Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 11 décembre 2016
Antananarivo | 01h41
 

Société

Intempéries

30 000 sinistrés dans le Nord et 700 000 kere dans le Sud

jeudi 4 février | Mirana Rabakoniaina

C’est le moment de se demander « mais qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu », car rien nous épargne. Sur le plan climatique, aussi bien les pluies diluviennes dans le Nord que la sécheresse dans le Sud causent des dégâts énormes sur le plan humain, social et économique sans oublier le catastrophe écologique. Le phénomène climatique El Niño est le grand responsable de ce drame en cours, selon les explications des experts. D’après le BNGRC (Bureau national de gestion des risques et catastrophes), on dénombre quelques 700 000 personnes touchées par le kere dans le Sud à cause du manque d’eau, à part quelques pluies il y a un mois et demi, il n’a pas plu depuis le mois de mars. Dans le Nord, 30 000 personnes sont sinistrées en raison de fortes pluies, avec des risques d’inondations, ou de glissements de terrains.

Le BNGRC est en train de coordonner les actions à mener dans ces deux zones sinistrées pour venir en aide aux populations locales. Notons que le kere dans le grand Sud est quasiment endémique mais sans solution pérenne jusqu’ici. L’exécutif a annoncé son projet de chercher 1,5 milliard de dollars pour venir à bout au problème de sécheresse dans le Sud. Projet largement vanté par le ministre de la communication et son directeur de cabinet sur le plateau de la télévision malagasy dans la soirée du 03 février.

Pourtant, de nombreux projets ont été menés dans le Sud dont le AES (Alimentation en eau dans le Sud) créé en 1980 mais faute de volonté politique et accessoirement de corruption, aucun projet n’a donné des résultats pérennes et tangibles.

75 commentaires

Vos commentaires

  • 4 février à 09:14 | zaho (#699)

    Tous les dirigeants qui se sont succédés au pouvoir depuis l’indépendance n’ont jamais pris au sérieux le problème de la sécheresse dans le Sud. S’ils avaient voulu, ils auraient pu faire quelque chose, mais il n’y a jamais eu de volonté politique de la part des dirigeants et aussi, mais surtout de la part des élus de ces régions concernées.
    Concernant le risque d’inondation dans le Nord suite aux pluies diluviennes, il ne faut pas être sorti de je ne sais pas quelle Grande Ecole pour savoir ce qu’il faut et doit être fait. Je dirai, c’est presque identique aux problèmes rencontrés par les habitants de la capitale à quelques nuances près : Commençons par nettoyer nos canalisations et vous verrez que ces eaux stagnantes n’existeront plus. Nos évacuations actuelles datent de la colonisation, mais on était peut-être 10 ou 12 millions de malgaches, et aujourd’hui, nous sommes plus de 20 millions. Nos élus n’ont rien fait. Dans le cas de Diégo-Suarez, le dernier Magistrat qui a fait quelque chose pour cette ville était Monsieur VAVIHELY Alphonse. Ceux qui ont suivi, hélas, n’ont rien fait pour cette ville.

    • 4 février à 09:44 | Noue (#2427) répond à zaho

      hélas , qui s’est penché ce qui arrive dans le sud ? pour ce gouvernement , il y leur prioritaire et certainement pas le kere dans le sud !

      «  »C’est le moment de se demander « mais qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu », car rien nous épargne."

      oh non ! je ne pense pas qu’il faut demander à Dieu ce qui se passe, faut d’abord poser la question entre nous les Malagasy

    • 4 février à 09:53 | zaho (#699) répond à Noue

      « Aide toi, le ciel t’aidera ». Laissons le bon DIEU là où il est. Il a assez de problèmes à résoudre, plus graves que ce qui se passe chez nous. Ce qui se passe chez nous est de notre faute, surtout de nos dirigeants qui, hélas, ne pensent qu’à leur « PETITE » personne. Ceci est valable pour nos élus, sans oublier le conflit malsain entre les malgaches des « hauts plateaux » et les malgaches des « côtes ». Ce qui se passe chez nous est lamentable.

    • 4 février à 10:07 | Isambilo (#4541) répond à zaho

      La question ne se pose pas depuis l’indépendance mais depuis le peuplement de l’île. Pourquoi ne veulent-ils pas migrer comme bien des groupes humains ont fait dans l’histoire ?
      Pour ce qui est des actions de l’état, il ne faut pas se faire d’illusion : ces gens n’intéressent aucun dirigeant politique.

    • 4 février à 10:15 | olivier (#7062) répond à Isambilo

      « ces gens n’intéressent aucun dirigeant politique. »

      Et moi qui comptais organiser une « descente dans la rue inopinée »...

      Vous brisez mon rêve...

    • 4 février à 11:13 | zaho (#699) répond à Isambilo

      Pourquoi veux tu qu’ils migrent ? Ils sont attachés à leur région et je les comprends. Si tout le monde s’en va, que va-t-il rester ? Si tous les malgaches quittent le Pays pour un mieux vivre(j’exagère), le pays sera dépeuplé. Il faut tout faire pour que les gens ne quittent leur pays. Quand tu vois tous ces migrants, au péril de leur vie, essaient de rejoindre l’Europe et dont la plupart n’arrivent pas à destination, sans oublier, près de chez nous, les comoriens qui essaient de rejoindre l’Ile française de Mayotte et depuis peu, des malgaches qui essaient de faire la même chose à partir de Nosy Bé. Non, il faut tout faire pour que les gens restent chez eux, mais aussi, ne pas empêcher ceux qui veulent partir.

    • 4 février à 12:07 | Isambilo (#4541) répond à zaho

      Pour moi, il ne s’agit pas e quitter le pays mais de migration intérieure. Ce ne serait pas la première fois et il faut arrêter de croire qu’on ne peut pas refaire sa vie ailleurs, à une centaine de kilomètres par exemple. Mais pour cela il faut se décider à aménager la nature. C’est ce qui a été fait ans le Betsimitatatra, dans les régions avec des rizières en terrasses, le long du Pangalana, etc.

    • 4 février à 12:28 | rakoto-neutre (#8588) répond à Noue

      C’est notre affaire, qu’est-ce-que DIEU vient faire. Nous sommes tous responsable mais ce sont nos dirigeants qui sont le plus impliqués et ils ne savent pas résoudre tout ça, malheuresement.

    • 6 février à 06:50 | radom (#8877) répond à zaho

      Mr Zaho , je suis tout a fait d’accord avec vous. Nos élus n’ont rien fait depuis 1960 .C’est HONTEUX. Mr LE President de Madagascar, si vous etes vraiment un homme , alors il faut démissionner. Vous n’êtes pas a la hauteur d’être un leader. Le pays est très pauvre, et votre premier ministre set de meme.
      Meme le Comore et le Mozambique nous dépasse. You failed period. The United of America will never support you.

    • 9 février à 11:00 | sakalava (#9382) répond à zaho

      bravo rien à dire....tout est dans votre commentaire.... Maintenant ma question est : qu’est ce qu’on fait ? quand est ce qu’on bouge ? qu’est ce qu’on doit faire pour que notre solidarité entre nous les gasy puisse marcher ? notre mentalité est aussi pourri que ceux qui nous gouverne. Nous avons encore du boulot à commencer par nous entendre sans conflit....« gasy ambony, gasy ambany »

  • 4 février à 10:16 | Dadabe (#9116)

    Enfin ! Voilà un vrai sujet politique. Merci à MT de le proposer à la sagacité des participants à ce forum. Si ces derniers pouvaient éviter la sempiternelle partie de ping-pong entre partisans des uns et des autres, cela serait parfait...

