Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 11h49
 

Economie

Assemblée nationale

97 députés sur 98 ont adopté le projet de loi des Finances 2016

mercredi 16 décembre 2015 | Bill

La loi des finances 2016 est adoptée en séance plénière ce 15 décembre 2015 à l’Assemblée nationale. La veille, il y eut une rencontre à huis clos qui a duré plusieurs heures entre les représentants du ministère des Finances et les députés ; et apparemment, le ministre des Finances a convaincu les législateurs, notamment au sujet du maintien de la somme affectée au Comité local de développement (CLD). Il s’agit des 200 millions d’ariary que le gouvernement a remis au programme après plusieurs années de suspension. Le ministre a persuadé les députés que les ressources de l’Etat ne peuvent pour l’instant permettre une augmentation de 100% de ce portefeuille destiné à chaque district. Par contre, le grand argentier a confié qu’il n’a pas de problème par rapport aux autres revendications des députés qui exigent à ce que ce CLD soit présidé par les députés mais cela ne relève pas de sa compétence.

En tout cas, malgré les critiques portées sur ce projet de loi, 97 députés sur les 98 présents l’ont adopté. Tous les groupes parlementaires ont voté pour. Le MAPAR, le MMM, le TIM, le Leader Fanilo, les députés partisans du HVM et les indépendants ont tour à tour pris la parole, mais le plus étrange et le plus égotiste des propos a été celle du MAPAR qui avoue avaler la couleuvre en adoptant ce projet de LF 2016. Les incohérences relevées par l’opinion et les députés eux-mêmes à propos des sommes affectées à la Présidence de la République et les ministères à caractère social (Population, Santé, Eau) et à caractère technique tel les Travaux Publics, n’ont pas été considérées et n’auraient donc pas convaincu pour que des aménagements soient apportés au projet. La seule qui a été acceptée a été la revue à la hausse du budget allouée à l’Assemblée nationale.

46 commentaires

Vos commentaires

  • 16 décembre 2015 à 09:14 | Gérard (#7761)

    Parfaitement hors sujet, mais assez grave pour que je pense pouvoir m’autoriser à utiliser la « tribune » publique qui est disponible ici.

    Deux adolescents, Arnaud 17 ans et Annie 14 ans ont été kidnappés,
    alors qu’ils étaient sur le chemin de leur école à Toamasina, le matin
    du 23 novembre, ils sont donc maintenus captifs depuis 3 semaines.

    Cet enlèvement crapuleux à fait l’objet d’une demande de rançon et de
    négociations avec la famille

    La presse n’en a que peu parlé, un article de « la vérité » n’hésitant pas, cependant, à mentionner des « manœuvres mafieuses étatiques »

    http://www.laverite.mg/index.php?option=com_content&view=article&id=7148:serie-de-kidnappings-commanditaire-au-palais-detat-&catid=1:politique

    un autre de Midi évoquant l’ampleur de la crise sociale

    http://www.midi-madagasikara.mg/faits-divers/2015/12/12/fakana-an-keriny-ani-arnaud-sy-annie-am-polony-voasambotra-roa-polisy-iray-mpandraharaha-ny-fonja/

    Au delà de ces hypothèses, sur lesquelles il me semble vain d’épiloguer, seules la vie et la liberté de ces enfants m’intéressent.

    Il n’est pas légitimement concevable de faire peser sur des enfants la responsabilité des actes de leurs parents , s’’en prendre à des adolescents pour exercer un chantage, ou se venger des parents est le comble de la lâcheté et de la bassesse et constitue la pire ignominie qui se puisse imaginer

    Aucune société humaine, fusse la plus barbare, n’a jamais pu tolérer de tels agissement.

    les animaux eux mêmes, protègent collectivement leur progéniture

    Malgré quelques articles , le silence qui entoure cette affaire est bien réel.

    Je crois qu’il faut que l’information autour de ce type d’affaires circule largement, non pour colporter la rumeur, mais pour clamer plus efficacement notre indignation collective.

    C’est parce que je pense qu’ un tollé d’indignation peut être de nature à aider et soutenir les proches de ces enfants et à peser sur les ravisseurs que je m’autorise cette intervention

    Il s’agit bien sûr de tenter de sensibiliser une part de l’opinion, et par la même ceux qui, détenteurs d’un quelconque pouvoir, sont sensibles à cette opinion.

