Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 17h49
 

Société

Programme alimentaire mondial

80% des enfants bénéficiant de la cantine scolaire ne mangent qu’à l’école

lundi 23 février 2015 | Léa Ratsiazo
JPEG - 40.2 ko

Le premier responsable du Programme alimentaire mondial (PAM) à Madagascar, Chris Nikoi, annonce que les stocks de vivres du PAM sont en train de s’épuiser, aussi bien ceux au bénéfice des victimes du « kere » dans le Sud qu’aux cantines scolaires d’une manière générale. Or, 80% des enfants bénéficiant de la cantine scolaire ravitaillée par le PAM, ne mangent qu’à l’école comme le cas des enfants du centre Betania Ankasina. Ce dernier accueille les enfants issus des familles défavorisées des quartiers riverains. Les responsables qui s’occupent de ces enfants notent qu’en arrivant à l’école le matin, la grande majorité est tellement épuisée de ne pas avoir mangé qu’il faut leur préparer un repas avant toute chose. Il arrive que le centre soit obligé de conduire certains enfants trop faibles à l’hôpital.

Chris Nikoi rappelle que le PAM ne reçoit aucune subvention et ne fonctionne qu’avec des dons. Aussi il fait appel à tous pour venir en aide au PAM pour qu’il puisse continuer ses actions en faveur des plus défavorisés.

Notons que pour l’intervention dans le Sud, le PAM assure avoir besoin de près de 3 millions US$ jusqu’au mois de juin pour venir en aide à 350 000 personnes affectées par la sécheresse. Or, d’ores et déjà, la prochaine récolte risque encore d’être insuffisante en raison de la faiblesse de la pluviométrie. Bref, le cercle vicieux dans le Sud n’est pas encore prêt d’être cassé.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 23 février 2015 à 17:04 | reglisse (#6117)

    Merci Lea,

    de bien vouloir nous faire part de votre information par rapport à tous ces enfants qui ne mangent qu’à l’école.
    J’avoue que votre texte me trouble et m’émeut réellement. Mais que pouvons nous faire concrètement ?

    Donner ? Nous le faisons régulièrement, et sans cesse plus...

    Protester ? A quoi bon ? Ce sont des enfants qui souffrent, et tout le monde s’en fout ! Il n’y a qu’à voir le nombre de messages de mes amis forumistes en réaction à votre article. Si c’étaient des lémuriens qui n’avaient plus de quoi manger, alors la réaction serait elle peut être plus forte ?

    Partager sur les réseaux sociaux ? Oui, bien sur mais qu’est ce que cela change au final pour ceux qui sont concernés ?

    Est ce que l’état malgache s’en fout aussi de ces enfants ?
    Et les politiciens ? Eux aussi ?
    N’y a t il que sœur Thérèse qui se soit bougée pour Betania Ankasina ?
    Non, je reprend espoir, il y a père Pedro aussi, et puis le Mercy Ships également, et des milliers de gens, inconnus généreux, qui se bougent partout, dans le monde, à Madagascar, pour amoindrir nos égoïsmes, pour faire le bien, et soulager les plus pauvres d’entre nous.

    Un repas par jour, pour chaque enfant, est ce que c’est impossible à réaliser ???

    • 25 février 2015 à 21:14 | Gérard (#7761) répond à reglisse

      Je me joins à vous pour constater le peu de réaction des lecteurs de cette tribune sur ce sujet
      est ce que tout le monde s"en fout, dans les hautes sphères ? comme dans le public
      ja vous propose quelques reflexions .....
      à qui profite cette situation ?
      aux «  »élites" gouvernementales qui se servent de la misère de leur peuple pour implorer pitié, mendier sans cesse auprès du monde entier et détourner au passage ?
      aux commerçants, prestataires divers qui négocient, notamment avec la PAM des marchés (transports....), d’autant plus juteux que, dans l’urgence, on ne compte pas
      Aux cadres d’ONG diverses qui ne seraient pas prés d’échanger la sinécure confortable d’expat 4x4 contre le métro boulot dodo de nombre de leurs concitoyens
      J’espére réellement exagérer là, mais que chacun en conscience se demande pourquoi rien ne change
      Il parait qu’en Inde les mendiants crevaient les yeux des enfants pour mieux émouvoir le chaland

  • 26 février 2015 à 10:02 | malagasy (#7425)

    Bonjour

    La question qui se pose d’abord est qui sont a l’origine de cette pauvrete ?

    La reponse est les 4 , soit disant president de Republique dont la mission etait de servir la population et non se servir comme ils ont tous fait depuis. Il suffit de voir leur acquis depuis qu’ils ont ete president de la republique pour prouver cette affirmation : est ce que le salaire d’un president Malagache peut se permettre d’acheter une maison a Neuilly ? ou d’avoir un villa somptueuse en Afrique du sud etc..Ces presidents ont appauvris les Malgache et ce qui arrive maintenant a nos enfants est la consequence de ceux qu’ils ont fait. Pire, ils ont le toupet de vouloir etre traite comme des anciens president pour beneficier des avantages faramineuses meme s’ils ne sont plus president de la republique.

    Le FFKM qui essaie de faire de la reconcilliation Nationale avec ces 4 voleurs. Comment le FFKM puisse etre suivi par le peuple en honnorant a leur bourreau ? c’est connu d’avance que cette reconciliation ne va pas marche et ne sera meme pas reconnu avec ces 4 anciens president qui ont detruit Madagascar par leur ego et cupidite.La reconcilliation doit unir les Malgaches et le point d’union est la pauvrete. Le seule personne qui symbolise la lutte contre la pauvrete est le Pere PEDRO. Je demande a la FFKM d’utiliser la pauvrete comme le symbole de la reconciliation car elle represente 92% de la population Malagasy en utilisant comme example les travaux effectues par le Pere Pedro depuis 20 ans. Qu’on multiplie dans tout le pays ce qu’il a fait contre la pauvrete qu’aucun homme politique Malgache n’a pu faire depuis 50 ans d’independance.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 240