Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 11h37
 

Société

Santé

1,6 millions USD « mal utilisés » entre 2009-2012

vendredi 5 février | Mirana Rabakoniaina

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, va octroyer une enveloppe de 70 millions USD à Madagascar pour les deux ans à venir après la régularisation des 1,6 millions USD « mal utilisés » entre 2009-2012. Pendant cette période, en pleine crise, le Fonds mondial a constaté des irrégularités dans l’utilisation de ce montant par le biais de surfacturation ou de livraison de médicaments non conformes. L’Etat malagasy a depuis remboursé ce montant ce qui a poussé le Fonds à octroyer de nouveaux financements. Pour le Premier ministre, Jean Ravelonarivo, « il s’agit d’une histoire ancienne », les services compétents dont les inspecteurs d’Etat vont surveiller de près l’utilisation des fonds. Depuis 2002, Madagascar a bénéficié d’une enveloppe de 280 millions USD de la part de ce Fonds mondial, mais pour quel résultats ?

82 commentaires

Vos commentaires

  • 5 février à 09:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il ne faut pas oublier le rattachement à la présidence du programme de lutte contre le SIDA sous la présidence de RA8 (avec un certain Docteur Fenosoa Hyacinthe à sa tête si je ne me suis pas trompé) et la suspension des financements des bailleurs de fonds à la suite de la demande d’explication sur le financement de l’Air Force one two.
    Je ne vois pas la relation avec la somme de 1.6millions USD mal utilisés entre 2009-2012 car du temps de RA8 lui-même ce financement a été suspendu avant tous les autres à cause d’une mauvaise gestion des fonds alloués.

    • 5 février à 09:30 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire : Air Force one two en 2008.

    • 5 février à 10:20 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      On peut remonter au 16e siècle si vous voulez... L’article dit explicitement qu’entre 2009 et 2012 il y a eu une utilisation frauduleuse de 1,6 millions de dollars. Un point c’est tout. Qui en sont les responsables ? Bien sûr qu’il y a eu d’autres détournements de fonds et des escroqueries depuis des décennies et que cela se poursuit encore, probablement. Mais ne noyons pas le sujet dans les généralités. Ici, il y a un exemple précis et daté. A moins que l’article soit erroné ou que je ne sache pas lire.

    • 5 février à 10:22 | Ralay II (#9406) répond à plus qu'hier et moins que demain

      http://www.theglobalfund.org/fr/hivaids/

      a ne pas confondre avec le FMI.

    • 5 février à 10:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      Dadabe, ce Docteur était devenu la porte-parole de la présidence et a annoncé lui-même la démission de Ra8 en 2009 après l’arrêt des financements (à cause de la mauvaise gestion) du fonds de lutte contre le sida, un organisme rattaché à la présidence.

    • 5 février à 10:39 | Tsisdinika (#3548) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vite, il faut que vous écriviez au Fonds Mondial pour qu’il s’aperçoive de cette erreur grotesque !! Dites-leur de bien préciser au régime actuel qu’en fait ce n’est pas 1,6 millions USD qu’il faut que l’État Malagasy devait rembourser pour bénéficier des nouveaux 70 millions mais bien plus que cela parce que les fonds alloués à Ra8 ont été également mal utilisés et que vous avez les chiffres exacts du montant concerné. Où irait ce monde sans les gens comme vous ?

    • 5 février à 10:49 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Tsisdinika

      Mme Fatma Samoura est toujours sur la photo, elle n’est pas encore partie ?
      A ce rythme et en tant que Sénégalaise, elle va devenir bientôt la nouvelle gouverneure de Mada sous administration de l’ONU.

    • 5 février à 11:38 | ratiarivelo (#131) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Salama e ! Io indray i RA-OSY**** Fa mirediredy sy mivovo**** Tsy mety ve ry lery raha tsy izany faona 2009-2012 ny RESAKA eto fa tsy ny avant ny 2009 ???? alefaso alavitra ny fisainana fa aza variana mijery ny ambany FAOTRA nama a !!! sans rancune ry lery a !!

    • 5 février à 13:17 | olivier (#7062) répond à Tsisdinika

      « qu’il faut que l’État Malagasy devait rembourser pour bénéficier des nouveaux 70 millions »

      Il faut que je devais m’achèterais un Bescherelle y afférent.

      Quoi qu’un DON serait forcément préférable !

      Dette de colonisation oblige

      LOL

    • 5 février à 13:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à ratiarivelo

      Ny marina marina ihany Ratity ary izany no ijoroana vavolombelona.
      Tamin’ny 2008 no tapaka ny fiaraha-miasa (famatsiam-bola) amin’ireo mpamatsy vola mahazatra ka 2009-2012 dia mbola nisy an’izany vola izany indray.
      Tsara ho marihina fa ny amerikanina no tena mpamatsy an’io vola nefa ny fifandraisana ara-barotra AGOA aza nofoanany ka izy ve dia hanome vola ny tetezamita izay nataony kenda-roroka.
      Io indray ny familivialiana ny marina satria io vola natokana ho an’ny ady amin’ny Sida ny 2009-2012 fa lanin’ny sasany talohan’ny fotoana tokony ho nampiasana azy : Izay no marina ary resabe teto amin’ny firenena izany toe-zavatra tamin’ny fotoan’androny.

