Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 12h36
 

Economie

Transport aérien

AB Aviation et EWA Air seront à Ivato

lundi 13 juin

Au moment où la sortie de la compagnie nationale, Air Madagascar, est très attendue les compagnies aériennes privées et étrangères s’installent jusque dans les circuits domestiques et régionaux, entre autre Madagasikara Airways et CIVAIR la compagnie sud africaine représentée à Madagascar par le tour opérateur Madagascar Expedition Agency dans la Grande Ile.

D’après les informations recueillies par l’Agence de presse APOI, AB Aviation qui dessert déjà Majunga depuis les Comores va ce mois de juin 2016, atterrir à Ivato. De même EWA Air.

Un envoyé spécial de la Nouvelle de Mayotte à Seattle lors de la signature officielle de « L’acceptance » du B787 entre Boeing et Air Austral, EWA Air sera à Antananarivo en octobre prochain. Marie Joseph Malé, PDG d’Air Austral, a confirmé non seulement l’arrivée du second ATR 72 pour EWA, mais il a confirmé qu’EWA allait desservir dès octobre prochain Antananarivo au départ de Dzaoudzi. Cette nouvelle ligne pour la compagnie mahoraise permettra ensuite de mettre en connexion les passagers désireux de partir vers Paris par les vols B 787 des mardis et vendredis.

La même Agence APOI véhicule que la compagnie comorienne AB Aviation desservira directement Madagascar dès ce mois de juin (à la mi juin précisément).

Après les liaisons entre toutes les îles de l’archipel comorien, puis l’Afrique de l’Est (Mozambique et Tanzanie) un nouvel avion gros porteur de type Boeing 737 200 de 120 places de la compagnie AB Aviation, appartenant à Ayad Bourhane joindra Ivato à l’archipel des Comores deux fois par semaine Avec un prix d’appel de 145 euros l’aller simple, cette ligne constitue une bouffée d’oxygène pour les Malgaches qui vont profiter de cette nouvelle fenêtre vers le Grand océan Indien.

Recueilli par Bill

27 commentaires

Vos commentaires

  • 13 juin à 09:55 | toky (#8231)

    Ils continuent à tout brader pour des minables commissions, qu’ils aillent au diable !

    • 13 juin à 10:07 | zaho (#699) répond à toky

      Eh oui. Ils se remplissent les poches. A ce rythme, Air Madagascar aura du mal à survivre avec notre mentalité. C’est peut-être leur objectif. C’est lamentable. En tout cas, l’article a bien ciblé la connexion Tananarive-Dzaoudzi-Paris avec le nouveau 787 d’Air Austral. Pendant ce temps, on dort ou on brade. Si Air Madagascar sort de l’Annexe B, comment va-elle remplir ses avions sur la ligne Tananarive-Paris ? Bon courage. Déjà, au départ de La Réunion beaucoup de malgaches préfèrent prendre Air Austral qu’Air Madagascar pour aller dans la Grande Ile. Je ne sais pas si les dirigeants d’Air Mad et la Direction de l’Aviation Civile Malgache (ACM) en sont conscients.

    • 13 juin à 11:32 | toky (#8231) répond à zaho

      Ils sont au courant et complice : c’est la mort programmée d’Air Mad, mais le pire, nous les malagasy sont tous devenus de simples spectateurs de leur égoïsme ! Mer..de quand dans ce pays que les vrais gasy qui aiment la patrie s’élèvent pour arrêter ce massacre et cette hémorragie ? Il est temps et presque urgent de faire quelque chose !

    • 13 juin à 11:51 | Jipo (#4988) répond à toky

      Bonjour.
      Un peu de moramora svp, ya pas l’ feu ô lak !
      Vous pouvez toujours y aller à la nage ⚓️.
      Il est à préciser que Royal Air Comores, n’ est pas à ma connaissance autorisée à se poser à Paris, pas plus que pénétrer le ciel Européen.
      Par contre qu’ elle soit autorisée à voler inter iles de l’ Océan Indien, pourquoi pas, et dire que certains se plaignent de la qualité des produits cinoix ...
      Question contrôles comme sécurité, et vu le niveau de vie des Comoriens, on devrait leur affréter spécialement pour eux une flotte de Concordes : tropicalisés bien entendu !
      J’ eu l’ opportunité de voler / cette compagnie, qui m’ en rappelle une autre, ou était affiché en guise de sécurité & attachez vos ceintures :
      « Ne vous inquiétez pas , en cas d’ incident , cela se passerait tellement rapidement que vous n’ auriez pas le temps de vous en rendre compte ».
      Parmi les pires compagnies, qui puissent exister / cette planète, azafady, on ne peut faire pire !
      Et c’ est tout ce que les dirizens gasy on trouvé pour remplacer AM ?
      Trop fort ...

