Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 20h39
 

Société

Déplorable

Affrontements entre étudiants à Mahajanga

mercredi 18 mai | Bill

Nos universités sont devenues un des foyers de tension où des affrontements entre étudiants originaires de régions différentes peuvent éclater pour n’importe quoi et se transformer en question socio-politique. Après l’université d’Antananarivo, précisément des cités universitaires d’Ankatso, c’est le campus universitaire de Mahajanga qui fait des siennes ce 17 mai 2016 en milieu de journée. Quatre (4) étudiants blessés, deux (2) autres arrêtés par les forces de l’ordre et deux blocs d’habitation des étudiants incendiés ; c’est le bilan de l’affrontement entre des étudiants originaires de Mandritsara, region Sofia et ceux originaires de Mahajanga, region Boeny – les deux régions Font partie de la province de Mahajanga.

Selon des sources locales, à l’origine de cet incident, les promesses non tenues par un étudiant qui a abîmé les branchements eau approvisionnant un bloc d’habitation mais qui ne les a pas satisfaites à temps. En effet, toujours selon des sources locales, au lieu de réparer les branchements en question, quelque 300 étudiants sont venus attaquer leurs collègues dont le box étudiant serait donc privé d’eau.

Les autorités de l’Organe mixte de conception sont sur l’affaire pour remettre de l’ordre.

76 commentaires

Vos commentaires

  • 18 mai à 09:20 | rajoarison (#9522)

    C’est étudiants ne sont pas représentatif de l’avenir de notre Pays....
    Ils cassent, alors que les universités ne sont déjà pas en bonnes états...
    Et tout cela pour un branchement d’eau....
    Cela représente bien notre situation, en France ils cassent contre la loi du travail El komeri chez nous pour un tuyau d’eau !!!!

    • 18 mai à 10:01 | Isandra (#7070) répond à rajoarison

      Comme les colons avaient psychologiquement ancrés dans les têtes de nos parents que tous ce que les Français(les maîtres) sont toujours bons à copier,...puis ces derniers l’ont inculqué à leurs enfants, ainsi de suite.

      On n’arrive pas à le défaire jusqu’au jour d’aujourd’hui,...et le résultat est là, ces étudiants sont en train d’imiter les jeunes casseurs en France,...

    • 18 mai à 10:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « Transformer les jeunes indigènes en sujets fidèles et obéissants de la France, en leur faisant connaître notre langue et en leur inculquant des notions d’histoire et de géographie destinées à leur donner l’idée de la grandeur et de la civilisation de leur nouvelle patrie." Dixit Galliéni

    • 18 mai à 10:11 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tous ce que les Français font, sont bon à copier,...

    • 18 mai à 10:35 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Imiter les casseurs en France.... ma pôvre Isandra... comme si ces étudiants se souciaient des voyous des banlieues venus pour voler et spolier dans les villes ! Les manif ne sont qu’un pretexte , et la presse ne veut pas dire qui sont ces jeunes afin de ne pas cristalliser les communautés les uns contre les autres. Certains qui ont été arrêtés à Nantes n’étaient même pas Français !

      Enfin , si ta théorie « du maitre à copier » aurait été effectivement vérifié, les malgaches auraient copié le génie de la France . Son industrie automobile, ses chantiers navales, son secteur tertiaire.... ses sportifs etc....

      La misère est telle que les sensibilités sont exacerbés , voila la vérité. Quand il faut quémander pour obtenir une bourse, qu’on est traité comme des chiens pour en obtenir les versements, quand les cours sont mals assurés et qu’au bout il n’y a pas de débouché, voilà le résultat !
      Donc évite les parallèles avec la France et ses universités où manifestement tu n’ y as JAMAIS mis les pieds ! Ok ?

    • 18 mai à 10:40 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Ok ... et avant ce qu’avait dit Gallieni, qu’est ce qu’ il y avait d’écrit pour les jeunes concernant la notion d’histoire et de géographie ??? combien d’école à Madagascar à la fin du 19ème siècle avant la colonisation ? Donne nous tes sources ...

      Tu es INCAPABLE de répondre à cette question ! pourquoi ? Pose toi les bonnes questions !

    • 18 mai à 10:54 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      « Enfin , si ta théorie « du maitre à copier » aurait été effectivement vérifié, les malgaches auraient copié le génie de la France . Son industrie automobile, ses chantiers navales, son secteur tertiaire.... ses sportifs etc... »

      Je laisse Galliéni vous répondre :

      « Il faut montrer aux indigènes que le travail manuel est aussi noble que le travail intellectuel. Il faut leur donner seulement des principes élémentaires de lecture, de calcul, d’écriture, en leur inculquant le maniement des outils et des instruments aratoires. »

      Comment voulez-vous que des indigènes n’ont reçu que les principes élémentaires puissent imiter toute de suite les ingénieurs Français,...?

      En fait, les colons n’ont pas préparé nos parents pour assurer l’indépendance de notre pays,...cette situation est surtout les domaines,...

    • 18 mai à 11:06 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      D’accord, nombre d’école exact, je ne sais pas, mais ceci devrait vous satisfaire :

      « En 1894, les écoles du royaume comptent plus de 200 000 élèves, ce qui faisait de Madagascar l’un des pays les plus scolarisés au monde ».(Source : Histoire de Madagascar) ;

      Cela prouve que Madagascar n’avait pas attendu l’arrivée de colons pour embrasser la civilisation,...

    • 18 mai à 11:28 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      « .... Alors, on se pose la question, pourquoi avoir décrété que des fêtes chrétiennes ou y rattachées comme le lundi de pentecôte, soient des jours fériés et ce valable pour tout le monde, sans distinction de sexe, ni d’origine, ni de religion ? Eh oui, même ceux qui ne sont pas chrétiens en bénéficient, alors que l’année dernière, une des fêtes des musulmans n’a été chômée et payée que pour des fidèles de cette religion. » dixit Yvan Andriamanga. ( Article sur l’Etat de Droit ..la laïcité paru ce jour sur MT.com.)