    • 5 février à 15:01 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Oui peut-être, mais on parle de la période 2009-2012. Ra8 n’est plus au pouvoir...

    • 5 février à 15:21 | rakoto-neutre (#8588) répond à plus qu'hier et moins que demain

      La surfacturation est une methode ou presque tous les gestionnaires de credit utilisent dans tous les domaines de l administration malgache, on vole avec autorisation

    • 5 février à 18:47 | Bena (#494) répond à Dadabe

      rembourser des fonds détournés ? notre pays est UNIQUE pas seulement pour les lémuriens, mais également pour les singes qui lui servent de dirigeants. « c’est de l’histoire ancienne » pour qu’on ne remonte pas aux appels d’offres irréguliers de la cnaps ?????

  • 5 février à 10:31 | olivier (#7062)

    « 1,6 millions USD « mal utilisés » entre 2009-2012 »

    Roooo

    Ne voyons pas le mal partout allons !

    Ils ont été bien utilisés par ceux qui les ont pris, et qui forcent l’admiration ( ou plutôt la jalousie) de ceux qui auraient tant aimer être à leur place !

    Balaye devant ta porte vilain bailleur de fond responsable de tous nos maux depuis la nuits des temps !

     :)

  • 5 février à 11:08 | QUOUSQUE TANDEM (#543)

    1,6 millions USD « mal utilisés » entre 2009-2012

    1,6 million USD « mal utilisé » entre 2009-2012

    Décidément on a du mal avec la langue française !

    Le pluriel commence à 2 !

  • 5 février à 11:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Des fonds mal utilisés,il faut les remboursés » !
    OK !
    C’est une histoire ancienne.
    Mais actuellement,==« AVONS-NOUS » une politique de santé ?
    - 280 Millions USD
    soit
    - 3 170 880 000 MGA

    POURQUOI FAIRE,sans politique de santé ?

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 5 février à 12:38 | vorona (#8254) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Petite rectification
      Au cours du 4 février 280 millions USD c’est 897 milliards d’ariary et non pas 3 !

  • 5 février à 12:05 | FINENGO (#7901)

    Tout juste un point de vu.
    Si l’Etat Malgache n’a détourné que 1,6 Million de Dollar, par rapport aux Milliards qui ont été donnés depuis, le Pays ne serait pas au Point ou il en est à l’heure actuelle.

    • 5 février à 12:07 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Lire : Point de vue....

  • 5 février à 12:12 | olivier (#7062)

    « Depuis 2002, Madagascar a bénéficié d’une enveloppe de 280 millions USD de la part de ce Fonds mondial, mais pour quel résultats ? »

    Chère Mirana

    Apres qu’ils eurent pillé la vanille-le girofle et l’uranium ( et la tête...Alouette..).
    (interdiction de rire car il semble que certains ZOZOS « éduqués » pensent que cela soit vrai)

    Quoi de plus normal que de faire cracher au bassinet ces maudits Vazah capitalistes qui ne méritent pas le jardin d’Eden, lui même peuplé d’une zélite au combien compétente ...mais tellement zincomprize...
    ou « zinconprite »...ça s’accorde ?

    LOL

    • 5 février à 17:41 | DIPLOMAT (#846) répond à olivier

      Et oui Olivier...

      Et chacun de constater... puis constater... mais JAMAIS, au grand jamais, il n’y a de remise en question de fonds.
      Un peu comme les reunion à Madagascar... on se reunit, chacun à sa place, mais rien de concret n’en sort. Aucune decision après le constat d’échec.
      Rien , qui dit ce qui aurait bien fonctionné, qu’est ce qui mérite de ne pas toucher, et surtout, surtout les points à améliorer, et comment FIXER de nouveaux objectifs avec des points réguliers.
      La base du management, la base de la bonne gouvernance. Rendre des comptes . Juste des comptes.
      LA responsabilité, en plus du rire, est un des signes qui distingue l’homme de l’animal, n’en deplaisent aux compatriotes, Malgaches !

    • 5 février à 18:13 | olivier (#7062) répond à DIPLOMAT

      Diplomat

      Vous faites partie des rares personnes de se forum qui font preuve de bonne foi..

      Cela est ENORME car contraire aux PRINSSSSSSIPS qui dictent le fonctionnement d’une société mortifère...et honteuse..

      Votre beau pays se meurt de trop d’hypocrysie..de trop de mensonges..de trop de LACHETE..de trop de compromis pitoyables...

      de COMPROMIS PITOYABLES

      Et pourtant...

      C’est plus fort que moi...vous me trouverez à vos côtés en cas de besoin.

       :)

    • 5 février à 18:19 | olivier (#7062) répond à olivier

      CE forum LOL

  • 5 février à 13:41 | olivier (#7062)

    « Madagascar a bénéficié d’une enveloppe de 280 millions USD »

    Un scandale en vue !

    UN DE PLUS

    Qui a piqué les timbres de l’enveloppe ?

    Philatélie sans frontières est sur le coup..et devrait nommer une commission zindépendante de réconziliation

    OUF

    • 5 février à 15:02 | Dadabe (#9116) répond à olivier

      Merci encore, Olivier, de me faire rire... Ça soulage !

