Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 18h18
 

Economie

2% seulement des jeunes se lancent dans l’entreprenariat

jeudi 13 novembre 2014 | Léa Ratsiazo

Le Club Entrepreneur Étudiant organise la 3ème édition du « global entrepreneurship » le 19 et 20 novembre 2014 à Antananarivo afin d’appuyer les jeunes qui veulent se lancer dans l’entreprenariat. Car la grande majorité des jeunes Malgaches n’ose pas se lancer dans l’entreprenariat, constate Mino Andriamasinoro du Club Entrepreneur Étudiant. « 2% seulement des jeunes Malgaches osent se lancer dans l’entreprenariat » selon ce responsable. Plusieurs facteurs expliquent cette situation dont en premier lieu l’absence d’idée, l’absence de vision et la non préparation à une carrière. « Combien de fois avons-nous entendu des étudiants de 3ème voire de 4ème année qui déclarent ne pas savoir ce qu’ils veulent faire une fois sortis de l’université ? » constate le club. Et même s’ils ont des idées, les jeunes ne disposent pas de réseau et ne savent pas que faire.

L’absence de financement est considérée comme beaucoup comme frein à l’entreprenariat des jeunes : « ce n’est pas toujours vrai » affirme Mino Andriamasinoro. C’est le manque d’idée et de relations, associée à l’absence de goût du risque qui constituent les principaux blocages des jeunes. Or il faut inciter les jeunes dans l’aventure de la création d’entreprises et des PME (petites et moyennes entreprises) notamment, affirment les jeunes du club. Dans tous les pays développés, les PME sont les piliers de l’économie, il n’y a aucune raison pour que Madagascar déroge à cette règle, ainsi il faut inciter les jeunes à entreprendre. Dans le cadre de ce colloque, les membres du club vont mettre en relation les jeunes avec les professionnels, les aider à chercher des financements, les mettre en réseau… Bref, tout sera mis en œuvre pour les aider à se lancer.

15 commentaires

Vos commentaires

  • 13 novembre 2014 à 08:47 | meloky (#637)

    Soyez positive, car ca commence !!!

    Les jeunes patriotiques et battiseurs du pays commencent a savoir l’importance d’embarquer dans le monde de l’investissement econimique !!!

  • 13 novembre 2014 à 08:50 | caro (#7940)

    Cette mollesse entrepreneuriale, à vrai dire, ne concerne pas uniquement la jeunesse mais l’ensemble du monde actif. La creation d’entreprise n’est pas encore rentrée dans les mœurs.

    Il y a une grande nécessité de réformer en profondeur les formations dans le pays qui ne produisent que des diplômés sans bagages pratiques.

  • 13 novembre 2014 à 10:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Les jeunes..
    Maintenant,ils sont =presque ==tous boursiers pour leurs études ..Il faut suivre le processus de la vie nationale :
    - Rendre au Pays ce qu’on lui doit
    - et assumer son devoir national,bref faire son « SERVICE NATIONAL » ==d’abord==,sans exception ni privilège ou sursis.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 13 novembre 2014 à 11:39 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    Rien d’étonnant à ce statistique quant le ministère concerné porte le titre de Fonction Publique (Ministère de la Fonction Publique/FOP) : Développer ce genre d’activité ne fait pas parti de l’objectif de nos dirigeants depuis toujours.
    Ils se contentent seulement de former des fonctionnaires.

