Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 17h49
 

Société

Morondava

Accalmie relative

samedi 13 décembre 2014 | Léa Ratsiazo
JPEG - 96.5 ko

Après les émeutes, morts d’hommes et blessures graves pour certains, pillages et incendies, Morondava a retrouvé un calme relatif ce 12 décembre avec l’arrivée sur place d’une forte délégation gouvernementale dirigée par le Premier ministre.

Compte tenu des dégâts survenus à l’industrie sucrière Sucoma, l’usine est « temporairement » fermée selon le gouvernement. Chacun a sa notion de « temporaire » mais au vu des dommages provoqués par les destructions, l’incendie et le pillage, ce « provisoire » risque de durer assez longtemps. La délégation gouvernementale a décidé aussi de fermer provisoirement les écoles pour éviter d’autres victimes innocentes. Car un des morts, qui sont au nombre de 3 actuellement, était un élève de 17 ans sortant de l’école et qui a été tué par balle en passant à proximité des lieux des échauffourées.

L’utilisation excessive des armes notamment des balles réelles par les forces de l’ordre est pointée du doigt après cette affaire de Morondava, ainsi que l’opportunité de prise de responsabilité des tenants de pouvoir d’une manière générale. Car les syndicalistes meneurs de grèves arrêtés sont finalement libérés, après les morts,
les blessés, l’incendie et la destruction de l’usine de Sucoma et le pillage de son magasin de stockage. Pourquoi cette décision de libération n’a pas été prise plus tôt avant que cela ne dégénère ? Gouverner c’est prévoir, mais apparemment les gouvernants n’ont rien prévu au vu des résultats.

56 commentaires

Vos commentaires

  • 13 décembre 2014 à 10:04 | rasoulou (#4222)

    Apparemment , le Ministre Jules Etienne a trouvé un compromis entre les patrons chinois et les employés de Sucoma, et je soutiens Léa en disant que c’était trop tard.

    Les morts d’hommes auraient pu être évité, par une interposition anticipée de l’Etat, qui d’ailleurs devrait jouer beaucoup plus son rôle de régulateur, ou gendarme de l’économie !!!!

    Les compromis de Morondava devraient être des exemples pour l’avenir et servir de tremplin de négociation pour les autres entreprises étrangères installées à Madagascar c’est à dire : liberté syndicale (revendications salariales, et amélioration des conditions de travail etc....), protection des leaders syndicaux, implication sociale et environnementale et participation des entreprises étrangères dans la société malagasy.

    Toutes les entreprises devraient prendre l’exemple du Projet Ambatovy, qui ne devraient pas seulement soutirer les richesses de Madagascar,et se cantonner dans une position de rentier, mais également d’engendrer ou enclencher le RSE ( Responsabilisation Sociale et Environnementale).

    • 13 décembre 2014 à 10:27 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      L’usine incendiée n’est qu’une perte matérielle, le plus désolant c’est la perte humaine par la mort de 2 personnes de la population de Morondava !

    • 13 décembre 2014 à 10:45 | betoko (#413) répond à rasoulou

      Aux dernières nouvelles il y aurait 6 morts dont un gendarme et un militaire .
      Respecter les droits des travailleurs à Madagascar est un vœu pieux . Il nous suffit de regarder ce qui se passe dans des entreprises dirigées par des Karana surtout à Tana , aucun responsable étatique n’ose interpeller ces profiteurs . Bientôt des usines qui vont travailler pour l’AGOA vont s’ouvrir , est ce que le droit des ouvriers et ouvrières seront respectés ? Il fut un temps où des cadres mauriciens qui ont travaillé dans ces zones franches font la pluie et le beau temps avec leurs ouvriers avec des chantages ignobles . A suivre .....

    • 13 décembre 2014 à 11:36 | DanBe (#2256) répond à betoko

      Pauvre Betoko, vous avez vraiment un problème avec les Karana !
      Une frustration ou une jalousie peut être ?

      Mais l’immense majorité de ces Karana est beaucoup plus Malgache que vous. Ils sont là, ils traversent les crises, ils se sont débrouillés, avec un système instable et pourri depuis des décennies. Il ont subi les attaques, les OPK… Et vous, ou étiez-vous ?

      Le problème ce n’est pas les Karana, Betoko, ce n’est même pas les chinois… C’est le système qui permet à tous ceux qui ont le pouvoir et l’économie en main d’en abuser, qu’ils soient Karana, Chinois, Vazaha ou Gasy...

      Vous tapez tout le temps sur les Karana, mais que pensez-vous des grandes entreprises malgaches, dirigées par des Malgaches ? Les droits des travailleurs y sont mieux respectés que chez les Karana ?

      Attention Betoko, ce principe consistant à toujours mettre en avant comme fautifs une communauté est dangereux. Cela rappelle des moment très noirs de l’histoire de l’homme.

    • 13 décembre 2014 à 13:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rasoulou

      - « rasoulou »,
      C’était une affaire privée,l’Etat n’a pas à se mêler des questions de « SALAIRES » sauf à « INVITER LES EMPLOYEURS et LES SYNDICATS à faire des projets de »CONVENTIONS COLLECTIVES« et »ACCORDS d’ENTREPRISE .Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 décembre 2014 à 13:44 | rasoulou (#4222) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Justement à travers la répression des fraudes, des inspecteurs de travail l’Etat, le contrôle de travail des ouvriers, l’Etat devrait jouer grandement son rôle de gendarme ou de régulateur de l’économie et par la suite surveiller et sanctionner les abus et les excès de certains dirigeants d’entreprise.

      Je le répète ici, les entreprises à Madagascar, à cause de la faiblesse des salaires et des non-paiements des cotisations sociales sont en position de rente : leurs bénéfices caracolent les 20% à 30% de marge par rapport aux chiffres d’affaires, introuvables en Europe, en Asie ou en Amérique.

      Les entreprises européennes, américaines, ou asiatiques : s’ils trouvent 5% de bénéfice nets par rapport aux chiffres d’affaires, elles sont déjà très contentes.