      Vous avez raison Isandra..même les journalistes imitent les journalistes français...Yvan par exemple revendique aussi des journées chômées pour les Musulmans Malgaches....lamentable...Depuis quand les musulmans cherchent-ils à avoir les mêmes jours chômés que les chrétiens à Madagascar ? Même la France ne donne pas suite à ces revendication.

    • 18 mai à 11:36 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Vous êtes le nombril de la konnerie personnifiée , mais à ce point :
      votre culte de l’ auto-flagellation s’ apparente à du masochisme exacerbé, voir sado/maso ; Vous méritez la palme !

    • 18 mai à 11:38 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Il faut s’attendre que certains Malagasy demanderont un jour le mariage pour tous,...

      Certains intellectuels suiveurs imitent déjà l’athéisme français,...

    • 18 mai à 11:48 | tsimahafotsy (#6734) répond à DIPLOMAT

      Cet énergumène d’Isandra a été recruté par MT pour proférer des stupidités, 24 heures sur 24, 365 jours par an, et faire réagir ainsi les internautes. Pour les recettes publicitaires de MT !
      Le plénipotentiaire du Dj et des foza orana sur les réseaux sociaux n’est jamais à court de crétineries ! Un fonds insondable d’ignorance crasse, inépuisable de haine, d’intolérance, de bondieuseries et d’insanités pseudo-patriotiques !
      Sidérant !
      Vous êtes tombé dans le panneau Diplomat !

    • 18 mai à 11:51 | Jipo (#4988) répond à DIPLOMAT

      Après les femmes voilées, les casseurs bâchés, l’ islam a jeté un « voile » sur les démocraties violées, mais chut fô pas l’ dire : certains malotrus (populistes) pourraient amalgamer, que dis-je amalgamer : stigmatiser et perturber la pensée unik-(tamère) correcte...
      La fin des Chrétiens d’ Orient, n’ en est qu’ édifiante , avec l’ aval de : je vous laisse deviner ki...
      Ah ? ces konbattants/défenseurs de la laïcité : QDB !

    • 18 mai à 11:57 | tsimahafotsy (#6734) répond à Isandra

      Mais le mouton de Panurge n’a pas suivi les missionnaires français dans leur christianisme ! Amen !

    • 18 mai à 12:18 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Erreur,...ce ne sont pas les Français qui ont amené le christianisme à Madagascar,...ni la civilisation d’ailleurs,...

    • 18 mai à 12:27 | Jacques (#434) répond à Isandra

      « ces étudiants sont en train d’imiter les jeunes casseurs en France,... »

      Comme argument, il faut vraiment l’avoir dégoté, celui-là.

    • 18 mai à 12:28 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Parfois, la vérité blesse...ah !

      La supputation ou l’imagination devient une habitude de certains forumistes,...

    • 18 mai à 12:31 | tsimahafotsy (#6734) répond à Jipo

      En 1905, la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat reconduisait à la sphère privée l’option spirituelle et religieuse, présentée comme libre mais n’engageant que les croyants. Au début, la loi de 1905 s’est heurtée à la forte résistance d’une grande partie de l’Eglise catholique désireuse de conserver dans l’espace public des prérogatives.
      Dans l’esprit de la loi de 1905, la laïcité ne combat pas les religions mais leur politisation. Depuis, les catholiques avec le principe de la liberté de conscience ont accepté implicitement la séparation privé-public.
      C’est avec la montée en puissance d’une religion politisée, l’islam, que sont venus les problèmes et les confrontations avec la République française.
      La laïcité dans l’éducation est le ferment de l’émancipation. Les religieux obscurantistes ( pléonasme) ont besoin des hommes prédisposés pour la servitude et la soumission pour maintenir leur pouvoir dans la société.
      C’est plus confortable de s’appuyer sur les béquilles de la religion pour penser que de penser par soi-même. La liberté d’esprit est inconfortable, elle est solitude. Elle ne convient pas aux moutons.

    • 18 mai à 12:32 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      Salut jacques .
      C ’est bien connu qu’ on attrape que les djeunes, les « vieux » qui ont de l’ expérience ne se font pas attraper ...

    • 18 mai à 12:32 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Isandra. La génération coloniale est finie depuis belle lurette. Les restites sont parkinsoniens ou malades. Alors votre haine viscérale pour la colonisation, c’est vraiment maladive.
      Sachez que toutes les grandes infrastructures ont été créées par l’administration coloniale avec les indigènes gasy bien sûr.
      Et les soi-disant universitaires qui s’entretuent à Mahajanga sont des progénitures de la génération ratsirakienne.
      Bitte sehr, mund zu ! Verstanden !

    • 18 mai à 12:40 | Isandra (#7070) répond à takaka

      « La génération coloniale est finie depuis belle lurette. »

      Je suis tout à fait d’accord avec vous, mais quelques séquelles restent,...surtout, au niveau de mentalité,...

    • 18 mai à 12:40 | Jipo (#4988) répond à tsimahafotsy

      Merci pour le vaccin , toujours un plaisir de vous lire.
      La religion est la porte ouverte à toutes dérives, particulièrement obscurantistes .
      Je me régale toujours à relire ce livre de Marius Schattner : Israel l’ autre conflit : Laïcs contre religieux .
      La religion est l’ autoroute qui mène au fanatisme , particulièrement les plus fragiles , qui hélas sont comme les « pauvres » : plus nombreux ...

    • 18 mai à 13:33 | toky (#8231) répond à Isandra

      les écoles du royaume comptent plus de 200 000 élèves : Donnez nous des preuves ! Par quels moyens ? bâtiment ? enseignants ? structures ? Manuels, fournitures scolaires ? Scolariser pour devenir quoi ? .....
      Pour moi , les enseignants aussi étaient scolarisés avant de devenir Enseignants ! D’après ma connaissance et historique il n’ y avait pas école pour le peuple !

