Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 23 juin 2017
Antananarivo | 23h43
 

Articles dans la rubrique « Editorial »

  • Débandade sécuritaire

    vendredi 9 juin | Ndimby A., Patrick A. | 65 commentaires |  5368 visites
    La rédaction de Madagascar-Tribune.com s’est réjouie de la libération de Yanish Ismael. Tout comme elle est dégoûtée du kidnapping de M. Chandarana. Tout comme elle s’est offusquée du kidnapping des enfants Arnaud et Annie à Toamasina. Et tout comme elle est écœurée des kidnappings de Malagasy qui sont sans doute moins médiatisés, mais qui sont de plus en plus fréquents. Car contrairement à ce que l’on croit, ces rapts ne visent pas que les étrangers et/ou les fortunés. Des compatriotes en sont également (...)
  • Editoscopie

    samedi 20 mai | Ndimby A. | 58 commentaires |  3767 visites
    Pourquoi un éditorialiste écrit-il ? Pourquoi un lecteur vient-il sur la rubrique édito ? Pourquoi un lecteur commente-t-il un édito ? Quels sont les facteurs et les critères qui font qu’un édito ait ou non du succès : est-ce le titre, le thème, la signature, le jour de parution ? Le buzz créé par de récents articles de cette rubrique de Madagascar-Tribune.com invite à réfléchir sur ces questions. Un éditorialiste écrit parce qu’il a des idées ou des opinions qu’il souhaite partager, avec l’ambition (ou la (...)
  • Karana, nous vous demandons pardon.

    mercredi 17 mai | Ndimby A. | 137 commentaires |  19422 visites
    A chaque histoire de kidnapping de Karana, je suis trois fois écoeuré. Ecoeuré car je trouve extrêmement injuste qu’une communauté soit ciblée du fait de sa race, sous prétexte qu’elle serait fortunée. Cela me rappelle d’ailleurs les fondements vaseux de l’antisémitisme en Europe, où les Juifs étaient accusés de s’enrichir sur le dos des nationaux. Je suis également écoeuré par la réaction de certains de nos compatriotes sur les réseaux sociaux, qui approuvent, excusent ou affirment comprendre ces actes. Enfin, (...)
  • Jouir de la démocratie par procuration

    mardi 16 mai | Ndimby A. | 56 commentaires |  3519 visites
    Président investi le dimanche, Premier ministre désigné le lundi, Gouvernement nommé le mardi. Le Malgache rêve devant cette équipe conquérante et pressée de travailler . Veni. Vidi. Vici. Emmanuel Macron aurait pu faire sienne cette citation. En un an, l’homme a été érigé de simple technocrate quasi-inconnu à Chef d’État. Son mouvement est passé d'un statut de clan d'envergure modeste à celui de parti politique vainqueur de la présidentielle, et ce, dès la première participation. Le Malgache, quant à lui, (...)
  • L’érection de Macron fait rêver les Malgaches

    lundi 8 mai | Ndimby A. | 141 commentaires |  51809 visites
    Quel que soit le point de vue sur sa vision politique ou sa personnalité, le parcours d'Emmanuel Macron ne peut que forcer le respect. Malgré une carrière professionnelle plus qu’honorable, il est politiquement parti de "pas grand-chose" il y a un an. Mais peu à peu, il a gagné ses galons de présidentiable face aux "grands partis", avant de devenir Chef de son État par la voie des urnes à 39 ans. Exactement le même âge auquel Didier Ratsiraka avait obtenu les rênes de Madagascar par le vote du (...)
  • Veloma, Christian Chadefaux

    jeudi 4 mai | Ndimby A. | 44 commentaires |  8945 visites
    C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès à la Réunion de mon ami Christian Chadefaux. A l’époque rédacteur en chef de l’Express de Madagascar, c’est lui qui m’a permis de faire mes premières armes comme éditorialiste politique. Il m’avait fait l’honneur de publier de manière assez régulière mes papiers durant la crise de 2002, sous une signature légèrement différente de « Ndimby A. ». A l’époque, j’avais décidé d’écrire pour manifester mon opposition au coup d’Etat perpétré par Marc Ravalomanana, (...)
  • Le courage d’oser