    • 13 juin à 13:13 | DIPLOMAT (#846) répond à zaho

      Vous avez un problème avec la concurrence ?
      Avez vous déjà eu un litige avec AIR MADAGASCAR concernant les vols internationaux ?
      Un litige du type : 1 semaine de retard ?
      et Zero indemnisation ?

      Avez vous déjà vu situation similaire (en dehors du nuage volcanique) ailleurs ?

      Connaissez vous le pourcentage de ponctualité des vols intérieurs d’Air Madagascar ?
      Selon plus ou moins de 50% ???

      Cher Monsieur Toky, lorsqu’une compagnie est dirigée par des incapables, qui n’ont aucun sens de la gestion et du respect des clients... elle dégage, et comme la nature a horreur du vide, elle sera remplacée par une autre.

      D’autres pays (y compris la Suisse et la Belgique) sont passés par là, pour mieux renaître.

    • 13 juin à 17:11 | glagoute (#8954) répond à toky

      Civair , des avions de 9 places , c’est pour qui ?

    • 13 juin à 17:21 | glagoute (#8954) répond à zaho

      Je pense que tu ne prends pas AirMad vers Paris souvent ,
      le prix du voyage est aussi cher que la concurrence avec un service merdique , pas d’apéritif aux repas et surtout un voyage de 11 heures avec la video qui ne fonctionne pas depuis plus d’un an !

      Si tu demandes aux voyageurs pouquoi ils prennent AirMad pour se rendre en France depuis les villes de province , c’est parce que les vols intérieurs ne sont pas garantis et que ça leur évite de devoir repayer un billet s’ils voyagent avec une autre compagnie sur les vols internationaux en cas de retard sur les vols intérieurs .

    • 13 juin à 22:17 | zaho (#699) répond à glagoute

      Le raisonnement que vous avancez est vrai. Effectivement, n’habitant pas dans la Grande Ile, je ne prends pas Air Madagascar pour aller à Paris. Par contre, pour l’instant, quand je retourne à Mada, à partir de La Réunion, je prends toujours Air Madagascar avec cette incertitude de partir ou pas, départ à l’heure ou pas. Dans le temps, on avait des vols directs assurés par Air Mad entre La Réunion et Diégo-Suarez et retour. Depuis la panne du B737-300, et la location du 737-800, pour aller à Diégo, il faut faire Réunion-Nosy Be, changement d’avion à Nosy-Be, un ATR entre Nosy Be et Diégo car le B737-800 ne peut pas se poser à Diégo à cause de la longueur et la résistance de la piste. D’ailleurs, cet avion est inadapté pour les aéroports de Mada. Ilpeut se poser à Tana, Nosy Be et peut être Majunga.Si Air Mad disparaît, ce que je ne souhaite pas, d’autres compagnies prendront la place. Je tenais aussi à vous dire que les billets d’Air Mad sont aussi chers, voire plus chers que les billets d’Air Austral. A titre d’exemple, RUN-NOS-DIE fin juillet, retour mi-août DIE-TNR-RUN, plus de 700€. J’admets que c’est la haute saison, mais quand même, plus cher qu’un A/R Réunion-Paris en basse saison, 11heures de vol aller et idem pour le retour.

    • 13 juin à 22:31 | zaho (#699) répond à DIPLOMAT

      Je n’ai pas de problème avec la concurrence, mais je ne souhaite pas la disparition d’Air Madagascar, même si les dirigeants actuels ne sont pas à la hauteur de leur tâche. Pourquoi en sommes nous arrivés là ?Copinage et Incompétence. Des techniciens compétents, Magascar en regorge, mais la politique a pris le dessus. Je sais que des passagers étaient restés en souffrance à Tana, Marseille, Paris, Moroni et Air Madagascar ne les a même pas pris en charge. Même les hôtels de Tana ont refusé d’héberger ces passagers car les dettes de cette compagnie sont pharaonesques.Des compagnies européennes et africaines ont disparu et Air Madagascar n’est pas à l’abri. A ce jour, le seule question qui interresse les dirigeants d’Air Madagascar et de l’ACM(Aviation Civile Malgache)est ceci:sortie ou pas de l’Annexe B ? Sortir c’est une chose, mais après ?