      Mais bon !......rentabilité, sécurité, et liberté syndicales ne vont pas toujours ensemble.

    • 13 décembre 2014 à 16:40 | betoko (#413) répond à DanBe

      Je ne suis pas jaloux des Karana ou chinois ou gasy qui ont réussis . Ce n’est pas parque que notre système juridique est pourri qu’on en profite
      Des exemples de mauvais comportement des Karana je peux vous en citer des centaines , D’accord que des patrons malgaches aussi sont des voyous , mais très très loin de mauvais agissements des Karana envers nous . Posez vous la question pourquoi des Karana paient des hommes de main pour kidnapper d’autres Karana ? En tout cas avec ce que j’ai vu et que j’ai subit il m’est impossible de faire confiance à un Karana .
      Posez vous la question pourquoi ils sont indésirables aussi bien en Ouganda qu’en Tanzanie . Certains ont quitté Madagascar pour aller vivre dans ces pays à cause de Marc Ravalomanana , et dés que le vent a tourné chez nous ils sont revenus . J’espère qu’un de ces jours vous allez vous faire entuber par un ou des Karana et ce jour là vous vous souviendrez de ce que je viens d’écrire . Voilà un peuple qui était apatride et nous ( ou La France ) les avions bien accueilli et au lieu de nous remercier ils nous traitent comme leur chien , un moins que rien . Ce dont j’ai peur si nous ne soyons pas vigilant , un de ces jours nous serions devenus des étrangers dans notre propre pays comme les palestiniens . Et ça commence déjà avec les spoliations des terrains suivi de blanchiment d’argent sale venant d’ailleurs et le comble Hery Rajaonarimampianina le savait . Qu’il nous donne les noms des Karana qui ont participé financièrement à sa campagne électorale s’il voulait vraiment lutter contre la corruption . Pourquoi il n’a rien dit quand un magistrat avait envoyé à Tsiafaha un Karana et que 3 heures après , par un coup de téléphone on le libère ?

    • 13 décembre 2014 à 17:32 | DanBe (#2256) répond à betoko

      Pauvre Betoko, c’est bien ce que j’ai dit, vous avez vraiment un problème avec les Karana !

      Alors si ce n’est pas une jalousie c’est une frustration.

      Quand a être étranger dans son propre pays... Vous savez de quoi vous parlez...

      Vous ne pouvez pas mettre TOUS les Karana dans le même panier, sinon, vous allez finir par les mettre dans le même wagon, puis dans le même camp, puis...

      Je vous ai vu écrire que vous étiez contre le fascisme pourtant.

      Je vous le répète, si le système fonctionnait, est ce que ces abus pourraient avoir lieu ? Ou étiez vous pendant que les Karana continuaient à se battre avec l’économie de Madagasacar à la dérive ?

    • 14 décembre 2014 à 08:33 | betoko (#413) répond à DanBe

      La corruption n’existe pas sans corrupteur . Quel type de Karana ont sauvé Madagascar ? Au contraire , y a que les Karana qui font du trafic d’or , de devises etc ... Vous êtes un Karana on dirait vue votre réponse . OUI Monsieur , un de ces jours tout Madagascar va appartenir à toute la communauté Karana et nous , nous allions coucher devant eux pour pouvoir vivre un peu , MANDOALIKA et il faudrait que nous soyons très vigilants
      Combien de fois des employers ou ouvriers malgaches se plaignent des abus de pouvoir des Karana , Posez vous la question pourquoi il y avait eu des OPK ? Je suis anti fasciste effectivement , mais je ne pourrais jamais admettre qu’une minorité fasse la loi chez nous .
      Je ne suis pas antisémite , mais je n’aime pas la façon dont le gouvernement israélien occupe d’une façon illégale le territoire palestinien
      Comme j’ai rien contre l’inde ou le Pakistan , mais je n’aime pas comme leur ressortissant se comporte chez nous . Personne ne les ai fait venir , ils ont trouvé un pays d’accueil en étant apatride , qu’ils respectent ce pays qui les a accueilli et ses habitants .
      J’allais pas sur 4 chemins , mais tôt ou tard ça va péter entre malgache et karana . Savez vous qu’entre eux ils ne s’entendent pas ? Pourquoi nous nous devrions s’entendre avec eux ? Comme si vous ne connaissaient pas la rivalité entre indiens et pakistanais , entre musulman Chiite , sunnite
      Qu’est ce que vous attendez pour aller protéger les deux Karana mis en prison et libérés par le pouvoir actuel . Un karana qui habite à Ivandry et un autre à Tuléar qui fait la pluie et le beau temps d’après un député du coin , et ce karana peut faire tous les trafics inimaginable car il est très bien protégé

    • 14 décembre 2014 à 12:42 | DanBe (#2256) répond à betoko

      Monsieur Betoko, ce sera ma dernière réponse… Vous êtes obtus (bien que vous m’en accusiez…) et c’est difficile de dialoguer…

      Non, je ne suis pas Karana.

      « La corruption n’existe pas sans corrupteur » oui, mais également, elle n’existe pas sans corrompus…

      Pourquoi me parler de « Karana qui auraient sauvé Madagascar » ? Quel Malgache a sauvé Madagascar ? ça se saurait...

      Il n’y a que les Karana, qui font ceci, qui font cela, etc… Les Malgaches sont des saints et sans les Karana, Madagascar se porterait beaucoup mieux… C’est cela que vous essayez de nous vendre, vous qui ne participez au développement de « votre » Pays qu’en venant y dépenser votre retraite acquise ailleurs….

      Non, vous n’êtes pas anti fasciste… Non ! Alors allez bruler tous les Karana et vous serez le sauveur de Madagascar. Et surtout, n’oubliez pas les autres minorités, on ne sait jamais…

      Vous n’êtes pas antisémite, mais vous n’aimez pas les juifs d’Israël, vous n’êtes pas raciste, mais vous n’aimez pas les Karana chez nous… Diatribe bien connue des fascistes…

      Rivalités entre indiens et pakistanais… Entre Chiite et Sinite… Entre Côtier et Mérina, entres Côtiers du nord et du Sud, de l’Est et de l’ouest… Entretenues pas des principes comme ceux que vous défendez.

