Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 19h58
 

Tribune libre

Air Madagascar : Politique suicidaire ou incompétence

samedi 11 avril 2015

Dieu merci ce ne sont pas les cadres dirigeants qui sont dans les cockpits des avions d’Air Madagascar car il y a bien longtemps que nos avions se seraient crashés.

C’est à se demander si ils ne sont pas tous fous, déprimés et suicidaires.
Cette compagnie est dirigée depuis des années par des incompétents notoires.

Aucun homme politique (députés ni ministres..) de peur de perdre leurs privilèges n’osent dénoncer la politique suicidaire d’Air Madagascar. Et on les appelle « les élus du peuple »… alors que pendant ce temps là le citoyen ou le touriste lambda est victime des caprices et de la mauvaise gestion d’Air Madagascar.

  • Annulation multiples des vols sans aucune compensation financière
  • Changement brusque de plan de vol que vous apprenez quand vous êtes à bord de l’avion
  • Tarification excessive et très restrictive
  • Nouvelle Politique de franchise bagages absurde.

S’il y avait une compagnie concurrente, personne n’irait voyager avec une compagnie qui pratique une telle politique anti-commerciale.

Profitant de sa situation de monopole sur les vols intérieurs, la compagnie applique sa politique commerciale (je dirai plutôt anti-commerciale) sans aucune considération pour le client.

Pour une entreprise en situation de quasi monopole, à quoi sert-il d’avoir des cadres commerciaux ?

Je vous cite ci après quelques exemples des abus d’Air Madagascar :

  • Il est impossible de modifier la destination sur votre billet tandis que parallèlement Air Madagascar peut se permettre dérouter votre destination sans aucune compensation financière.
  • Pour un vol intérieur, on vous exige de vous présenter 02 heures de temps avant le décollage pour l’enregistrement alors que les agents au comptoir d’Air Madagascar ne sont pas encore prêts.

Imaginez que pour un décollage à 7h, vous devriez être présent à 5h du matin.
À votre grande surprise, le comptoir d’enregistrement est encore fermé.

  • Service à bord lamentable : sur le vol intérieur, cela fait des années qu’on vous sert un malheureux sachet de noix de cajou accompagné d’un verre de boisson
  • Vous n’avez droit qu’à un changement de date sur votre billet moyennant une pénalité

De ce fait, si vous avez acheté un billet aller-retour et que par malheur vous avez dû reporter votre voyage, vous perdez le billet retour étant donné que le billet n’est modifiable qu’une seule fois.

  • La dernière trouvaille idiote des cadres soit disant commerciaux est d’appliquer une politique de franchise bagages par pièce et non plus au poids ; soit disant pour être à la norme internationale (comme si c’est cela qui va nous faire sortir Air Madagascar de l’annexe B de l’union européenne) Vol intérieur : 01 seul bagage de 20 kg autorisé ; le supplément de bagages vous sera facturé à 50 euros par pièce. (comme si la monnaie nationale n’avait plus de valeur).

Si vous avez acheté un billet à tarif réduit (jeune, enfant, sénior) : une pièce de 10 kg est autorisé ; si votre valise pèse 02 kg, cela ne vous laisse plus que 08 kg d’effet personnel à emporter.

De qui se moque-t-on ? Pour des personnes qui partent en vacances pendant 03 semaines, comment pouvez vous emporter que 08 kg d’effets personnels ?

Par contre, ceux qui ont pondu la nouvelle note sur la franchise des bagages ont bien évidemment évité de mentionner les fameux « GP » (personnel Air Madagascar qui voyagent presque gratuitement en payant à peine 10% du prix du billet).

Pourquoi ne pas également appliquer la franchise bagages aux fameux GP à 2 kg alors que les étudiants, jeunes et sénior doivent se contenter que de 10 kg de bagages en soute ?

  • Que font les dirigeants d’Air Madagascar quand les GP embarquent en priorité au détriment d’un passager qui paye le plein tarif.

Quand vous verrez au comptoir un passager en train d’attendre derrière le comptoir et qui va négocier avec le chef d’escale ou directement avec le pilote, vous qui êtes en liste d’attente n’aurez aucune chance d’embarquer dans l’avion.

Est-ce que tous ces bureaucrates planqués à Analakely vont sur le terrain voir la réalité de choses ?

Ils me répondront que les grandes compagnies aériennes telles qu’Air France appliquent la même politique en termes de franchise bagages.

À cela, je leur répondrai qu’Air Madagascar est loin d’être une grande compagnie régionale et encore moins internationale et que les dirigeants devraient plutôt se creuser les méninges pour redorer leurs blasons et donner le maximum de satisfaction à sa clientèle.