    • 18 mai à 13:33 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra....Je cite : «  »« On n’arrive pas à le défaire jusqu’au jour d’aujourd’hui,...et le résultat est là, ces étudiants sont en train d’imiter les jeunes casseurs en France,... »«  »«  »

      A vous entendre, c’est que, les Malgaches ne sont capables que de copier les Mer.des.
      Vous n’airiez pas d’autres argument..??? Ou vous êtes si pestiférée que ça dans vos pensées.

    • 18 mai à 13:59 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Lire : Vous n’auriez pas ......

    • 18 mai à 14:34 | tsimahafotsy (#6734) répond à Jipo

      « La religion accompagne toujours et partout toute dictature, quelle soit militaire, république bananière ou autre. L’énergie sexuelle réprimée et la crédulité alimentent le fanatisme dont l’idéologie en place a un besoin absolu pour se maintenir et conquérir » dit Ernest Borneman, professeur d’ethnologie et psychologie à l’université de Salzbourg.

    • 18 mai à 14:56 | Isandra (#7070) répond à toky

      N’oubliez pas que les premières étaient construites environs 1820, alors que la statistique que je vous ai donné, celle de 1894.

      http://www.inrp.fr/edition-electronique/lodel/dictionnaire-ferdinand-buisson/document.php?id=3092

      « Une statistique dans laquelle on ne peut avoir qu’une médiocre confiance attribue, pour 1882, 102 000 élèves à la London Missionary Society, 27 600 à la Mission norvégienne, 25 000 à la Mission anglicane, et 14 000 à la Mission catholique »

    • 18 mai à 15:33 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      De nos jours, beaucoup de gens oublient le fait que Dieu existe et que les prophéties bibliques annonçant la montée de l’athéisme et l’hostilité à la foi chrétienne.

      "Lorsque les disciples du Christ Lui demandèrent : « Quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? », Jésus avertit que « plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens » (Matthieu 24 :3, 11). L’apôtre Paul mit en garde à plusieurs reprises que « dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi [se rebelleront contre la foi], pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs » (1 Timothée 4 :1-2) et que « dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes [épris d’eux-mêmes et de leurs idées…], blasphémateurs [arrogants, méprisant les autres…], irréligieux [irrévérencieux, impies…], calomniateurs […], aimant le plaisir plus que Dieu » (2 Timothée 3 :1-4).
      L’apôtre Pierre adressa un avertissement similaire : « Il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront sournoisement des sectes [des doctrines] pernicieuses […] Plusieurs les suivront dans leurs dérèglements, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux » (2 Pierre 2 :1-2). Pierre a prédit que de « faux docteurs » (enseignant des choses fausses) « [parleraient] d’une manière injurieuse [et se moqueraient] de ce qu’ils ignorent », avec « des discours enflés de vanité » pour satisfaire les désirs des gens (2 Pierre 2 :12, 18). Pierre plaça clairement ces avertissements dans le contexte de la fin des temps : « Sachez avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, et marchant selon leurs propres convoitises » (2 Pierre 3 :3). Jude, le frère de Jésus, écrivit aussi : « Souvenez-vous des choses annoncées d’avance par les apôtres de notre Seigneur Jésus-Christ. Ils vous disaient que dans les derniers temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies » (Jude 17-18).

      Comme l’explique le commentaire biblique suivant, Pierre prophétisait (dans 2 Pierre 3 :3-4) à propos de « l’apparence des moqueurs dans les derniers jours, qui renient les vérités bibliques et vivent d’une mauvaise façon […] qui renient l’eschatologie à venir [l’accomplissement des prophéties à la fin des temps] » et qui « soutiennent leurs propres positions en se moquant de la foi des chrétiens » et en ignorant les événements qui ont une signification prophétique (The Expositor’s Bible Commentary, pages 284-285). Les changements entrepris depuis quelques décennies sont significatifs et ils correspondent à de nombreuses prophéties de la fin des temps rapportées dans le Nouveau Testament. »

    • 18 mai à 16:05 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Vaut il mieux copier les anciens colons et leurs œuvres ou la société malgache d’aujourd’hui qui détruit tout , qui incendie tout comme les facultés ou les Rova ?
      Qui imitez vous Isandra ? Je vous entends parler comme les rouges anti -impérialistes de 1950 en Frânce ;De^s^g^^en^^s ^^qûî^^n^’â^vâîê^n^t^^jâm^^aî^s^^mî^s^û^n^^sêû^l^^pîê^d^^dâ^n^s^û^nê^^dê^s^^^cô^lo^^^^niê^s^^f^ra^n^^ç^^^^^^^^^^^^^^^^â^^î^^s^^e^s

    • 18 mai à 16:11 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      ¨¨I^sân^^d^râ<
      ......Apprendre à connaitre Madagascar grace aux cartes géographiques dressées par les officiers de la coloniale ,apprendre la botanique avec les explorateurs et les hommes de science ,apprendre la médecine , ,l’agriculture moderne et rentable dans les écoles de la colonie ou chez les bons pères.....

    • 18 mai à 16:26 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      C’est bien bien la fin des temps ,plus d’abrutie comme toi pour nous seriner des inepties !
      C’est un progrès considérable !
      Sans compter qu’après ben il n’y a plus personne,mais je te sent venir ,tu va nous sortir que seuls les justes seront sauvés !
      C’est bien aussi car toi et toute ta bande n’y seront pas et sans doute nous aussi ,donc !!

    • 18 mai à 17:19 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Ne pas entretenir les routes, il te faut une « préparation pour ça » ?
      Vivre comme des cochons au milieu des immondices et ne pas faire de ramassage de poubelles, il te « faut une préparation pour ça ? »
      Vivre ensemble et ne pas se « traiter » entre côtiers , « faut une préparation pour ça ? »
      Ne pas brûler les Tanety et éviter les trafiques de bois de roses, et de tortues , ll te faut une « préparation pour ça ? »

      Etc... etc...

