Grand-chose, plus de la foutaise que respectabilité. LOHAN’ ORANA, Les intestins à la place du Cerveau.

    • 12 février à 21:48 | SNUTILE (#1543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Est-ce que vous savez que la langue française est très proche de la langue italienne. Car vous parlez tous de Mafia à droite comme à gauche d’Italie. Il suffit de nous informer sur l’existence d’un ambassade italien à Madagascar : Est-ce que ces ressortissants n’ont pas double nationalité comme française en plus ? Et dans quel cours d’ambassade ou consulat détaché entre t-il pour leur passeport ?
      Merci.

    • 13 février à 06:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à FINENGO

      Finengo
      Je me suis occupé de « NOSY-BE » ,à l’arrivée du Professeur Albert ZAFY,au Pouvoir.
      Cela coincide avec la vente d’Andilana Beach de Nosy-Be..
      A cette époque,NOSY-Be était encore « GERABLE ».Mais la pseudo-démocratie a pointé son nez,à Madagascar et les « REQUINS » en ont profité..Point barre !

  • 12 février à 18:45 | diego (#531)

    Bonjour,

    On ne peut dire et raconter n’importe quoi en aéronautique. Il ne s’agit pas ici de combat de bassecours dans lequel les partisans peuvent dire que durant le temps de leurs petits poulains, Air Mad se portait bien. Petitesse et insultante envers le pays et de ce qu’il est aux yeux de son peuple. Madagascar est pauvre, mais il n’a pas perdu sa fierté.

    Madagascar est pauvre, mais cette pauvreté ne questionne pas et ne remet pas en cause, pas du tout, ses potentiels économiques et une perspective d’une stabilité politique. Si Madagascar n’avait rien, tout le monde serait parti. Les potentiels sont bien là, mais le pays ne sait pas encore comment les utiliser. Les politiciens et les dirigeants du pays sont encore distraits, incapables de se projeter, pas encore, dans l’avenir, ils ne pensent pas PAYS.

    La présence d’un étranger à la tête d’une compagnie nationale a été une offense, et le restera :

    - une insulte gratuite à l’intelligence nationale et surtout une insulte à l’intelligence des élites malgaches.

    J’ai dit hier, si on trouvait si bien que cela les étrangers, s’ils développaient bien le pays, il faudrait urgemment les place à Iavoloha, à la Présidence, à Mahazoarivo, à Tsimbazaza, à la tête du Sénat et de l’Armée et enfin à la tête de la Justice et de la HCC :

    - allons-y ! Il parait, on l’entend beaucoup, que lorsqu’Air Mad était géré par des étrangers, tout va bien, parait-il ?

    Oh miracle !!!!| parce que l’arrivé d’un ou des étrangers dans la compagnie nationale aurait donc des effets positifs et immédiats....miracle....et c’est exactement le message que certains politiciens irresponsables, qui n’ont pas hésité à bafoué la CONSTITUTION et ont insultés les lois en vigueur dans leur pays depuis 13 ans, veulent faire entendre à faire avaler au pays :

    - à retenir et je me permets de rappeler ici tout de même que Madagascar est indépendant depuis 55 ans.

    Rien ne permet de justifier, même si le pays se trouve dans la misère noire, la présence des étrangers à la tête des compagnies nationales et surtout à la périphérie ou à l’intérieur même, cas depuis 13 ans maintenant, d’une boucle dans lequel les élus nationaux prennent des décisions politiques et économiques touchant l’avenir politique et économique du pays.

    Comment se fait-il que la CI ose mettre son nez dans la crise et affaire internes d’un pays indépendant :

    - depuis que certains politiciens refusent d’aller au 2e tour d’une élection présidentielle ;

    - depuis que le pays accepte des non-élus pour le diriger durant cinq ans, un quinquennat, un mandat ;

    - depuis qu’on accepte que des non-élus puissent organiser un référendum sur le territoire d’un pays indépendant ;

    - depuis la CI impose au pays des processus électoraux et impose quand, comment et qui a, ont le droit de se porter candidat....dans un pays indépendant.

    Et cerise sur les gâteaux, la HCC appelle un ex-ANIMATEUR, aller dire ex-DJ ce serait irrespectueux envers ce héros ex-Maire de la Capitale, Monsieur Le Président. Une première dans un pays indépendant dans lequel certaines élites se croient plus intelligentes que leurs collègues africains.

    Air Mad existe depuis l’indépendance du pays. Elle est arrivée jusqu’à nous, en mauvais état, mais elle est là. Il y a des explications à cela, l’une qui me vient à esprit tout de suite, ce qu’elle est tout même assez solide pour arriver jusqu’à nous. Avec des subventions de l’État ? Eh oui, et alors ? Il n’y a pas beaucoup des compagnies, à ma connaissance, qui peuvent durer et affronter des crises graves, assez souvent qui touche l’aviation, sans recours aux subventions de l’État. Air France ou Lufthansa et les autres, représentent des milliers d’emplois qualifiés....les gouvernements de ces pays viendront au secours en cas de crise, c’est l’usage, même dans les pays qui prônent l’économie de marché !

