Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 07h16
 

Economie

Economie

97% des malgaches sont pauvres selon Hugues Rajaonson

vendredi 21 octobre | Yvan Andriamanga

L’économiste Hugues Rajaonson, membre du CREM (Centre de réflexion des économistes de Madagascar) note que 2 à 3% de la population de Madagascar sont riches et inversement que 97% des malgaches sont pauvres. Alors qu’auparavant on croyait que c’est « seulement 91% des Malgaches qui sont pauvres ». Il explique ce chiffre effrayant par plusieurs critères. Il y a évidemment le critère financier en soi, le fait que plus de 90% de Malgaches vivent avec moins de 2 dollars par jour. Mais il y a également les critères d’accès à des infrastructures de base comme l’électricité et l’eau potable. Même si vous possédez des milliards et que vous vivez dans les zones enclavées ou des zones sans eau potable, vous êtes « pauvres » selon la réflexion de cet économiste. Alors que maintenant, même dans la capitale et ses périphériques, ceux qui ont accès à l’eau potable il y a quelques années se sont remis à puiser dans les puits (pour ceux qui en ont), à cause de la hausse vertigineuse du prix de la facture de l’eau de la Jirama qui est passé du simple au double sans que cela ait une incidence sur la qualité du service. Pareil pour l’électricité. Le fait d’être privé d’électricité est un signe de pauvreté. Dans ce domaine, au moins tout le monde se trouve dans la même galère. Les 15% de la population, qui ont la chance d’être raccordés au réseau électrique de la Jirama subissent nuit et jour, tout au long de la semaine et tout au long de l’année le délestage expliqué en long et en large. Un autre aspect de la pauvreté donc selon les économistes.

Et la liste est longue, non accès au service de santé de base et à l’éducation, l’enclavement, l’absence d’assainissement…. Tout autant de critères qui témoignent la pauvreté de la population malgache au quotidien et que les 2 à 3% de la population ignorent complètement.

54 commentaires

Vos commentaires

  • 21 octobre à 09:50 | Babah (#9347)

    Une vraie classe moyenne existait à partir de 2005 à Madagascar. Les foza ont préférés écouter les bonimenteurs du 13 mai en 2009, puis les militaires putschistes ont en profité pour mettre le Domelina aux commandes pour 6 ans + le régime hvm actuel = vous vous étonnez si 99,99 pourcent des Gasy soient pauvres ?

    Nandresy ny tolona : les foza sont priés de se taire car ils n’ont que ce qu’ils méritent. Y compris les 5 emprisonnés de Soamahamanina avec les 2 fugitifs ( je me demande s’ils ne sont pas tapis dans les couvents et monastères...) Guista et Lyllison, car je persiste à dire que nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude.

    Mazotoa mitolona izay mbola tsy tena ampy fahantrana !

    • 21 octobre à 11:14 | Eloim (#8244) répond à Babah

      Et comment créer la classe moyenne car c’est cette classe qui constitue en fait la « RICHESSE » du pays c’est à dire la classe productive, la classe des travailleurs. Cela ne veut pas dire que les autres autre que ceux qui appartiennent à la classe dirigeante sont de bon-à-rien, non !

    • 21 octobre à 12:05 | betoko (#413) répond à Babah

      Quelles sont les chefs d’accusation concernant le sénateur Lyllison et Augustin Andriamananoro. Le premier vouloir demandé une ville morte ,est ce un crime ou un délit ,est ce que cela est inscrit dans le code pénal ?
      Le second avoir manifesté légitimement avec ses amis de Sohamahamanina ,là aussi , est ce un crime ou un délit , Logiquement la justice aurait du envoyé en prison tous les villageois de Soamahamanina .

    • 21 octobre à 19:46 | punchline (#9673) répond à Babah

      @babah, hey gros tu regardes les télés vazaha, tu ne sors pas de chez toi, puis tu lis les journaux malgaches et tu construis ton monde à toi pour interpréter la situation.

      expliques moi ce que c’est la classe moyenne avant de brailler n’importes quoi.

      la classes moyennes n’existent et n’existaient pas à Madagascar depuis 1972 ; on passe du riches au pauvres

      en plus tu es malhonnêtes intellectuellement, tgv était au pouvoir pendant 5ans mais non 6ans , l’enquête dit 97% mais pas 99,99%, et les gens de soamahamanina sont et étaient TIM depuis toujours, mais pas orange renseigne toi

    • 22 octobre à 00:02 | Bena (#494) répond à Babah

      hughes doit le dire à son ex mentor qui n’y croit guère.

  • 21 octobre à 09:51 | Isandra (#7070)

    La réponse du berger à la bergère,...Hery a demandé prouvez moi que le Malagasy s’appauvrissent,...voilà 92%, il y a quelques années, maintenant c’est 97% de Malagasy sont pauvres,...Ah le pauvre,...

    Avec toutes ces données économiques et ce que les Malagasy vivent quotidiennement, Babah ose encore dire qu’il faut se taire,...croiser le bras,...

    Non seulement ce régime brille par leur immobilisme et inertie, mais, il brille aussi par leur affaires louches de tous genres et la braderie des richesses nationales,...

    • 21 octobre à 10:25 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra ,
      Vos commentaires, en sachant que vous etes une privilégiée et en plus supportrice du morveux qui a amplifié la crise ,sont simplement obscènes !
      Votre cynisme(Qui avoue avec insolence, et en la considérant comme naturelle, une conduite contraire aux conventions sociales, aux règles morales ; qui manifeste du cynisme : Un être cynique et immoral.)
      n’a d’égale votre caractère puéril !

    • 21 octobre à 12:08 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      La nazie foza femelle isandra vit à l’Etranger [ dans ses propres écrits , cette foza elle-même donne sans s’en rendre compte des signes implicites mais suffisamment évocateurs notifiant qu’elle ne vit pas en permanence chez nous ] .
      Alors il n’est pas étonnant que cette foza femelle ne remarque pas les signes pourtant bien visibles de l’accélération de l’appauvrissement général de nos populations depuis le coup d’état de 2009 .

