Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 14h27
 

Société

Sècheresse dans le sud

4,5 millions USD de l’USAID pour aider les victimes de la sécheresse

samedi 31 octobre 2015 | Bill

L’Ambassade des Etats-Unis, à travers l’Agence américaine pour le développement international (USAID) à Madagascar a annoncé ce 30 octobre au Premier ministre, Jean Ravelonarivo à Mahazoarivo, l’octroi de 4,5 millions USD d’assistance à Madagascar afin de réagir face à la sécheresse dans la partie sud du pays. Ces programmes donneront une assistance à plus de 120.000 personnes affectées par la sécheresse dans cinq (5) districts. Cette contribution va administrer une assistance immédiate visant à lutter contre la faim et la malnutrition ainsi que soutenir les efforts à long terme pour la relance.

L’initiative américaine fait suite aux besoins d’urgence émis par le gouvernement malgache et aux rapports de la communauté humanitaire à Madagascar. Le gouvernement américain à travers l’USAID finance donc quatre (4) programmes de réponse immédiate et de relèvement précoce dans les régions d’Androy et AtsimoAndrefana. Une réunion multipartite présidée par le chef du gouvernement, Jean Ravelonarivo, s’est tenue ce matin au Palais de Mahazoarivo, durant laquelle les programmes d’aides ont été discutés.

Avec les partenaires locaux habituels jusqu’au mois de février 2016

Selon un rapport publié par le Réseau de système d’alerte précoce de l’USAID sur la famine le 1er octobre dernier, des ménages nécessiteux dans les régions d’Androy, Anosy et des parties de l’Atsimo Andrefana ont épuisé leurs stocks de nourriture plusieurs mois plus tôt que normalement prévu, et vont devoir recourir à l’achat d’aliments de base sur le marché. En outre, selon les prévisions, la pluviométrie dans le Sud du pays se situerait au-dessous de la moyenne jusqu’au mois de février 2016, ce qui aggraverait la situation.

Pour faire face à cette crise alimentaire, l’USAID et ses partenaires, dont le Programme Alimentaire Mondial, l’AdventistDevelopment and Relief Agency, Catholic Relief Services, et Land O’Lakes, vont travailler ensemble dans les zones les plus durement touchées par la sécheresse. Ces zones comprendront Bekily, Tsihombe, Ambovombe, Beloha et Amboasary. A partir de maintenant jusqu’au mois de février 2016, ces organisations œuvreront avec leurs partenaires locaux afin d’utiliser ces fonds du Gouvernement américain pour fournir 2.300 tonnes métriques d’assistance alimentaires destinée à sauver des vies ainsi que des équipements et outillages à utiliser pendant la saison de culture. Les programmes vont également distribuer des aliments nutritifs spécialisés pour les enfants mal-nourris et les femmes qui allaitent, qui sont les plus affectés par la malnutrition grave. En plus, ces programmes donneront aux agriculteurs des petits bétails et dispenseront pour ces derniers une formation en élevage. Toute assistance alimentaire proviendra de sources locales et régionales.

Pendant la saison de culture de 2014, les régions du sud de Madagascar ont fait face à des déficits de 50 à 75 pour cent, ce qui a résulté en des pertes considérables de récoltes. Avant le mois de mars 2015, des groupes humanitaires ont estimé que près 600.000 personnes étaient atteintes d’insécurité alimentaire sévère. Dans la région Androy, environ 41 pour cent des ménages souffrent d’insécurité alimentaire sévère, et les niveaux d’insécurité alimentaire sévère globale atteignent près de 12 pour cent parmi les enfants de moins de cinq ans. On s’attend à ce que cette situation s’empire pendant l’actuelle période de soudure, menaçant les moyens de subsistance et augmentant la mortalité dans ces zones.

88 commentaires

Vos commentaires

  • 31 octobre 2015 à 09:22 | Noue (#2427)

    En espérant que cet argent serait vraiment pour lutter contre la sécheresse et la famine car on sait très bien comment fonctionne et comment utiliser cet argent .
    A chaque fois qu’il y a de l’aide qui arrive , on n’y voit pas la couleur surtout si c’est question d’argent.

    • 31 octobre 2015 à 09:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Noue

      S’il y a corruption dans les aides,c’est une « CORRUPTION sansvol ».Pointbarre !

    • 31 octobre 2015 à 11:14 | Noue (#2427) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      c’est vous qui est à la bourre et qui ne sait rien de ce qui se passe à Madagasikara ! Mieux vaux se taire que de dire n’importe quoi ! POINT BARRRREEEEE !!!

    • 31 octobre 2015 à 11:21 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Source WIKIPEDIA

      Tu vois nigaud et j’ai ressortis cette phrase ; Quoi qu’il en soit, elle transgresse toujours la frontière du droit et de la morale.
      Evidemment si on se fout du droit et de la morale(comme toi) ont peut tout accepter

      La corruption est la perversion ou le détournement d’un processus ou d’une interaction avec une ou plusieurs personnes dans le dessein, pour le corrupteur, d’obtenir des avantages ou des prérogatives particulières ou, pour le corrompu, d’obtenir une rétribution en échange de sa complaisance. Elle conduit en général à l’enrichissement personnel du corrompu ou à l’enrichissement de l’organisation corruptrice (groupe mafieux, entreprise, club, etc.1). C’est une pratique qui peut être tenue pour illicite selon le domaine considéré (commerce, affaires, politique...).

      Elle peut concerner toute personne bénéficiant d’un pouvoir de décision, que ce soit une personnalité politique, un fonctionnaire, un cadre d’une entreprise privée, un médecin, un arbitre ou un sportif2, un syndicaliste ou l’organisation à laquelle ils appartiennent.

      La notion de corruption est subjective. Quoi qu’il en soit, elle transgresse toujours la frontière du droit et de la morale. En effet, on peut distinguer la corruption active de la corruption passive ; la corruption active consiste à proposer de l’argent ou un service à une personne qui détient un pouvoir en échange d’un avantage indu ; la corruption passive consiste à accepter cet argent.

      Un exemple classique est celui d’un homme politique qui reçoit de l’argent à titre personnel ou pour son parti de la part d’une entreprise de travaux publics et en retour lui attribue un marché public. L’homme politique pourrait être accusé de corruption passive : il a reçu de l’argent, alors que l’entreprise peut, elle, être accusée de corruption active. En revanche, si cet homme politique dirige une association ou une fondation d’entreprise, le versement d’argent sera considéré soit comme de la « corruption indirecte », soit comme une « participation complémentaire » par les autres acteurs.

    • 31 octobre 2015 à 12:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Noue

      Noue,*
      Vous êtes sur place,mais vous passez votre temps à critiquer les « GOUVERNANTS ».
      Les aides,j’en connais plus que VOUS.
      Si on vous aide parcequ’il y a ==« UN INTERÊTdu PAYS DONNATEUR »==en jeu.Point barre.
      Et sur place,les gestionaires prennent un petit peu pour la « FAMILLE ».
      Souvent,je rigole,en vous lisant !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 31 octobre 2015 à 12:29 | rakoto-neutre (#8588) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour

      Bien sûr que oui, quand les grands demandent ou imposent à autrui de payer ou de verserr une grosse somme d’argent, LE VOL EST AUTORISE.

    • 31 octobre 2015 à 12:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      NOUE..
      Je connais ==très bien==comment fonctionne l’USAID,alors je me permets de lancer cette histoire de « CORRUPTION sans vol ».Point barre !

      USAID=Agence des Etats-Unis pour le Développement International.
      Tirant son origine du « PLAN MARSHALL » d’aide à l’Europe après la seconde guerre mondiale.
      L’USAID fut créée le 03 novembre 1961 par le Président des Etats-Unis JFK.
      C’est une agence indépendante du « GOUVERNEMENT des USA »,chargée du développement économique et de l’assistance humanitaire dans le Monde.
      Elle travaille sur la « SUPERVISION » du Président,du Département d’Etat et du Conseil de Sécurité National

    • 1er novembre 2015 à 11:01 | Isandra (#7070) répond à Noue

      Ce régime doit faire en sorte d’abord que les entreprises ayant des dettes et arrières fiscaux vis à vis de l’Etat, payent leur dus avant de quémander à qui que ce soit,, car ces fonds pourraient y résoudre plus que la moitié du problème.

      http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=50058:dettes-de-tiko-non-a-l-amnistie&catid=57&Itemid=115

    • 1er novembre 2015 à 15:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rien qu’avec les dettes de Ra8 et ses arrières fiscaux, centaine de milliers des gens du sud pourraient être sauvés, sans attendre des aides des étrangers,...

      - Dettes auprès de Aro et Sonapar : 18,9 milliards.
      - Arriérés fiscaux : 260 milliards

      - 280 milliards en tout,...équivalent de 85 millions de dollars.