A défaut d’être performant dans le respect des horaires et des plans de vols, Air Madagascar ferait mieux de chouchouter sa clientèle.

Mais bien au contraire, elle vous impose une tarification excessive et restrictive, des franchises bagages sur le vol intérieur inadaptées.

Tout est fait pour pénaliser le client

Les dirigeants d’Air Madagascar qui justifient leurs pratiques en se comparant à d’autres compagnies telles qu’Air France oublient qu’un billet aller retour Paris-Nice-Paris coûte environ 180 euros (et parfois encore moins) tandis que pour une durée de vol équivalente comme Tana-Diégo-Tana le billet coute presque 350 euros avec une restriction de bagages.

Par ailleurs, Air Austral plus performante qu’Air Madagascar pratique sur le vol régional une franchise bagages au poids et non pas au nombre de colis.

Les dirigeants d’Air Madagascar semblent également oublier que notre pays a besoin de développer le tourisme.

Tout ce que font ces dirigeants incompétents freinent le développement du secteur touristique dans notre pays.

Que fait le ministre du transport et du tourisme ?

Nos dirigeants une fois arrivés au pouvoir oublient qu’ils seront tôt ou tard des citoyens lambdas et qu’ils finiront par ne plus avoir de passe-droit.

Ils finiront par subir eux-mêmes les conséquences de leurs propres turpides.

Si Air Madagascar n’est pas capable de satisfaire les besoins de la clientèle, laissez venir la concurrence.

A bon entendeur ; salut !

16 commentaires

Vos commentaires

  • 11 avril 2015 à 09:00 | revysaditra (#8500)

    Il suffit de voir ce qui s’était passé du vol QZ 8501 d’AIR ASIA qui a disparu le dimanche 28 décembre 2014 :

    le jet a avait affaire à une condition climatique très dangereuse. Le commandant de bord avait demandé à la tour de contrôle chargé du trafic aérien de monter d’altitude pour l’éviter. La tour de contrôle l’a fait attendre car le trafic aérien était dense (un « embouteillage » d’avion !).

    Au lieu de choisir d’autres options comme l’attérissage d’urgence dans un aéroport le plus proche ou changer carrément de «  route », le commandant de bord avait opté pour l’attente ;

    d’où le résultat : crash avec mort d’hommes ; les équipages y compris

    Diriger un Etat, c’est en quelques sortes être au commandement d’un avion avec DES MILLIONS de passagers à son bord !

    Le poste de Président de la République et de Premier Ministre, c’est comme ceux du commandant de bord et de son adjoint.

    Le Pouvoir Législatif, c’est comme «  les patrons de la compagnie aérienne » d’appartenance du jet en question.

    Le pouvoir Judiciaire s’apparente à la tour de contrôle.

    Ainsi, en tant que «  commandant de bord » et «  adjoint de commandant de bord », à qui reviennent les derniers mots , il doivent maîtriser l’équipe.

    Surtout, ils n’ont droit en aucun cas à l’erreur !
    — -
    — -
    Aza matahotra, minoa fotsiny ihany” (Marka 5:36)
    — -

  • 11 avril 2015 à 10:47 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    La gestion de cette compagnie est à la hauteur de celle du Pays, on devrait tout simplement en passer quelques uns par les armes, cela inviterait les successeurs à réfléchir sur la suite à donner à ce comportement autant irresponsable, que criminel !

    • 11 avril 2015 à 12:57 | Gérard (#5118) répond à Jipo

      Boff ! Il ne faut rien attendre de Madagascar se retrouve à vivre encore aujourd’hui comme les chasseurs-cueilleurs dans la brousse sans aucune évolution depuis 2000 ans.
      S’il n’y avait pas eu de peuples venus de l’extérieur de l’île, les malgaches vivraient encore avec une reine sanguinaire à leur tête sans vêtements, sans routes goudronnées, sans écoles, Mais surtout moins de politicards véreux à souhaits.
      Mais je me demande si ce serait vraiment un mal ?
      En effet il existe un peuple d’Amazonie (les zoés) qui vit dans la forêt vierge et qui est protégé car il vit en autarcie et ses membres sont heureux. Contrairement au malgaches qui voudraient toujours plus vivre au-dessus de leur moyens..

  • 11 avril 2015 à 13:44 | olivier (#7062)

    « Politique suicidaire ou incompétence ? »

    LES DEUX MON CAPITAINE

    Air « cépamafôte » est à l’image de tout le reste..

    le plus drôle, c’est de constater à quel point les « savants » semblent surpris...

