::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 11h34  :  27°C  :  Soleil et nuages épars
jeudi 23 octobre 2014
 

 > Editorial

10%, un seuil symbolique

lundi 22 décembre 2008, par R. C.

La fin approche. Le compte à rebours débute ce lundi, l’avant dernière semaine de 2008. L’année commence à tirer sa révérence. Une année que certains, le moral en berne, souhaitent vite enterrée pour de multiples raisons : insécurité, accidents à n’en plus finir, faillite économique, baisse du pouvoir d’achat, etc. D’autres par contre trouvent que le millésime n’est pas si mal que çà. Surtout pour ceux dont la devise est optimisme. Tel est le cas au sein de ce journal qui est passé à toutes les étapes d’une vie en une année. C’est pourquoi, dresser le bilan de 2008 paraît une gageure. En plaidant un bilan positif, la réalité rappelle ces poches de misères et ces recoins de pauvretés. En présentant un bilan négatif, il existe toutefois des raisons d’espérer. Des motifs incitant à un lendemain meilleur. A preuve, la baisse du prix de l’argent décidé par le gouvernement vendredi va mettre la pression sur les banques primaires. Vont-elles suivre le mouvement en baisant à leur tour leurs taux auprès des clients malgaches ? Ou vont- elles faire le dos rond au détriment de l’économie ?

Bonne nouvelle

10% est un seuil symbolique. Surtout en affaire. Synonyme de commission, 10% sera la barre à franchir, en sens inverse c’est-à-dire à reculons, pour le taux directeur de la Banque centrale cette année. Et surtout pour le prix de l’argent aux particuliers, par les banques primaires. Imaginer un taux d’intérêt de 8% ou de 7% ou de 6% à la fin de l’année 2009. Quel effet cela-t-il fera auprès de l’opinion en général et auprès des opérateurs en particulier ? A coup sûr, ce sera la bonne nouvelle attendue en 2009. Si tant est que les banquiers jouent le jeu de la concurrence et du marché. Pour sa part, il semble que le pouvoir prépare les esprits à cette éventualité. Et à d’autres « mesures » qui font qu’enterrer 2008 dans la joie et accueillir 2009 dans l’optimisme doit être dans l’ordre des choses.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 608  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360