Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 00h38
 

Société

Commémoration des 20 ans de l’incendie du Palais de la Reine

45 reproductions des tableaux brulés, offertes par l’Allemagne

lundi 9 novembre 2015 | Ben
JPEG - 193.9 ko

« La lutte continue pour faire connaître l’histoire de Madagascar, ainsi que la beauté du Patrimoine Culturel Malgache » ; tels sont les premiers mots du président Hery Rajaonarimampianina, lors de la cérémonie de commémoration des 20 ans, jour pour jour, de l’incendie du Palais de la Reine en 1995, ce 6 Novembre à Manjakamiadana. La cérémonie a été marquée par la remise, par l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au président de la République Malgache, pour la nation malgache, de 45 reproductions des tableaux brulés lors de l’incendie, et qui ont pu être réalisées grâce aux photographies faites par l’experte allemande, Mme Roth Gangen en 1988, mais aussi aux 10 oeuvres d’artistes peintres malgaches dont Dadasamy, Ramanantsoa, et Ramanankirahana.

JPEG - 222.3 ko

Pour le président malgache, la commémoration de ce triste anniversaire qui relève de la mémoire du pays en général, est un devoir de patriote. L’incendie qui a ravagé le Palais de Manjakamiadana, une demeure officielle des souverains de Madagascar au XIXe siècle, à Antananarivo et non moins symbole du patrimoine culturel de pays, avait pour but, en quelques sortes, de réduire en cendres l’histoire nationale. Mais, cela a, au contraire, engendré un grand intérêt envers son histoire pour le peuple malgache. C’est pourquoi l’État Malgache, à travers le Ministère de la Culture et de l’Artisanat, a décidé de procéder à la restauration des monuments historiques qui ont orné ce haut lieu de l’histoire et de la culture nationale, ainsi qu’à la valorisation des précieux objets de collection qui ont fait la fierté des Malgaches pour ce Palais. Seuls 20% environ ont été récupérés et conservés au Musée du Palais d’Andafiavaratra jusqu’à maintenant. Mais par chance, Mme Roth Gangen, a pu prendre des photos des tableaux lors des travaux de restauration au niveau du Palais de la Reine, en 1988. L’ambassade d’Allemagne à Madagascar a donc remis gracieusement ces 45 reproductions de tableaux, oeuvres d’art, représentant les portraits de nos illustres rois et reines des XVIIIe et XIXe siècles, des paysages d’Antananarivo au XVIIIe siècle, ainsi que des nobles personnalités d’antan.

D’après la ministre de la Culture et du Patrimoine, il faudrait encore quelque 20 milliards d’ariary pour conduire à terme la reconstruction du Rova.

44 commentaires

Vos commentaires

  • 9 novembre 2015 à 09:41 | Noue (#2427)

    Très touchant ! Un grand merci Mr l’ambassadeur.

    • 9 novembre 2015 à 09:42 | Noue (#2427) répond à Noue

      Très émouvant aussi.

  • 9 novembre 2015 à 09:43 | mandrozeza (#5123)

    Espérons que les gardiens ne seront pas aux abonnés absents. Je n’ose pas envisager un scénario plus lucratif ...

  • 9 novembre 2015 à 09:57 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    20milliards d’Ariary encore pour restaurer ce palais : C’est de la folie de grandeur devant toutes les urgences que réclament la population à l’heure actuelle.

  • 9 novembre 2015 à 11:40 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Qui nous dira qu’une fois restaurée ce palais ne fera plus l’objet d’une nouvelle destruction par un autre fléau (tremblement de terre, Orage, etc..) si la première relevait de la volonté divine.

    L’histoire de Moise (Moussa) et El-Khidr dans le coran nous est-il déjà racontée ? Si c’est oui tant mieux mais si c’est non, nous allons en prendre connaissance par le récit coranique suivant :