    Que de Génies...

    LOL

  • 11 avril 2015 à 17:41 | reglisse (#6117)

    Bien sur il est facile de critiquer sans rien proposer...

    Habitué aux vols d’Air Madagascar chaque année pour Marseille Toliara, j’ai rencontré à plusieurs reprises des difficultés en ce qui concerne les dates et horaires de billets d’avion qui ont souvent été reprogrammés...au dernier moment sans que j’ai été prévenu par quiconque alors que mes coordonnées étaient bien évidement enregistrées. Néanmoins, par amour de Madagascar je n’en tiens pas rigueur...

    Le positif :
    - la compétence, l’amabilité, la serviabilité, le respect et le sourire du personnel à bord

    Le négatif :
    - aucune certitude d’arriver à l’heure à bon port
    - un tarif prohibitif en comparaison d’autres destinations pourtant plus éloignées(essayez sur le net Paris Bangkok ? ou Paris Singapour ?)
    - par ailleurs un site internet complètement bloqué et non réactif par rapport aux demandes. (taper Marseille Toliara en décembre 2015, aucune réponse aux programmes de vols ? Mais peut être que c’est normal ?)

    Ce que j’attend ?
    Un tarif correct ?
    Des horaires respectés ?
    Une certitude quand aux dates de départ et d’arrivée ?
    Une réponse personnelle, rassurante, quand tout est chamboulé ?

    Je reprendrai Air Madagascar parce que tel est mon bon plaisir mais de grâce, améliorez vous ! Non, je ne suis pas maso, à partir de Marseille il y a une carte à jouer pour Air Madagascar, mais il manque de la rigueur et de l’information de la part de la compagnie !

    • 12 avril 2015 à 06:01 | MAHITSITENY (#8793) répond à reglisse

      Salama reglisse,

      MALAGASY aho ary tia ny vita malagasy sy izay rehetra MALAGASY.

      Malahelo aho anefa satria efa nihatra tamiko ireo zavatra voatanisan’ity lahatsoratra ity ireo.

      TSY MAHASAKANA AHY TSY HANDEHA @VITA MALAGASY ANEFA IZANY SATRIA IO ALOHA NY AN’NY MALAGASY EO !

      Saingy, tokony hiofana ny Mpiasan’ny AIRMAD mba hahatonga azireo ho matihanina (« professionnel ») kokoa fa tsy hanao « telopolo andro fanjava raiky » toa io !
      Tokony ho tsapan’izireo fa RAHA TSY MISY NY MPANDEHA FA KIVY NOHO NY ATAONY DIA HO VOAROAKA EO DAHOLO IZY MIANAKAVY !

      Ny tena irariana moa dia ny MBA HISIAN’NY ORINASAM-PITATERANA MALAGASY AN’OLON-TSOTRA MAHASAHANA NY DAHOLOBE (« Compagnies aérienne privée Malagasy de grande dimension ») HIFANINANA AMINY

      Misaotra.

  • 11 avril 2015 à 19:43 | poiuyt (#584)

    prendre air-mad ?

    JAMAIS ! ! ! !

  • 11 avril 2015 à 22:08 | takaka (#8449)

    Les koneris d’Air Mad, c’est depuis belle lurette. C’est une compagnie des employés lasa ambony parce que je vole dans l’air. Le problème est plutôt anthropologique : les gasy ambony font leur bon vouloir.
    Mais j’aime bien cette compagnie parce qu’avec les super attentes, on fait des nouvelles connaissances.

  • 12 avril 2015 à 09:00 | zo gasy (#8907)

    mampalahelo e,
    jamba sy marenina no tena marina.
    n’inona na inona atao rehefa tsy manaja fotoana dia tsy misy zavatra ho vanona.
    raha olona hiala sasatra aty Madagascar ve no ho tara dia ho mety. mipetraha eo amin’ny toerany. efa volana maromaro izy no mandamina ny fotoanany, matetika izy ny alina na ny ampitson’ny fiasany no maka fiaramanidina, ary avy hatrany dia miasa izy ny ampitson’ny fahatongavany. dia afaka hisintona mpanjifa ve isika , na gasy io na vahiny ?

