Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 octobre 2017
Antananarivo | 05h50
 

Articles dans la rubrique « Editorial »

  • Petit rappel sur l’ « intérim »

    mercredi 27 septembre | Sahondra Rabenarivo | 27 commentaires |  4492 visites
    « Il s’agit d’éviter qu’un Président non élu ne soit à la tête du pays pour une durée indéterminée » rapporte un grand quotidien de la place.  Voici donc le véritable enjeu de la proposition de révision constitutionnelle. Dans son rapport sur l’amélioration de l’encadrement juridique du processus électoral malgache, la commission consultative de réflexion et de proposition avait rejeté la proposition de fixer de manière pérenne et définitive la date des élections présidentielles (essentiellement, à l’Américaine, (...)
  • Culture politique et changement de Constitution

    lundi 18 septembre | Sahondra Rabenarivo | 22 commentaires |  4368 visites
    Mon entrée médiatique date de 2010, quand j’ai appelé à voter contre le projet de Constitution proposé par le régime de Transition. Ont suivi des débats avec Pierre Holder, sur Radio Antsiva et dans les pages de la Revue de l’Océan Indien. Fut organisée, avec Harotsilavo Rakotoson, une conférence sur la Constitution au Café de la Gare. Maintes interviews et éditoriaux ont été publiés. L’Express juxtaposait mes points de vue avec ceux de Florent Rakotoarisoa. Il y eut même un débat télévisé sur TV Plus avec (...)
  • Y a-t-il un Chef dans cet État ?

    vendredi 15 septembre | Ndimby A. | 55 commentaires |  5212 visites
    Il est révoltant de voir les manœuvres fallacieuses pour tenter de modifier l’article 46 de la Constitution. Le but malfaisant est de faire sauter l’obligation de démission du Chef d’État en exercice soixante jours avant la date de l'élection présidentielle. Primo, si cela gêne tellement celui qui a été amené à prêter serment sur ladite Constitution, alors il fallait y penser plus tôt et s’abstenir de se présenter à l’élection présidentielle. Secundo, avec tous les défis actuels qui nécessitent des (...)
  • Bâtiment ne fait pas réalisation

    jeudi 7 septembre | Sahondra Rabenarivo | 20 commentaires |  3300 visites
    Un jour, l’Office National du Tourisme organisera peut-être un circuit « présidentiel » où l’on pourra faire le tour du pays en visitant les diverses infrastructures, des plus modestes au plus grandioses, inaugurées par nos chefs d’État depuis le temps de la 1ère République. Le plus souvent, une plaque de marbre est apposée quelque part aux alentours de l’entrée de l’édifice, qu’il soit public ou privé. Les années passent et la plaque est de moins en moins aperçue, mais pour une journée, c’était une (...)
  • Scolarité

    jeudi 24 août | Sahondra Rabenarivo | 57 commentaires |  4367 visites
    Les publicités des banques pour les crédits scolaires annoncent l’approche de la rentrée. C’est quand même triste si les parents doivent s’endetter pour acheter les fournitures scolaires de leurs enfants, d’autant plus que ceux qui sont bancarisés (et donc éligibles) sont sans doute salariés, un état qui les distingue de la vaste majorité de la population, sans salaire fixe et sans option bancaire. Je comprends que l’éducation est un investissement et que beaucoup de parents malgaches espèrent un avenir (...)
  • Le HVM panique devant un zumba collectif

    jeudi 6 juillet | Ndimby A. | 99 commentaires |  14707 visites
    Comment un homme comme le Président Rajaonarimampianina peut-il être aussi inapte à prendre des leçons du passé, malgré sa stature intellectuelle et son background d’enseignant universitaire? La crise de 2002 est née de l’incapacité du Président Ratsiraka à trouver une réponse intelligente à la notoriété croissante de Marc Ravalomanana, et dans son obstination stupide à lui mettre des bâtons dans les roues à coups de tracasseries administratives, d’abord quand il était businessman à la tête de Tiko, puis (...)
  • Débandade sécuritaire

    vendredi 9 juin | Ndimby A., Patrick A. | 65 commentaires |  11055 visites
    La rédaction de Madagascar-Tribune.com s’est réjouie de la libération de Yanish Ismael. Tout comme elle est dégoûtée du kidnapping de M. Chandarana. Tout comme elle s’est offusquée du kidnapping des enfants Arnaud et Annie à Toamasina. Et tout comme elle est écœurée des kidnappings de Malagasy qui sont sans doute moins médiatisés, mais qui sont de plus en plus fréquents. Car contrairement à ce que l’on croit, ces rapts ne visent pas que les étrangers et/ou les fortunés. Des compatriotes en sont également (...)
  • Editoscopie