  • 13 novembre 2014 à 12:13 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Ils n’ont qu’à faire comme le djiste

    S’allier avec les mafieux , karana-pakis en particulier, tirer dans le dos des malagasy , danser en uniforme Idiamine sur un jeep , et après avoir détourner des centaines milliards : laisser les c.o.u.i.....ons nager dans leur m.e.r.d.e

    ,

  • 13 novembre 2014 à 15:22 | Turping (#1235)

    - Avant de susciter les jeunes à aller vers l’entrepreunariat ,il devrait y avoir une politique gouvernementale comme le PND à aller vers ce sens .
    - Une politique gouvernementale ,de formation ,d’éducation ,de réconversion même des « dahalos » à produire vers le secteur des PME(petites et moyennes entreprises) ,plus particulièrement sur les secteurs agro-alimentaire,etc... .
    - Une politique gouvernementale jouant même le rôle d’intérmédiaire ,cautionneur de ceux qui ont des projets valables et viables afin que les banques puissent emprunter (une réciprocité entre le prêteur ,et l’emprenteur).
    - Est-ce que l’état bananier a t-il pris les moindres mesures en la matière ? les problèmes sécuritaires (braquage ,vols à main armée ,etc,...) où la culture de l’argent facile ,de dépouiller les autres sont sont-elles de mises ?
    - Force est de constater que si seulement 2% des jeunes seulement se lancent dans l’entrepreunariat s’explique par le fait que ces 2% des jeunes ont pris des initiatives personnelles ,familiales selon leurs moyens ,leur statut social ,etc....à prendre le risque ( de s’en sortir ou perdre la face ) car les emplois ,le problème lié au chômage ,problèmes sociaux ne sont pas les vrais points forts des gouvernants malagaches.Se remplir les poches d’abord,les conflits d’intérêts pour faire la politique en jouant le rôle d’usrpateur ,le déluge après moi,hélas !

    • 13 novembre 2014 à 15:25 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....l’emprunteur....

    • 13 novembre 2014 à 17:41 | Razaka (#7817) répond à Turping

      Hello Turping,

      # # Une révolution sur la Vision des choses est plus que nécessaire.
      C’est ce que l’on appelle aussi Changement de Mentalité à appliquer dans tous les Niveaux de la Société.
      Je suis conscient que c’est dur et difficile voire même impossible pour certaine Mentalité, au service d’une Totale Pourriture de la Corruption et l’indécence avec.
      Les Jeunes de chaque génération qui se sont imprégnés des Crises et des Instabilités politiques récursives et génératrices de Pauvretés, ont du mal à avoir la Culture du lendemain. C’est ce qui freine (notamment) à mon sens leur Courage pour l’Aventure.
      C’est naturel, la vision de l’Avenir se limite à trouver ce qu’on pourrait manger demain ou dans un mois tout au plus pour la majorité.
      Le Vol et l’Argent facile de toute Corruption sont aussi les vecteurs d’une mauvaise éducation. L’Exemple doit venir d’en haut.

      # # Côté moyen intellectuel, nous avons un Département en Sciences Economique très avancé à l’Université, ce ne sont pas les idées qui y manquent, mais l’Absence d’Animation d’Incubateur de PME / PMI qui fait que les Jeunes n’ont pas de vrais Repères et de Plans au niveau Business, même après des Etudes Universitaires.
      Un Forum y affèrent de façon périodique n’est donc pas suffisant pour Madà, car il y a tellement de travail à faire en amont.
      Au NIVEAU Des IDEES, il est donc plus facile de créer des PME / PMI utiles au développement de Madagascar que de les faire en Europe par exemple.
      La raison est simple, il manque tellement de tout à Madagascar ! Car au niveau des demandes, elles sont vraiment innombrables surtout en PPN (Santé, Logement, Education).

      # # Une autre Gouvernance permettrait au moins d’impliquer les Ministères à favoriser l’Entreprenariat des Jeunes.
      Créer une Banque de Développement à Capital majoritairement Malgache pourrait être utile. Cette démarche attirerait les Malgaches qui en ont les moyens, d’investir localement. Ce qui n’est toujours le cas, faute de très mauvaise Gouvernance.
      = Non seulement, cette Banque pourrait aider un Campus d’Incubateur permanent de PME, pour développer l’Entreprenariat, l’Innovation et la Création par des Malgaches ; mais cela ferait aussi encore plus de Capitaines de l’Industrie Malgaches qui créeront de vrais Emplois dans toutes les couches de la Société. Contrairement aux Indo-Pakistanais qui ne développent en général que leur Comptoirs.
      = Un nouveau Gouvernement de Techniciens est donc obligatoire pour concevoir et réglementer toutes les Offres côté Acteurs Economiques.
      Car des Règles Fiscales adaptées à la Situation économique de Madagascar favoriseront un Développement Inclusif et permettront (par exemple) un Equilibre du Financement public aux Bénéfices de l’Education et de l’Enseignement. (Mais aussi aux plus Démunis)