    Al-Khiḍr (arabe : الخضر, perse : خضر, turc : Hızır, « Le Vert »1), également orthographié Khidr, Khidar, Khizr, Khizar, Khoudar et en persan Khezr, est une figure ambiguë et énigmatique de l’islam. Il est considéré comme un saint par certains (tels que ‘Abdan Ṣālih), comme un prophète par d’autres. Il est également un personnage important de l’alévisme. Il n’apparait pas directement dans le Coran par nom mais les exégètes musulmans (moufassirin) disent qu’il fait allusion à lui dans la sourate La caverne2 (Coran : 18:65, Al-Kahf) en employant l’expression « `Abdan min `ibâdinâ » (l’un de Nos serviteurs). Son nom est rapporté dans un long hadith rapporté par l’imam al-Bukhari. Moussa (Moïse) aurait fait sa rencontre au cours d’un voyage pendant lequel ce dernier sera témoin d’actes incompréhensibles de la part d’al-Khidr avant que celui-ci ne lui en donne les raisons. Hamza Youssouf pense qu’il peut correspondre à Bouddha[Informations douteuses] [?]3.
    Khezr serait un descendant de Noé, de la cinquième génération. Il est l’un des 124 000 prophètes. Son nom signifie le « verdoyant ». En Inde il porte le nom de Kwaja Khizir4

    Récit coranique

    Sourate La Caverne (18) Verset 60 à 82

    « (Rappelle-toi) quand Moïse dit à son valet : « Je n´arrêterai pas avant d´avoir atteint le confluent des deux mers, dussé-je marcher de longues années »
    Puis, lorsque tous deux eurent atteint le confluent, ils oublièrent leur poisson qui prit alors librement son chemin dans la mer.« Puis, lorsque tous deux eurent dépassé [cet endroit,] il dit son valet : »Apporte-nous notre déjeuner : nous avons rencontré de la fatigue dans notre présent voyage« [Le valet lui] dit : »Quand nous avons pris refuge près du rocher, vois-tu, j´ai oublié le poisson - le Diable seul m´a fait oublier de (te) le rappeler - et il a curieusement pris son chemin dans la mer".
    [Moïse] dit : « Voilà ce que nous cherchions ». Puis, ils retournèrent sur leurs pas, suivant leurs traces.

    • 9 novembre 2015 à 11:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Suite

      Ils trouvèrent l´un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.
      Moïse lui dit : « Puis-je suivre, à la condition que tu m´apprennes de ce qu´on t´a appris concernant une bonne direction ? »

      [L´autre] dit : "Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi.
      Comment endurerais-tu sur des choses que tu n´embrasses pas par ta connaissance ?".
      [Moïse] lui dit : « Si Allah veut, tu me trouveras patient ; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres ».
      « Si tu me suis, dit [l´autre,] ne m´interroge sur rien tant que je ne t´en aurai pas fait mention ».

      Alors les deux partirent. Et après qu´ils furent montés sur un bateau, l´homme y fit une brèche. [Moïse] lui dit : « Est-ce pour noyer ses occupants que tu l´as ébréché ? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse ! »
      [L´autre] répondit : « N´ai-je pas dis que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? ».

      « Ne t´en prend pas à moi, dit [Moïse,] pour un oubli de ma part ; et ne m´impose pas de grande difficulté dans mon affaire »
      Puis ils partirent tous deux ; et quand ils eurent rencontré un enfant, [l´homme] le tua. Alors [Moïse] lui dit : « As-tu tué un être innocent, qui n´a tué personne ? Tu as commis certes, une chose affreuse ! »
      [L´autre] lui dit : « Ne t´ai-je pas dis que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ? »Si, après cela, je t´interroge sur quoi que ce soit, dit [Moïse,] alors ne m´accompagne plus. Tu seras alors excusé de te séparer de moi".

      Ils partirent donc tous deux ; et quand ils furent arrivés à un village habité, ils demandèrent à manger à ses habitants ; mais ceux-ci refusèrent de leur donner l´hospitalité. Ensuite, ils y trouvèrent un mur sur le point de s´écrouler. L´homme le redressa. Alors [Moïse] lui dit : « Si tu voulais, tu aurais bien pu réclamer pour cela un salaire ».

      "Ceci [marque] la séparation entre toi et moi, dit [l´homme,] Je vais t´apprendre l´interprétation de ce que tu n´as pu supporter avec patience.

      A suivre...

    • 9 novembre 2015 à 11:49 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Certainement la volonté de ouakbar ...
      Ne pouvez-vous donc pas marcher sans la bequille de la religion ?

    • 9 novembre 2015 à 11:55 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Jipo

      Bonjour, Jipo le jihadiste du forum comme ses frères et sœurs Européens qui opèrent en Syrie, en Irak, en Lybie, en Egypte et dans le Sinaï.