    • 4 février à 11:26 | Eloim (#8244) répond à Dadabe

      Madagascar est « défini » par certains experts socio-économistes comme un pays Agricole où presque 75% des malgaches, des mots souvent entendus dans des discours politiques, sont appelés « Tantsaha » dont la traduction en faisant la similitude ne peut pas être synonyme de « fermier » ou autre activité du même genre.
      Ces « Tantsaha » sont des gens qui sont bien rattachés à la terre, un lien fortement hérité par des ancêtres, le « Razana », c’est pourquoi cette terre s’appelle souvent « tanindrazana ».
      Par extension, ces Tantsaha peuvent exploiter aussi les lacs, la mer par la pêche. Aussi faut-il rappeler que ces gens sont doués à l’élevage des bétails (zébus, moutons, chèvres, ...), des volailles.
      Le problème de prime abord est d’ordre pratique, ces Tantsaha utilisent encore des méthodes traditionnelles pour ces cultures et la plupart de ces gens n’ont pas voulu abandonner cette pratique malgré qu’on soit, la plupart des temps, sanctionné par un faible rendement de production.
      Secondo, vue l’insuffisance des vulgarisateurs agricoles et autres techniciens de l’élevage qui doivent former des moniteurs pour que ces tantsaha sont en « vogue » pour des bons rendements.
      D’autres problèmes, d’ordre pratique, sont encore nombreux mais ce qui nous préoccupe c’est le problème d’ordre politique et organisationnel.
      La plupart des temps, l’appellation Tantsaha est utilisée par les politiciens comme outil de propagande. Mais en réalité, vu le budget voté et appliqué au pays, il n’y a apparemment aucun impact sur les activités de ces tantsaha. Certes, la BM et l’UE par sa FED, des volets sur l’amélioration des conditions de travail et l’augmentation des rendements des produits agricoles, élevages, pêche, ... ont été sanctionnés par des financements qui ne sont pas négligeables mais voyez le résultat, rien. Beaucoup de malgaches sont « mal-nutris » tant en quantité qu’en qualité.
      Il ne faut pas oublier non plus la question climatique. Le sud, la tropique du capricorne et l’effet de l’El Ninö. Nos dirigeants avec une forte délégation venaient d’assister le COP 21 et tout le monde se demande quelle importance d’avoir assisté à tel événement mondial important ? Beaucoup d’entre nous me répondent que nous attendons impatiemment le « dédommagement ».Tant mieux si Madagascar est parmi les bénéficiaires de tel dédommagement, car ça peut servir de ressort pour notre économie. Mais jusqu’à quand attendre, attendre ? Nous ne faisons que nous jouir des téléthons etc pour favoriser et améliorer les conditions de vie par la population dans le milieu rural.
      La caractéristique d’El Ninö est bien vécue à Madagascar, malgré que c’est un effet de second ordre (car généralement El Ninö sévit dans le pacifique, mais l’effet de second ordre peut être ressenti dans le sud tout près de la tropique capricorne). Et voilà le paradoxe, inondation d’une partie de la terre et sécheresse ou canicule dans l’autre partie.
      Voila qui frappe à la porte du pays les plus pires effets de la catastrophe naturelle, la FAMINE, l’insuffisance alimentaire, la malnutrition, le marasme, ...
      Je me pose la question : y a-t-il des gouvernants au pays ? et que vont ils faire ? Faire appel à la communauté internationale de nous aider pour éradiquer ou réduire cette FAMINE ?
      Chers Dirigeants du pays, montrez nous ce dont vous êtes capables pour veiller coûte que coûte au bien être de toute la population malgache ?
      Sinon, abandonnez vos TRÔNES afin que d’autres gens qui sont capables, ayant la capacité d’y arriver vous remplacent. Vous serez jugés selon vos ACTES envers le peuple « DEMUNI ».

    • 4 février à 11:44 | Dadabe (#9116) répond à Eloim

      Merci pour votre réponse. J’en apprends tous les jours et c’est tant mieux ! En apprenant ce matin que les Chinois venaient de racheter le suisse Syngenta, l’un des leaders mondiaux de la production de pesticides (40 milliards de dollars !), je crains que nombre de pays, dont Madagascar, soient victimes d’une forte incitation à utiliser ces produits chimiques pour améliorer les rendements agricoles. Il existe d’autres méthodes, plus naturelles, pour améliorer la productivité. Ce sera l’un des grands débats alimentaires de ces prochaines années avec celui de la qualité de l’eau potable.

    • 4 février à 14:24 | Eloim (#8244) répond à Dadabe

      Les pesticides, comme le DDT utilisés à Madagascar sont des produits non biodégradables et toxiques. Donc, des affections environnementales sont à craindre et qui risquent fort bien d’atteindre l’état de santé de la population.
      Je vous encourage davantage d’apporter ces méthodes dont vous venez de citer, encore faut-il les considérer comme indispensable contribution de votre part pour les Tantsaha qui sont parfois des oubliés des Dirigeants du pays.
      Nous oeuvrons pour le social à Madagascar avec le SPF. Nous avons comme projet l’amélioration des rendements agricoles comme le riz et le maïs dans trois endroits : Ambatomahamanina (35 km Nord de Tana, Soanindrariny (10 km à l’Est d’Antsirabe Ville) et Maroharona (Fianarantsoa II). Nous soutenons aussi un Centre de formation professionnelle pour l’ouvrage en bois et pour le monitorat agricole (Antananarivo et Antsirabe). Notons que durant la formation de ces apprentis, nous déconseillons fermement l’utilisation des pesticides ou autres types de ce genre.
      Vous avez bien cité également le problème d’eau en particulier l’adduction d’eau. Si je puis parier à nos dirigeants que le défi à relever c’est comment arriver à FAIRE BOIRE suffisamment de l’eau potable dans le sud ?
      Un certain moment, durant le dernier règne de l’Amiral Rouge, on a entendu parler de pipe-line qui part de la région d’Ihosy jusqu’à la région Anosy (Fort-Dauphin, Ambovombe, Tsihombe, ...) alimentés d’eau potable. Mais ceci restait au stade de projet et de rêve de la partie sud de l’île ?
      Un certain moment également du passé récent, des hydrogéologues se sont convenus de travailler sur l’étude des eaux sous terraines de la moitie Sud de l’île, ainsi qu’un projet d’étude sur l’adoucissement et l’épuration de l’eau de mer ont été débattus mais tout ceci reste en VAIN. C’est la volonté politique qui empêche la réalisation de toutes actions à mettre en oeuvre pour les biens de l’humanité. Et voila la conséquence néfaste des entêtement des Dirigeants inconscients du pays : LA FAMINE ! Quelle HONTE ?
      Beaucoup des forumists reprochent aux intellectuels de leur inertie, de leur agissement irresponsable de voir leurs compatriotes plonger dans la misère MAIS voyons ! ils ne sont pas des décideurs ; ils ne sont pas écoutés parfois même lorsqu’ils s’activent qu’on les jettent des pierres comme fomenteurs de trouble ou comploteurs de Coup d’Etat ?
      Pour en finir avec ce dernier paragraphe, le sujet sur le pourquoi autour de l’inertie des intellectuels du pays mérite d’être débattu en public ainsi que la notion d’élitisme et intellectualisme !

    • 4 février à 15:47 | Dadabe (#9116) répond à Eloim

      Je serais très intéressé de vous rendre visite à proximité d’Antsirabe (Soanindrariny) au cours des prochaines semaines. Croyez-vous que cela soit possible ?

    • 4 février à 16:04 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Eloim ,
      - Le fait de ne pas utiliser ,les pesticides ni leurs dérivés est un bon point.
      - La transformation des matières organiques en compost ,hormis les buses de zébus ,mouton ,vache,etc....est un moyen de préserver la nature ,la santé ,....les ordures non ramassées logiquement une grande partie est recyclable .
      - C’est bien vos projets ,bonne continuation ! il faut de la volonté avec beaucoup de persévérance car le domaine de l’agriculture bio ,et les élevages ont un bel avenir sans importer ni louer les terres destinées à massacrer une population avec les importations ,mondialisation à outrance.

    • 5 février à 09:24 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Eloim

      Qu’en est-il du projet d’exportation de l’eau de la Faraony vers l’Arabie Séoudite ?

  • 4 février à 10:32 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    « Le BNGRC est en train de coordonner les actions à mener » ???
    Vous avez oublié le plus important : « DEJA » !!!
    Et ils ont attendu que leurs compatriotes soient sinistrés pour prétendre s’ atteler à : « coordonner » ...