    • 12 février à 19:03 | Isandra (#7070) répond à diego

      « Et cerise sur les gâteaux, la HCC appelle un ex-ANIMATEUR, aller dire ex-DJ ce serait irrespectueux envers ce héros ex-Maire de la Capitale, Monsieur Le Président. Une première dans un pays indépendant dans lequel certaines élites se croient plus intelligentes que leurs collègues africains. »

      Parce que ce gens-là,...furent convaincus que ce petit ex-DJ sera plus disponible au service de la nation, que un, un fuyard, deux des intéllos qui s’installent à plus de 20.000km de Madagascar, et ne peuvent pas participer aux développement de la nation qu’virtuellement à travers de leur PC,...

    • 12 février à 21:08 | diego (#531) répond à Isandra

      Bonjour,

      Ce que vous me dites ne m’intéresse absolument pas. Je vous réponds par politesse. Vous méritez une bonne politesse !

    • 13 février à 06:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      Diégo !
      Les Malgaches,avec licence BOEING !
      Combien restent-ils dans la Compagnie « AIR MADAGASCAR » ???

  • 12 février à 19:14 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    À mon sens, vous avez évoqué le problème de notre Air Mad :

    - absence de politique marketing et une gestion hasardeuse.

    Nous sommes tous seules sur les lignes intérieures...nous sommes incapables de fidéliser, d’attirer les clientèles nationales. Comment allons-nous faire dans ce cas pour aller chercher les clientèles internationales ? Mission impossible.

    Mais nous sommes une Ile, nous sommes condamnés à savoir développer les réseaux aériens comme les réseaux maritimes. Cela viendra, je pense, mais il faut du temps. On a, comme partout, une génération numérique qui va finir par prendre ses marques et s’imposer.....

    • 12 février à 22:48 | diego (#531) répond à diego

      Et je devrais ajouter Mihaino, en ce qui concerne notre compagnie nationale, il ne s’agit pas ici de savoir comment construire un moteur à piston ou à turboréacteur. Si vous n’êtes pilote, ou ingénieur aéronautique, oui vous êtes un profane. Mais s’agit bel et bien d’une gestion d’une entreprise, une compagnie aérienne nationale. Vous avez donc des mots à dire......

      En ce qui me concerne, une compagnie qui doit être notre plus célèbre Ambassadrice qui témoignerait le sourire, l’accueil et l’hospitalité légendaire du peuple malgache dans le monde.

      Il est toujours surprenant d’apprendre que les soucis des uns et des autres sont très éloignés des rôles que leur compagnie nationale doit jouer afin de remplir justement ce noble rôle d’Ambassadrice pour promouvoir le pays :

      - c’est déjà du marketing et très efficace !

      L’indignation des économistes, des gestionnaires, et d’une manière générale les universitaires et responsables politiques de tout bord doivent être au rendez-vous.

    • 13 février à 17:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      Diégo !
      C’est fini ces histoires de sourire et cetera..
      Maintenant,c’est le confort sur un long parcous qui compte.
      Les moyens parcours sont entre les maions de nouveaux esclavagistes du XXl ième siècle.
      MADAGASCAR pouurrait renaître de ses cendres,en déposant le bilan et ==« REDEMARRER »==avec une bonne base :
      - « GAGNER DE L’ARGENT ».Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 16 février à 08:15 | regisson (#7075)

    si l’ on suit le raisonnement du grand prophète BAZILOU 1ier le tourisme appauvrit le pays..
    çà tombe à pic....
    a force de retrousser, couper , braiser les touristes, les prévisions des touristes par l’ equipe de bras cassés du GVT , tombent, ce qui revient à dire selon notre prophète bien nommé BAZILOU 1 ier que le pays est en phase de croissance grâce au manque de touristes..

    BIEN VU et LONGUE VIE à notre visionnaire BAZILOU 1 ier roi dec

    Il est effarant de voir la qualité des hommes politiques à Madagascar .....

    Savent-ils lire ? non je ne le pense pas
    Savent-ils compter ? Oh que oui

    Deja dans les pays dit « normaux » les hommes politiques sont des gens sans scrupule,

    Alors que dire de ces Homo Politikus Madagascarus ???

    50 ans de depandance aux aides des tous bords......

    Cela ne sert a rien de s’étriper sur un forum...
    prenez la fourche
    geler les comptes bancaires

    Ces individus n’ont peur que de 2 choses

    qu’ ils puissent se faire voler L’ arzent ( proverbe = il n’y a que les voleurs qui ont peur d’être volés)
    qu’ils puissent recevoir une atteinte physique (en clair ramasser des coups de bâtons dans les genoux et mettre cela en ligne..)

    le proverbe oeil pour oeil, dent pour dent devrait s appliquer pour ces feignants et voleurs

  • 18 février à 21:44 | sanois (#8546)

    Air mad sans solution !! Mais comme les politiques ne veulent pas sortir en nageant air mad existera ,a perte et au frais des contribuables Cela malgre des tarifs toujours superieurs aux autres compagnies !
    a 95/00

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 284