    • 9 novembre 2015 à 12:10 | Isambilo (#4541) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je n’ai jamais lu un livre plus agressif, plein de contradictions et sectaire que le coran.
      Je préfère lire les originaux que sont les ancien et nouveau testaments.
      Faîtes votre propagande ailleurs, vous gaspillez de l’espace pour rien.

    • 9 novembre 2015 à 12:19 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vous soutenez les Jihadistes en Syrie en Irak en Lybie, en Egypte et pas au Yemen au Nigeria , au Mali en Tunisie et .... en Afghanistan ?
      Naturellement vous avez DEJA oublié les Palestiniens !
      C’est quoi ce borwdel ?

    • 9 novembre 2015 à 12:23 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vous n’ êtes absolument pas au faîte des évènements, certainement encore la volonté de ouakbar ...
      Daesh que prétendent combattre le loukoum et l’ oncle Sam n’ est qu’ une de leur création.
      Subventionné / les qatari à qui le loukoum vend la france en pièce détachée et armés par les armes des ricains perdues en Irak, seul Poutine est le vrai djihadiste dans cette farce, raison pour laquelle ils sont contre son intervention, l’ accusant de tous les maux.
      la pédale de gauche, veut offrir la Syrie à Daesh , je ne sais pas si c ’est encore la volonté de ouakbar, j’ en concluerai qu’ il a de « droles » de désidératas , que vous cautionnez aveuglément, les 2000 morts de la mecque, en sont un des nombreux exemples, tout comme l’ avion de l’ Aeroflot ...
      Alors : toujours content de sa volonté ?
      Faudrait savoir ou s’ arrête l’ endoctrinement & ou commence la konnerie kamarad !

    • 9 novembre 2015 à 14:54 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à DIPLOMAT

      Est-ce que les jihadistes Européens interviennent dans les pays que vous avez ajoutés ?

    • 9 novembre 2015 à 15:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Jipo

      Il n’y a ni l’un ni l’autre mais c’est juste pour vous faire prendre conscience que vos écrits (des missiles et des bombes verbaux, des insultes pareils à des attentats aux voitures piégées, etc.) sur le forum s’apparentent étrangement aux agissements des jihadistes dans les pays cités.

    • 9 novembre 2015 à 15:21 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isambilo

      Le CORAN n’est pas un livre à lire mais à MEDITER donc il n’y a rien d’étonnant à vos conclusions car la lumière de ce livre saint est très loin de votre compréhension : Si vous marchez dans ce sens, la compréhension du message de Dieu dans le Coran va courir vers vous.

      Un petit effort de méditation et de respect des pratiques recommandées par les initiées (ablution, la manière de le tenir, la compréhension des contextes, etc.) suffisaient largement pour que la lumière de ce livre Saint soit à votre portée (corps et âme).

    • 9 novembre 2015 à 15:33 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu'hier et moins que demain

      En Palestine ? Non

      Mais vous n’avez pas répondu à MA question .

      Seriez vous gênés aux entournures ?

      Aux Yemen , vous seriez de quel côté du DJihad ?

    • 9 novembre 2015 à 15:34 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Suite et fin

      "Ceci [marque] la séparation entre toi et moi, dit [l´homme,] Je vais t´apprendre l´interprétation de ce que tu n´as pu supporter avec patience.

      Pour ce qui est du bateau, il appartenait à des pauvres gens qui
      travaillaient en mer. Je voulais donc le rendre défectueux, car il y avait derrière eux un roi qui saisissait de force tout bateau.

      Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants ; nous avons craint qu´il ne leur imposât la rébellion et la mécréance.
      Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre plus pur et plus affectueux.

      Et quant au mur, il appartenait à deux garçons orphelins de la ville, et il y avait dessous un trésor à eux ; et leur père était un homme vertueux. Ton Seigneur a donc voulu que tous deux atteignent leur maturité et qu´ils extraient, [eux- mêmes] leur trésor, par une miséricorde de ton Seigneur.

      Je ne l´ai d´ailleurs pas fait de mon propre chef. Voilà l´interprétation de ce que tu n´as pas pu endurer avec patience. »

      LE MOT DE LA FIN

      Croyez-vous que l’amour porté par les juifs à leurs créateurs soit si négligeable qu’ils se contentent seulement d’UN MUR DE LAMENTATION POUR LE LOUER bien qu’ils sont largement plus richesse que nous ?

      Ayons le sens des mesures et non des démesures dans nos actions.