    Pour que l’épuisement, la tendance naturelle des autorités à l’oubli et à la paresse ne laissent pas trop vite les mamans de ces enfants seules face au néant, afin que ces enlèvements ne deviennent pas « monnaie » courante, merci de contribuer à diffuser cette information autour de vous

    Une pétition est ouverte là :

    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Opinion_publique_Liberation_de_Arnaud_et_Annie/?nOypZjb

    pour permettre à chacun d’ajouter sa voix à notre clameur et de soutenir cette famille

    • 16 décembre 2015 à 10:42 | Isambilo (#4541) répond à Gérard

      Je partage votre avis.
      C’est une lutte plus importante que le vote du budget par des gens qui ne sont même pas capables de lire un budget. De toute manière ils n’avaient pas le choix. Ou ils votent et ils seront payés. Où ils ne votent pas et il n’y a pas de paie pour eux.

    • 16 décembre 2015 à 11:47 | Gérard (#7761) répond à Isambilo

      merci

      je ne sais pas si le webmaster de cette tribune peut autoriser que l’on s’immisce ainsi dans le forum de « réactions »

      je suis de ceux qui espèrent que « l’opinion publique » n’est pas sans influence

      Démuni de Kalachnikov, avec pour seules armes ’un clavier, un cœur et quelques neurones, je fais mon possible pour que dans cet « immense bazar » on ne s’en prenne pas aux enfants

    • 16 décembre 2015 à 13:34 | toky (#8231) répond à Gérard

      Vous avez raison sur votre article. Mais dans ce pays tout tourne à l’envers ! Nous avons combien des généraux, colonels, officiers mais combien de sous officiers ? Les officiers sont plus nombreux que le vantatay ?? On décore ceux qui foutent rien ! que ce soit police gendarmes, militaires ! Ils n’ont même pas de stratégie pour lutter contre le kidnapping, l’insécurité dans les grandes villes ! En plus, quand on leur donne la possibilité de traquer les dahalos, ils se croient « juge », ils tuent tout ce qui bouge !!! Mais on est où là ??? Par contre, pour protéger le régime pourris OUI. mais ils ont oublié leur nom : Foloalindahim-bahoaka ! On va le changer Foloalindahin’ny mpitondra comme ça même s’ils foutent rien pour le peuple ça fait pas mal au cœur car ils ne sont pas pour le peuple ! Mais un jour, tout va s’arrêter, on peut pas berner tous les jours les gasy, je vous promets un jour vous devez rendre compte au peuple !

    • 16 décembre 2015 à 13:51 | Isandra (#7070) répond à Gérard

      C’est comme ça que ça se passe dans un pays dirigé par une bande d’apprentis sorciers gourmand égoiste,...?

      Notre situation se régime comme le titre de LGDI « L’Etat de droit n’existe plus »,...C’est moche, mais c’est comme ça,...

      Où va ce pays...?

    • 16 décembre 2015 à 14:41 | Menalahy (#9072) répond à Gérard

      Bonjour Gérard,

      Vous êtes un « utopiste » et vous livrez un combat d’arrière-garde.

      Je m’explique. Hier, deux forumeurs ont devisé « tranquillement » sur le régime qui pourrait nous sortir de cette pauvreté endémique. Au fil de leurs discussions d’experts en stratégie politico-économique, ils en sont arrivés à la conclusion que s’il fallait sacrifier des vies à la manière de Mao Zedong, ce n’est qu’un moindre mal car c’est la sortie de la pauvreté qui prime à leurs yeux. L’un d’eux a même rajouté qu’on ne fait pas une omelette sans casser des oeufs. C’est vous dire la précision chirurgicale de leur théorie.

      Alors, face aux milliers, ou centaines de milliers ou même des millions de vie qu’(il faudrait sacrifier pour nous sortir de la pauvreté et devenir un Etat moderne, que pèsent les vies de ces deux enfants ?

      Je rajoute que lors des premières discussions sur les Isles Eparses, les terroristes intellectuels n’ont pas hésité à marquer au fer rouge de la honte et du mpamadika Tanindrazana, ceux qui étaient en contradiction avec leur doxa. S’ils avaient eu en main des pistolets ou une autre arme à feu, ils auraient tiré une balle dans la tête de leurs contradicteurs.