    • 5 février à 15:50 | olivier (#7062) répond à Dadabe

      Merci à vous pour ce lien « la guerre à Madagascar »

      Qui m’a non seulement bcp appris...mais surtout conforté dans l’idée que ...

      l’idée que ...

       :)

      NO PASARAN AMIGO

    • 5 février à 18:25 | kozobe (#7754) répond à olivier

      Bonsoir Olivier,
      A propos de « NO PASARAN », au temps pour moi. Par conséquent, je fais amande honorable pour l’anachronisme (j’espère ne pas m’être gouré encore une fois pour le terme choisi). En fait j’ai appris cette expression pendant la période où les « Sandinistes » ,justement, défendaient leur acquis « révolutionnaires » contre les « Contras » ( pour contre-révolutionnaires) appuyés par les Etats-Unis d’Amérique, qui voulaient à tout prix maintenir ou remettre en place les « Républiques bananières ». Et en tant que jeunes malgaches, vivant en pleine période « révolutionnaire » à Madagascar, vous imaginez aisément où allaient nos sympathies.
      Bonne soirée à vous

    • 5 février à 18:34 | olivier (#7062) répond à kozobe

      Bonsoir kozobe

      Super sympa votre message...

       :)

      Et oui à l’époque, la vérité était autre..

      Mais l’intelligence veut qu’on tire les leçons du passé..

      Seuls les cons ne changent pas d’avis ..

      Avec tout mon respect et surtout ma sympathie.

       :)

    • 5 février à 19:15 | Dadabe (#9116) répond à olivier

      No Pasaran ! Je veux, mon neveu !!!!
      Voilà un slogan antifasciste de la belle époque (celle des Républicains espagnols) et qui me fait songer avec émotion et respect à mon grand-père (que je n’ai pas connu car décédé avant la seconde Guerre mondiale et qui organisait en France l’accueil des réfugiés républicains chassés par ce gros kon de Franco).
      A tout hasard, voici un lien à utiliser avec précaution, sans doute, mais très anti-facho comme il faut !
      http://nopasaran.samizdat.net/?page=sommaire
      Bonne soirée à vous et tous ceux qui n’entendent pas négocier leur liberté, elle n’est pas à vendre !

    • 5 février à 20:40 | olivier (#7062) répond à Dadabe

      qu"on se le dise dans les chaumières...

    • 5 février à 22:13 | DIPLOMAT (#846) répond à kozobe

      Parceque je suis accroc d’histoire, et que je pense parfois qu’il est bon de faire partager une précision, « No Pasaran »avait été immortalisé lors de la guerre d’Espagne par les républicains face au Fascite nationaliste de Franco.

      Bien à vous deux

    • 6 février à 16:46 | kozobe (#7754) répond à DIPLOMAT

      Bonjour Diplomat,
      C’est tout à votre honneur ( le souci du partage je veux dire). Moi-même, la matière m’a toujours passionnée. Et cela continue. Mais le domaine est tellement vaste. Quant à celle dont il est question ici, j’ai lu quelques livres, dont un de Malraux qui y a pris activement part. Mais cela remonte à très longtemps.
      Bon week-end à vous

  • 5 février à 14:29 | Ibalitakely (#9342)

    Efa tena izay mihintsy ve ilay toe-tsaina e ! Mazava tsara ry RABAKONIAINA Mirana ny zavatra nolazainao hoe :« après la régularisation des 1,6 millions USD « mal utilisés » entre 2009-2012. Pendant cette période, en pleine crise, le Fonds mondial a constaté des irrégularités dans l’utilisation de ce montant par le biais de surfacturation ou de livraison de médicaments non conformes. L’Etat malagasy a depuis remboursé ce montant ce qui a poussé le Fonds à octroyer de nouveaux financements. » Nefa ny akamaroan’ny forumistes ato dia tsy miheritreritra hafa tsy ny miteny hoe « ... i Bema koa omaly nangala-pihinana ; i Soa tsy naveriny daholo ny famerim-bola ; i Naivo ningitrika ainikeo ; i Doda namaky viliha omaly hariva ; ... ; » asa ny hanimba itony blogs itony ve sa ahoana fa dia mihaino fotsiny ireo mena sofina aloha dia mamporisika indray avy eo (rehefa avy nahazo sopapa).
    De gagelà raha firenena EFATRA sisa no tsy mba maharesy any MADAGASIKARA, Tssssss....

    • 5 février à 16:01 | takaka (#8449) répond à Ibalitakely

      Aza mamely mafy ry Balita sy Besorongola â ! Mazava fa miaro an’i Tanora Gaigy Vaovao ny sasany. An’isan’ireo vola nanosehana sarety teo ambony tetezana io ê !
      Mivoaka tsikelikey izy izao.
      Nandeha tsara ny fiainam-pirenena aho hoe, takaty ê, takary ê, sns ê !
      Tena mahay i ANR ê ! Sns sns

  • 5 février à 15:01 | Malagasy mitaraina (#9407)

    J’ai revé qu’un jour les hauts fonctionnaires corrompus seront sévèrement punis.