      D’après untel, d’après celui-ci, d’après la rumeur, un Karana a fait ceci, a fait cela... D’accord, mais est ce que un Karana sans pouvoir peut le faire ? Est-ce que un Malgache, un Vazaha, un Chinois, ou autre, avec pouvoir ne le fait pas ?

      Après, restez coincé dans vos frustrations primaires,racistes et fascistes… Cela ne m’intéresse pas.

  • 13 décembre 2014 à 12:17 | bbernard (#6880)

    Ces ordures de forces du désordre tuent des manifestants qui ont raison de se révolter mais se gardent bien de se pointer là où les dahalos sévissent. Ils ont bien trop peur que ces derniers leur réclament un supplément d’armes et de munitions.

    • 13 décembre 2014 à 13:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      Face aux forces de l’ordre :
      - "QUI A COMMENCE ???Point barre !
      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 décembre 2014 à 13:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      De quel droit,vous osez dire :
      - « LES ORDURES DE FORCE DU DESORDRE » ?
      Posséder un « Q » d’une Malgache n’est pas un passeport permanent d’insulter les « MALGACHES ».

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 décembre 2014 à 13:59 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ces ouvriers n’ont fait que de demander leur arriérée de salaire et l’application de la convention collective , c’est tout à fait leur droit le plus absolu . En France combien de fois des salariés dans n’importe quelle société ont agit de la sorte et on ne le tire pas en balle réelle et de plus un lycée qui n’avait rien à voir avec cette cette affaire avait reçu une belle sur sa nuque et de + cela s’est passé le jour du 10 décembre , commémoration des droits de l’homme . Trouvez l’erreur Basile
      Vous êtes vraiment un sale kon de fasciste Basile

    • 13 décembre 2014 à 14:03 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je confirme , la majorité sont des ordures , vendus , corrompus . Un de mes cousins le général Richard Andiramaholison et son pére disaient à notre famille . Si c’était possible , dites à vos enfants que le métier de gendarme ou de flic est un métier sale et pourris

    • 13 décembre 2014 à 15:25 | Anton (#8594) répond à bbernard

      En même temps (si je puis m’exprimer ainsi) ils ont tués pour sauver leur peau en état de légitime défense car, pour le coup, la situation était une véritable poudrière et cela est vain de vouloir sans cesse les incriminer en leur faisant toujours porter le chapeau.
      Qu’auriez-vous fait à leur place, Bernard ?
      Concernant vos sempiternelles litanies par rapport aux dahalos elles sont un peu de courte vue...mais c’est un autre problème !
      Que les manifestants aient eu raison (ou pas) de se ’révolter’, il faut aussi ’raison gardé’ et juger également la manière.
      Enfin si vous trouvez que la finalité est de piller les stocks et de tout brûler en faisant table rase, libre à vous ; mais avec comme seule perspective, dans une ville sinistrée, de se priver pour longtemps, voire pour toujours, de la seule usine dans la région et de cautionner cela aussi vous regarde.
      A ceci prés que vous, vous n’en pâtirait pas puisque c’est l’Etat français qui sert votre retraite
      Pour la ville de Morondava, les employés de la Sirama, leurs familles, c’est plus beaucoup plus dramatique ; sans compter les autres dégâts collatéraux.
      Mais, au mieux, vous ne semblez pas en mesurer les conséquences ; au pire, ce que je crois, vous vous en foutez comme de votre première chemise !

    • 13 décembre 2014 à 16:44 | bbernard (#6880) répond à Anton

      Sauver leur peau ? Vous rigolez, j’espère ! S’ils voulaient seulement « sauver » leur peau, ils pouvaient tirer en l’air et envoyer des lacrymo. Ils ont délibérément assassiné des innocents pour briser le mouvement et faire comprendre au peuple que ce sont eux qui détiennent le pouvoir et la force. Je soutiens pleinement ceux qui ont cherché à faire respecter leurs droits. Si les chinois ne sont pas satisfaits, qu’ils retournent chez eux et laissent les malgaches diriger leur entreprise. Il y a des dirigeants malgaches qui sont capables de faire au moins aussi bien qu’eux. Je mesure parfaitement les conséquences de cette révolte mais votre réaction me fait voir que vous préférez que les assassins fassent plier le peuple pour permettre aux dirigeants de s’en mettre plein les poches en toute sérénité. Le peuple en a assez de cette tyrannie et commence à se révolter. Peut-on le lui reprocher ? Y a-t-il eu des révoltes populaires sans dégâts collatéraux ? Quand il ne reste plus que ce moyen pour tenter de se faire entendre, peut-on reprocher aux victimes de tous les abus, qui triment sang et eau à longueur de temps pour continuer de s’enfoncer dans la misère, de se révolter ? Je sais, je suis français mais ma présence sur le territoire malgache me permet de mieux comprendre ce qui s’y passe. Si les dirigeants veulent éviter une explosion sociale généralisée, ils feraient bien de prendre d’urgence les mesures sociales qui s’imposent. Actuellement, toute l’économie du pays est en régression. Le peuple ne va pas tarder à se soulever contre toute cette mafia. C’est cela que vous souhaitez pour Madagascar ? Est-ce que ce ne sera pas encore pire que la destruction d’une usine chinoise ?

    • 13 décembre 2014 à 16:47 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et celui de ta mère, de Q, tu ne crois pas qu’il était un véritable autoroute ? Quand on voit ta tronche, on comprend pourquoi ils l’ont dézinguée. Cela a évité que d’autres déchets dans ton genre voient le jour.