      Alors, est-ce que le sort de ces enfants (un journal raconte même que la jeune fille de 14ans a été violée à plusieurs reprises) peut encore intéresser des Malagasy qui mettent l’économie avant et au-dessus des vies de leurs propres compatriotes ?

      Je souhaite, de tout coeur, qu’un heureux dénouement sera annoncé avant la fin de l’année pour ces adolescents kidnappés et torturés.

      Bien à vous.

    • 16 décembre 2015 à 16:04 | mikea de Lemurie (#9310) répond à Menalahy

      HONTE ET HORREUR A VOUS MONSIEUR OU MADAME MENALAHY !!!!!

      Donc pour sortir ce pays de la pauvreté, que certaines jeunes filles soient violées, que les jeunes crèvent, révolution ou pas.... c’est le prix à payer.... Les viols du Mali, Centrafrique et tutti quanti..... les ont sortis de leur misère !!!!!!!!
      Au diables les experts en stratégie politico économique !!!!!! théoriciens à la noix de coco ; ils n’ont jamais rien fait avancer !!! Importe le pragmatisme de la vie, le quotidien que vivent l’ensemble de la population.....
      Quant à Mao, voilà un modèle bien désuet. Mettez vous à la page Menalahy..
      Les rapts se multiplient dans ce pays : le savez vous ? au sein de toutes les catégories sociales !!!!!
      NON NON NON NON A VOS PROPOS !!!! C’EST IGNOBLE !!!!!!
      Je vous cite : « .... Alors, face aux milliers, ou centaines de milliers ou même des millions de vie qu’(il faudrait sacrifier pour nous sortir de la pauvreté et devenir un Etat moderne, que pèsent les vies de ces deux enfants ? »
      Quant à moi je diffuserai vos propos.

      Monsieur, Madame, avez vous des enfants ??????????? Sacrifieriez vous votre fille pour la cause malagasy ?
      Honte à vous, horreur à vous !!!!!!!!!! et l’on s’étonne que la mentalité malgache progresse..............

    • 16 décembre 2015 à 16:19 | Menalahy (#9072) répond à mikea de Lemurie

      Bonjour mikea de Lemurie,

      Je vous prie de bien relire mon post avant d’écrire des inepties.

    • 16 décembre 2015 à 17:21 | Gérard (#7761) répond à Menalahy

      vous (menalahy) écrivez :

      « Je souhaite, de tout cœur, qu’un heureux dénouement sera annoncé avant la fin de l’année pour ces adolescents kidnappés »

      Nous souhaitons donc ardemment la même chose.

      Alors signez notre pétition et venez rejoindre le camp des utopistes , je ne doute pas que la joie de vivre y soit plus intense que chez les cyniques.

      bonne soirée

    • 16 décembre 2015 à 17:47 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Ianao mihintsy no tena jio-vavy nametraka an’reo teo !

      Tsy misy saina !

    • 16 décembre 2015 à 18:23 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Ny olona anie mba mety ho diso, miloloha lanitra ka tsy maintsy lena, mandia tany mety ho solafaka,...ny fotoana ny safidianana izay hisolo an’ilay tena izy rahateo fohy.

      Hoatran’i koa ny nahazo an-dRa8 rehefa nisafidy an’i JLR, kanefa milaza aminao aho, fa raha i Radavidson, na Rajemison no notendreny teo,...dia efa TIM hoatran’izao no teo amin’ny fitondrana,...saingy entin’ny fitiavan-tena moa ny anao lahy, ka naleony olona moaka sy mody aho de tsy mamo no nofidiany, amin’izay bobohana whisky dia manao danin-kibony avy eo,...Aiza izy izao...?

    • 16 décembre 2015 à 20:42 | zanadralambo (#7305) répond à Gérard

      Dans ce pays où la mafia est au pouvoir depuis 30 ans et où la relève est incarnée par d’autres voyous, la vie humaine n’est qu’un détail du moment que la famille des copains coquins n’est pas en cause. Je souscris à votre appel ; en tant que père de famille, je suis très sensible à la cause que vous défendez. Puisse-t-elle toucher le plus de monde. Le rapt est le crime le plus crapuleux que je connaisse, ses auteurs ne méritent aucune circonstance atténuante. Encore faut-il qu’ils soient attrapés, les Institutions qu’on appelle pompeusement Police et Gendarmerie (sans parler de cette bande de gueux qu’est l’Armée) est souvent complice – voire le cerveau- des méfaits qui, malheureusement, sont devenus le quotidien dans notre pays abandonné par les Dieux.

