Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 20h39
 

Société

9,6 millions de Malgaches ne disposent pas de toilette !

vendredi 20 novembre 2015 | Léa Ratsiazo

L’UNICEF estime jusqu’à 9,6 millions le nombre de Malgaches qui ne disposent pas de toilettes et qui font leur besoin à l’air libre. Quatre malgaches sur dix voire même neuf personnes sur dix dans certaines régions, pratiquaient encore la défécation à l’air libre. En moyenne, en milieu rural, 65% de la population ne disposent pas de toilettes contre 45% en milieu urbain. Madagascar est un des pays où le taux de défécation à l’air libre est encore très élevé selon le ministère de l’eau et de l’assainissement.

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre la défécation à l’air libre, célébrée le 19 octobre, la commune urbaine d’Antananarivo et l’ONG Care International ont mené une campagne de sensibilisation sur la construction de toilette dans plusieurs quartiers de la Capitale : Anosibe Ouest I, Anosibe Ouest II, Anosibe Mandrangombato I, Anosibe Mandrangombato II, Andavamamba Anjezika I, Andavamamba Anjezika II, Ivolaniray, Andrefan’i Mananjara, Andavamamba Antihazo II, Madera Namontana, Ampefiloha Ambodirano, Andavamamba Ambilanibe.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) note que la défécation à l’air libre entretient le cercle vicieux de la maladie et de la pauvreté. Les pays où cette pratique est la plus répandue atteignent aussi les niveaux les plus élevés pour ce qui est de la mortalité des enfants de moins de 5 ans, de la malnutrition, de la pauvreté, avec de fortes disparités dans la répartition des richesses

L’OMS rappelle que les avantages de l’élimination de cette pratique vont bien au-delà de la diminution du risque de diarrhée. Cette organisation mondiale cite la diminution de la propagation des vers intestinaux, de la schistosomiase et du trachome, des maladies tropicales négligées dont souffrent des millions de personnes ; la diminution de la gravité et des conséquences de la malnutrition ; la promotion de la dignité humaine et le renforcement de la sécurité, notamment pour les femmes et les jeunes filles ; la fréquentation scolaire : la fréquentation scolaire des jeunes filles augmente en particulier lorsqu’on met à leur disposition des installations séparées d’assainissement ; le recyclage potentiel de l’eau, des énergies renouvelables et des nutriments à partir des matières fécales.

Une étude de l’OMS a calculé que pour chaque dollar investi dans l’assainissement, on obtient en retour 5,50 dollars provenant de la baisse des dépenses de santé, des gains de productivité et de la diminution du nombre des décès prématurés.

43 commentaires

Vos commentaires

  • 20 novembre 2015 à 09:24 | hrrys (#5836)

    Tout est question d’éducation .Chez nous ici à Tana on a pas mal des latrines mais les cancres vont tjrs pisser dans les trottoirs , au coin des poteaux etc

    • 20 novembre 2015 à 09:45 | rakoto-neutre (#8588) répond à hrrys

      Ka na hampianarinao sy entanina toy inona ny olona dia eo am-boalohany ihany izy ireo no mampihatra, fa raha vao lasa ny mpanentana dia miverina @ fanaony an-davanandro indray izy ireo.

      Maro @ malagasy koa anie no tsy manana lavapiringa satria na ny hohaniny aza tsy misy ka inona no ho enti-manana an’izany, na ny hariana ao aza mety tsy hisy fa NOANA LAAVA

    • 20 novembre 2015 à 10:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à hrrys

      des latrines payantes ou gratuites ????

    • 20 novembre 2015 à 10:52 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Quelle question !!!! avec une somme modique de 50 ariary ou 100 ariary tout le monde peut pisser ou faire caca dans les latrines publiques ...alors que la JIRAMA est actuellement en faillite , cette somme est juste utilisée pour le budget de fonctionnement de ces latrines publiques

    • 20 novembre 2015 à 15:29 | leclercq (#4410) répond à hrrys

      Bonjour

      Tout juste , et même s’ils en disposaient , encore faut-il qu’ils veuillent bien les utiliser à bon essayant !!!question de mentalité !!

    • 21 novembre 2015 à 10:10 | Stomato (#3476) répond à leclercq

      A bon escient, Madame, a bon escient :-)

    • 21 novembre 2015 à 12:44 | leclercq (#4410) répond à Stomato

      Merci de m’avoir rectifié !!