    samedi 20 mai | Ndimby A. | 58 commentaires |  7615 visites
    Pourquoi un éditorialiste écrit-il ? Pourquoi un lecteur vient-il sur la rubrique édito ? Pourquoi un lecteur commente-t-il un édito ? Quels sont les facteurs et les critères qui font qu’un édito ait ou non du succès : est-ce le titre, le thème, la signature, le jour de parution ? Le buzz créé par de récents articles de cette rubrique de Madagascar-Tribune.com invite à réfléchir sur ces questions. Un éditorialiste écrit parce qu’il a des idées ou des opinions qu’il souhaite partager, avec l’ambition (ou la (...)
  • Karana, nous vous demandons pardon.

    mercredi 17 mai | Ndimby A. | 137 commentaires |  21737 visites
    A chaque histoire de kidnapping de Karana, je suis trois fois écoeuré. Ecoeuré car je trouve extrêmement injuste qu’une communauté soit ciblée du fait de sa race, sous prétexte qu’elle serait fortunée. Cela me rappelle d’ailleurs les fondements vaseux de l’antisémitisme en Europe, où les Juifs étaient accusés de s’enrichir sur le dos des nationaux. Je suis également écoeuré par la réaction de certains de nos compatriotes sur les réseaux sociaux, qui approuvent, excusent ou affirment comprendre ces actes. Enfin, (...)
  • Jouir de la démocratie par procuration

    mardi 16 mai | Ndimby A. | 56 commentaires |  4393 visites
    Président investi le dimanche, Premier ministre désigné le lundi, Gouvernement nommé le mardi. Le Malgache rêve devant cette équipe conquérante et pressée de travailler . Veni. Vidi. Vici. Emmanuel Macron aurait pu faire sienne cette citation. En un an, l’homme a été érigé de simple technocrate quasi-inconnu à Chef d’État. Son mouvement est passé d'un statut de clan d'envergure modeste à celui de parti politique vainqueur de la présidentielle, et ce, dès la première participation. Le Malgache, quant à lui, (...)
  • L’érection de Macron fait rêver les Malgaches

    lundi 8 mai | Ndimby A. | 141 commentaires |  56503 visites
    Quel que soit le point de vue sur sa vision politique ou sa personnalité, le parcours d'Emmanuel Macron ne peut que forcer le respect. Malgré une carrière professionnelle plus qu’honorable, il est politiquement parti de "pas grand-chose" il y a un an. Mais peu à peu, il a gagné ses galons de présidentiable face aux "grands partis", avant de devenir Chef de son État par la voie des urnes à 39 ans. Exactement le même âge auquel Didier Ratsiraka avait obtenu les rênes de Madagascar par le vote du (...)
  • Veloma, Christian Chadefaux

    jeudi 4 mai | Ndimby A. | 44 commentaires |  9905 visites
    C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès à la Réunion de mon ami Christian Chadefaux. A l’époque rédacteur en chef de l’Express de Madagascar, c’est lui qui m’a permis de faire mes premières armes comme éditorialiste politique. Il m’avait fait l’honneur de publier de manière assez régulière mes papiers durant la crise de 2002, sous une signature légèrement différente de « Ndimby A. ». A l’époque, j’avais décidé d’écrire pour manifester mon opposition au coup d’Etat perpétré par Marc Ravalomanana, (...)
  • Le courage d’oser

    mardi 2 mai | Ndimby A. | 116 commentaires |  5330 visites
    Quel est le lien entre la décision du Ministre de l’éducation de fermer certaines écoles coraniques à Madagascar, d’une part, et le second tour de la présidentielle en France pendant le week-end à venir, d'autre part ? La réponse est simple : la crainte générée par l'ombre de l’islamisme radical. Je soutiens à 100% l’initiative du Ministre Paul Rabary au sujet de la fermeture de ces écoles. Toutes les polémiques d’accusation d’islamophobie sont ridicules. J’espère juste qu’il n’est pas trop tard, (...)
  • La France en quête d’olom-baovao

    lundi 24 avril | Ndimby A. | 181 commentaires |  5429 visites
    Le premier tour de la présidentielle française a redonné ses lettres de noblesse aux sondages d’opinion, après une période où leurs prévisions s’étaient systématiquement avérées erronées. Qu’il s’agisse de la victoire annoncée d’Hillary Clinton aux Etats-Unis, du triomphe attendu d’Alain Juppé aux primaires de la droite et du centre, ou encore de Benoit Hamon comme quantité négligeable aux Primaires socialistes. Mais hier, le résultat final a inversé la tendance de décrédibilisation des sondages en confirmant la (...)
  • Donc, crise ?