    • 16 décembre 2015 à 20:45 | Menalahy (#9072) répond à Gérard

      C’est déjà fait Gérard. Ne pas signer, c’est se rendre complice de ces criminels. C’est faire preuve de lâcheté.

      Souvenez-nous du poème du Pasteur Martin Niemöller

      « Je n’ai rien dit »

      Quand ils sont venus chercher les communistes,
      Je n’ai rien dit :
      Je n’étais pas communiste.

      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
      Je n’ai rien dit :
      Je n’étais pas syndicaliste.

      Quand ils sont venus chercher les juifs,
      Je n’ai rien dit :
      Je n’étais pas juif.

      Quand ils sont venus chercher les catholiques,
      Je n’ai rien dit :
      Je n’étais pas catholique.

      Et, puis ils sont venus me chercher,
      Il ne restait plus personne pour protester

      Je renouvelle mes voeux de libération de ces enfants.

    • 16 décembre 2015 à 20:50 | zanadralambo (#7305) répond à mikea de Lemurie

      J’ ai l’impression que vous n’avez rien compris. Menalahy dénonce justement l’idéologie nauséabonde de ceux qui ont proféré les insanités que vous semblez lui attribuer. Relisez avant de monter sur vos grands chevaux. C’est usant de lire des posts qui condamnent avant de comprendre le fond de la discussion.

    • 16 décembre 2015 à 20:52 | Menalahy (#9072) répond à zanadralambo

      Bonsoir Zanadralambo,

      « la vie humaine n’est qu’un détail du moment que la famille des copains coquins n’est pas en cause ».

      Hélas, il y a des Malagasy prêts à sacrifier leurs propres compatriotes pour faire triompher leurs idées et/ou pour que Madagasikara devienne riche et prospère selon leur conception du bonheur.

      Je le dénonce à chaque fois que c’est possible car ce ce qui s’est passé lors des discussions sur les Isles Eparses m’ont horripilé et ce que j’ai lu hier dans la discussion entre deux forumeurs m’a profondément choqué.

    • 16 décembre 2015 à 21:13 | Gérard (#7761) répond à Menalahy

      merci.

      ah ! un message doit comporter 10 caractères !

    • 17 décembre 2015 à 08:09 | tsimanaiky (#9322) répond à I MATORIANDRO

      Tena marina zany efa voky manomboka be kibo sy be HATOKA dia mampiesona @teny tsara lahatra alahelom-bahoaka no haninareo deputés ireo tsy manozona fa misy farany ny zavatra rehetra
      Any tsy misy deputé any tsy misy DG any tsy misy minisitra any tsy misy toerana voatokana Fa mbola hotsaraina mitovy daholo Mieritrereta é mbola Tsy misy jamba hoatry ny mahita nefa MINIA MIKIPY

  • 16 décembre 2015 à 09:16 | betoko (#413)

    Pauvre de nous , un remake de 2009 n’est pas à exclure . Si nous ne contestons pas , cela veut dire que nous sommes complices

    • 16 décembre 2015 à 10:10 | betoko (#413) répond à betoko

      Pourquoi Mme Christine Razanamahasoa disait qu’elle va voter cette loi de finance tout en affirmant qu’elle va avaler une couleuvre en le votant ?
      Est ce que les députés MAPAR 1 sont victimes de chantage ? C’est incompréhensible

    • 16 décembre 2015 à 10:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Si MADAGASCAR veut avancer,c’est la dernière session de cette « ASSEMBLEE NATIONALE ».
      Reste à
      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
      - Chef de l’Etat de Madagascar,
      - Président de la République,
      - Chef Suprême des Institutions
      de prendre une décision pour la « DISSOLUTION ».
      IL VOUS RESTE DEUX ANS POUR REDRESSER MADAGASCAR.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmai.com

    • 16 décembre 2015 à 10:35 | I MATORIANDRO (#6033) répond à betoko

      Izany no vao maika manaporofo ny mahafozaorana azy !

      Na dia hita fa maloto dia hanina foana !

      Efa zatra mihinankinam-poana reny de aseho imasom-bahoaka mihintsy ny raha fatao !

      Samia velon’aina !