    • 9 novembre 2015 à 15:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à DIPLOMAT

      Ne vous en faites pas, le Bon Dieu reconnaitra toujours les SIENS (Ceux qui tuent comme ceux qui sont tués dans son chemin/sa foi).

    • 9 novembre 2015 à 17:16 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu'hier et moins que demain

      2 points :

      Pourquoi vous sentez vous obliger de le rassurer à propos de Dieu et de ces siens ?
      Je l’adresse à vous sur ce Forum.
      C’est votre position qui m’interêsse,

      L’autre position, je la connais , et pour MON DIEU, il n’ y a pas de guerre Sainte, il n’ y que des sales guerres...

    • 9 novembre 2015 à 17:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à DIPLOMAT

      Ma position est la défense de ma foi : Que voulez-vous encore que j’écrive devant cette évidence ?

    • 9 novembre 2015 à 17:39 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire ...leur créateur (dans le sens du monothéisme évidemment).

    • 9 novembre 2015 à 17:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire....plus riche que nous ?

    • 9 novembre 2015 à 17:50 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je réitère donc ma question :

      Au Yemen , il y a une guerre civile de religion entre Chiite et Sunnite, qui dure depuis 1 an.

      Elle défend laquelle de ces DEUX fois la votre ?

      la Chiite ou la Sunnite .

      L’iran ou l’Arabie Saoudite ?

      Les victimes, Allah les mettra dans quelle camp ?

    • 9 novembre 2015 à 18:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à DIPLOMAT

      Ils sont non seulement plus savants mais également plus fort que moi pour avoir besoin de ma défense éventuelle. Chiite et Sunnite ont la même profession de foi (il n’y a de Dieu que Dieu et Mohammed est son esclave/messager), les cinq prières quotidiens, le jeûne du mois de Ramadan, la zakat et le pèlerinage à la Mecque (le hajj). Elles croient également au jour du jugement dernier, à l’existence de l’enfer et du paradis et au fait que nous sommes de passage sur terre et que la vie dans l’au-delà est meilleure.
      DIEU est souverain dans son jugement mais également miséricordieux et clément donc je n’ai aucune connaissance de l’endroit (Paradis ou Enfer) de destination finale des victimes éventuels.

      Entre CAIN et ABEL, les frères ennemis (fils d’Adam) faire un choix est-il possible, a sa raison d’être ?

      Ai-je répondu à votre question ?

    • 9 novembre 2015 à 19:19 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Oui, Merci.

      J’aurai préféré une réponse comme :
      La Guerre est mon ennemi et la religion dans ce contexte, n’est qu’un prétexte.

      Chiite ou Sunnite sont Musulmans , et vénèrent le même Dieu et l’honorent Cinq fois par jour.

      Mais votre réponse me va aussi (sans arrière pensée) et m’éclaire donc sur le fait que dans votre religion chaque acte est la volonté de Dieu (même un oublie, de son poisson ou... pire encore à nos yeux =>faire un acte délibéré d’attentat.

      Ne le prenez pas mal, mais cela ne déresponsabilise t-il pas l’humain , où est la place de la conscience ?

      Merci

    • 10 novembre 2015 à 10:05 | Stomato (#3476) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Hummm ? A la portée de son corps et de son esprit ?

      Mais qu’est ce que le Coran sans, je dis bien SANS (privatif) des hadiths ?
      Ces fameux textes qui résultent d’élucubration d’imams autoproclamés ?

      Quelle est l’année de l’Egire ? environ 1400 c’est ça ?

      C’est amusant c’est aux environs de l’AN 1400 (du calendrier Grégorien) que ce sont produites les pires exactions du christianisme...
      Vos réflexions manquent elles de 600 ans de maturité ?

      Au fait la Thorah et la Bible sont deux livres à Méditer tout autant que le Coran. Vous n’avez aucune exclusive. La différence fondamentale est que l’étude des deux premiers cités se fait dans des cadres juridiques parfaitement définis par des gens dûment formés. Et les racines adventives des différentes formes de judaïsme et christianisme ont cessé de bonne date de se faire la guerre contrairement aux Chïtes et Sunnites qui non content de se taper dessus au nom d’une religion d’amour, s’amusent à exporter leur haine autour du monde.

      Au point que je me pose la question : existe-t-il un seul musulman honnête et sincère sur cette terre ?
      Mais je n’attend pas une réponse de vous.

    • 10 novembre 2015 à 18:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Stomato

      Mon intervention relève d’un droit de réponse et de défense de ma religion et en aucun cas un dénigrement de la foi des autres.