    • 14 juin à 00:42 | rakotoson (#8023) répond à zaho

      #####Eh oui. Ils se remplissent les poches. A ce rythme, Air Madagascar aura du mal à survivre avec notre mentalité. C’est peut-être leur objectif. C’est lamentable. En tout cas, l’article a bien ciblé la connexion Tananarive-Dzaoudzi-Paris avec le nouveau 787 d’Air Austral. Pendant ce temps, on dort ou on brade. Si Air Madagascar sort de l’Annexe B, comment va-elle remplir ses avions sur la ligne Tananarive-Paris ? Bon courage. Déjà, au départ de La Réunion beaucoup de malgaches préfèrent prendre Air Austral qu’Air Madagascar pour aller dans la Grande Ile. Je ne sais pas si les dirigeants d’Air Mad et la Direction de l’Aviation Civile Malgache (ACM) en sont conscients.####

      @ Bien dit . La faillite d’ Air Madagascar est un acte prémédité .Qu’ on en juge ! N’ oublions pas que cette compagnie durant toute la durée de la Transition - 2000 à 2013 - a eu pour PCA ( Président du Conseil d’ Administration ) un certain Hery Rajaonarimampianina . Pendant toute cette longue période , ce dernier était ministre des Finances de la Transition ( ANR ) . Le FMI et la Banque Mondiale avaient publié , en 2010 , qu’ Air Madagascar était pour la première fois excédentaire en 2008

      Comment se fait - il , dès lors , que entre 2009 et 2013 , la compagnie n’ avait pas fait l’ objet d’ un exercice annuel de bilan comme toute Société qui se respecte ?! Rappelons que le PCA en exercice se trouvait être de surcroît le même Hery Rajaonarimampianina en question .Devenu Président de la République , depuis 2014 , avec son aller ego , le DG de l’ Aviation Civile de Madagascar ( ACM ) et ’ incontournable Henry Rabarinjaka , avocat parisier de Air Madagascar et non moins ex- directeur de cabinet de Hery Rajaanarimampianina , Air Madagascar est resté à l’ index dans a liste B de ’ Union Européenne

      Aujourd’hui , alors que cette mesure restrictive est en voie d’ être levée , le gouvernement avec le concours de Hery Rajaonarimampianina cherche des « partenaires » pour reprendre celle que d’ aucuns ont affublé du sobriquet d « Air Malade » en raison de ses fréquentes annulation de vol ou de retard de vol . Ne parlons pas de l’existence de la politique de « Open Shy » et de la naissance de Madagascar Airw

    • 14 juin à 00:47 | rakotoson (#8023) répond à rakotoson

      Ne parlons pas de l’existence de la politique de « Open Sky » et de la naissance de Madagascar Airways , le nouvel enfant chéri de Hery Rajaonarimampianina

    • 18 juin à 07:52 | Tata irfane (#9614) répond à Jipo

      Sale con va mourir il n y a pas de pire compagni k airmad idiot kski te donne le dt de parler ainsi des comores eux ne vo’e pas le jour comme la nuit si vous avez peur de la concurence c’est que vous n’avez pas le cran pour vois opposer AB aviation et EWA air bien que ce soit des petit avion mediocre comme vs le dite si bien tssss bande de... Aller voir laba si on y est vous n’envalez mm mas la peine bo koitsamba mnouka madzi

  • 13 juin à 11:39 | dominique (#9242)

    ici a Mada on marche sur la tête ou on peut toujours rêver ou y croire .. sortir de la liste noir ??? le père Noël il passe le 25 décembre .. une compagnie a éviter même pas pour transporter du fret incapable d’être une fois a l’heure d’abord c’est incroyable a raconter du jamais vu dans tout le monde entier !!!!!