    • 16 décembre 2015 à 12:06 | Behantra (#9165) répond à I MATORIANDRO

      Marina izany

    • 16 décembre 2015 à 13:38 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Foza inona izany ity Dadanareo mitsikera etsy sy eroa ny fitondrana, kanefa ny depioteny manohana tsy misy alaharo eny Tsimbazaza,...?

    • 16 décembre 2015 à 13:45 | toky (#8231) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      le vrai souci de Madagascar c’est simple : les pleins pouvoirs accordés au président de la république : ce genre de pleins pouvoir c’est à donner au personnalité honnête et intègre qui ne cherche que l’intérêt suprême de la nation, qui est conscient que les gasy sont pauvres, décapités, sans espoir qui ont besoin des solutions rapides et efficaces mais pas à ce genre d’individu qui : 1- ne cherche qu’à créer et développer son parti politique qui n’existait même pas avant son élection qui n’a pas de député ! 2- qui foute rien pour le pays pendant 2 ans, qui sait même pas prendre de décision rapide et efficace ! 3- surtout qui brade les sociétés d’état aux étrangers, qui n’aime pas rester plus d’un mois au pays qui dilapide l’argent public aux voyages qui rapportent rien au peuple. Cette institution de la présidence aussi est à dissoudre comme l’assemblé nationale. Le mieux c’est de repartir à zéro sans eux ! Désolé leo mpisolelaka ny gasy e !

    • 16 décembre 2015 à 13:56 | toky (#8231) répond à I MATORIANDRO

      Merde voilà le mot qui rabaisse encore les gasy qui ne sont pas comme « eux ». Mais je les rappelle que les gasy et Madagascar sont maudits car il y avait une reine qui persécutait, massacrait les chrétiens à l’époque beaucoup étaient tués dans des circonstances horribles, des femmes enceintes brulées vivantes avec leur enfant, ils croient que Dieu oublie ça facilement ???? Le pire, il y en a qui se félicite de ce genre de crime, qui le jubile Merde la honte ! Au moins le foza tsy nandoro vehivavy bevohoka s’ils ne sont pas content qu’ils se brulent enfer avec leur reine ! Mais à partir du moment où un gasy comme moi ose encore rabaissé les gasy comme eux , je n’arrête jamais à publier ça si nécessaire le je vais faire des tracts des campagnes pour Madagascar tout entier comprenne cette atrocité commise par une reine !

    • 16 décembre 2015 à 14:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à toky

      C’est facile de critiquer.
      Que proposez-vous ?
      Merci d’avance !
      Avec des pseudos « ON » peut raconter n’importe quoi ?

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 décembre 2015 à 16:56 | Menalahy (#9072) répond à toky

      Bonjour Toky,

      1) Le mot « Gasy » est péjoratif, donc, rabaisse nos compatriotes. Utilisez plutôt « Malagasy ».

      Vita gasy ( = vita tandrameteka, vita vonjimaika),

      Gasy petaka ( =une insulte).

      2) Si les Malagasy et Madagasikara étaient maudits à cause de la Reine sanguinaire, pouvez-vous m’expliquer la prosperité des Occidentaux qui ont eu aussi leur lot de martyrs chrétiens ?

      A moins que votre Dieu ait la rancune et la malédiction iniques.

    • 16 décembre 2015 à 17:41 | rakoto-neutre (#8588) répond à betoko

      Salut

      Par quel moyen pourrons-mous contedter, rien à faire, ils sont tous d’accord, en diapason pour courir et dépenser ou plutôt gaspiller.

    • 16 décembre 2015 à 17:46 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Izany no tena maha-dondrona an’tony f’angah ny solombavam-bahoaka TIM nanao taim-bava an’iny LFI tsy manjary iny !

      Ndehana antsoy i tay entin-driaka fa in-droa nahita ny maizina ny vahoaka malagasy noho ny hafokana nataony !

      Samia velon’aina !

    • 16 décembre 2015 à 18:12 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Hazavaina bebekokoa,...rehefa eny amin’ny fampielezan-kevitra dia manakiana be tsisy ohatr’izany Ra8 sy ireo Depiote TIM,...kanefa itsy voalohany nandefa ny vadiny avy eo nileladelaka an’i Hery(mba tsy hitenenako zavatra hafa,...) teny Iavoloha,...ny depiote indray voalohany nifidy tsy misy fepetra an’io loi des finances io,...