      Il y a un moment madame Isandra où il faut ARRETER de toujours rechercher des bouc-émissaires et assumer ses responsabilités . C’est cela devenir... adulte !! (faut grandir dans sa tête comme dirait l’autre)

    • 18 mai à 17:32 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      En 1894, les écoles du royaume comptent plus de 200 000 élèves, ce qui faisait de Madagascar l’un des pays les plus scolarisés au monde ».(Source : Histoire de Madagascar)

      Et tu as bien entendu « oublié » de rajouter le reste :

      En 1894 , à la veille de l’établissement du pouvoir colonial, les écoles du royaume , dirigées par les missions Anglaises majoritairement protestantes , sont fréquentées par plus de 200 000 élèves.

      Les « mission Anglaises » : ANGLAISES , ce n’était pas des colons ça les ANGLAIS ??? madame Isandra ???

    • 18 mai à 17:48 | Bena (#494) répond à Isandra

      à la base, les écoles du royaume formaient des missionnaires (genres pasteurs ou catéchistes) qui feront office également de fonctionnaires et d’enseignants.

      pour le cas de mahajanga, voici ma réflexion pour y avoir vécu. la région est réputée être celle des sakalava du boeny. mais au fil de l’histoire, ce sont les merina et les tsimihety qui dominent la vie de toute la province (en nombre, en cadres dirigeants, en opérateurs économiques, en politique). je ne peux pas dire si cette situation est déjà la même avant la colonisation (occupation merina) ou pendant la première république (avec tsiranana qui est tsimihety). mais le fait est là, les sakalava se sentent vraiment en dehors des décisions et gestion de la vie de leur ville (mahajanga) et de toute leur région et province (ils ne sont presque plus majoritaire nulle part). si cette analyse est peut être erronée, mais c’est ce que j’ai ressenti.

    • 18 mai à 17:51 | Bena (#494) répond à DIPLOMAT

      oui, les fmi, bm, bad, pnud, etc sont aussi des colons du temps modernes, et alors ? pareil pour père pédro, tous les missionnaires de toute confessions. les seuls vrais « institutions » malgaches sont les dahalo car ils ne demandent aucune coopération étrangère.

    • 18 mai à 17:57 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Grandir aussi, c’est de savoir, quelles sont les origines de nos malheurs,...pour nous permettre d’appliquer une remède bien adaptée,...et efficace,...

      Nous savons maintenant, pourquoi ces choses existent :
      - Les lacunes,
      - La division,
      - Cette mentalité : égoïsme, individualisme,...
      - Les crises,
      - La dépendance,

      Etc,...

    • 18 mai à 18:19 | el che (#344) répond à Bena

      Bonsoir Bena.
      vous avez raison. Les sakalava pour beaucoup préfèrent la tranquillité loin du bruit et de la promiscuité de Maha
      janga, et s’enfoncent vers les terres (Soalala, Katsepy, Namakia, etc.)

    • 18 mai à 18:30 | Isandra (#7070) répond à Bena

      Tsy any Mahajanga ihany no misy zavatra toy izany, na eto Antananarivo aza dia azo lazaina, fa efa betsabetsaka ihany ny olona avy any amin’ny faritra no monina eto, hita izany any amin’ny ministera rehetra any, polisy ny tsaralalana,...eny amin’ny 67 ha, Ambohipo, Ivandry, sns tsy voatanisa,...Ny any Diego moa dia efa misimisy ihany ny avy any Atsimo an-tsinanana no ao,...

      Ny mahasamy hafa ny merina sy ny ireo avy amin’ny faritra hafa, dia miditra an-tsehatra amin’ny politika rizareo n’aiza n’aiza misy azy, indrindra indrindra tato ho ato(2002 nankaty,...). Fa ireo avy any amin’ny faritra hafa kosa, amin’ny ankapobeny rehefa tonga amin’ny toerana anankiray, dia ny fitadiavana no imasohany, fa tsy dia miraharaha an’izay politika. Raha ireo avy any amin’ny faritra teto an-drenivohitra angamba no nivoaka nifidy daholo, dia mety lany ihany i Lalantiana, ohatra raisina io.

      Misy milaza eto, fa mbola tena manjaka eto ny fanavakavahana,...marina aloha fa tsy tena voafafa tanterka io, 70 taona kosa nanelezan’ny mpanajanaka azy io, ireo taranany aza mbola mameriberina azy io hatramin’izao(Vatomena, Atavi...) . Saingy efa nivoatra ihany izy tato ho ato, satria efa maro ny foko no mifanambady, ary tsy dia miraharaha izay fiaviany firy ny olona rehefa mifidy, fa izay iandrin’ny fony dia ao izay. Tsy azo noeritreretina mantsy, 15 taona lasa, fa hisy merina ho voafidy filoham-pirenena, kanefa dia nanaporofo ny Malagasy, fa dà sy marina io.

      Ny eto amin’ny faritra Antananarivo ihany sisa no mila ezaka kely ny amin’io lafiny io, indrindra ny olona toan-dry Masin-Joany ireto.

    • 18 mai à 18:42 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      « En 1881, le gouvernement hova rendit l’enseignement obligatoire par une loi : il est inutile d’ajouter que l’édit n’eut de résultats pratiques qu’au point de vue religieux » sur même source.

      Vous voyez la différence entre cette période et la colonisation de 1896-1960.

      C’était encore le gouvernement Malagasy qui avait promu ce projet,...sans son autorisation ces missionnaires Anglais n’auraient rien pu y faire,...

    • 18 mai à 19:02 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Donc a te lire ce serait la seule décision sage prise par les hova depuis 130 ans .
      Et bien sur mieux que jules Ferry avec école obligatoire pour tous(tous ?) les enfants des 5 ou 6 ans !