    • 21 octobre à 12:14 | betoko (#413) répond à Isandra

      Entendu ce matin sur les ondes de la radio Free FM , Hery Rajaonarimampianina est en train de faire le tour de Tana .Il aurait demandé à tous les chefs Fokotany d’inviter la population à se mettre au bord des rues pour l’acclamer moyennant 5000 Ar par personne .J’attends la confirmation ce soir à la télé ou demain dans les journaux
      Que c’est dur d’être aussi mal aimé

    • 21 octobre à 12:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Masin-Joany,

      J’ai constaté des maisons lesquelles poussaient comme de champignons au bord de by pass, on voit ce phénomène presque dans tous les quartiers de Tana,...voir dans toutes les grandes villes de Mada,...on ne parle pas des voitures de luxe qui circulent sur nos routes. Tout cela pendant la transition,...

      Pendant le règne de Ra8, il y avait de vraie classe moyenne comme il prétend Babah(à vérifier), par contre, pendant la transition, il y avait beaucoup de nouveaux riches,...dans la mesure où le départ de Ra8 a libéré dans l’étouffement le monde des affaires,...

    • 21 octobre à 12:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « La nazie foza femelle isandra vit à l’Etranger [ dans ses propres écrits , cette foza elle-même donne sans s’en rendre compte des signes implicites mais suffisamment évocateurs notifiant qu’elle ne vit pas en permanence chez nous ] . »

      Hihihihi...!!! Bien sûr, je suis à l’étranger,...tant qu’à faire, donnez moi une carte d’identité française, pour que je puisse profiter des bienfaits de la colonisation,...

    • 21 octobre à 13:09 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      « 21 octobre à 12:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra »
      « Masin-Joany, J’ai constaté des maisons lesquelles poussaient comme de champignons au bord de by pass, on voit ce phénomène presque dans tous les quartiers de Tana,...voir dans toutes les grandes villes »

      Ironie :
      Qui n’est pas témoin de la diminution du nombre de sans-abri pendant la Transition 1 ?

      Diminution tout à fait normale car ,
      la plupart de ceux d’entre eux qui avaient échappé aux massacres ordonnés par les déshumanisés foza
      et exécutés avec bestialité par les forces de répression ,
      avaient succombé à l’inexistante famine et aux imaginaires maladies
      toutes éradiquées par le DJ-ex-la-terreur et ses camarades !

      Et de plus ,
      tous les survivants d’entre aux s’étaient offert une petite « comfortable home sweet home »
      au bord du by-pass
      ou dans les autres grandes villes du pays !

    • 21 octobre à 15:19 | betoko (#413) répond à Isandra

      Entendu ce matin sur les ondes de la radio Free FM , Hery Rajaonarimampianina est en train de faire le tour de Tana .Il aurait demandé à tous les chefs Fokotany d’inviter la population à se mettre au bord des rues pour l’acclamer moyennant 5000 Ar par personne .J’attends la confirmation ce soir à la télé ou demain dans les journaux
      Que c’est dur d’être aussi mal aimé

    • 21 octobre à 15:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Betoko,

      Si c’est confirmé, ce n’est pas la première fois qu’ils ont fait ce genre de chose, souvenez-vous le 26 Juin, bus gratuit + goûter de 15.000 Fmg,...

    • 21 octobre à 15:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Betoko(suite,...)

      Hery doit payer pour que les gens se bousculent pour le voir, alors que Rajoelina, il est obligé de ne passe que grande avenue quand il passe dans une ville, pour éviter qu’il y ait de bousculade,...parce que tellement à chaque fois quand il passe de ville à l’autre, ça provoque l’engouement spontané de la population, on se demande s’il y a encore de gens qui y restent à la maison,....

    • 21 octobre à 20:52 | zanadralambo (#7305) répond à Isandra

      @ Punchline

      N’importe quoi ! Il y avait bien une classe moyenne à Mada durant la 1 ère république, la meilleure période que le pays et son peuple aient vécue depuis octobre1958. La famine et l’insécurité qui sont devenus le quotidien des Malgaches étaient des fléaux inconnus, la corruption et la gabegie qui sont la règle depuis l’époque bénie de l’ordure qui nous a vendu la révolution socialiste n’avaient jamais atteint ce sommet d’ où il est presque impossible de les déloger…le déshonneur, le vice et le mensonge que la Transition et ses avatars ont instaurés comme principe de conduite n’étaient pas cette œuvre d’art qu’une dame de petite vertu ( Papizano ne dit pas que des bêtises) a réussi à accrocher sur le blason de cette république définitivement bananière.

      J’em… ceux qui vont me taxer de padesmique, ceux qui vont crier au complexe de néo-colonisé. Quand je vois nos enfants aller à l’école le ventre vide puis mourir à petit feu dans une indifférence presque générale…, quand je vois nos aînés qui ont trimé comme des esclaves pendant leur chienne de vie et n’avoir même pas le droit de mourir dignement : ils crèvent dans la crasse et la misère pendant que certaines se paient une robe senteur ananas à 75000 € …et il y en a qui polémiquent pour des détails de sémantique.

    • 21 octobre à 21:37 | punchline (#9673) répond à Isandra

      @zanadralambo, tu as le même opinion que moi grand, ne t’enerves pas relis moi, sinon je me récites, je disais :
      - « la classes moyennes n’existent et n’existaient pas à Madagascar depuis 1972 ; on passe du riches au pauvres »

  • 21 octobre à 09:56 | atavisme premium (#9437)