    • 23 novembre 2015 à 17:33 | Stomato (#3476) répond à leclercq

      Je ne me permettrait pas de vous rectifier :-)
      Je signale seulement une erreur de clavier fatigué !

  • 20 novembre 2015 à 09:33 | Stomato (#3476)

    Pourquoi écrire un article dont la majorité des malgaches ne connait aucun des mots utilisés ?
    Il fut un temps, le temps honni de la colonisation il y avait des toilettes particulières munies de « tinettes » (futs métalliques de 200 litres coupé en deux) que des prisonniers vidaient périodiquement.
    Cette pratique fut abandonnée par l’équipe de l’amiral aux mains rouges car contraires à des fomba gasy dans certaines régions.
    Je ne sias si cela était pratiqué à Tana, car chacun sait que la capitale n’a jamais été un modèle de propreté... alors que dans certaines régions de l’Ile sont des modèles. (Bon il fait souvent froid à Tana et prendre une douche en juillet-aout nécessite un certain courage.

    • 20 novembre 2015 à 09:46 | olivier (#7062) répond à Stomato

      Grace à l’amiral, sauveur de toute une génération , des milliers de gens s’accroupissent face à la mer, et peuvent observer la beauté incroyable des levers de soleil sur L’Océan Indien..

      Merci qui ?

    • 20 novembre 2015 à 10:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Stomato

      les latrines sont pour les touristes=les voyageurs=les visiteurs..
      - « LE TOURISME APPAUVRIT LES POPULATIONS ».Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 20 novembre 2015 à 12:18 | dominique (#9242) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      M. Basile : a Sambava (j’y habite) la municipalité a fait construire beaucoup de toilettes /WC et des robinets d’eau courante dans toute la ville et merci très bien faites pour les habitants sans confort dans les maisons et ; fut un temps le sport national de beaucoup c’était de tout saccager ou de salir ces endroits ; robinets cassés volontairement excréments sur les portes etc etc etc et j’en passe !.... c’est les touristes qui cassent ??? vous rêvez ou vous été demeuré .. le touriste vous apporte des devises et des organismes comme Lion’s club vous font du bien et ont aidé a des constructions que votre peuple ne sait pas respecter monsieur point barre complètement raciste et demeuré ...

    • 20 novembre 2015 à 12:22 | Dadabe (#9116) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile, on vous sait débile et nuisible. Mais, ne serait-ce qu’un jour, ne forcez pas votre talent de nuisance. Votre idée fixe concernant le tourisme « qui appauvrit la population » est une bêtise énorme, indéfendable. La forte baisse de l’activité touristique au cours des cinq dernières années, a coûté des centaines de millions d’euros à Madagascar et provoqué le chômage de plusieurs dizaines de milliers de personnes. Ce que vous dites est méprisant pour ces personnes déjà pauvres mais aujourd’hui tombées dans la misère. Ce que vous dites est un vomi de vieil aigri qui se croit encore dans les années 50. Soyez assuré de mon mépris.

    • 20 novembre 2015 à 13:13 | Citoyen (#8191) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Salut à tous,

      Vous qui aviez étudié la médecine, pourrez-vous s’il vous plaît nous dire le nom de la maladie de Basile : pas possible, il est malade ce mec là .

      Pour moi, il n’y a qu’un malade qui se comporte de telle façon

      Je suis persuadé qu’il est atteint de plusieurs maladies le pauvre,
      du« je veux que les autres font attention à moi »
      du « m’as tu vu »
      du « je dois dire quelquechose, même si c’est du n’importe quoi »
      du « je vais citer le nom de quelqu’un de connu et dire que je le connais, afin que les autres me donnent de la valeur »
      du « mes compatriotes m’ont rejeté et je ne sais comment m’y prendre »
      du « j’ai bien envie de remettre les pieds dans mon pays natal mais j’ai peur, et cette peur me terrifie tout le temps »
      du « je ne sais pas comment m’y perndre si je reviens à Mada »
      du « j’ai honte de ne pas savoir parler ma langue maternelle »

      P.S.
      Je ne blague pas quand je vous demande de nous dire le nom de sa-ses maladie-s

      Merci d’avance

    • 20 novembre 2015 à 13:26 | réaliste (#9319) répond à Stomato

      Petite rectification : Temps honni , non , il fallait écrire temps béni .