      # # Personnellement, le retour au sommet du Pouvoir de tous Ceux qui étaient déjà là auparavant n’est pas vraiment une bonne chose pour le Pays.
      La Jeunesse, l’Education et l’Enseignement sont les véritables moteurs au service d’un meilleur Avenir pour Madagascar. Je pense.
      Laissez donc la place aux Jeunes et à toutes les NOUVELLES bonnes volontés pour Gouverner AUTREMENT.

      Best Regards

    • 13 novembre 2014 à 18:57 | Turping (#1235) répond à Razaka

      L’ami Razaka ,
      - Merci ! un commentaire ,une réponse très pertinente de votre part ,d’autant plus que vous êtes un jeune .Vous commentez en y apportant aussi les réponses .
      - Oui,depuis notre dernière discussion ,il faudrait que les jeunes fassent une révolution sociétale ,raison de plus les 70% de la population malgache ont moins de 35ans .Par conséquent ,la majorité des politicards ne sont pas des jeunes .
      - Même au niveau politique en parlant de cette révolution ,il faut que les jeunes prennent une place au sein même de l’assemblée nationale .
      - Comme les gournements successifs s’en fichent de ce côté là ,il y a peut-être des manières à procéder pour y arriver (créations syndicales des associations d’étudiants ,créations d’associations des étudiants chômeurs ayant terminé leurs études ,etc,.....)pour créer des pressions ,de nouvelles perpectives que d’attendre indéfinement le néant pour faire bouger les choses .
      - A Madagascar ,il y a beaucoup de choses à faire à condition d’avoir les nerfs d’acier ,le volontarisme ,lle courage ,la perséverence ,le minimum de moyen ,....Si on parle de 2% seulement des jeunes qui se lancent dans l’entreprenariat ,c’est qu’il y a des défis à soulever .C’est de ce côté là qui nous différencie de la Corée du Nord et les autres pays ,l’avez-vous constaté ?
      - De la part du gouvernement ,il faut qu’il y ait le minimum de soutien à apporter si on veut que les lignes frontales bougent.
      Have a nice day !

    • 13 novembre 2014 à 19:04 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire :Corée du Sud ( I am sorry !) ;gouvernements ; perspectives. :: :

    • 13 novembre 2014 à 20:04 | Razaka (#7817) répond à Turping

      ...
      # # J’ai vécu 9 mois en South Korea pour mon Stage à la fin de mes études complémentaires.
      Car j’ai fait une école en Management et Gouvernance (en 24 mois) après avoir terminé une Ecole d’Ingénieur. Cela fait 1 an que je bosse dans une Multinationale. Maintenant il faudra que je pense à construire ma vie familiale aussi, car il n’y a pas que le travail dans la vie
      J’y ai donc côtoyé beaucoup de Koréens. Je pourrai dire que je connais surtout les Jeunes Koréens.
      Pour répondre à votre question, j’ai bien évidemment constaté la très grande différence entre ce Pays et tous les Autres en général y compris le Nôtre.
      = Pourquoi justement la South Korea, ayant subie une occupation Japonaise et malgré une Présence Américaine depuis des décennies, y compris dans le domaine Investissements, le Peuple Sud-Coréen a pu rester Solidaire entre eux.
      = L’Histoire de ce Pays a fait que les Koréens du Sud sont restés solidaires, le Peuple est resté presque lui-même dans sa Mentalité et dans Culture.
      Pourquoi, car ni le JAPON ni les USA n’ont pas le Modèle de domination comme la France qui a fait ce que c’est de la ‘’FrançArique’’ !