    • 18 mai à 19:08 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Si tu connais les maux alors tu devrais pouvoir agir en conséquence... mais tu n’en feras rien donc... tu recherches célafote à :

      La transition ne marche pas célafote à :
      Le pays connait une crise sociale : célafote à
      Le pays connait un crise économique célafotte à :
      Le pays connait l’insécurité : célafote à :
      Le pays connait la corruption ; célafote à :
      Le pays connait les trafics , célafote à :

    • 18 mai à 19:12 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      « C’était encore le gouvernement Malagasy qui avait promu ce projet,...sans son autorisation ces missionnaires Anglais n’auraient rien pu y faire,... » digné Isandra

      C’est bien ce que je dis : Le gouvernement avait autorisé la colonisation des Anglais...

    • 18 mai à 19:50 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Le MEXIQUE vient de le faire Madame ! Un pays bien catho pourtant ! et alors ?
      Qu’est ce qu’on s’en fout . Le plus important c’est de manger et de vivre dignement.
      Le reste (mariage pour tous etc... ) c’est une question que seul les pays avancés peuvent aborder car ils ont déjà traité d’autres priorités !

    • 18 mai à 19:54 | DIPLOMAT (#846) répond à tsimahafotsy

      Ce nétait pas le cas sous Staline, en Chine, au Cambodge et en corée du Nord..
      Celà avait été remplacé par : le culte de la personnalité , ou du livre rouge parfois des 2

    • 18 mai à 20:04 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      nb
      les malgaches ne connaissaient ni l’histoire ni la géographie de leur pays —à part Radama aucun souverain ètait descendu sur la cote pour voir la mer__ce sont les mlssonaires,les militaires,les colons qui ont appris aux-malgaches Madagascar_Aujourd’hui encore pour savoir on se réfère aux ouvrages écrits par la bande des coloniaux

    • 18 mai à 20:07 | tsimahafotsy (#6734) répond à Isandra

      Si vous voulez le savoir crétin d’Isandra ( crétin vient du latin christiannus, un adjectif dénominatif et non une insulte), dans ma bibliothèque, je range la bible entre les livres « Contes et légendes de Madagascar » , les « Contes des mille et une nuit », les Contes d’Andersen , les Mémoires d’un âne.
      Ne perdez pas votre temps à m’exposer vos crétineries bibliques ! Pitié ! La bible je l’ai lue, relue, étudiée avec des théologiens et des profs de philo !
      Et Turping et Rambo et Isandra voudraient m’exposer leur culture biblique un peu plus épaisse que la feuille de cigarette !
      Porte-parole du Dj et la risée du monde sur MT ne vous suffisent donc pas ?

    • 18 mai à 20:14 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      si les français nous ont devançé il est bon de les suivre__mais pas bêtement _il faut savoir éviter leurs erreurs__ce qui est bon pour le français n’est pas fatalement pour le malgache _

    • 18 mai à 20:24 | tsimahafotsy (#6734) répond à DIPLOMAT

      Quelle différence y-a-t-il entre le culte chrétien ou musulman et le culte communiste ?
      Ils sont frères jumeaux : les deux premiers promettent le paradis céleste et le troisième le paradis communiste.
      Pour l’atteindre, ils utilisent les mêmes procédés : - Nettoyage du cerveau, contrainte psychologique, soumission, servitude et béatitude.

    • 18 mai à 20:29 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Isandra,pouvez vous affirmer que soixante cinq ans apres l’indépendance tous les enfants sont scolarisés,que l’illétrisme a disparu,_que nous avons fait mieux que les colons

    • 19 mai à 06:48 | lebrech (#9029) répond à toky

      il y avait 200 000 enfants à mada a cette époque ?

    • 19 mai à 10:32 | rakoto-neutre (#8588) répond à Isandra

      Salama Isandr

      Efa niaina an-taona maro tany anindrana ny tenako, ny marina dia tany Diégo, ary mpianatra tao @ Polytechnique. Efa nisy toe-javatra toy izao nitranga tany Mahajanga izao koa tany ary dia nampirafesina ny mpianatra avy amin’ny faritra samihafa nohon’ny ataon’ireo mpitondra, dia raikitra ny fifamonoana.
      Iza no nahazo tombotsoa tamin’izany : ny mpitondra sy ireo mpomba azy mahita ranondranony sy ny mpisolelaka.

      Mbola misy ny fanavakavahana h@izao mikasika ny tanindrana sy ny avy aty afovoan-tany, eny efa mihamihena miandalana satria nisy ireo mpianatra samihafa ireo, saingy tena mbola misy ny mpanavakavaka.

      @ankapobeny tsy dia mahay miaramonina isika samy gasy fa MIFAMPIALONA, ary dia io no anisan’ny sakana voalohany tsy mampandroso. Na isika ato @ ity forum ity dia samy maka ho azy. Fa raha azo natao ny nametaka totohondry tato dia efa nisy, ny ompa moa dia tsy fantatra intsony.
      Dia rahoviana isika vao mba hifanaja sy hifanome tanana...
      Asa, rehefa manana mpitondra hendry angamba isika, fa tsy ireo jiolahimboto ireo.

    • 19 mai à 11:01 | marc (#9570) répond à rajoarison

      Bonjour à tous
      je réagis à ce blog en tant que français amoureux de votre grande île. J’y suis souvent venus pour parcourir votre pays car j’aime ses paysages, sa population et sa douceur de vivre. Nos ancêtres français ont été pour certains esclavagistes, c’est un fait, une autre époque et ils n’ont fait chez vous ou ailleurs comme dans nombre de pays en ces temps là qu’apporter misère et malheur pour les populations soumises de force. Nombre d’entre nous regrettons aujourd’hui ce passé peu glorieux, où nous n’avons aucune responsabilité : seulement celle d’être les héritiers d’une grande honte. Aujourd’hui, quelque soit vos ethnies vous devez avancer vers la démocratie, l’ordre et la sécurité. Il est impératif d’oublier ce passé ou tout du moins de ne pas en tenir rigueur aux gens d’aujourd’hui. De même le peuple malgache doit, pour sa survie aujourd’hui, se serrer les mains et avancer ensemble. Les différentes ethnies font la richesse de votre pays, exploitez la, et vivez enfin heureux.