  • 13 juin à 12:03 | takaka (#8449)

    Ah les foza mahasosipoavra meridalika !
    Ils ont tué mon cher et très controversé Air Mandaginina.
    J’ai écrit ici que les vols intérieurs sont les plus rentables pour cette compagnie parce que les transferts intérieurs sont les plus sûrs et bon marché, et se vendent en devise à l’extérieur pour les touristes.
    Et les foza osent encore dire qu’il y a beaucoup de zava-bita durant la terreur imposée par Le... lyson et TGVendrana.

    • 14 juin à 07:26 | Tena Tia Tndr (#9609) répond à takaka

      Bien dit !
      Avant 2009, Air Mad etait en bonne etat de competition. - Des compagnies pas en etat de profit, ily en a plein en Euroe meme. - En tant que expat et tres tres frequent voyageur de la ligne Tana- Paris, on ne nous echappe rien ! - Depuis le laissez faire du renversement politique de 2009, par la classe ignorante, le pays est desormais infecte de bacteries destructives a l’economie. Et beaucoups sont alors infectes et recherchent a la transformation magique. Depuis 2009, et surtout maintenant, Tana est devenu la villa la plus degoutante de l’Afrique, quelle honte d’y avoir emmener des visiteurs ! La politique la-bas etait deja un navire de guerre coulant, y entrer sans rigidite etait un suicide. Forcer les changements etatit l’unique solution pour notre Cher Pays ! Mais cette classe empoisonneuse subsiste, donc le developpement rendu impossible ! Ils s’ opposeront tout de suite aux changements forces ! Ce que notr pays a besoiin ? Un strictt systeme judiciaire, multiplier les forces de l’ ordre par 100, faire des arrestations de masse en 10aines de milliers. On s’ excuse du language, mais « laisser des merdiers de gens se manifester, c’ est manger de la m.. du gateaux avec eux ! » !

    • 14 juin à 07:27 | Tena Tia Tndr (#9609) répond à takaka

      Bien dit !
      Avant 2009, Air Mad etait en bonne etat de competition. - Des compagnies pas en etat de profit, ily en a plein en Euroe meme. - En tant que expat et tres tres frequent voyageur de la ligne Tana- Paris, on ne nous echappe rien ! - Depuis le laissez faire du renversement politique de 2009, par la classe ignorante, le pays est desormais infecte de bacteries destructives a l’economie. Et beaucoups sont alors infectes et recherchent a la transformation magique. Depuis 2009, et surtout maintenant, Tana est devenu la villa la plus degoutante de l’Afrique, quelle honte d’y avoir emmener des visiteurs ! La politique la-bas etait deja un navire de guerre coulant, y entrer sans rigidite etait un suicide. Forcer les changements etatit l’unique solution pour notre Cher Pays ! Mais cette classe empoisonneuse subsiste, donc le developpement rendu impossible ! Ils s’ opposeront tout de suite aux changements forces ! Ce que notr pays a besoiin ? Un strictt systeme judiciaire, multiplier les forces de l’ ordre par 100, faire des arrestations de masse en 10aines de milliers. On s’ excuse du language, mais « laisser des merdiers de gens se manifester, c’ est manger de la m.. du gateaux avec eux ! » !

  • 13 juin à 12:28 | atavisme premium (#9437)

    Crier et pleurer et faire appel au patriotisme concernant air mad quand on fait partie des privilégiés qui utilisent cette compagnie depuis des décennies sans payer ou très peu est vraiment inqualifiable .
    Car si des gens sont responsable de l’état de AM ce sont bien ceux qui en profitent honteusement et cela depuis longtemps .
    Alors cher m’sieurs,dames de la caste profiteuse cela n’est qu’un juste retour des choses !
    A vos miroirs pour bien y voir la réalité !

    • 13 juin à 12:38 | takaka (#8449) répond à atavisme premium

      C’était au temps de Ratsiraka. Mais je ne pense pas que ces nouvelles compagnies vont desservir Tsiroanomandidy, Tambohorano, Mandabe, Manja, Maintirano, Antsalova, Belo sur Tsiribihina, Mananara Nord, Andavadoaky, Ankavandra, etc.. C’étaient des Gasy les nombreux passagers d’Air Mandaginina dans ces gros villages à cause des pistes pour Land Rover et Unimog. Ces deux derniers sont des véhicules pour rich people.