  • 5 février à 15:31 | Ibalitakely (#9342)

    NY FAMPIADIN’NY VAZAHA NY MALAGASY.
    Efa tany amin’ny taona 1850 tany ho any no nampiasain’ireo mpanjanaka ilay teny hoe zarazarao hanjakana. Rehefa talohany ny misionera anglisy no tonga nampianatra, namadika ny Boky Masina amin’ny teny malagasy, sady niezaka nanaparitaka ny Baiboly sy ny Evanjely no nampianatra nanoratra, dia nanomboka nahafantatra an’i Jesosy Kristy ny Malagasy nonahay izany hoe krisimasy, Jaona, Petera,..., dia tonga koa ny frantsozy nampianatra fa Iezo Kristy na Zezo Kristy no izy ary Noely, Joany (1)*, Piera no izy. Izaho izay manoratra dia kristiana ao amin’ny FJKM Ambohimanoa ALASORA Ary tsy manenjika ny fivavahana hafa akory fa ny zava-nisy sy zava-misy no mba lazaiko. Raha vao vita kelikely fotsiny indray ny ady lehibe faharoa 1939-1945 dia avy indray izy nampametraka ny PADESM izay nampalemy ny mpitolona malagasy VVS sy MDRM. Hoy ry zareo tamin’izany « creer le PADESM car vous, on connaît ceux qu’ils désignent par vous, vous êtes des déshérités de votre pays ». Ry zareo izay nanjanaka nandritry ny 64 taona, dia i Madagasikara iray manontolo no nozanahany fa tsy ampahany akory, avy teo izay 64 taona izay izy vao nahita fa nisy izany déshérités izany teto !!! inona no mba nataony nandritry izany raha tsapany fa nisy déshérités teto, nampiady hatrany izy nanao an’io. Dia mbola mitohy izany fomba ratsy fampiadiny izany hatramin’izao taon-jato faha 21 izao. Dia sao mba be saina fa malemy loha ve ny Malagasy (2)* sa manakory tokoa ?
    - (1)* Iza amin’ny zanaka malagasy no mba mitondra io anarana io : Joany Max RAKOTOMAMONJY ve sa Joany Erick RAKOTOARISOA sa presbitera Joany sa Joany RAVELONARIVO sa zanak’iza ?
    - (2)* ry zareo dia kamo miteny hoe malagasy dia nafoheziny hoe « gache » dia lasa ny padesmistes isany miteny hoe « gasy », ... valalan’amboa ... Fa dia izaho mihino fa raha izao toetra misy eto Madagasikara izao no mitohy foana dia hampiady foana koa ry zareo.

    • 5 février à 16:42 | rakoto-neutre (#8588) répond à Ibalitakely

      Anontanio Basile fa izy no mpandovan,ny PADESM

  • 5 février à 16:03 | takaka (#8449)

    1,6 millions USD bien utilisés dans les poches des Fozas.
    C’est le bon titre.

  • 5 février à 18:11 | leclercq (#4410)

    MAL UTILISES , ou plutôt bien ENCAISSES reste à savoir par qui ???

  • 5 février à 18:25 | Rahasimbery (#8396)

    1,6 $ millions par-ci, 2millions $ par-là et tout va bien. Le beau monde jubile à l’idée que leur dieu décide finalement d’injecter 70 millions $ dans leur veine. leur sang en sortira purifier. Désormais, la perfusion est la norme ; la convalescence rendue à l’éternité clame un SOS : de l’argent, de l’argent svp ! Prenez votre mal en patience, messieurs les ouailles ! Guettez, souhaitez la prochaine guerre civile, le prochain coup D’État et vous verrez que le compteur se remettra à zéro. C’est la grâce de dieu. Il peut annuler les dettes, foutre le feu à la banque ...

    • 5 février à 18:55 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      « foutre le feu à la banque »

      une allusion au Frere RANJEVA qui est parti avec les vola de la BC MANAKARA ?

      A moins que tout cela nesorte de mon imagination révolutionnaire ?

      OUPSSS

      parlons ziles zeparses alors...

    • 5 février à 19:19 | Dadabe (#9116) répond à olivier

      Et Ratsiraka avec le vola de la BC de Tamatave ! Quant aux autres...

    • 5 février à 20:02 | Rahasimbery (#8396) répond à Dadabe

      Les noms propres tiennent dans la mesure où on intègre la notion de « responsabilité » dans la pratique politique. Disons que Tsiranana, Ratsiraka, Zafy, Ra8, Rajoeilina, Rajao...sont des noms communs...Ils ont participé, participent à un régime commun ayant un code particulier, la soumission, et qui dépasse de loin leur intelligence : la comédie démocratique ; le clientélisme étatique, les gros yeux, la barbarie (au sens de la racaille apolitique)

    • 5 février à 20:46 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      vla ti pas que cépaleurfôte

      MDR

      Sans surprise !