    • 1er novembre 2015 à 20:35 | Sorobila (#9239) répond à Noue

      Mr Basile-1943 n’est pas conscient qu’il est un BARBON qui débite des sénilités qui dépassent souvent l’entendement ! Le fait qu’il vit en France ne cautionne pas ses déclarations, à la limite de la débilité !
      Le mieux, c’est de « zapper » ses prochaines...POINT BARRE.....§

    • 2 novembre 2015 à 20:14 | kunto (#7668) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      - Mr B-R est ce que vous êtes vraiment Malagasy ? j’ai de grand doutes , car vous êtes complètement déphasées , anti développement , soutenir un gouvernement ce n’est pas soutenir tous ces malversations , réveil toi frère Basile ...
      QUE DIEU NOUS REVEIL

  • 31 octobre 2015 à 09:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Ne vous inquétez pas,les »GRANDES PUISSANCES« viendront épauler Madagascar » en toutes circonstances.
    - « Madagascar est une des clés de la »PAIX« dans cette »REGION du MONDE« comme l’Egypte et l’Iran ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 31 octobre 2015 à 09:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - ne vous inquiétez pas.....

    • 31 octobre 2015 à 10:32 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      t’es vraiment naïf et kon en même temps . Tu crois que c’est gratuites les aides des grandes puissances ?
      Madagascar ne devrait pas à chaque fois demander des aides , vu nos richesses à commencer par le pétrole et le gaz qui se trouvent au large de l’île Juan De Nova dont deux entreprises étrangères sont en train d’exploiter .
      Rien qu’avec le million de mètre cube de gaz qui s’y trouve , aucun malgache ne devrait plus utilisé du charbon de bois pour faire sa cuisine pour des centaines d’années . C’est à dire nos arrières arrières petits enfants ne seront plus dans la misère y compris les gens du sud .
      Depuis 1960 , nous ne faisons que quémander , toujours quémander , il y a de quoi à avoir honte

    • 31 octobre 2015 à 11:44 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Juan da Nova propage le délire .22 milillions de « gasy » attendraient pour manger que le pétrole sous marin jaillisse . Que ce pétrole soit javanais ,nigérian ,mozambiquin ,français ou malgache,les estomacs ,les appétits s’ouvrent .Celui qui n’a pas mis un dollar dans la recherche et l’exploitation réclame déjà sa part ,haut et fort .M. Betoko ,c’est maintenant que les malgaches doivent donner à manger aux frères du Sud .Ils ne peuvent plus attendre . Vous porterez leur mort sur votre conscience ; Il est honteux que ce soit encore l’étranger vazaha qui soit le premier à porter secours .Et le pétrole domestique de Tsimiroro à quelle frange de la population bénéficie -t-il ? Les malgaches ne méritent pas Madagascar . Dans un pays dont on dit qu’il est fabuleusement riche on vit dans la pauvreté la plus crasse ; On attend que les autres créent les richesses ou on préfère gouter à la vie ailleurs .

    • 31 octobre 2015 à 12:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Avec ta B..te et ton couteau que tu vas puiser du gaz et de pétroles aux îles éparses.
      Bon courage !
      - « Les îles éparses desont en »COGESTION/co-gérées" France-Madagascar.
      La France conserve son rôle et son pouvoir.
      Madagascar possède un certain pouvoir (-économique et environnemental-) et est largement représenté dans le Conseil d’Administration.
      La gestion administrative serait confiée ==à la fois==à la France et à Madagascar.
      Allez réclamer « MAHAFATY »=TERRE MALAGASY,à la Réunion.Point barre !

      Ce n’est qu’une « OPTION » de :
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 31 octobre 2015 à 12:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      les îles éparses seraient en « COGESTION/co-gérées »

    • 31 octobre 2015 à 13:18 | betoko (#413) répond à vatomena

      Pas besoin de verser même un centime de dollar ou d’euros pour pourvoir explorer les gisement de pétrole ou de gaz qui se trouvent sous la mer au large de l’île Juan de Nova , au contraire , une entreprise américaine et une nigériane ont payé 75 million d’Euros à La France pour avoir l’autorisation de pouvoir explorer du pétrole et du gaz au large de cette île , et où est la part de l’état malgache dans tout ça car quoi qu’on dise les îles éparses appartiennent à Madagascar
      Si vous avez des kouilles rendez vous à l’hôtel LIVE HOTEL à Andavamanba à 10 heure
      lundi 2 novembre et présentez vous nous allions nous en débattre face à face et devant quelques députés et aussi avec James Ratsima entre autres , dans le cas contraire fermez votre gueule . A vous lire on dirait que La France vous a payé pour nous dénigrer sur ce site et surtout à publier des désinformations au sujet de Madagascar . Je ne suis pas étonné si vous êtes un agent du contre espionnage français genre ex DGSE dans le but de nous déstabiliser , hélas , ça ne marche plus , les temps ont changé , Foccard est mort et la France à fric c’est terminé
      Rendez vous lundi 2 novembre à l’hôtel LIVE HOTEL à Andavamamba à 10 heure , Nous avions envoyé des invitations à Didier Ratsiraka , Zafy Albert , Marc Ravalomanana , Hery Rajao et Andry Rajoelina , nous aimerions avoir leur avis pourquoi aucun chef d’état malgache n’avait revendiqué fermement nos îles éparses . Pour votre information et pour votre culture politique , je vous invite à vous réfèrer sur la loi française du 1 er juin 1896 , je dis bien 1896 , et aussi aller sur le site d’un journal en ligne www.zinfos974.com et tapez « Juan De Nova » mais comme je sais en vous lisant depuis quelques semaines , de mauvaise foi comme vous êtes , jamais vous irez sur ce site réunionnais car il vous dérange . Pour votre information , le professeur André Oraison et le journal MEDIAPAR avaient organisé à Saint Denis de La Réunion la semaine dernière un débat à ce sujet et pas de doute possible ces îles éparses appartiennent à Madagascar

    • 31 octobre 2015 à 16:39 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      eh petit kon pourquoi tu te contredis ? Tu disais pratiquement tous les jours Madagascar aux malgaches et là tu disais co-géstion ?
      J’ai assisté à la confèrence de presse de Mr James Ratsima jeudi 29 octobre derier à l’hôtel LIVE HOTEL d’Andavamamba en présence de 4 députés , il disait que si La France demande une co-gestion , cela voulait dire qu’explicitement elle reconnait que les îles éparses ne lui appartiennent pas
      James Ratsimba disait que dés qu’il avait averti la presse dans le but d’organiser cette confèrence , il a reçu des menaces de mort anonymes , et les députés qui étaient présents ont reçu aussi des pressions venant du pouvoir mais ils ont passé outre . Est ce que cela voulait il dire qu’il y a quelque chose de louche au sujet de ces îles dont le peuple malgache n’a pas le droit de savoir .
      Dés la semaine prochaine nous allions organiser dans toutes les grandes villes de Madagascar pour informer la population et des pétitions seront envoyés à tous les dirigeants malgaches ainsi qu’ à l’ambassade de France
      Parmis ces députés il y a un qui a la double nationalité franco-malgache il s’agit du docteur Rambolamanana Jean Guy le quel exerce en France et il est aussi député de Betafo
      Tu as lu l’article parru sur le site réunionnais , "zinfos974.com , tu sais très bien que deux entreprises étrangères vont exploiter du gaz et du pétrole au large de l’île Juan De Nova , pourquoi tu me parles de bi....tes ou de couteau ? il suffit à Madagascar de demander sa part comme on a fait avec le QMM et l’usine d’Ambatovy
      J’ai failli oublié James Ratsima disait que ceux qui le soutiennent sont tous des enfants et petis enfants du MDRM et qu’il n’y aucun venant du PADESM . Lundi prochain une nouvelle réunion va se tenir au même endroit et en présence d’autres députés de tout bord malgré les pressions qu’ils ont reçu . D’autre part James Ratsima disait qu’il a le soutient de quelques politiciens de gauche français et feront tout leur possible pour nous aider . Si cela est avéré , la vie politique de Hery Rajaonarimampianina ne sera pas de tout repos , on pourrait porter plainte contre lui pour haute trahison un jour

    • 31 octobre 2015 à 17:01 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Parlez vous de cette réunion où le professeur Oraison a été chahuté par les étudiants ? Les iles éparses appartiennent à la mer . Malheureusement les compatriotes n’ont pas cru bon de s’y installer .Au lieu de se rendre à l’hotel pour blablater Lundi ,mieux vaut avec la bienheureuse Madame caro investir Juan da Nova et y planter le drapeau. Prenez donc exemple sur les marocains et leur « marche verte » qui est entrée dans l’Histoire . A Juan da nova ce sont des compagnies nigériennes et américaines qui prennent des risques financiers .Madame Ségolène Royal S’est bien gardé de confier la prospection à Total ,l’entreprise française .Il doit y avoir des doutes . Si le pétrole venait à jaillir un jour Ce serait un coup de chance pour des investisseurs animés de l’esprit ’’ QUI N« OSE RIEN A RIEN ».Avez vous investi un seul ariary dans l’affaire .Où sont les milliards d’ariary pour faire manger les enfants du Sud ?C’est ça allons tous chanter ’Juan da Nova « , »Juan da Nova " sous les fenetres du Ministre tandis que la mère Tandroy n’a plus de lait au sein pour donner à son enfant .
      Sur les cartes Juan da Nova figure dans le canal du Mozambique et non dans le canal de Madagascar historiquement .