    • 13 juin à 12:51 | atavisme premium (#9437) répond à takaka

      Et les nombreux binationnaux qui vont notamment sur paris ,ils paient tous leurs billets ?

  • 13 juin à 12:38 | Ibalitakely (#9342)

    Ces derniers tps on parlait bcp de transport aérien & de cie aérienne, & justement c’est là dessus qui inquiète vraiment, car toutes les compagnies aériennes opérant à Madagasikara appartiennent à des étrangers sauf une du nom de TOA ou Trans Ocean Airways qui appartient à ... RAVATOMANGA Maminiaina. Mise à part la compagnie nationale Air Madagascar & le tout récent Madagascar Airways, alliance douteuse entre les deux (ne serait-ce que le pourquoi du nouveau ATR-42 de la première qui n’est pas encore sous sa couleur & son logo, n’est-il pas en réalité destiné pour la seconde ???), toutes les autres compagnies sont soi à des vazaha soi à des karana (karana-vazaha probablement) telles GSA ou Groupe Sipromad Aviat°, de Socota Aviat° (compagnie privée) de chez Cotona, de STA ou Sces & Transports de Gilbert Biny, de Sky Sce de Godart à Mahajanga, d’Aéromarine de Riaz Barday, de MTA ou Madagascar Trans Air de De Foucault. Sans parler de colorat° politique ou autres la compagnie TOA du groupe SODIAT appartient à un MALAGASY, dirigée par un MALAGASY avec un personnel & cadres MALAGASY. Mais depuis un certain tps ce groupe est sous le collimateur d’anti-opérateurs malagasy. Ne veut-on pas d’un opérateur MALAGASY jusqu’à les chasser du genre RAVALOMANANA Marc bis. Dia misy mamporisika mifampihinana dia misy mazoto manantateraka, hatr’aiza izany, tsy fantatra !!!

    • 13 juin à 12:42 | takaka (#8449) répond à Ibalitakely

      Ganz normal, sagen die Deutschen ! Les opérateurs foza comme au temps de Ratsiraka ne supportent pas la concurrence. Et d’abord détruire, puis substituer. C’est le syndrome Lylisonnien-Rakirisy-DomelinabeTGV.

    • 13 juin à 14:33 | DIPLOMAT (#846) répond à Ibalitakely

      Ravalomanana lui même , souvenez vous , avait confié la gestion de la copmpagnie nationale à AIR MAD.
      Pour son grand bien d’ailleurs, car la compagnie, allègée de sa dette, avait pu reprendre des couleurs.

      Ce qui est tragique, ce n’est pas que des compagnies aériennes, avec un droit de trafic (car ce n’est pas out de s’appeler Socota Aviaou Sky sce etc..., il faut aussi avoir obtenir les autorisations pour transporter des « clients » . Faire payer les billets, adhérer au BSP, IATA pour être payé ou alors adopter un système d’exploitation Low-Cost, mais alors, il faut un Internet impeccable (car l’exploitation Low-Cost est étroitement lié au Web ...) et aux carte de paiement en ligne ; je disais donc, que ce qui est tragique n’est pas d’être avec une compagnie inconnue avec capital privé, mais d’avoir laissé une compagnie nationale crever... et cette compagnie, comme la Jirama, crevera seule. Sans l’aide de personne ! Donc : Cessons d’y voir un complot , le sabordage s’est fait seule ...

  • 13 juin à 13:02 | rakoto-neutre (#8588)

    Rajao a fait son choix : faire couler ,en l’air, AM au profit des autres compagnies pour une minable commission

  • 13 juin à 16:43 | Albatros (#234)

    Certains forumistes n’apprécieront peut être pas ma comparaison mais je trouve qu’Air Madagascar et Air France sont de la même manière sur une pente savonneuse. Enfin presque !.

    Je m’explique.

    - Dans les deux cas les gouvernements ont fait le choix de privilégier les « structures terrestres » plus facilement rentables, au détriment des compagnies aériennes. J’ai déjà eu l’occasion sur ce site de donner l’exemple de l’Etat français actionnaire d’Air France et d’Aéroport De Paris (17% pour l’une et 51% pour l’autre) qui pénalise Air France en prenant des décisions d’augmentation de taxe qui avantage ADP.
    Je suis certain de les gouvernants malgaches vont copier, sans problème, la « solution » française.