    Mais non ce sont des histoires de vazaha ,ils ne connaissent pas Madagascar !
    Tu vois sur la photo les grands panneaux qui ont été posé en vue des sommets du Comesa et de la francophonie , pour cacher la misère ,preuve que certains responsables Malgaches sont bien au courant de cette pauvreté .
    Madagascar et tana en particulier sont un océan de misére, sauf pour quelque uns qui essaient de cacher la réalité et préferent, en volant tous ces pauvres ,vivrent honteusement à l’européenne .
    Meme Mugabe, spécialiste en la matiere, l’a remarqué de son trajet de l’aéroport à sa résidence .
    Je l’ai dis souvent d’un coup d’oeil à la sortie de l’avion et vous savez à qui vous avez à faire !
    Il vaux mieux pour le gasy éduqué(hum,hum) parler du nucléaire ou d’iter ou tout autres sujets qui ne met pas l’autochtone le nez dans sa m.erde .Bien sur nous constatons ce phénomène tous les jours dans ces colonnes.
    Les plus co.ns issus des minorités privilégiées (il y a en a pas mal)exécrent le pere pédro qui a l’audace de vous mettre devant vos responsabilités et qui pourtant fait un travail admirable en sauvant quelques uns de ces enfers .
    Preuve en est ,je suis le premier à faire un commentaire sur ce sujet ,il y a un parfum de honte derriere tous cela .
    Résolvez vos problémes de ce genre et vous deviendrez fréquentables .
    Je propose de faire visiter tous les endroits de ce type , il y en a beaucoup rien qu’a tana ,aux chefs d’états qui viendront au sommet de la francophonie .....

    • 21 octobre à 10:02 | Isandra (#7070) répond à atavisme premium

      Atavisme premium,...

      Bravo ! Votre disque commence à changer,...!!!

    • 21 octobre à 21:40 | zanadralambo (#7305) répond à atavisme premium

      @ punchline, autant pour moi, vieux.

  • 21 octobre à 10:38 | betoko (#413)

    Atavisme
    En quelle année le FMI et La Banque Mondiale ont fermé leur robinet concernant Madagascar ?

    • 21 octobre à 10:41 | atavisme premium (#9437) répond à betoko

      2008 apres un achat d’avion de luxe !

  • 21 octobre à 11:15 | ratiarivelo (#131)

    Salama e !! io voalazan’i Babah eo ambony io , no tena MARINA ry Rtoa ISANDRA tratran’ny fahaverezan-tsaina*** na koa mody fanina : Hianareo ihany no nifidy an’ i HERY, koa mahaiza mibaby*** ny TODY tsy misy fa ny hataonareo ihany no miverina : 2009****suivez-mon regard****ra-Isandra oooooo !! sans rancune !!!

    • 21 octobre à 11:50 | Behantra (#9165) répond à ratiarivelo

      Ho avy amin’izay ary zao lé rambonaitra ifandramatra aminy Rajaonson

      Marihina fa io ’économista’ io dia anisan’ireo ’cadre hat’ niara niasa tamin’ny Rajao

  • 21 octobre à 12:04 | Titoy (#9616)

    Bonjour,
    Le constat est que Madagascar continue de s’appauvrir, pour certain c’est l’inverse.
    En 2007, Madagascar était à la 15ème place (classement FMI) pays les plus pauvres avec toutes les aides (UE, FMI, Banque Mondiale).
    De 2009 à 2013, elle est passée à la 9ème place, sans les aides, et depuis 2014 à la 5ème avec une partie des aides.
    Voila les faits, je vous laisse interpréter ces données comme vous le souhaitez.

    • 21 octobre à 12:30 | vatomena (#7547) répond à Titoy

      Faut il se réjouir ,Titoy ,que Madagascar soit aujourd’hui en tete des pays les plus pauvres du monde ? Madagascar ,ce n’est pas le Sahara !! Il y a de vrais potentialités ici ,d’apres ce que l’on nous rapporte .Qui est donc responsable de cette misère chez nous ?le peuple ,le gouvernement ?la betise ? le mora mora ?

    • 21 octobre à 13:05 | Titoy (#9616) répond à Titoy

      Bonjour Vatomena,
      Hélas non, je ne me réjouis pas que la population Madagascar s’appauvrit, alors que le pays regorge de richesse. Concernant le responsable, je commencerai par le peuple, vous êtes une démocratie, vous votez. Ensuite à vos dirigeants, car peu importe qui ils sont, ils pensent uniquement à eux.
      Pour la bêtise, il y en partout, et le Mora Mora c’est typique des pays africains.
      Ma réflexion était de montrer que peu importe le dirigeant qu’il y a eu et qu’il y a, vous continuez à vous enfoncer, enfin je parle du peuple.

  • 21 octobre à 12:09 | kartell (#8302)

    Ce constat est quelque peu ambigu dans la mesure où il pose d’entrée le problème, semble-t-il, insoluble : « nous sommes pauvres dans un pays potentiellement riche » !…
    Cela, nous l’avons entendu depuis l’indépendance, mais, sans jamais en voir la couleur en dehors des 4X4 rutilants de cette petite oligarchie mono-ethnique qui se la pète, de plus en plus !
    Donc, l’indépendance serait-elle donc synonyme de pauvreté, misère, insécurité et mauvaise gouvernance ?
    Par quel miracle, ce tout petit nombre de citoyens insolents et prétentieux arrive-t-il à prendre en otage 98 % de la société en lui maintenant sans difficulté apparente, la tête dans cette pauvreté indécente ?.
    Le mystère est là et pas ailleurs, personne, aujourd’hui, semble intéresser pour tenter d’y répondre…
    Les bonnes questions seraient-elles si dérangeantes ou préfère-t-on, simplement, ratisser large pour éviter de cibler le coeur du problème ?
    A continuer ainsi, à pleurer sur ces sujets chroniques sans jamais apporter de vraies réponses, les choses risquent de durer encore longtemps car la volonté totalement absente restera le vecteur virulent de cette paupérisation de la société…
    Blablater et gérémier de la sorte en feront sourire plus d’un, derrière les vitres fumées de leurs 4X4 climatisés !.

    • 21 octobre à 13:04 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Le triste enseignement que Madagascar apporte au reste du monde est que l’Indépendance peut etre mère de toutes les calamités.