    • 31 octobre 2015 à 17:06 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Le double national a valeur de caméléon !

    • 31 octobre 2015 à 17:22 | caro (#7940) répond à betoko

      Iles éparses : mettez le curseur à 1:20

      https://www.youtube.com/watch?v=mbnCe4ExvDs

    • 31 octobre 2015 à 18:25 | betoko (#413) répond à caro

      Merci Caro de cette info , comme j’ai été dans la forêt entrain d’emmener des touristes voir les lémuriens je n’avais pas eu l’occasion de regarder la télé pendant presque une semaine .
      Ce sont les africains qui se lèvent pour défendre nos intérêts , il y a de quoi à avoir honte .Il est de notre devoir dés maintenant de demander des comptes à Hery Rajaonarimampianina , et tous les jours s’il le faut .
      J’avais mis au courant certaines personnes proches du pouvoir hier à ce sujet et j’ai remarqué qu’ils minimisent cette affaire . Dois je comprendre qu’ils sont au courant qu’il y avait eu des magouilles avec François Hollande qu’ils n’osent pas en parler ? De toute façon Madiapar est sur l’affaire et leurs journalistes font nous faire des investigations

    • 31 octobre 2015 à 18:34 | betoko (#413) répond à vatomena

      Et alors , c’est quoi votre problème , des français de souche qui ont la double nationalité j’en connais et cela ne les dérangent pas , par contre vous , un sale kon de colon et réac , cela vous empêche de vivre
      Rendez vous lundi à l’hôtel LIVE HOTEL à 10 heure si vous avez des cou.....lles et surtout présentez vous sous le pseudo de vatomena
      André Oraison n’a jamais été sifflé par les élèves et admettons que c’est vrai cela ne change en rien sa connaissance sur les îles éparses

    • 31 octobre 2015 à 20:05 | Stomato (#3476) répond à betoko

      >>De toute façon Madiapar est sur l’affaire et leurs journalistes font nous faire des investigations<<

      Et pendant ce temps la marmotte emballe le chocolat...
      Et pendant que les journalistes de Mediapart feront des enquêtes, les Malgaches ne feront rien d’autre que de blablatter. Cela ne fait que 50 ans que les causeries durent...
      Mais pourquoi sans cesse de se plaindre que les zétrangers bossent à la place des malgaches ?

    • 31 octobre 2015 à 21:29 | vatomena (#7547) répond à betoko

      Vous etes en retard d’une édition : l’Oraison n’a pas eu gain de raison devant son dernier auditoire . il a été longuement conspué et il en fait une maladie .Ce monsieur chenu et perclus a une lecture de l’Histoire peu convaincante. Jusqu’à ce jour qu’est ce donc que Madagascar a apporté aux iles éparses . C’était le berceau de quelle ethnie malgache .. J’aimerais bien le savoir .On y danse le salegy ou l’alaosy ?
      Vous croyez encore aux colons ? Ravalomana sait bien que cette époque est finie et bien finie.Les trains ne circulent plus ,les tunnels de Tananarive menacent de s’effondrer ,les coupeurs de route terrorisent les voyageurs.Le sud est dans la famine et la rebellion . Oui ,le colon est parti et son fils se garde bien de revenir meme s’il est encore propriétaire d’une terre cadastrée comme coloniale ;Il préfère tout laisser aux bi nationaux caméléon ;Nous sommes à ce moment de l’histoire de Madagascar .La jeunesse nous réservera peut etre des surprises .

    • 1er novembre 2015 à 02:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto,
      Les deux entreprises « autorisation »==jusqu’en 2018==pour l’exploration.
      La France a cédé parce qu’elle devrait payer une amende==assez forte par jour==,aux deux entreprises.
      Je répète,l’autorisation jusqu’en 2018.Point barre !
      BEKOTO :
      LES ÎLES EPARSES EN CO-GESTION SI LA FRANCE ACCEPTE.Point barre.
      Le vrai traître,c’est vous qui jouez la « DOUBLE-NATIONALITE »,surtout un certain :« TOKOBE=BEKOTO ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.razmahefarisoa gmail.com

    • 1er novembre 2015 à 03:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à vatomena

      Les américains et les luthériens étaient déjà dans cette région du « SUD de Madagascar » depuis la deuxième guerre mondiale.Pouint barre !

    • 1er novembre 2015 à 03:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      André ORAISON,arrivé à la Réunion en 1967...pour échapper le chamboulement,en métropole.. ;
      En 2015,ancien « Enseignant » qui veut améliorer dac retraite en jouant sur les cordes sensibles des « MALGACHES »..:LES ÎLES EPARSES...
      Dommage,LES ÎLES EPARSES SERAIENT EN COGESTION "MADAGASCAR-FRANCE si cette dernière accepte de négocier.Point barre !

      OUi..
      - « à la COGESTION DES ÎLES EPARSES par la France et Madagascar ».
      FAÎTES L’AMOUR,PAS LA GUERRE,POUR L’AVENIR DE « NOS JEUNES ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 novembre 2015 à 02:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Médiapart...???

  • 31 octobre 2015 à 10:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Affaire nationale
    Ville d’Antananarivo.
    Question des voitures avec conduite à droite.
    L’Agence des Transports Terrestres (-ATT-)==Ministère des Transports==a fait savoir que :
    - tout véhicule ==à volant à droite==qui arpentera les rues d’Antananarivo (-la Capitale de Madagascar-) ,sera « AUTOMATIQUEMENT » mis en fourrière==à partir==du premier novembre 2015.
    L’Agence des Transports Terrestres (-ATT-) indique que :
    - tout véhicule de conduite à droite==mis en fourrière==ne pourra plus en sortir,à partir du mois de Novembre 2015.
    Un petit rappel :
    Depuis le mois d’Août 2015,les voitures utilitaires comme :
    - les camions
    - et les taxi-be
    n’ont plus le droit de circuler dans toute l’île,Madagascar
    L’importation des véhicules,conduite à droite,est interdite depuis le début de l’année 2015.

    Une petite question :
    - « ET LES VOITURES DIPLOMATIQUES » ??,véhicule de conduite à droite.
    Qu’en pense le MAIRE d’Antananarivo,« Chef de la Police et de la circulation dans la Capitale ».

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 31 octobre 2015 à 11:28 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Tu crois qu’ils lisent mada tribune pour te répondre ?

    • 31 octobre 2015 à 12:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à ATAVISME PREMIUM

      Je n’ai pas besoin qu’elle me lise ou me réponde !

    • 31 octobre 2015 à 12:37 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Alors pourquoi tu mets tout le temps des posts hors sujet !
      Nous connaissons les méthodes de ceux de ta race .
      1 ne jamais dire la vérité
      2 ne jamais parler de la réalité
      3 toujours noyé le poisson

    • 31 octobre 2015 à 13:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à ATAVISME PREMIUM

      Pour ce forum :« MT.com » ,ne vous cassez pas la tête.Il est conçu pour être libre..,libre... avec le respect mutuel des participants.
      Alors ne vous occupez pas des histoires de hors sujet.
      - « SI VOUS N’ÊTES PAS CONTENT,ALLEZ VOIR AILLEURS ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 31 octobre 2015 à 13:06 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je te retourne le compliment

    • 31 octobre 2015 à 13:47 | Jacques (#434) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Forum libre ne veut pas dire « du coq à l’âne ».

    • 1er novembre 2015 à 03:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jacques

      - « Coq à l’âne » pour VOUS,certes, mais pour MOI,tous les sujets y passent.
      J’ai passé deux heures avec le regretté FONDATEUR de MT.com,lors de son passage,à Paris.
      « PAIX A SON ÂME »
      - « Qu’il se reposqe en Paix »- !
      Si les héritiers veulent me censurer,c’est leur droit légitime.Je m’inclinerais..sinon.. :
      - « JE CONTINUE NOTRE PRINCIPE ».Point barre !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 31 octobre 2015 à 11:24 | jangobo (#8776)

    Le PAM avec des autorités étatiques ont déjà dit qu’il n’y a pas de kere dans le Sud.