  • 18 mai à 10:13 | Raanona (#8467)

    Des sauvages resteront toujours des sauvages même s’ils fréquentent l’université et deviennent ministre par la suite. Une mentalité minable ne changera jamais, tout comme un zèbre ne pourra jamais supprimer ses rayures.

    • 18 mai à 10:40 | ratiarivelo (#131) répond à Raanona

      Salama e ! Mba henoy ry ISANDRA izay lazain’ny hafa fa aza MIREDIREDY fahatany****Marina ny anao Raanona !!! samy tsara !!!

    • 18 mai à 20:49 | vatomena (#7547) répond à Raanona

      est ce que Isandra ne se rend pas compte que Madagascar est plutôt entré dans un cycle de décivilisation_le jeune malgache n’est pas du tout en train d’imiter le vieux colon et encore moins ses ancêtres

  • 18 mai à 11:55 | jangobo (#8776)

    Quand la force prime sur toute action autre, il est clair que le progrès est loin de nos portes.

    Toutes les civilisations ont commencé par la sauvagerie mais ont évolué. Seulement, nous n’avons pas suivi le cours des choses car nous avons été éduqué à être des mauvais imitateurs.

    L’appellation ’malgache" a été inventée par les plus forts que nous et nous nous en contentons, sans cherche à reprendre le terme d’origine qui est malagasy.

    Et l’Etat qui se dit éducateur applique aussi cette force dans notre jeune démocratie car nos dirigeants ne pensent pas autrement.

    C’est pourquoi le retour ’’andoharano’ est toujours d’actualité et cela requiert un changement radical de mentalité

    • 18 mai à 13:55 | Rabemisaina (#7643) répond à jangobo

      Franchement, le mot malgache est juste l’écriture en français de malagasy (prononciation malagasy). Faut quand même pas voir le mal partout. Tout comme Toliara s’écrit Tuléar en français et tant d’autres exemples. C’est juste une histoire de différence prononciation des assemblages de lettres. Et ceux qui y voient MAL GÂCHE ont l’esprit mal tourné.
      Les étrangers qui ne connaissent pas la prononciation malagasy liront : MA-LA-GA-ZI.

    • 18 mai à 14:20 | tsimahafotsy (#6734) répond à jangobo

      Vous avez raison sur l’utilisation du mot « malagasy ».
      Voici ce que m’a répondu Rahasimbery sur ce sujet que j’ai soulevé dans un article sur les efforts de l’Académie malagasy pour imposer aux Malagasy l’utilisation de malagasy.
      « Sans même se référer aux prérogatives de l’académie qui du reste, occupe une position marginale du fait de son éloignement croissant de sa base : les usagers de la langue malagasy au quotidien ; utiliser le mot malagasy, même quand on s’exprime dans une langue étrangère, revient à affirmer la manière dont on veut être nommé. Et nommer les choses, c’est leur donner une identité. En ce sens que se nommer, c’est donner à soi sa propre identité, sa façon d’être dans le monde et son pouvoir différenciant. »

    • 18 mai à 16:17 | Raanona (#8467) répond à tsimahafotsy

      Je ne voudrais pas choquer la sensibilité chauvine et nationaliste des Malgaches concernant ce terme « Malagasy », mais si je parle français, je dois bien dire la culture « malgache », les « Malgaches », tout comme je dirai la culture « allemande », les « Allemands » sans dire Deutsch dans mon discours, ni English pour parler des anglais ?

      Pour d’autres langues comme l’anglais, on dit bien par contre malagasy people, mais là c’est une autre langue. Donc il faudra à mon humble avis adapter le vocabulaire à la langue pour ne pas paraitre limite ridicule.

    • 18 mai à 17:59 | Isambilo (#4541) répond à Raanona

      A ma connaissance c’est Mariano (1613) qui a évoqué le premier les Mitacassi. Vient ensuite Cauche (1632) avec Malegasse puis Malgache. Drury transcrivait Mall-a-coss. Ce terme ne désignait que la population de l’Anosy et des alentours. Ce sont les missionnaires de la LMS qui ont adopté Malagasy pour désigner toute la population de l’île.
      Robin n’a enseigné le français qu’à Radama. Et c’est le Gallois Jones de la LMS qui a créé la première école dans la capitale après un échec à Tamatave.
      L’article de l’Institut Français de l’Education (malgré quelques approximations) illustre le développement inégal qui persiste jusqu’à maintenant.
      Que des étudiants en viennent aux mains pour régler un problème d’alimentation en eau reflète leur niveau intellectuel.

    • 19 mai à 20:19 | takaka (#8449) répond à Isambilo

      Merci de cette précision Isambilo. Grand merci !

  • 18 mai à 12:04 | Jipo (#4988)

    Mr Bill .
    Des affrontements qui se transforment en questions sozio/ékaunomik, celle là : fallait la trouver ✍️ ...
    Mais avec un prézidia émérite honoris kosa en ékonaumyk, tsy misy problème, un ti sourire et le tour est zoué .

  • 18 mai à 12:40 | takaka (#8449)

    Il faut incriminer les responsables. De plus ce sont des étudiants. Ils sont dix fois plus responsables que les pauvres bougres qui sont garabola. Et selon les bonnes constitutions d’antan, pas celle des fozas ANR IV république, il y est stipulé les peines capitales pour la destruction des biens de l’État.
    Bien sûr les TGVistes n’y comprennent rien. Normal si Isandra et TGV_ihany racontent des histoires pour fozas.

  • 18 mai à 12:42 | Saint-Jo (#8511)

    Seuls les menteurs et les hypocrites osent prétendre qu’il n’y a pas de racisme ni d’ « ethnicisme » (certains disent tribalisme) entre Gasy dans ce pays.
    Plus dangereux est ce qui se vit au quotidien à l’intérieur même de la société merina ambaniandro, par exemple.
    Je prends cet exemple des Merina ambaniandro parce que c’est le cas que je connais le mieux.