    • 13 décembre 2014 à 17:35 | Anton (#8594) répond à bbernard

      Lorsque je dis ’’sauver leurs peaux" c’est bien de cela qu’il s’agit ne vous en déplaise et ce n’est pas pour défendre, en l’espèce, les gendarmes ; mais il semble que vous n’ayez rien compris à la chose (et que vous ne ferez pas l’effort) ni aux réactions bestiales d’une foule déchainée, aveugle, irréfléchie, qui n’aurait pas hésitée (on l’a vu en d’autres circonstances) un seul instant, car votre haine des zendarmes est plus forte que tout et prime !
      Concernant votre présence sur le territoire malgache (qui vous permet de comprendre ce qui s’y passe ; ce qui me parait un peu présomptueux) il me semble qu’elle est récente car vous n’avez ’découvert’, sauf à me méprendre, Madagascar que fort tardivement (1 ou 2 ans à peine), que vous n’y vivez qu’en pointillé...et que la grande Ile est tellement diverse, qu’une vie n’y suffit pas.
      Pour le reste, détruire son outil de travail (la seule usine malgache d’état de la région), sûrement à jamais, est stupide car ce ne sont pas les chinois (qui n’étaient que prestataires), ni vous ni moi, qui en pâtiront mais les ouvriers malgache, leurs familles et toute la ville de Morondava.
      Je suis certain qu’ils vont rapidement s’en mordre les doigts...pour rester courtois mais cela ne vous ’dérange’ pas plus que ça, semble t-il ; en tout cas bcp moins que votre attaque au vitriol contre la maréchaussée qui semble compter plus que tout.

    • 13 décembre 2014 à 17:52 | DanBe (#2256) répond à bbernard

      bbernard, quand on ne siat pas, on se tait !

      Les forces de l’ordre ont commencé par tirer en l’air et on lancer des grenades lacrymogènes. Il y a même eu des jets de grenades défensives… Mais rien n’y a fait, la foule était tellement en colère, qu’elle a continué...

      Alors… Oui, au lieu de tout le temps donner des leçons grossières et primaires, qu’auriez-vous fait à leur place.

      Prenez un peu de hauteur bbernard…

      Quant aux chinois, ils ont repris des entreprises que PERSONNES à Mada ne voulait reprendre, qui étaient en faillite, coulée par des dirigeants MALGACHES… La faute à qui ? Aux chinois ?

      Ceci n’excuse en rien les abus dans la gestion du personnel. Et une semaine avant cette révolte, des membres éminents du gouvernement étaient venu « régler le problème »…

      Quant aux dégâts collatéraux dont vous parlez, oui, ils sont inévitables dans toute révolte, mais des deux côtés. Vous avez l’air de n’excuser qu’un côté.

      Et aujourd’hui, au final, qui est gagnant ?

      Prenez un peu de hauteur bbernard, si vous le pouvez…

    • 13 décembre 2014 à 17:55 | DanBe (#2256) répond à bbernard

      Quelle classe ! Bravo monsieur le Vazaha... civilisé ?

    • 13 décembre 2014 à 19:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Ah,vous êtes de la « FAMILLE » de Richard !
      Alors,vous êtes de la FAMILLE de mon épouse.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 décembre 2014 à 19:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      =« Merci popur »ELLE",povr type !

    • 13 décembre 2014 à 20:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - "et les combats de coqs ?
      Demandez à « R »

    • 13 décembre 2014 à 20:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      Vous avez lu MADAGATE et vous nous parlez de cette AFFAIRE de :
      - Patrick DELEPLANQUE
      Papylou Confecion
      17,rue Gabriel Péri
      59 148 FLINES LEZ RACHES
      spécialisé dans le secteur d’activité du commerce de gros (-commerce interentreprises-) d’habillement et de chaussures.

      RAKOTOBE

      Si madagate est à la recherche des scoops,il doit être un "VRAI JOURNALISTE D’INVESTIGATION.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943.
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 14 décembre 2014 à 00:20 | tsimahafotsy (#6734) répond à DanBe

      Entre tous les B... du forum, les Basile, les Betouque, les BBernard, les BBekamisy, les Badauds, les Baudets, les Badolahy, les Babakoto, les Bons à R... on n’a pas fini de rire ! Et çà vole très haut les débats ! lol ! La classe, quoi !

    • 14 décembre 2014 à 08:42 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais Jeannot Ramambazafy est un vrai journaliste d’investigation et il a un scoop justement . Si j’ai bien compris vous n’avez même pas lu l’article , pourtant il a mis en exergue l’engagement de Mathieu Rajaonarimampianina et aussi la lettre du plaignant à Hery Rajaonarimampianina
      N’essayez pas de défendre d’indéfendable Basile , les preuves sont là sous vos yeux à moins que vous yeux sont bouchés avec de la mer.....
      J’ai rien à foutre des cordonnées de Mr Patrick Deleplanque , mais je le plains car il est victime d’un escroc en la personne du fils de Monsieur le Président de La République

    • 14 décembre 2014 à 08:45 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      m’étonnerai que je suis de la famille d’un débile tel que vous , même de votre épouse . Richard est de ma famille , mais pas son épouse

    • 14 décembre 2014 à 08:59 | betoko (#413) répond à DanBe

      NON DanBE , il n’y avait pas du tout de sommation , c’est de la foutaise votre version . Ces gendarmes ont reçu un ordre ’ AUCUNE FAIBLESSE "
      Ils n’étaient pas du tout en légitime défense , c’est le premier ministre qui essaie de tout déformer pour pouvoir accuser ces ouvriers . Il protège ces chinois et en même temps il chie dans son froc car il est dépassé par les événements
      Qu’est ce qu’on aurait fait à leur place ? Très bonne question DanBe , il aurait fallu depuis le mois de mai lors de leur négociation dire aux chinois " ATTENTION , respectez vos engagements Ces ouvriers ont demandé à maintes reprises leur dû à savoir leur salaire non payé depuis des mois et l’application de la convention collective , à force d’attendre ils n’en peuvent plus , ils doivent nourrir leur famille comme tout le monde , et croyez moi , ça va faire tâche d’huile et avis aux autres entreprises qui prennent leurs ouvriers pour des chiens et j’approuve à 200% ces ouvriers ; Y en a assez de se faire entuber chaque jour par des chinois ou des Karana ( tient je le remets sur le tapis )

    • 14 décembre 2014 à 12:51 | DanBe (#2256) répond à betoko

      Je vous plaint Betoko....