    Le PM s’empresse de recevoir de l’argent de l’USAID pour aider les victimes de la sécheresse.

    Alors, il y a ou il y a pas ?

    L’ambassade des Etat-Unis a réagi vite parce qu’elle suit de très près le Sud, par l’intermédiaire de ses ressortissants.

    L’Etat malagasy attend qu’il y ait beaucoup de morts pour agir, ce qui dénote un savoir faire quasi-inexistant et aucune prévision dans la gestion des risques et des catastrophes naturelles. Les américains savent déjà (et nous le savons aussi mais nous ne faisons pas d’extrapolation) ce que sera la pluviométrie pour l’année 2016 et agissent en conséquence.

    L’Etat malagasy est encore à gérer l’effet ra8 pour l’escroquer purement et simplement et oblige les fonctionnaires à faire des marches bling-bling sur Andohatapenaka, pour protéger la francophonie.

    Et comme il n’y avait rien à dire sur la question à part la propagande du Ministre, le directeur a parlé de la propreté de la ville.

    Toujours du blabla ! Et l’on se refuse à dialoguer sur la TV+car un vol est un vol, même si c’est l’Etat qui est le coupable.

    • 31 octobre 2015 à 12:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à jangobo

      VRAIMENT !
      - « QUI ESCROQUE-QUI » ?

    • 31 octobre 2015 à 12:46 | jangobo (#8776) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,

      Je te laisse aux loups qui vaguent dans la bergerie malagasy, faute de rats à croquer.

      Et je suis prêt à offrir quelque chose en contrepartie : une partie de l’or volé dans la région Nord durant les années 40. Adjugé, vendu ! Bon débarras.

    • 31 octobre 2015 à 13:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à jangobo

      Même le FMI avoue qu’il y a des tonnes d’or malagasy à DUBAĩ
      Vous voulez offrir QUOI ?

  • 31 octobre 2015 à 12:02 | regisson (#7075)

    il me semblait qu’il avait annoncé que le pays n’avait pas besoin des aides car les caisses étaient pleines ?

    ils auraient perdus les clefs du coffre peut-être ?

    ce qui est dur a comprendre est que l’argent afflue pour la sécheresse..

    Tous les ans cela est pareil

    cela me fait penser a l’Ethiopie dans les années 70.

    Apres que la communauté internationale eut verse son obole pour une sécheresse exceptionnelle, les hommes politiques venaient tous les ans frappes a la porte pour quémander...

    Lorsqu’une banque allemande en charge d’un projet en Ethiopie a voulu imposer un contrôle sur place, un tollé négatif de la part des hommes politiques a eu gain de cause ... et l’ argent est venu quand meme !!

    sur Mada situation identique

    • 1er novembre 2015 à 03:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à regisson

      S’il n’y a pas des aides à débourser,la « FINANCE INTERNATIONALE » n’a plus sa raison d’être.
      - « TOUT LE MONDE SERA AU CHÔMAGE »...

  • 31 octobre 2015 à 12:09 | dominique (#9242)

    je voudrais bien savoir les noms et adresses des pauvres ou petites personnes qui vont toucher seulement 5000 Ary avec cette aide donnée !! PAS UN SEUL !!! voila la réponse ..tout va être détourné , volé ou alors dans certaine poches qui sont des puis sans fond sortis de l’école HEC mais celle là ; c’est hautes études de la corruption .. et on va nous ressortir ; Madagascar pays pauvre !! moi je dit non ! Madagascar n’est pas du tout un pays pauvre MAIS un pays peuplé de pauvres cons a 80% ...

    • 31 octobre 2015 à 12:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à dominique

      - « TOUT VA ÊTRE DETOURNER » !
      Vous me faîtes vraiment rire !
      Si les américains se pressent de lâcher quelques millions de dollars,ne vous inquiétez pas,ils ont des intérêts à défendre à MADAGASCAR.
      - « MADAGASCAR EST UNE DES CLES DE LA PAIX DANS CETTE REGION DU MONDE »-
      - "Que les Malgaches ne soient pas comme :
      - les syriens,
      - les tunisiens
      ,-les irakiens
      - ou les afghans
      - et ou encore comme certains africains africains déplacés pour ...raison de guerre civile.

      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
      +« MADAGASCARA AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »+
      Juste,à mettre notre pendule à l’heure.

      Le PADESM et ses héritiers

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 31 octobre 2015 à 12:49 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Tout va etre detourne—Bien sur,Onitiana Realy a deja eu sa part—un ministre avec un 4x4 v8 ca ne vous dit rien—

    • 31 octobre 2015 à 13:02 | jangobo (#8776) répond à hrrys

      Donc, selon vous, avec le budget pratiquement nul de l’Etat, elle a acheté son V8 ?

      L’avez-vous acheté ensemble après avoir reçu le pot de vin ?

      N’était-ce pas le fruit de son travail, avant qu’elle se fourvoie, dans ce bateau qui va couler ?

    • 31 octobre 2015 à 13:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à hrrys

      - « 4X4 v8 »,j’ignore ce que c’est.
      - « Je n’ai jamais acheté une voiture dans ma vie » !
      Ce n’est qu’un cadeau des « PUISSANCES FINANCIERES INTERNATIONALES » pour que Madagascar reste dans le libre marché ==« IMPORTATION SANS LIMITE »==avec leurs aides financières.
      Bref,les aides reviennent au bercail,avec des « INTERÊTS ».Point barre !

    • 31 octobre 2015 à 13:33 | dominique (#9242) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      si Madagascar aux Malgaches pourquoi toujours faire la manche ??? démerdez vous !! mais cela complètement incapables !! Demeuré ...._____

    • 31 octobre 2015 à 14:41 | rakoto-neutre (#8588) répond à dominique

      Et les 20% TRIPLE CON AVEC VOUS

    • 1er novembre 2015 à 03:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à dominique

      DOMINIQUE..un taré qui débarque à Madagascar calculant faire son beurre avec les « MALGACHES ».
      C’est un peu tard,retournez d’où vous venez,vous risquez de tout perdre avec tous ces migrants « fortunés » qui débarquent en Europe (-2000 dollars le passage-).

  • 31 octobre 2015 à 12:38 | jangobo (#8776)

    Les fonctionnaires du MCRI et du MAD ont été très contents d’apporter leur part de briques par une marche glin-glin jusqu’à Andohatapenaka, à l’escroquerie faite par l’Etat sur Tiko-Agri (ra8).

    L’EMMO-REG, bras armé du régime était sur place pour assurer l’ordre. Pauvres militaires qui ne savent plus ce qu’ils doivent vraiment faire. Et je suis sûr qu’aucune indemnité n’a été reçue par ces bidasses. Que ne fera-t-on pour ces dirigeants en quête de mauvaise popularité.

    Un partenariat avec Shelter pour une construction d’habitat est en gestation, bien qu’il y ait déjà eu tam-tam sur l’affaire.

    A qui vra profiter toutes ces constructions ? Ce serait les nouveaux tranomora de rajao ?

    Selon Midi, un membre du bureau permanent est payé à 13 millions d’ariary et un parlementaire à 6 600 000 ariary et ils sont en train de réclamer encore plus parce que ce n’est pas suffisant.

    Le salaire des députés est donc 66 fois le salaire minimum d’embauche pour le travail rébarbatif (mivora-bava sy mandray tsolotra ary miaro ny mpangalatra toa an’i Niarisy) qu’ils font et pour le silence qu’ils affichent (sauf 4 d’entre eux) dans l’affaire des îles éparses.

    Vous venez dans les dépendances du voisin, y effectuez des recherches sans l’aval du vrai propriétaire et vous allez dire que c’est votre bien. Au secours César, des gaulois à nos portes ?!?! La culture du mensonge reste devoir d’Etat à la Métropole.

    Le club de boulistes d’Ivato aéroport, bien que premier du championnat à Madagascar s’est fait spolier par la fédération qui envoie d’autres joueurs à Bangkok.

    Retour aux sources pour la CENI, Rakotomanana devient son président, en ayant été président de CENI-T première version. Il est donc admis qu’il a bien fait son travail durant cette première version. Qui dit mieux ?

    La BNI et la BFV offrent des crédits automobile aux particuliers. Ils préfèrent investir dans les voitures que dans la travaux d’industrialisation.

  • 31 octobre 2015 à 12:56 | jangobo (#8776)

    Le colonel, Chef de la Circonscription Régionale de Fianarantsoa a fait un ampamoaka général. C’est l’ampamoaka qui est général car lui, il ne le sera peut-être pas, vu qu’il touche à des intérêts de personnes en haut lieu.

    Il en a déjà fait au début de l’année mais comme rien ne bouge, il récidive.