    Pour rappel, je vous renvoie au « Tantara ny andriana » où il est dit avec précision que c’était le roi Ralambo qui
    a) avait inventé la dénomination ambaniandro (ce qui étymologiquement veut dire : sous le jour ou bien sous le soleil), car il prétendait, selon toujours « Tantara ny andriana », que tous les Merina sont ambaniandro sauf lui-même, Ralambo tout seul, qui serait selon lui amboniandro (au-dessus du jour ou au-dessus du soleil)
    b) avait institué en premier le classement des Merina en trois castes andriana-hova-an.d.evo, et même plus, car dans la caste andriana il avait encore institué quatre classes différentes. [Plus tard il y aura largement plus que quatre classes d’andriana]

    Des manifestations d’hostilité entre Merina d’un côté et Côtiers de l’autre se font visibles au grand jour de temps à autres. Et dans ces cas-là, même les non natifs en sont bien conscients.

    Pour les Merina ambaniandro, les hostilités entre eux-mêmes sont historiquement connus, surtout du temps appelé par les historiens la Révolution hova.
    Les an.d.evo ont toujours été discriminés : tout le monde le sait.
    Mais ce que les non natifs ont du mal à appréhender, c’est la sourde et très sournoise hostilité (pour ne pas dire racisme) entre les différentes classes des andriana merina elles-mêmes.
    Je n’ai pas dit chauvinisme ! Non ! J’ai bien dit racisme !

    Voici, ci-dessous, un exemple typique de l’hostilité quotidienne (vous pouvez dire racisme quotidien) qui se pratique banalement chez les Merina ambaniandro.

    Il s’agit d’un échange entre moi-même et le forumiste RAMBO, lequel s’est présenté comme un andriana très chrétien.
    Je rappelle que je suis un agnostique.

    [Début de citation]

    1°)
    « 16 mai à 20 :20 RAMBO (#7290) répond à Saint-Jo »
    je suis Malgache pur souche Andriamasinavalona de Marovatana de Manjakazafy village natal de Razafindrahety devenue Ranavalona III...mon épouse est une princesse d’Iramy Zazamarolahy classée le plus élevé des Andriana Merina

    2°)
    « 17 mai à 16:23 | RAMBO (#7290) répond à Saint-Jo »
    les vrais Merina ne dit plus Ambaniandro...mais Merine tout court...seuls les gens des côtes utilisent encore le terme Ambaniandro"
    d’où il vient le grand St Jo qui cherche à se « mésurer » avec un vrai des vrais Merina ??
    D’ailleurs le terme « superstition » ne s’utilise pas pour la croyance en Dieu vivant...c’est comme Satan qui dit qu’il était dieu...
    Si St Jo n’arrive pas à dire publiquement ici de quel village d’Imerina il vient je ne lui répondrais plus
    Un Merina doit avoir autour de Tanà son village d’origine...s’il vient des 12 collines sacrées ...
    il doit savoir quel genre d’Andriana il est..obligé...sinon c’est un imposteur.

    3°)
    « 17 mai à 20:32 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMBO »
    Sacré RAMBO !
    Il veut savoir qui je suis !
    Il veut savoir d’où je viens !
    Et il fait un ridicule et piètre chantage du genre « si vous ne me précisez pas tout çà, je ne vous répondrai plus » .
    Na ! ça y est ! c’est dit ! Et na !
    Ha-ha-ha !
    Ai-je jamais demandé à ce RAMBO de me répondre ?
    Il est marrant, ce RAMBO !

    RAMBO ! Je viens de partout, et de nulle part !
    Et je n’éprouve nullement le besoin de dire qui je suis.
    Excepté que je suis la personne qui a choisi le pseudonyme Saint-Jo sur ce forum ! "

    [Fin de citation]

    • 18 mai à 14:11 | tsimahafotsy (#6734) répond à Saint-Jo

      Attention Saint-Jo !
      ne balancez pas des mots incompréhensibles pour ces gens très croyants. Pour eux, agnostique, laïc, athée, c’est pareil. Les subtilités et les nuances de la langue de Molière sont hors de leur portée !

    • 18 mai à 14:35 | Saint-Jo (#8511) répond à tsimahafotsy

      Le probleme mis au jour actuellement est la manifestation d’hostilité entre des dens de même origine, le Boina. Et ça, ça n’a rien à voir avec la colonisation.

    • 18 mai à 16:40 | betoko (#413) répond à Saint-Jo

      Dernière nouvelle sur Andry Rajoelina : il étudie la diplomatie et les sciences politiques en France !
      (18-05-2016) - L’ancien Président de la Transition Andry Rajoelina serait à nouveau au pays après quelques mois d’absence. Depuis qu’il a quitté le pouvoir en janvier 2014, il ne fait que de courts séjours sur la Grande île. L’ancien locataire d’Iavoloha serait très occupé par ses études en sciences politiques et en diplomatie en France.
      L’ancien président de la Transition Andry Rajoelina
      L’ancien président de la Transition Andry Rajoelina
      © AFP
      A chaque passage d’Andry Rajoelina au pays, la presse locale et surtout les réseaux sociaux s’enflamment. Tout le monde veut tout savoir sur les projets de l’ancien homme fort du pays. Mais pour l’instant, Andry Rajoelina se fait discret et semble avoir complètement disparu de l’échiquier politique. Depuis plusieurs mois, ce sont plutôt les frasques de son grand rival, Marc Ravalomanana et de l’actuel Chef de l’Etat qui alimentent les journaux locaux.

      Dans le milieu politique, on dit qu’Andry Rajoelina n’a jamais été aussi « isolé ». Dans un article paru hier et consacré à l’ancien Président de la transition, le magazine africain Jeune Afrique parle d’un homme « amer », « trahi » et « lâché » de toutes parts. Aujourd’hui, seuls quelques-uns de ses proches collaborateurs sont encore restés dans son camp. De nouvelles têtes sont apparues dans son entourage, à l’instar de sa nouvelle porte-parole, une inconnue dans le monde politique Malagasy, qui a confié à Jeune Afrique qu’ « Andry Rajoelina, blessé, préfère aujourd’hui garder le silence ».