    samedi 22 avril | Ndimby A. | 50 commentaires |  4300 visites
    Depuis l'évasion de Claudine Razaimamonjy, l’opinion publique était à cran contre plusieurs département ministériels soupçonnés, à tort ou à raison, de l’avoir favorisée. Mais jeudi, ce sont d’autres changements ministériels "mineurs" qui ont eu lieu. Le message est donc très clair. Primo, le pouvoir a décidé de montrer le peu de cas qu’il faisait de l’opinion publique au sujet du #ClaudineGate, malgré le caractère scandaleux et abracadabrantesque de cette affaire. Secundo, la clique politico-mafieuse a (...)
  • Un monde qui change

    vendredi 21 avril | Sahondra Rabenarivo | 12 commentaires |  3127 visites
    À la veille du premier tour des élections présidentielles françaises, un éditorial dans le New York Times m’a particulièrement interpellé. L’auteur explique comment « pour la première fois dans l’histoire des trois dernières républiques, les deux candidats favoris à l’élection présidentielle française récusent leur appartenance à la droite et à la gauche, ou même au centre, de l’échiquier politique ». Plutôt, « les deux candidats présentent des visions antagonistes de la globalisation, de l’Europe et de la (...)
  • Le critère des cinq questions

    mardi 18 avril | Ndimby A. | 81 commentaires |  4071 visites
    On dit que quand on veut, on peut. Mais l’inverse est-il vrai ? Depuis l’évasion de Claudine Razaimamonjy, les déclarations de divers responsables se multiplient pour inventorier les actions possibles, les procédures juridiques utilisables et les négociations diplomatiques à entreprendre. Mais jusqu’à ce jour, tout n’est que simple Mur des Lamentations. Si les solutions semblent de prime abord faisables, aucune personne dotée de l’autorité pour ce faire n’a engagé d’intervention officielle auprès du (...)
  • Affaire Claudine : mauvais jeu des 7 erreurs du HVM

    mercredi 12 avril | Ndimby A. | 45 commentaires |  8866 visites
    Légitimité du pouvoir. De quelle légitimité vont encore pouvoir se prévaloir les autorités de ce pays, avec une "affaire Claudine" qui souligne l’absence d’un chef d’orchestre à faire respecter l’état de Droit, et un État qui laisse faire certains dérapages et abus au mépris des lois existantes. Alors que le Bianco et les magistrats de la Chaine pénale, suivant la trace des trois enquêteurs de l’Inspection générale de l’Etat, ont fait leur travail, de l’autre côté, des maillons débiles (du latin debilis (...)
  • Claudine R. : l’occasion du tie-break

    samedi 8 avril | Ndimby A. | 74 commentaires |  6936 visites
    Avec l’affaire Claudine Razaimamonjy, l’équipe actuelle au pouvoir a une occasion en or de faire le tie-break. Autrement dit, de rompre avec l’image peu reluisante qu’elle traine depuis 2014 en matière de gouvernance. Si dans tous les pays du monde, la politique nécessite le renvoi d’ascenseur envers les sponsors de campagnes électorales, à Madagascar le manque de scrupules de certain(e)s parvenu(e)s depuis 2014 commence à rendre les choses beaucoup trop voyantes. Les frasques réelles et supposées de (...)
  • Gyrophares

    vendredi 7 avril | Sahondra Rabenarivo | 5 commentaires |  6170 visites
    Quand un petit taxi d’un certain âge allume ses phares et se met à klaxonner, les véhicules cèdent le passage. Mais quand une grosse 4x4 avec vitres teintées et clignotant feux de détresse force le passage, les automobilistes sont plus réticents, voire résistants, à le céder. Dans le premier cas, les chauffeurs savent qu’il s’agit d’une vraie urgence. Dans le second, on est moins sûr, un « big man » ne veut-il tout simplement pas se taper l’embouteillage ? On dit que les malgaches ont perdu tout sens de (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 1820

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 151