    mardi 2 mai | Ndimby A. | 116 commentaires |  4466 visites
    Quel est le lien entre la décision du Ministre de l’éducation de fermer certaines écoles coraniques à Madagascar, d’une part, et le second tour de la présidentielle en France pendant le week-end à venir, d'autre part ? La réponse est simple : la crainte générée par l'ombre de l’islamisme radical. Je soutiens à 100% l’initiative du Ministre Paul Rabary au sujet de la fermeture de ces écoles. Toutes les polémiques d’accusation d’islamophobie sont ridicules. J’espère juste qu’il n’est pas trop tard, (...)
  • La France en quête d’olom-baovao

    lundi 24 avril | Ndimby A. | 181 commentaires |  4651 visites
    Le premier tour de la présidentielle française a redonné ses lettres de noblesse aux sondages d’opinion, après une période où leurs prévisions s’étaient systématiquement avérées erronées. Qu’il s’agisse de la victoire annoncée d’Hillary Clinton aux Etats-Unis, du triomphe attendu d’Alain Juppé aux primaires de la droite et du centre, ou encore de Benoit Hamon comme quantité négligeable aux Primaires socialistes. Mais hier, le résultat final a inversé la tendance de décrédibilisation des sondages en confirmant la (...)
  • Donc, crise ?

    samedi 22 avril | Ndimby A. | 50 commentaires |  3512 visites
    Depuis l'évasion de Claudine Razaimamonjy, l’opinion publique était à cran contre plusieurs département ministériels soupçonnés, à tort ou à raison, de l’avoir favorisée. Mais jeudi, ce sont d’autres changements ministériels "mineurs" qui ont eu lieu. Le message est donc très clair. Primo, le pouvoir a décidé de montrer le peu de cas qu’il faisait de l’opinion publique au sujet du #ClaudineGate, malgré le caractère scandaleux et abracadabrantesque de cette affaire. Secundo, la clique politico-mafieuse a (...)
  • Un monde qui change

    vendredi 21 avril | Sahondra Rabenarivo | 12 commentaires |  2407 visites
    À la veille du premier tour des élections présidentielles françaises, un éditorial dans le New York Times m’a particulièrement interpellé. L’auteur explique comment « pour la première fois dans l’histoire des trois dernières républiques, les deux candidats favoris à l’élection présidentielle française récusent leur appartenance à la droite et à la gauche, ou même au centre, de l’échiquier politique ». Plutôt, « les deux candidats présentent des visions antagonistes de la globalisation, de l’Europe et de la (...)
  • Le critère des cinq questions

    mardi 18 avril | Ndimby A. | 81 commentaires |  3373 visites
    On dit que quand on veut, on peut. Mais l’inverse est-il vrai ? Depuis l’évasion de Claudine Razaimamonjy, les déclarations de divers responsables se multiplient pour inventorier les actions possibles, les procédures juridiques utilisables et les négociations diplomatiques à entreprendre. Mais jusqu’à ce jour, tout n’est que simple Mur des Lamentations. Si les solutions semblent de prime abord faisables, aucune personne dotée de l’autorité pour ce faire n’a engagé d’intervention officielle auprès du (...)
  • Affaire Claudine : mauvais jeu des 7 erreurs du HVM

    mercredi 12 avril | Ndimby A. | 45 commentaires |  6721 visites
    Légitimité du pouvoir. De quelle légitimité vont encore pouvoir se prévaloir les autorités de ce pays, avec une "affaire Claudine" qui souligne l’absence d’un chef d’orchestre à faire respecter l’état de Droit, et un État qui laisse faire certains dérapages et abus au mépris des lois existantes. Alors que le Bianco et les magistrats de la Chaine pénale, suivant la trace des trois enquêteurs de l’Inspection générale de l’Etat, ont fait leur travail, de l’autre côté, des maillons débiles (du latin debilis (...)
  • Claudine R. : l’occasion du tie-break

    samedi 8 avril | Ndimby A. | 74 commentaires |  6142 visites
    Avec l’affaire Claudine Razaimamonjy, l’équipe actuelle au pouvoir a une occasion en or de faire le tie-break. Autrement dit, de rompre avec l’image peu reluisante qu’elle traine depuis 2014 en matière de gouvernance. Si dans tous les pays du monde, la politique nécessite le renvoi d’ascenseur envers les sponsors de campagnes électorales, à Madagascar le manque de scrupules de certain(e)s parvenu(e)s depuis 2014 commence à rendre les choses beaucoup trop voyantes. Les frasques réelles et supposées de (...)
  • Gyrophares

    vendredi 7 avril | Sahondra Rabenarivo | 5 commentaires |  5390 visites
    Quand un petit taxi d’un certain âge allume ses phares et se met à klaxonner, les véhicules cèdent le passage. Mais quand une grosse 4x4 avec vitres teintées et clignotant feux de détresse force le passage, les automobilistes sont plus réticents, voire résistants, à le céder. Dans le premier cas, les chauffeurs savent qu’il s’agit d’une vraie urgence. Dans le second, on est moins sûr, un « big man » ne veut-il tout simplement pas se taper l’embouteillage ? On dit que les malgaches ont perdu tout sens de (...)
  • Propagande et bien-être de la population : y a-t-il un lien ?