    • 5 février à 21:03 | Rahasimbery (#8396) répond à olivier

      les « îles éparses », la corruption, les problèmes structurels soulevés par la constitution, les priorités, les urgences etc. un corps politique, un gouvernement digne de ce nom doit les aborder autour des axes de la défense, de la proposition, de la stratégie, de la projection, de la justice. Je ne me mêle pas des problèmes étrangers (ingérence), en l’occurrence français, par pure décence, alors méfiez-vous chers compatriotes, ceux qui sèment la zizanie travaillent peut-être pour les services de renseignements étrangers ayant des intérêts stratégiques à Madagascar

    • 5 février à 21:12 | Rahasimbery (#8396) répond à olivier

      C’est vous qui le dites. le terme même de « faute » relève du jugement moral. Évidemment que la corruption, le clientélisme, le meurtre sont moralement condamnables. Je vous invite maintenant à traîner en justice, on verra ce que ça donne

    • 5 février à 21:13 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      AH AH AH AH AH

    • 5 février à 21:17 | Rahasimbery (#8396) répond à olivier

      bravo hahahahaha

    • 5 février à 21:22 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      A mon avis vous êtes un pote de David Vincent..

      mais chuutt

      ils les a vu... vous aussi

      TROP FORTS

    • 5 février à 21:25 | olivier (#7062) répond à olivier

      « les services de renseignements étrangers ayant des intérêts stratégiques à Madagascar »
      ont très probablement des agents très spéciaux positionnés entre les nids de poules et les bacs à ordures...

      Qui sait ?

      tout l monde bave d’envie devant un tel jardin d’eden..

      C’est EVIDENT

    • 5 février à 21:35 | Rahasimbery (#8396) répond à olivier

      Que proposez-vous pour Madagascar ? J’imagine que vous êtes Malgache

    • 5 février à 21:39 | Rahasimbery (#8396) répond à olivier

      Car ce discours culpabilisant marche avec les émotifs et les soumis, faire en sorte qu’ils croient qu’ils incarnent les déchets de la terre pour les maintenir dans la soumission mentale...Pour ma part, quiconque tient un tel discours est un ennemi de Madagascar, alors choisissez votre camp

    • 5 février à 21:47 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      oulala

      quel homme !

      Mon camp est tout choisi camarade

      et alors ?

      a part faire le malin du vas faire quoi ?

    • 5 février à 21:52 | Rahasimbery (#8396) répond à olivier

      Répéter après moi, je suis votre professeur « vous êtes pauvres, votre pays ne ressemble à rien, rien absolument rien... » on connaît ce schéma, cela fait un siècle qu’on le dessine...Il est le non négociable, le seuil qui nous sépare alors soit vous êtes de l’autre côté de la barrière soit vous êtes ici parmi nous

    • 5 février à 21:57 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      Vas vendre ta version au pigeons..

      Ils la gobent depuis tellement longtemps...

      Jusqu’a présent ; c’est ta « version » qui a gagné"...et les résultats s’étalent au grand jour..

      t’es une victime ..

      Arrête de faire ton cinéma et rend des comptes...

      Tu incarnes à toi tout seul 60 ans d’echecs...SANS HONTE ?

      Apparemment NON

      t’as même pas honte d’être un usurpateur...

      Mais celà je le savais..

    • 5 février à 22:12 | Rahasimbery (#8396) répond à olivier

      Enfin, le fond ressort au grand jour : le manque de distance, le tutoiement d’usage et l’agressivité apparente, le mépris...je vois maintenant où se trouve votre camp : celui de la domination...Alors continuez à perpétuer ce langage culpabilisant et haineux, c’est beau, c’est efficace...

    • 5 février à 22:14 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      Ah AH AH AH

      Petit homme

      Petit esprit

      Petit RIEN

    • 5 février à 22:21 | Rahasimbery (#8396) répond à Rahasimbery

      Le gens comme vous ont intérêt à ce que le désastre économique, politique, social à Madagascar perdure...Ce langage tire sa ressource des réels problèmes mais n’apporte rien qu’il puisse être utile au pays : de la division...Mais un jour viendra, on vous traquera comme une puce porteuse de virus

    • 5 février à 22:31 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      Le désastre dont tu parles si bien..tu en es l’origine meme..

      Tu en es la source...

      Tu es RESPONSABLE d’un désastre...

      TU ES COUPABLE

      Je n’ai personnellement aucun intérêt à ce que cela perdure, car je suis un être doué d’intelligence et qui veut le bien de son prochain..
      Meme à tes andevo ( surtout à eux !)...PAUVRE DE TOI

      Mais depuis que tes ancetres furent honteusement vaincus en 1897, ta rancune toute medievale te rend encore plus bête que tu ne l’es ( quoi que)...

      Mon intérêt est que ce pays décolle..
      ce qui sera un déshonneur poignant pour toi et ta clique d’usurpateurs

      On va bien rigoler HEIN ?

    • 6 février à 01:38 | DIPLOMAT (#846) répond à Rahasimbery

      La France ou les Usa sont dirigés par les intérêts economiques .
      C’est un fait.
      Ainsi le Lobbying des armes aux Usa commandent , et Obama constate.
      L’agro-alimentaire impose, et les OGM fleurissent.
      l’industrie pétrochimique ordonne et voici les militaires Français en Cote d’ivoire, au Tchad...
      Le nucléaire bronche, et voici les troupes françaises au Niger, puis au Mali...

      Oui , il est certain qu’il y a des intérêts qui préfèrent entretenir une instabilité à M/car afin d’éviter, le temps qu’eux même soit en position de force pour s’imposer, que leurs concurrents potentiels se positionnent. C’est de la geostratègie basique.