    • 20 novembre 2015 à 14:37 | Menalahy (#9072) répond à olivier

      Les Malagasy ont inventé le bain de siège à l’eau de mer : Rika Zaraï n’est pas contente ^o^

    • 20 novembre 2015 à 14:42 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

      Parmi les règles d’hygiène, il faudrait apprendre aux Malagasy, même de la Diaspora :

      - le lavage des mains avec du savon avant de sortir des toilettes (grosse ou petite commission),

      - ne pas se contenter de faire couler l’eau entre les fesses quand on prend une douche ou un bain.

      - se changer de petite culotte, de slip ou de caleçon, une fois par jour,

      - se laver les parties génitales avant une relation sexuelle (ce sont surtout les hommes qui sont très négligents, de ce côté-là, comme si leur saleté et leurs odeurs corporelles ne gênent personne).

    • 20 novembre 2015 à 14:43 | Menalahy (#9072) répond à olivier

      d’au moins DEUX générations, SVP.

    • 20 novembre 2015 à 14:54 | olivier (#7062) répond à Menalahy

      Les Crevettes et autres crustacés contaminés aux déjections non plus.. !

      Et après on s’étonne qu’ils prennent la fuite par glacières entières vers la Réunion !

    • 20 novembre 2015 à 15:33 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Quel rapport « TOURISME » avec LATRINES ,si les Gasy eux préfèrent faire leur besoin n’importe où ce n’est tout de même pas la faute aux étrangers !!question d’éducation et de mentalité « POINT BARRE »

    • 20 novembre 2015 à 15:45 | leclercq (#4410) répond à Citoyen

      Je pense moi qu’il n’est pas forcement nécessaire d’avoir étudié la médicine pour conclure que le Basile lui souffre d’un énorme complexe d’infériorité , il a un malin plaisir à descendre tout le monde pour le besoin d’ être toujours en haut de l’affiche quitte à chaque fois vomir des énormités .

    • 20 novembre 2015 à 16:06 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Simple question !!! depuis combien de temps n’avez -vous pas mis le pieds au pays ?? en Décembre 2014 jusqu’à Mars 2015 lors d’une promenade nous avons assisté à des scènes choquants et dégradants et cela en pleine Avenue de L’indépendance , des Gasy , des vrais et de surcroit des adultes faisaient leur besoin à même te trottoir au vue et au sue de tout le monde !! HONTE « comment voulez-vous que des »touristes veuillent venir dans un pays où certains de ses habitants se comportent comme des sauvages attardés et croyez-vous vraiment que des touristes acceptent de passer leur vacances dans des endroits pareils sans parler de l’insécurité ??

    • 20 novembre 2015 à 17:45 | Stomato (#3476) répond à Menalahy

      >>Parmi les règles d’hygiène, il faudrait apprendre aux Malagasy, même de la Diaspora :<<

      Pourquoi utiliser le conditionnel alors que l’impératif est de mise ?

      >>- le lavage des mains avec du savon avant de sortir des toilettes (grosse ou petite commission),<<

      Dans certains cas et selon sa profession il peut être impératif de se laver les mains aussi avant ! Même si l’on a les mains favorisées en mélanine, après avoir fait de la mécanique c’est bien de se les laver avent de la toucher...

      >>- ne pas se contenter de faire couler l’eau entre les fesses quand on prend une douche ou un bain.
      - se changer de petite culotte, de slip ou de caleçon, une fois par jour,<<

      >>- se laver les parties génitales avant une relation sexuelle (ce sont surtout les hommes qui sont très négligents, de ce côté-là, comme si leur saleté et leurs odeurs corporelles ne gênent personne).<<

      Et après ? Non ?

      Plus sérieusement, pendant tout mon séjour sur la cote, je n’ai jamais été dérangé par les odeurs corporelles de mes élèves (garçons et filles), juste par celle de l’huile coco qu’elles se mettaient sur les cheveux pour les tresser plus facilement et qui commençait à devenir rance au bout de deux semaines...

      Mais pour beaucoup de gens, Madagascar c’est Antananarivo, point barre comme dit le Saint Glé !
      Et à Tana il fait souvent assez frais.

