Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 janvier 2018
Antananarivo | 02h38
 

Divers

Immatriculation

1.649 TAM en un mois

mercredi 22 octobre 2008 | Nivo T. A.

D’après le chef du centre, Davidson Jonathan Rolland, 1649 numéros TAM ont été enregistrés en un mois et 10 jours. Le numéro 0001 TAM a été attribué le 12 septembre 2008 et on en est au 1649 TAM, hier, 21 octobre 2008. Si une série de 10.000 véhicules est habituellement atteinte dans les 9 à 11 mois, c’est-à-dire environ 1.000 voitures par mois, celle de la série TAM dépasse largement ce cap avec 1.649 voitures. Pour la dernière série TAL, le premier numéro a commencé le 15 janvier 2008 pour se terminer le 12 septembre 2008. Donc, à faire la différence entre ces deux séries, force est de souligner que le record est battu en matière d’immatriculation de voitures dont près de 60% sont des voitures neuves tandis que quelque 28% sont de vieux tacots. La mutation des numéros enregistrés en province ne représente qu’environ 12% seulement. Ce chiffre démontre à quel point la « course » à avoir une voiture neuve dépasse l’entendement, surtout à Antananarivo-Ville.

Immatriculation initiale

Pour expliquer le nombre assez restreint des mutations en provenance des provinces excentriques, le responsable du CIM précise qu’en vertu des dispositions particulières confirmées par le circulaire d’application N°2992 du 04 juin 2007, « les véhicules déjà immatriculés auprès d’un centre immatriculateur conserve obligatoirement son immatriculation initiale au moment de la réimmatriculation auprès du centre d’origine ». Autrement dit, si une voiture a déjà été immatriculée auparavant au CIM d’Antananarivo et a fait l’objet d’une mutation et une nouvelle immatriculation en province, le nouveau propriétaire à Antananarivo par exemple doit garder le numéro d’origine déjà enregistré dans la capitale.

Avec ce procédé, il est patent que le nombre de véhicules numérotés ne dépasse pas de beaucoup le chiffre escompté. Malgré cela, les nouvelles immatriculations des voitures en circulation ne cessent d’augmenter, surtout dans les grandes villes et notamment à Antananarivo.

45 à 100 dossiers traités par jour

Le « Guichet Unique » du centre immatriculateur à Ambohidahy connaît chaque jour une certaine affluence des usagers. Ce qui revient à dire que le nombre des dossiers traités quotidiennement au CIM augmente au fur et à mesure de l’arrivée sur la circulation des voitures neuves ou d’occasion, sans parler ceux relatifs aux permis de conduire, au lotissement des véhicules, aux mutations, etc.

Pour la mutation, le personnel concerné reçoit et traite 95 à 120 dossiers par jour tandis que l’immatriculation pour les particuliers oscille entre 45 à 55 dossiers par jour. Pour les concessionnaires, deux responsables prennent en main 90 à 100 dossiers par jour. En ce qui concerne le traitement de ces dossiers, cela demande quelque 48 heures pour les concessionnaires et une semaine pour les particuliers.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 107