  • 9 novembre 2015 à 12:59 | DIPLOMAT (#846)

    Que Madagascar n’ait pas de quoi financer la restauration ses palais brûlés est une chose.

    Recevoir un geste fort que sont la reproduction de tableaux historiques , de l’Allemagne, c’est magnifique et touchant. Merci à ce grand pays.

    Mais NOUS . FRANCHEMENT ! PARMI TOUT NOS NATIONALISTES , nous n’en comptions aucun capable de reproduire fidèlement ces toiles ?

    Je me dis : encore une chance que ce n’ait pas été la France ait au l’idée, car j’ignore comment certains sur ce forum auraient accueilli la nouvelle .

    • 9 novembre 2015 à 13:03 | DIPLOMAT (#846) répond à DIPLOMAT

      Diplomate@Diplomate
      Correctif :

      Que M/car n’ait pas de quoi financer la restauration DE ses palais ...

      Et

      Je me dis : encore une chance que ce n’ait pas été la France qui n’ait eu l’idée , car ....

      Merci

  • 9 novembre 2015 à 13:11 | vatomena (#7547)

    Il est étrange combien les étrangers s’interessent à notre pays ,notre culture ,notre patrimoine .Ils s’interessent aussi à mille autres choses .C’est cette curiosité universelle qui les fait progresser . Dans le milieu hyper nationaliste qui vibrionne à toutes occasions ,aucun n’a pu proposer ce que la lointaine Allemagne nous apporte aujourd’hui. Si Madagascar est un peu connu de par le monde c’est grace le plus souvent à des voyageurs ,des cinéastes,des écrivains venus d’ailleurs .Les malgaches ignorent leur pays quand ils ne vivent pas dans le phantasme ou l’oubli .L’exemple du palais de la reine maintenue dans l’état de ruine est un exemple du mépris envers l’ancien régime .Ce sont les étrangers qui nous font connaitre notre histoire . En 1896 ,les français sont à peine installés ,et voilà qu’un paléontologue,Charles Depéret , met au jour le fossile du Majungasaurus : un monstre de 8 mètres de long et de 1100 kilos.
    Ces français à peine débarqués ne se souciaient donc pas de piller uniquement les ors du pays .Apres 50 ans d’Indépendance avons nous fait avancer davantage la connaissance de ce que nous sommes et de notre pays .

    • 9 novembre 2015 à 14:24 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Votre étonnement me semble feint. Mais, passons. Sans doute vais-je de nouveau recevoir une volée de bois vert (si seulement c’était du bois de rose...), mais il se trouve que certains peuples sont moins cultivés que d’autres. Voilà, c’est sans doute très politiquement incorrecte de dire cela mais, s’agissant des Malgaches, leur culture est un métissage d’us et de coutumes, une sorte de folklore (aussi respectable qu’un autre, au demeurant). Sur le plan de la création, évidemment, c’est plus difficile. Outre le fait que l’Histoire de Madagascar n’a jamais été correctement enseignée (ce fut un instrument de propagande dès l’Indépendance et une absence totale durant la colonisation), elle n’a jamais, non plus, inspiré de grands penseurs et chercheurs malgaches (si, si, il y en a, je sais, mais c’est une goutte d’eau dans l’océan du savoir). La musique, la peinture, la sculpture ? La littérature ? Il y a une belle poésie, certes, mais qui la lit ? Il y a une langue originale, riche et complexe, mais qui l’écrit correctement sans la farcir de mots français, anglais, arabes et maintenant chinois ? Je l’ai déjà écrit : pour une page web en malgache, il y en a quelques centaines de millions en français et des milliards en anglais. La culture malgache, hors les clichés usés jusqu’à la corde et l’artisanat pour touristes, est à inventer et à recréer. A vos récits, à vos plumes, à vos chants, à vos pinceaux !

    • 9 novembre 2015 à 14:31 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Un petit ajout : les Français sont devenus particulièrement incultes, eux aussi. Et ils en sont d’autant moins pardonnables que la culture français et plus largement européenne est ample, très riche et offerte gratuitement (ou presque) à ceux qui veulent faire un petit effort. Un simple exemple parmi des centaines d’autres : ARTE, la chaîne franco-allemande de télévision, qui est un vecteur de découvertes culturelles et de compréhension du monde tout à fait remarquable (à peine 1% d’audimat !!!!). Se cultiver, pour un malgache est autrement plus compliqué. Il faut bien l’avouer.
      PS : la culture est une chose. Le patrimoine en est une autre. C’est curieux que tant de beaux esprits mélangent tout.