    - Dans ces deux compagnies aériennes (Air Madagascar comme Air France !), une partie du personnel refuse d’admettre que le transport aérien à changé, et de remettre en cause les acquis et avantages qui pouvaient être de mise à l’époque glorieuse du début de l’aviation.

    Je n’analyserai pas le fonctionnement de l’entreprise « Air Madagascar », ne la connaissant pas suffisamment, mais je la crois assez proche, dans les grandes lignes, de celle d’Air France.
    Dans cette dernière (Air France !), une prise de conscience a était faite face à l’arrivée de jeunes compagnies ayant des frais de fonctionnement beaucoup moins pénalisants (Salaires, Avantages accordés au Personnel et Politiciens, Taxes aéroportuaires locales, charges sociales, prix du carburant, etc...).
    Pour lutter contre ces nouvelles compagnies aux dents longues, il a été demandé (et imposé !) de gros efforts au personnel au sol et au personnel navigant commercial (PNC : hotesses et steward !).
    On peut se poser la question de savoir si ces efforts seront suffisant pour la sauvegarde de la compagnie, mais une chose est sûr. Ces efforts auront été vains si une poignée du personnel, les « chauffeurs » d’avions (appelés aussi : pilotes. le PNT : personnel navigant technique !), n’accepte pas de faire les mêmes efforts que le PS et/ou le PNC.
    Actuellement la survie d’Air France (45 000 employés !) est menacée par le comportement d’une poignée de « divas du manche » (un peu plus de 1000 sur 4 000 !) qui refuse de SE remettre en cause !.
    Je pense que si à Air Madagascar les pilotes sont un peu plus proches des autres catégories de personnel, il doit aussi y avoir, dans chacune de ces catégories, des personnes arc-boutées sur leurs avantages et acquis d’une autre époque.

    Que voit-on, à Air France comme à Air Madagascar ?. Les clients (vous savez ceux qui payent pour voyager !) devant ces problèmes de grèves, de retards, d’incertitude permanente au sujet de leur déplacement professionnel ou de vacances, se tournent de plus en plus vers la concurrence.

    Comme le coucou, ces nouvelles compagnies viennent dans le nid des autres pour en casser les oeufs et pondre les siens.

    C’est aux personnels d’Air Madagascar et d’Air France de se battre au sein de leurs entreprises pour y faire le ménage. Pour accepter des efforts mieux répartis !. Pour admettre qu’il n’y a plus, à notre époque, à avoir de telles différence de rémunérations (et d’heures de travail !) d’une catégorie à l’autre.
    Pourquoi un pilote (archi assisté par l’informatisation de son travail ) doit il être autant rémunéré par rapport à un mécanicien changeant une roue d’avion la nuit sous la neige par -5%, ou à une hôtesse ramassant le vomi d’un passager avant de continuer son service ?.

    L’époque des Mermoz, Guillaumet, et autres vrais Pilotes..... est derrière nous !.

    • 13 juin à 19:54 | takaka (#8449) répond à Albatros

      J’apprécie et je suis tout à fait d’accord. Les deux compagnies ont le même syndrome, et sachant que Air Mandaginina est une bouture d’Air France, vous voyez ce que je veux dire !

    • 13 juin à 21:03 | Albatros (#234) répond à takaka

      Ces deux compagnies ont encore des atouts mais elles doivent réagir rapidement.
      Ne pas voir QUE le passé mais regarder autour d’elles, se comparer à celles qui prospèrent de jour en jour.
      J’ai eu la chance de vivre des moments magnifiques grâce à ces 2 compagnies. Mais c’était une autre époque.
      Nous ne sommes plus au temps des bi-plans, des sémaphores, des filanzanas !!!.
      On peut vivre avec son temps en respectant l’Humain ! et en restant lucide.

    • 13 juin à 22:41 | zaho (#699) répond à takaka

      Il y a quand même une différence énorme. Air France a combien d’avions ? Combien d’employés ?Air Madagascar, combien d’avions ? Combien d’employés ? Si je ne me trompe pas, Air Madagascar a 1300 employés pour 6 avions(chiffre au hasard). Il faut dégraisser Air Madagascar comme Air France. C’est triste, mais il n’y a pas d’autres solutions.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 397