      # # Pourriez-vous imaginer ne serait-ce qu’un seul instant aucun autre Pays, agir comme South Korea en 1997-1998, qui récoltait 200 tonnes d’or par des dons d’une population qui voulait sauver son pays ?
      = Cette valeur que l’on appelle aussi la ‘’fraternité’’ ou la ‘’solidarité’’ manque de plus en plus dans des pays où l’individualisme ne cesse de se développer, ralentissant les évolutions. Paradoxalement, la Corée du Sud est le pays de l’Internet, cette technologie qui développe les individualités... Un contraste qui prouve que la Corée n’est définitivement pas pareille que les autres...
      = Une technologie encore jamais vue, une tâche quotidienne ultra-simplifiée, une rapidité dans la mise en place d’une décision politique, bref, des choses qui mettraient des mois voire des années à prendre forme dans un pays comme la France (pourtant occidentalisée et « moderne ») où le temps entre la prise de décision ou la réaction, et la mise en place peut parfois durer des mois voire des années.
      = Passer en un demi-siècle d’un PIB par habitant du niveau plus bas que la Côte d’Ivoire, pour devenir ce qu’elle est actuellement.
      = Insérer une puce dans les cartes de crédit pour collecter des points ‘’Eco-Friendly’’ afin de responsabiliser la population sur les questions environnementales (une mesure qui demandera des années avant de pouvoir exister ailleurs.

      # # C’est pour cela que je pense que, la Constitution telle qu’elle a été faite à Madà, même votée pendant la HAT, ne correspond pas à mon sens, à une aspiration du vrai développement de Madagascar. D’ailleurs, elle n’est même pas respectée.
      Elle a été importée d’autres Pays où la Mentalité et la Culture Politique et économique malgache ne sont pas encore préparées pour de telle Constitution, car (par exemple) il y a encore absence de Vrai Grand Parti Politique fiable et fidèle à ses Programmes.

      Read You at next time

    • 13 novembre 2014 à 22:37 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Razaka

      Quand je vous ai lu la première fois , je me disais

      Je me disais que Razaka n’est pas malagasy mais asiatique

      Car une telle mentalité n’existe que chez les asiatiques

      Et j’ai retenu que c’est la deuxième fois que les mots Grand Parti Politique
      sont utilisés

      Et puis il n’y a qu’en Asie pour trouver des peuples RESISTER et perseverer pendant un demi siècle

      Peut ètre qu’il faudrait que Madagasikara connaisse une CATASTROPHE qui
      ’effacerait’ plus de 10 millions de personnes pour que , comme dirait les poetes , UN JOUR VA VIENDRE

    • 13 novembre 2014 à 22:59 | Razaka (#7817) répond à Rakotoasitera Fidy

      ...
      Je suis entièrement d’accord avec Vous Fidy,
      Il n’y a pas que certains Pays Asiatiques qui seraient capable d’effectuer un tel défis. Sauf qu’à mon âge, je n’ai pas encore eu le temps de mieux connaître les autres. Cela va viendre comme vous dites.
      Les expériences ne peuvent pas être acquises en si peu de temps.

      J’ai grandi dans des Pays anglo-saxon, question mentalité, j’y suis peut-être pour rien. Mais l’essentiel à mon avis c’est d’être sincère, car j’aime Madà, c’est aussi mon Pays.

    • 14 novembre 2014 à 16:11 | Rakotomenatra (#6912) répond à Razaka

      La mentalité est une chose, mais il faudrait aussi et surtout une rénovation ou mieux révolution de la fiscalité, car elle est tout sauf incitante pour la création de PMEs !

      1) Payer une IS de 6 % sur le chiffre d’affaires est déjà complètement idiotique, car c’est le bénéfice qui fait vivre et non pas le chiffre d’affaires. Si vous vendez des produits de grande valeur monétaire, vous avez un grand chiffre d’affaires, pourtant le bénéfice peut-être ridicule - en raison des frais secondaires ou des prix extrêmement compétitifs des autres qui peuvent acheter en grandes quantités.