    • 4 février à 11:09 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      De la pluie & du « beau » temps, en période de recession les os, à l’ image des réalisations des gouvernements successifs : sont de plus en plus maigres .
      On va pouvoir bientôt pouvoir envisager de pucer et taxer l’ exportation d’ os, et devant la pénurie évidente : « déjà » songer à en importer ...

  • 4 février à 11:15 | betoko (#413)

    Pas plus tard qu’hier un ministre disait qu’il n’y a pas de kéré dans le sud , et tout de suite cela a été démenti par un député du sud .
    La priorité de notre président de la république et du gouvernement actuellement , c’est de caser des amis de la présidence ou amis d’une amie , ou d’un proche de la conseillère de la présidence , le népotisme
    Deuxième priorité éliminer politiquement tous les adversaires potentiels pour 2018 , et cela va jusqu’ à la paranoïa . Dés que certaines personnes se réunissent le soir , l’EMMOREG est tout de suite mis au courant selon le quel , des partis politiques se réunissent à tel endroit dans le but de préparer un coup d’état . La même chose s’est produite quand des officiers supérieurs se réunissent , pourtant c’était une réunion dans le cadre de leur association

    • 4 février à 11:32 | Isandra (#7070) répond à betoko

      C’est une méthode à la Coréenne du nord,...copiée par Hery Martial,...

      Il cherche à tout prix le motif valable pour coincer Rajoelina,...

      Ce qu’il ne savait pas, si un coup d’Etat était en préparation, ils seraient les derniers au courant,...

    • 4 février à 14:06 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Merci de confirmer par vos associations d’affirmations que Rajoelina est très doué pour ce qui est des coups d’états. Tellement doué que ses potentielles victimes ne verraient rien venir...

    • 4 février à 14:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Depuis des années,« ON » a injecté de l’argent et des dons dans le « SUD ».
      Une partie des « GROSSES FORTUNES » des étrangers ou métis et quelques « MALAGASY » viennent du SUD !==« MATERAUTO »==Les étrangers qui sont dans le sud se défendent à merveille !==« FOTUNE FACILE »==,des étrangers qui ne valent plus rien chez eux ;
      Pas d’autres commentaires !

      Basile RAMAHEFARISOA-19432
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 4 février à 15:31 | rakoto-neutre (#8588) répond à betoko

      Nos dirigeants agissent et controlent comme le GESTAPO de Hktler

    • 4 février à 15:33 | rakoto-neutre (#8588) répond à rakoto-neutre

      Lire HITLER

    • 4 février à 22:03 | takaka (#8449) répond à Isandra

      Ne soyez pas si vindicatif SVP ! Il ne fait que suivre la voie de don maître à propos des bombes etc, etc durant le tetezamitatra.
      Semez le vent, les typhons viendront.

    • 5 février à 00:37 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Alors plutôt que de raconter des konneries plantez-la !

  • 4 février à 11:26 | Isandra (#7070)

    Je me demande si Madagascar est en train d’être frappé par les dix plaies d’Egypte,...

    Après les criquets, la peste, les inondations, les saletés,...voilà maintenant, le Kéré,....et la suite...?

    Sans parler de la pauvreté qui s’est profondément installé n’étant prête à partir,...

    Quel mal Hery aurait t-il fait à cause duquel nous méritons des tels maux,...à part de « mitsipan-doha ny lakan’ny tana... »...?

    • 4 février à 11:57 | betoko (#413) répond à Isandra

      Dés maintenant tous ses adversaires potentiels pour 2018 doivent faire très attentions quelque soit son parti politique . J’ai regardé un reportage sur la chaîne Arté concernant la Thaïlande la semaine dernière , savez vous qu’en espace de 20 ans , il avait eu 14 coups d’état dans ce pays , la dernière remonte à 2014 .

    • 4 février à 12:13 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Ce que nous ne souhaitons pas pour notre pays,...mais, cela dépend beaucoup des comportements des dirigeants,...et de leurs pratiques,...

      S’ils voulaient verrouiller les appareils administratifs en leur faveur, pour rendre difficile l’alternance démocratique, les opposants n’auraient d’autre choix que passer par la révolution ou le coup d’Etat,...

      Pourtant, à l’allure où va la chose actuellement, ce régime ne fait que suivre le pas de leur prédécesseurs, ne retient aucune leçon sur notre histoire,...comme on dit souvent ici, les mêmes causes produisent les mêmes effets,...

    • 4 février à 12:23 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra,

      Comme je lis plus les Post, que d’en écrire, si je comprends bien d’après vos dires, le DJ BAC-8 lui aussi n’est qu’une Saloperie au même titre que les autres.
      Si c’est le cas c’est très surprenant de votre part d’arriver enfin à cette conclusion.

    • 4 février à 14:31 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra, d’abord on dit « mitsipa-doha laka-nitana (lakana nitana) ».

      Ensuite, demandez à Edgard Razafindravahy ce qu’il a ressenti lorsque, ayant été investi par le congrès du Tgv comme le candidat du parti aux dernières présidentielles, le président fondateur dudit parti a préféré apporter son soutien à un autre candidat en lice. Vous me direz que c’est le fondateur le boss et qu’il fait ce qui lui convient. Dame Rakotomavo et Edgard en ont pris effectivement acte et ont claqué la porte de ce parti bananier. Rajaonarimampianina ne peut-il pas faire pareil parce que jusqu’à preuve du contraire, c’est lui le boss dès qu’il a été proclamé élu ?

      L’ erreur de votre idôle des oranges c’est de ne pas avoir su cacher très longtemps son intention de jouer les marrionettistes et espérer rester aux platines pour faire chanter l’autre en playback. La mise en scène de la remise de la grosse clé du pouvoir ou la tentative d’imposer une cohabitation en faisant proposer Resampa comme premier ministre (qui ne recevra d’ordres que du patron du Mapar), tout ça, c’était trop dur à avaler, même pour un amateur comme Rajao. Dj n’est vraiment pas une lumière en politique.

    • 4 février à 19:02 | Isandra (#7070) répond à Tsisdinika

      Vous comparez deux situations incomparables,...

      Un, Andry R n’a jamais soutenu Edgard, en tout cas, publiquement,...et il n’avait pas été tenu à respecter de cette décision du congrès de TGV, du fait qu’il était en dehors de l’appareil, en tant que Président de transition...

      Deux, Andry était le candidat naturel de la révolution orange, quand il avait décidé de se présenter tous les candidats ayant allégeances orange auraient dû tous se retirer dans la course, Edgard R et Hajo n’on pas fait,...pourtant, c’était convenu avec tout le monde au départ,...A vous de nous dire, qui n’ont pas tenu leur paroles dans cette histoire.

      Trois, Andry a soutenu Hery financièrement et politiquement, voire moralement, et que son équipe qui ont fait la majorité sur terrain pour les campagnes de celui-ci, sans lesquels Hery serait devenu membre de club de zéro virgule que Ndimby a créé,...même rang que Rajemison et Radavidson,...etc

      Ne serait ce que remercier à cet homme, comme tous les gens civilisé font et l’inculquent à leur enfants(qu’est qu’on dit...???), Hery aurait dû faire un geste de concession,...au lieu de tout accaparer comme il fait actuellement(PM, Président Assemblé, Senat, etc,...), miettes pour les restes. Tout cela, un jour, se retourne contre lui,... tôt ou tard,...

      Il n’a pas tiré des leçons sur nos passés : Ra8 et le Firaisankinam-pirenena(Ratsirahonana, Voninahitse, Marson Evariste, etc), Zafy Albert et le Hery velona,...cas presque similitude avec celui de Mapar et Hery,...Je répète encore une fois, les mêmes causes produisent les mêmes effets,...

    • 4 février à 19:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      son n’équipe qui a fait la majorité de job sur terrain,...