    • 9 novembre 2015 à 15:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      MISY TE HAMPIADY KALO AMIN’NY ANTITRA ETO AMIN’ITY FORUM ITY DADABE AH : MIPOA SATROKA E !

      Certaines personnes de ce forum veulent se frotter aux anciens DADABE : Je tire mon chapeau.

    • 9 novembre 2015 à 15:53 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      Il est bien exact que les français sont en train de batardiser leur langue .perte de l’orthographe - appauvrissement du vocabulaire-anglicismes

    • 9 novembre 2015 à 16:15 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Oui et on peut le regretter car la langue reste le moteur de la pensée. L’anglais d’usage courant, c’est très bien pour communiquer, acheter, vendre, etc... Ceci est vrai pour le français comme pour le malgache et tant d’autres langues sérieusement maltraitées. J’ajouterai un petit mot à mon précédent commentaire sur la culture : j’imagine très bien une « reproduction » de la Joconde au Louvre ! Moi président de la République malgache, j’aurai envoyé paître les Allemands (et toute autre nation) m’adressant des « reproductions » du patrimoine de mon pays. C’est ma position. J’admets qu’on ne la partage pas mais j’aimerai qu’une fois, au moins une fois, on cherche à comprendre avant de gueuler.

    • 9 novembre 2015 à 17:14 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      Le regret peut etre un mauvais souvenir, le remords torture.

    • 9 novembre 2015 à 17:17 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      De rajouter, que les conservateurs devraient n’afficher que des copies, et conserver en lieux sur les originaux, mais ça c ’est une autre histoire ...

    • 9 novembre 2015 à 18:42 | Dadabe (#9116) répond à Jipo

      Une autre histoire, sans doute. Mais, surtout, que cela n’arrive jamais ! Le peuple a le droit aux originaux ! Qu’est-ce que c’est que cette mentalité de boutiquier qui met des flacons ou des emballages vides dans ses vitrines ? Une oeuvre ne se copie pas (sauf pour les étudiants des Beaux-Arts et les peintres du dimanche). Ce qui fait l’oeuvre est son unicité. Des copies ! Du grand n’importe quoi qui justifie mon propos sur la nuance qui existe entre culture et patrimoine.

    • 9 novembre 2015 à 19:15 | Isambilo (#4541) répond à Dadabe

      Bonne occasion pour disserter sur le patrimoine culturel.
      Vous avez une vision particulièrement pessimiste sur la culture malgache. Elle existe. Les hainteny sont là, mais en conserve il est vrai. La musique est là malgré l’influence de la worldmusic d’une nullité incommensurable.
      Mais la création n’est-elle pas liée à un progrès global aussi ? Et le progrès s’est arrêté depuis le milieu du 19e siècle.
      Nous sommes le seul pays où culture et artisanat sont gérés par la même ministre sans que ça interpelle qui que ce soit.
      La reproduction des tableaux brûlés n’est pas mauvaise en soi, elle donne une idée de ce qu’était l’art à ce moment là. De là à en faire un évènement national, ça frise le ridicule. Mais n’y sommes-nous pas depuis quelque temps quand un président confond une vulgaire pièce métallique pour de l’argent ? Il semble que personne au pouvoir actuel n’est au courant d’un vieux bouquin de Deschamps sur les pirates à Madagascar. On aurait pourtant compris que ces pirates ne pouvaient détenir des lingots d’argent. Et pourtant une de nos grandes figures historiques était un fils de pirate : Ratsimilaho !
      Mais il faut assumer notre pauvreté intellectuelle et artistique en espérant que ça ne durera pas trop.

    • 9 novembre 2015 à 19:49 | Dadabe (#9116) répond à Isambilo

      Tout d’abord, merci de ne pas m’insulter a priori. Ensuite je ne suis pas si pessimiste que cela, croyez-le bien : au contraire, j’encourage chacun a faire oeuvre de créativité. Autrefois j’aimais bien le groupe D’Gary (j’espère ne pas me tromper sur l’orthographe...) car il donnait aux chants et aux rythmes du grand sud une dimension épique. Sur une base de musique traditionnelle, voire folklorique, Bartok, Kodaly et pas mal d’autres compositeurs européens de génie (je cite des non-Français pour n’énerver personne) ont créé des oeuvres qui appartiennent désormais au patrimoine mondial. D’Gary me semblait être de cette trempe... Peut-être suis-je dans l’erreur. En tout cas, que chaque peuple défende sa culture, la fasse vivre, l’invente chaque jour. Mais, surtout, que chaque peuple reste objectif : les cultures ne se ressemblent pas, n’ont pas toutes la même valeur ou la même diversité et ne doivent pas s’inspirer de la technique abusive du « copié-collé » ni donner lieu à des « reproductions » !