      2) Il faut réduire la bureaucratie au stricte minimum - à Madagascar on doit encore emplir des tonnes de feuilles de papier, souvent à la main ce qui prend un temps énorme (dont une grande partie déjà brunies et avec une date qui commence encore avec 19..).

      3) Dans d’autres pays, vous avez une exemption de toutes taxes dans les 5 premières années de votre activité, à ne pas parler d’incitations spéciales dans certains secteurs - tourisme, Energies Renouvelables, NTIC etc.
      A Madagascar - comme l’économie des autres est le moindre des soucis des gouvernants - c’est la navigation à vue (si une vue il y en a, parce qu’on sembler tâtonner la plupart du temps dans le brouillard...).

      4) La fiscalité - pour les 10% de formels - est tout sauf intéressante : On paie toujours une IR, même en cas de perte ou d’investissements. Ailleurs le fisc rembourse la taxe dans un tel cas ! C’est à dire, si vous créez une compagnie et vous n’avez que des dépenses pendant les 2 premières années (ce qui est normal, car on compte 5-7 ans jusqu’au retour sur son investissement), le fisc vous rembourse un montant assez considérable. Ce n’est pas le cas à Madagascar.

      D’autant plus que le retour sur votre investissement ne viendra jamais - avec le rythme des crises cycliques...Vous injectez, injectez - pensez seulement aux compagnies du CITIC qui ont été incendiées en 2009, sans aucune indemnité jusqu’à ce jour !

      5) Ailleurs il y a des filières très lucratives que je n’oserais jamais installer à Madagascar, p.ex. la plantation systématique d’arbres de valeur (palissandre, teak, bois de rose...). Des clients « éco » à l’étranger peuvent acheter des actions pour ces arbres (recherchez p.ex. LIFE FORESTRY). C’est bon pour l’environnement et l’atmosphère, c’est pourquoi c’est subventionné par le fonds de carbone. Mais qui oserait faire des plantations créatrices valeurs - dans un pays de pyromanes ?

      Et ne dites surtout pas que l’Etat malagasy n’a pas d’argent : Aucun état dit « avancé » ou « développe » ne se permet tant de gaspillages, détournements, sous-la-table, vols etc par ses fonctionnaires et gouvernants que Madagascar le fait ! Des milliards d’Ariary par-ici, des milliards d’Ariary par-là - et ce peuple ne bouge pas et reste bouche bée, comme un troupeau de moutons, car les autorités ont toujours raison et droit à tout...

      On dit que chaque peuple a le gouvernement qu’il mérite...

    • 14 novembre 2014 à 18:03 | Razaka (#7817) répond à Rakotomenatra

      Merci de m’avoir éclairé sur ces détails.

      C’est sûr qu’en plus de l’Anarchie qui règne en maître, ce manque d’Harmonisation dans le domaine fiscal des Entreprises est un véritable gâchis, mais aussi facteur d’absence des possibles évolutions. Pourtant, c’est plutôt même, une des Spécialités du Président, tout ce qui est Gestion !

      Vous savez Fidy, j’ai l’impression que Madà ne s’en sortira jamais, j’espère avoir tort.
      Quand j’ai vu des articles (de journaux étrangers et si tout cela est VRAI) sur les dépenses des Ambassades malagasy et sans doute les Corruptions qui s’y mêlent depuis des années, les Pauvres à Madà peuvent crever longtemps. Quelle Tristesse !

      Autre chose, j’ai remarqué ici à MT, que les Articles qui sont plus à emmener des sujets à Polémiques intéressent beaucoup les FORUMistes.
      Dès lors que MT publie des sujets intéressants comme ‘’Reformes Economiques’’, ‘’Les Jeunes’’, ‘’L’Education’’, cela n’attire pas trop les Forumistes ! Je n’ai pas encore compris.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 282