      Mais ce n’est pas pour autant qu’il est déconnecté des affaires politiques au pays. Lors de ses séjours au pays, Andry Rajoelina reçoit régulièrement des chefs d’entreprise pour de petits repas politiques, selon toujours le magazine Jeune Afrique. Il préparerait une large coalition, faite de gens de la société civile, une équipe de techniciens et de têtes pensantes apolitiques, affirme pour sa part sa nouvelle porte-parole. Toutes ces réunions se font loin des caméras et des journalistes avides de potins sur l’ancien homme fort de la Grande île.

      Lentement mais sûrement, Andry Rajoelina prépare donc son come-back pour les élections présidentielles de 2018. En France, son pays de résidence actuel, il suivrait même des cours de diplomatie et de sciences politiques en formation continue…

      Alex

      Bonne lecture Saint Jo

    • 18 mai à 17:41 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Merci Betoko, pour cette information,...

      Pour le sous-fifre de..., scientifiquement parlant, il est déjà politiquement mort, ,...

      C’est normal, et voulu qu’Il ne voit pas les efforts discrets de CSANR et le TGV,...MAPAR, sur le terrain,...afin que le nom de petit Andry, David le libérateur reste dans la mémoire des Malagasy,...

    • 18 mai à 18:16 | Isambilo (#4541) répond à Saint-Jo

      Revoyez vos classiques. En Imerina il y a les Andriana (et 7 niveaux), les Hova (3 zones) et les Mainty (6zones). Les Mainty n’ont jamais été des Andevo (qui sont la plupart du temps des prises de guerres). Par contre des Andriana ou Hova peuvent devenir Andevo par décision de justice. C’est ce qu’on appelle Zazahova.
      Les Zazamarolahy étaient formés par les Andriana qui ont accepté de se soumettre à Andriamasinavalona. Ils se sont fondus parmi les Andriamasinavalona.
      Un Andriamasinavalona ne peut être un prince parce que par définition il renonce à briguer le trône. Un Andriamasinavalona a pour tanindrazana toute l’Imerina, là où le souverain l’envoie pour le représenter.
      Ces histoires de princes et princesses sont des fumisteries créées au 19e siècle pour singer les monarchies européennes. On n’en a pas besoin.
      Plus bas que les Andevo, il y a les parias en Anosy, dans le Menabe, dans le Boina et dans l’Ankarana (les Sambarivo en sont). Mettons de côté les tsimenatse (ceux qui se sont mariés avec des étrangers)
      Que la société malgache soit raciste (ce n’est pas spécifique à l’Imerina. Demandez à un Antemoro s’il veut épouser une Ampanambaka), il n’y a rien de nouveau à cela parce que nous avons aussi un héritage hindouiste (Andriantsiambany disait qu’il venait de la Mecque et de Mangalore).

    • 18 mai à 18:51 | Saint-Jo (#8511) répond à Isambilo

      Ne changez pas de sujet !
      Ici il est question d’hostilité voire de racisme entre Gasy, voire entre Gasy originaires de la même région, et plus vicieux entre les différentes classes de la même caste andrana chez les Merina.
      Si vous voulez des précisions sur les Mainty ou sur les andriana merina, j’ai déjà sorti des posts sur ces deux sujets, assortis à chaque fois de références précises « Tantara ny andriana » et « Tantara isam-paritra » et enfin des publications estampillées « Akademia Malagasy ».
      Mais tout le monde sur ce forum sait fort bien que le forumiste isambilo est plus doué que tous auteurs réunis de ces références que j’ai données.

    • 18 mai à 19:12 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      La foza femelle prend plaisir à être la risée de tout le monde sur ce forum.
      Histoire peut-être d’espérer attirer l’attention de son idole de DJ en se devouant elle-meme comme une martyre.
      Mais le DJ est déjà politiquement mort.
      Et bien politiquement mort de sa belle mort politique.

    • 18 mai à 21:50 | takaka (#8449) répond à betoko

      Ton TGV à la sauce foza masiso, il est politiquement moro-kadavéré. Qu’il fasse plutôt le management des night-clubs ce pôvre k ; oon !
      Et il ne sera plus à Ambohitsorohotra sauf s’il veut son nom sur la stèle des ignares massacrés.

    • 19 mai à 07:56 | Isambilo (#4541) répond à Saint-Jo

      Bof, chacun a ses références. Quand on lit le dernier Rakobolana de l’Académie malgache, on a le choix entre la rage et la honte : des cartes datant des années cinquante !

  • 18 mai à 13:45 | manga (#6995)

    A ma connaissance, le Centre des Œuvres Universitaires est fait pour palier aux problèmes de l’univrsité ainsi qu’à ses résidents.
    Je ne vois en quoi, le soi-disant auteur devrait impérativement s’occuper des anomalies survenues dans l’enceinte et pourquoi l’instance n’avait rien signaler au service technique concerné.
    Combien çà coûte à l’état de faire fonctionner un établissement sinon en quoi serviront ces recrutés ?
    Encore pire, on en fait des amalgames pour faire apparaître les « méfaits de la colonisation, et si ce n’est que, les soi-disant »maudits" amabaniandro qui sont à la source de tous les maux.
    Pourquoi ne pas élucider le vrai problème au lieu d’aller fouiner ailleurs ?

  • 18 mai à 20:09 | atavisme premium (#9437)

    Isandra ,
    Tu sais les affaires sont les affaires .
    Je te paie le double de ton salaire actuel ,avec ticket resto et tout le toutim !
    Bien sur il y aura un changement dans la ligne éditoriale .
    Est tu prête a engager des négociations ?

  • 19 mai à 18:56 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - Ils peuvent ce réunir pour cassées ????? pourquoi ne se réunissent ils pas pour nettoyer les alentours de leurs université ????? ( la propreté c’est le début du développement ) .

    - QUE DIEU LES GUIDE

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 316