      Vraiment ! Je ne vois même pas quoi répondre à une telle obstination stupide, primaire et outrancière.

    • 14 décembre 2014 à 13:01 | bbernard (#6880) répond à Anton

      Vous êtes mal informé sur ce qui s’est réellement passé. Les gendarmes ont délibérément tiré sur la foule dans le but de tuer. S’ils avaient été réellement débordés par les manifestants, ils avaient la possibilité de tirer avec des balles caoutchouc (ils en ont) et de décrocher pour ne pas attiser les braises par leur seule présence. Avant de tirer sur un vazaha que vous sous-estimez, renseignez-vous à la source et non au travers de communiqués de presse ou de ministères. Certes, je ne connais pas le pays depuis très longtemps, mais j’ai la chance de m’y être fait déjà de nombreux amis malgaches avec lesquels je travaille à des réalisations destinées à suppléer les manques de votre gouvernement. Et cela sans en tirer avantages, sans faire partie d’aucune ONG.

      Pour ce qui est de la destruction de l’outil de travail, essayez de vous mettre un peu, juste le temps de réfléchir quelques secondes, dans la peau de ces ouvriers. Cela fait des années qu’ils triment comme des bêtes pour un salaire de misère (quand il leur est payé), qu’ils courbent l’échine par peur de perdre leur travail (donc le misérable salaire qui leur permet à peine de survivre), qu’ils se taisent. Alors, au bout de tout ce temps, certains commencent à parler un peu plus fort pour être entendus de leurs compagnons d’infortune, et le ton finit par monter au point que tous les employés l’entendent. Maintenant, le couvercle de la cocotte minute saute et c’est normal. Dans une situation comme celle-là, et cela se vérifie partout dans le monde, l’effet de masse fait que plus personne n’a le contrôle des événements et que cela se transforme en tsunami. Plus personne ne se dit qu’il faut protéger l’outil de travail. Le débordement de colère et d’exaspération fait tout oublier et c’est la haine des esclavagistes qui l’emporte. C’est ce qui vient de se passer et ce qui risque d’arriver dans bien d’autres endroits dans le pays si les dirigeants n’agissent pas vite et bien. Certes, ils s’en mordront les doigts et on ne peut que le déplorer, mais il faut comprendre à quel point de misère et d’exaspération ils en sont rendus.

      Quant à ma haine des gendarmes et autres représentants de l’ordre, elle s’adresse à ceux qui sont normalement là pour faire respecter la loi et l’ordre et qui, au lieu de cela, bafouent les lois, sont corrompus, salissent l’uniforme qu’ils portent. Ces gens-là, oui, je les hais et les haïrai tant qu’ils ne respecteront pas leur uniforme et le peuple qu’ils sont sensés protéger.

    • 14 décembre 2014 à 13:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Effectivement,j’ai lu l’article avec la photocopie de la carte d’identité d’une personne.
      Le but de « J »,le journaliste d’investigation c’est d’atteindre le « REGIME ACTUEL ».Point barre !

      Ce n’est pas du journalisme,c’est de la « SENSATION » pour le torchon.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 14 décembre 2014 à 13:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      Vous parlez du père de « Ri ».
      Il était mort en 1972 ou avant 1972,si je ne me trompe pas.
      Sauf erreur de ma part,j’étais chez eux,en 1972,juste derrière « NOTRE » avocat SICARD ;
      Paix à son âme.

    • 14 décembre 2014 à 13:17 | bbernard (#6880) répond à DanBe

      Comme je l’ai dit plus haut, commencez par bien vous renseigner sur la réalité des événements. Rien n’empêchait les forces de l’ordre de décrocher pour calmer le jeu quand elles ont vu que la situation devenait incontrôlable. Comment font ces mêmes forces de l’ordre dans les autres pays dans de telles situations.

      Bien sûr que les chinois ont repris des sociétés malgaches ruinées par leurs dirigeants malgaches. Ruinées pour quelles raisons ? Parce que ces dirigeants malgaches ne géraient pas leurs entreprises en « bon pères de famille » (comme on dit), mais qu’ils s’en mettaient plein les poches au détriment des salariés et de la pérennisation de l’entreprise (comme le font vos dirigeants actuels au pouvoir). Mais comme ils le font partout dans le monde, les chinois ont appliqués leurs méthodes d’esclavagistes et c’est ce qui a conduit au soulèvement populaire de Morondava. Ces mêmes dirigeants corrompus de votre beau pays sont venus régler le problème comme vous dites. De quelle manière ? En accordant des droits supérieurs aux chinois, en les assurant de la totale soumission des forces de l’ordre à leurs directives en échange de généreux dessous de tables ? Quand on voit comment vos dirigeants ont solutionné le problème des dahalos, je ne dois pas être loin de la réalité.

      J’ai beau n’être qu’un étranger pour des malgaches biens pensants et pur jus comme vous et certains autres, je n’en suis pas moins conscient de ce qui se passe au pays. J’avais fondé quelques espoirs au lendemain de l’élection de Hery, espoir très vite déçus. Je suis, comme vous dites, extérieur à tout cela et vous considérez, vous et quelques autres, que je devrais me taire. Ce n’est pas dans mes habitudes. L’injustice et l’esclavagisme m’ont toujours révoltés et ce n’est pas demain que cela va changer. J’ai la chance de pouvoir avoir du recul et d’avoir un regard extérieur qui me permettent de mieux analyser les choses en toute tranquillité et sans pressions extérieures. J’estime que je n’ai pas le droit de me taire car ce serait approuver ce qui se passe. Je n’excuse pas les agissements du côté des ouvriers révoltés, je les comprends, ce qui est très différent. Je sais que les ouvriers sont les grands perdants de cette révolte, mais avaient-ils d’autres choix ? Essayez de les comprendre.