    • 10 novembre 2015 à 01:21 | Jipo (#4988) répond à Dadabe

      Cependant , ce sera ça ou rien .

  • 9 novembre 2015 à 19:46 | vohitsara (#8896)

    Vielen herzlichen Dank dem deutschen Botschafter und der Bundesrepublik Deutschland. Vergelt’s Gott !
    vohitsara

  • 10 novembre 2015 à 01:52 | Lucie (#101)

    L’intention est bonne .
    Merci à l’Allemagne . Il ne s’agit pas de remplacer les originaux qui sont partis en fumée mais d’en donner une idée . Celà ne me choque donc pas puisqu’il est bien spécifié que ce sont des copies . Des faussaires européens géniaux ont d’ailleurs eu droit de presse et sont apparus à visage découvert dans les médias
    Il y a quelques mois de celà . C’est une forme d’art que celui de peindre « à la manière de... » et d’arriver parfois à embrouiller les experts .
    Et puis dans les civilisations comme la civilisation malagasy qui ont plus une tradition orale qu’écrite : comment garder une trace et transmettre ?
    C’est bien difficile . Aussi est-ce surtout dans nos us et coutumes , notre langue ,nos traditions, notre façon de nous vêtir , nos morphotypes , nos contes et nos légendes , nos danses , nos chants que se dévoilent la mythologie de notre origine et l’épopée qui a mené nos ancêtres à Madagasikara .

    • 10 novembre 2015 à 10:13 | Stomato (#3476) répond à Lucie

      N’y a-t-il pas lieu de distinguer faussaire et copiste .
      Le premier fait passer ses œuvres pour des originaux, le second affirme que ce sont des copies !

      Ce qui m’attriste le plus c’est que ce qui reste du Rova qui soit le plus ancien est l’œuvre de l’Anglais Cameron. les parties anciennes qui sont des œuvres de Malgaches n’existent plus et ce qui a été reconstruit l’a été à partir de documents photographiques et autres par des Anglais, Allemands, Français et autres peut-être.

      Et personne ne semble sensible au fait que comme le Rova, d’autres biens séculaires de Madagascar disparaissent tous les jours : les forets et la faune.

    • 11 novembre 2015 à 03:06 | Lucie (#101) répond à Stomato

      D’où l’importance de l’éducation et de la transmission pour la nouvelle génération.Pour qu’une culture reste vivante il faut la « pratiquer » tous les jours. La culture est avec l’éducation la seule chose qui nous restent quand on a tout perdu y compris les traces concrètes et tangibles de ladite culture . D’autres pays ont aussi connu de telles pertes et il me semble qu’à des fins éducatives , la reproduction d’éléments anciens disparus n’est pas faire insulte au passé .
      La destruction quasi-complète par exemple de la cathédrale de Dresden en Allemagne suite aux bombardements intensifs des alliés a donné lieu à une mobilisation sans précédent des habitants mais aussi à un afflux de capitaux étrangers et de fonds provenant même des anciens pays ennemis à la fin de la seconde guerre mondiale .
      La faune,la flore disparaissent...Aucune personne normalement dotée d’un coeur ne peut y rester insensible . Mais sans provocation aucune je pose la question : la vie d’ un lemurien vaut-elle plus cher que la vie d’un malagasy ? ...
      Ici et là l’organisation de la préservation de l’environnement tient mieux compte de la nécessité impérieuse d’une cohabitation harmonieuse entre l’homme et la nature dont il fait partie .
      Alors , tristesse oui sans doute . Mais il y a un temps pour pleurer la destruction et un temps pour oeuvrer et construire .
      Enfin nous sommes tous ainsi que ce qui nous entoure en perpétuelle mutation sinon comment aurions- nous survécu ? Avons-nous eu besoin d’un Angkor-Vat pour arriver jusqu’à ce 21eme siècle ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 101