Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 octobre 2017
Antananarivo | 00h01
 

Société

Renouvellement permis de conduire

1 000 à 1 300 permis biométriques délivrés par jour

mercredi 1er février | Randria Maeva

La rénovation des permis de conduire en permis biométrique continue au sein du service d’immatriculation d’Antananarivo. Environ 1 000 à 1 300 permis par jour sont délivrés. Les gens se ruent devant le bâtiment, où le service est assiégé, dès la veille ou à l’aube.

Avant la délivrance du permis biométrique, il y a encore différentes procédures à suivre. A noter les diverses paperasses comme la copie légalisée de la Carte d’Identité Nationale. Il faut aussi payer 38 000 Ariary.

Les tickets sont distribués à partir de 5 heures jusqu’à 5h 30mn du matin, ceux qui arrivent après peuvent rentrer et revenir le lendemain.

Ce qui fait surtout plaindre les concernés, c’est la centralisation de cette opération dans la capitale. « L’Etat aurait pu réaliser ce renouvellement sur plus d’une année, voire même en trois ans. D’autant plus que l’opération est centralisée à Antananarivo, nous devons nous déplacer, abandonner nos activités quotidiennes comme le travail alors qu’il y a encore plusieurs jours avant la délivrance du permis. Nous, nous avons la possibilité mais qu’en est-il des personnes qui vivent dans les régions éloignées et qui n’ont pas le moyen de se déplacer ? » dixit Andry qui est venu particulièrement de Mahajanga pour la transformation de son permis en permis biométrique.

Notons que le dernier délai pour les permis biométriques est le 31 mars 2017 si ça aurait dû être le 31 décembre 2016. Jusqu’à présent, les autorités ont surpris 100 faux permis de conduire biométriques, certains ont été vendus à 70 000 ariary.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 1er février à 10:32 | manga (#6995)

    Le permis de conduire est délivré à tout candidat qui a satisfait aux épreuves d’examen prévues réglementairement. Le fait de conduire un véhicule sans respecter les conditions de validité ou les restrictions d’usage du permis de conduire est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 4è classe.
    Ce document est considéré comme étant une attestation de sécurité routière ; auquel on peut aussi s’en servir pour quelques formalités administratives à défaut de la carte nationale d’identité ; et çà reste là.
    A partir du moment où ladite pièce n’a pas encore atteint sa date de fin de validité depuis sa délivrance, elle peut être considérée comme valide.
    Le fait d’inciter (voire imposer) aux détenteurs que détentrices de les changer en biométrique est encore une de ces arnaques du gouvernement, pouvant carrément être interprété comme du vol autorisé.
    Mais dire que le ministère de tutelle se trouve dans une situation exceptionnelle lui obligeant d’agir de telle sorte, disons tout simplement que la caisse de l’état nécessite d’être renflouée ; et quelque soit les moyens, et comme tout est permis dans une république bananière comme la nôtre.
    Encore pire quand des contrevenants, avec l’étroite collaboration du département concerné, arrivent à falsifier une pièce dont le but est de la rendre infalsifiable, il faut vraiment tourner sept fois la langue avant de bien comprendre la situation.
    Un volet aussi similaire à celui de l’implantation de radars dans des zones dites à risques : interprété pour limiter les accidents de circulation ; mais quand ces matériels subissent des dégradations volontaires des amateurs de sensation forte, ils deviennent un gros manque à gagner à l’état...

    • 1er février à 10:51 | Be-Tsikera (#8458) répond à manga

      Comment est - ce possible de jouer à cet étalage de chiffre alors qu’on ne travaille que 8 heures par jour, c’est à dire, 480 minutes à l’affilée (chaque dossier se traite seulement à moins de 30 secondes, y compris, la réception - le payement des dûs - la prise de photo - ..., bravo !) ?

    • 1er février à 13:22 | Behantra (#9165) répond à manga

      Bonjour Manga

      Voici le schéma en vogue chez nous

      Rappelez vous , au sujet du passeport biométrique : beaucoup de personnes se sont précipitées pour le faire ... seulement après il a été dit que ces passeports biométriques ne sont pas valables et qu’il faut
      les remplacer par des passeports electroniques (défense de rire) : 110 000 ariary par passeport

      En fait c’est un opérateur qui contacte un ministre et lui présente le ’plateau’ à partager

      Pour le permis et la carte grise , c’est juste un test pour voir la réaction des ’pigeons’ car , tenez vous bien c’est la carte d’identité biométrique qui va faire éclater le jackpot (plusieurs milliards
      ariary)

      Je viens juste de rentrer après quelques mois passés chez nous , j’y ai vu et entendu des rapports et de scènes inimaginables . Je les raconterai plus tard

  • 1er février à 14:28 | manga (#6995)