      Cela étant dit, rien n’exonère la responsabilité des Malgaches de subir cette situation.
      Nous pouvons réagir, nous faire respecter, taper du poing sur la table.
      Il faut négocier.
      Négocier ne veut pas dire s’écraser.
      Négocier est de faire valoir ses intérêts et les vendre à leur juste valeur.
      Il faut pour cela une stratégie,de la rigueur, de la fermeté, de la patience, de l’intégrité , être patriote et enfin avoir un sens des responsabilités.

  • 5 février à 18:41 | Rahasimbery (#8396)

    Non seulement le sang en sortira purifié mais les yeux en sera éblouis. 70 millions $, c’est énorme : la cagnotte hebdomadaire d’une loterie nationale, 1/1000ème de la fortune personnelle de quelques individus (Bill Gates etc.)...

  • 5 février à 22:24 | Rahasimbery (#8396)

    Les journalistes feignent-ils de ne pas comprendre que Le « système politique malagasy » n’a rien de démocratique ? Si entend-t-on par ce mot « une voie de légitimation des élus par les urnes », compte tenu des pratiques électorales lors de ces 70 dernières années, des fraudes en tous genres, et de la faible adhésion de la population à ce processus, qu’ils aient au moins la décence d’admettre que la démocratie n’y a jamais existé. L’existence politique requiert une « âme », une substance dans laquelle les êtres humains puisent leur raison d’être, leur identité, leur idéal et pour laquelle, ils sont prêts à mourir. L’âme démocratique à la malagasy, cependant, agit telle une force fantomatique ; tout le monde en est hanté mais personne ne s’y sacrifie. Cette dernière remarque s’adresse spécifiquement à tous les lettrés et à ceux qui se sentent ou qui appartiennent effectivement aux élites. En incarnant l’aspiration démocratique et son exercice « d’un point de vue purement constitutionnel (élus, magistrats et forces de l’ordre) _ son jeu (personnel pour nombre d’entre eux) », ils représentent « les agents fantomatiques _ ses jouets ». Et le peuple alors ? Il est ce sur qui s’exerce le spectre du pouvoir.
    Nous n’avançons absolument pas que la démocratie est souhaitable ou non, à Madagascar. Car nous émettrons ainsi une proposition politique découlant d’un idéal ou d’un jugement que nous aurions estimée pertinente alors même que la réalité fantomatique bat son plein. Les crises successives depuis le début de la « république malgache » la révèlent. Philibert ne fait pas exception. Le recoupement des données démographiques et de l’évolution de l’économie depuis 1960 par exemple montre une impuissance politique quant à l’anticipation (le long terme) et aux moyens mis en œuvre pour pallier les écarts induits par le passage de 5 à 22 millions de population, la stagnation des ressources produites et la persistance de la prédation (incluant le fait colonial). Celle-ci (bois de rose, saphirs, contrats juteux, valises diplomatiques etc.) constitue encore une part conséquente des transactions. Dans le monde animal, elle revêt une fonction régulatrice : le maintien de l’équilibre d’un écosystème, de la population des gazelles, de la prolifération des rats, d’une niche écologique etc. Chez les hommes, elle est une démonstration de force. Comme la politique n’est pensable qu’à l’aune d’une force rapportée à une autre, nos prédateurs ne font que reproduire la règle : le plus fort rafle la mise _ le plus malin dans certains cas, mais in fine, toujours est-il qu’il finit par s’incliner. Voici un jugement subjectif que nous assumons : les prédateurs malgaches aiment la politique fantôme parce qu’ils reconnaissent l’infériorité de leur force et cette situation leur offre une seule option qu’ils tentent désespérément de tourner à leur avantage : faire le malin en toutes circonstances. En vain, hélas !
    Ainsi la corruption s’explique par une redistribution calculée _ un pari risqué pour les petits joueurs _ des ressources tirées d’un rapport de forces inégal, cela afin de garder l’ascendant sur la partie subalterne. Sur le plan national, corrompre un supérieur hiérarchique dans la chaîne des agents fantomatiques signifie « s’assurer sa protection » dans les affaires et le conforter dans son rôle de chef. La pratique inverse ressemble d’avantage à une piqûre de rappel, « c’est moi qui fais la pluie et le beau temps » qu’à un désir d’alliance. On cherche toujours à s’allier les supérieurs _ Les femmes et les politiciens efféminés en connaissent tout un rayon, ils embrassent volontiers la main tendue car à leurs yeux, elle seule nourrit (sa « brutalité potentielle », rarement évoquée, les dissuade et les invite à la soumission) _ Les acteurs internationaux lorgnant les ressources malgaches, armés de leur cohorte de stratèges, comprennent rapidement cette logique élémentaire et s’y greffent le plus naturellement du monde. En s’appuyant sur leur supériorité numéraire, 1euros vaut 3350 ariary et leur ascendance psychologique (la victoire historique, l’étranger providentiel, le savoir magique), ils arrivent facilement à bout de la seule résistance : le prix du chef. « Peu cher » parce qu’il assoit son pouvoir sur une chaise fantôme. « Illégitime » parce que son autorité lui vient de la main tendue.
    Disons le terme pour désigner cet état de fait et que nos élites n’osent prononcer : domination. En tant qu’héritage de la colonisation, le système dominant par excellence, notre dispositif institutionnel actuel (les textes de lois etc.), crée et créera toujours des difficultés insurmontables. Aussi longtemps que l’on n’aborde la question de « l’âme », les débats techniques autour de la « constitution » ne sont que palabres de bas étage. Même un enfant est amène de comprendre qu’on ne construit pas un pont à coup de Dalloz. Toutes les modifications constitutionnelles que nous avons connues sont soit des aménagements personnels (la durée du mandat, les conditions d’éligibilité etc.), soit l’établissement des privilèges claniques (le partage ethnique des pouvoirs, le budget des députés etc.)…Par ailleurs, la constitution elle-même sert d’instrument aux agents fantômes.
    Bref, sans autonomie, les lois ne servent à rien : d’où viennent-elles ? Qui les ont créées ? A qui s’adressent-elles ? Ont-elles une âme ? Ont-elles un fouet ?