    • 20 novembre 2015 à 21:14 | kunto (#7668) répond à Citoyen

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      - La maladie de Mr Basile c’est : ABRUTI et ce n’est pas possible de le guérir .
      - QUE DIEU CHANGE LA MENTALITE DE BASILE

    • 20 novembre 2015 à 21:24 | kunto (#7668) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      - Mauvaise gouvernance = appauvrissement du peuple .
      - Touristes = DEVISE dans les caisses de l’Etat .
      - Donc il ne faut pas se trompez de cible ...
      - QUE DIEU NOUS AIDE

    • 21 novembre 2015 à 10:12 | Stomato (#3476) répond à Menalahy

      Rika Zaraï a inventé le bain de siège matinal à l’eau froide !
      Les Malgaches n’auraient-ils pas inventé les fil à couper le beurre par hasard ?
       :-)

    • 21 novembre 2015 à 10:23 | Stomato (#3476) répond à réaliste

      Permettez moi de ne pas partager votre rectification.
      Les conditions d’environnement général ne sont en rien comparables entre les périodes de colonisation et celles qui prévalent aujourd’hui.
      Aujourd’hui c’est une période honnie par une large majorité car ceux qui ont connu la colonisation sont de moins en moins nombreux, et ils n’ont pas participé à l’éducation des générations actuelles.
      Lesquelles jugent leur situation au travers du miroir des télévisions francophones et de l’usage très amateur des NTIC.
      Par ailleurs le problème n’est pas tant la défécation à l’extérieur que l’importance de la multiplication de la population concentrée dans un lieu qui n’a pas été prévu pour cela, et dont les capacité d’accueil n’ont pas été développées.
      Juste après l’indépendance même Antananarivo n’était pas aussi crade que maintenant.

      Je ne vais pas prétendre que la période de la colonisation était une période bénie, mais il semble qu’en ce temps là il n’y avait pas de famine et que pas mal de malgaches avaient une maison ou case construite avec d’autres matériaux que des cartons et des bâches.

  • 20 novembre 2015 à 12:28 | Gérard (#7761)

    C’est, je crois, à peu prés le même nombre d’analphabètes.

    sont ce les mêmes ?

    ou bien seuls ceux qui forment l’intersection des deux ensembles sont ils privés du délicieux plaisir de lire le journal assis sur le trône ?

    • 20 novembre 2015 à 14:50 | Menalahy (#9072) répond à Gérard

      « ... délicieux plaisir de lire le journal assis sur le trône ... »

      Soyez moderne, Gérard : je joue à Word of war sur mon trône avec mon smartphone. Ils m’arrivent aussi d’y lire mes e-mails sur ma tablette.

    • 20 novembre 2015 à 14:55 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      « Word of war » n’existe pas. C’est « World of war ».

    • 20 novembre 2015 à 15:19 | olivier (#7062) répond à Menalahy

      on parle d’une application « pq ultra doux » bientôt en vente sur l’apple store..

      OUF

  • 20 novembre 2015 à 13:08 | Saint-Jo (#8511)

    Ô ry Léa !

    Mba fantatrao moa ny antsoina hoe :
    . tiavina tahakin’ny fitiavana vody rindrina an ?
    . foto-goavin’ilay havana an ?
    . sola loha mangery diavolana, ka tsy hita izay lohany, tsy hita izay vodiny ?
    . nolatsaham-baratra teo ampangerena, ka sady maty no feno tay ?
    . lehibe tia sangy ankizy, ka voatariny mandeha mangery ? (fomba fiteny avy any amin’ny faritra atsimo-andrefana io farany io)

    Miala tsiny amin’ireo olona tsy mahasahy miteny voambolana tena gasy toy itony, fa efa voadombon’ny fihatsaram-belan-tsihy nanazarana azy.

    • 20 novembre 2015 à 13:45 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      Si les Malgaches sont hyper-crades, ce doit être la faute de la colonisation ou de la néo-colonisation ...

      Ha si seulement les rosbifs vous avaient colonisé vous auriez des chiottes même dans les champs ! .... MDR !

    • 20 novembre 2015 à 14:08 | Saint-Jo (#8511) répond à Paulo Il leone

      Malaza voretra sady kamo any amin’ny bekintana ny vozongo !