      Izany no atao hoe boloky lahy sy vavy, mamy ny atsy fy ny aroa...mba tsy hitenena hoe Ikotofetsy,...te hiravaka ny lohany, kanefa matahotra ny masony,...na ny voanginy hay diso vanginy,...

      Mbola ho voan’ny nataony ihany, io izao Midi efa miatakataka moramora, toy izany koa TNN, dia i Matoriandro irery sisa no tsy maharaka ny zava-misy eo,...

      Tsy maintsy ho gôma an’ilay kely iny ihany hoa ny vahoaka,...toa nihanana anana fa tsy narahin-dranomaso tamin’ny fotoana androny, ity toa na ny vary fotsiny aza tsy misy,...kanefa ny zavatra ataony mampitomany vahoaka,...

    • 16 décembre 2015 à 20:50 | rakoto-neutre (#8588) répond à rakoto-neutre

      Lire =contester= pour contedter

  • 16 décembre 2015 à 10:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    151-98=51 « ABSENTS » (’-presque le 1/3 de l’effectif total des dépiotés-)
    Bravo !
    A nientôt la session extraordinaire.

    - « TOUT LE MONDE SERA PRESENT ».

    BRAVO ! LES BRAVES DEPIOTES MALAGASY".

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 décembre 2015 à 10:37 | I MATORIANDRO (#6033) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      padesm tsy vanona mpamadika sy mpivarotra tanindrazana !

      Ny taranaky ny padesm mbola mialokaloka isak’zay fitondrana misesy no tsy mampandroso an’i Madagasikara h@ zao io ry dadazily be paraky a !

      Samia velon’aina !

    • 16 décembre 2015 à 10:39 | zaho (#699) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      151-98=53 et non 51. Plus du tiers des députés absents. BRAVO.

    • 16 décembre 2015 à 10:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à zaho

      Merci de votre rectification
      et j’en profite :
      lire :
      - Bientôt la session extraordinaire...

    • 16 décembre 2015 à 10:57 | I MATORIANDRO (#6033) répond à zaho

      Efa adala miverin-tsaina io fa aza omena tsiny !

      Samia velon’aina !

    • 16 décembre 2015 à 18:48 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      De maninona an’ialahy,...
      Na Padesma io na menalamba,..
      De mampaninona an’ialahy,...
      Na mena io na mangamanga,...

      F’angaha rehefa tsy mitovy amin’i tena,...
      Dia tadiavin’ialahy hosehosena,...
      F’angaha rehefa tsy mitovy ny hevitra,...
      Dia tadiavin’ialahy hoporetina,...

      Ka na mavo(orange) any io na mena,...
      tsy azo n’iza n’iza hosenahosena,...
      Na Dadazily io, na tsy tondroina,...
      Dia tsy azon’ialahy hamavoina,...

  • 16 décembre 2015 à 11:41 | nash (#4185)

    Il n’y a donc pas d’opposition au sein de cette assemblée....!

    • 16 décembre 2015 à 14:55 | Menalahy (#9072) répond à nash

      Aucun parti politique ne veut s’afficher officiellement comme LE Parti d’opposition par peur des représailles.

      Pourtant, une place est prévue par la Constitution pour Ce Parti d’opposition.

      Cherchez l’erreur.

  • 16 décembre 2015 à 12:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    LOI DE FINANCES INITIALE (-LFI-) 2016
    Recettes fiscales de 3 429,1 Milliards Ariary,escomptées en 2016 dont :
    - 1 688,8 Milliards d’Ariary en recettes douanières,
    - 1 790,4 Milliards d’Ariary en recettes intérieures.
    La principale priorité de l’Etat Malgache,en terme de Politique Budgétaire porte sur l’élargissement de l’assiette fiscale.
    Cette dispostion consiste la principale mesure prise dans le cadre du « PROGRAMME DE REFERENCE » par Madagascar sur six mois et suivi par le F.M.I qui permettra à notre Pays l’accès à la Facilité Elargie de Crédit (-FEC-) en 2016.
    - Pression fiscale de 10,4 %,au titre de l’année 2 016 ;
    - Recettes fiscales à hauteur de 3 429,1 Milliards d’Ariary,escomptées en 2016

    APPLICATIONS DE PLUSIEURS DISPOSITIONS POUR ATTEINDRE CES OBJECTIFS :
    - augmentation du taux de droit d’accises sur les communications téléphoniques et réseaux mobiles,
    - imposition à l’impôt sur les revenus de la plus-value de cession des titres sociaux.