    • 4 février à 20:53 | kozobe (#7754) répond à Isandra

      L’une des pires choses, sinon la Pire des choses, qui aient été dans toute l’histoire de ce pays, est l’arrivée au pouvoir, suite à un coup d’Etat, d’une marionnette nommée Rajoelina. Coup d’Etat suivi d’une transition (excusez du peu) qui aurait durée cinq ans. Ceci équivaudrait à au moins dix milles plaies d’Egypte, au vu des conséquences que cette situation a entraînées.

    • 4 février à 22:08 | takaka (#8449) répond à Tsisdinika

      Une rédaction formidable qui est perçu par le commun des mortels.
      Je pense que sa Seigneurie Isandra a compris la leçon.

    • 5 février à 00:24 | isoarha (#8297) répond à betoko

      Bonsoir,
      Obama a finalisé la signature du PTP , l’un méga accord de libre échange d’avec les pays Asie Pacifique sauf la Chine, et il faut bien voir la montée en puissance des industries qui n’acceptent plus les souverainetés des pays où ils décident d’investir, les petits coup d’État vont se retrouver devant un tribunal et tout le monde va raquer, ils exigent un absolu et éternel sécurité de leur investissement.
      Ce qui fait qu’il devient très primordial de trier quelle industrie et quels secteurs d’activités à accepter, ne pas accepter importe qui et n’importe quoi .La misère incite à se lancer dans ces démarches à l’aveugle caractérisant le cas Malgache, juste à espérer qu’il n’y aura jamais plus de coup d’État dans ce pays. C’est un image de ce que l’avenir de l’économie mondiale dessine, mais, nous ne faisons pas partie de cette région , par contre, nous serons forcément dans les girons de la Chine, juste histoire de réciprocité ou combat d’ego de puissance, alors, alors !!!!
      Si les malgaches ne developpent pas une vision d’avenir avec des perspectives tangibles, le flou du premier plan nous engloutira.

    • 5 février à 09:39 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à kozobe

      Et avec la transition bis que nous fait subir son complice actuellement.
      10 ans de bordel !

  • 4 février à 11:36 | Turping (#1235)

    - L’antipode entre le « kere » et « l’inondation » ,où est le juste milieu pour que tout le monde puisse avoir accès à l’eau potable ?
    - Faute d’incriminer la société civile quasi absente ,l’ONG,....la responsabilité gouvernementale , plutôt l’irresponsabilité est visée dans les collimateurs.Gouverner c’est prévoir , or ,cette situation est cyclique !

    • 4 février à 14:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Turping

      Chaque année,depuis « X » années,cette période de soudure est du « PAIN BENI » pour les étrangers installés dans le « SUD » de Madagascar ;
      Le COMMERCE EST FLORISSANT !Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 4 février à 15:39 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Eh oui ! ce sont les ONG tant dénoncés ,y compris par vous même qui font le boulot en dehors des associations malgaches (insuffisantes) .Le gouvernement ,attend l’aide pour ne rien faire après.
      - Le reboisement par exemple est un projet intéressant pour pallier à la problématique existante.
      - Entre 1950 et 2015 ,Mscar a vu disparaître plus de 30% de ses forêts,en citant au passage la pratique sur brûlis,la fabrication des charbons de bois....
      - Or ,l’érosion des sols entraîne des glissements de terrain , la non rétention de l’eau,l’ensablement des rizières ,etc...la contre partie négative.
      - La déforestation est un problème qui s’est accéléré à vrai dire au XXème siècle.Le reboisement compense l’émission de CO2 (gaz à effet de serre pour préserver la planète ).A l’occasion de la COP21,l’association coeur de forêt a lancé une manifestation dans le but de ;« consommer et produire autrement »sans étiquette politIque..
      - Une association belge soutenue par e roi Baudoin a déjà planté 1million d’arbres.
      - L’association de Père Pedro :AKAMASOA ,graine de vie essaie de faire aussi quelques choses .
      - Malgré quelques initiatives gasy,que vous vouliez ou non l’ONG étranger joue un grand rôle au secours de la population.Il ne faut pas mélanger la politique de la françafrique à l’ONG de tout bord ,ce n’est pas pareil .
      - Il ne reste plus qu’à attendre Basile ,le PADESM et ses héritiers.
      - J’attends une réponse à la hauteur de mon post Basile sans avancer précipitamment le point barre !

    • 4 février à 18:53 | Dadabe (#9116) répond à Turping

      Voilà un Turping comme je les aime avec plein de bonnes choses, des idées, des faits, et une contribution intéressante sur le débat concernant la biodiversité et l’alimentation de la population malgache. Le vrai sujet du jour, je le souligne pour ceux qui radotent toujours leurs catéchisme militant. Merci à vous, Turping et Eloim !
      PS - Je ne sais toujours pas si j’aurai le droit de visiter le « chantier » dont parlait Eloim à proximité d’Antsirabe... (Je rappelle que l’adresse mail ’’nirinaharena gmail.com’’ est une VRAIE adresse électronique que je consulte chaque jour et servant à du courriel destiné à rester discret).

    • 4 février à 20:51 | Turping (#1235) répond à Dadabe

      Dadabe,
      - Je vous remercie de même. Eloim ne vous a pas oublié ,espérons -le qu’il va vous répondre.Oui, les domaines de l’agronomie ,l’élevage , halieutique,....sont intéressants. Si on s’investit réellement ,c’est un projet d’avenir .Vous avez parlé de l énergies renouvelable,on aura le temps d’en discuter.
      - D’ici ,quelques années ,je vais me mettre au pied d’oeuvre pour affronter la réalité !

  • 4 février à 11:40 | FINENGO (#7901)

    Bonjour !!!!

    Encore une fois de plus des nouvelles de désolation, que de réjouissance.
    Il ne passe une journée, sans que l’on parle de désastres dans ce Pays, et Par la même occasion, les désastres ne sont que des accumulations de Mauvaises Gouvernances.
    Madagascar n’est pas le seul Pays à subir Le phénomène climatique El Niño, Pas loin de nous l’ile de la Réunion, l’ile Maurice les subissent aussi et la Population s’en sorte 1000 fois mieux que les Malgaches.
    Ceci apparemment n’interpelle jamais nos Dirigeants, malgré qu’ils savent trop bien le pourquoi. Le plus abruti des Hommes sait, pour que l’eau ne stagne pas, il faut trouver le moyen de l’évacuer. Alors comment se fait-il que nos Dirigeants qui sont sensés à être les têtes Pensantes de la Nation n’arrivent pas à avoir le même raisonnement ne serait ce que d’un abruti. Bien sure la réponse on les a tous, car leurs Priorités n’ont jamais été le Pays et encore moins le Peuple, mais leur Propre Personne.

    Pour le Kéré dans le Sud, des exemples à suivre, existent depuis presque un demi siècle. Les Israéliens ont pu faire pousser tout ce qu’ils voulaient dans le désert du Sinaï. Du Blé, des légumes et ceci n’a pas été tenu comme un secret. Tout le monde savait et sait Pourquoi et comment ont-ils réussit cette transformation.

    Alors, je vais me permettre de dire à nos Dirigeants, en me basant sur l’idée de Diego, qu’ils sont sensé eux aussi à jeter un oeil sur le Forum, et voir même que certains puissent y participer car un Pseudo ne peut-être qu’un Pseudo. Donc Monsieur le Président et Messieurs les Ministres ainsi que les Députés et Sénateurs. Grâce à vos égoïsmes Maladifs, vous êtes entrain d’assassiner tout un Peuple. Ce Peuple qui vous a légué le Pouvoir, pas le Pouvoir pour vous enrichir, mais le Pouvoir à améliorer leur vie et à embellir le Pays. Mais on se rend bien compte que vous n’aviez rien à faire de leur demande, qui n’est d’ailleurs que votre Devoir . Vous leur faites des Grands Bras d’honneur en les détruisant un peu plus à chaque jour qui passe. En réalité ce n’est nullement pas la capacité de faire qui vous fait défaut, NON. C’est plutôt l’envie de faire, car vos intérêts se trouvent ailleurs. Sans être un Juriste, mais il me semblerait que vos comportements avoisinent le comportement d’un Groupe Génocidaire, qui est entrain de perpétrer le massacre du Peuple aussi bien Moralement que Physiquement.
    Vous n’êtes que des ASSASSINS.