  • 12 avril 2015 à 19:34 | Turping (#1235)

    L’Air Mad comme la Jirama c’est la catastrophe ,c’est dommage !
    - L’ingérence suivie de l’incompétence démontre le laxisme flagrant.
    - Côté professionnalisme ,c’est inacceptable quand les vols affichent des retards ,des annulations répétitives sans motifs valables ni d’ explication ni d’indemnisation compensatoire .C’est dommage !
    - Côté concurrentiel ,ça aurait été mieux si l’état malgache accepte ce statut.
    - Comme j’ai spécifié plusieurs fois ,l’importance ,la création et l’existence des sociétés civiles fortes .Il n’est pas impossible que les groupes d’individus civiles malgaches se cotisent ,créent une société civile privée concurrentielle pour améliorer les performances au niveau local et international .
    - L’Air France ,Air Mauritius , Corsair et les autres compagnies étrangères sont déjà présentes mais ne suffisent pour brandir la souveraineté nationale .
    - Encore le mieux pour l’état malgache ,c’est de laisser une partie de l’action gérée par la société civile ,une privatisation partielle . Les multi-millionnaires et milliardaires malgaches en Ariary existent . S’il y a 1000 cotisants actionnaires ,le tour sera joué .

  • 13 avril 2015 à 08:12 | Rakotomalala (#832)

    deux lignes pour réponse :
    1- 30% de réduction sur tous les vols intérieurs sur tous les tarifs (même promotionnel et éthnique).
    2- meilleures offre pour l’Asie et évidemment même offre que la concurrence sur l’Europe.

    je ne pense pas qu’on ai besoin d’être sortant de HEC pour des standard aussi basique.

    ah j’oubliai, pour les 2kgs de poids de votre valise, vous avez votre bagage en cabine.

    sur les 1000 travailleurs chez Air Mad, ce ne sont pas tous des pervers, des sadiques et des connards, ayez un peu d’égard pour ceux qui essaient de faire de leur mieux pour qu’ils ne baissent par leur bras à leur tour.

    • 14 avril 2015 à 07:40 | regisson (#7075) répond à Rakotomalala

      Bj

      Nous voyageons seulement avec Air Mad.

      Nous avons perdus de tas de billets avec
      des dates modifiables,
      des avions retardes
      etc ....

      mais nous faisons l’effort de solidarite avec le developpement (si developpement il y a !!)

      Personnel a bord tres gentil et sympa lorsque notre fille voyage seule entre la Chine et Mada.

      Par contre a Ivato, se sont des gros bourrins ou la corruption regne..... c’est bien le problem..

      en cas de problem (il y a 3 semaines) pas de reponse et nous avons ete oblige de re-payer un billet avion...

      Merci de tout Coeur a ces gros Ko..nnards d’ 1 Khon petant a la tete de cette compagnie..

    • 14 avril 2015 à 11:28 | vohitsara (#8896) répond à Rakotomalala

      Fa na masiso maimbo hivelany sy anatiny toy izao aza ity Air Mad ity dia mbola tsy maintsy misy faona ny lalimanga toa an´i Rakotomalala izay tia an´izany.

      Toy na tay amoron-dalana manko ny Air Mad izao.
      Hoy ny maro : « Esory, fongory any ! »
      Hoy ry Rakotomalala sy ny tariny : « Avelao ho eo, fa kabakay ! »

    • 14 avril 2015 à 15:18 | zaho (#699) répond à Rakotomalala

      1000 employés à Air Madagascar, c’est trop. Nous, passagers de la compagnie, sommes aussi responsables car nous acceptons les magouilles et nous sommes les corrupteurs des employés de la compagnie. Nous préférons corrompre que de payer nos excédents de bagages. L’argent de la corruption ne rentre pas dans les caisses de la compagnie.

  • 14 avril 2015 à 15:11 | zaho (#699)

    Bonjour à tous. Avec un peu de retard, je viens réagir à l’article avec lequel je suis tout à fait d’accord. Concernant Air Madagascar, heureusement que les dirigeants ne sont pas dans le cockpit.
    Concernant le changement de franchise bagage, les passagers ont découvert cela le jour de leur départ.Je pense qu’Air Madagascar aurait pu prévenir les passagers et appliquer la franchise 2 ou 3 mois après avoir fait une bonne publicité. Ceci dit, nous passagers, sommes aussi responsables des déboires et des caisses vides de la compagnie car beaucoup d’entre nous préfèrent donner des « bakchichs » que de payer les excédents de bagages. Je demande aux passagers de payer leur excédent et d’exiger un reçu. Concernant les GP, il faut aussi être rigoureux. Les GP passent après les « passagers » qui ont payé leur billet et pas l’inverse. Il faut aussi que le gouvernement arrête de vider les caisses de la compagnie et vu le nombre d’avions d’Air Madagascar, il faut je pense dégraisser le MAMMOUTH par ne pas remplacer certains départs à la retraite afin d’arriver à un nombre optimal de personnel. Je ne vais pas rentrer dans le salaire des Personnels navigants mais ce que j’ai lu il y a quelques années dans Madagascar-Tribune m’a énormément surpris.