    Bonjour Behantra,
    Toute une autre version de faits mais qui se conjugue certainement avec la vôtre, et évidemment si je ne m’en abuse :
    J’ai eu une surprise tantôt agréable après avoir été satisfait de ma demande ; mais surtout désagréable quand j’entend lire sur le visage d’une haute personnalité disant vouloir appliquer la loi comme il se doit.
    Avant de rejoindre ma résidence actuelle, je me suis fait aider rien que le mois dernier par une connaissance auprès d’un premier responsable de cette instance aux fins renouveler mon passeport ; que je ne vois vraiment la nécessité du moment où je peux bien, et en toute liberté, présenter celui français à la PAF.
    J’ai annexé un certificat de résidence bidon avec photos d’identité, ainsi que le droit officiel afférant à ma demande ; seules pièces que j’ai fournies, et ce, à défaut d’un certificat de nationalité, que d’acte de naissance : documents que je considère être indispensables selon les exigences(???).
    Ledit document n’a rien de faux et on ne peut aussi, et en aucun cas, reprocher le fournisseur d’avoir été à l’auteur d’un quelconque faux en écriture ; certes,
    Mais le fait d’avoir obtenu ce que j’ai voulu en un claquement de doigts sans aucunement me donner la peine, démontre à quel point nos responsables manquent cruellement de sérieux dans l’accomplissement de leur tâche respective.
    Et voilà, ce que certains disent de nous, les gasy d’Andafy, ne connaissons rien du vécu de nos pairs en nous contentant uniquement de nous fier sur tout ce qui est relaté dans les journaux qu’ils définissent systématiquement comme « satyriques » quand ils veulent défendre je ne sais quoi..
    Chacun peut bien défendre sa thèse mais dire qu’il arrive systématiquement à convaincre n’engage que sa responsabilité devant des faits aussi fréquents tels que je décris.

  • 1er février à 17:49 | Mandinika (#2986)

    Cher Randria Maeva,

    Nous vous remercions de ce texte car c’est vraiment l’actualité qui force chaque individu désirant conduire une voiture à renouveller son « autorisation ». Là bas au Service d’Imatriculation, il faut payer 38000 ariary pour avoir le nouveau permis, et on doit, sans excéption. C’est vrai que c’était prévu d’être fini avant le 31/12/16 et maintenant reporté pour 31/03/17. C’est vrai aussi qu’on devrait y être avant de 05:30 le matin pour pouvoir obtenir le « ticket » ou « numéro » afin que le dossier soit pris par le service. Pourtant il y a une chose que je voudrais vous demander, la source de ce chiffre de 1000 à 1300 délivrés par jour. Il y a des rumeurs disant qu’ils ne prennent que 200 seulement par jour, et ceci est confirmé par le numéro d’ordre que ce service distribue chaque matin à 05:30. Ce matin même, j’y avait fait la queue mais le ticket/numéro était distribué quand j’étais là mais malheureusement, je n’ai pas pu obtenir un numéro/ticket. Et connaissez-vous que ceux qui ont reçu ces tickets ce matin ne pourront pas être reçus que le 20 février prochain ?

    Une autre histoire là bas c’est qu’il y a du monde qui y passent la nuit pour pouvoir obtenir un ticket/numéro... Et si vous voulez avoir une rendez-vous, vous ne faites qu’à demander quelques têtes que vous y trouverez chaque jour pour en acheter un ticket pour être reçu par le service... Le prix d’un ticket varie de 10 000 à 25 000 Ariary, selon la date. Ce qui fait qu’à 05:30 du matin, vous y trouverez beaucoup du monde faché car il n’ont pas obtenu du ticket et beaucoup du monde qui sont ravis car ils ont touvé de l’argent après avoir vendu le ticket...

    Et tout ça, on l’appelle la réforme chez nous...

    Nous tous savons que ce ne sera jamais possible pour nous d’y envoyer quelqu’un pour déposer notre dossier mais on devrait y aller... Et avec la queue là bas, on y a besoin de toute une matinée pour ces... permis biométriques...

    L’histoire de carte grise biométrique est toute une autre, car on y passe toute la journée de 08:00 à 15 h de l’après-midi... vous pouvez y faire une investigation là dessus !

    La seule bonne chose c’est que cette « biométrisation » nous permettra de nettoyer un peu le système, mais la question qui se pose dans la tête de tout le monde (que j’y ai entendu avec les petites discussions entre les usagers des voitures qui y font la queue) c’est la destination de toutes ces montants qu’ils y paient. Je crois que ce service, voir l’Etat a droit à une explication pour avoir plus d’eclaircissement et de transparence. Et ce dernier pourra s’appliquer aux autres services publiques demandant des paiements.

    Pourtant, je demande aux lecteurs de m’encourager à y faire la queue chaque matin pour que je puisse être reçu avant le 31 Mars, sinon, je dois faire l’achat auprès de ces gens là bas ! Et pour en finir, voici une solution de ma part : les mpanera sont partout dans les services publiques mais je demande aux distributeurs de tickets dans ce service de ne pas donner les tickets qu’aux personnes qui ont les dossiers complets. Au moins ça va éviter les haines envers vous qui est surtout causés par les intermédiaires qui veuleny y gagner de l’argent !

    • 1er février à 18:18 | vatomena (#8391) répond à Mandinika

      Un métier qui a de l’avenir à Madagascar :Intermédiaire ! Faudra-t-il créer pour eux un statut ?—méfiez vous des faux intermédiaires

  • 1er février à 18:20 | lanja (#4980)

    Mihomehy mihitsy angamba ireo mpitondra antsika ireo any ambadika any, tsy misy vahoaka mora poritina ohatry ny Malagasy eto ambonin ny tany, na ny mampitombo ny toerana hanaovana ilay permis aza tsy ataon ny mpitondra akory kanefa miditra ny vola... tsy horesako akory ny fanaovana passeport... mahereza mifoha maraina milahatra tompokolahy sy tompokovavy

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 172