    • 14 décembre 2014 à 13:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      RAKOTOBE,
      - "Savez-vous un peu les instructions données aux forces de l’ordre ,à chaque manifestation ?
      Une affaire qui date de la Première République :
      - "Protection du Palais du Premier Ministre à ANDAFI...TRA avec un péleton de CRS :
      - « LES FUSILS ARMES EN BALLE NEUTRE (-en blanc-),mais dès que le CHEF tourne le talon, »ON" sent le clic-clac des fusils !

      IL NE FAUT PAS ==TOUJOURS== CRITIQUER LES FORCES DE L’ORDRE.

    • 14 décembre 2014 à 13:21 | bbernard (#6880) répond à DanBe

      C’est vous qui êtes outrancier et qui insultez les ouvriers en défendant aveuglément les dirigeants chinois. Réfléchissez objectivement (si vous connaissez le sens de ce mot) et vous verrez que la cocotte minute qui vient de sauter risque d’entraîner un tsunami si rien ne bouge dans les sphères de vos copains au pouvoir.

    • 14 décembre 2014 à 13:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      L’injustice et l’esclavagisme..patati patata..
      Quelle belle parole pour un « ETRANGER » qui se réfugie derrière le « Q » d’une noire pour assouvir sa passion (-assouvir une passion violente-).
      Povr type de bbernard

    • 14 décembre 2014 à 14:32 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vos allégations à caractère sexuel et raciste, vous pouvez vous les mettre là où je pense. Vous êtes tellement obsédé que vous en perdez toute notion de correction et que vous insultez cette femme malgache (et toutes celles qui sont comme elle). Avez-vous su un seul jour dans votre vie ce que signifie le mot « amour », sur le plan sentimental ?

  • 13 décembre 2014 à 17:26 | ratiarivelo (#131)

    Salama e !! Saritsariny fontsiny izay niseho ***** Fa ny manetsa-BE mbola ho Avy ry ZAREO oo !!!

  • 13 décembre 2014 à 19:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Pour bbernard :
    - « NE VOUS TRACASSEZ PAS ,IL EST là pour cracher sur les »MALGACHES".
    J’ai pitié d’un tel « BONHOMME » qui se croit....??

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 13 décembre 2014 à 20:07 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « J’ai pitié d’un tel « BONHOMME » qui se croit. »

      Tres belle définition du KON qui vient brouter le Q de ratsyhiraka à son arrivée à l’ aéroport, sous la huée des compatriotes Malgaches, et se croit « vip » après son exploit , à la différence que vous : vous ne ferez JAMAIS pitié !

    • 14 décembre 2014 à 09:01 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Parce que vous ne crachez pas sur les malgaches , sous entendu sur les MDRM, ,

    • 14 décembre 2014 à 13:23 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je crache sur les malgaches comme vous, ceux qui réduisent le peuple à l’état d’esclaves, qui les rackettent, les violent en toute impunité

    • 14 décembre 2014 à 13:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Dans ma « FAMILLE »,il y a des MDRM mais « ON » se respecte.
      Mon père est un « AMI » des PADESM et j’en suis fier.
      Son « AMI PERSONNEL »,c’est le Docteur « RAKOTOMAVO »,ils ne parlent jamais de « POLITIQUE ».
      En majorité, les enseignants,à Madagascar,à l’époque coloniale étaient des « PADESM et AMIS du PADESM » et les Médecins et les « PASTEURS » des MDRM,en majorité.
      MDRM/PADESM c’est du bonnet blanc-Blanc Bonnet,issus de la Gauche Française (-SFIO-) et du Parti Communiste français durant la "GUERRE D’INDOCHINE.
      Le reste,c’est à chacun de commenter à sa manière.
      RAKOTOBE,
      - « JE ME RECLAME PADESM et Héritier du PADESM ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 13 décembre 2014 à 20:01 | Jipo (#4988)

    Aucun des deux protagonistes ci dessus,n’ ont compris B.Bernard, autre que d’ afficher la maitrise de la langue et le plaisir de casser du vazaha, c ’est bien de dénigrer des gens qui ne veulent que le bien , se rendre utile, et surtout vous font de l’ ombre.
    C ’est avec des individus comme vous que Dago continue à régresser pour ne pas dire patauger dans la fiente : cocorico a fait des émules, l’ exemple à ne pas suivre toujours plus facile, que : se relever les manches et contribuer concrètement à apporter sa pierre à l’ édifice, la position de montrer du doigt est tellement plus constructive, glorieuse : gasy quoi ...
    Je demanderai aux : « non représentés » de me pardonner ce coup de gueule .

    • 14 décembre 2014 à 13:03 | DanBe (#2256) répond à Jipo

      Moi, j’ai bien compris bbernard… Il vit Madagascar par procuration, comme vous d’ailleurs.

      Il ne s’agit pas plus de « casser du Vazaha’ que de casser du Gasy… Ce que vous faîtes à longueurs de post et de forum, de façon outrancière, sans vous rendre compte que en voulant critiquer nos dirigeants, vous le faîtes d’un façon qui nous mets tous dans le même panier. TOUS LES MALGACHES !

      Je ne sait pas trop à cause de qui « Dago continue à régresser pour ne pas dire patauger dans la fiente » mais ce n’est certainement pas grâce à vous et vos comportements que Madagascar va s’en sortir.

      Quelle pierre apportez-vous à l’édifice ? Moi, je sais laquelle j’apporte ! Même si du haut de votre grandeur vous la trouvez « Gasy quoi ». Vous préféreriez qu’elle soit « Vazaha » ? Vous souhaiteriez virer tous les « Gasy » de Mada, pour pouvoir y fonctionner « Vazaha » ? Comme l’autre qui veut bruler tous les Karana, qui sont installés depuis plusieurs générations, alors que lui a fuit vivre la belle vie Vazaha ailleurs...

      Pitoyable...