    Bonne journée aux Respectables ..!!!!

    • 4 février à 12:42 | zaho (#699) répond à FINENGO

      Merci Finengo pour une explication aussi longue. Je ne prendrai que le cas de Diégo-Suarez où le dernier Magistrat qui a fait quelque pour cette ville est Monsieur VAVIHELY Alphonse(1969 à 1973 je crois, mais je n’en suis pas sûr). Les autres, rien. Il n’y a qu’à regarder l’aérogare de Diégo-Suarez à Arrachart. On a honte. je ne fais que répéter ce que j’ai écrit au début.

    • 4 février à 13:36 | rayyol (#110) répond à zaho

      Ils s en foutent de ce forum croyez vous que ce genre d individu s intéressent a ce que les malgaches pensent C est le moindre de leur souci Ils n ont aucun intérêt pour qui que ce soit excepté eux même
      Comme vous êtes tous naïfs Vous ne vous rendez pas compte de ce qu’ ils sont réellement .La seule façon C est un coup d état et que cette fois ci la communauté internationale se mêle de gestion laisser faire les Malgaches nous ramène sans cesse au même point
      Tout ceux la présent joue a la chaise musicale mais ce sont toujours les mêmes qui tournent au son de la musique

    • 4 février à 13:41 | DIPLOMAT (#846) répond à FINENGO

      L’exemple Israelien, est vrai, mais il est egalement valable pour les Jordaniens, et..... surtout les Éthiopiens.
      Les Ethiopiens, vous savez ce peuple pour lesquels la chanson USA for Africa avait été écrite.
      Ce peuple qui a lui aussi connu le communisme à la Ratsiraka ... et ses consèquences pour le peuple avec une crise alimentaire sans précedent !
      Où en sont ils maintenant les Ethiopiens ?
      Et bien , ce pays a une des plus grandes compagnies aeriennes d’Afrique ;
      Adis Abeba a maintenant son tramway
      Sa croissance selon The economist est à 2 chiffres pour la 7ème année consècutive !

      Voilà un exemple à suivre .... d’un pays d’Afrique qui a souffert, et qui a pris son destin seul entre ses mains AVEC FORCE ET DIGNITE

    • 4 février à 13:58 | rayyol (#110) répond à DIPLOMAT

      Amen .Il vaudrait peut être la peine de vérifier et analyser comment ils s en sont sortis Surement pas seuls
      Ont t ils cracher dans la main tendue comme le font les Malgaches Ont dit ici 9 pour le Malgache 1 pour le vazaha .
      Maintenant on est rendu a 10 pour le Malgache Comment en ce monde un peuple peut t il être aussi stupide .Chaque jour qui passe je voit ce comportement sans coup férir
      A une bonne action suit un abus comme si c était une obligation pour l étranger de les aider .
      Ici le proverbe qui dit nourrit un cochon il ch-e sur (caca) ton perron s applique très bien

    • 4 février à 14:12 | DIPLOMAT (#846) répond à rayyol

      Bonjour Rayyol,

      Aucun pays ne s’en est sortit seul ... AUCUN .
      La France au sortir de la guerre a eu le fameux plan Marshall, de même pour l’Allemagne le Japon, la corée etc....

      Mais il y a des pays qui savent saisir leur chance, et d’autres, qui savent attirer les calamités.
      Certains pays aujourd’hui font face au Terrorisme, d’autres à Zyka ... tous s’en sortiront, mais nous, les fiers Malgaches, avec notre orgueil si bien placé, nos intellectuels, notre jalousie .... nous devrons nous remettre sérieusement en question .

    • 4 février à 14:19 | FINENGO (#7901) répond à DIPLOMAT

      Bonjour DIPLOMAT,

      Oui c’est vrai, des exemples, il en existe quelques uns, et comme vous dites le cas de l’Ethiopie qui est est encore plus proche de nous Géographiquement parlant. Mais comme je l’ai dit dans mon Post, ce n’est nullement pas ni l’ignorance, ni l’incapacité de faire les choses qui manquent à nos Dirigeanst, mais c’est uniquement la volonté de faire, sachant pertinemment qu’ils ont tout ce qu’il faut devant eux. Mais leurs intérêts sont ailleurs.
      Et de ceci, je ne peux que les qualifier que des Génocidaires.
      Il est temps peut-être que le monde le sache et dit ouvertement que l’ Etat Malgache est un Etat Génocidaire pour son Propre Peuple et que les lois internationales leur soient appliqué, au même titre que d’autres Génocidaires dans le Monde.

      D’ailleurs je ne me fatigue plus, à renter dans des discutions partisanes qui persistent sur ce Forum. Il me se semble plus intéressant de lancer des critiques, même relativement violents pour dénoncer leurs Actes plus que Barbares et comme dirait Diego du Forum, il n’est pas improbable que certains de ses Dirigeants font lecture des Post du Forum voir même y participer comme la plus part avec un Pseudo. Je souhaite que ce cas de figure soit réel.

      Bonne journée à Vous ..!!!!

    • 4 février à 14:28 | FINENGO (#7901) répond à rayyol

      Bonjour rayyol,

      Je pense que votre réponse à DIPLOMAT est un peu défaitiste, voir inconsciente sans vouloir vous offenser.
      Comme disait DPLOMAT, il est bien rare que l’on s’en sort tout seul pour ne pas dire Jamais.
      Et je cautionne ce que dit DIPLOMAT. Pourquoi refoulons-nous les Mains qui nous sont tendues.
      Et ça, ça mérite plus qu’une simple réflexion.

      Bonne journée.!!!

    • 4 février à 14:51 | Turping (#1235) répond à rayyol

      Rayyol,
      - Justement,vous raisonnez à l’inverse à l’issue de sortie de crise à Madagascar.A moins que je me trompe vous étiez même l’un des partisans de la révolution orange de 2009 masquée sous forme d’un coup d’état.
      - On peut compatir sur ce que vous veniez de dire que les dirigeants s’en fichent de l’état catastrophique cyclique dans ce pays .
      - Par conséquent vous avez tort de souhaiter un coup d’état répétitif pour améliorer la situation.
      - Si le vrai soucis de la CI était d’améliorer le quotidien des malgaches on serait déjà parti loin .
      - La sortie de crise se repose sur la stabilité politique pérenne ,sans coup d’état ,la SOUVERAINETE NATIONALE depuis l’indépendance octroyée sous dépendance,dirigé par les politicards peu scrupuleux,les traîtres pour se rejeter les fautes après . Cette situation incombe l’ingérence interne venant de l’extérieur et aussi surtout l’irresponsabilité de nos gouvernants successifs à ne pas se solidariser pour la vraie union nationale pour relever le défi .
      — -Si les autres pays africains avancent ,c’est qu’ils sont en train de prendre une initiative collective ,de se réveiller .
      - Si la CI organise des élections ,mettre leur pions à la tête d’un pays ,dans les organisations des élections bidons à leur convenance .
      Conclusion :la CI ,la mondialisation ,les multilatéralisme ,etc....n’ont pas logiquement une vocation à diriger un pays souverain .
      - La remise en cause de l’Etat souverain ,paradoxalement reste inéluctable depuis la fin de la guerre froide en faisant évoluer les relations internationales.Exemple : lorsque l’Irak envahit le Koweit en 1990,le règlement multilatéral des conflits ,la réaction internationale permet d’autoriser des opérations militaires au niveau de l’ONU ;
      - Paradoxalement ,les membres de l’ONU ,ce qui dirige l’OTAN ,....sont sous l’égide des pays puissants en armement comme les USA ,la Russie ,....Quand leurs intérêts sont menacés ils interviennent .
      - Le contre exemple ,le génocide le plus spectaculaire du 20ème siècle se passait au RWANDA en 1994 .Face à cette tragédie ,de guerres interethniques ,de génocide humain provoquant 100 000 morts ,la CI ,l’ONU,restait dans l’impasse et l’impuissance totale.
      - Le RWANDA , renaît de ses cendres,.Les rwandais ont compris finalement comment se solidariser pour s’en sortir car ils ont compris que le développement de leur pays après de tel événement ,il y a eu une leçon à tirer sans attendre les autres .Comparé à Madagascar ,le RWANDA a un taux de croissance avoisinant les 7% avec stabilité politique.ILs sont sur le bon chemin ,mais pas nous ,...