    Trafic d’armes, création de faux passeports de bœufs... Et à Ambohikobaka, motus et bouche cousue : le colonel parle dans le vide.

    • 31 octobre 2015 à 13:15 | Mihaino (#1437) répond à jangobo

      Bonjour JANGOBO ,
      MERCI pour ces nouvelles brèves et précises !
      Il appartient à chacun d’en tirer des conclusions .
      Bon week-end

    • 1er novembre 2015 à 04:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Mihaino

      J’ai lu tout ==les rencontars==de JANGOBO,un fan de Monsieur Marc RAVALOMANANA.
      A propos de salaire,je suis un peu sceptique :
      Un député gagne 6 600 000Ariary
      Le tarif public d’un HOTEL est de 230 euros soit 759 000 MGA.
      Alors,pour abaisser nos « DEPUTES »,l’interlocuteur les invite à son « HOTEL » pour préparer une discussiion et l’affaire est réglée d’avance..
      TOUT EST A REVOIR..S.V.P !

  • 31 octobre 2015 à 20:20 | diego (#531)

    Bonjour,

    On me pose souvent la question, pourquoi mon pays natal s’est appauvri ?

    La réponse est assez simple :

    - les politiciens qui n’acceptent pas et ne respectent pas les élections, ne croient pas à la - démocratie - et ils seront mauvais dans la conversation, dans le dialogue, dans les échanges, dans les négociations et dans les pourparlers....

    - le pays a perdu toute souverainété, politiquement et économiquement, les élus ne valent plus grand chose, 2002 est passé par là....

    Ces politiciens-là ont pris le pouvoir via un coup d’État en 2002 et ils sont au pouvoir sans discontinue depuis 13 ans. Maintenant. Que constate-t-on depuis 13 ans :

    - l’État et les Institutions du pays se sont affaiblis. Et les Malgaches ne s’y sont pas trompés, ils ne font absolument plus confiance, ces institutions sont corrompues.

    Gouverner c’est prévoir nous dit-on. Si ces hommes n’ont pas été foutus de comprendre que pour gouverner, il leur faut une Constitution, un État et des Institutions fiables et solides, ils auront toujours du mal à comprendre pourquoi leur pays s’appauvrit, victime de kere, la peste rôde à la périphérie de la capitale, l’insécurité s’aggrave et enfin plus de 70% des Malgaches ne mange pas à sa faim !

    Personne n’a pu prévoir que la demande en électricité du pays va augmenter ? Qu’on ne serait plus 20 ou 18 millions en 2015, mais plus ?

    Il est trop facile de s’empreindre aux anciens. C’est exactement ce qu’on fait quand on n’a rien à offrir parce qu’on ne comprend pas pourquoi le pays s’appauvrit.

    Quelles sont les origines de la pauvreté ? La classe politique malgache sait-elle nous expliquer ? Elle qui détient le pouvoir dans le pays !

    Et qui va gérer les aides ?

  • 31 octobre 2015 à 22:45 | Maserda (#7461)

    Mais vous comprenez rien à rien ou quoi ?
    Historiquement Madagascar était une colonie et il faut partir de là.
    Le problème est né au moment où il fallait avoir l’indépendance et il n’y avait aucun intérêt particulier pour le pays d’en avoir la propriété car seulement occupées par et pour des stations météo (à cause de la prévention de catastrophes naturelles).
    A ce moment donc, il a bien fallu définir un espace pour le pays libre, devenant autonome, qu’est Madagascar.
    Comme il a justement été précisé, on a toujours dit « canal du MOZAMBIQUE » et non « canal de MADAGASCAR », alors ???
    Ce canal du Mozambique est un passage important au niveau des voies maritimes commerciales et forcément il ne doit pas risquer de se voir bloqué ou interdit mais doit rester ouvert pour le monde entier.
    Pour cette raison, le Gal De Gaulle ayant eu cette vision, la délimitation territoriale de Madagascar n’a pas inclus les Iles Eparses.
    A l’époque, Madagascar naissait tout juste, tout à faire, démarrage à zéro et a immédiatement été « pris en main » par une bande de gros voyous (qui se sont succédés au point que depuis c’est même pire). Dès qu’ils se sont bien installés, ils ont vite commencé à revendiquer les îles mais pourquoi à votre avis ?
    Non, pas pour le bien du peuple, ce n’est qu’un leurre comme d’habitude !!
    Que du Mazambique, ce canal devienne celui de Madagascar avait une énorme importance qu’ils avaient très bien vue : Devenant les maîtres de ce passage, par ici la monnaie…..et dans ma poche évidemment ! Retombée au bénéfice du peuple ? Gros ZERO !
    Alors on a joué sur le droit de la mer, étendu par textes de loi les milles marins et l’ONU n’a pu qu’approuver et dire à la France qu’elle doit les rendre.
    Tant qu’elles ne représentaient que ça, personne n’a poussé plus loin et le temps est passé…. puis un jour, oh merveille !, on découvre qu’elles ont des richesses et alors les requins se réveillent !
    MAIS :
    Qui a eu les moyens de voir cet éventuel potentiel de richesses ? Pas les malgaches.
    Qui a dépensé des fortunes pour faire des recherches ? Pas les malgaches.
    Qui a eu l’honnêteté de le dire ? Oui, ils auraient pu garder secret cette découverte, magouiller en haut lieu et le peuple n’en aurait jamais rien su ! Alors, il s’ouvre votre esprit ??
    D’un autre coté, il faut avoir un peu de cervelle.
    Trouver une richesse c’est bien mais si l’exploiter revient plus cher que le fait d’en profiter, où est l’intérêt ?
    C’est arrivé dans divers pays du monde et malgré le potentiel cette source de richesse est restée comme elle était.
    Bien sur, comme dit aussi sur ce débat, « qui ne tente rien n’a rien ». Donc il y a de la tentative qui débute mais c’est risqué et ce risque est connu.
    Madagascar n’a aucun moyen pour pouvoir exploiter, tant sur le plan matériel que compétences et encore moins financiers. La seule possibilité qui s’ouvre est en effet une cogestion pour palier à ces énormes incapacités du pays alors pourquoi être aussi stupide que de ne pas vouloir voir cela ?
    Le nationalisme doit être objectif et ne pas se transformer en extrémisme….qui tuera le pays, donc effet inverse de celui désiré (ou alors tuer le pays est voulu ?).
    La cogestion est la SEULE ISSUE.
    Reste à un régime de réaliser le tour de force d’un partenariat gagnant-gagnant et ça, ce ne sera pas facile. En plus il faut un régime qui le veuille mais surtout qui ait l’esprit de servir son peuple, lui donner enfin le droit de manger chaque jour et là on est mal partis…
    Sans l’aide extérieure, ce n’est pas seulement le sud qui serait mort mais tout le pays…..à l’exception des……donc le « bas peuple » n’existerait plus.
    Toute cette racaille est à fusiller et là le pays pourra enfin espérer sortir de sa misère.
    Pour finir, un petit mot à Basile :
    A force de dire tout et n’importe quoi, de retourner votre veste suivant le sens du vent, de vous contredire mais surtout de vouloir mieux savoir tout plus que tout le monde, fermez-là et revenez mettre votre nez dans la merdouille de votre pauvre pays afin de toucher la réalité de la vie d’ici au lieu de rester dans votre fauteuil comme un paon stupide, perdu sur son nuage.
    Vous jouez au coq mais vous ne voulez surtout pas revenir. Pas fou l’animal !
    Revenez au pays, tout le monde sera ravi et va vous accueillir à bras grands ouverts alors vous attendez quoi ?
    Si vous êtes si fort que cela, avez les bras super longs, savez tout en haut lieu,…..pourquoi n’êtes-vous pas revenu comme ministre au moins ?

    • 1er novembre 2015 à 04:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Maserda

      Mon option personnelle :
      - LES ÎLES EPARSES SERAIENT EN COGESTION//co-gérées " par la France et la République Malgache..
      La France conserve son rôle et son pouvoir.
      Madagascar possède un certain pouvoir (-économique et environnemental-) et est==largement==représenté au Conseil d’Administration ;
      La gestion administrative est confiée==à la fois==,à la France et à la République Malgache.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er novembre 2015 à 19:33 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Meme le nez dedans vous détournez encore la tête pour denier le nauséabond que vous refoulez !
      Votre option comme opinion : « rien à cirer »./ !

  • 1er novembre 2015 à 02:56 | ramaso (#7441)

    Donc le PERE NÖEL arrive deja avec 4,5 MILLIONS DE DOLLARS,il faut arreter de croire a cette histoire d´octroi de millions de dollars,c´est pas la 1ere fois qu´on a entendu cette chanson D´OCTROI en MILLIONNS de DOLLARS qu´on a jamais vu ou alors seulement le REGIME DU PRM HERY en a pu beneficie et voyager tout le temps,et pendant ce temps l´INSECURITE ET LE DELESTAGE frappent les MALGACHES.