    • 20 novembre 2015 à 14:53 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo

      Miarahaba anao Saint-Jo,

      Dia mbola misaotra anao fa dia mitombo ny fahalalàna ny tenindrazana iombonana.

      Tohizo fa tena tsara.

    • 20 novembre 2015 à 16:29 | Mihaino (#1437) répond à Saint-Jo

      Nainga hanampy fiteny maro momba an’ity resaka vody sy tay ity aho fa tsy tapakevitra satria « lieu d’aisance » angé ny filazan’ny vazaha ny WC ê !
      Tsy ampy ary tsy manana hono ny« 9,6 millions de Malgaches », ?! Amiko dia tsy tokony asiana resabe io satria samy manana ny fombany ny Malagasy rehetra manerana ny Nosy !

      Permettez-moi de vous citer ce petit poème d’ALFRED DE MUSSET intitulé LE PETIT ENDROIT :
      Vous qui venez ici dans une humble posture
      Veuillez , quand vous aurez soulagé la nature
      Verser dans le bidet un courant d’onde pure
      Et sur l’autel fumant placer le chapeau
      Pour que les parfums indiscrets
      Restent au fond du tombeau .

    • 20 novembre 2015 à 17:38 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Saint-Jo

      Mbola misy ty hafa fa tsy haiko aloha na efa taty aoriana ndray tony na efa tranainy an !

      Te- ho deraim-bazo ka mihira am-pangerena !

      Samia velon’aina !

    • 20 novembre 2015 à 17:47 | Stomato (#3476) répond à Paulo Il leone

      Oui il est bien connu que la colonisation a bien enseigné l’art de semer la m*rde. Et cet art a bien prospéré...

    • 20 novembre 2015 à 19:51 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Ity koa misy tadidiko dans les années 70/80 tao Cité universitaire gasy CACHAN :

      "Dans ce lieu solitaire où l’on vient pour chier
      La bouche doit se taire , seul le cul doit parler
      C’est ici que tombent en ruines
      Les délices de la cuisine "
      (auteur anonyme)

    • 20 novembre 2015 à 22:28 | Saint-Jo (#8511) répond à Mihaino

      Raha izay tokoa dia mety efa nifanojo tany Parisy ianao sy izaho ry Mihaino !

    • 21 novembre 2015 à 12:19 | Mihaino (#1437) répond à Saint-Jo

      Mety efa nifanojo marina isika fa tsy nifankalala ry Saint-Jo !

  • 20 novembre 2015 à 20:45 | diego (#531)

    Bonjour,

    Voilà un endroit dans lequel le pays doit et peut investir massivement et qui s’inscrit dans la lutte contre le chômage.

    On peut bien imaginer le gouvernement demandant de millions auprès de l’FMI pour construire des toilettes.

    Cela pourrait bien être l’occasion d’aborder la mise aux normes des infrastructures des eaux usées dans nos grandes villes, surtout dans notre capitale.

    La gestion des eaux et des eaux usées pèserait lourdement sur le budget de nos villes, mécaniquement sur le budget de l’État....si un jour le pays avait un budget !!!

    Madagascar ressemble à un chantier dans lequel tout est à construire à reconstruire. Il suffit je dirais que le régime est légitime, les élus sont légitimes, on n’en a, et que ces élus soient capables de gouverner le pays. Les institutions internationales feraient confiance à nos gouvernants, mécaniquement les bailleurs des fonds n’hésiteraient pas à investir chez nous, plus important encore, le pays pourrait raisonnablement s’endetter pour financer des grands travaux comme l’énergie et atteindre l’ autosuffisant ou encore dans l’école, la santé et les infrastructures pour son développement.

    Les moyens existent et les investisseurs existent, mais c’est Madagascar qui n’est pas prêt :

    - notre État n’est pas prêt. Nos Institutions sont assez faibles, peu fiables donc !!!

    Et tout ceci a besoin des politiciens, collectivement responsables. Un pays ne peut pas se gouverner, il a besoin des femmes et des hommes, des partis politiques des hommes politiques ! Amen !!!

  • 20 novembre 2015 à 21:20 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - La propreté est l’affaire de TOUS , qui lancera à Madagascar une grande semaine de nettoyage comme au Kenya ? ( très bonne initiative fait par des bénévoles ) .
    - Propreté = Développement
    - QUE DIEU NOUS GUIDE

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 311