    • 4 février à 14:56 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : le multilatéralisme,...

    • 4 février à 16:49 | Eloim (#8244) répond à FINENGO

      J’aime bien votre conception d’insister sur la qualité des agissements irresponsables de nos Dirigeants que vous qualifiez de génocidaires.
      Nous avons déjà des débats houleux sur le sujet d’élitisme et de l’intellectualisme au pays face à cette pauvreté incommensurable vécue par plus 85% des malgaches.
      Chaque homme d’ « Etat » a sa qualité dite point fort et point faible. La plupart, ce sont des élites politiques, économiques et d’autres sont des élites intellectuels. Etre élite ne veut pas dire forcément intellectuel et communément être intellectuel a un certain degré d’instruction académique en particulier universitaire ne peut pas être élite en soi.
      Voyez le parcours, les CV, des prétendants aux hauts fonctions de l’Etat ; ce sont des gens instruits, des expérimentés dans leur domaine de prédilection relatif, ; des intellectuels ayant des titres académiques enviables ; mais quelques résultats peuvent être récoltés de leurs exercices ? Rien ! mais ils peuvent interpréter d’une façon ou d’une autre, le contraire de la vision commune malgré que tout le monde voit autrement sous son angle selon ses intérêts immédiats.
      Alors, on se pose la question : où se situe-t-elle la faille ?
      La volonté !
      Si vous avez de la volonté d’agir, d’animer, de catalyser les actions, d’enthousiasmer le peuple, de stimuler l’ambition d’être un « citoyen actif » - encouragé et motivé, tout le monde se bât pour la bonne cause du pays.
      Pour illustrer : voyez l’activisme constaté aux écoliers, collégiens, lycéens - jeunes qui sont enthousiastes pour contribuer au téléthon initié pour le kéré du Sud de l’île. Cette action ne nécessite pas de l’aide de FMI ni BM ni ... ni ... Mais on arrive à faire quelques choses pour le peu qu’on a chez soi.
      Cela ne veut pas dire qu’on s’habitue à collecter des fonds comme ça tout le temps mais à titre ponctuel.
      Ce qu’on peut en tirer comme point positif c’est de faire participer tout le monde dans toute action pour le développement : l’Etat est un CATALYSEUR !
      C’est pourquoi, certains se battent pour la réorganisation et la restructuration du « fokonolona » selon son idée originale comme ce qu’a conçu le feu Colonel Ratsimandrava à son époque où il était Ministre de l’Intérieur sous le règne du Gal Ramanantsoa.
      Donc, le problème dans l’immédiat, c’est la définition du rôle de l’Etat en tant que « fanjakana ». Le fanjakana (Etat, ...) contient l’idée du mot « mpanjaka » (le Roi, Monarque, ...) qui gouverne à sens unique, avec de pensée unique, pire que la dictature d’une République.
      Alors, chez nous le PRM et les autres gouvernants pensent qu’ils sont « ROIS » au pays et font ce que bon leur semble.
      D’où la gabegie, la corruption, les trafics en tous genres, les abus de pouvoir, les vols et détournements des deniers et biens de l’Etat, ... Généralement, les fléaux qui appauvrissent le pays. Et quand est-ce qu’on ouvre ce CERCLE VICIEUX ?
      A chacun de nous d’y réfléchir !

    • 4 février à 17:56 | FINENGO (#7901) répond à Eloim

      Bonsoir Eloim,

      J’ai suivi la discussion que aviez eu avec Dadabe, qui pour ma Part est très intéressante. Concernant les activités Agricoles du Pays, ainsi sur les pesticides et ce qui peut en découler.
      Oui, je ne sais plus à quel Saint me vouer, et le fait de faire comme certains à rappeler sans cesse dans leur Post, de ce qui doit-être fait, je m’abstiens à ce genre de formule, sachant pertinemment que nos Dirigeants savent fort bien ce qu’il doit être fait et ce qu’il doivent faire.
      Ce n’est nullement pas du à leur ignorance, mais leurs intérêts se trouvent ailleurs.

      Et comme vous le dites, Ils (Les Dirigeants) s’octroient le statut du Roi, et s’octroient le droit de la Mise à Mort du Peuple. De ce fait je ne peux que les qualifier et autant qu’ils sont que d’un Groupe Génocidaire qui serait bien loin d’une simple formulation de circonstance.

      Bonne soirée à Vous !!!!!

    • 4 février à 19:00 | Dadabe (#9116) répond à Turping

      Un « détail », comme aurait dit Jean-Marie Le Pen : la tragédie du Rwanda (d’abord pour les Tutsis, ensuite pour les Hutus) est un drame absolu (plus de 800.000 morts). Mais, excusez-moi de le préciser, le génocide des Khmers rouges a fait plus d’un million de morts et la Shoah environ SIX MILLIONS de victimes juives (sans parler des centaines de milliers de Tsiganes, d’homosexuels, de communistes allemands etc, etc...). L’horreur ne se chiffre évidemment pas. Mais l’Histoire est là, implacable, il ne s’agit pas de la transformer. Merci.
      Ps - En revanche, tout à fait vrai que le Rwanda donne une belle leçon d’humanité au monde entier (je n’en dirai pas autant de son président actuel Kagame qui voudrait devenir, lui aussi, président à vie).

    • 5 février à 09:58 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à DIPLOMAT

      Ne faut-il pas se poser la question de l’omniprésence de l’Armée Malgache dans les arcanes du pouvoir ? En quoi une formation militaire peut-elle donner la faculté de gouverner.
      Les coups d’état militaires, la présence systématique de militaires dans les différents gouvernements qui se sont succédés depuis 1972, voilà la cause du sous-développement du pays !

    • 5 février à 10:18 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à FINENGO

      Fanjakana, Mpanjaka (zaka) ---> règne roi
      Pourquoi ne pas adopter :
      Fanamoriana, Mpanamory (hamory) ---> gouvernement, chef de gouvernement.

      C’est un choix entre dictature et démocratie !

  • 4 février à 14:13 | rayyol (#110)

    Je suis surement très stupide de m intéresser a la cause Malgache et de lire les commentaires sur ce site peut être parce que j i une famille Malgache et que j aimerais améliorer la situation de ceux ci en général
    Et je ne sais pas qui lire pour être d une utilité quelconque Je n ai jamais gagne un sous a Madagascar mais j en dépense beaucoup.
    Mais je navigue de désillusion en désillusion.
    En Occident vous seriez pour la plupart dans un centre d achat a prendre un cafe et a discourir sur vos maladies et bobo, et vous raconter vos rendez vous chez le médecin .
    Je n aime pas critiquer mais jamais rien de bon n est sorti de ce site .
    D ailleurs je m en désintéresse de plus en plus n y croyant plus Point besoin de me dire de dégager je peux le faire seul

    • 4 février à 15:40 | Eloim (#8244) répond à rayyol

      Vous n’avez aucun regret à vous faire si vous oeuvrez pour la bonne cause de l’humanité où que vous soyez dans ce petit monde. Peut-être, vous faites allusions à ce qu’on vous attribue un prix quelconque d’oeuvre humanitaire, NON ; la plus belle récompense pour vous c’est d’avoir l’esprit tranquille d’avoir sauvé des vies, d’avoir fait pour le bien-être des vôtres. N’est-ce pas un minimum de chose que chacun doit faire au moins une fois dans sa vie ?