    • 1er novembre 2015 à 04:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à ramaso

      Le voyage de SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA n’a rien à voir avec les 4,5 Millions de dollars ;
      Allez chercher ailleurs pour vous dégourdir l’esprit.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er novembre 2015 à 12:42 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le votre sclérosé comme il est : inutile c ’est maty !

    • 1er novembre 2015 à 12:43 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      04h21 !!!
      Vous avez égaré vos somnifères ???

    • 2 novembre 2015 à 02:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jipo

      Lundi 02 nov 00.35

  • 1er novembre 2015 à 04:55 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est qu’on attend des politiciens c’est de faire de la politique et d’une manière professionnelle. C’est qu’on attend des économistes c’est de nous parler et nous expliquer l’économie, comment cela marche comment devrons-nous s’y prendre et s’adapter.

    On a le droit d’attendre quelque chose de profetionnelle de la part de notre classe politique, ni plus ni moins.

    Il y a Kere, pourquoi ? Il manque 3.1 milliards à l’État, pourquoi ? Nos grandes villes n’ont même pas de budget !!!! Pourquoi ? Les délestages s’aggravent, il faut expliquer pourquoi ? Les bois des roses, la fumée dans la capitale, pourquoi ? Etc....

    C’est factuel tout cela, et il a des origines et elles s’expliquent :

    - quand on fait de la politique, on doit être capable de l’expliquer parce qu’on est profetionnel !!

    Dans quelle République sommes-nous ? Que nos universitaires, nos professeurs, nos élites, nos dirigeants et nos constitutionnalistes nous expliquent et nous affirment, la quelle, la IIIe ou la IVe :

    - et pourquoi l’une et pas l’autre, et qu’elles sont leurs différences par exemple ?

    Les politiciens ont tripoté notre Constitution et nos Institutions, il faut au moins que ceux qui s’y sont aventurés nous expliquent pourquoi et quels sont les objectifs :

    - politique et économique !

    Les gens qui ont la chance d’avoir du travail doivent connaître leurs travails, c’est la moindre des choses...si vous n’êtes pas fonctionnaires, et si vous êtes incompétents, cherchez autre chose dans laquelle vous êtes sensés briller et avoir beaucoup des connaissances....

    En politique les examens de passages sont les élections. Il faut donc avoir des processus électoraux fiables, stables et forts....autrement se doter des institutions forts !!!!!

    Pourquoi le pays est tout le temps en crise ?

    • 1er novembre 2015 à 05:40 | diego (#531) répond à diego

      Ary aza atao misavoana ny resaka. Il y a eu crise, il y a crise et elle politique qui a comme une conséquence une crise économique :

      - il faut expliquer !

      Quelles sont les origines de cette crise ? Ne serait-ce que pour mieux se protéger pour une future crise, il faut faire ce travail de compréhension.

      Quelle que soit la nature d’une crise, qu’elle soit politique ou économique ou les deux comme chez nous, elle mérite respect. Une crise que vous ne respectez pas est une crise que vous ne comprenez pas :

      - elle vous détruira ! Et c’est bien notre cas.

      Combien des politiciens ont demandé une réconciliation qui aille jusqu’au bout ? Peu !!!

      Et pourtant les élus ont été élus avec 30% des électeurs, seulement ! Aux prochaines élections, ce serait combien de % pour que les politiciens s’alarment ?

      On parle de chômage et de croissance économique. Sait-on comment en parler ? En expliquant que le pays passe de 166 au 164e rang de quoi déjà ? Pas très sérieux !!!

      Madagascar est un pays agricole, conservateur et agricole :

      - Autrement dit un pays à MUTATION LENTE !

      Un pays concervateur, c’est à dire qu’il aime l’ordre, FIHAVANANA veut dire beaucoup des choses, mais il veut surtout dire ordre et harmonie et géographique, zay ny vakira...

      On ne peut pas développer le pays si on ne connaît pas tout cela. Si les politiciens ignorent 80% de leur pays, la pauvreté va s’aggraver !

      Le Sud c’est quoi, c’est qui ? C’est le pouvoir central ! Et l’Ouest ? L’Est ? Le Nord ? C’est le pouvoir centrale :

      - c’est Mr R. Hery !

      Le Kere, les de,lestages, la peste, 70% des pauvres :

      - c’est Mr R. Hery !

    • 1er novembre 2015 à 12:45 | Jipo (#4988) répond à diego

      Vous avez entièrement raison / ce coup !

    • 1er novembre 2015 à 17:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      C’est Monsieur HERY..
      Diégo !
      Pour un bi-national,vous allez « TROP LOIN ».

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er novembre 2015 à 19:38 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Trop loin ???
      ça fait longtemps que vous en avez dépassés les bornes & limites, occupez-vous de vos hémorroïdes, on respirera mieux et vous avec !

  • 1er novembre 2015 à 13:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    REMETTRE LA PENDULE A L’HEURE.
    - Groupe « TIKO »,
    - Mairie d’Antananarivo
    - Dettes du Groupe TIKO :
    a)-18 Milliards MGA
    Guy Rolland RASOANARIVO
    - ancien Directeur de la Compagnie d’Assurances « ARO »
    - ancie Président de « SONAPAR »
    a alloué/a accordé ce prêt au groupe TIKO,
    - « SANS GARANTIE,NI HYPOTHEQUE » au groupe du Président Marc RAVALOMANANA,dirigé par son « EPOUSE LALAO RAVALOMANANA ».
    b)-900 Millions MGA pour la même affectation :
    - "LE FINANCEMENT DU COMPLEXE RIZIER de VODIHIALA dans l’ALAOTRA.
    Ce même Guy Rolland RASOANAIVO,« ARO-SONAPAR » est l’acteur principal de ce financement au Groupe TIKO,sans garantie ni hypothèque.

    - "C’est presque le même scénario que :
    - le remblayement et l’achat d’ANDOHATAPENAKA.
    ==« AVEC L’ARGENT DE L’ETAT »==Point barre !

    Maintenant Monsieur Guy Rolland RASOANAIVO devrait s’expliquer pour pouvoir « NOTRE PENDULE » à l’heure==AVANT==de prendre toute sorte de « RESPONSABILITE » sur la « VIE MUNICIPALE DE LA CAPITALE ».

    - « Il y a de la corruption sans vol »,Guy Rolland RASOANAIVO doit s’expliquer devant la NATION« . »18 900 000 000 MGA« ,c’est facile de== » faire fortune« == à Madagascar,avec l’argent de l’ETAT,et la complicité des »RESPONSABLES ETATIQUES".Point barre !

    =« SANS OUBLIER LES DETTES FISCALES ,fruit de ces »PRÊTS« sans garantie ni hypothèque accordés à un groupe d’un Président de la République Malgache,en »mandat présidentiel".
    Ce dernier ne peut être considéré comme responsable de ces manoeuvres financières==seulement un complice ==virtuel== pour favoriser la corruption sans vol.Point barre !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 1er novembre 2015 à 14:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Notre ami bi-national veut inviter tout le monde ce 02 novembre 2015,à une conférence sur :
    - « LES ÎLES EPARSES ».
    En voici un petit résumé de ces fameuses îles qui seraient en COGESTION/co-gérées par Madagascar et la France.
    - « LA FRANCE CONSERVE SON RÔLE et SON POUVOIR ».
    - « MADAGASCAR POSSEDE UN CERTAIN POUVOIR (-économique et environnemental-) et (-serait-) largement représenté dans kle CONSEIL D’ADMINISTRATION ».
    La Gestion administrative serait confiée==à la fois==à la France et à Madagascar.
    Option personnelle de :
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com
    - « Le PADESM et ses héritiers »-
    En voici une vue succinte de cette affaire.
    Canal de Mozambique,
    - Les Glorieuses,
    - Mayotte,
    - Juan de Nova,
    - Europa,
    - MADAGASCAR,
    - et « TROMELIN ».

    A-) MADAGASCAR
    587 040 km2
    - Protectorat de Madagascar
    rattachée le 28 février 1897,
    détachée le 14 octobre 1958
    ==l’île est devenue ==« République Malgache ».
    B-)
    MAYOTTE,
    NOSY-BE,
    SAINTE-MARIE
    - Mayotte et dépendances
    rattachées le 09 avril 1908
    détachées le 27 octobre 1946
    Ces îles sont devenues TERRITOIRE DES COMORES.
    C-)
    ANJOUAN
    GRANDE COMORE
    MOHELI
    - Protectorat des Comores
    rattachées le 25 juillet 1912
    détachées le 27 ocobre 1946
    ==devenues==Territoire des Comores
    D-)
    Bassas Da INDIA
    Îles Glorieuses,
    Île Juan de Nova
    rattachées en octobre 1897
    détachées le 1er avril 1960
    ==devenues==
    "ADMINISTRATION DEDIEE AU PREFET DE LA REUNION

    Bonne lecture.