    • 5 février à 22:41 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      « Comme la politique n’est pensable qu’à l’aune d’une force rapportée à une autre, nos prédateurs ne font que reproduire la règle : le plus fort rafle la mise »

      Quel GENIE !

      Il se trouve que tes ancêtres furent VAINCUS en 1897 mon grand

      FAUDRAIT l’assimiler !

      t’as perdu !

      ALLO ?

      Ce fut une VERITABLE FESSEE

      T’as mal aux fesses ?

    • 5 février à 22:45 | olivier (#7062) répond à olivier

      « Nous n’avançons absolument pas que la démocratie est souhaitable ou non, à Madagascar. Car nous émettrons ainsi une proposition politique découlant d’un idéal ou d’un jugement que nous aurions estimée pertinente alors même que la réalité fantomatique bat son plein »

      ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah

      MERCI POUR CE MOMENT

      ah ah ah ah ah ha ha ah ah ah

    • 5 février à 22:50 | Rahasimbery (#8396) répond à olivier

      Je vois que tu persistes dans le débat de niveau élevé. Maintenant ferme-la, dégage de ma vue petite puce parasite

    • 5 février à 22:52 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      ah ah ah

      compte la dessus LOSER

      ah ah ah

      parle moi de la defaite de 1897 ?

      vas y ze tekoute

    • 5 février à 22:56 | olivier (#7062) répond à olivier

      « 1euros vaut 3350 ariary et leur ascendance psychologique »

      MDR

      QUEL GENIE !

    • 6 février à 02:03 | DIPLOMAT (#846) répond à Rahasimbery

      Là également, je vous rejoins.
      Le système actuel SINGE l’occident. Nous simulons des elections pour donner une légitimité à des voyous.
      Mais la question se pose de savoir, si les Malgaches d’aujourd’hui, ceux qui n’ont plus la culture pour rèflechir (pas ceux qui sont sortis de la colonisation, car ceux la savaient lire reflechir, analyser), mais les « produits » de Ratsiraka... sont ils encore en mesure de choisir leurs Dirigeants ?

      Ceux la même qui n’ont plus assez de connaissances de langues etrangères pour comprendre l’evolution du monde, pour communiquer avec l’extérieur. Ainsi les complexes s’aggravent, la soumission s’imposent. Nous nous complaisons dans ce que l’amiral nous avaient imposé : la médiocrité, et les seuls sursauts se traduisent par des manifestations d’ orgueils mal placés (histoire du drapeau froissé, des déclarations d’une Ambassadeur , des manifestations devant une ambassade pour des bouts de sables...alors même qu’en même temps, l’indifférence est quasi totale pour une partie du peuple qui se meurt dans le sud....

      Ce sera Medecin du Monde, et la croix Rouge Française qui une fois de plus viendront au chevet de ces enfants du Sud, pendant que notre bourgeoisie en 4X4 continuera à se saouler au whisky et que nos politicards continueront à geindre pour siphonner les aides.... la honte . La honte, mais tant qu’ils sont entre eux, ils s’en foutent.
      La honte ne surgit que lorsqu’ils mettent le pied en Europe, et qu’on leur dit combien leur pays,est beau, mais combien il est pauvre (pour ne pas dire corrompu et pourri).