    • 4 février à 19:06 | Dadabe (#9116) répond à Eloim

      Vous avez raison. Aussi modeste que cela soit, ce que quelqu’un a fait en bien, il l’a fait. Les désillusions font partie du quotidien. Mais il y a des moments de joie. Chacun est libre, ce forum n’est pas indispensable pour vivre et se sentir bien dans ses baskets mais plus nombreux seront les gens de qualité et moins « visibles » et « polluants » seront certains autres. Capito ?, comme dirait qui vous savez qui ne sait pas grand-chose, surtout en italien.

  • 4 février à 16:17 | diego (#531)

    Bonjour,

    Comment faire face à tous ces problème que le pays doit faire face aujourd’hui si ce pays n’a même pas un Budget ?

    Le regime de Mr R. Hery nous dit que le pays a de Budget, et bien ce regime a une chance de nous le prouver.

    Mr R. Hery et ses alliés et son gouvernement ont l’occasion aujourd’hui de nous faire la démonstration que le pays est gouverné.

    Comment fait-on pour développer et faire sortir de la pauvreté et de l’instabilité politique un pays dans lequel l’ensemble des pouvoirs publics se sont affaiblis et les Institutions ont explosé, empoisonnées par la corruption ?

    Deux réponses :

    - la prémiere réponse doit être politique. La deuxième est une politique économique !

    Au moment où on nous dit qu’il y aurait un remaniement, on apprend que le KERE fait des victimes et des sinistrés ailleurs, et des crises sanitaires vont s’y greffer etc......

    On nous dit que le regime est légitime. Plus personne ne le conteste, mais après ?

    Il faut doter le pays d’un budget, retablir l’autorité de l’État, reconstruire les Institutions, et enfin rétablir la légitimité de nos élus. Mr R. Hery doit être conscient qu’il ne fait que passer, le temps d’un ou des mandats à la tête de la Nation :

    - il faut donc qu’il cesse de se comporter en PDG d’une grande compagnie.

    Il faut penser comment rendre le pays gouvernable en tout temps, tout en observant sa souveraineté :

    - une crise ne doit pas être tout le temps institutionnelle. Cela n’a pas sens.

    Ce sont les partis politiques et leurs leaders respectifs qui sont en crise et cette crise n’a rien à faire dans la Constitution.

    Il faut tout budgéter !

    • 4 février à 17:34 | diego (#531) répond à diego

      Bonjour,

      On parle aussi ce matin la 1er cause de l’insécurité alimentaire, enfin un sujet interessant, je devrais dire....

      Une instabilité institutionnelle, qui, de facto, entraine l’affaiblissement de l’État et de toutes les Institutions regalienne est la première cause de l’insécurité alimentaire

    • 4 février à 18:34 | walesa (#5863) répond à diego

      Bonjour Diego,
      Avec ce qu’on a (genre de politicards) j’ai peur, que d’avoir eu un quelconque budget ne suffit simplement pas ! Ce budget avant tout servira leur interets personnels ! Les miettes pourront servir à prolonger l’agonie des affamées ! Au lieu d’attendre ceux « mpamatsy vola saroty » de ONG, PAM, BM et autres qui appauvrissent Madagascar il faut bouger soi-meme et aller chercher la solution dans la brousse ! Je vous assure, que des solutions existent et ne necessitent pas bcp d’argent ! Par contre elles ont besoin de vrais créateurs-concepteurs et réalisateurs- animateurs de leurs visions pour le developpement du monde rural ! Ce monde a un potentiel enorme. Dans le sud-ouest de Madagascar je connais plusieurs petites rivières, ou avec un peu de frais et mains d’oeuvre des villageois nous pouvons construire de petits barrages hydro-agricoles pour les rizières. Sinon c’est un gaspillage d’eau, qui se deverse inutilement dans l’océan. Envoyons des animateurs pour ces paysans, des ingenieurs, techniciens, hydrologues, geometres... Nous y verrons les résultats ! N’attendons pas assis au pieds d’une maison, n’attendons pas d’un decret d’un président, car cela ne servira à rien ! Bougeons un peu ! Pour notre bien commun ! Courrage !

  • 4 février à 19:48 | Mihaino (#1437)

    Tous les commentaires que j’ai lus dans cette colonne sont instructifs et très enrichissants à mon avis. Merci à vous tous sans exception !
    Quant à moi , je suis persuadé que sans une opposition bien organisée , capable de présenter un contre projet de l’Exécutif actuel , notre Pays ne connaîtra jamais un vrai développement dans tous les domaines ( économie , santé , environnement , éducation ....) ;
    J’ai écrit sur l’autre colonne traitant du manque de volonté politique pour pallier l’insécurité alimentaire que notre PRM Hery et le HVM ont verrouillé tout le système et les institutions de notre Pays dans le but de briguer un 2è mandat . Pas de soucis si le Peuple est satisfait de toutes ses actions & réalisations concrètes répondant à ses attentes , réalisées durant le 1er mandat ??!!
    Toutefois , personne n’est dupe car tous nos gouvernants actuels n’ont pas obtenu de bons résultats jusqu’à maintenant et en plus , ils ont failli subir une déchéance de la part de l’AN !
    Il faut déverrouiller tout le système grâce à la création d’une opposition forte composée des partis et/ou des personnes conscientes du danger actuel que rencontre notre belle île ! Sans opposition , le HVM & CONSORTS, les politicards lèche -C., continueront de nous emmener vers une destination inconnue ....Au lieu de se lamenter et de critiquer sans cesse , les leaders politiques contre ce régime devraient unir leurs forces et leurs projets en écrasant sous leurs pieds leur fierté , leur susceptibilité , leur égoïsme . Une opposition plurielle , unie serait à même de contrer le HVM dans toutes les élections futures . Par contre , une opposition divisée favoriserait sûrement les personnes aux affaires actuellement . 2018 n’est pas loin et mieux vaut se préparer dès maintenant pour avoir une alternance dans la gouvernance de Madagascar , pays que nous aimons tous !

  • 4 février à 20:22 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar est un pays extrêmement pauvre. Cela n’est pas arrivé over night comme on dit. Cela s’est mis en place bien longtemps.

    Mais - walesa - je ne crois pas à un développement d’un pays à l’absence d’un État fort stable et neutre, et de surcroît dans un pays dans lequel les politiciens ne savent même plus dans quelle République est le pays qu’ils dirigent. !

    Comment se prendre pour instaurer durablement une stabilité politique ?

    C’est uniquement lorsque le pays est stable qu’un pays, dans son ensemble, puisse, mécaniquement, penser à son avenir :

    - à solidifier les partis politique, à reflechir sur l’Enseignement, à l’Autosuffisant , à la Santé, à l’entretiens des Infrastructures du pays, bref penser aux réformes qui s’imposent.

    À mon sens, il faut que l’État existe, en ordre et doit être riche pour qu’un pays puisse espérer se développer et sortir d’une manière définitive de la pauvreté.

    Les initiatives citoyennes, nobles soient-elles, ne sortiront pas le pays de sous-développement. Ces initiatives qui évitent qu’il n’y ait pas de milliers des morts par mois à Madagascar. Mais le pays ne cesse de s’appauvrir.

    Un pays a besoin de la politique. C’est la politique qui sortirait le pays de crise et de la pauvreté.

    • 4 février à 21:31 | walesa (#5863) répond à diego

      Oui Diego, on a absolument besoin d’un Etat stable et efficace... Mais peut etre qu’on va l’attendre encore des années voir des decennies ! Car nous ne pouvons pas changer ce régime suicidaire nous-memes ! Mais je ne veux pas tout de meme rester immobilisé à cause de cet impass politique ! D’ailleur, pour ameliorer le sort de Malgaches on a pas besoin ni d’argent de Hery ni d’argent de vazahas ! On a seulement besoin d’une vision, d’un esprit d’initiative et de recherche et d’une vrai volonté à réussir. Malgre tout !

  • 4 février à 20:28 | DanBe (#2256)

    Quand laissera-t-on le Bon Dieu, les Experts et El Nino en dehors de nos problèmes ?
    Ils n’ont absolument rien à y voir !

    Aussi loin que je me rappelle, nous avons eu des cyclones, des dépressions ou même simplement des saisons des pluies plus fortes que d’autres.
    On dirait que nous découvrons que nous vivons dans un pays tropical, avec une saison des pluies…

    Pourquoi nos routes s’en vont dans les rivières en crues ?