    • 1er novembre 2015 à 17:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Notre ami
      - « bi-nationalité » :bekoto,le téléphone arabe !

  • 1er novembre 2015 à 17:38 | diego (#531)

    Bonjour Jipo,

    Je ne peux pas me tromper en parlant de la crise qui emprisonne Madagascar. Cette crise est trop claire, elle appauvrit le pays.

    Il faut donc connaître l’origine de ladite crise pour apprécier les désordres politiques et économiques qui l’accompagnent.

    Je ne cesse de rappeler que la crise actuelle trouve essentiellement ses origines dans la crise provoquée par Ravalomanana, ses alliés et ses intelligentsia en 2001-2002 ! Mais encore et encore, ces gens aujourd’hui encore refusent de l’admettre et dans le même temps ils sont incapables d’expliquer les origines de la crise....il semble bien qu’ils refusent, ont peur même de le faire.

    Madagascar avait des problèmes économiques avant 2002. Ces problèmes ne cessent de s’aggraver depuis, pourquoi ? L’explication est assez simple, Ravalomanana, ses alliés et ses intelligentsia se sont trompés dans leurs diagnostics en 2002 :

    - Madagascar n’avait pas de problèmes politiques !

    Le pays n’avait plus un seul problème politique insurmontable avant les élections de 2001-2002. La Constitution et les Institutions étaient bien en place et ont été plutôt fiables et solides avant les élections. Même l’économie du pays n’était plus aussi mauvaise qu’elle a été. Question comment justifier le boycott du 2e tour en 2002 :

    - injustifiable politiquement et dangereux économiquement !

    Aujourd’hui, 13 ans après 2002, qu’est-ce que le pays peut exhiber à la face du monde :

    - la caisse de l’État est vide, besoin de 3.1 milliards pour fonctionner ; Kere dans le Sud, besoin de 4 millions pour y faire face ; 70% des malgaches se trouve dans le besoin, pauvre !

    - le pays, les grandes villes n’ont pas de budget, l’Assemblée n’a pas de majorité, l’insécurité s’aggrave...

    - le pays est instable, ingouvernable....ne plus en état d’organiser la moindre élection tout seul...

    Plus important encore, je me pose toujours la question, quels sont les poids économiques des étrangers et des entreprises étrangères dans l’économie Malgache ? Tout le monde à la souveraineté au bout de la langue, mais combien savent les processus pour mener et obtenir la souveraineté ?

  • 1er novembre 2015 à 18:11 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    En fait, Mr R. Hery n’a qu’un seul véritable pouvoir :

    - mettre en prison ses adversaires politiques !

    Il en serait tenté ? Aucune idée, mais que Dieu lui en préserve. Il est légitime, j’espère qu’il ne tomberait pas dans ce piège qu’on lui tend !

    Politique :

    - il n’a jamais été capable de réunir le pays, la classe politique autour d’un seul projet.....incapable de rétablir les autorités de l’État et de faire revivre les Institutions du pays....

    Économique :

    - le pays n’a jamais été capable d’avoir un budget. Madagascar n’est pas et n’a jamais été capable de plaider sa cause auprès des Bailleurs des fonds et de la CI.

    À quoi ressemble et quel est le poid exact du pouvoir des élus malgaches en 2015 :

    - vous pouvez nous le décrire et nous l’expliquer.

    Je vous rappelle ceci, pour que la conversation reste sérieuse :

    - Madagascar n’est plus capable d’organisé la moindre élection tout seul.....30% d’électeurs, seulement, vote ! Et ce pays est parmi les pays les plus pauvres dans le monde....

    • 1er novembre 2015 à 19:55 | Jipo (#4988) répond à diego

      En effet organiser des élections, pour 30% de votants, n’ est pas rentable, moins encore le Pays : en a les moyens ...
      L’ état des caisses ? hery est le mieux placé pour l’ annoncer, mais comme on gratifie l’ incompétence, pour ne pas dire la médiocrité, avec le bilan laissé sous la HAT, et dont il était le plus fervent acteur, comment voulez-vous qu’ il ne continue pas ???
      Il a laissé des dettes, pour ne pas dire endetté le Pays et en remerciement on se débrouille à ce qu’ il continue !
      à se taper la tête contre les baobabs pour faire en tomber des pistaches ...
      Qu ’il n’ ait pas de majorité, tu m’ étonnes, avec un tel « bilan », de toutes façons, sans programme que voulez vous que ça change ?
      Il agit comme son prédécesseur, après moi le déluge, et en attendant : « PROFITONS », spécialité dont ils sont devenus experts honoris causa émérites !
      Le reste, c ’est comme vouloir vider le Mozambic ou la betsyboky à la petite cuillère : hopeless ...

    • 2 novembre 2015 à 02:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      FH/HR:même combat !

  • 1er novembre 2015 à 19:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Diégo,
    Quelques rappels sur les événements de Madagascar :
    - depuis 1 990,jusqu’en 2001/2002.
    1990
    Début d’un mouvement de contestation,
    Grèves à répétition des étudiants
    Le 13 mai 1990,tentative de coup d’Etat.
    - "La crise économique==latente==depuis le milieu de la décennie 80,provoque des mécontentements.
    - « 16 partis politiques » et groupements des syndicats créent un Comité des Forces Vives (-CFV-)
    1991
    - en juin ,soulèvement populaire et état d"’urgence..
    - en juillet : grève générale,
    - le 08 août :Guy RAZANAMASYest nommé Premier Ministre.
    - le 10 août :une manifestation nommée « MARCHE DE LA LIBERTE » qui est violemment réprimée.
    1995
    Référendum permettant une modification constitutionnelle laissant au Chef de l’Etat de nommer/choisir le Premier Ministre.
    La tâche des nouvelles autorités civiles est rendue plus difficile par la situation économique,laquelle a nourri==le conflit==entre le Président de la République « Albert ZAFY »,son Premier Ministre et les Institutions de « BRETTON-WOODSS ».
    La popularité des diriogeants Malgaches a été entamée par des « AFFAIRES FINANCIERES »,liées au financement parallèle de la dette.
    1996
    Censure contre le Gouvernement.
    En Septembre ,ZAFY Albert est destitué par « achat de vote par 4X4 à chaque dépioté ».
    Norbert RATSIRAHONANA,Chef d’Etat par intérim.
    - « CADEAU FINANCIER POUR CERTAIN POUR MONTER DES IAFFAIRES »
    En décembre ,des élections présidentielles.
    LA DESTRUCTION,PAR INCENDIE,d’un « PALAIS » arelancé l’agitation politique.
    1997
    Le 31 janvier,Didier RATSIRAKA,de retour au POuvoir avec :
    - 50,96 % des suffrages exprimés
    contre
    - 49,3 % à Albert ZAFY
    En mai 1998,
    - adoption d’une loi rendant obligatoirela présentationd’une carte nationale d’identité pour toutes les élections.
    Didier RATSIRAKA fait adopter ,par référendum,une réforme constitutionnelle.
    Référendum adopté avec une faible majorité de :
    - 50,96 % des suffrages exprimés
    L’AREMA,parti présidentiel au Pouvoir,n’obtient que :
    - 62 sièges
    sur
    - 150 sièges lors des élections législatives.
    1999
    L’industriel Marc RAVALOMANANA est élu Maire d’Antananarivo.
    2000
    Premières élections provinciales.
    Victoire de l’AREMA,le parti au Pouvoir qui remporte aussi la majorité des des municipales lors des élections locales ==sauf==ANTANANARIVO.

    2001
    Marc RAVALOMANANA,Maire d’Antananarivo annonce sa candidature aux prochaines élections présidentielles.
    2001

    Mars,
    L’AREMA remporte la majorité des sièges des sénateurs élus par les grands électeurs
    2001
    Au premier tour des élections présidentielles du 17 décembre,le maire d’Antananarivo aurait battu DIDIER RATSIRAKA mais les résultats font l’objet de contestation.
    Le 22 Décembre,
    Marc RAVALOMANANA organise une manifestationpour célébrer le NOẼL de lavictoire.
    2002
    Le 26 février Jacques Sylla est nommée par Marc RAVALOMANANA,Premier Ministre
    2002,
    Le 27 mai,l’Armée s’empare des bureaux du Premier Ministre « TANTELY »pour y installer Jacques SYLLA
    2002
    Le 26 juin
    Recnnaissance des USA du Président Marc RAVALOMANANA
    Juillet
    Reconnaissance de la France

    Diégo,
    - « NE DÎTES PAS QUE LA MER..DE AIT COMMENCE en 2002 ».