  • 17 avril 2015 à 11:52 | rajean (#8916)

    Questions posées au service commercial d’Air Madagascar restées sans réponse bien sûr ; on fait la politique de l’autruche et puis quand on a le monopole sur le vol intérieur, on peut se permettre d’ignorer superbement les réclamations des clients.

    Cas n° 1) Je suis un mécanicien partant de Tana pour aller en province pour une intervention : j’ai une caisse à outils de 10 kg + 8 kg d’effets personnels

    avec votre nouvelle franchise bagage de 20 kg par pièce, dois je dans ce cas mélanger mes outillages avec mes vêtements ?

    comment dois faire à part payer 50 euros en plus alors le poids de mes bagages ne dépassent pas 20 kg ?

    Cas n° 2) je rentre de vacances de province, vous n’êtes pas sans ignorer comme nous ( comme tout bon malagasy qui se respecte) aimons ramener un peu voan dalana à la famille

    j’ai 10 kg de poissons, coco,... + 10 kg d’effets personnels : avec votre politique de franchise bagages à la pièce ; dois je mélanger dans ma glacière mes poissons séchés et mes linges ?

    Où pourrai je trouver une glacière pouvant contenir un volume assez conséquent ?

    Pourriez vous me communiquer l’adresse d’un bon magasin où je pourrai trouver une valise assez grande avec plusieurs compartiments (linges séparés et produits frais ou outillages divers et qui pourrait contenir 20 kg de bagages ?

    Cas n° 3) je suis une personne d’un certain âge avec des problèmes de dos : dorénavant, je dois soulever un colis de 20 kg au lieu de 2 fois 10 kgs , est ce que vous allez proposer un service de porteur dans la zone d’enregistrement et qui va m’aider à soulever en une seule fois 20 kg ?

    cas n° 4) comme le savez également, nous les malagasy ne voyageons jamais léger, nous avons souvent des excédents de bagages mais comme vous avez décidé de taxer le deuxième colis à 50 euros ; nous allons bien évidemment éviter d’avoir des excédents de bagages, nous allons donc nous débrouiller autrement en emportant une valise cabine autorisée à 05 kg max sur le vol intérieur ; ce qui n’était pas le cas auparavant.

    imaginez que sur un ATR 42, les 42 passagers décident tous d’avoir une valise cabine de 05 kg, est ce que les coffres à bagages de votre avion pourront prendre 42 valises cabines à la fois ?

    Ou allez vous bientôt taxer ou interdire les valises cabines ? comme vous avez le monopole, vous faites ce que vous voulez.

    Avez vous bien réfléchi à tout cela ?

    cas n° 5 ) vous limitez la franchise bagages des jeunes, étudiants et séniors qui payent un tarif spécial à 10 kg par pièce, pourquoi ne commencez vous pas à montrer le bon exemple par limiter la franchise bagages des GP à 2 kg ? ( 20 kg x 10% étant donné qu’ils ne payent que 10% du prix du billet normal)

    cas n°6 ) j’ai acheté un billet aller et retour sur un vol intérieur, j’ai dû reporté ma mission d’une semaine ; mon billet étant modifiable qu’une seule fois ; je suis donc obligé de changer la date du départ et du retour au même moment alors que j’aurai préféré avoir la possibilité de modifier ma date de retour une fois que je serais sur le lieu de mon intervention.

    Vous justifiez toutes vos décisions par la volonté de suivre les normes ou standards internationaux ;

    Dans ces conditions, pourquoi ne pas commencer d’abord par avoir une qualité de service en terme de respect des horaires et des planning de vols qui se rapprochent des normes internationaux ?

    Pourquoi uniquement se contenter de copier bêtement sur ce qui est le plus facile à faire à savoir : tarifications très restrictive et franchise bagages sur les vols intérieurs complètement inadaptée ?.

    Quand on n’est pas irréprochable en terme de qualité de service, pourquoi prendre en plus de cela des décisions impopulaires qui pénalisent le client ?

    Ne sommes pas nous suffisamment pénalisés comme cela par vos retards et annulation à répétition ?

    N’êtes vous pas conscients que ce sont nous clients qui faisons vivre la compagnie nationale et qui faisait encore notre fierté en Afrique ?.
    Nous étions une référence
    A présent, nous sommes la risée des nos voisins ; tout cela à cause qui ?
    Il ne faut pas rejeter systématiquement la faute sur les passagers qui ne font que subir

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 321