    Alors bien sûr, il y a l’incompétence des dirigeants (pour les routes par exemple), mais est-ce la seule raison ? Ne sommes-nous pas collectivement tous un peu responsables ?

    Dans le village près de chez moi, c’est une catastrophe ! Ils sont tous dans 50cm d’eau depuis trois jours… J’ai vu ce village depuis très longtemps, et cela fait seulement une douzaine d’année qu’il est inondé en cas de fortes pluies et à chaque année un peu plus…
    Pourquoi ? Parce que quelques grosses constructions autour ont bouché les possibilités d’écoulement d’eau. Parce que l’on ne nettoie pas les canaux restant qui se bouche (quand on y jette pas ses propres ordures…)… Et après, tout le village vient, sous la pluie, dans l’urgence curer les canaux déjà insuffisant…

    Cela fait des années que je préviens le chef de village, le fokontany, les habitants, la mairie, le district… Exigez que les nouvelles constructions respectent l’écoulement naturel et ancestrale des eaux, vous êtes nombreux, vous êtes natifs, vous connaissez votre village et ses environs… Exigez, battez-vous !
    Rien… On laisse faire… On attend le déluge… Et en plus on m’en veut parce que j’avais raison et que je parle trop…

    Tout un village… Je ne parle pas du Président de la République ! Même pas d’un député... Tout un village dans l’eau, parce que au final, tout le monde s’en moque et attends qu’un député ou un président providentiel règle le problème....

    Moi, je me suis organisé et battu, ma maison n’est pas inondée, à deux cent mètres du village…

    • 4 février à 20:31 | DanBe (#2256) répond à DanBe

      Pour le sud, je connais moins bien le problème... Mais là aussi, je pense que si tout le monde s’y mets, collectivement, sans attendre un dieu président ou un dieu député qui va tout régler, on doit pouvoir au moins diminuer le problème.

    • 4 février à 21:17 | kozobe (#7754) répond à DanBe

      Hélas ! Il y a beaucoup de choses vraies dans ce que vous dites là. Cette attitude irresponsable et suicidaire de toujours attendre tout des autres, ou que les problèmes finissent par se résoudre d’eux-mêmes.

    • 4 février à 21:53 | Dadabe (#9116) répond à DanBe

      Nos antagonismes, pour ne pas dire plus, sont connus sur ce forum. Mais l’honnêteté me force à vous dire, DanBe, que votre témoignage est criant de vérité et qu’on aimerait en lire plus souvent car ce sont les VRAIS problèmes de Madagascar. J’ai moi-même connu ce type d’aberrations et « mes » solutions (le bon sens, tout simplement) n’ont évidemment pas été prises en compte puisque je suis un vazaha et que « tri sélectif » ne doit pas bien se traduite en malgache.... Alors, étant plus que fatigué de voir des tout-petits fouiller dans un bac à ordures jamais vidé mais dans lequel je ne sais qui mettait le feu (beaucoup de plastiques, bonjour les petits poumons !) j’ai payé de ma poche trois ouvriers et une charrette durant cinq jours. Tout le monde semblait content... Un mois plus tard, de retour de la côte, les mêmes tas d’ordures, les mêmes petits enfants sales, le nez coulant, les yeux rougis, les mêmes fumées de plastiques et de morceaux de pneus, hyper-dangereuses pour la santé. Bref, j’ai renoncé. Par pour tout. Mais sur ce coup-là, j’ai renoncé.

    • 4 février à 22:00 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Ps - Le bon Dieu, ses saints, prophètes et autres grands prêtres n’ont effectivement rien à voir dans les problèmes de société. Les experts peuvent être utiles sur des points techniques précis. Et El Nino et les cyclones font ce qu’ils ont à faire, malheureusement... Les Malgaches ne sont que des hommes comme les autres mais ils sont responsables de leur destin. Qu’ils le prennent en main, vraiment, avec l’aide internationale bien entendu. Tout le monde a besoin d’être aidé, quoi de plus normal et juste ? Ce sont les prévaricateurs, les corrompus, les gros criquets qui doivent passer à la casserole (autrefois je disais « une balle dans la nuque », mais ça ne fait pas très pacifiste... La casserole, c’est bien, avec du gros sel, du piment et une cuisson à feu doux pour l’éternité. L’enfer, quoi).

    • 4 février à 23:22 | FINENGO (#7901) répond à DanBe

      Bonsoir DanBe,
      Je reconnais que nous ne sommes pas d’une attente joviale, mais au même titre que Dadabe, je ne peux vous dire que vos propos sont d’une réalité incontestable.
      Nous malgaches dans la plus part du temps nous aimons être servi. Et jusqu’à se dire pourquoi moi mais pas lui. A croire que nous avions pris l’habitude d’être assisté ou tout simple c’est dans nos gènes d’être tout simplement des assistés, jusqu’à attendre que ça soit d’autres qui font à notre place que nous même avons la possibilité de faire.

      Le Sud est une région que je connais très très mal malheureusement, mais le phénomène d’assistanat est maître mot dans toute la Grande Ile je pense.
      Connaissant Bien l’ile sainte Marie, je peux confirmer vos dires, car il se passe comme vous le dite. Tous les affluents se jetant à la mer ne sont jamais entretenus, sans compter que l’on y déverse des tas de Poubelles de tout genre, sans compter la puanteur qui y règne certaines personnes trouvent encore le moyen d’y faire la lessive et laver les marmites et les assiettes. Et pourtant cette ile est réputée pour être touristique. Les Dirigeants sont ce qu’ils sont certes, mais le Peuple lui même malgré qu’il soit à plaindre, a une part de tâches qu’il refuse de faire et se pénalise lui même dans beaucoup de domaines.

      Bonne soirée à Vous ..!!!

  • 5 février à 01:20 | diego (#531)

    Bonjour Mr Ramahefarisoa,

    Je ne veux pas être irrespectueux, Mr Ramahefarisoa.

    Vous me répondez toujours comme si je suis la personne malade. Vous ne répondez pas à ma question par exemple :

    - dans quelle République sommes-nous à Madagascar ?

    En ce qui concerne la Constitution, ma question pour vous est toute simple :

    - est-ce qu’un coup d’État peut changer une Constitution ?

    Autrement dit que fait un coup d’État dans la Constitution ? Peut-être pour changer la Constitution, et faire autres choses, mais est-ce légal ?

    Mba tsy hisiany fanambakana, inona no tena marina ?

    Et c’est écrit où exactement ce fameux droit accordé aux putschistes de changer la Constitution et nous met de facto sur un fait dont plus personne n’a visiblement pas l’intention de changer, ni même d’en parler, y compris le président, lui-même, qui est très chatouillé s’agissant de sa légitimité, et il l’est :

    - ce fameux référendum organisé en pleine crise institutionnelle, dans une période trouble où le pays n’avait justement pas des élus et des représentants légitimes pour cautionner la légitimité d’un tel acte ?

    Vous savez Mr Ramahefarisoa, Madagascar est pauvre et instable, parce que la classe politique et les élites du pays le veulent bien.

    Dans quelle République sommes-nous ? Il va falloir un jour nous l’expliquer. Madagascar a des intellectuels, des élites brillantes et des politiciens qui savent très bien ce qu’ils font :

    - alors dans quelle République sommes-nous à Madagascar ? Après, on peut nous faire les discours qu’on veut.

  • 5 février à 02:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Au fond,l’opérateur « ORANGE » a perdu le procès qu’il a intenté puisque la juridiction (-le Conseil d’Etat-) a rejeté sa demande contestant le décret d’application N° 2006-213,instituant l’autorité de régulation des technologies de Madagascar (-ARTEC-) de la loi n] 2005-023 du 17 octobre 2005 portant refonte de lma loi n° 96-034 du 27 janvier 1997,portant réforme institutionnelle institutionnelle du secteur de télécommunications.

    C’est une affaire importante,mais on n’en parle pas.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 106