      La grande ambition de souveraineté a abouti ici à un désordre historique

    • 21 octobre à 21:45 | Yet another Rabe (#4812) répond à kartell

      @ Zanadralambo & Kartell,

      Je partage votre indignation Zanadralambo, c’est durant la 1-ère république qu’ a existé une vraie classe moyenne qui faute de grives mangent des mer(l)es (copyright Ndimby avec un d) maintenant.
      Grace à qui tout cela, ? Grace à cet amiral sans flotte qui a fait couler tout son pays, mais il ne regrette rien.
      Pour Kartell, je citerai Maurice Druon, « c’est sur une démission collective que les tyrans fondent leurs pouvoirs », démission du peuple et de ses élites car qui ne dit mot consent c’est là peut-être la clé de votre mystère.

      Cordialement
      YaR

  • 21 octobre à 12:12 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Ny fotokevi-dehibe tiako hapetraka eto ampiandohana dia hoe : « tsy mandroso mihintsy i Madagasikara raha tsy ny tontolo ambanivohitra misy ny tantsaha aloha no mandroso ».

    Amin’izao fotoana izao, dia tsy izay rehetra mipetraka eny ambanivohitra no antsoina hoe tantsaha ; betsaka ny olona mponina eny ambanivohitra fa tsy tantsaha daholo akory izy ireo.

    Ny antsoina hoe « tantsaha » dia ireo manao ho foto-pivelomana ny asa fambolena sy fiompiana ; ankehitriny nefa, dia maro ireo fianakaviana monina eny ambanivohitra izay sady tsy mpamboly no tsy mpiompy intsony, trano honenana sisa no tavela satria efa tapitra namidy ny tany fambolena nentina niatrehana ny aretina sy ny olana sesehena nitranga.

    Telo ihany no sehatra hahafahana mampidi-bola hamelomana ny fianakaviana ho an’ireo ankamaroan’ny mponina ambanivohitra : na izy miakatra antànandehibe miasa eny amin’ireo faritra afakaba, na izy mivarotra heritsandry handraisana karama isanandro, na izy mandeha mivarotra anana na haninkotrana eny antanandehibe (ny akoho amamborona dia efa ripaka : na vokatry ny aretina na ny halabotry).

    Amin’ny ankapobeny dia eo amin’ny 2.000 Ariary isanandro eo no fandaniana hatrehin’ny isampianakaviana, na io 2.000 Ariary io aza nefa dia sarotra no hahitana azy isanandro ety ambanivohitra ; ny sarakantsaha (journée de travail) dia eo amin’ny 3.000 A eo rehefa misy ny mpanarama, raha mikapoka vatokely izy dia 400 A ny daba iray, eo amin’ny adiny roa eo vao mahakapoka vatokely mahafeno daba ny olona iray. Efa vitsy dia vitsy koa nefa amin’izao fotoana izao ny olona afaka maka mpiasa mpikarama izany.

    Raha mba mahita ilay 2.000 A ny ankohonana iray misy olona dimy, dia vary telo kapoaka (1.200 A), menaka (200 A), solika fanazava (200 A), ny laoka dia izay vitan’ny 400 A sisa. Ny mangahazo maina dia 300 A ny kilao, tsy ampy indray mihinana ny iray kilao, ary tsy zakan’ny fianakaviana ny tsy hihinambary eny fa na dia hoe indray mandeha isanandro aza. Betsaka amin’ireo mponina ety ambanivohitra ireo no tamin’ny fetin’ny 26 jona no nahatsiaro izany hoe tsiron’ny hena izany.

    Inona no vokatr’izany ? noana lava, kely hery sy saozanina, lasa sakaizan’aretina sy tazo mahery ny olona, tsy ampy nono ny zaza menavava, donto sy be torimaso ny ankizy mpianatra, vesaran’ny havoretrana andro aman’alina ny ankohonana.
    Na inona no inona aretina mitranga dia tsy misy afatsy ny pilina tapany manga ihany no ampiasaina satria io no takatry ny vola, 100 A ny vidin’ny iray ary mampihena ny fanaintainana izy io, ny mpitsabo iray izay moa dia nilaza fa rehefa omena fanafody ny mponina dia vao maika loza no mitranga satria fanina sy torana ny maro vokatry ny hanohanana.

    Ampahany ihany eo amin’ny fiainana ety ambanivohitra io nifampizarana tamintsika io, raha fehezina dia : tsy fahantrana intsony izao zavamisy izao, efa tena lasa FADIRANOVANA tanteraka ny maro. Ary tsy tantsaha intsony no betsaka eny ambanivohitra fa efa zavaboahary manan’aina miandry ny anjara sy ny vintana.

    Na inona holazaina dia izao no tsoankevitra : izay kandida hilatsaka hofidiana, ary manambola sy manana hozaraina, dia hahazo ny vaton’izy ireo, raha 5.000 A ny vato iray tany amin’ny 2013, amin’izao dia 2.000 A dia efa mahazo vato amin’izy ireo raha izay no hahafahany mitazona ny ainy. Raha amin’ny fotoana maintso ahitra moa no hanaovana fifidianana dia mbola ho latsaka noho izay no vidin’ny vato.

    Heverinao ary ve fa manana tombotsoa amin’ny fampandrosoana ireo marobe eny ambanivohitra ireo mpanao politika ireo ?

    Mankasitraka Tompoko

  • 21 octobre à 12:22 | dominique (#9242)

    NON Madagascar n’est pas un pays pauvre il y a de tout ce que la nature peut donné et non pas peuplé de pauvre a 97% ; MAIS c’est peuplé de pauvres cons a 80% incapables de savoir gérer une affaire ou un capital des idiots analphabètes ne connaissant que magouilles et autres arnaques en tous genres ; c’est les 20% restant instruits qui sont a plaindre de vivre en compagnie de tarés !! différence ..

    • 21 octobre à 13:11 | atavisme premium (#9437) répond à dominique

      Si vos parents n’avaient pas assurés votre education et vos besoins normaux que seriez vous ?
      Que serait ce peuple, que vous insultez, si ceux chargés de gouverner ce pays avaient fait leur travail correctement ?

    • 21 octobre à 13:22 | Titoy (#9616) répond à dominique

      Bonjour Dominique,
      Votre analyse est interessante, faites vous partie des 80% que vous mentionnez ?