    DISPOSTIONS FISCALES.
    - Des dispositions fiscales ont été restaurées dans la loi de finances rectificative (-LFR-) 2 015.
    En effet,le montant forfaitaire de :
    - 2 000 Ariary
    a été reconduit dans la LFR 2015
    - L’éxonération de l’impôt sur les revenus (-IR-) et du minimum de perception des entreprises nouvellement créées pour les deux premiers exercices a été également suspendue dans ce projet de loi de finances initiale LFI 2016.
    - Les importations de boissons alcolisées doivent désormais ==detenir==une autorisation selon les dispositions prévues dans la LFI 2016.
    - Les insitutions financières doivent également déclarer le « REGISTRE des COMPTES » ouverts par les particuliers et sociétés auprès de leurs établissements.

    CES MESURES SONT PRISESPOUR LA SECURISATION DES RECETTES FISCALES.

    DES REVISIONS SUR LE DROIT D’ACCISE
    La LFR 2015 prévoit d’élargir le champ d’application des droits d’accises aux jus de fruits ou de légumes,aux eaux gazéfiées et d’autres boissons non alcolisées ainsi que l’extension de la taxation au droit d’accise au taux de :
    - 10 % à tous les véhicules neufs importés.

    OUVERTURE D’UN COMPTE SPECIAL POUR LE REMBOURSEMENT DE LA T.V.A
    - En terme de remboursement de la T.V.A.,l’Etat compte accélérer les procédures à travers l’ouverture d’un compte spécial auprès de la Banque Centrale de Madagascar (-BCM-) ou du Trésor Public ;
    - La T.V.A.sur les achats locaux des produits pétroliers ==par les sociétés==de transformation et de distribution de produits pétroliers sera également déduite.

    LES TAXES PETROLIERES RESTAUREES
    Concernant les dispositifs douaniers,
    - l’Etat prévoit l’abrogation définitive des suspensions de taxes pétrolières,vu que la vérité des prix a été atteinte ce mois de décembre 2015.
    - L’éxonérationdes droits et taxes sur les huiles alimentaires est également abrogée.

    PREVESION DE CROISSANCE ECONOMIQUE de 4,5 %
    TAUX D’INVESTISSEMENT ESCOMPTE POUR 2016 EST DE :
    - 16,9 % du PIB dont :
    - 11,8 % pour les investissements privés
    et
    - 5,1 % pour les investissements publics.

    A SUIVRE.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 16 décembre 2015 à 17:28 | Gérard (#5118)

    PADESMERDES et con...sorts
    Que de bla bla sans conséquences. Quand on ne vit pas au quotidien dans un pays on a au moins l’intelligence de ne pas se mêler de ce qui se passe dans ce pays.
    C’est comme si je me mêlait de la politique que mène le président américain ou russe... On a le droit d’avoir des avis mais pas de faire de la propagande d’un pouvoir de profiteurs qui se sont là que pour s’enrichir.

    • 17 décembre 2015 à 06:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Gérard

      - « GERARD » !
      Je ne vis pas à Madagascar mais je suis chaque jour tout ce qui se passe à Madagascar.Point barre !
      Nous nous focalisons trop sur "ANTANANARIVO.et ses environs.
      MADAGASCAR,ce sont les 22 Régions.
      01-DIANA
      02-SAVA,
      03-SOFIA,
      04-ANALANJIROFO,
      05-ATSINANANA,
      06-ALAOTRA MANGORO,
      07-BETSIBOKA,
      08-BOENY,
      09-MELAKY,
      10-BONGOLAVA,
      11-ANALAMANGA,
      12-ITASY,
      13-VAKINANKARATRA,
      14-MENABE,
      15-AMORON’I MANIA,
      16-HAUTE MATSIARA,
      17-VATOVAVY FITOVINANY,
      18-ATSIMO ATSINANANA
      I19-HOROMBE,
      20-ATSIMO ANDREFANA,
      21-ANOSY,
      22-ANDROY.