    vendredi 31 mars | Sahondra Rabenarivo | 7 commentaires |  2085 visites
    L’obsession avec les projets présidentiels est une preuve de la manière dont conçoivent nos dirigeants de ce c’est que gouverner. L’inauguration en grandes pompes, sans considération de l’adéquation du tam-tam avec la chose accomplie, le démontre de jour en jour. Que ce soit une bretelle essentiellement inutile, une bibliothèque scolaire, un mini-barrage, un hôpital manara-penitra laissé vide, les dirigeants pensent que le zava-bita fait preuve d’habilité ou même de bienveillance envers la population. (...)
  • Espace

    vendredi 24 mars | Sahondra Rabenarivo | 15 commentaires |  3348 visites
    Andry Rajoelina avait compris quelque chose que nous, les trop sérieux, ou nous, les trop vieux, ont, pour la plupart, sous-estimé ou mal compris. Il s’agit de l’importance du divertissement, du loisir, de l’amusement ou du repos dans la vie humaine, que ce soit en termes de spectacles ou de sport ou autre, bref, ce que l’on fait dans le temps non occupé à travailler. On s’en est bien moqué à l’époque - peut-être à tort. Car tous les dimanches, je retrouve ces centaines de sportifs à la recherche (...)
  • Ahmad, Airmad etc...

    lundi 20 mars | Ndimby A. | 53 commentaires |  4301 visites
    Ahmad. Faut-il se réjouir de son élection à la tête de la Confédération africaine de football (CAF), juste parce qu’il est Malgache ? Je laisserai cela aux ébaubis du nationalisme exacerbé, envers lequel j’ai autant de méfiance que pour les adeptes du corporatisme. Autrement dit, cette approche qui consiste à favoriser la protection mutuelle des membres de la même profession que soi (ou des compatriotes), sans nécessairement tenir compte des qualités et défauts, ainsi que des réussites et échecs des (...)
  • Lalan-kely

    vendredi 17 mars | Sahondra Rabenarivo | 12 commentaires |  2395 visites
    J’admire beaucoup le projet Lalan-kely financé par l’Agence Française de Développement. Il s’agit du revêtement de certaines routes secondaires et tertiaires des communes qui pendant des siècles étaient de simple lalan-tany. C’est surtout un projet réfléchi, pas juste un goudronnage ou pavage sans ingénierie. Il y a canalisation de l’eau et au-delà des pavés, des dalles et des ralentisseurs. Seuls les panneaux solaires ne manquent ! C’est donc un projet réalisé par des professionnels, le rendant sans (...)
  • Cyclone et reconstruction

    vendredi 10 mars | Sahondra Rabenarivo | 38 commentaires |  3582 visites
    Difficile d’écrire au sujet d’autre chose que l’événement météorologique de cette semaine. Selon les informations, cela fait 13 ans, depuis Gafilo en mars 2004, que Madagascar n’a connu un cyclone aussi puissant qu’Enawo. On aurait pu penser que le changement climatique allait peut-être désormais nous épargner ces puissants cyclones s’écrasant sur la côte Est. Mais ce n’est évidemment pas le cas. Les informations demeurent incomplètes sur les dommages causés par le cyclone, en partie parce que la (...)
  • La vendeuse de frites

    vendredi 3 mars | Sahondra Rabenarivo | 22 commentaires |  5535 visites
    Devant mon bureau, sur un grand boulevard d’Antananarivo, se trouve un arrêt bus. Cet arrêt dessert un quartier résidentiel sans accès automobile et les passagers qui y descendent sont essentiellement en fin de trajet. De là, ils prennent les ruelles et lalan-kely qui mènent chez eux. C’est alors qu’ils sont desservis par des marchands de tout genre, de quoi faire les dernières courses avant de rentrer le soir. Parmi ces marchands figure une vendeuse de frites. Tous les après-midi, elle commence (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 1800

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 109