    • 21 octobre à 15:36 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à dominique

      Y en a d’ailleurs certains parmi le pauvres cons, qui essaient de se rendre crédibles sur des forums de discussions,en arborant le même prénom qu’un ancien directeur du FMI qui mangeait trop de gingembre.

  • 21 octobre à 12:32 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Il y a plusieurs paramètres indiscutables pour juger si un peuple est pauvre ou non !
    Parmi ces paramètres je prends pêle-mêle les besoins les plus élémentaires du quotidien pour chaque famille :
    un toit (doté d’une basique infrastructure sanitaire) , une eau potable , la nourriture , un service de santé , une école , la sécurité et j’y ajoute un air respirable.
    Et je souligne bien que ce sont les paramètres les plus élémentaires.

    Alors maintenant , qui oserait dire que « au plus 98 % des Gasy sont pauvres » ?
    J’évalue le taux de Gasy pauvres à « au moins de 99 % de la population » !
    [ Si vous ne comprenez ce genre de langage , « au plus » et « au moins », inutile de réagir ]

    Merci la classe politique gasy !
    Merci l’armée et la gendarmerie gasy !
    Vous avez fait du bon boulot depuis le ... 14 octobre1958 !
    Bravo !

  • 21 octobre à 12:53 | Jipo (#4988)

    Bonjour
    On ne peut prendre cette analyse pour parole d’ évangile .
    Sans défendre cette édifiante réalité, les constats et conclusions d’ économistes : on connait.
    Hery n’ en est-il pas un qui se demande ou se cache cette pauvreté tant décriée, et autant indésirable que dérangeante ?
    Il est donc urgent de relativiser ces investigations bien qu’ un pourcentage de réalité soit évident.
    Que faire pour y remédier est la question à laquelle s’ atteler en priorité, les reste n’ étant que secondaire.
    Faute de lutter contre la corruption, développer la solidarité serait un des meilleurs exemple à cultiver et montrer, certain parlent de P Pedro, qui est un des exemples le plus visible, et hélas pas assez suivi .
    A croire que le Malgache préfère suivre l’ exemple à ne pas suivre que son contraire ...
    En effet il serait temps de changer ce comportement à commencer par une éducation rigoriste qui fait depuis trop longtemps cruellement défaut .
    Devant un tel constat, il est urgent de cesser de se gratter la tete, de tergiverser comme des majorettes, d’ attendre .
    Le « andraso moramora » n’ a plus lieu d’ etre aussi profondément ancré dans les gènes, il est à combattre jusqu’ à son élimination totale .
    A inscrire l’ordre du jour de tous programmes scolaires voir dans la constitution !

    • 21 octobre à 13:46 | Saint-Jo (#8511) répond à Jipo

      L’analyse du « frère de Rainidina » [ il se reconnaîtra ! ] est l’oeuvre d’un professionnel de très haut niveau sur le sujet et qui a une grosse quarantaine d’années de pratique derrière lui .
      Je trouve que cet article est froid et précis , comme le sont toutes les oeuvres des scientifiques .

      La dernière fois que nous avions échangé de vive voix ,
      il a fait la part des choses entre
      l’économie gasy « officiellement mesurée » [ l’expression est de moi ]
      et ce qu’il appelle , lui , « l’économie informelle » .
      Et il a bien souligné que cette « économie informelle » a une grosse part d’influence sur le quotidien de la population , et si on en tient compte il y a quand même une partie de la population qui échapperait au qualif’ de « pauvre » .
      Ce à quoi je lui ai répondu que je ne suis pas d’accord avec lui , car selon moi il évalue trop large la taille de la population qui échapperait au qualif’ de pauvre , si on tient compte de cette « économie informelle » .
      Selon ses critères , il évalue le taux de Gasy pauvres entre 97 et 98 % !
      Selon mon « pifomètre » j’évalue le taux des Gasy pauvres à « au moins 99 % » !

      Mais lui est un vrai et authentique ancien étudiant de la Sorbonne ( terme qui désigne l’ensemble des universités parisiennes )
      [ pas comme le faux qui se prétend être un ancien d’Aix-en-Provence ]
      et ensuite il a exercé ses talents pendant environ 40 ans dans la Région Île-de-France .

      Tandis que moi , je sais juste lire et écrire . [ Ceux qui ne me croient pas , surtout les foza , n’ont qu’à lui demander confirmation ]

  • 21 octobre à 13:27 | Gérard (#7761)

    Vatomena nous dit :

    Le triste enseignement que Madagascar apporte au reste du monde est que l’Indépendance peut etre mère de toutes les calamités.
    La grande ambition de souveraineté a abouti ici à un désordre historique

    il n’y a , hélas, pas plus exact

    mais le pire n’est jamais certain ni surtout définitif !

    chacun sait qu’une des raisons principales de cette déconfiture est la corruption universellement acceptée, érigée en mode de vie, alors dès demain chacun, à son petit niveau, refuse le « gouter » du gendarme et le « cadeau » au fonctionnaire, sans attendre que l’exemple vienne d’en haut ?

    • 21 octobre à 14:57 | Behantra (#9165) répond à Gérard

      Je savais pas que Gérard est un doux réveur .... mais

      Pendant les deux mois passés en France , cet été , je n’ai cessé de dialoguer avec des jeunes malagasy nés et ayant grandi en France

      Une grande majorité de ces jeunes n’a jamais mis les pieds à Madagasikara , mais ce qui frappe c’est le fait qu’ils poursuivent , tous , des études universitaires avec une ambition manifeste d’obtenir les meilleurs diplômes

      A la question : qui d’entre vous pense aller à Madagasikara pour y travailler

      Réponse : aucun

      Et ne dites pas surtout que c’est la faute des parents car ceux qui sont partis il y a quelques années pour VIVRE à Madagasikara et jouir confortablement et paisiblement de leur retraite méritée après 35 années de labeur sont TOUS revenus en France

      Eh ben oui ... ils ne leur restent plus que le REVE

  • 21 octobre à 15:07 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est un économiste qui s’exprime. Personnellement, je n’ai aucune raison de douter ce qu’il dit. Par ailleurs, qu’est-ce qu’il nous dit :

    - que Madagascar n’est plus seulement un pays pauvre. En fait, c’est un pays dans lequel, l’État et les Institutions sont en faillites !