    • 6 février à 14:28 | Rahasimbery (#8396) répond à DIPLOMAT

      Diplomat,
      Il n’y a rien de novateur dans mes analyses. En réalité, mon travail consiste juste à décrire autant que faire se peut la réalité malagasy. En d’autres termes, il essaie de mettre au jour les omissions et les falsifications flagrantes que je constate dans le traitement de notre actualité. Ces zones de « non-dits » en constituent la clef de lecture. Car à force de les réprimer, les débats de fond se trouvent être écartés de la réflexion et de fait, la situation qui en découle donne libre cours à la médiocrité ambiante. Le code (déontologie) auquel les journalistes sont soumis par exemple ne fait pas l’objet d’un examen particulier parce qu’eux-mêmes y croient dur comme fer. Si bien que la neutralité affichée masque et supprime tous les élans nécessaires à la mise en perspective des « évènements ». Cette crédulité que j’oppose à la pensée critique a une origine bien déterminée : un contexte historico-politique défavorable (la défaite et la domination) ; notre rapport au savoir qui relève d’avantage de la magie que de la science et l’un de leurs effets les plus pervers ; l’autocensure. Cette situation perdurera tant que les intellectuels, patriotes de surcroît, n’entament pas un travail critique conséquent pour y remédier. Le temps et la marche du monde jouent contre nous.
      Aussi, j’invite les Malagasy, ceux qui veulent l’entreprendre, à accomplir la tâche la plus noble qui soit : la critique intelligente ; démasquer les intentions, mesurer leur degré de nocivité, déterminer leurs acteurs etc. Cette tâche, initialement, incombe aux journalistes et aux intellectuels soucieux de leur pays mais cependant, si nous considérons les âneries débitées sur ce forum, on ne peut que parier que les possibilités de l’accomplir s’éloignent de jour en jour. Les jeunes Malagasy aux alentours de la trentaine comme moi, hormis la minorité ayant la chance de s’éduquer, s’appauvrissent intellectuellement et perdent les repères fondamentaux. Le seul régime qu’ils connaissent, c’est celui de l’individu et de la désespérance sociale. Il leur sera doublement difficile de prendre la relève et d’organiser la société malagasy du futur.
      Ainsi, il importe de dépasser ce climat désastreux par l’intelligence et la réinvention du politique (se défendre, proposer, agir, vivre ensemble) et cela ne peut absolument pas se réaliser à la seule échelle individuelle. Je salue au passage le travail formidable fourni par le Collectif Tany. Leur souci du foncier devrait être élargi à d’autres domaines tels l’éducation, la culture, le minier, l’immobilier etc.
      Enfin, j’apprécie la sérénité avec laquelle vous défendez vos propos. Quoi qu’il en soit, si vous voulez que nous nous échangions plus amplement, je joins à ce message mon courriel : rahasimberytsilo gmail.com
      Cordialement.

  • 5 février à 22:55 | Rahasimbery (#8396)

    hahahahahaahahaha, bravo, il trouve même l’occasion de sortir le mot « andevo » dans sa folie...Dégage petite puce

    • 5 février à 22:57 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      « Bref, sans autonomie, les lois ne servent à rien : d’où viennent-elles ? Qui les ont créées ? A qui s’adressent-elles ? Ont-elles une âme ? Ont-elles un fouet ? »

      XPTDR

    • 5 février à 22:58 | olivier (#7062) répond à olivier

      « (le partage ethnique des pouvoirs, le budget des députés etc.)…Par ailleurs, la constitution elle-même sert d’instrument aux agents fantômes. »

      QUE DU BONHEUR !!!!!

      LOOOOOL

    • 5 février à 23:00 | olivier (#7062) répond à olivier

      « . On cherche toujours à s’allier les supérieurs _ Les femmes et les politiciens efféminés en connaissent tout un rayon, ils embrassent volontiers la main tendue car à leurs yeux, elle seule nourrit (sa « brutalité potentielle », rarement évoquée, les dissuade et les invite à la soumission) »

      Sans déconner ?
      Looooll

      MDR

    • 5 février à 23:04 | olivier (#7062) répond à olivier

      Ainsi la corruption s’explique par une redistribution calculée _ un pari risqué pour les petits joueurs _ des ressources tirées d’un rapport de forces inégal, cela afin de garder l’ascendant sur la partie subalterne. Sur le plan national, corrompre un supérieur hiérarchique dans la chaîne des agents fantomatiques signifie « s’assurer sa protection » dans les affaires et le conforter dans son rôle de chef.

      DU MIEL

      MDR

      AH AH Ah AH

  • 5 février à 23:01 | Rahasimbery (#8396)

    Bien, mon message a fait son travail : te faire sortir de l’ombre petite puce. Maintenant, ce qui nous reste à faire, c’est de vous traquer toi et ta petite famille parasite...

    • 5 février à 23:08 | olivier (#7062) répond à Rahasimbery

      ah ah

      oui oui

      ah ah ah

    • 5 février à 23:09 | olivier (#7062) répond à olivier

      mdr

      les menaces maintenant
      ah ah h ah

    • 5 février à 23:14 | olivier (#7062) répond à olivier

      T’inquietes pas j’ai les Ip et tout le toutim

      on va bien rigoler

      LOL

  • 5 février à 23:17 | Rahasimbery (#8396)

    hahahahahahaha, hihihihihihihi, langage élémentaire hahahhaaha hihihihihihi

  • 5 février à 23:20 | Rahasimbery (#8396)

    Donc, tu n’es pas Malgache et n’as aucun intérêt, ici, chez nous, à Madagascar, alors dégage ! hahahahah hihihihihi

  • 6 février à 06:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Des fonds mal utilisés,il faut les remboursés » !
    OK !
    C’est une histoire ancienne.
    Mais actuellement,==« AVONS-NOUS » une politique de santé ?
    - 280 Millions USD
    soit
    - 3 170 880 000 MGA

    POURQUOI FAIRE,sans politique de santé ?

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 6 février à 08:25 | rainikoto (#5666) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Elémentaire mon cher basilou : pour acheter des 4x4 de luxe....

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 505