    • 17 décembre 2015 à 07:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      L’accès de « TOUS » à l’eau potable est une priorité nationale.La politique mise en oeuvre,en matière d’adduction d’eau potable touche autant les ville que les villages.
      Le Projet « Grand Centre » de la Commune urbaine de Morafenobe est fonctionnel.Financé par la Banque Africaine de développement (-BAD-),le nouveau système a mis fin aux défaillances de l’ancien réseau,causes de multiples désagréments pour les 16 000 habitants de cette localité de la Région de MELAKY.
      Au niveau national,le Projet PAEAR 2 de la BAD prévoit la mise en place de systèmes d’adduction d’eau potable pour un montant de :
      - 26 Millions d’euros pour la ville d’Ambovombe et pour huit communes périphériques,au cours de l’année 2016.
      Par ailleurs,
      - 1,9 Millions d’euros sera consacré à l’élaboration de « SCHEMAS DIRECTEURS D’ASSAINISSEMENT ».

      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINANA RAKOTOARIMANANA
      - Président de la République Malgache,
      Chef d’Etat de Madagascar
      est ouvert à toutes ==les initiatives==visant au développement véritable et prêt à travailler ==notamment==avec les Maires soucieux au développement local faisant valoir que « l’unité nationale »,surtout,la stabilité et la sécuritésont les conditions de la réussite.
      Lev Chef de l’Etat a fait appel à la prise de conscience citoyenne,au niveau local,pour contribuer à la protection de l’environnement,par le reboisement et par la lutte contre les feux de forêts et les feux de brousse.

  • 16 décembre 2015 à 18:57 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est assez tragique ce qui se passe à Madagascar depuis quelques années.

    Mais les élus ne semblent pas comprendre que leurs attitudes et leurs irresponsabilités conduiront le pays dans une misère qui condamnera le pays à rester dans la pauvreté pour des années !

    Quand ces élus nous parlent de développement, de lutte contre la pauvreté, qu’est-ce qu’ils veulent nous dire ? Il faut essayer de comprendre ces femmes et ces hommes pour suivre et comprendre leurs logiques.

    Lutter contre la pauvreté, développer le pays, une croissance économique, coopérer avec la Chine, l’Inde, ou l’Union Européenne ou encore lutter contre l’insécurité :

    - qu’est-ce que cela veut dire pour les élus malgaches et pour les citoyens malgaches ?

    On entend souvent aussi en Occident, venant des politiciens qu’on peut appeler des politiciens professionnels, qui sont donc censés comprendre un peu mieux l’économie, le terme célèbre :

    - lutter contre la pauvreté, ou encore, réforme !

    Mais qu’est-ce que cela veut dire lutter contre la pauvreté :

    - posons la question aux gouvernants et aux responsables politiques et aux économiques et aussi aux citoyens du pays !

    Quand vous dites, lutter contre la pauvreté, savez-vous ce que cela veut dire ? Ce que cela implique et ce que cela exige ? Autrement dit, est-ce que ceux qui nous racontent la lutte, connaissent comment lutter ?

    Lutter contre la pauvreté et developer le pays exigent beaucoup de choses, notamment, ils exigent la mise en place des processus, des mécanismes, souvent assez complexes.

    La réforme ? Les politiciens en parlent, les occidentaux aussi, mais qu’est-ce que cela veut dire. Autrement dit, qui, comment et quand réformer ?

    Quiz :

    - les delestages viennent d’où ? Tout le monde le sait.

    Comment tacler les delestages ? Tout le monde le sait peut-être aussi, mais cela demande 20 à 40 ans et plus pour électrifier le pays :

    - il y a-t-il un seul politicien à Madagascar qui vous le dit ? Non !!!! Mais tout le monde a dans la bouche, lutte contre la pauvreté, devellopement etc....

    Non sens !!!!

  • 16 décembre 2015 à 23:45 | SNUTILE (#1543)

    C’est le premier succès story. Sambany. Ce sont les députés hors de Tananarive Capitale qui ne veulent plus subir les mauvaises influences qui ruinent leur budget par des frais inutiles de transport qui enrichissent encore plus les profiteurs, sans distinction.
    C’est un début. Dans 3 ans le bilan. Et le changement possible sans coup férir, pour ceux qui s’y préparent en douceur.

    • 17 décembre 2015 à 07:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à SNUTILE

      Dommage !
      Ils sont élus pour ne rien faire.
      Les projets de lois de Finances rectificative et initiale et leurs adoptions sont les travaux les plus importants des « PARLEMENTAIRES ».Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 200