    C’est une affaire des spécialistes car c’est très techniques. Nous pouvons commencer par la moins compliqué que tout le monde asait de quoi il s’agit :

    - le PIB !

    Tenez, nos économistes peuvent éclairer le pays avec les courbes des PIB du pays depuis l’indépendance par exemple. Nous pouvons constater certainement que l’État est un mauvais gestionnaires, peu performant économiquement. Ce n’est pas sa vocation.

    • 21 octobre à 16:04 | Gérard (#7761) répond à diego

      Bonjour Behantra

      vous évoquez là une autre des causes actuelles de l’accélération de la dégradation :

      Madagascar voit partir ses jeunes, souvent diplômes, toujours ambitieux, ses forces vives, et reçoit en retour des hordes de retraités, souvent en manque d’affection......et proches du « terminus »

      Les termes de cet échange migratoire sont incontestablement très inéquitables !

      plutôt que de solliciter une improbable réparation des supposés dommages de la colonisation, je suggère à isandra d’exiger de ces immigrants l’apport d’un capital ou d’un revenu minimum

      Madagagascar, l’île aux jeunes trésors !

  • 21 octobre à 15:26 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661)

    Vous êtes tous de défaitistes et des mauvaises langues ,tout ça ça sera résolu quand on taxera les riches et qu’on récupérera les îles Éparses. Quand ça arrivera Madagascar ne sera pas seulement un pays émergent mais la PREMIÈRE PUISSANCE MONDIALE !!!!!!!!!!!

    • 21 octobre à 16:13 | ratiarivelo (#131) répond à GADSDEN_FLAGIVANDRY

      Izay anie no FENITRA E !**** Fa ny ankehitiny aloha dia mbola annnnnnnnnnnn*** !! HENJANA ny kosy ! mahereza jiaby.

  • 21 octobre à 16:56 | papangue (#9623)

    Manakory jiaby ,

    Pourquoi on douterait des conclusions d’un économiste ?
    Ah, parce qu’il est malgache, c’est donc ça.

    La minorité riche, mono ethnique, en fait, il fait voir ou est la source de cette « mono ethnie ».
    Il est prouvé aujourd’hui que les Malgaches sont de 2 origines essentiellement : une austronésienne (polynésienne, mélanésienne) et l’autre africaine, viennent ensuite les autres (Moyen Orient, Europe, Péninsule indienne).

    Pour dire que ce qui unit est plus fort (ADN et ethnique s’entend) ainsi un Sakalava, un Tanala et un mer.ne sont très proches, côté culturel (ancestralité) et la même langue partout.

    Pour aller dans votre sens, c’est même pas mono ethnique, au vu des personnes mises en examen pour trafic, les députés inculpés etc ne viennent pas tous du même patelin.

    En regardant en amont, sur l’aspect formation/éducation, vous verrez que les meilleures écoles privées : Saint Michel, ESCA, Saint-A sont à Tana, et dans une moindre mesure les écoles publiques Galliéni notamment, ils vont former l’élite, ceux qui restent au pays vous devenir les hauts cadres, et souvent ceux-ci formés de ces écoles sont intègres et compétents.

    Après il y a le reste …. de la population.

    Tout ça n’a rien à voir avec l’ethnie, de plus les plus jeunes n’y font plus référence, la plupart du temps, c’est aussi une histoire de génération.

    Kartell écrit :
    « Par quel miracle, ce tout petit nombre de citoyens insolents et prétentieux arrive-t-il à prendre en otage 98 % de la société en lui maintenant sans difficulté apparente, la tête dans cette pauvreté indécente ? »

    Bah, c’est ce qui se passe partout : Amérique latine avec toutes les dictatures des années 70-80, et en plus en maintenant la population dans l’ignorance, on maintient comme ça l’oligarchie.
    Il n’est pas dans leur intérêt de bien former la population.

    Chaque fois qu’il y a un frétillement de décollage économique, il y a une crise politique majeure, c’est un fait depuis 1972 jusqu’à maintenant.

    Par exemple, la grande crise de 1991, avec une paralysie totale de toutes les administrations, toutes les écoles, les universités, même les entreprises privées et ceci sur des dizaines de mois.
    Pour revenir après, c’est très dur de remonter la pente.

    Pour tous les régimes oligarchiques qui se sont succédé : renforcement du pouvoir par la concentration, on essaie de s’assurer le soutien d’un groupe membre de l’oligarchie : entrepreneurs, religions.

    À part la tentative Ratsimandrava, aucun pouvoir n’a réellement cherché à résoudre les problèmes des tantsaha.

    Alors, ce court-termisme n’a donné que des opportunistes prêts à changer de veste au moindre changement de talio… et qui s’appuient sur le mécontentement général pour remettre en question la légitimité du pouvoir.

  • 21 octobre à 17:18 | momoa (#8952)

    Aux dernières nouvelles, c’est 70%... Quand je vois les véhicules tout-terrain qui sillonnent les rues, les Malagasy qui partent en vacances (et pas pour manger des brochettes de rue), 70% de pauvres, c’est le bon chiffre... Après, il y a ceux qui sont dans le Sud, une région trop aride, là, il faut quand même des solutions. Rome ne s’est pas fait en un jour non plus, sortir le pays d’une crise économique qui dure depuis 50 années « d’indépendance », c’est impossible en un seul mandat aussi.

    • 21 octobre à 17:29 | Isandra (#7070) répond à momoa

      Peut être, c’est votre chiffre qui reflète la réalité,...à Madagascar, il y a tellement des choses qui échappent le radars de statistiques, car chez nous, les informelles sont presque généralisés et banalisés,...

    • 21 octobre à 18:05 | Titoy (#9616) répond à momoa

      Bonjour Momoa,
      Pourriez-vous m’indiquer qu’elle est votre source qui mentionne que ce n’est que 70%, sachant que vous l’affirmez.