    • 14 décembre 2014 à 13:34 | bbernard (#6880) répond à DanBe

      Eh non, vous ne m’avez pas compris ! Je suis loin de mettre tous les malgaches dans le même panier. Je suis du côté du peuple qui trime et souffre. Ce peuple-là est génial. Vous dites ne pas savoir à cause de qui Mada en est rendu là. Ouvrez les yeux ! Ce sont vos dirigeants successifs depuis l’indépendance qui en sont responsables, aidés en cela par les puissances étrangères (dont la France). J’ tire à boulets rouges contre vos dirigeants et institutions pourris, certes, mais c’est parce que la grande majorité de ceux qui les représentent sont pourris, ce qui n’exclue nullement qu’on y rencontre de temps en temps des gens honnêtes qui font leur travail comme il devrait être fait par l’ensemble. J’apporte ma pierre à l’édifice, mais je verrai d’un très bon oeil que vous le fassiez à ma place, car je suis conscient que ce n’est pas normal que ce soit moi (et bien d’autres bénévoles étrangers) qui le fasse. Le jour où l’on me dira que l’on plus besoin de moi, j’en serai satisfait et je pourrai jouir pleinement de ma retraite à Madagascar sans arrières-pensées. Mais j’ai bien peur qu’au train où vont les choses je doive considérer que je dois continuer ce que je fais tant que les malgaches me le demandent et que mes forces me le permettent. Alors vous qui êtes malgache et qui semblez avoir des amis au pouvoir, c’est à vous qu’il appartient de les réveiller pour que les choses tournent à l’avantage des malgaches et pour que vous puissiez dire : « messieurs les vazahas, nous n’avons plus besoin de vos services ».

      Au boulot !

    • 14 décembre 2014 à 13:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      bbernard veut toujours==avoir==le dernier mot.Povr type !

    • 14 décembre 2014 à 13:53 | Anton (#8594) répond à Jipo

      En même temps Jipo que faites-vous, ou qu’avez-vous fait, de tangible pour apporter votre pierre à l’édifice ; à vous lire on a le sentiment (pour ne pas dire la certitude) que votre seule ’ambition’, comme tous les dobeurs, est de déprécier continuellement et de railler les malgaches
      Concernant votre critique sur les « individus » qui seraient coupables -à vos yeux (ce qui n’a aucune valeur intrinsèque)- de contribuer à ce que Dago régresse ou, plus fort, ’patauge dans la fiente’, ce ne sont pas vos contributions inintelligentes qui vont relever le niveau !
      Et puis, exonérez-vous de porter tel jugement de valeur sur d’autres dont vous ne connaissez rien ; cela démontre juste votre acrimonie, vos rancœurs...et votre petitesse.

    • 14 décembre 2014 à 18:09 | Anton (#8594) répond à bbernard

      « J’apporte ma pierre à l’édifice, mais je verrai d’un très bon oeil que vous le fassiez à ma place, car je suis conscient que ce n’est pas normal que ce soit moi (et bien d’autres bénévoles étrangers) qui le fasse ». « Le jour où l’on me dira que l’on plus besoin de moi, j’en serai satisfait et je pourrai jouir pleinement de ma retraite à Madagascar sans arrière(s)-pensées »
      Donneur de leçons en plus ! surtout lorsque l’on sait que votre ’action’ (..) s’inscrit depuis ...moins de deux ans et qu’avant 2012 ou 13 vous ne connaissiez pas Mada.
      Et puis que faites-vous de si extraordinaire pour vous accorder une telle importance ? Et comment savez-vous que Dan Be fait moins que votre insigne personne ?
      Simple déduction ou fanfaronnerie ??
      Outre que personne ne vous oblige si cela est contraignant jouissait pleinement de votre retraite et bornez-vous à quelques bonnes œuvres ; cela vous soulagera et les malgaches pour qui vous agirez, vous en seront reconnaissants et nous aussi !
      Pour revenir, un peu, à Sucuma Morondava :
      L’affaire a commencé le 6 novembre lorsqu’une ’poignée’ d’employés de la Sucrerie et quelques individus inconnus, étrangers à l’entreprise, se sont attroupés pour bloquer la route dans l’enceinte de la Sucrerie. Ils ont « incité » d’autres employés à ne pas rejoindre leur lieu de travail et menacé ceux qui avaient l’intention de travailler.
      Le 7 novembre, ils ont fait le ‘forcing’ puis ont coupé l’alimentation électrique et chassé par la force les employés en train de travailler. Puis ils ont barré toutes les issues.
      Le 8 Novembre, ils ont à nouveau coupé l’alimentation électrique, puis ont menacé les personnels déjà à leur poste de travail ; puis des individus (inconnus de l’entreprise) ont volé trois camions de la Sucrerie (conduits jusqu’au centre-ville). Tous mouvements rendant la situation incontrôlable
      Le 26 novembre, la situation a encore empirée lorsque la manifestation, basée sur une revendication salariale [pour un salaire minimum à 350 000 ariary (..) et le reclassement des saisonniers en employés permanents] a virée au pillage, vandalisme et agressions sur des employés chinois et malgache (2 chinois et une femme malgache ont été hospitalisés).
      Bilan matériel : bâtiments dégradés, cinq tracteurs agricoles, quatre camions, un tractopelle, un gradeur, un fourgon pompe-tonne, un minicar et trois camionnettes mis à mal.

      Les victimes ont porté plainte au parquet. Dans la matinée suivante, des éléments mixtes ont été dépêchés à Bemanonga pour interpeller sept meneurs préalablement identifiés (trahis par des enregistrements de caméras de surveillance) ; la tension serait montée d’un cran lorsque les suspects ont été conduits au siège de la gendarmerie à Morondava pour être auditionnés. Ce qui a mis le feu aux poudres.
      Aux alentours de 16 heures, des représentants de l’Organe Mixte de Conception (OMC) se sont rendus sur place pour entamer des pourparlers mais les manifestants, conditionnés et en état d’énervement total, les ont menacés puis chassés à coups de pierres.
      Revigorés après cette mise en déroute des autorités, les ‘émeutiers’ (équipés de lance-pierres, bâtons, armes blanches, fusils de chasse) ont décidé, en fin d’après-midi, d’arracher à la gendarmerie -après avoir envahi les lieux- leurs collègues placés en garde à vue .
      La suite, on la connaît et elle était inéluctable (comme depuis toujours à Mada) et ce n’est pas les gendarmes qu’il faut « vouer aux gémonies » plus que les émeutiers conditionnés par quelques meneurs (dont certains étrangers à l’entreprise !
      La faute (grave) elle se situe au niveau du gouvernement et au ministre de l’industrie Jules Etienne en particulier, puisque la semaine avant il s’était rendu à Morondava pour désamorcer la tension entre la Sucoma et ses employés et que rien n’a été fait.