    Merci d’avance.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er novembre 2015 à 20:13 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme vous, Diego dit ce qu’ il veut : que ça vous plaise ou non ./
      Tout comme vous il est un fervent admirateur du mauvais messager, et donc contre celui qui l’ a renversé !
      Vous avez cette poutre en commun, à la différence que : contrairement à vous, il ne vit pas dans le déni permanent pour le reste ...
      Madagascar ne s’ est jamais aussi bien porté que sous Ravalomanana, ayez les 1+1 de faire un référendum et vous aurez la réponse, mais plus kon-fortable de camper dans votre déni pour ne pas dire votre me-de : bien au chaud ...
      C ’est simple quand Ravalomanana reviendra, les investisseurs feront de même, mais les hypocrites comme vous camperont dans leur déni , meme devant l’ évidence.
      On ne parle pas aux brouettes on les pousse ./

    • 2 novembre 2015 à 02:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Jipo

      - « Quand RA..reviendra.. ;les poules auront des dents »
      Sans Jacques SYLLA et son équipe « RA » était un « leader/baroudeur ».Point barre !

  • 1er novembre 2015 à 21:38 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    Il faut faire simple pour que tout le monde comprenne, surtout les jeunes.

    Une question toute simple et légitime :

    - qu’est-ce que le pays a gagné de boycott de 2e tour imposé par l’équipe Ravalomanana en 2002 ?

    Je ne vais pas faire travailler l’imagination des gens de ce qui s’est passé il y a 13 ans, mais rappelons aux gens la véritable réalité politique dans le pays avant les élections 2001-2002 et sous formes des questions :

    - combien des candidats avions-nous ? Combien des partis politiques ? Dans quel état financier était le pays ? Les provinces et les grandes villes du pays ? Quels ont été les relations du pays avec la CI et les grandes puissances ?

    - comment était la Présidence ? Le Sénat ? L’Assemblée ? L’Armée ? La Société Civile ? Quelle était les rapports du peuple avec l’État, avec la justice ? Et la corruption ?

    - tout le monde se rappelle du passage d’un certain Ravalomanana à la tête de la Capitale. Pourquoi ? Il a été très efficace, économiquement efficace devrait-on dire. Mais il n’est pas venu à l’esprit des gens qui ont soutenu cet homme en 2002 et le soutiennent aujourd’hui que s’il pouvait être aussi efficace ce que le pays serait stable politiquement ? C’est élémentaire que de le savoir :

    - et que si pays était stable, leur homme serait d’autant plus efficace.

    Peut-être que les proches de Ravalomanana le sait, mais ça brûle leurs lèvres de dire que si Ravalomanana était aussi efficace à la tête de la Capitale, c’est parce qu’il aurait un certain Ratsiraka à la tête du pays :

    - ce qui veut dire, STABILITÉ POLITIQUE, de facto, une stabilité et visibilité économique.

    Si on avait un pays stable et gouverné, le Tim aurait le premier parti politique, de facto, le premier force politique à Madagascar aujourd’hui. Est-ce que l’équipe de Ravalomanana et les partisans de l’ancien président y pensent un peu :

    - bien, qui est dans ce cas le premier et pontentiellement victime de non-réconciliation, et l’absence d’un gouvernement d’Union National ? On sait que le grand perdant est Ravalomanana, n’est-ce pas ?

    À chaque fois que j’évoque 2002, je cherche à enlever vite des épines sous les pieds de Mr Ravalomanana. Intellectuellement très difficile à comprendre pour le Tim, il est trop lent, les Ravaloistes sont trop lents.

    Les victimes de 2002 ne sont pas uniquement les familles des exilés, mais tous les malgaches, y compris les gens qui ont voté pour le Tim :

    - faut-il rappeler qu’en 2002 avant même la réconaissance par la CI, l’équipe Ravalomanana a commencé au tripotage de la Constitution et les Institutions du pays.....on le paie tôt ou tard cette genre d’erreur

    Qu’est-ce que le pays a 13 ans après 2002 :

    - 100 partis politiques, le pays est privé de majorité , cinq ans de transition illégale, affaiblissement de l’État, un peuple qui n’a plus confiance en rien et surtout à tout ce qui symbolise le pouvoir dans le pays.

    Pire, la majorité des malgaches pense que son pays est condamné, que son pays n’a plus personne honnête et compétent :

    - c’est faux, il y a des gens compétents, ils ne sont tout simplement pas au pouvoir.

    Mais il faut que les Malgaches apprennent vite que pour évoluer et pour se développer, il faut la politique et des politiciens, compétents, à la tête du pays. Mais surtout, surtout, une Constitution et des Institutions solides et fiables, DANS LE TEMPS.....et bien protégés des caprices de ceux qui croient qu’on peut s’assoir sur la tête du peuple !

    • 2 novembre 2015 à 02:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      - « L’équipe de DIDIER savait que l’AREMA avait perdu les élections ».
      Les grandes villes ont trahi « RATSIRAKA ».

  • 1er novembre 2015 à 22:03 | diego (#531)

    Jipo,

    La croissance économique enregistrée sous Ravalomanana s’explique uniquement sur un effet de stabilité retrouvé post 2002, j’étais dans le pays.

    Pour une croissance économique durable, il va de soi que le pays doit être stable. Mais une fois que la stabilité est acquise, il fair s’attaquer aux réformes qui s’imposent au pays. Réformes conjoncturelles et structurelles :

    - pour ces réformes il faut plus de 20 ans ou plus à Madagascar.

    Alors venir dire que Ravalomanana aurait su développer le pays comme personne avant lui EST VIDE DE SENS. Un économiste qui s’aventure à affirmer une chose pareil doit revenir à l’Université réviser ses cours...

    Les réformes dites structurelles et même conjoncturelles moins complexes sont impossibles à conduire si les Institutions du pays ne sont pas solides :

    - le régime de Ravalomanana était tout sauf solide.....si vous pensez le contraire, comment expliquer cette chute stupide en 2009 !

    Et enfin, il serait, me semble-t-il, plus confortable de passer derrière Ratsiraka, 2002-2008, que passer derrière Ravalomanana 2009-2013-2015 !!!!

    Comme il est difficile, très difficile de faire comprendre qu’en politique, il est un peu compliqué de peindre les choses en blanc ou noir, ce n’est pas le cas en économie et yet, la politique et l’économie sont inséparable :

    - Le bilan politique de Ratsiraka est meilleur que son bilan politique ;

    - Ravalomanana n’a pas de bilan politique, son bilan économique serait en tant que Maire de Tana, c’était un simple gestionnaire de 2002-2008...

    • 1er novembre 2015 à 23:54 | diego (#531) répond à diego

      Et enfin Jipo, vous pouvez nous énumérer les réformes conjoncturelles et structurelles que Ravalomanana et ses gouvernement auraient accomplis en 2002-2008 :

      - des réformes nécessaires pour juguler le chômage et créer une croissance économique durable.

      Il y a ce qu’on appelle une science économique, quand on prend une certaine dencision, on aurait un certain résultat. Et il y a une science politique aussi :

      - quand on s’amuse à tripoter la Constitution et les Institutions, on aurait un certains résultats ......

    • 2 novembre 2015 à 02:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à diego

      OUI !
      Monsieur Marc RAVALOMANANA a tripoté la « CONSTITUTION » pour barrer la route à son « PREMIER MINISTRE » Jacques SYLLA.
      Face à ce dernier à des élections présidentielles,il était « HORS CICUIT » car les « PROVINCES » auraient voté « JACQUES SYLLA ».

    • 2 novembre 2015 à 11:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - hors circuit...

    • 2 novembre 2015 à 12:40 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ah parce que votre mauvais messager n’ a pas trafiqué la constitution ???
      @ Diego,
      Combien de temps ratsy a vampirisé le pouvoir et vous demandez qu’ a fait Ravalomanana dans le 1/3 de temps ?
      Et bien j’ vais vous l’ dire bien plus que son prédecesseur
      Quant au bilan politique, on s’ en contre fout, le bilan économique prime, du temps de ratsy les gasy crevaient la dalle ./
      Quant à l’ autre pantin il a hérité et détruit ce que les sales colons ont laissé ’ déjà dit ) et s’ est barré quand il avait tout détruit et accaparé !
      vous savez il y en a qui regrettent : hitler, ben ali et meme kadafi ...

  • 2 novembre 2015 à 20:27 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - Vous voyez ?1 seul sujet le développement de MADAGASIKARA pour nourir le peuple .
    - 1 seul Ethnie = Gasy
    - 1 seul ennemi = la pauvreté
    - QUE DIEU NOUS AIDE

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 345