  • 21 octobre à 17:23 | diego (#531)

    Bonjour,

    Aujourd’hui, Mr R. Hery est le premier résponsable politique et à ce titre le premier résponsable de toutes les crises qui frappent le pays, qu’elles soient politiques et surtout économiques.

    La crise qui frappe le pays aujourd’hui est de facto celle de Mr R. Hery.

    Mr Hugue Rajaoson ne va pas nous contredire si nous disons la première chose à faire pour sortir le pays de la pauvreté c’est de donner des emplois aux personnes actives.

    Autrement dit, beaucoup des politiciens ne comprennent pas, pire, ils ne savent pas, qu’il faut que le pays réapprend et ensuite revient aux fondamentaux, comme réapprendre à lire. C’est à dire :

    - il faut renforcer l’État et les Institutions et réapprendre à connaître leurs rôles, à quoi servent-ils et qu’elles doivent être leurs places dans la vie politique et économique du pays.

    On peut tout parler, traiter tous les sujets societaux imaginables, mais :

    - rien n’est possible, faisable, sans l’État et des Institutions, il n’est même possible de réaliser quelque chose pour développer le pays et sortir le peuple de la pauvreté.

    Quand je parle de l’endettement, il faut en amont le pays ait un État solide, fonctionnel et des Institutions fiables et qui doivent être fonctionnelles aussi. Les aides ou les emprunts ne se font pas entre fonctionnaires pour simplifier que tout le monde et les jeunes comprennent. Mais ils se font et passent par des canaux officiels, autrement dit, pour simplifier encore, entre les Institutions internationales et nationales par exemple.

    Alors, un exemple gênant et qui prouve bien que Mr R. Hery n’a jamais été prêt à diriger, encore moins, s’y était-il préparé sérieusement, cette émission dans laquelle on peut voir le candidat Mr R. Hery s’aventurer à dire qu’il serait capable de résoudre les délestages en moins de trois mois....dans une autre kabary il s’est aventuré à dire aux Gasy visiblement peu éduqués, pense-il, que Madagascar est membre de toutes organisations, y compris être membre de l’Union Européenne.

    Pour arrêter les délestages, il faut électrifier le pays, les grandes villes :

    - visiblement Mr R. Hery pensait réussir à faire croire aux gens en face de lui et aux téléspectateurs qui l’écoutaient, et ceux qui l’écoutaient le croyer alors, que cet homme, ce candidat à l’élection présidentielle en face d’eux mettra fin aux délestages au bout de trois, maxi, six mois !!!!

    Les gens qui croyaient cet homme, face à une annonce aussi irrationnelle, possèdent-ils encore des esprits critiques et ont encore leurs facultés de jugement et de raisonnement ? Je doute. Pas plus que ces gens qui croyaient que pour sortir d’une crise institutionnelle vielle de dix ans, il fallait conduire en élection un pays qui n’a plus des processus électoraux. On s’étonne par la suite que le pays a une 100e des partis politiques. L’État est quasiment en faillite, les institutions sont corrompues, mais vous avez une 100e des partis politiques :

    - ce n’est pas de pauvreté, c’est une bêtise et le danger à long terme pour le pays, c’est que ce danger vient des élites du pays. Il va de soi que ces 97% de la population vivant dans la pauvreté n’aurait pas l’esprit, encore moins le niveau intellectuel de créer des partis politiques. Ils descendent dans la rue pour défendre leurs terres, cela oui, car ils n’ont rien d’autres que leurs terres, leurs progénitures.....

    Bref, si on est sérieux, il faut conduire le pays à s’endetter massivement pour pouvoir investir rapidement dans des secteurs qui vont pouvoir renforcer la cohésion sociale du pays :

    - l’éducation, la santé, les infrastructures, l’autosuffisance et bien évidemment la justice, bref renforcer la loi et imposer la sécurité sur le territoire.

    Le pays y arrive rapidement si le pouvoir central donne quelques pouvoirs aux élus locaux :

    - qui dirige Tana par exemple, l’équipe de Mme Ravalomanana ou celle de Mr R. Hery ?

    Ce n’est qu’un exemple, mais voilà un des blocages mortels dans le pays, on faut croire dans le pays, et le pays croit, que Mr R. Hery est capable de tout faire, le problème ce que l’intéressé le croit aussi !

  • 21 octobre à 17:43 | atavisme premium (#9437)

    Bravo,bravo à tous .
    Champion du monde sur plus de 200 pays avec le record du jamais vu .
    Jusqu’au dernier regime politique de pacotille ,il pouvait y avoir un sursaut de volonté pour s’en sortir mais les foza ont tenu et tiennent encore le coup .
    Se prépare t-ils encore pour un nouveau record 98 ou 99% ,nul ne le sait .
    Au dela ,eux meme , qui se repaissent du sang du peuple seraient aussi pauvres ,donc nous sommes tres proches des maximales !
    Que cela changet-il ?
    Rien absolument rien ,je résume les arguments qui vont apparaitre :
    - Ce sont des chiffres de vazaha ,ils ne connaissent pas Madagascar
    - Ces chiffres c’est pas vrais c’est pour embeter le régime actuel
    - La meilleure :prouvez moi que les Malgaches s’appauvrissent ,ah ah ah ,je suis cassé en deux de rire jaune
    - Une autre :j’habite en France,je soutiens le morveux et j’ai vu que l’on construisait des maisons sur le By pass(quand ?) et de gros 4x 4 roulent sur les routes ,donc ce n’est pas possible que les Malgaches soit pauvres.
    Merci Isandra mais cela ne t’est pas venu a l’idée que ces maisons et ces 4x4 pouvaient appartenir aux 3 % restant ou aux étrangers ? Tu devrais réclamer le poste pour diriger les statistiques Malagasy ,c’est du tout cuit ,il vont te prendre ,de toute les manieres les 97 % des postes à responsabilités dans le gouvernement et l’administration sont tenus par des mauvais minables incompétents ,donc une de plus, ne changera rien .
    Au passage , les pays les plus pauvres (les vrais ,ceux qui n’ont vraiment rien) sont pliés en deux de rire !
    Quelle honte (me.rde le foza ne connais pas la honte ) quelle décadence ,quelle pantomime tragique !
    Et rien ne changera tu penses bien que les trois % restant ne veulent pas que cela change et les gros cons de militaires veulent encore plus d’armes et de matériels pour la répression .
    Mais c’est de la faute aux vazaha qui les ont pas formés il y a 60 ans ,tout est dit ,circulez ,il n’y a rien à voir !!!!!!