      Bilan de l’émeute, du pillage et de l’incendie de l’usine : 1000 emplois perdus (sans compter les pertes induites) certainement à jamais et une ville déjà sinistrée qui ne va pas se relever de sitôt (si elle se relève un jour) ; c’est ce qu’on appelle du perdant- perdant !
      Alors peut-être faut-il voir plus loin que le bout de son nez et se garder de poncifs trop réducteurs voire de compassion béate (cela n’empêche pas une empathie réelle pour la population ouvrière et paysanne, lorsqu’elle se bien connaît ; ou pour les employés, le secteur informel, les quatre mi,..,..) surtout lorsque, au fil du temps, l’expérience de ce genre « d’expéditions punitives » apprend à connaître ce qui, en réalité, souvent s’y dissimule.

    • 14 décembre 2014 à 19:17 | DanBe (#2256) répond à Anton

      Merci, je viens d’apprendre un nouveau mot ce soir : « dobeur »
      Il a deux significations :
      Sens 1 Celui aide le forgeron en tenant le fer pendant qu’il le bat.
      Sens 2 Personne qui aime railler, critiquer, dénigrer autrui
      Aux forumistex de voir quel sens va à jipo....

    • 14 décembre 2014 à 19:24 | DanBe (#2256) répond à Anton

      Eh oui, les faits sont têtus... Les faits qui sont souvent bien oubliés dans les argumentaires et démonstrations des donneurs de leçons et daubeurs (oui, je connais maintenant...) du forum...
      Merci pour avoir relaté les faits, auxquels if faut rajouter plusieurs tentatives de négociations de la part des forces de l’ordre pour calmer le jeu de l’escalade...

    • 14 décembre 2014 à 19:38 | DanBe (#2256) répond à bbernard

      Merci Vazaha, merci au Grand Vazaha, de venir, du haut de votre immense supériorité, nous sauver de la misère !

      Merci au grand Vazaha, d’aller jusqu’au bout de vos forces, en sacrifiant votre retraite tant méritée, pour venir secourir ce pauvre peuple de sous développé, mais génial, qui trime et souffre.

      Au niveau de ma misérabilité, de pauvre petit Malgache, qui se bat depuis quarante ans, pour faire vivre sa famille, je vous remercie infiniment !

      Merci Vazaha, merci !

      Pffffffff !

    • 15 décembre 2014 à 12:31 | bbernard (#6880) répond à Anton

      Contrairement à ce que vous pensez, je ne fais rien d’extra-ordinaire, que de l’ordinaire à la portée de toute bonne volonté. Mais certains malgaches dans votre genre considèrent que l’ordinaire ne compte pas,il leur faut du sensationnel pour se donner de l’importance. On voit où cela vous mène depuis l’indépendance.

    • 15 décembre 2014 à 12:32 | bbernard (#6880) répond à DanBe

      Gardez vos railleries hypocrites pour des basile etc.

  • 14 décembre 2014 à 19:12 | DanBe (#2256)

    Aux bbernard, jipo et autre betoko donneurs de leçon ou je sais tout.

    Vous passez votre temps à me faire dire ce que je n’ai pas dit ! C’est difficile de dialoguer dans ces conditions.

    NON, je n’ai pas d’amis au pouvoir, je me garde d’un engagement politique depuis ma jeunesse comme de la peste. Mes seules actions politiques sont de ne rater aucune élection, de lire écouter et voir les actions politiques, pour me faire une opinion objective. C’est cette réserve, qui m’a permis de faire tourner et même développer mon entreprise, sous tous les régimes, à travers toutes les crises, le plus honnêtement possible et de donner une bonne éducation à mes enfants dont certains ont repris les affaires.

    NON je ne soutiens pas « outrancièrement » les dirigeant chinois de la SUCOMA et NON je n’insulte pas les ouvriers de la même SUCOMA.
    NON, je ne soutiens pas les exactions de Karana ou Chinois ! Non, je ne soutient pas les hommes politique qui se sont déplacé pour « régler » le problème et qui n’ont rien réglé du tout.

    Messieurs les donneurs de leçons, que savez-vous vraiment de cette affaire ? Que savez-vous de la vie des gendarmes et militaires qui ont tiré sur la foule. Que savez-vous de la véritable chronologie des faits ? Rien ! Sinon, vous seriez plus mesuré…

    Par exemple : « Les forces de l’ordre auraient dû décrocher » Elles l’ont fait ! Jusqu’à leur poste ou elles ont été poursuivies… « Elles auraient dû utiliser les grandes lacrymogène », elles l’ont fait ! Jusqu’à épuisement de leur maigre stock…
    Alors, je le dis à nouveau : « qu’auriez vous fait à leur place ? »

    Vous vous croyez ou ? Au cœur de Paris, Londres ou Berlin, ou les forces de l’ordre sont formées, équipées… NON ! Vous vous croyez ou, dans un pays ou une foule en colère raisonne, car elle est instruite et a une conscience politique ? NON !

    Cela s’est passé dans une petite localité de province. Avec une petite brigade au personnel mal formé, mal équipé. Cela s’est passé avec une foule exaspérée, à bout, prête à tout, qui ne raisonne plus…

    Alors ne vous étonnez pas que vos perpétuels « Il n’y a qu’à », « il faut qu’on », « vous devriez faire comme ceci », « vous devriez faire comme cela », agace un peu sur ce forum.

    Bonne nuit

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 267