  • 21 octobre à 17:47 | justice_sociale (#3810)

    bonjour,

    enfin, on n’a plus honte de dire et de montrer au grand jour que nous les gasy sommes pauvres dans tout le sens du terme.
    maintenant où les langues se délient et à partir du moment où les médias locaux, se libèrent, osent brader l’interdit pour ne plus cacher la plaie et en montrant au monde qu’à madagascar depuis son accession à l’indépendance, la dite nation gasy peine indéfiniment à nourrir sa population, c’est pourtant la « sinequanone » pour la marche vers le progrès social,

    quelle que soit la gesticulation sur le nombre de 4x4 rutilants circulant dans ce pays ou encore les constructions de luxueuses villas au milieu du bidon ville..cela n’efface en rien à la misère, au contraire c’est risible pour rester correct.
    nos partenaires diplomatiques et institutions onusions et affiliées nous ont préconisé la bonne gouvernance mais nous préférons poursuivre notre chemin battu : l’habitude est une seconde nature,
    les voleurs, les malfaiteurs, les trafiquants en tous genres, les corrupteurs et corrompus, les mafias, tout ce petit monde réuni, il faut dire qu’il ne craigne plus le pouvoir judiciaire pour la simple raison dont tout le monde connaît : la barbichette, et cette dernière implique l’impunité régnant, par consequent le désordre est généralisé.

    • 21 octobre à 19:10 | akam (#7944) répond à justice_sociale

      - Vraiment interessant cette chronique, ca eveille les « papy »-yyyes, pour un « vent de redy » (redyredy) de printemps austral ou l’on s’apprete bientôt a debuter le vrai sommet de la « comme ca ».
      - Oui un economiste est comme un journaliste, il peut etre un bon comme il peut se reveler aussi comme un mediocre rapporteur ; mais j’approuve ses appreciations et notamment les parametres qu’il a pris en compte pour gonfler le taux de pauvre. C’est une realite puisee sur ce qu’il percoit dans la capitale. C’est du vecu et non pas un redyredy.
      - Cela fait un an qu’une mairesse est en place dans cette capitale, mais au fait…qu’a-t-elle realise ? que fera-t-elle ? a nouveau, la pluie va arroser les plateaux pour bientôt ! que fait-elle pour relever ce defi qui perdure des annees. Y-a-t-il un programme, une hierarchisation de ses activites pour marquer sa mandature ? les approches economiques pour corriger ces inegalites sociales existent, le reste n’est qu’une question de volonte…et pas de blabla intarrissable.
      - Les vahiny africains actuels constatent… et les francophones qui debarqueront le mois prochain decouvriront ! Madagascar appartient aux gasy…qui peuvent encore se sentir heureux de ne pas etre rejetes par la CI…mais la gestion des aides est l’ affaire de tous…
      - Que ceux qui ne sont pas aux manettes soient de vrais democrates afin d’attendre leur tour si, vraiment, ils meritent. Il n’y a que les urnes qui leur permettent d’acceder au pouvoir. Fini les put…schs.

  • 21 octobre à 19:01 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar n’est pas pauvre. La politique, la population, les élites et l’intellectuels et la Société civile oui, ils sont pauvres, très pauvres même.

    Quand l’État et les Institutions sont pauvres, la population ne s’enrichit pas, pire, la société va fatalement se désorganiser.

    Un pays où la population continue à s’appauvrir perdrait sa souveraineté.

  • 27 octobre à 17:49 | vohitsara (#8896)

    97%´ny Malagasy dia mahantra.

    Raha jerena anefa ny mpitondra teto hatrizay, dia tsy nisy afatsy jiolahimboto-mafia nanao sy manao izay ampiditra harena betsaka araky izay tratrany, ary haingana indrindra ho azy sy ny fianakaviany ihany. Aretin´ny mpitondra malagasy amin´ny maha Afrikana azy io.

    Ilay Afrikana mbola olon-dia ao anatin´ny mpitondra malagasy, dia mbola voagezan´ny toe-tsaina sovagy "mihaza sy mihoty°

    Koa raha vao tonga mahazo ny fahefana izy, dia ny mihaza sy mihoty izay mbola tavela ao amin´ny tany misy azy no tanjony isan-andro sy isan-alina : andramena, vatosoa, volamanena, sokatra, solika, ny devisy miditra avy amin´ny mpizaha-tany miditra eny Ivato, ny haba miditra eny amin´ny seranan-tsamba, sy na haba miditra avy amin´ny vahoaka efa mpitrongy-vao-homana.

    Tsy mba ny olona tsirairay no hatao hoe Andevo. Fa ny maha Andevo ny olona, dia izay olona manana saina efa LEVONA.

    Andevo-saina ny mpitondra an´ity Madagasikara ity hatrizay ka hatramin´izao.

    Hatrizay ka hatramin´izao ?

    Tsia !

    Mba misy IRAY dia iray ihany no hazon-tsika deraina : dia i Dadabe Tsiranana.

    I Dadabe Tsiranana daholo no nanamboatra ireny trano mivondrona misy eto Madagasikara ireny : Ampefiloha, Ambodin-Isotry, 67ha, Itaosy, Analamahitsy, Ampandrana, Béril bleu, Béril rose.....sns..sns.... Tsy mba nividy trano tany Paris ary tsy mba nihogahoga toy ny gaigy amin´ny ankanjo mananasy i Madame Tsiranana.

    Ny nampienjera an´i Tsiranana fotsiny dia satria tafita taty Madagasikara ny onjan´ny revolosion´ny mpianatra tany Eoropa 1968 rehefa hafaka 4 taona.

    Ny tohiny iarahan-tsika mahalala.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 231